Autisme, un remède prometteur ?

Homéopathie, acupuncture, reiki, urinothérapie, etc. Des preuves???
Répondre
mauricemaltais
Messages : 1459
Inscription : 31 mai 2004, 09:24

Autisme, un remède prometteur ?

#1

Message par mauricemaltais » 02 avr. 2013, 10:14

Bonjour

On parle actuellement d'un remède prometteur contre l'autisme. C'est un remède qui sert normalement à diminuer la pression artérielle. Mais il a des effets secondaires dont on ne parle pas actuellement. Chez les adultes si la pression artérielle a trop diminué après la prise de ce remède la personne peut avoir des vertiges et indirectement provoquer de graves dommages et encore plus chez des enfants que chez des adutles.

j'ai vécu une expérience qui aurait pu m'être fatale. Je prenais un remède qui avait pour effet secondaire une diminuation de la pression artérielle. Comme ma pression normalement était toujours un peu trop haute si durant une couple de jours j'oubliais d,en prendre je prenais deux au lieu d'une . Sauf qu'une jour en faisant cuire un steak j'ai eu un veritge et ma main s'est trop approché du feu et mon linge a pris feu. Si ma soeur n'avait pas été là j'y passais une pertei de mon bras a été brulé au troisieme degré.

Ce genre de remède peut indirectement calmer mais au risque d'un corps dimiué.

http://sante.lefigaro.fr/actualite/2012 ... prometteur

Maurice

Avatar de l’utilisateur
truchement
Dictionnaire Sceptique
Dictionnaire Sceptique
Messages : 741
Inscription : 10 janv. 2008, 11:13

Re: Autisme, un remède prometteur ?

#2

Message par truchement » 02 avr. 2013, 13:50

Est-ce que ça marche aussi contre la sclérose en plaques?
Au royaume des aveugles, les borgnes sont mal vus.

Avatar de l’utilisateur
Eve_en_Gilles
Messages : 1384
Inscription : 30 oct. 2012, 08:55

Re: Autisme, un remède prometteur ?

#3

Message par Eve_en_Gilles » 03 avr. 2013, 05:56

mauricemaltais a écrit : j'ai vécu une expérience qui aurait pu m'être fatale. Je prenais un remède qui avait pour effet secondaire une diminuation de la pression artérielle. Comme ma pression normalement était toujours un peu trop haute si durant une couple de jours j'oubliais d,en prendre je prenais deux au lieu d'une . Sauf qu'une jour en faisant cuire un steak j'ai eu un veritge et ma main s'est trop approché du feu et mon linge a pris feu. Si ma soeur n'avait pas été là j'y passais une pertei de mon bras a été brulé au troisieme degré.
Résumons : quand on fait n'importe quoi avec un médicament, on prend des risques. Est-ce lié au médicament ou à l'usager d'après toi ?
Se plaindre qu'un article parlant d'un médicament n'évoque pas les gens qui s'en servent n'importe comment, c'est aussi débile que de reprocher à un article sur la sécurité d'une voiture de ne pas parler des risques qu'il y a à la conduire bourré.

M'enfin, si même respecter une posologie est trop complexe pour toi, il serait peut être temps de retourner voir ton médecin et de lui parler d'un certain Aloîs.
Srevne'l à eril zevas suov euq tse'c, esarhp ettec zennerpmoc suov is.
Ovarb !!! Spmet ertov udrep riova'd noisserpmi'l sap zeva'n suov ?

mauricemaltais
Messages : 1459
Inscription : 31 mai 2004, 09:24

Re: Autisme, un remède prometteur ?

#4

Message par mauricemaltais » 03 avr. 2013, 09:24

Bonjour

À Eve en Gilles, si j'ai parlé de la pilule en trop que j'ai prise c'est que faire prendre une pilule à des autistes alors qu'il non pas un une pression artérielle trop élevée c'est de commettre une imprudence pareille à la mienne. Il ne faut pas pousser la vente d'un remède à tout prix. Trop souvent les compagnies pharmaceutiques essaient d'appliquer à d'autres maladies un remède qui a été fait pour un seul emploi. On risque de commettre une faute très dangereuse pour la santé. Deux compagnies pharmaceutiques ont été obligées de payer une grosse amende pour fraude de ce genre. On avait demandé à un chimiste de se faire passer pour un spécialiste en plusieurs spécialités. Il ne faut pas qu'on rende malade sur ordonnance. Un père de famille qui a perdu sa fille parce que le médecin avait cru que la compagnie pharmaceutique a écrit un livre qui avait pour titre "mort sur ordonnance ".

Maurice

Avatar de l’utilisateur
spin-up
Modérateur
Modérateur
Messages : 4119
Inscription : 23 févr. 2012, 07:01

Re: Autisme, un remède prometteur ?

#5

Message par spin-up » 03 avr. 2013, 09:41

Je pense qu'on peut traiter l'autisme de cette facon, il suffit de veiller a ce que les patients ne cuisent jamais de steak en l'absence de leur soeur.
mauricemaltais a écrit :Trop souvent les compagnies pharmaceutiques essaient d'appliquer à d'autres maladies un remède qui a été fait pour un seul emploi.
C'est faux. L'affaire du lucentis/avastinen est un bon exemple.

mauricemaltais
Messages : 1459
Inscription : 31 mai 2004, 09:24

Re: Autisme, un remède prometteur ?

#6

Message par mauricemaltais » 03 avr. 2013, 14:35

Bonjour

Bonjour

Dans le passé j'ai donné la preuve de mon affirmation. Parmi de nombreux cas il y a celui du député qui a perdu sa fille. Les deux compagnies dont je parlais ont du payer plus de 500 millions d'amendes. La tentation est forte d'essayer de risquer de mettre d'autres maladies dans le paysage. Mais les deux compagnies disaient qu'on avait fait des études pour leurs autres maladies et ce n'était pas le cas.

Maurice

mauricemaltais
Messages : 1459
Inscription : 31 mai 2004, 09:24

Re: Autisme, un remède prometteur ?

#7

Message par mauricemaltais » 04 avr. 2013, 09:41

Bonjour

Je donne un site qui qui ,donne je crois, l'heure juste concernant ce remède.
Il semble cocasse qu'un remède pour corriger un mauvais fonctionnement est employé pour rendre anormale certains parties du corps. Même en petite quantité ce genre de remède a des 'effets secondaires . Vu que j'ai toujours un tension artérielle un peu trop haute j'en prends depuis plusieurs années et parfois il faut j'arrête d'en prendre parce j'ai trop de vertiges. Il faut faire attention de ne pas trop boire. Sauf que ce remède donne la soif. Un adulte peut se raisonner mais demander la même chose à un enfant c'est absurde. Et si il boit trop il va uriner beucoup trop et perdre trop de potassion et là, c'est pire que le vertige qui peut se produire, c'est le coma durant plusieurs jours. Une parente a vécu cette expérience.

http://univers-sciences.blogspot.ca/201 ... anide.html

Maurice

Avatar de l’utilisateur
Cartaphilus
Modérateur
Modérateur
Messages : 6220
Inscription : 23 sept. 2008, 14:54
Localisation : France

Un infime détail.

#8

Message par Cartaphilus » 04 avr. 2013, 12:54

Salut à tous.

Évidemment, ce n'est qu'un infime détail...

Mais, pour conserver un minimum de rigueur sur un sujet qui évoque un essai thérapeutique par bumetanide dans l'autisme, il me semble opportun de préciser que si cette molécule, puissant diurétique, traite les œdèmes des pathologies cardiaques, hépatiques et rénales, elle ne possède, contrairement à ce que pourrait laisser croire le lien fourni ci-dessus, aucune indication dans le traitement des enflures.
Le sommeil de la raison engendre des monstres. Francisco de Goya.

mauricemaltais
Messages : 1459
Inscription : 31 mai 2004, 09:24

Re: Autisme, un remède prometteur ?

#9

Message par mauricemaltais » 05 avr. 2013, 11:45

Bonjour

À Cartaphilus, quant tu dis que c'est un infime détail , j'ose croire que tu veux faire de l'humour parce cette parente je l'ai vu tomber dans le coma et être celui qui a appelé 'ambulance. Quant tu vis ce genre d'expérience tu es obligé de le mentionné à son prochain. Quand tu lis que parmi les oeffets secondaires où on dit que cela peut déranger la respiration, tu touches à une des bases de la santé.
Concernant le député qui a perdu sa fille, tu réalises que certaines fautes des compagnies pharmaceutiques sont criminelles. Sa fille prenait un remède prescrit par un spécialiste. Ce remède donnait comme effets secondaires quand il était vendu au Etats-Unis un risque d' arrêt cardiaque. Sauf que dans d'autres pays comme le Canada et plusieurs pays européens on ne le mentionnais pas. C'est une chose courante que les américains sont très sévère contre ce genre "d'oublie " parce que les procès qui sont faits quand cela se produit ne donne plus le goût de recommancer.

Son médecin par imprudence n'a pas été voir ce que la FDA disait concernant ce remède après que la fille du député a eu un arrêt cardiaque.Et le médeciin a dit de continué a`donner ce genre de remède d'où la fin fatal. Pourtant son problème de anté était bénin. Dans le jugement on mentionnait la manie de donner un remède pour d'autres causes que pour sa cause d'origine..

Maurice

Avatar de l’utilisateur
Cartaphilus
Modérateur
Modérateur
Messages : 6220
Inscription : 23 sept. 2008, 14:54
Localisation : France

Ars longa, vita brevis...

#10

Message par Cartaphilus » 05 avr. 2013, 15:14

Salut à tous, bonjour mauricemaltais.

Vous adressant à votre modeste serviteur, vous écrivez, sur le ton de l'indignation contenue :
mauricemaltais a écrit :[...] quant tu dis que c'est un infime détail , j'ose croire que tu veux faire de l'humour [...]
L'infime détail en question ne se rapportait qu'à la présentation du bumetanide, rédigée dans un langage très approximativement médical, malgré le titre du blogue univers-sciences.etc., lien fourni par vous.

Ce que l'on conçoit bien...
Le sommeil de la raison engendre des monstres. Francisco de Goya.

mauricemaltais
Messages : 1459
Inscription : 31 mai 2004, 09:24

Re: Autisme, un remède prometteur ?

#11

Message par mauricemaltais » 07 avr. 2013, 13:02

BOnjour

Je donne l'adresse d'un site très intéressant. Une recherche a été faite il y a une douzaine d'années sur le même sujet.

http://legacy.autism.com/translations/f ... atment.htm

Maurice

mauricemaltais
Messages : 1459
Inscription : 31 mai 2004, 09:24

Re: Autisme, un remède prometteur ?

#12

Message par mauricemaltais » 09 avr. 2013, 09:39

Bonjour

Pour réussir à trouver la véritable cause de l'autisme il faut chercher dans une avenue où on s'aventure pas. Trop souvent, aussitôt qu'une prétendue cause nouvellle est intéressante on a une tendance de se" garocher" pour ne pas se faire trop devancer quitte à laisser tomber ces personnes. vu que le cerveau de l'autisme est plus gros que les autres supposns qu'ils auraient peut êtrep plus de neurones et auraient besoin à poids égal de plus d'énergie. Et si le cerveau se sert en premier il peut en rester moins pour les autres parties du corps . Indiretement ces personnes manquant plus d'énergie aurait une santé plus fragile. Et en même temps un caractère plus instable. On pense dans certain milieu de recherche qu'en augmentant la sécrétine leur cararrère semble s'améliorer. Il se peut qu'il y a d'autres hormones chez eux qui est à un niveau trop bas. Si c'est le cas une injection de ce ou ces autres hormones pourrait également est bénéfique.

Et curieusement en augmentant le niveau d'un certain hormone, indirectement un autre hormone pourrait augmenter. Ainsi dans le cas de la maladie de Parkinson quant on augmente le niveau de dopamine la vitalité sexuelle chez les hommes pourtant c'est la testostérone qui est en cause. L'énergie que le coprs aurait eu besoin pour augmenter le niveau de la dopamine est emplooyé pour améliorer le niveau de la testostérone.

Et si c'est une bonne piste et que l'autisme est génétique il va être plus fragile à sa naissance et doit avoir un soin tout spécial. Et si on donne trop de vaccins en trop peu de temps l'autisme risque d'être la première victime par manque d'énergie comparé à d'autres enfants.

On peut se demander si en vieillisant un autiste aurait tout à gagner à avoir de plus en plus un corps d'athlète pour rivaliser avec son cerveau. "un corps sain dans.....

Maurice

sandidu122
Messages : 18
Inscription : 19 avr. 2012, 17:31

Re: Autisme, un remède prometteur ?

#13

Message par sandidu122 » 13 août 2013, 14:38

Bonjour,
Est ce que c'est réellement efficace? quelqu'un a déjà essayé et a eu des résultats probants? En tout cas si je peux éviter les médicaments, je n'en donne pas à mon fils. Après plusieurs thérapies, j'ai opté pour la musicothérapie et c'est en bonne voie. Cela lui fait du bien et il s'y intéresse vraiment. Je pense continuer dans ce sens.
Dernière modification par sandidu122 le 14 août 2013, 05:44, modifié 1 fois.

Florence
Messages : 9372
Inscription : 03 sept. 2003, 02:48
Localisation : Directement au dessus du centre de la Terre

Re: Autisme, un remède prometteur ?

#14

Message par Florence » 14 août 2013, 02:33

sandidu122 a écrit :Bonjour,
Est ce que c'est réellement efficace? quelqu'un a déjà essayé et a eu des résultats probants? En tout cas si je peux éviter les médicaments, je n'en donne pas à mon fils. Après plusieurs thérapies, j'ai opté pour la musicothérapie et c'est en bonne voie. Cela lui fait du bien et il s'y intéresse vraiment. Je pense continuer dans ce sens.
A votre place, je ne prendrais rien de ce que raconte MauriceMaltais au sérieux. Il a depuis longtemps fait la preuve sur ce forum de sa parfaite incompétence dans tous les sujets, médicaux ou non, où il se répand avec volubilité, sinon cohérence.

Ce n'est certainement pas une mauvaise personne cherchant délibérément à égarer le monde à son profit, mais nombre d'indices dans son discours font suspecter qu'il a depuis longtemps dépassé sa date de consommation intellectuelle optimale, si vous voyez ce que je veux dire.

L'autisme est un sujet bien trop sérieux, complexe et aux conséquences importantes pour se fier aux préconisations d'inconnus trop sûrs d'eux sur un forum de discussion généraliste ...
Je dis lâche et traître celui qui se plaint des fautes d'autrui ou de la puissance de ses ennemis A. de Saint-Exupéry, "Citadelle".
"I do not always enjoy winning an argument. Losing an argument fairly makes you both end up winners."
Le bonheur est un festin de miettes. Jacques Faisant, "Rue Panse Bougre"

Avatar de l’utilisateur
Xeian
Messages : 15
Inscription : 19 juin 2013, 11:23

Re: Autisme, un remède prometteur ?

#15

Message par Xeian » 20 août 2013, 10:57

Ouf, ca fait mal aux yeux.

Il y a beaucoup de maladies qui sont traitées avec des médicaments qui a première vue n'ont aucun lien avec la maladie-même.

Par exemple :

- On donne des anti-épileptiques aux personnes atteintes de Bipolarité (acide valproique). Dans ces cas ce n'est pas contre l'épilepsie, mais cela stabilise l'humeur.

- On donne de l'inderal (antihypertenseur) a des personnes qui ont des problèmes d'impulsivités.

etc.

Il y a bien sur des effets secondaires a ces médicaments, mais même si vous prenez un médicament et qu'un autiste prend le même, la dose n'est pas nécessairement la même. De plus, on peut se poser la question suivante : Est-il mieux de laisser un autiste sans traitement, incapable de toute action sociale, ou lui donner un médicament pour améliorer sa qualité de vie ?
" Quand on parle à Dieu on est croyant, quand il nous répond on est schizophrène"

Répondre

Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit