La cohérence cardiaque.

Homéopathie, acupuncture, reiki, urinothérapie, etc. Des preuves???
georges
Messages : 12
Inscription : 18 déc. 2012, 12:54

Re: La cohérence cardiaque.

#51

Message par georges » 18 déc. 2012, 15:07

[...] mais si vous suivez la majeure partie des publications qui corrèlent l'efficacité des émotions associées à cette respiration, vous obtenez une méthode qui se révèle très efficace. [...]
[...] le produit axé essentiellement sur la cohérence cardiaque et les méthodes ou les principes basés sur la HRV qui eux font l'objet de multiples recherches et débats scientifiques. [...]
[...] les corrélations possibles avec l'objectivité de la mesure de la HRV avec certaines techniques de TCC, une certaine efficacité auprès de patients schizo, des résultats prometteurs auprès de patients fibromyalgiques [...]
vous pouvez chercher à partir des thèmes suivants :
Heart rate variability as a biomarker of fibromyalgia syndrome.pdf
Pain emotion.pdf
Basic emotions are associated with distinct patterns of cardiorespiratory activity.pdf
Implications for heart rate variability as a marker of stress and health.pdf
Emotional Stress, Heart Rate Variability.pdf
HRV and anxiety disorder.pdf
Time and Frequency Domain Measures of Heart Rate Variability in Schizophrenia.pdf
Emotional responses to psychosocial stress in schizophrenia.pdf
DHEA_Cortisol_Study.pdf
Spectral Defects on Heart Rate Variability.pdf
Time-varying analysis of heart rate variability.pdf

Avatar de l’utilisateur
Cartaphilus
Modérateur
Modérateur
Messages : 5983
Inscription : 23 sept. 2008, 14:54
Localisation : France

Je reste sur ma faim.

#52

Message par Cartaphilus » 18 déc. 2012, 16:21

Merci, [Ge]orges, pour votre réponse.

Je pense que vous n'avez pas tout à fait compris ma demande de références ; en effet, dans votre premier message, on lit :
georges a écrit :[...] la majeure partie des publications [...] de multiples recherches et débats scientifiques [...] certaine efficacité auprès de patients schizo, des résultats prometteurs auprès de patients fibromyalgiques [...]
... ce qui laisse à penser que vous connaissez, avez lu, voire publié lesdites publications, études ou recherches sur l'utilisation du phénomène physiologique de la variabilité du rythme cardiaque, et~ou de la cohérence cardiaque, notion que vous évoquez volontiers sans l'avoir développée.

Autant que sur la physiologie, j'aimerais que vous fussiez également disert sur l'efficacité thérapeutique d'une méthode (laquelle ?) employée pour des patients schizophréniques, ou pour des malades atteints de fibromyalgie.

Je vous rappelle que sur un forum sceptique, il est de bon ton de fournir des références précises émanant de sources fiables, plutôt que de laisser à ses interlocuteurs le soin de cette besogne.
Le sommeil de la raison engendre des monstres. Francisco de Goya.

georges
Messages : 12
Inscription : 18 déc. 2012, 12:54

Re: La cohérence cardiaque.

#53

Message par georges » 18 déc. 2012, 17:18

Je vous rappelle que sur un forum sceptique, il est de bon ton de fournir des références précises émanant de sources fiables, plutôt que de laisser à ses interlocuteurs le soin de cette besogne
malheureusement je ne vais pas adhérer à votre tonalité, je ne souhaite pas entrer dans ce débat jonché d'une stérilité certaine du fait que je n'ai rien à démontrer à vos lecteurs, la besogne en question sera faite s'ils s'y intéressent. J'ai peur de rentrer dans un phénomène de justification qui ne saurait/pourrait être contrôlable de part et d'autre

Avatar de l’utilisateur
Cartaphilus
Modérateur
Modérateur
Messages : 5983
Inscription : 23 sept. 2008, 14:54
Localisation : France

Je me suis trompé...

#54

Message par Cartaphilus » 18 déc. 2012, 18:00

georges a écrit :
Cartaphilus a écrit :Je vous rappelle que sur un forum sceptique, il est de bon ton de fournir des références précises émanant de sources fiables, plutôt que de laisser à ses interlocuteurs le soin de cette besogne
malheureusement je ne vais pas adhérer à votre tonalité, je ne souhaite pas entrer dans ce débat jonché d'une stérilité certaine du fait que je n'ai rien à démontrer à vos lecteurs, la besogne en question sera faite s'ils s'y intéressent. J'ai peur de rentrer dans un phénomène de justification qui ne saurait/pourrait être contrôlable de part et d'autre
Je vous prie de bien vouloir m'excuser, j'ai cru que votre inscription, sur un forum de discussion, avait pour motivation un échange argumenté sur un ou plusieurs sujets, et que votre intervention dans ce présent fil laissait entrevoir, autant que pour les lecteurs que pour votre modeste serviteur, la possibilité d'un fructueux échange d'informations.

Petite remarque tout de même : fournir des références scientifiques n'a rien d'une justification, ce n'est pas présenter un ensemble d'arguments pour sa défense*... nous sommes longtemps après 1633.
Le sommeil de la raison engendre des monstres. Francisco de Goya.

Avatar de l’utilisateur
spin-up
Modérateur
Modérateur
Messages : 4044
Inscription : 23 févr. 2012, 07:01

Re: La cohérence cardiaque.

#55

Message par spin-up » 19 déc. 2012, 06:23

Bonjour georges
georges a écrit : Les thèmes abordés par la HRV sont tellement nombreux qu'il serait difficile de les énumérer sur ce type de forum.
Notons les corrélations possibles avec l'objectivité de la mesure de la HRV avec certaines techniques de TCC, une certaine efficacité auprès de patients schizo, des résultats prometteurs auprès de patients fibromyalgiques, détermination de facteurs de surentrainement chez les sportifs d'endurance...il y de quoi se pencher sur la question sans la refouler directement.

Quant à la possibilité d'amaigrissement il est assez difficile de scinder l'accompagnement thérapeutique de l'émission hormonale et de la modulation respiratoire...dans ce brouillard on obtient par suivi médical des résultats certes mais encore trop contraignants pour annoncer que c'est la HRV qui fait maigrir !
C'est un peu confus pour moi, j'ai du mal a voir ou est la limite entre l'outil diagnostic et la thérapie. Pourrais tu me dire ce qui, selon toi, est juste, ce qui est probable/possible et ce qui est faux dans la liste ci dessous?

1-Certaines pathologies aient un effet (eventuellement spécifique) sur la HRV.
2-L'analyse de la HRV permet de diagnostiquer un certain nombres de pathologies.
2bis-L'analyse de la HRV au cours d'une therapie pourrait permettre d'evaluer l'efficacité de la thérapie.
3-Avec une mesure de la HRV et des exercices respiratoires, il est possible de ramener une HRV anormale a la normale.
4- Pour une pathologie qui modifie la HRV, si on ramène la HRV a la normale, on soigne la pathologie.

georges
Messages : 12
Inscription : 18 déc. 2012, 12:54

Re: La cohérence cardiaque.

#56

Message par georges » 19 déc. 2012, 10:12

je tenterai d'argumenter un peu plus prochainement
1-Certaines pathologies aient un effet (éventuellement spécifique) sur la HRV.
2-L'analyse de la HRV permet de diagnostiquer un certain nombres de pathologies.
2bis-L'analyse de la HRV au cours d'une therapie pourrait permettre d'evaluer l'efficacité de la thérapie.
3-Avec une mesure de la HRV et des exercices respiratoires, il est possible de ramener une HRV anormale a la normale.
4- Pour une pathologie qui modifie la HRV, si on ramène la HRV a la normale, on soigne la pathologie.
1. Oui reste à déterminer lesquelles et lesquels
2. assez subtile, pas encore assez précis bien que certaines publications commencent à tendre vers cela
2a. Oui encore faut il déterminer quelle thérapie
3. attention aux mélanges des genres, la HRV est une mesure, il n'y a pas de normalité. Si on prend en compte que dans certains protocoles basés sur le rythme de la respiration provoquent une amélioration et que la synchronisation des systèmes physiologiques du SNA apportent une amélioration de la perception des facteurs de stress ou d'anxiété, alors il est possible d'évaluer une normalité et se faire aider de la mesure de la HRV pour tendre vers cette normalité.
4. de nombreuses pathologies influencent la HRV, mais toujours même réponse il est encore difficile de parler de norme. L'action de soigner est encore assez vague

Avatar de l’utilisateur
spin-up
Modérateur
Modérateur
Messages : 4044
Inscription : 23 févr. 2012, 07:01

Re: La cohérence cardiaque.

#57

Message par spin-up » 19 déc. 2012, 11:22

D'accord merci pour les precisions.
Si je comprends bien la HRV utilisée uniquement en tant que mesure (comme un signe clinique) n'est qu'une version simple d'analyse d'ECG (ou de pléthysmotruc si on est pauvre).

Mais dans ce passage tu parles egalement de methodes therapeutiques:
Notons les corrélations possibles avec l'objectivité de la mesure de la HRV avec certaines techniques de TCC, une certaine efficacité auprès de patients schizo, des résultats prometteurs auprès de patients fibromyalgiques, détermination de facteurs de surentrainement chez les sportifs d'endurance...
Prenons la schyzophrenie et la fibromyalgie.
Les patients agissent sur leur HRV par rétroaction a l'aide d'exercices respiratoires? Si c'est le cas c'est d facon libre ou ils ont une cible a atteindre?
Est ce que, en tant qu'outil therapeutique, ca se limite aux affections psychologiques et psychiatriques?

Avatar de l’utilisateur
Cartaphilus
Modérateur
Modérateur
Messages : 5983
Inscription : 23 sept. 2008, 14:54
Localisation : France

Références, S.V.P.

#58

Message par Cartaphilus » 19 déc. 2012, 16:47

Salut à tous.
georges a écrit :
spin-up a écrit :1-Certaines pathologies [aur]aient un effet (éventuellement spécifique) sur la HRV ;
2-L'analyse de la HRV permet de diagnostiquer un certain nombres de pathologies. [...]
1. Oui reste à déterminer lesquelles et lesquels
2. assez subtile, pas encore assez précis bien que certaines publications commencent à tendre vers cela
Ce qui est actuellement décrit, ce sont les modifications de la variabilité du rythme cardiaque (HRV) :
  1. Augmentant le risque de mortalité après nécrose myocardique ;
  2. Lors de l'existence d'une atteinte du système nerveux autonome dans le diabète ;
  3. Dans l'hypertension artérielle ;
  4. Au cours du choc septique* ;
  5. Au cours du choc hémorragique.
Réf : Braunwald’s Heart Disease, 9e édtion (2012), p. 1951.

En revanche, je serais très curieux de lire les indications et les résultats thérapeutiques d'une méthode utilisant la HRV pour traiter les maladies citées (schizophrénie, fibromyalgie).

*Non, ce n'est pas une faute...
Le sommeil de la raison engendre des monstres. Francisco de Goya.

starship
Messages : 1
Inscription : 19 nov. 2013, 07:52

Re: La cohérence cardiaque.

#59

Message par starship » 19 nov. 2013, 08:45

Que pensez vous des études faites autour du cœur communiquant avec le cerveau.
Sans parler de cohérence cardiaque directement, le fait de travailler sur son coeur d'une façon ou d'une autre pourrait-il avoir une influence sur le cerveau, si oui lesquelles ? et comment l'expliquer scientifiquement si c'est le cas.

http://www.ccjm.org/content/74/Suppl_1/S48.full.pdf

http://www.quora.com/Neuroscience-1/Are ... ns-of-this# (lire les commentaires)

http://pensee-creatrice.over-blog.com/a ... 42223.html

Avatar de l’utilisateur
Cadenas
Messages : 338
Inscription : 04 mai 2017, 09:49

Re: La cohérence cardiaque.

#60

Message par Cadenas » 19 juin 2017, 10:14

Threadomancy !

Je viens de voir passer une mention à la cohérence cardiaque sur un site de naturopathie, ce qui ne m'inspire pas confiance et le seul endroit un peu critique sur l'approche c'est sur ce vieux fil de discussion. Je me demandais si quelqu'un avait du neuf.

J'ai aussi trouvé ça, si ça peut aider les gens formés en médecine à détecter la zozoterie.
http://memoirespsychosomatiques.ameo45. ... liqu%C3%A9

Avatar de l’utilisateur
Cartaphilus
Modérateur
Modérateur
Messages : 5983
Inscription : 23 sept. 2008, 14:54
Localisation : France

Rien de neuf.

#61

Message par Cartaphilus » 21 juin 2017, 16:06

Salut à tous.
Cadenas a écrit :Je me demandais si quelqu'un avait du neuf.
En presque cinq ans, le Dr David O'hare n'a pas trouvé le temps d'honorer sa promesse...

Par ailleurs, signalons que la biographie de ce distingué praticien révèle un « diplôme national d’homéopathie ».
Cadenas a écrit :J'ai aussi trouvé ça, si ça peut aider les gens formés en médecine à détecter la zozoterie.
Intitulé du site : « Nettoyage des mémoires psychosomatiques »...

L'article, qui s'appuie sur le yin et le yang, le qi gong et quelques vagues notions de physiologie moins exotiques, n’apparaît pas vraiment comme une référence.
Le sommeil de la raison engendre des monstres. Francisco de Goya.

Avatar de l’utilisateur
Lulu Cypher
Modérateur
Modérateur
Messages : 6157
Inscription : 24 avr. 2015, 22:30
Localisation : Vénus

Re: Rien de neuf.

#62

Message par Lulu Cypher » 21 juin 2017, 19:03

Cartaphilus a écrit :[...] Intitulé du site : « Nettoyage des mémoires psychosomatiques »... [...]
Ça doit être des EPROM :mrgreen:

Et Dieu dit : « que Darwin soit »
------------------------------
Les animaux sont moins intolérants que nous : un cochon affamé mangera du musulman (P. Desproges)
------------------------------
Attention ce post est susceptible (lui-aussi) de contenir des traces d'humour. L'auteur tient à signaler qu'il décline toute responsabilité quant aux conséquences de leurs mésinterprétations.

Avatar de l’utilisateur
LePsychoSophe
Messages : 489
Inscription : 19 sept. 2017, 11:34

Re: La cohérence cardiaque.

#63

Message par LePsychoSophe » 28 févr. 2018, 13:59

Jean-Francois a écrit :
26 juin 2012, 11:02
Se concentrer sur son rythme cardiaque permet une forme de méditation, de relaxation, mais les bienfaits ne seront pas aussi poussés que ce qui est promis. De plus, pourquoi avoir besoin du matériel vendu pour prendre son pouls? Voir leur fréquence cardiaque défiler sous forme de graphe aide peut-être certaines personnes à se concentrer mais c'est cher payé pour grand-chose.

Ça m'apparait être essentiellement un "enrobage" publicitaire un peu trompeur
J'ai vraiment pensé ça mais l'information est plus précise avec le graphe. Je pense que c'est quand même meilleur. Néanmoins, je préférerais une méthode introspective sans matos pour arriver au même résultats. Les yogis en Inde ont une niveau de biofeedback important mais sans matériel, juste par la pratique... Il gère leur rythme cardiaque bien mieux qu'avec tous les outils des occidentaux. Mais combien d'heures pratique??? alors que là, un petit branchement et hop la technologie lève la contrainte.
"ἕν οἶδα ὅτι οὐδὲν οἶδα" Σωκράτης

Avatar de l’utilisateur
LePsychoSophe
Messages : 489
Inscription : 19 sept. 2017, 11:34

Re: La cohérence cardiaque.

#64

Message par LePsychoSophe » 28 févr. 2018, 14:04

Jean-Francois a écrit :
26 juin 2012, 11:02
Le but est de suggérer que c'est plus "harmonieux" et que c'est donc meilleur. Sauf que la courbe la plus "harmonieuse", dans ce cas, serait une ligne droite.
Puisque chaque décohérence (imperfection dans le graphe) est lié à un état d'âme douloureux ou perturbé, il suffit de contrôler sa respiration pour revenir à un graphe parfait et donc un état intérieur harmonieux. Il y a une corrélation entre perfection du signal et bien-être intérieur selon eux. J'adhère beaucoup à cette idée.
"ἕν οἶδα ὅτι οὐδὲν οἶδα" Σωκράτης

Jean-Francois
Modérateur
Modérateur
Messages : 20918
Inscription : 03 sept. 2003, 02:39

Re: La cohérence cardiaque.

#65

Message par Jean-Francois » 28 févr. 2018, 14:21

LePsychoSophe a écrit :
28 févr. 2018, 13:59
J'ai vraiment pensé ça mais l'information est plus précise avec le graphe
Je pense que le graphe sert à capter l'attention et favoriser la relaxation. L'enrobage ce sont les promesses qui suggèrent des propriétés autres que celle que procure la relaxation. C'est aussi l'utilisation de termes comme "perfection du signal" ou "harmonieux" alors qu'ils sont assez vides de sens.

Jean-François
"Both life in general and consciousness in particular are embodied, meaning that they depend on a material body and a material brain, respectively, for their existence."
("Autant la vie en général que la conscience en particulier sont incarnées, ce qui signifie qu'elles dépendent, respectivement, d'un corps matériel et d'un cerveau matériel pour leur existence.")
P. 19, Feinberg & Mallatt (2017) The ancient origins of consciousness. The MIT Press

Avatar de l’utilisateur
Cartaphilus
Modérateur
Modérateur
Messages : 5983
Inscription : 23 sept. 2008, 14:54
Localisation : France

Pas de définition scientifique.

#66

Message par Cartaphilus » 28 févr. 2018, 14:34

Salut à tous.
LePsychoSophe a écrit :
28 févr. 2018, 13:59
Les yogis en Inde ont une niveau de biofeedback important mais sans matériel, juste par la pratique...
Quelques références seraient les bienvenues...
LePsychoSophe a écrit :
28 févr. 2018, 14:04
Puisque chaque décohérence (imperfection dans le graphe) est lié à un état d'âme douloureux ou perturbé, il suffit de contrôler sa respiration pour revenir à un graphe parfait et donc un état intérieur harmonieux.
Parler de décohérence ou de cohérence serait indiqué si l'on savait ce que ces termes recouvrent ; or, saur erreur ou omission, je ne crois pas que la notion de cohérence cardiaque ait reçu la moindre définition scientifique.
Le sommeil de la raison engendre des monstres. Francisco de Goya.

Avatar de l’utilisateur
LePsychoSophe
Messages : 489
Inscription : 19 sept. 2017, 11:34

Re: Pas de définition scientifique.

#67

Message par LePsychoSophe » 28 févr. 2018, 15:37

Cartaphilus a écrit :
28 févr. 2018, 14:34
Salut à tous.
LePsychoSophe a écrit :
28 févr. 2018, 13:59
Les yogis en Inde ont une niveau de biofeedback important mais sans matériel, juste par la pratique...
Quelques références seraient les bienvenues...
le yogi Coudoux

& des études classées par thématiques.
"ἕν οἶδα ὅτι οὐδὲν οἶδα" Σωκράτης

Avatar de l’utilisateur
Cartaphilus
Modérateur
Modérateur
Messages : 5983
Inscription : 23 sept. 2008, 14:54
Localisation : France

Il faudrait affiner.

#68

Message par Cartaphilus » 28 févr. 2018, 17:00

LePsychoSophe a écrit :
28 févr. 2018, 15:37
Cartaphilus a écrit :
28 févr. 2018, 14:34
LePsychoSophe a écrit :
28 févr. 2018, 13:59
Les yogis en Inde ont une niveau de biofeedback important mais sans matériel, juste par la pratique...
Quelques références seraient les bienvenues...
le yogi Coudoux

& des études classées par thématiques.
La première référence est une vidéo : « [...] en effet, à force d'entraînement, une personne vraiment déterminée pourrait peut-être parvenir à contrôler certains de ses organes [...] le yogi va tenter de maîtriser sa pression artérielle, c'est-à-dire la vitesse du sang dans ses artères [...] pour vérifier une seul moyen : le doppler [...] qui permet d'entendre et de visualiser dans une artère la pression du sang dans une artère [...] au début le rythme est tout à fait normal [...] ».

Joli gloubi-boulga du journaliste ; le flux sanguin aurait été arrêté pendant plus de quinze secondes, dans ce qui semble être l’artère sous-clavière droite. Et qu'en est-il d'une vérification du flux d'aval ? Étrange que le cardiolgue se limite à ce seul et unique examen.

Pour les autres sources, vous seriez aimable de nous donner les études qui emporté votre adhésion au pouvoir surnaturel des yogis.
Le sommeil de la raison engendre des monstres. Francisco de Goya.

Avatar de l’utilisateur
LePsychoSophe
Messages : 489
Inscription : 19 sept. 2017, 11:34

Re: Il faudrait affiner.

#69

Message par LePsychoSophe » 28 févr. 2018, 17:33

Cartaphilus a écrit :
28 févr. 2018, 17:00
LePsychoSophe a écrit :
28 févr. 2018, 15:37
Cartaphilus a écrit :
28 févr. 2018, 14:34

Quelques références seraient les bienvenues...
le yogi Coudoux

& des études classées par thématiques.
La première référence est une vidéo : « [...] en effet, à force d'entraînement, une personne vraiment déterminée pourrait peut-être parvenir à contrôler certains de ses organes [...] le yogi va tenter de maîtriser sa pression artérielle, c'est-à-dire la vitesse du sang dans ses artères [...] pour vérifier une seul moyen : le doppler [...] qui permet d'entendre et de visualiser dans une artère la pression du sang dans une artère [...] au début le rythme est tout à fait normal [...] ».

Joli gloubi-boulga du journaliste ; le flux sanguin aurait été arrêté pendant plus de quinze secondes, dans ce qui semble être l’artère sous-clavière droite. Et qu'en est-il d'une vérification du flux d'aval ? Étrange que le cardiolgue se limite à ce seul et unique examen.

Pour les autres sources, vous seriez aimable de nous donner les études qui emporté votre adhésion au pouvoir surnaturel des yogis.
Il n'y rien de surnaturel. C'est de l'entrainement.
"ἕν οἶδα ὅτι οὐδὲν οἶδα" Σωκράτης

Avatar de l’utilisateur
Cartaphilus
Modérateur
Modérateur
Messages : 5983
Inscription : 23 sept. 2008, 14:54
Localisation : France

Il faudrait étoffer la réponse.

#70

Message par Cartaphilus » 01 mars 2018, 05:10

Salut à tous, bonjour Le Psychosophe.

Concernant les prétendues capacités des yogis sur la maîtrise des mécanismes physiologiques inconscients, vous mentionnez :
LePsychoSophe a écrit :
28 févr. 2018, 17:33
Il n'y rien de surnaturel. C'est de l'entrainement.
Dois-je en conclure que vous acceptez l'idée que l'on puisse volontairement ralentir et faire cesser le flux sanguin dans une artère, comme voudrait l'affirmer votre vidéo ?

Par ailleurs, vous ne m'avez pas répondu sur les articles qui vous semblent les plus pertinents, dans cette longue liste établie par un psychiatre, le Dr Bernard Auriol, promoteur de la « yogathérapie ».

Enfin, j'aimerais que vous précisiez ce que vous entendez pas « cohérence (et décohérence) cardiaque », concept pour le moins flou en l'état actuel de mes connaissances.

Je vous remercie par avance de votre réponse.
Le sommeil de la raison engendre des monstres. Francisco de Goya.

Avatar de l’utilisateur
LePsychoSophe
Messages : 489
Inscription : 19 sept. 2017, 11:34

Re: Il faudrait étoffer la réponse.

#71

Message par LePsychoSophe » 01 mars 2018, 06:36

Cartaphilus a écrit :
01 mars 2018, 05:10
Salut à tous, bonjour Le Psychosophe.

Concernant les prétendues capacités des yogis sur la maîtrise des mécanismes physiologiques inconscients, vous mentionnez :
LePsychoSophe a écrit :
28 févr. 2018, 17:33
Il n'y rien de surnaturel. C'est de l'entrainement.
Dois-je en conclure que vous acceptez l'idée que l'on puisse volontairement ralentir et faire cesser le flux sanguin dans une artère, comme voudrait l'affirmer votre vidéo ?

Par ailleurs, vous ne m'avez pas répondu sur les articles qui vous semblent les plus pertinents, dans cette longue liste établie par un psychiatre, le Dr Bernard Auriol, promoteur de la « yogathérapie ».

Enfin, j'aimerais que vous précisiez ce que vous entendez pas « cohérence (et décohérence) cardiaque », concept pour le moins flou en l'état actuel de mes connaissances.

Je vous remercie par avance de votre réponse.
Attention je ne suis en rien spécialiste de cette histoire cardiaque... je rapporte des choses que j'ai lues.
La cohérence cardiaque est le phénomène ou le cœur présente des mouvements harmonieux, stable en quelque sorte avec toujours les mêmes tracés sur le graphe.
La décohérence se produit lorsque nous sommes dans un état émotionnel particulier (mais pas que il y a aussi tout ce qui est activité physique, ce qui m'intéresse moi ce sont les états émotionnels, c'est-à-dire les états physiologiques internes dénués de tout mouvement corporel volontaire) qu'il soit bon ou mauvais d'ailleurs (agréables ou aversif). Tout état émotionnel va générer une sorte de perturbation dans le signal stable. Signal que l'on voit lorsque l'on se branche l'appareil.
Cela aide à mieux ressentir ses émotions et à affiner leur intensité et leur durée. Ensuite on applique une méthode respiratoire finalement très simple visant à remettre notre état émotionnel à un niveau d'équilibre. Le fait de le faire avec un retour direct et précis sur le graphique permet de mieux caler sa respiration. Cela permet d'ajuster le contrôle respiratoire exactement à nos besoins personnels. C'est en cela que je trouve cette technique intéressante. Ce n'est pas révolutionnaire c'est du biofeedback. Je n'utilise pas dans mon cadre professionnel car je préfère apprendre aux personnes d'avoir leur propre biofeedback de façon intrinsèque sans passer par une machine.
Le cerveau est la machine plus perfectionnée au monde... ils n'ont pas besoin de cet appareil. Ou alors il faut l'utiliser de façon transitoire afin de développer ses propres capacités et de ne plus être dépendant de la machine. Ça reste donc un outil intéressant de mon point de vue. Maintenant il est vrai que le médecin qui était venu ici en parler ainsi que beaucoup d'autres ont une légère tendance à prendre cet outil et à l'adapter de façon abusive à toute forme de troubles psychiques. Cela me dérange de penser qu'un seul outil peut aider à tant de choses. Il est clair que mieux contrôler ses émotions va forcément aider la plupart des troubles psychiatriques voir même physique mais il serait réducteur de penser que seul cet outil suffit.

Concernant le yogi... je dirais que je crois. Il s'agit bien d'une croyance mais j'y crois. Je crois que passer des heures à s'entraîner avec son corps et son mental permet d'atteindre des capacités qui n'ont rien de paranormal mais plutôt qui sortent du commun des mortels. Donc oui je pense comme ce yogi que l'être humain est en mesure de faire ce genre de contrôle sur son corps à ce point. Il s'agit ici de quelque chose de corporel, de somatique et ce n'est pas mon domaine d'expertise loin de là.

Néanmoins concernant les capacités psychiques, on va retrouver des performances hors du commun chez les yogi et chez les moines bouddhistes. On pourrait également évoquer les moines shaolins. Il y a beaucoup d'études qui sont faites sur ces gens-là. Je prendrai le temps de chercher ses études pour mieux argumenter mon propos... je suis navré, il est vrai que je vous ai balancé une bibliographie un peu comme ça mais je n'ai pas le temps de faire ça actuellement. Dès que j'aurai des articles sous la main de façon plus précise je vous le ferai savoir. En fait il y a énormément de choses que j'ai lues à ce propos mais il est vrai que je ne mets pas de côté les articles. Il va falloir que je prenne l'habitude de me faire un petit dossier ;)

Ce yogi est capable de rester six minutes dans une boîte où il y a très peu d'air à respirer. Il a gagné le record du monde sur les capacités respiratoires. Il s'aide également du froid pour travailler sur ces constantes somatiques.

Il est vrai que lorsque l'on voit yogathérapie... on peut craindre un glissement vers le monde de l'imaginaire... néanmoins les compétences particulières des autistes de haut niveau ont été étudiées scientifiquement et cela ne pose pas de problème de leur trouver des capacités incroyables au niveau mnésique. Cela semble poser plus de problèmes lorsque l'on évoque des personnes venues d'une tout autre culture. Moi ça ne me pose aucun problème et je crois fermement que ces personnes arrivent à maîtriser leur corps à ce point. Il en va de même pour les capacités sexuelles de ceux qui pratiquent le tantrisme. Il y a aussi certains performers au niveau de leur capacité à jeûner...
"ἕν οἶδα ὅτι οὐδὲν οἶδα" Σωκράτης

Avatar de l’utilisateur
Cartaphilus
Modérateur
Modérateur
Messages : 5983
Inscription : 23 sept. 2008, 14:54
Localisation : France

Mouais...

#72

Message par Cartaphilus » 01 mars 2018, 17:07

LePsychoSophe a écrit :
01 mars 2018, 06:36
La cohérence cardiaque est le phénomène ou le cœur présente des mouvements harmonieux, stable en quelque sorte avec toujours les mêmes tracés sur le graphe. [...] Signal que l'on voit lorsque l'on se branche l'appareil.
Sauf que le graphe en question produit par les divers appareils n'est pas un tracé électrocardiographique, mais le signal d'un capteur pléthysmographique (mesure du pouls par infrarouge) auriculaire (exemple).

Il faudrait démontrer que l'intervalle entre deux pics du graphe obtenu par les appareils vendus proposés par David O'Hare correspond à l'intervalle R-R de l'ECG, avec la même précision, pour affirmer que cette machine mesure effectivement la variabilité de la fréquence cardiaque.

Quant aux pouvoirs des yogis super entraînés qui pourraient volontairement ralentir et faire cesser le flux sanguin dans une artère qu'ils auraient choisie, et autres performances tout aussi extraordinaires, libre à vous d'y croire...
Le sommeil de la raison engendre des monstres. Francisco de Goya.

Avatar de l’utilisateur
MaisBienSur
Messages : 4411
Inscription : 13 sept. 2012, 10:43
Localisation : N/E France

Re: Mouais...

#73

Message par MaisBienSur » 02 mars 2018, 11:58

Cartaphilus a écrit :
01 mars 2018, 17:07

Quant aux pouvoirs des yogis super entraînés qui pourraient volontairement ralentir et faire cesser le flux sanguin dans une artère qu'ils auraient choisie, et autres performances tout aussi extraordinaires, libre à vous d'y croire...
Je n'ai aucune formation médicale, mais je pense que si un yogi entraîné, serre fortement le cou d'un autre yogi, il pourrait ralentir le flux sanguin, la respiration voir au bout de quelques minutes, provoquer l'arrêt (définitif) du cœur non ? :a4:
Et la marmotte, elle met le chocolat dans le papier d'alu.

Avant, j'étais indécis, maintenant je n'en suis plus très sûr...

Les marmottes qui pissent au lit passent un sale hiver (Philippe Vuillemin)

Florence
Messages : 9064
Inscription : 03 sept. 2003, 02:48
Localisation : Directement au dessus du centre de la Terre

Re: Il faudrait étoffer la réponse.

#74

Message par Florence » 02 mars 2018, 12:49

LePsychoSophe a écrit :
01 mars 2018, 06:36

Attention je ne suis en rien spécialiste de cette histoire cardiaque... je rapporte des choses que j'ai lues.
... et qui sont écrites de façon à impressionner les non spécialistes, en leur suggérant des questions/réponses sensées réfuter/mettre dans l'embarras ceux qui le sont, et en leur mettant sous le nez des explications simpl(ist)es qui leur éviteront d'aller chercher des réponses plus sérieuses (cf. ci-dessous) ...

Concernant le yogi... je dirais que je crois. Il s'agit bien d'une croyance mais j'y crois. Je crois que passer des heures à s'entraîner avec son corps et son mental permet d'atteindre des capacités qui n'ont rien de paranormal mais plutôt qui sortent du commun des mortels. Donc oui je pense comme ce yogi que l'être humain est en mesure de faire ce genre de contrôle sur son corps à ce point. Il s'agit ici de quelque chose de corporel, de somatique et ce n'est pas mon domaine d'expertise loin de là.
Yogi, sadhus, moines "bouddhistes", Shaolin, maîtres de ying et yang, le diable et son train. Tous ces gens vivent depuis des siècles à coup de poudre aux yeux sur le dos de leurs communautés respectives, et plus récemment de l'engouement naïf des occidentaux pour les prétendus mystères mystérieusement mystiques de l'Orient lointain, encouragé par l'ignorance de l'histoire de l'Asie et de ses religions ou courants philosophiques, la vogue des films de kung-fu des années 60, la propagande du gouvernement chinois, et maintenant Fesse-Tube et ses vidéos époustouflantes.

Les capacités des yogis et autres ne dépassent pas celles d'autres artistes et sportifs d'autres régions du monde qui se consacrent pleinement et sérieusement à leurs disciplines, sans pour autant prétendre évoluer sur des plans mentaux/psychiques différents/supérieurs. Mais évidemment, la même acrobatie ou le même contrôle corporel n'a pas la même aura selon qu'il soit pratiqué par un Asiatique se réclamant d'une tradition (prétendument) millénaires ou par un artiste de cirque ou un danseur de Saone-et-Loire.
Ce yogi est capable de rester six minutes dans une boîte où il y a très peu d'air à respirer. Il a gagné le record du monde sur les capacités respiratoires. Il s'aide également du froid pour travailler sur ces constantes somatiques.

Belle illustration de ce que je disais plus haut: Un "yogi" se gargarise de son exploit, pas besoin de vérifier s'il n'y aurait pas entourloupe quelque part ... Il fait pauvre figure même face aux femmes apnéistes et ne parlons pas des apnéistes statiques ...
Je dis lâche et traître celui qui se plaint des fautes d'autrui ou de la puissance de ses ennemis A. de Saint-Exupéry, "Citadelle".
"I do not always enjoy winning an argument. Losing an argument fairly makes you both end up winners."
Le bonheur est un festin de miettes. Jacques Faisant, "Rue Panse Bougre"

Avatar de l’utilisateur
Inso
Messages : 1128
Inscription : 11 mai 2013, 16:00
Localisation : Béarn

Re: Il faudrait étoffer la réponse.

#75

Message par Inso » 09 mars 2018, 14:17

Florence a écrit :
02 mars 2018, 12:49
Ce yogi est capable de rester six minutes dans une boîte où il y a très peu d'air à respirer. Il a gagné le record du monde sur les capacités respiratoires. Il s'aide également du froid pour travailler sur ces constantes somatiques.
Belle illustration de ce que je disais plus haut: Un "yogi" se gargarise de son exploit, pas besoin de vérifier s'il n'y aurait pas entourloupe quelque part ... Il fait pauvre figure même face aux femmes apnéistes et ne parlons pas des apnéistes statiques ...
Ouahh ! Je ne connaissais pas les records d'apnée, mais c'est impressionnant !
le yogi qui reste 6 mn "dans une boîte où il y a très peu d'air à respirer" est minable sur le coup :lol:
c'est combien très peu d'air ? parcequ'en comptant 72 l/mn au repos normal, il ne faut pas grand chose pour tenir 6 mn.

Inso

Répondre

Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit