Relativité Restreinte, relativité galiléenne, éther luminifère

Tout sur les sciences, que ce soit la chimie, la biologie, l'astronomie etc.
thewild
Messages : 1677
Inscription : 09 août 2016, 10:43

Re: Relativité Restreinte, relativité galiléenne, éther luminifère

#751

Message par thewild » 09 févr. 2019, 18:25

richard a écrit :
09 févr. 2019, 11:39
Est-ce que cela est-il juste?
Non, bien essayé.
Toujours à tenter de te raccrocher à la moindre brindille qui dépasserait de la berge pour essayer de ne pas te noyer, hein ?
Quand curieux dit synchrone, il veut dire qu'elles "tiquent" en rythme, pas qu'elles indiquent la même heure. Très clair dans son message #746.

Au moins, ce message permettra peut-être à Souris de comprendre qu'on parle bel et bien tous de la même chose et qu'il ne s'agit pas d'un problème sémantique.
"Assurons nous bien du fait, avant de nous inquiéter de la cause." Bernard Le Bouyer de Fontenelle

"Plus un fait est extraordinaire, plus il a besoin d'être appuyé de fortes preuves." Pierre Simon Laplace

Avatar de l’utilisateur
curieux
Messages : 6263
Inscription : 12 juin 2005, 10:17
Localisation : France Nord
Contact :

Re: Relativité Restreinte, relativité galiléenne, éther luminifère

#752

Message par curieux » 10 févr. 2019, 04:58

@souris

j'espère que tu as compris le petit manège de richard et qu'il est inutile d'espérer une quelconque explication de sa part qui soit un tant soi peu étayée.

Pour en revenir à ma demande d'évaluation je repose la question qui s'adresse à qui veut par ailleurs.

Question : est-ce que tu vois la même heure sur les 11 horloges ?

------------------------------------------------
Je précise que la mise en quote n'implique pas que ça ne vient pas de moi, je ne le fais que pour plus de clarté.
Réponse :
A cause du délai dû à la vitesse de transmission des infos, aucune horloge n'affichera la même heure pour ce seul observateur.

C'est similaire à la vision du passé qui a lieu quand on regarde les étoiles, exemple : Alpha du Centaure, qui se trouve à 4.3 AL de nous,
présente donc à nos yeux une image de ce qu'elle était il y a 4.3 années, c'est le délai entre l'envoi de son image et sa photographie.
De même, dans le wagon l'horloge la plus éloignée du contrôleur indiquera la date la plus en retard, et ce,
quelque soit l'emplacement qu'il choisira dans le wagon.

Tout ce qu'on a prouvé avec cette expérience est qu'on peut utiliser des horloges pour mesurer des distances.
Comment ?

L'horloge qui affiche H-100ns aux yeux du contrôleur se trouve ainsi à 300 000 km/s * 100ns = 30 mètres.
Celle du milieu qui affiche H-50ns se trouve donc à 3e8 m/s * 50e-9 s = 15 m de l'observateur.
La plus proche se trouve à H-10ns => 3 m.
Celle qui indique H se trouve aux pieds de l'observateur, 3e8 * 0 = 0 m.

Par ailleurs, si le contrôleur remonte le wagon vers l'avant, la seule horloge qui indiquera la même heure que sa montre
sera celle qui se trouvera momentanément à ses pieds.
Parvenu à l'avant, en regardant toutes les horloges il aura le même point de vue que lorsqu'il était à l'arrière,
pour lui ce sera à nouveau l'horloge la plus lointaine qui sera la plus en retard (h-100 ns => 30 m).
De même que si une de ces horloges était placée sur Alpha du Centaure elle indiquerait H-4.3 ans.

------------------------
Ensuite.
Cela fait, le train démarre et prend sa vitesse de croisière, et bien si le contrôleur refait les mêmes manœuvres il obtiendra les mêmes résultats.

Qu'est-ce que cela prouve au niveau de sa vitesse relative au quai ?

Rien, pour la bonne raison que depuis Galilée on sait qu'aucune expérience n'est capable de déceler un mouvement uniforme à l'intérieur du référentiel de la mesure.
Quand on mesure la vitesse de la lumière depuis ce genre de référentiel, on n'observe aucune variation de sa vitesse quelque soit le sens de sa mesure,
une mesure vers l'avant ou vers l'arrière, en haut ou en bas, à droite ou à gauche donne le même résultat, soit 299 792 458 m/s.
Autrement dit, le controleur ne peut que mesurer des vitesses relatives, il dira : le quai se déplace à telle vitesse par rapport à moi,
ou encore, la vitesse de mon wagon se déplace à telle vitesse par rapport au quai, rien ne lui permet de trancher entre ces deux affirmations.
Le chef de gare fera les mêmes reflexions, physiquement parlant aucun des deux ne peut affirmer que c'est lui-même qui est au repos absolu.

Michelson et Morley(1887) ont passé 7 ans à peaufiner les mesures(depuis 1881) dans les expériences qui portent leur nom.
A l'époque on ne connaissait que la vitesse de la Terre autour du Soleil (30km/s), aujourd'hui on sait aussi que le système solaire
se déplace à 239 km/s (+/-9 km/s) autour du centre de la galaxie, et que notre galaxie évolue à 630 km/s en direction du "grand attracteur".
Ce qui devait améliorer la visibilité du décalage prévu des franges d'interférences, mais rien, nada.

D'autres ont pris la relève en améliorant les conditions et aucune n'a mise en défaut ce qui est devenu un postulat :
- Il existe une vitesse limite, d'une part, qui est la même vue depuis n'importe quel référentiel galiléen animé d'un MRU, d'autre part.
- La conséquence est que dans le référentiel de la mesure(wagon), sa vitesse ne s'additionne pas à celle de la lumière.
Ce qui implique que sur le quai la mesure des vitesses de la lumière et du train sont indépendantes.


La dernière expérience à tenter d'invalider ce constat a eu lieu en 1994, voir expériences dérivées de celles de Trouton-Noble(1904).
Elle n'a fait que confirmer que la nature se comporte ainsi, les postulats de la RR n'ont pas été remis en question.
Ce sont les phrases soulignées qui sont importantes, elles impliquent des constats qui ne sont pas intuitifs sur lesquels il faut insister. (j'y reviendrai surement)
A cause de certaines vulgarisations plus ou moins mal faites on aurait tendance à zapper l'importance de ces constats, un peu comme s'ils étaient naturels ou qu'il n'y avait pas de quoi fouetter un chat.
Mais non, ils sont primordials car cela permet de faire basculer à la trappe toutes les "théories" de ceux qui les présentent comme une alternative interessante à a RR.
Ces "théories" là sont aussi pertinentes que les conseils de monsieur le curé pour l'éducation de nos enfants, lui qui n'en a jamais eu.
C'est le fils qui veut apprendre à son père à faire des gosses bien élevés. :mrgreen:
Le rôle de la physique mathématique est de bien poser les questions, ce n'est que l'expérience qui peut les résoudre. [Henri Poincaré]

Avatar de l’utilisateur
richard
Messages : 6477
Inscription : 30 juil. 2008, 08:20
Localisation : Neptune

Re: Relativité Restreinte, relativité galiléenne, éther luminifère

#753

Message par richard » 10 févr. 2019, 09:47

thewild a écrit :
09 févr. 2019, 18:25
Quand curieux dit synchrone, il veut dire qu'elles "tiquent" en rythme, pas qu'elles indiquent la même heure. Très clair dans son message #746.
Dans un même fuseau horaire les horloges des ordinateurs et autres smartphones peuvent être réglées à la même heure. Pourquoi ne pourrait-on pas faire en sorte que les horloges dans un train indiquent la même heure?
:hello: A+

Avatar de l’utilisateur
curieux
Messages : 6263
Inscription : 12 juin 2005, 10:17
Localisation : France Nord
Contact :

Re: Relativité Restreinte, relativité galiléenne, éther luminifère

#754

Message par curieux » 10 févr. 2019, 11:37

- Il existe une vitesse limite, d'une part, qui est la même vue depuis n'importe quel référentiel galiléen animé d'un MRU, d'autre part.
- La conséquence est que dans le référentiel de la mesure(wagon), sa vitesse ne s'additionne pas à celle de la lumière.
Ce qui implique que sur le quai la mesure des vitesses de la lumière et du train sont indépendantes.
J'aimerai revenir un peu sur les conséquences primordiales de ces constats.
Puisque la mesure de la vitesse de la lumière est une constante quel que soit le référentiel il semble évident que les valeurs numériques mesurées sur les distances et les temps ne concorderont pas d'un référentiel à l'autre.

Comme on l'a vu dans l'expérience de pensée avec les flash vus depuis le wagon ou depuis le quai, on constate un décalage aussi bien sur le trajet que sur le temps de parcours.
Petit rappel, à la vitesse du wagon de 0.5 c, le contrôleur mesure dans son petit coin un trajet aller-retour des flash de 2 fois trois mètres.
Puisque la vitesse 'c' est une constante il en déduit que le temps de ce trajet est de 20 nano secondes.
L'analyse rigoureuse de ces mêmes trajets vus depuis le quai indique que les flash ont parcourus au total 6.928 mètres à la vitesse 'c' soit en un temps de 23.094 nano secondes.

Comme on l'a souligné plusieurs fois, cette simple expérience de pensée confirme la cohérence de la RR, on en déduit simplement qu'une horloge dans un mobile est désynchronisé par rapport à l'horloge qui se prétend immobile. Le temps s'y écoule plus lentement, les distances qu'il parcourt sont plus petites que les distances mesurées par l'observateur qui décide arbitrairement être immobile.
C'est pourquoi on parle de dilatation des temps et de contraction des distances.

Pour finir, quand on parle de désynchronisation des horloges entre les deux référentiel on parle d'une différence de fréquence de chacun des oscillateurs qui servent de référence à leur fonctionnement.
Quand on parle de déphasage on parle de décalage du 'zéro' sans que la fréquence des battements des horloges change.

Ainsi, les 11 horloges dans le wagon indiquent une date déphasée mais sont synchronisées entre-elles, chacune tourne à la même fréquence.
Par contre, l'une quelconque de ces horloges sera désynchronisée par rapport à la montre du chef de gare parce que son oscillateur n'a pas la même fréquence malgré qu'elle ait servie à donner le top départ des 11 horloges.

Le problème est simple, entre 23.094 et 20 ns il y a un rapport de 1.1547 (arrondi) ce qui est conforme à la transformation de Lorentz
T = To * 1 / sqrt(1-v²/c²) avec v=0.5 fois c

ce qui veut dire que si les 11 oscillateurs des horloges du wagon battent à une fréquence de 0.866 hertz alors la montre du chef de gare oscille à une fréquence de 1 hertz, les 11 horloges retarderont inexorablement sans que personne ne s'en aperçoit, n'oublions pas que dans le wagon rien ne leur semble changer (1er postulat).
C'est uniquement après l’arrêt du train que la comparaison pourra s'effectuer, chacun pourra comparer les temps de l'un et de l'autre parce que le temps cumulé pour chacun n'est pas une donnée fugitive, il est enregistré, contrairement à la contraction des distances.
Le rôle de la physique mathématique est de bien poser les questions, ce n'est que l'expérience qui peut les résoudre. [Henri Poincaré]

Souris
Messages : 118
Inscription : 01 mars 2016, 11:51

Re: Relativité Restreinte, relativité galiléenne, éther luminifère

#755

Message par Souris » 10 févr. 2019, 15:53

thewild, curieux et richard,
Vous n'avez pas répondu à mes questions de ce message.

@ thewild,
Peut-être que tu as pensé que mon premier objectif était le seul et qu'étant donné ton désaccord avec moi sur ce point, je pouvais comprendre que tu arrêtes de répondre. Je te confirme, que ce n'est pas mon seul objectif. Je m'attends donc à ce que tu répondes à mes questions.

@ curieux,
Je t'ai déjà dit que ce que tu apportes comme argument n'a pas rapport aux points que je veux apporter par mes questions. De plus, l'idée générale des explications que tu as apporté, je les connaissais déjà.

Peux-tu STP ne pas fuir mes questions? Tu me fais penser à richard dans ce comportement.

@ richard,
J'aimerais que tu répondes à mes questions, cela pourrait aider à te faire comprendre. D'autant plus que tu tentes de récupérer les réponses qui me sont faites pour tenter de te faire comprendre.

thewild
Messages : 1677
Inscription : 09 août 2016, 10:43

Re: Relativité Restreinte, relativité galiléenne, éther luminifère

#756

Message par thewild » 10 févr. 2019, 17:04

richard a écrit :
10 févr. 2019, 09:47
Dans un même fuseau horaire les horloges des ordinateurs et autres smartphones peuvent être réglées à la même heure. Pourquoi ne pourrait-on pas faire en sorte que les horloges dans un train indiquent la même heure?
On peut, tant qu'on reste dans le train.
"Assurons nous bien du fait, avant de nous inquiéter de la cause." Bernard Le Bouyer de Fontenelle

"Plus un fait est extraordinaire, plus il a besoin d'être appuyé de fortes preuves." Pierre Simon Laplace

Avatar de l’utilisateur
curieux
Messages : 6263
Inscription : 12 juin 2005, 10:17
Localisation : France Nord
Contact :

Re: Relativité Restreinte, relativité galiléenne, éther luminifère

#757

Message par curieux » 11 févr. 2019, 05:20

Souris a écrit :
10 févr. 2019, 15:53
@ curieux,
Je t'ai déjà dit que ce que tu apportes comme argument n'a pas rapport aux points que je veux apporter par mes questions. De plus, l'idée générale des explications que tu as apporté, je les connaissais déjà.

Peux-tu STP ne pas fuir mes questions? Tu me fais penser à richard dans ce comportement.
désolé, j'ai répondu aux questions mais à priori tu n'es pas capable de les comprendre.
Si tu avais vraiment compris l'idée générale tu renoncerais à chercher à prouver qu'on peut démontrer un mouvement absolu, ce qui invaliderait la RR.
Ce constat me fait penser que c'est toi qui ressemble à richard.
Le rôle de la physique mathématique est de bien poser les questions, ce n'est que l'expérience qui peut les résoudre. [Henri Poincaré]

Avatar de l’utilisateur
curieux
Messages : 6263
Inscription : 12 juin 2005, 10:17
Localisation : France Nord
Contact :

Re: Relativité Restreinte, relativité galiléenne, éther luminifère

#758

Message par curieux » 11 févr. 2019, 05:55

thewild a écrit :
10 févr. 2019, 17:04
richard a écrit :
10 févr. 2019, 09:47
Dans un même fuseau horaire les horloges des ordinateurs et autres smartphones peuvent être réglées à la même heure. Pourquoi ne pourrait-on pas faire en sorte que les horloges dans un train indiquent la même heure?
On peut, tant qu'on reste dans le train.
Dans le cadre de la RR c'est impossible, en fait ce n'est possible que pour un seul observateur.
Je m'explique, quand l'horloge atomique envoie l'heure exacte à toutes les horloges qui servent de référence on ne tient pas compte du délai de transmission de l'info, et c'est raisonnable puisque pour ce qu'on en fait ce délai est négligeable. (la lumière fait plus de sept fois le tour du globe en 1 seconde).

Autrement dit, sur Terre ou dans le train, pour que toutes les horloges indiquent rigoureusement la même heure il faut qu'elles soient disposées en demi-cercle et que l'observateur soit au centre. Ces horloges sont démarrées en même temps et resteront calées sur la même heure indéfiniment pour un seul observateur.
Une fois déplacées en ligne droite, plus aucun observateur ne fera le même constat, quelque soit sa position.

On connait ce problème de déphasage en RR, il suffit que chaque observateur fasse la petite correction qui tient compte de sa distance relative à l'horloge qu'il observe et ainsi chaque observateur, où qu'il soit, peut dès lors considérer que toutes les horloges donnent la même heure.
Ils auront raison tant qu'ils restent dans le même référentiel malgré qu'une confrontation de tous les résultats indique qu'aucun ne 'voit' la même heure que son voisin.
Le rôle de la physique mathématique est de bien poser les questions, ce n'est que l'expérience qui peut les résoudre. [Henri Poincaré]

Avatar de l’utilisateur
richard
Messages : 6477
Inscription : 30 juil. 2008, 08:20
Localisation : Neptune

Re: Relativité Restreinte, relativité galiléenne, éther luminifère

#759

Message par richard » 11 févr. 2019, 11:14

Et comment fait-on en France pour mettre à l’heure toutes les horloges, celles de la cuisine, des ordinateurs et des téléphones portables? On les disposent toutes en cercle et chacun vient les chercher ensuite?
:hello: A+

Souris
Messages : 118
Inscription : 01 mars 2016, 11:51

Re: Relativité Restreinte, relativité galiléenne, éther luminifère

#760

Message par Souris » 11 févr. 2019, 11:52

Souris a écrit :
10 févr. 2019, 15:53
Peux-tu STP ne pas fuir mes questions?
curieux a écrit :
11 févr. 2019, 05:20
j'ai répondu aux questions
Répondre clairement aurait été de répondre par exemple : Oui, Oui, Oui, Oui
Un petit 4 mots seulement.

À la place, tu écrits plus de 900 mots !

Tu pars du principe que ce que tu penses est assurément vrai, tu penses donc que le cas que tu imagines que je propose est conséquemment assurément faux. Ainsi, tu penses répondre à mon cas. Je te confirme que ce que tu écrits ne répond pas à mes questions reliées au cas que je présente.

Voyons voir si tu vas encore tenter de fuir et persister à faire la sourde oreille.

Je vais extraire et reformuler de mon message ici ma première question et je t’invite à me donner un extrait de toi, qui est survenu après ce message et avant le message présent, qui répond à cette question.

Rappel : Je viens, à partir du milieu du train, d’envoyer les faisceaux lumineux qui vont réinitialiser à 0 et partir les 2 horloges.

Q1- Es-tu d’accord, que pour celui qui est au milieu du train immobile au quai

(la distance parcourue à partir du milieu du mobile, par le faisceau lumineux pour se rendre à l’horloge ARRIÈRE) + (la distance parcourue, par le faisceau lumineux donnant l’image 0 à cet horloge, pour revenir au milieu)

=

(la distance parcourue à partir du milieu du mobile, par le faisceau lumineux pour se rendre à l’horloge AVANT) + (la distance parcourue, par le faisceau lumineux donnant l’image 0 à cet horloge, pour revenir au milieu)


Si tu t’aperçois que tu n’as pas d'extrait, je t’invite à y répondre par un «Oui» ou par un «Non». Bien entendue, il faut justifier un «Non».

Faire de même avec les 3 autres questions.

Avatar de l’utilisateur
unptitgab
Messages : 4534
Inscription : 14 janv. 2014, 07:59

Re: Relativité Restreinte, relativité galiléenne, éther luminifère

#761

Message par unptitgab » 11 févr. 2019, 14:09

richard a écrit :
11 févr. 2019, 11:14
Et comment fait-on en France pour mettre à l’heure toutes les horloges, celles de la cuisine, des ordinateurs et des téléphones portables? On les disposent toutes en cercle et chacun vient les chercher ensuite?
Il ne me semble pas que l'horloge de mon ordinateur ou de mon téléphone donne l'heure à 0,003 secondes près déphasage maximal approximatif qu'il puisse y avoir entre deux horloges en France.
"Quand elle devient « pure » de toute expérience sensorielle, la raison déraisonne. Elle prétend prouver l’existence de Dieu et l’immortalité de l’âme. Cette folie s’appelle métaphysique. Le métaphysicien est un savant fou. Il veut tout prouver, il ne montre que son insanité." Jean-Baptiste Botul

Avatar de l’utilisateur
richard
Messages : 6477
Inscription : 30 juil. 2008, 08:20
Localisation : Neptune

Re: Relativité Restreinte, relativité galiléenne, éther luminifère

#762

Message par richard » 11 févr. 2019, 15:53

Et comment fait-on pour se baser sur l’heure universelle?

thewild
Messages : 1677
Inscription : 09 août 2016, 10:43

Re: Relativité Restreinte, relativité galiléenne, éther luminifère

#763

Message par thewild » 11 févr. 2019, 17:37

curieux a écrit :
11 févr. 2019, 05:55
thewild a écrit :
10 févr. 2019, 17:04
On peut, tant qu'on reste dans le train.
Dans le cadre de la RR c'est impossible, en fait ce n'est possible que pour un seul observateur.
Je m'explique, quand l'horloge atomique envoie l'heure exacte à toutes les horloges qui servent de référence on ne tient pas compte du délai de transmission de l'info, et c'est raisonnable puisque pour ce qu'on en fait ce délai est négligeable. (la lumière fait plus de sept fois le tour du globe en 1 seconde).
Non, je ne suis pas d'accord.
https://fr.wikipedia.org/wiki/Synchroni ... 27Einstein
La syncrhonisation d'Einstein, celle de la RR, synchronise des horloges dans le référentiels galiléen dans lequel elles sont immobiles. Elles sont synchrones pour tous les observateurs de ce référentiel, pas pour un seul.
On tient compte du délai de transmission de l'information, c'est justement le point capital de la synchronisation.
Bref, pas d'accord du tout.
richard a écrit :
11 févr. 2019, 15:53
Et comment fait-on pour se baser sur l’heure universelle?
Tu te rends compte que tu n'arriveras pas à bout de la RR pour t'attaquer ainsi à l'heure universelle ?
Google est ton ami tu sais ? Mais je t'aide un peu : https://fr.wikipedia.org/wiki/Network_Time_Protocol
"Assurons nous bien du fait, avant de nous inquiéter de la cause." Bernard Le Bouyer de Fontenelle

"Plus un fait est extraordinaire, plus il a besoin d'être appuyé de fortes preuves." Pierre Simon Laplace

Avatar de l’utilisateur
curieux
Messages : 6263
Inscription : 12 juin 2005, 10:17
Localisation : France Nord
Contact :

Re: Relativité Restreinte, relativité galiléenne, éther luminifère

#764

Message par curieux » 12 févr. 2019, 04:18

thewild a écrit :
11 févr. 2019, 17:37
Non, je ne suis pas d'accord.
https://fr.wikipedia.org/wiki/Synchroni ... 27Einstein
La syncrhonisation d'Einstein, celle de la RR, synchronise des horloges dans le référentiels galiléen dans lequel elles sont immobiles. Elles sont synchrones pour tous les observateurs de ce référentiel, pas pour un seul.
On tient compte du délai de transmission de l'information, c'est justement le point capital de la synchronisation.
Bref, pas d'accord du tout.
Attention, je n'ai pas parlé de synchronisation, je répondais surtout à richard au sujet de "donner la même heure".
Voir la même heure sur toutes les horloges est impossible, c'est seulement après correctif que ça l'est, c'est donc après avoir tenu compte du délai de transmission. C'est globalement vrai dans un même référentiel mais pas individuellement, de visu donc.
Sinon tu penses bien que je suis en accord avec le reste.
Le rôle de la physique mathématique est de bien poser les questions, ce n'est que l'expérience qui peut les résoudre. [Henri Poincaré]

Avatar de l’utilisateur
curieux
Messages : 6263
Inscription : 12 juin 2005, 10:17
Localisation : France Nord
Contact :

Re: Relativité Restreinte, relativité galiléenne, éther luminifère

#765

Message par curieux » 12 févr. 2019, 04:33

unptitgab a écrit :
11 févr. 2019, 14:09
richard a écrit :
11 févr. 2019, 11:14
Et comment fait-on en France pour mettre à l’heure toutes les horloges, celles de la cuisine, des ordinateurs et des téléphones portables? On les disposent toutes en cercle et chacun vient les chercher ensuite?
Il ne me semble pas que l'horloge de mon ordinateur ou de mon téléphone donne l'heure à 0,003 secondes près déphasage maximal approximatif qu'il puisse y avoir entre deux horloges en France.
Richard est encore en train de chercher la petite bête, comme si je n'étais pas capable de faire la différence entre la réalité et une expérience de pensée. Richard pense encore que le fait d'être rigoureux ne change rien à ses interprétations de la RR. :roll:

Le temps atomique international est basé sur une moyenne de l'heure donnée par 10 ou 15 horloges atomiques disséminées sur Terre.
SI le simple quidam avait les mêmes ressources et les mêmes besoins il en aurait trois dans sa maison et il se ficherait pas mal de l'heure de France et de Navarre.
Le rôle de la physique mathématique est de bien poser les questions, ce n'est que l'expérience qui peut les résoudre. [Henri Poincaré]

Avatar de l’utilisateur
curieux
Messages : 6263
Inscription : 12 juin 2005, 10:17
Localisation : France Nord
Contact :

Re: Relativité Restreinte, relativité galiléenne, éther luminifère

#766

Message par curieux » 12 févr. 2019, 04:38

Souris a écrit :
11 févr. 2019, 11:52
Souris a écrit :
10 févr. 2019, 15:53
Peux-tu STP ne pas fuir mes questions?
curieux a écrit :
11 févr. 2019, 05:20
j'ai répondu aux questions
Répondre clairement aurait été de répondre par exemple : Oui, Oui, Oui, Oui
Un petit 4 mots seulement.

À la place, tu écrits plus de 900 mots !

Tu pars du principe que ce que tu penses est assurément vrai, tu penses donc que le cas que tu imagines que je propose est conséquemment assurément faux. Ainsi, tu penses répondre à mon cas. Je te confirme que ce que tu écrits ne répond pas à mes questions reliées au cas que je présente.
Si 900 mots en quelques posts ne te conviennent pas comme justification alors ne compte pas sur moi pour faire 900 posts de deux lignes comme le pratique richard. J'ai passé l'âge de répondre aux quizz.
Le rôle de la physique mathématique est de bien poser les questions, ce n'est que l'expérience qui peut les résoudre. [Henri Poincaré]

Avatar de l’utilisateur
richard
Messages : 6477
Inscription : 30 juil. 2008, 08:20
Localisation : Neptune

Re: Relativité Restreinte, relativité galiléenne, éther luminifère

#767

Message par richard » 12 févr. 2019, 05:22

curieux qu’as-tu contre le fait d’être concis?

thewild
Messages : 1677
Inscription : 09 août 2016, 10:43

Re: Relativité Restreinte, relativité galiléenne, éther luminifère

#768

Message par thewild » 12 févr. 2019, 05:24

curieux a écrit :
12 févr. 2019, 04:18
Attention, je n'ai pas parlé de synchronisation, je répondais surtout à richard au sujet de "donner la même heure".
Voir la même heure sur toutes les horloges est impossible, c'est seulement après correctif que ça l'est, c'est donc après avoir tenu compte du délai de transmission. C'est globalement vrai dans un même référentiel mais pas individuellement, de visu donc.
Sinon tu penses bien que je suis en accord avec le reste.
OK au temps pour moi, j'avais mal compris.
"Assurons nous bien du fait, avant de nous inquiéter de la cause." Bernard Le Bouyer de Fontenelle

"Plus un fait est extraordinaire, plus il a besoin d'être appuyé de fortes preuves." Pierre Simon Laplace

Avatar de l’utilisateur
curieux
Messages : 6263
Inscription : 12 juin 2005, 10:17
Localisation : France Nord
Contact :

Re: Relativité Restreinte, relativité galiléenne, éther luminifère

#769

Message par curieux » 12 févr. 2019, 05:58

thewild a écrit :
12 févr. 2019, 05:24
OK au temps pour moi, j'avais mal compris.
Pas de problème, avec richard il vaut mieux mettre les points sur les "i", et rester conscient que pour lui la transmission à vitesse infinie n'est pas une option.
Le rôle de la physique mathématique est de bien poser les questions, ce n'est que l'expérience qui peut les résoudre. [Henri Poincaré]

Avatar de l’utilisateur
curieux
Messages : 6263
Inscription : 12 juin 2005, 10:17
Localisation : France Nord
Contact :

Re: Relativité Restreinte, relativité galiléenne, éther luminifère

#770

Message par curieux » 12 févr. 2019, 06:09

Souris a écrit :
10 févr. 2019, 15:53
tu penses donc que le cas que tu imagines que je propose est conséquemment assurément faux. Ainsi, tu penses répondre à mon cas. Je te confirme que ce que tu écrits ne répond pas à mes questions reliées au cas que je présente.
Je tiens à préciser que tu as déjà abattu tes cartes en prétendant qu'on serait capable de prouver que notre référentiel est privilégié (capable de dire que c'est lui seul qui est animé d'un MRU).
Tu comprendras donc que je ne perdrais pas mon temps à jouer aux élèves qui ne connaissent pas déjà la réponse.
Le rôle de la physique mathématique est de bien poser les questions, ce n'est que l'expérience qui peut les résoudre. [Henri Poincaré]

Avatar de l’utilisateur
curieux
Messages : 6263
Inscription : 12 juin 2005, 10:17
Localisation : France Nord
Contact :

Re: Relativité Restreinte, relativité galiléenne, éther luminifère

#771

Message par curieux » 12 févr. 2019, 06:21

@richard

je fais une exception parce que ta question est intéressante.
Être concis n'est pas un mode vie, on peut l'être dans la vie courante, au téléphone par exemple, mais par contre en sciences pures on voit ou la vulgarisation mal faite amène ceux qui traitent par dessus la jambe les fondamentaux.
Il y a des sujets qui ne se traitent pas en deux lignes sans éviter l’ambiguïté à tous les coups.
Le rôle de la physique mathématique est de bien poser les questions, ce n'est que l'expérience qui peut les résoudre. [Henri Poincaré]

Avatar de l’utilisateur
richard
Messages : 6477
Inscription : 30 juil. 2008, 08:20
Localisation : Neptune

Re: Relativité Restreinte, relativité galiléenne, éther luminifère

#772

Message par richard » 12 févr. 2019, 08:00

Souris a écrit :
10 févr. 2019, 15:53
@ richard,
J'aimerais que tu répondes à mes questions, cela pourrait aider à te faire comprendre.
Salut Souris! Je n’ai pas l’intention de me faire comprendre. Même si je donnais la solution, je ne convaincrais pas car on ne change pas de paradigme comme de chemise. Alors là comme j’essaye de faire prendre conscience du problème, c’est sûr que je ne peux être entendu. Ils ne veulent pas revenir à la fin du XIXème où la question de l’invariance des équations de Maxwell n’était pas résolue. Faut les comprendre!
:hello: A+

Jean-Francois
Modérateur
Modérateur
Messages : 21925
Inscription : 03 sept. 2003, 02:39

Re: Relativité Restreinte, relativité galiléenne, éther luminifère

#773

Message par Jean-Francois » 12 févr. 2019, 10:07

richard a écrit :
12 févr. 2019, 08:00
Je n’ai pas l’intention de me faire comprendre
Et vous n'avez pas l'intention de comprendre ce qui sort de vos auto-proclamées génialissimes intuitions. D'ailleurs Souris parlait de vous faire comprendre quelque chose (comme quoi il/elle est optimiste).
Même si je donnais la solution, je ne convaincrais pas car on ne change pas de paradigme comme de chemise. Alors là comme j’essaye de faire prendre conscience du problème, c’est sûr que je ne peux être entendu
Ça, c'est du pur troll. Si vous n'êtes pas capable d'exprimer vos génialissimes intuitions, si vous êtes incapables de faire publier quoi que ce soit dans une revue sérieuse: c'est votre incapacité et non celle des autres.

Jean-François
“The more implausible the hypothesis — telepathy, aliens, homeopathy — the greater the chance that an exciting finding is a false alarm, no matter what the P value is.” (Nuzzo R (2014) Nature 506:150)

Avatar de l’utilisateur
Wooden Ali
Messages : 4338
Inscription : 09 déc. 2006, 16:31
Localisation : France

Re: Relativité Restreinte, relativité galiléenne, éther luminifère

#774

Message par Wooden Ali » 12 févr. 2019, 10:39

curieux qu’as-tu contre le fait d’être concis?
La Comtesse m'a demandé comment richard faisait pour être concis avec une telle régularité !
Les faits ne pénètrent pas dans le monde où vivent nos croyances. Marcel Proust

Gloire à qui n'ayant pas d'idéal sacro-saint
Se borne à ne pas trop emmerder ses voisins ! Georges Brassens

Mon Dieu ! Mon Dieu ! Pourquoi m'as-tu abandonné ? Dieu

Damien26
Messages : 1020
Inscription : 17 déc. 2007, 08:00

Re: Relativité Restreinte, relativité galiléenne, éther luminifère

#775

Message par Damien26 » 12 févr. 2019, 11:10

Wooden Ali a écrit :
12 févr. 2019, 10:39
curieux qu’as-tu contre le fait d’être concis?
La Comtesse m'a demandé comment richard faisait pour être concis avec une telle régularité !
:lol:

Répondre

Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit