Relativité, positivisme et réalisme

Tout sur les sciences, que ce soit la chimie, la biologie, l'astronomie etc.
thewild
Messages : 2371
Inscription : 09 août 2016, 10:43

Re: Relativité, positivisme et réalisme

#726

Message par thewild » 21 mai 2021, 06:12

richard a écrit : 21 mai 2021, 06:05 Salut ABC! Tu voudrais montrer qu’il y a une contradiction dans mon raisonnement, mais si tu avais lu tous mes messages (en particulier des plus anciens) tu aurais obtenu une réponse à ton interrogation.
On n'a pas d'interrogation richard.
On voit bien que tu essaies de remonter le sujet parce que tu t'ennuies. Mais en ce qui me concerne le "débat" est clos.
"Assurons nous bien du fait, avant de nous inquiéter de la cause." Bernard Le Bouyer de Fontenelle

"Plus un fait est extraordinaire, plus il a besoin d'être appuyé de fortes preuves." Pierre Simon Laplace

Avatar de l’utilisateur
richard
Messages : 7603
Inscription : 30 juil. 2008, 08:20

Re: Relativité, positivisme et réalisme

#727

Message par richard » 21 mai 2021, 07:18

Salut thewild! Ça fait au moins dix fois que tu dis que tu jettes l’éponge. Tu fais bien comme tu veux.
Grâce à ABC et à curieux j’ai eu confirmation de mon machin ma théorie et je me suis aperçu grâce à eux que, en toute modestie, c’était plutôt un nouveau paradigme qu’une simple théorie.
Pour ta gouverne c’est Lorentz qui s’est trompé. En fait Einstein a résolu un faux problème. Marrant, n’est-il pas?
:hello: A+

thewild
Messages : 2371
Inscription : 09 août 2016, 10:43

Re: Relativité, positivisme et réalisme

#728

Message par thewild » 21 mai 2021, 07:25

richard a écrit : 21 mai 2021, 07:18 Salut thewild! Ça fait au moins dix fois que tu dis que tu jettes l’éponge. Tu fais bien comme tu veux.
Grâce à ABC et à curieux j’ai eu confirmation de mon machin ma théorie et je me suis aperçu grâce à eux que, en toute modestie, c’était plutôt un nouveau paradigme qu’une simple théorie.
Pour ta gouverne c’est Lorentz qui s’est trompé. En fait Einstein a résolu un faux problème. Marrant, n’est-il pas?
Non pas marrant, absurde.
Je ne dis pas que je jette l'éponge, je dis que le débat est clos. Précisément parce que tu ressasses des arguments même après qu'ont t'a montré qu'ils étaient faux. Tu régresses même parfois en repartant d'arguments que tu avais admis comme faux.
Le débat est donc clos faute d'élément à débattre, tout ayant été dit.

Tu essaies de nous maintenir dans la discussion avec cette histoire de paradigme, je ne tomberai pas dans le panneau. Ce forum peut servir à débattre de ta théorie si tu as de nouveaux éléments à proposer (ce n'est pas comme si tu en avais jamais proposé d'ailleurs...), mais pas à te faire passer le temps lorsque tu t'ennuies.
"Assurons nous bien du fait, avant de nous inquiéter de la cause." Bernard Le Bouyer de Fontenelle

"Plus un fait est extraordinaire, plus il a besoin d'être appuyé de fortes preuves." Pierre Simon Laplace

Avatar de l’utilisateur
richard
Messages : 7603
Inscription : 30 juil. 2008, 08:20

Re: Relativité, positivisme et réalisme

#729

Message par richard » 21 mai 2021, 07:36

T’as raison thewild! Avec l’apport que j’ai eu ici dans la confirmation de mes idées, je vais me remettre au travail et parachever ce paradigme.
:hello: A+

thewild
Messages : 2371
Inscription : 09 août 2016, 10:43

Re: Relativité, positivisme et réalisme

#730

Message par thewild » 21 mai 2021, 07:39

:hello:
"Assurons nous bien du fait, avant de nous inquiéter de la cause." Bernard Le Bouyer de Fontenelle

"Plus un fait est extraordinaire, plus il a besoin d'être appuyé de fortes preuves." Pierre Simon Laplace

Avatar de l’utilisateur
richard
Messages : 7603
Inscription : 30 juil. 2008, 08:20

Re: Relativité, positivisme et réalisme

#731

Message par richard » 21 mai 2021, 07:41

Salut!
:hello:

Avatar de l’utilisateur
ABC
Messages : 1933
Inscription : 11 mai 2014, 14:37

Re: Relativité, positivisme et réalisme

#732

Message par ABC » 22 mai 2021, 03:28

richard a écrit : 21 mai 2021, 06:05Salut ABC! Tu voudrais montrer qu’il y a une contradiction dans mon raisonnement, mais si tu avais lu tous mes messages (en particulier des plus anciens) tu aurais obtenu une réponse à ton interrogation.
Je pense que si, je pense avoir la réponse expliquant ton prodigieux, exceptionnel... (il n'y a pas de mot assez fort) niveau de déni de réalité et son mode de mise en œuvre.

X, Y ou Z : "enfin richard ! 2+1 ça ne peut pas être égal à 2 ! Pour avoir 2+x = 2 il faut nécessairement x = 0 !!"

richard : "mais si, mais si, je t'assure, c'est même un tout nouveau paradigme. Il suffit de changer la prémisse 1 ou x en zéro puis, une fois l'égalité obtenue, de remettre x égal à 1 mais seulement deux ou trois messages plus loin... :mrgreen: "

"...comme ça personne, même moi, ne s'en aperçoit. C'est génial non ? Si, si c'est génial, c'est ça mon nouveau paradigme. :mrgreen: :mrgreen: :mrgreen: :grimace: "
Dernière modification par ABC le 22 mai 2021, 08:30, modifié 1 fois.

Avatar de l’utilisateur
richard
Messages : 7603
Inscription : 30 juil. 2008, 08:20

Re: Relativité, positivisme et réalisme

#733

Message par richard » 22 mai 2021, 08:10

Tu as sûrement raison ABC, j’ai dû me tromper quelque part. Y a quelque chose qui cloche là-dedans, j’y retourne immédiatement.
:hello: A+

Avatar de l’utilisateur
PhD Smith
Messages : 4031
Inscription : 04 août 2011, 17:23

Re: Relativité, positivisme et réalisme

#734

Message par PhD Smith » 22 mai 2021, 13:13

Pour information, feu Gatti avait lancé un projet malheureusement laissé à l'état de projet dans un tiroir quelque part dans son association CASAR, le projet RIGA (sans doute avait-il eu des promesses de financement de l'Académie des Sciences soviétique).
https://casar.pagesperso-orange.fr/RIGA.htm
Francis Gatti a écrit :PROJET R.I.G.A

Recherche d'interaction Gravitationnelle en Apesanteur


L'interaction gravitationnelle (5° loi de mécanique universelle de CASAR) semble prendre forme dans la science officielle par les travaux commandités par la NASA en 1996 à la physicienne Ning LI de l'université de Huntsville (Alabama):

"La théorie de la relativité générale prévoit qu'une masse en rotation peut engendrer une nouvelle force de la nature ,appelée "interaction gravitomagnétique qui selon les calculs théoriques serait proportionnelle a la vitesse de rotation."

CASAR envisage de proposer a la NASA et au CNES une expérience de physique fondamentale en micro-gravité destinée a mettre en évidences la variation de charge gravitationnelle d'une masse en mouvement.

Le but étant de vérifier si un satellite comportant une masse tournante en accélération change d'orbite. Il devrait varier en altitude a cause d'une variation de masse en relation directe avec la quantité d'accélération.

Cette découverte supportée par la loi d'équivalence de la relativité générale permettrait d'utiliser a des fins utiles la réaction gravitationnelle d'un bolide en rotation au niveau du sol afin de permettre des satellisation en douceur.

En 1946 l'astronome français Emile Drouet proposait le lancement d' un projet d'engin volant sans hélice ni réacteur. Ce projet était à l'étude dans les services de la recherche de MEUDON (France) .L'aarmée (1) américaine a poussé l'étude sous le couvert de James FORESTAL .Ce projet avait pour but de générer une gravitation artificielle au niveau du sol en utilisant une batterie de puissant gyroscopes. Des questions de prix et de résistance des matériaux ont coulées le projet mais cela n'enlève rien au mérite de sa formule que vous pouvez découvrir en 037/205 . Emile Drouet (ingénieur et astronome) est arrivé aux mêmes conclusions que CASAR sur la question de la propulsion gravitationnelle en faisant un autre parcours; ceci est un indice crédibilisant fortement le projet R.I.G.A .

CASAR recherche des informations sur les travaux du docteur François MARCHAL.

Réflexions sur la satellisation locale oscillatoire dans un champ de gravité sphérique.

Nous recherchons l'article de la revue Française de Parapsychologie (vol.2) et si possible l'adresse du docteur Marchal

CASAR recherche l'ouvrage de E.R. Taylor et J.A. Wheeler -" A la découverte de l'espace-temps" paru aux éditions Dunod (années 1970)
(1) les fautes sont peut-être celles de Gatti.
Pour rappel, l'ingénieur Emile Drouet avait fait le projet d'une machine à remonter le temps révélée en exclusivité par Robert Charroux.
Si quelqu'âme charitable pouvait se pencher sur le projet RIGA, cela ferait avancer le fil.
Imagepraedicator veridicus, inquisitor intrepidus, doctor egregiusImage

Avatar de l’utilisateur
richard
Messages : 7603
Inscription : 30 juil. 2008, 08:20

Re: Relativité, positivisme et réalisme

#735

Message par richard » 23 mai 2021, 03:57

La discussion porte sur le positivisme vs le réalisme au prisme de la théorie de la relativité. ABC a une position positiviste, moi j’ai une position réaliste, les résultats et les vérifications de la relativité einsteinienne lui suffisent. J’ai cherché une représentation graphique de cette théorie, je suis arrivé à quelque chose de différent qui est: nous ne percevons pas la réalité mais une représentation d’icelle. C’est une position éminemment réaliste que je défends.
:hello: A+

Avatar de l’utilisateur
ABC
Messages : 1933
Inscription : 11 mai 2014, 14:37

Re: Relativité, positivisme et réalisme

#736

Message par ABC » 24 mai 2021, 14:54

richard a écrit : 23 mai 2021, 03:57ABC a une position positiviste
Aucun rapport avec mes réponses à tes erreurs. j'aurais apporté exactement les mêmes corrections à tes erreurs à une époque où j'étais fortement hostile au point de vue positiviste.

Avatar de l’utilisateur
richard
Messages : 7603
Inscription : 30 juil. 2008, 08:20

Re: Relativité, positivisme et réalisme

#737

Message par richard » 25 mai 2021, 02:41

La théorie de la relativité est une proposition positiviste, la mienne donne une vision réaliste du monde. Nous ne pouvons appréhender directement la réalité, nous ne percevons qu’une représentation d’icelle, mais comme elle décrit et la réalité et sa représentation elle permet de relier ces deux faces et d’accéder ainsi à la réalité.
:hello: A+

Avatar de l’utilisateur
ABC
Messages : 1933
Inscription : 11 mai 2014, 14:37

Re: Relativité, positivisme et réalisme

#738

Message par ABC » 25 mai 2021, 16:19

richard a écrit : 25 mai 2021, 02:41La théorie de la relativité est une proposition positiviste, la mienne donne une vision réaliste du monde.
Non.

Avatar de l’utilisateur
richard
Messages : 7603
Inscription : 30 juil. 2008, 08:20

Re: Relativité, positivisme et réalisme

#739

Message par richard » 25 mai 2021, 17:30

On ne peut accéder directement à la réalité mais mon machin montre qu’on peut y accéder toutefois indirectement.
C’est, par exemple, ce qui se passe au niveau quantique, on ne peut accéder directement à la réalité car dès qu’on observe, qu’on mesure, on est dans la perception de la réalité, c’est à dire dans sa représentation et non pas dans la réalité elle-même.
:hello: A+

Avatar de l’utilisateur
ABC
Messages : 1933
Inscription : 11 mai 2014, 14:37

Re: Relativité, positivisme et réalisme

#740

Message par ABC » 25 mai 2021, 18:57

richard a écrit : 25 mai 2021, 17:30On ne peut accéder directement à la réalité mais mon machin montre
Rien.

Avatar de l’utilisateur
richard
Messages : 7603
Inscription : 30 juil. 2008, 08:20

Re: Relativité, positivisme et réalisme

#741

Message par richard » 26 mai 2021, 02:28

La théorie de la relativité einsteinienne s’attache aux phénomènes. La mienne va au-delà, elle cerne la réalité et la relie au monde phénoménal (le monde perçu). En ce sens la théorie de la relativité einsteinienne est une proposition positiviste tandis que la mienne est une approche réaliste du monde.
:hello: A+

Avatar de l’utilisateur
Wooden Ali
Messages : 4771
Inscription : 09 déc. 2006, 15:31

Re: Relativité, positivisme et réalisme

#742

Message par Wooden Ali » 26 mai 2021, 10:21

richard a écrit :La théorie de la relativité einsteinienne s’attache aux phénomènes. La mienne va au-delà, elle cerne la réalité et la relie au monde phénoménal (le monde perçu). En ce sens la théorie de la relativité einsteinienne est une proposition positiviste tandis que la mienne est une approche réaliste du monde.
Ça ne sert à rien de l'asperger d'eau de Cologne, ta théorie, elle pue.
Les faits ne pénètrent pas dans le monde où vivent nos croyances. Marcel Proust

Gloire à qui n'ayant pas d'idéal sacro-saint
Se borne à ne pas trop emmerder ses voisins ! Georges Brassens

Mon Dieu ! Mon Dieu ! Pourquoi m'as-tu abandonné ? Dieu

Avatar de l’utilisateur
richard
Messages : 7603
Inscription : 30 juil. 2008, 08:20

Re: Relativité, positivisme et réalisme

#743

Message par richard » 26 mai 2021, 10:30

Et toi tu pues du cul, tu sens des fesses!

Avatar de l’utilisateur
Lambert85
Messages : 4976
Inscription : 23 nov. 2007, 01:48

Re: Relativité, positivisme et réalisme

#744

Message par Lambert85 » 26 mai 2021, 10:44

richard a écrit : 26 mai 2021, 10:30 Et toi tu pues du cul, tu sens des fesses!
Ouhlala, le troll s'énerve ! :lol:
ουκ έλαβον πόλιν αλλα γαρ ελπις εφη κακα

Avatar de l’utilisateur
richard
Messages : 7603
Inscription : 30 juil. 2008, 08:20

Re: Relativité, positivisme et réalisme

#745

Message par richard » 26 mai 2021, 11:16

Je ne sais pas qui est le plus troll des deux, de toi ou de moi.

Avatar de l’utilisateur
ABC
Messages : 1933
Inscription : 11 mai 2014, 14:37

Re: Relativité, positivisme et réalisme

#746

Message par ABC » 27 mai 2021, 02:06

richard a écrit : 26 mai 2021, 02:28La mienne [de théorie] va au-delà [des phénomènes].
Ta "théorie" ne va nulle part. Tu es resté bloqué, avec 115 ans de retard donc, au niveau de la relativité galiléenne :
  • une théorie de la relativité du mouvement mathématiquement cohérente, elle (contrairement à ta "théorie")
  • mais incompatible avec l'électromagnétisme,
  • alors que la RR, par contre, a précisément été écrite pour résoudre ce problème (tu n'as même pas compris le but de la RR).
Malheureusement, c'est encore pire. Tu rajoutes à une relativité galiléenne physiquement approximative mais mathématiquement correcte :
  • tes erreurs,
  • tes incohérences,
  • et quelques bidouillages sans justification reposant sur tes grossières erreurs de "compréhension" de Relativité Restreinte.

Avatar de l’utilisateur
richard
Messages : 7603
Inscription : 30 juil. 2008, 08:20

Re: Relativité, positivisme et réalisme

#747

Message par richard » 27 mai 2021, 13:14

Merci ABC pour toutes ces précisions, mais je suis déçu moi qui croyais avoir tout bon. Tant pis! Je vais me replonger dans mes bouquins de relativité (j’en ai plein) et lire Einstein et la crise de la raison de Merleau-Ponty et À la recherche du réel de Bernard d’Espagnat.

:hello:

Avatar de l’utilisateur
curieux
Messages : 6740
Inscription : 12 juin 2005, 10:17

Re: Relativité, positivisme et réalisme

#748

Message par curieux » 02 juin 2021, 05:47

richard a écrit : 27 mai 2021, 13:14 Merci ABC pour toutes ces précisions, mais je suis déçu moi qui croyais avoir tout bon. Tant pis! Je vais me replonger dans mes bouquins de relativité (j’en ai plein)
Encore une promesse d'ivrogne que la première lecture d'une phrase mal comprise te fera renier.
richard a écrit : 27 mai 2021, 13:14 et lire Einstein et la crise de la raison de Merleau-Ponty et À la recherche du réel de Bernard d’Espagnat.

:hello:
Ce n'est pas une lecture de questions philosophiques qui résoudra tes incompréhensions, on a bien constaté que chez toi ce genre de lecture a plutôt tendance à te retourner le cerveau et à t'enfoncer encore plus dans le déni de réalité.
Attaque toi à comprendre les incohérences physiques de ton prétendu nouveau paradigme basé sur ton impression de mauvaises mesures des vitesses.
Il y a une contradiction flagrante avec ton idée de base : tous les tests de vitesses faits en accélérateurs de particules prouvent que 'c' est une constante infranchissable pour la matière qui compose notre univers. Il n'y a pas d'erreur possible de mesure.
Autrement dit, même si des vitesses supérieures sont possibles sur le plan théorique cela ne concerne pas notre univers et ses propriétés.
Ce qui rend inutile et inapproprié la tentative de rattacher cette éventuelle possibilité avec une théorie comme la RR.
Le rôle de la physique mathématique est de bien poser les questions, ce n'est que l'expérience qui peut les résoudre. [Henri Poincaré]

Avatar de l’utilisateur
richard
Messages : 7603
Inscription : 30 juil. 2008, 08:20

Re: Relativité, positivisme et réalisme

#749

Message par richard » 02 juin 2021, 09:35

Merci curieux pour ces précieux conseils! Mais je vais relire aussi qu’est-ce qu’une philosophie de la science? que j’avais trouvé très intéressant. Je te le conseille. J’ai rencontré Ronald Bonan à la fête des Éditions l’Amourier*, maison d’éditions qui a publié son roman ambulances, il m’a dit que ce bouquin qu’est-ce qu’une philosophie de la science? avait fait du bruit dans le Landerneau.

* ce sont des amis qui tiennent cette petite maison d’éditions, si vous leur achetez des bouquins dites bien que vous venez de ma part, j’aurais 5% sur chaque vente.
:hello: A+

Avatar de l’utilisateur
richard
Messages : 7603
Inscription : 30 juil. 2008, 08:20

Re: Relativité, positivisme et réalisme

#750

Message par richard » 03 juin 2021, 02:57

curieux a écrit : 02 juin 2021, 05:47
richard a écrit : 27 mai 2021, 13:14 Merci ABC pour toutes ces précisions, mais je suis déçu moi qui croyais avoir tout bon. Tant pis! Je vais me replonger dans mes bouquins de relativité (j’en ai plein)
Encore une promesse d'ivrogne que la première lecture d'une phrase mal comprise te fera renier.
Nan! Nan! J’ai bien compris que j’avais tout faux, qu’Einstein avait bon, que sa théorie était indépassable, comme l’était autrefois la théorie de Newton et comme l'était auparavant celle d’Aristote.
J’ai commencé à lire « qu’est-ce qu’une philosophie de la science? » avec mes nouvelles lunettes, celles que j’ai acquises ici. Même la préface de Renaud Barbaras est intéressante. Tu devrais le lire, il s’agit d’une réflexion sur la science et sur notre perception du monde par nos sens et donc par la science.
Barbaras a écrit :De même, en mettant au jour le sol perceptif sur lequel s’établit l’activité scientifique, Merleau-Ponty ne se détourne pas de la raison au profit d’une expérience sauvage, ne montre pas la voie d’un nouvel irrationalisme; il met au contraire en avant les réquisits d’un rationalisme véritable.
Passionnant, nan?
:hello: A+

Répondre

Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit