La cohérence cardiaque.

Homéopathie, acupuncture, reiki, urinothérapie, etc. Des preuves???
georges
Messages : 12
Inscription : 18 déc. 2012, 12:54

Re: La cohérence cardiaque.

#51

Message par georges » 18 déc. 2012, 15:07

[...] mais si vous suivez la majeure partie des publications qui corrèlent l'efficacité des émotions associées à cette respiration, vous obtenez une méthode qui se révèle très efficace. [...]
[...] le produit axé essentiellement sur la cohérence cardiaque et les méthodes ou les principes basés sur la HRV qui eux font l'objet de multiples recherches et débats scientifiques. [...]
[...] les corrélations possibles avec l'objectivité de la mesure de la HRV avec certaines techniques de TCC, une certaine efficacité auprès de patients schizo, des résultats prometteurs auprès de patients fibromyalgiques [...]
vous pouvez chercher à partir des thèmes suivants :
Heart rate variability as a biomarker of fibromyalgia syndrome.pdf
Pain emotion.pdf
Basic emotions are associated with distinct patterns of cardiorespiratory activity.pdf
Implications for heart rate variability as a marker of stress and health.pdf
Emotional Stress, Heart Rate Variability.pdf
HRV and anxiety disorder.pdf
Time and Frequency Domain Measures of Heart Rate Variability in Schizophrenia.pdf
Emotional responses to psychosocial stress in schizophrenia.pdf
DHEA_Cortisol_Study.pdf
Spectral Defects on Heart Rate Variability.pdf
Time-varying analysis of heart rate variability.pdf

Avatar de l’utilisateur
Cartaphilus
Modérateur
Modérateur
Messages : 5867
Inscription : 23 sept. 2008, 14:54
Localisation : France

Je reste sur ma faim.

#52

Message par Cartaphilus » 18 déc. 2012, 16:21

Merci, [Ge]orges, pour votre réponse.

Je pense que vous n'avez pas tout à fait compris ma demande de références ; en effet, dans votre premier message, on lit :
georges a écrit :[...] la majeure partie des publications [...] de multiples recherches et débats scientifiques [...] certaine efficacité auprès de patients schizo, des résultats prometteurs auprès de patients fibromyalgiques [...]
... ce qui laisse à penser que vous connaissez, avez lu, voire publié lesdites publications, études ou recherches sur l'utilisation du phénomène physiologique de la variabilité du rythme cardiaque, et~ou de la cohérence cardiaque, notion que vous évoquez volontiers sans l'avoir développée.

Autant que sur la physiologie, j'aimerais que vous fussiez également disert sur l'efficacité thérapeutique d'une méthode (laquelle ?) employée pour des patients schizophréniques, ou pour des malades atteints de fibromyalgie.

Je vous rappelle que sur un forum sceptique, il est de bon ton de fournir des références précises émanant de sources fiables, plutôt que de laisser à ses interlocuteurs le soin de cette besogne.
Le sommeil de la raison engendre des monstres. Francisco de Goya.

georges
Messages : 12
Inscription : 18 déc. 2012, 12:54

Re: La cohérence cardiaque.

#53

Message par georges » 18 déc. 2012, 17:18

Je vous rappelle que sur un forum sceptique, il est de bon ton de fournir des références précises émanant de sources fiables, plutôt que de laisser à ses interlocuteurs le soin de cette besogne
malheureusement je ne vais pas adhérer à votre tonalité, je ne souhaite pas entrer dans ce débat jonché d'une stérilité certaine du fait que je n'ai rien à démontrer à vos lecteurs, la besogne en question sera faite s'ils s'y intéressent. J'ai peur de rentrer dans un phénomène de justification qui ne saurait/pourrait être contrôlable de part et d'autre

Avatar de l’utilisateur
Cartaphilus
Modérateur
Modérateur
Messages : 5867
Inscription : 23 sept. 2008, 14:54
Localisation : France

Je me suis trompé...

#54

Message par Cartaphilus » 18 déc. 2012, 18:00

georges a écrit :
Cartaphilus a écrit :Je vous rappelle que sur un forum sceptique, il est de bon ton de fournir des références précises émanant de sources fiables, plutôt que de laisser à ses interlocuteurs le soin de cette besogne
malheureusement je ne vais pas adhérer à votre tonalité, je ne souhaite pas entrer dans ce débat jonché d'une stérilité certaine du fait que je n'ai rien à démontrer à vos lecteurs, la besogne en question sera faite s'ils s'y intéressent. J'ai peur de rentrer dans un phénomène de justification qui ne saurait/pourrait être contrôlable de part et d'autre
Je vous prie de bien vouloir m'excuser, j'ai cru que votre inscription, sur un forum de discussion, avait pour motivation un échange argumenté sur un ou plusieurs sujets, et que votre intervention dans ce présent fil laissait entrevoir, autant que pour les lecteurs que pour votre modeste serviteur, la possibilité d'un fructueux échange d'informations.

Petite remarque tout de même : fournir des références scientifiques n'a rien d'une justification, ce n'est pas présenter un ensemble d'arguments pour sa défense*... nous sommes longtemps après 1633.
Le sommeil de la raison engendre des monstres. Francisco de Goya.

Avatar de l’utilisateur
spin-up
Modérateur
Modérateur
Messages : 3928
Inscription : 23 févr. 2012, 07:01

Re: La cohérence cardiaque.

#55

Message par spin-up » 19 déc. 2012, 06:23

Bonjour georges
georges a écrit : Les thèmes abordés par la HRV sont tellement nombreux qu'il serait difficile de les énumérer sur ce type de forum.
Notons les corrélations possibles avec l'objectivité de la mesure de la HRV avec certaines techniques de TCC, une certaine efficacité auprès de patients schizo, des résultats prometteurs auprès de patients fibromyalgiques, détermination de facteurs de surentrainement chez les sportifs d'endurance...il y de quoi se pencher sur la question sans la refouler directement.

Quant à la possibilité d'amaigrissement il est assez difficile de scinder l'accompagnement thérapeutique de l'émission hormonale et de la modulation respiratoire...dans ce brouillard on obtient par suivi médical des résultats certes mais encore trop contraignants pour annoncer que c'est la HRV qui fait maigrir !
C'est un peu confus pour moi, j'ai du mal a voir ou est la limite entre l'outil diagnostic et la thérapie. Pourrais tu me dire ce qui, selon toi, est juste, ce qui est probable/possible et ce qui est faux dans la liste ci dessous?

1-Certaines pathologies aient un effet (eventuellement spécifique) sur la HRV.
2-L'analyse de la HRV permet de diagnostiquer un certain nombres de pathologies.
2bis-L'analyse de la HRV au cours d'une therapie pourrait permettre d'evaluer l'efficacité de la thérapie.
3-Avec une mesure de la HRV et des exercices respiratoires, il est possible de ramener une HRV anormale a la normale.
4- Pour une pathologie qui modifie la HRV, si on ramène la HRV a la normale, on soigne la pathologie.

georges
Messages : 12
Inscription : 18 déc. 2012, 12:54

Re: La cohérence cardiaque.

#56

Message par georges » 19 déc. 2012, 10:12

je tenterai d'argumenter un peu plus prochainement
1-Certaines pathologies aient un effet (éventuellement spécifique) sur la HRV.
2-L'analyse de la HRV permet de diagnostiquer un certain nombres de pathologies.
2bis-L'analyse de la HRV au cours d'une therapie pourrait permettre d'evaluer l'efficacité de la thérapie.
3-Avec une mesure de la HRV et des exercices respiratoires, il est possible de ramener une HRV anormale a la normale.
4- Pour une pathologie qui modifie la HRV, si on ramène la HRV a la normale, on soigne la pathologie.
1. Oui reste à déterminer lesquelles et lesquels
2. assez subtile, pas encore assez précis bien que certaines publications commencent à tendre vers cela
2a. Oui encore faut il déterminer quelle thérapie
3. attention aux mélanges des genres, la HRV est une mesure, il n'y a pas de normalité. Si on prend en compte que dans certains protocoles basés sur le rythme de la respiration provoquent une amélioration et que la synchronisation des systèmes physiologiques du SNA apportent une amélioration de la perception des facteurs de stress ou d'anxiété, alors il est possible d'évaluer une normalité et se faire aider de la mesure de la HRV pour tendre vers cette normalité.
4. de nombreuses pathologies influencent la HRV, mais toujours même réponse il est encore difficile de parler de norme. L'action de soigner est encore assez vague

Avatar de l’utilisateur
spin-up
Modérateur
Modérateur
Messages : 3928
Inscription : 23 févr. 2012, 07:01

Re: La cohérence cardiaque.

#57

Message par spin-up » 19 déc. 2012, 11:22

D'accord merci pour les precisions.
Si je comprends bien la HRV utilisée uniquement en tant que mesure (comme un signe clinique) n'est qu'une version simple d'analyse d'ECG (ou de pléthysmotruc si on est pauvre).

Mais dans ce passage tu parles egalement de methodes therapeutiques:
Notons les corrélations possibles avec l'objectivité de la mesure de la HRV avec certaines techniques de TCC, une certaine efficacité auprès de patients schizo, des résultats prometteurs auprès de patients fibromyalgiques, détermination de facteurs de surentrainement chez les sportifs d'endurance...
Prenons la schyzophrenie et la fibromyalgie.
Les patients agissent sur leur HRV par rétroaction a l'aide d'exercices respiratoires? Si c'est le cas c'est d facon libre ou ils ont une cible a atteindre?
Est ce que, en tant qu'outil therapeutique, ca se limite aux affections psychologiques et psychiatriques?

Avatar de l’utilisateur
Cartaphilus
Modérateur
Modérateur
Messages : 5867
Inscription : 23 sept. 2008, 14:54
Localisation : France

Références, S.V.P.

#58

Message par Cartaphilus » 19 déc. 2012, 16:47

Salut à tous.
georges a écrit :
spin-up a écrit :1-Certaines pathologies [aur]aient un effet (éventuellement spécifique) sur la HRV ;
2-L'analyse de la HRV permet de diagnostiquer un certain nombres de pathologies. [...]
1. Oui reste à déterminer lesquelles et lesquels
2. assez subtile, pas encore assez précis bien que certaines publications commencent à tendre vers cela
Ce qui est actuellement décrit, ce sont les modifications de la variabilité du rythme cardiaque (HRV) :
  1. Augmentant le risque de mortalité après nécrose myocardique ;
  2. Lors de l'existence d'une atteinte du système nerveux autonome dans le diabète ;
  3. Dans l'hypertension artérielle ;
  4. Au cours du choc septique* ;
  5. Au cours du choc hémorragique.
Réf : Braunwald’s Heart Disease, 9e édtion (2012), p. 1951.

En revanche, je serais très curieux de lire les indications et les résultats thérapeutiques d'une méthode utilisant la HRV pour traiter les maladies citées (schizophrénie, fibromyalgie).

*Non, ce n'est pas une faute...
Le sommeil de la raison engendre des monstres. Francisco de Goya.

starship
Messages : 1
Inscription : 19 nov. 2013, 07:52

Re: La cohérence cardiaque.

#59

Message par starship » 19 nov. 2013, 08:45

Que pensez vous des études faites autour du cœur communiquant avec le cerveau.
Sans parler de cohérence cardiaque directement, le fait de travailler sur son coeur d'une façon ou d'une autre pourrait-il avoir une influence sur le cerveau, si oui lesquelles ? et comment l'expliquer scientifiquement si c'est le cas.

http://www.ccjm.org/content/74/Suppl_1/S48.full.pdf

http://www.quora.com/Neuroscience-1/Are ... ns-of-this# (lire les commentaires)

http://pensee-creatrice.over-blog.com/a ... 42223.html

Avatar de l’utilisateur
Cadenas
Messages : 295
Inscription : 04 mai 2017, 09:49

Re: La cohérence cardiaque.

#60

Message par Cadenas » 19 juin 2017, 10:14

Threadomancy !

Je viens de voir passer une mention à la cohérence cardiaque sur un site de naturopathie, ce qui ne m'inspire pas confiance et le seul endroit un peu critique sur l'approche c'est sur ce vieux fil de discussion. Je me demandais si quelqu'un avait du neuf.

J'ai aussi trouvé ça, si ça peut aider les gens formés en médecine à détecter la zozoterie.
http://memoirespsychosomatiques.ameo45. ... liqu%C3%A9

Avatar de l’utilisateur
Cartaphilus
Modérateur
Modérateur
Messages : 5867
Inscription : 23 sept. 2008, 14:54
Localisation : France

Rien de neuf.

#61

Message par Cartaphilus » 21 juin 2017, 16:06

Salut à tous.
Cadenas a écrit :Je me demandais si quelqu'un avait du neuf.
En presque cinq ans, le Dr David O'hare n'a pas trouvé le temps d'honorer sa promesse...

Par ailleurs, signalons que la biographie de ce distingué praticien révèle un « diplôme national d’homéopathie ».
Cadenas a écrit :J'ai aussi trouvé ça, si ça peut aider les gens formés en médecine à détecter la zozoterie.
Intitulé du site : « Nettoyage des mémoires psychosomatiques »...

L'article, qui s'appuie sur le yin et le yang, le qi gong et quelques vagues notions de physiologie moins exotiques, n’apparaît pas vraiment comme une référence.
Le sommeil de la raison engendre des monstres. Francisco de Goya.

Avatar de l’utilisateur
Lulu Cypher
Modérateur
Modérateur
Messages : 5997
Inscription : 24 avr. 2015, 22:30
Localisation : Vénus

Re: Rien de neuf.

#62

Message par Lulu Cypher » 21 juin 2017, 19:03

Cartaphilus a écrit :[...] Intitulé du site : « Nettoyage des mémoires psychosomatiques »... [...]
Ça doit être des EPROM :mrgreen:

Et Dieu dit : « que Darwin soit »
------------------------------
Les animaux sont moins intolérants que nous : un cochon affamé mangera du musulman (P. Desproges)
------------------------------
Attention ce post est susceptible (lui-aussi) de contenir des traces d'humour. L'auteur tient à signaler qu'il décline toute responsabilité quant aux conséquences de leurs mésinterprétations.

Répondre

Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit