Lithothérapie

Homéopathie, acupuncture, reiki, urinothérapie, etc. Des preuves???
Répondre
Amelie14

Lithothérapie

#1

Message par Amelie14 » 14 févr. 2014, 16:46

Définition Wikipédia
La lithothérapie est une médecine non conventionnelle qui cherche à soigner par le biais des cristaux (améthyste, quartz, œil de tigre, labradorite, aigue-marine, rubis, turquoise, etc.) Elle considère que les cristaux émettent naturellement une « résonance » ou une « vibration » singulière capable d'améliorer le bien-être de la personne à son contact ou à proximité.
Il n'y a pas de preuves scientifiques de l'efficacité de cette thérapie ou de l'existence d'une « énergie » spécifique aux cristaux. On peut ainsi la qualifier de pseudo-science.

Ce que je nomme énergie d’une pierre est une émanation de la matière, une vibration omniprésente qui entoure et se superpose à tout élèment sur terre avec différentes teintes et intensités.
Les minéraux agissent ainsi sur nous par un rayonnement subtil, invisible. Etrange idée alors même que nous sommes habitués à ne voir d’action que dans le mesurable, le tangible et le palpable.
L’énergie varie d’une pierre à une autre, changeant de teinte et de caractère.
L’énergie de chaque pierre provient de sa formation de sa réalisation physique et en porte les caractéristiques.

Les origines de la lithothérapie

C’est depuis la plus haute antiquité que les roches sont employées à des fins médicales.
Dans l’Antiquité, les indiens Aztèques, Mayas et Incas sculptent la pierre en statues, statuettes et bijoux. En Egypte, le symbolisme des couleurs des pierres ainsi que l’art de leur placement sur le corps s’organisent. En Chine, en Inde, en Grèce, dans la Rome antique et l’empire Ottoman, chez les Hébreux et les Etrusques, on élève temples et statues, on fabrique bijoux ornés de gemmes, et on utilise les pierres pour leurs vertus physiques et psychologiques. Pour cela on en fait de la poudre pour fabriquer des pommades, des onguents.

Au cours du second millénaire, les connaissances s’affinent.

• En 1644, Anselme Boece de Boot, médecin de l'empereur Rudolph II, imprime à Lyon en français un livre de 750 pages « le Parfait Joaillier ou histoire des pierres », où sont amplement décrites leur naissance, moyen de les connaître, facultés médicinales et propriétés curieuses.

• En 1748 l'encyclopédie des drogues de Mr Lemery (médecin de Louis XIV, précurseur de la pharmacie, il a rédigé un lexicon de pharmacie en 2 volumes) et cite avec leur vertus plus d'une cinquantaine de pierres et minéraux. Le Lemery restera en usage dans certaines de nos pharmacies de France jusqu'en 1914. Les principes de l'homéopathie sont directement issus des définitions de Lemery.

• En 1788, L’abbé Haüy publie un essai sur sa théorie concernant les sept systèmes cristallins ; sept ans plutôt il avait observé des morceaux de calcite qu’il avait fait tomber par terre, découvrant ainsi les propriétés de clivage.

• En 1869, Monsieur Guibourt, Professeur à l'école supérieur de pharmacie de Paris publie en 3 volumes Histoire des drogues simples. Le premier volume est consacré aux minéraux et à leur étude en tant que principe premier de la pharmacie.

• En 1937, le formulaire Astier, librairie du monde médical, 7ème édition cite encore une cinquantaine de minéraux employés à des usages thérapeutiques. Un exemple : le carbonate de manganèse, défini comme tonique et emménagogue (nota: stimulant la circulation sanguine dans la région pelvienne).


La connaissance des pierres

« Les pierres fines font résonner profondément en nous les fibres les plus intimes »

Les pierres se sont formées il y a 3 milliards et plusieurs dizaines de millions d’années dans les entrailles de la terre.
Le plus ancien objet connu de notre monde est un minuscule fragment de zircon découvert en Australie occidentale et âgé de 4.4 milliards d’années.

Les pierres sont classées selon leur composition, leur origine ou la modalité de leur formation.

Elles se forment dans 3 types de roches différentes =
• roche volcanique
• roche métamorphique
• roche sédimentaire

A cela on ajoute 4 types de formations =
* dans les roches volcaniques et substances liquides comme l’améthyste
* via des modifications dues à l’environnement comme l’andalousite
* dans des roches de surface comme l’opale
* dans la croute terrestre comme le diamant.

On trouve les pierres dans un gisement et ce gisement devient une mine quand l’extraction commence.
La forme la plus courante d’extraction de pierres fines est l’exploitation alluvionnaire. Dans ce procédé, les pierres fines sont extraites de dépôts sédimentaires, les pierres n’apparaissent pas dans la roche où elles se sont formées en premier. Ces gisements sont le produit de l’érosion de la roche mère.
Pour en retirer les gemmes brutes, le sol extrait est soit lavé avec de l’eau soit tamisé. En général, les pierres brutes de dépôts alluvionnaires sont polies et elles présentent des rayures et des fissures du fait des conditions climatiques.

Les différents minéraux les plus communs = quartz, feldspaths et micas.
Toutes contiennent + ou – du silice. Plus la roche en contient, plus elle est dite acide et plus elle claire. Plus elles sont acides et plus la cristallisation sera tardive.

Caractéristiques de formations naturelles des pierres

• Formation biologique
• Formation sédimentaires issues de réactions chimiques


Les différents outils de la lithothérapie

• Cristaux naturels
Par exemple le cristal de roche dont la cristallisation la plus courante se présente sous forme de colonnes à 6 faces se terminant par une pointe.
Les cristaux naturels sont les plus appréciées, ils permettent une connexion à l’énergie originelle de la pierre.
La forme extérieure naturelle fait écho à la géométrie cristalline qui définit les mailles microscopiques de la pierre et renforce ainsi son énergie.

• Pierres brutes
C’est donc une pierre non polie. On parle de pierre brute quand la pierre est extraite d’un bloc ou d’une veine.

• Pierres polies ou taillées
Ces pierres sont travaillées et mises en valeur par l’homme. Elle en devient plus lisse, plus uniforme. Il en résulte une pierre plus brillante laissant mieux passer la lumière.
Les formes données peuvent être un solide régulier à un simple galet.
Un lithothérapeute va préférer une pierre polie. Le travail de la main de l’homme donne un premier contact et un meilleur lien à notre forme de vie. Leur beauté réveille souvent leurs propriétés et les font s’’exprimer plus clairement.
Enfin, la forme crée une onde de forme externe pouvant se révéler très utile.

• Pierres roulées
Elles ne sont jamais travaillées par la main de l’homme.
Lors des extractions, les fragments restants sont rassemblées et placés dans un tonneau à rouler avec des produits pour accélérer l’érosion.

• Pierres plates
Sont des pierres naturelles polies et plus facile à disposer sur le corps.

• Cabochon
Pierre polie mais non taillée en facette.

• Cristaux biterminés
Soit monoterminés = 1 pointe naturelle
Soit biterminés = 2 pointes naturelles

• Diamant Herkimer

Petits cristaux lumineux puissants en énergie. C’est la forme la plus aboutie des cristaux de cristal de roche naturellement biterminés.

• Laser quartz, cristaux tabulaires, cristaux à fantômes, quartz à eau, quartz à inclusion.


Origine de la couleur des pierres
Le principe permettant à chaque pierre d’avoir la couleur que nous voyons est le même que pour tout objet : la lumière blanche se reflète sur la pierre. Les éléments présents dans celle-ci vont alors absorber certaines couleurs et en réfléchir d’autres.

• Les pierres allochromatiques
Tirent leur couleur d’impureté présentes dans la pierre en très faible quantité et qui n’apparaissent pas dans la composition chimique, par exemple une citrine.

• Les pierres idiochromatiques
Obtiennent leur couleur par inclusion en leur sein d’autres pierres, par exemple une aventurine verte.

• Le panachage
Plusieurs couleurs réparties soit inégalement soit dans le sens de la croissance du cristal.

• Le pléochroisme
Une pierre possède 2 couleurs visiblement alternativement en fonction de l’exposition.


Propriétés des couleurs
Lors de l’étude des couleurs, il est important de considérer tous les aspects de chaque couleur. Il s’agit d’une quête d’équilibre.
Quand nous passons du temps à travailler une couleur spécifique nous devenons victime peu à peu de ses effets négatifs. Il faut donc déterminer la couleur qui est en manque et celle en excès.

• Le noir et blanc
• Le rouge
• Le bleu foncé
• Le rose
• Le jaune
• Le bleu clair
• Le vert
• L’orange
• Le violet
• Le marron

Certains utilisent le cercle chromatique : http://www.cercle-chromatique.com/

La lithothérapie se réfère à la théorie des couleurs. En fonction des couleurs de pierres qui est très proche de la chromothérapie.
On divise le cercle en 2 : couleurs chauds et couleurs froides.
Selon la théorie chaque chakra est représentatif d’une couleur. Par exemple pour le chakra racine, on y apposera du rouge.

On peut classer les couleurs :
• Les couleurs qui apaisent = l’indigo, le bleu, le violet et le blanc
• Les couleurs qui stimulent = le rouge, le orange, le noir et le jaune
• Les couleurs qui équilibrent = toutes les nuances du vert, du jaune vert au bleu vert.

Les couleurs sont autant de stimuli différents pour le système nerveux autonome. Ce dernier contrôle tous les réflexes automatiques du corps (respiration, battements cardiaques …)
Dans ls minéraux la couleurs est évidemment due à la présence d’un élément chimique.

Les géométries cristallines périphériques

Sont des outils d’harmonisation, d’amplification et de canalisation des énergies. On les met en œuvre sur un patient allongé dont on place toujours la tête au nord.

• Harmonisation
On renforce les effets de la pierres de contact par l’harmonie qui existe entre elle et les pierres de la géométrie périphérique.

• Amplification
Capte l’énergie émise par la ou les pierres de contact, la canalise depuis le ou les chakras concernés er l’amplifie considérablement.

Pratique
Carré ou hexagone, composé de pointes de cristal de roche et une seule pierre de contact posée sur un chakra.

- Les solides de Platon

Le premier est le TETRAEDRE : , le plus simple associé à l'élément FEU; (3ème chakra)
Il permet un alignement Terre /ciel puissant. C'est une énergie forte. Elle est très propice aux personnes souhaitant amplifier leur connexion avec le ciel. Ressemble à un triangle en 3 D sur une base. Il est conseillé notamment pour les personnes angoissées et anxieuses et permettra de redonner confiance et de s'ouvrir sur les autres. Atténue les complexes de la vie en redonnant confiance en soi-même.

Le second : l'OCTAEDRE : associé l'élément AIR(4ème chakra). Directement relié au chakra cardiaque, qui développe le centrage, l'amour inconditionnel. Son action favorise l'ouverture du coeur, des sentiments et la reconnaissance du Maitre Intérieur.A 8 facettes, 4 avec pointe unique en haut, idem sur le bas. L'octaèdre est recommandé pour les personnes nerveuses qui souhaitent retrouver une certaine paix intérieure.
Il est idéal pour retrouver la stabilité dans les relations affectives

Le troisième : l'ICOSAEDRE : associé à l'élément EAU (2ème chakra), donc aux émotions. Convient très bien à des personnes souhaitant une meilleure gestion de leur émotionnel et de leur sexualité. Il permet de clarifier ses relations. Dans une maison, à long terme, il simplifiera les rapports entre les personnes. Ce polyèdre est conseillé aux personnes qui manquent de concentration. Il favorise la clarté de l'esprit. Parfait pour l'entente au travail et pour faire face aux gens difficiles.

Le quatrième : l'HEXAEDRE (cube) associé à l'élément TERRE, (1er chakra) donc à l'enracinement. Son influence renforce les ancrages et les rapports à la Terre Mère dans la réalité du monde concret (corps physique et habitation) Il est très bien pour développer ses fondations avant
d'aller vers d'autres horizons..L'hexaèdre permet tout particulièrement de développer la clairvoyance et l'intuition. Il favorise la sagesse et permet d'évacuer toute émotion négative.

Le cinquième : le DODECAEDRE : associé à l'élément ETHER ((5è, 6è, 7è chakras). Convient à des personnes souhaitant une harmonisation globale, connexion douce mais puissante avec les plans subtils. Dans une maison, il établira une ambiance légère et harmonieuse. Ce dernier est conseillé pour toute séance de méditation, de relaxation, il sera également utilisé pour tout travail de création.
Il sera utilisé également comme puissant protecteur contre l'envoûtement. Le dodécaèdre existe depuis la plus haute Antiquité.
C'est pourquoi on utilise les solides de Platon comme outil, puisque ces pièces taillées permettent une diffusion différente de l'énergie. Les plus utilisées en lithothérapie sont le dodécaèdre et l'icosaèdre. Ils permettent une bonne concentration de l'énergie et une diffusion efficace pour le travail su l'aura.

Image
Image

- Les structures cristallines

Dans la nature quand les cristaux se forment, ils remplissent un espace limité. Ils remplissent généralement tout cet espace et le font de manière ordonné, géométrique.
On appelle cela La structure ou Le système cristallin.

1)le système cristallin cubique
Regroupe diverses formes de cristaux, toutes basées sur le carré (cubes octaèdres, tétraèdres, …

2) le systeme cristallin hexagonal
comme son nom l’indique, il forme généralement des prismes à six faces…

3) le systeme cristallin rhomboedrique ou trigonal
Il est basé sur le triangle, la forme géométrique la plus simple (seulement trois côtés), donc le systeme le plus simple…

4) le systeme cristallin tetragonal ou quadratique
il est basé sur le rectangle…

5) le systeme cristallin orthorhombique ou rhombique
basé sur le losange

6) le systeme cristallin monoclinique
basé sur le parallélogramme.

7) le systeme cristallin triclinique
basé sur le trapèze

8) l’exception: le systeme amorphe
dépourvu de structure interne…


Composition chimique et les éléments minéraux
Les macros-éléments et oligo-éléments sont indispensables à notre organisme. Ils sont présents dans les pierres.
En lithothérapie, c’est le rayonnement énergétique des oligo-éléments qui va nous être bénéfique car, tout comme les couleurs, les éléments chimiques vibrent à une certaine fréquence.

C'est un long résumé, je ne pouvais pas parler que des systèmes cristallins sans poser le décor.

Avatar de l’utilisateur
Cartaphilus
Modérateur
Modérateur
Messages : 5982
Inscription : 23 sept. 2008, 14:54
Localisation : France

Ite, missa est.

#2

Message par Cartaphilus » 14 févr. 2014, 17:12

Bonjour Amelie14.

Puisque vous vous référez à Wikipédia, à propos de lithothérapie :
Wikipédia a écrit : On peut ainsi la qualifier de pseudo-science.
La Banque de Dépannage linguistique a écrit :L’élément pseudo- vient du mot grec pseudês, qui signifie « faux, menteur ». [...] Lorsque pseudo- exprime une idée d’apparence trompeuse et de fausseté, il est lié au nom ou à l'adjectif par un trait d’union.
Ite, missa est.
Le sommeil de la raison engendre des monstres. Francisco de Goya.

Amelie14

Re: Ite, missa est.

#3

Message par Amelie14 » 14 févr. 2014, 17:24

Cartaphilus a écrit : Ite, missa est.
J'ai pris volontairement la définition de wikipédia, je savais que quelqu'un soulèverait juste les premières lignes.

Avatar de l’utilisateur
Pepejul
Messages : 9054
Inscription : 11 déc. 2013, 13:07
Localisation : Marseille, France

Re: Lithothérapie

#4

Message par Pepejul » 14 févr. 2014, 17:35

Ce que je nomme énergie d’une pierre est une émanation de la matière, une vibration omniprésente qui entoure et se superpose à tout élèment sur terre avec différentes teintes et intensités.
Les minéraux agissent ainsi sur nous par un rayonnement subtil, invisible. Etrange idée alors même que nous sommes habitués à ne voir d’action que dans le mesurable, le tangible et le palpable.
L’énergie varie d’une pierre à une autre, changeant de teinte et de caractère.
L’énergie de chaque pierre provient de sa formation de sa réalisation physique et en porte les caractéristiques.
Alors voilà un bon résumé... Décortiquons la sémantique. Il est important de parler la même langue pour pouvoir communiquer.

- "ce que je nomme énergie"... non ce n'est pas une énergie. Il faut trouver un autre mot (perlimpinpin est disponible)

- "une vibration omniprésente"... non, Une vibration se mesure (fréquence, amplitude, longueur d'ondes..etc.). Avec quel appareil et en quelle unité se mesure la votre ?

- "...qui entoure et se superpose à tout élèment sur terre" non une vibration ne peut pas se superposer à un élément. Définissez ce que "élément" signifie pour vous.

- "....avec différentes teintes et intensités." : La teinte d'une vibration est à expliciter. Intensité se réfère à une mesure. Laquelle ? Par quel appareil cette intensité est-elle mesurée ?

-"Les minéraux agissent ainsi sur nous par un rayonnement subtil, invisible" : NON, un rayonnement se mesure. Donnez-moi un exemple d'action concret et reproductible. Subtil ou invisible ? Si invisible, est-il détectable ? Mesurable ? Sinon comment le mettre en évidence ?

-"L’énergie de chaque pierre " : non pas l'énergie, le perlimpinpin.

-"...provient de sa formation de sa réalisation physique et en porte les caractéristiques". Pouvez-vous m'expliquer comment se forme la tourmaline par exemple ? Comment se forment les phyllosilicates ? De quelles caractéristiques parlez-vous ? Propriétés physiques ? Système cristallin (orthorhombique, cubique, amorphe ?) ? Propriétés chimiques (Soluble ? pH ?) ? Propriétés mécaniques ? (friable ? Compact ? )...


Voilà. Quand vous aurez précisé tout cela et que nous nous seront mis d'accord sur un vocabulaire commun (1 mot = une définition) alors nous pourrons réellement commencer à parler de votre sujet... je vous écoute.
On a tort d'écrire tord ! Le prochain qui fait la faute je le tords !

Amelie14

Re: Lithothérapie

#5

Message par Amelie14 » 14 févr. 2014, 17:56

Je répondrais aux questions ultérieurement. Quoique ... Nous allons nous heurter au mot "énergie". Il n'est pas possible pour moi de nommer autrement, surtout perlimpinpin :ouch:
Ce vocabulaire n'appartient pas uniquement à la science, donc soit vous vous intéressez au sujet, soit vous passez votre chemin.

Florence
Messages : 9060
Inscription : 03 sept. 2003, 02:48
Localisation : Directement au dessus du centre de la Terre

Re: Lithothérapie

#6

Message par Florence » 14 févr. 2014, 17:57

Pepejul a écrit : Voilà. Quand vous aurez précisé tout cela et que nous nous seront mis d'accord sur un vocabulaire commun (1 mot = une définition) alors nous pourrons réellement commencer à parler de votre sujet... je vous écoute.
Attendez-vous au déversement massif d'un mur de texte tiré soit de WP, soit de son site nouillageux favori :roll:
Je dis lâche et traître celui qui se plaint des fautes d'autrui ou de la puissance de ses ennemis A. de Saint-Exupéry, "Citadelle".
"I do not always enjoy winning an argument. Losing an argument fairly makes you both end up winners."
Le bonheur est un festin de miettes. Jacques Faisant, "Rue Panse Bougre"

Avatar de l’utilisateur
Pepejul
Messages : 9054
Inscription : 11 déc. 2013, 13:07
Localisation : Marseille, France

Re: Lithothérapie

#7

Message par Pepejul » 14 févr. 2014, 17:58

Imaginez que je vous dise que votre sujet est une grosse connerie mais que dans mon monde à moi "connerie" est un compliment....


Les lecteurs éventuellement intéressés par la lithothérapie seront extrêmement intéressés par les réponses que vous donnerez à mes petites remarques sémantiques j'en suis certain.
On a tort d'écrire tord ! Le prochain qui fait la faute je le tords !

Avatar de l’utilisateur
BeetleJuice
Messages : 6567
Inscription : 22 oct. 2008, 16:38

Re: Lithothérapie

#8

Message par BeetleJuice » 14 févr. 2014, 18:11

Amelie a écrit :donc soit vous vous intéressez au sujet, soit vous passez votre chemin.
C'est précisément ce que fait Pepejul en demandant d'abord et fort justement que vous vous entendiez sur les termes afin que chaque mot ait une définition précise. Mais pour s’intéresser à un sujet, encore faut-il qu'il soit clair, or ça ne peut pas l'être si les termes sont polysémiques et prête à confusion.

Votre énergie, par exemple, ne semble pas avoir de définition précise, donc il n'est pas possible de comprendre de quoi vous parler. Si vous tenez absolument à continuer d'utiliser le terme déjà polysémique et donc qui peut déjà porter à confusion qu'est énergie, faites au moins une définition précise de ce que vous entendez par là.

Il serait bon également que vous évitiez d'utiliser indifféremment les termes énergie et vibration, vu que ces deux termes n'ont rien à voir.

Pour ma part, j'aurais aussi des questions, mais pour ne pas vous surcharger, j'attends que la question sémantique soit réglée.
This is our faith and this is what distinguishes us from those who do not share our faith.

(John Flemming, Évêque irlandais, 3ème dan de tautologie, ceinture noire de truisme, champion des lapalissades anti-avortement.)

Milou
Messages : 426
Inscription : 05 sept. 2011, 10:20

Re: Lithothérapie

#9

Message par Milou » 14 févr. 2014, 18:17

(HS)
"Madame, vous avez une pierre fine à la main."

(si je précise : "Madame la comtesse", cela dira peut-être quelque chose à certains..... ;) )
"L'esprit, c'est comme un parachute : s'il reste fermé, on s'écrase". Frank Zappa
Il ne faut pas parler aux cons... ça ne les instruit même pas.
"Si tu as besoin qu'on t'explique pour que tu comprennes, ça veut dire qu'aucune explication ne pourra jamais te faire comprendre." Haruki Murakami
"Il y a deux façons de se tromper. L’une consiste à croire ce qui n’est pas vrai. L’autre consiste à refuser de croire ce qui est vrai." Søren Kierkegaard

Avatar de l’utilisateur
Pepejul
Messages : 9054
Inscription : 11 déc. 2013, 13:07
Localisation : Marseille, France

Re: Lithothérapie

#10

Message par Pepejul » 14 févr. 2014, 18:19

"L'art du contrepet me sied à merveille...."


(cherche pas il n'y en a pas !) ;)
On a tort d'écrire tord ! Le prochain qui fait la faute je le tords !

Avatar de l’utilisateur
Wooden Ali
Messages : 4084
Inscription : 09 déc. 2006, 16:31
Localisation : France

Re: Lithothérapie

#11

Message par Wooden Ali » 14 févr. 2014, 18:38

"Madame, vous avez une pierre fine à la main."
Apres cette accumulation de conneries, tu releves le niveau, Milou.
... pour une fois. :mrgreen:
Les faits ne pénètrent pas dans le monde où vivent nos croyances. Marcel Proust

Gloire à qui n'ayant pas d'idéal sacro-saint
Se borne à ne pas trop emmerder ses voisins ! Georges Brassens

Mon Dieu ! Mon Dieu ! Pourquoi m'as-tu abandonné ? Dieu

Avatar de l’utilisateur
Cartaphilus
Modérateur
Modérateur
Messages : 5982
Inscription : 23 sept. 2008, 14:54
Localisation : France

Est-ce la même définition ?

#12

Message par Cartaphilus » 14 févr. 2014, 18:43

Amemie14 a écrit :J'ai pris volontairement la définition de wikipédia, je savais que quelqu'un soulèverait juste les premières lignes.
Voici un autre cadeau pour votre satisfaction personnelle.

Et dans votre long message, copié-collé d'une ou de plusieurs sources, je ne vois aucun élément en rapport avec une prétendue thérapie : indications, contre-indications, posologie, effets secondaires et indésirables, surveillance du traitement, critères d'efficacité...

Si bien évidemment pour vous, le terme thérapeutique possède la même signification que pour moi.
Le sommeil de la raison engendre des monstres. Francisco de Goya.

yquemener
Messages : 2286
Inscription : 09 août 2010, 07:06

Re: Lithothérapie

#13

Message par yquemener » 15 févr. 2014, 00:36

Moi aussi je fais ma petite citation de l'article wikipédia:
Depuis les années 1970, des thérapeutes du mouvement new age ont réutilisé les informations fournies par ces document pour re-inventer la lithothérapie.

Amelie14

Re: Est-ce la même définition ?

#14

Message par Amelie14 » 15 févr. 2014, 03:11

Cartaphilus a écrit :
Amemie14 a écrit :J'ai pris volontairement la définition de wikipédia, je savais que quelqu'un soulèverait juste les premières lignes.
Voici un autre cadeau pour votre satisfaction personnelle.

Et dans votre long message, copié-collé d'une ou de plusieurs sources, je ne vois aucun élément en rapport avec une prétendue thérapie : indications, contre-indications, posologie, effets secondaires et indésirables, surveillance du traitement, critères d'efficacité...

Si bien évidemment pour vous, le terme thérapeutique possède la même signification que pour moi.
La patience n'est pas votre fort !
Un copié-collé pfffff
Vous ne voyez rien, que c'est étonnant :roll: Vous auriez pu poser cette réflexion en question.
Mais comment voulez-vous que je puisse poursuivre avec une telle façon de s'exprimer face à ce sujet.

Beetljuice, Pepejul, pour en revenir au terme "énergie", on va tourner en rond un bon moment ! Je vous ai donné des explications et significations, et vous n'acceptaient pas. Je vous le redis, ce terme précis n'appartient pas à la science.

Amelie14

Re: Lithothérapie

#15

Message par Amelie14 » 15 févr. 2014, 03:31

Les outils pour mesurer sont =
* Les pendules et des planches type Bovis
http://neoconscienceblog.wordpress.com/ ... -de-bovis/

* L'antenne de Lecher
http://www.kinesiologie-be.net/antennedelecher.htm

* Appareil de mesure GDV Biowell
http://www.vivre-sa-vie.net/archives/20 ... 05914.html

yquemener
Messages : 2286
Inscription : 09 août 2010, 07:06

Re: Lithothérapie

#16

Message par yquemener » 15 févr. 2014, 03:55

Toujours partante pour une expérience avec les planches de radiesthésiste?

Quelqu'un demandait si tu penses être capable de détecter avec ton pendule une pierre particulière (quartz, diamant, amethyste, ce que tu veux...) dans une boite fermée et placée avec d'autres boites similaires vides sans savoir laquelle est laquelle.

As tu déjà fait une experience similaire ?

Avatar de l’utilisateur
Cartaphilus
Modérateur
Modérateur
Messages : 5982
Inscription : 23 sept. 2008, 14:54
Localisation : France

Je pose donc la question.

#17

Message par Cartaphilus » 15 févr. 2014, 04:17

Salut à tous, bonjour Amelie14.

À propos de mon précédent message :
Amelie14 a écrit :Vous auriez pu poser cette réflexion en question.
Je pose donc la question : je vous demande officiellement les indications, les contre-indications, la posologie, les effets secondaires et indésirables, le surveillance du traitement, les critères d'efficacité de la lithothérapie.

Et je vous demande également de nous fournir des références fiables, des sources documentaires si possibles accessibles, et de pas vous résoudre à ne citer que des témoignages, à n'évoquer que des anecdotes, à ne rapporter que des rumeurs.

Merci par avance de votre réponse argumentée.
Le sommeil de la raison engendre des monstres. Francisco de Goya.

Amelie14

Re: Lithothérapie

#18

Message par Amelie14 » 15 févr. 2014, 04:31

yquemener a écrit :Toujours partante pour une expérience avec les planches de radiesthésiste?

Quelqu'un demandait si tu penses être capable de détecter avec ton pendule une pierre particulière (quartz, diamant, amethyste, ce que tu veux...) dans une boite fermée et placée avec d'autres boites similaires vides sans savoir laquelle est laquelle.

As tu déjà fait une experience similaire ?
Non jamais fait ce genre d'expérience.

Amelie14

Re: Je pose donc la question.

#19

Message par Amelie14 » 15 févr. 2014, 04:32

Cartaphilus a écrit :Salut à tous, bonjour Amelie14.

À propos de mon précédent message :
Amelie14 a écrit :Vous auriez pu poser cette réflexion en question.
Je pose donc la question : je vous demande officiellement les indications, les contre-indications, la posologie, les effets secondaires et indésirables, le surveillance du traitement, les critères d'efficacité de la lithothérapie.

Et je vous demande également de nous fournir des références fiables, des sources documentaires si possibles accessibles, et de pas vous résoudre à ne citer que des témoignages, à n'évoquer que des anecdotes, à ne rapporter que des rumeurs.

Merci par avance de votre réponse argumentée.
Oui j'y répondrais un peu plus tard.

yquemener
Messages : 2286
Inscription : 09 août 2010, 07:06

Re: Lithothérapie

#20

Message par yquemener » 15 févr. 2014, 04:37

Amelie14 a écrit :Non jamais fait ce genre d'expérience.
Et tu penses que ça marcherait ?

Amelie14

Re: Lithothérapie

#21

Message par Amelie14 » 15 févr. 2014, 05:14

yquemener a écrit :
Amelie14 a écrit :Non jamais fait ce genre d'expérience.
Et tu penses que ça marcherait ?
Aucune idée, il faut bien essayer après tout, qui ne tente rien ...

yquemener
Messages : 2286
Inscription : 09 août 2010, 07:06

Re: Lithothérapie

#22

Message par yquemener » 15 févr. 2014, 05:16

Eh bien essaye et dis nous, ça m'intéresse. Il est indispensable de le faire en aveugle (c'est à dire que quelqu'un d'autre place la pierre à ta place en choisissant au hasard l'emplacement) afin que ton inconscient n'influence pas le pendule.

Avatar de l’utilisateur
NEMROD34
Messages : 4540
Inscription : 21 mars 2008, 10:45

Re: Lithothérapie

#23

Message par NEMROD34 » 15 févr. 2014, 05:34

Inscrit le: 12 Mai 2013, 13:24
Messages: 258
Les outils pour mesurer sont =
* Les pendules et des planches type Bovis
http://neoconscienceblog.wordpress.com/ ... -de-bovis/
Le problème avec les bovis c'est qu'il n'existe aucune échelle commune, là où un trouvera 50 bovis l'autre en trouvera 500 000.
Imagine que ce soit pareil avec les mesures communes: "je voudrais une maison de 120m²", "pas de problème!" et le mec de te fait une maison de poupée avec ses mesures à lui ... :mrgreen:
NEMROD34 S.A.R.L de démolition minutieuse de foutaises.
Siret : 123456789
Capital 3 millions de brouzoufs
Certifié sans chat.

Militant du: " MITCH S'en Fout "= Milite pour Images, Trucs à la Con, Humour, Sur le Forum.

Amelie14

Re: Lithothérapie

#24

Message par Amelie14 » 15 févr. 2014, 08:47

Dis moi comment tu veux procéder ?

NEMROD34, il existe une échelle commune, plusieurs praticiens l'adaptent, d'où la multiplicité des planches.
C'est bien pour cela que d'autres outils sont de plus en plus utilisés.

Avatar de l’utilisateur
NEMROD34
Messages : 4540
Inscription : 21 mars 2008, 10:45

Re: Lithothérapie

#25

Message par NEMROD34 » 15 févr. 2014, 10:13

Ha bon je peux la voir ? Chaque radiesthésiste à qui j'ai demandé pourquoi plusieurs d'entre eux ne trouvent pas la même mesure pour la même chose, ils m'ont répondu que c'était comme ça, que chacun fait son échelle.

Et objectivement:
L'unité Bovis est une unité de mesure parfois utilisée en radiesthésie. Son invention a été attribuée au radiesthésiste français Alfred Bovis par son petit-fils Jacques Bovis. Elle exprimerait le supposé taux vibratoire ou la supposée énergie cosmo-tellurique d'un lieu ou d'un corps, mais sa définition varie suivant les auteurs puisqu'il n'existe aucun moyen de la mesurer avec les outils de la physique conventionnelle.
http://fr.wikipedia.org/wiki/Unit%C3%A9_Bovis
Encore une sujet où en pratiquant la même chose vous n'êtes pas tous d'accord.
J'en reviens à mon exemple où serait le monde si chacun décidé de la longueur du mètre comme il lui convient ...
Pareil pour toutes les autres mesures, on ne serait pas là a en discuter sur internet, on essaierait de draguer une donzelle en lui tapant sur la tête pour la ramener à la caverne ...
NEMROD34 S.A.R.L de démolition minutieuse de foutaises.
Siret : 123456789
Capital 3 millions de brouzoufs
Certifié sans chat.

Militant du: " MITCH S'en Fout "= Milite pour Images, Trucs à la Con, Humour, Sur le Forum.

Répondre

Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit