Documentaire "La vaccination : un enjeu de santé publique"

Homéopathie, acupuncture, reiki, urinothérapie, etc. Des preuves???
Totolaristo
Messages : 60
Inscription : 31 mars 2017, 04:06

Re: Documentaire "La vaccination : un enjeu de santé publique"

#826

Message par Totolaristo » 17 avr. 2019, 13:58

Ferdinand a écrit :
17 avr. 2019, 09:15
Et le lien suivant c'est la définition de l'effet placébo .
Au cas où...
Pour tes bas de contention.....
https://pharmacomedicale.org/66-pharmac ... et-placebo
Quel rapport avec les bas de contention ? Développez !

Merci pour l’article precedent, c’est intéressant et sourcé. Je suis en train de lire. C’est un peu dommage de devoir attendre 4 jours pour enfin avoir une réponse constructive...

Ferdinand
Messages : 411
Inscription : 11 juil. 2018, 03:52

Re: Documentaire "La vaccination : un enjeu de santé publique"

#827

Message par Ferdinand » 17 avr. 2019, 18:42

Totolaristo a écrit :
17 avr. 2019, 13:58
Ferdinand a écrit :
17 avr. 2019, 09:15
Et le lien suivant c'est la définition de l'effet placébo .
Au cas où...
Pour tes bas de contention.....
https://pharmacomedicale.org/66-pharmac ... et-placebo
Quel rapport avec les bas de contention ? Développez !
Putain t'es vraiment à la masse toi.

Avatar de l’utilisateur
Nicolas78
Messages : 10105
Inscription : 04 janv. 2013, 10:32

Re: Documentaire "La vaccination : un enjeu de santé publique"

#828

Message par Nicolas78 » 17 avr. 2019, 18:52

Ferdinand a écrit :
17 avr. 2019, 09:12
Salut toto.
J'ai choisi un truc court , émanant de l'INSERM.
https://www.google.com/url?sa=t&source= ... LcAtRPh4f4
Ouah dit-donc.
On en apprend des trucs incroyables dans ce document de 5 pages !
Quel honte qu’aucun sceptique ne sache pas déja toutes ces choses.
Honte à nous !

Totolaristo
Messages : 60
Inscription : 31 mars 2017, 04:06

Re: Documentaire "La vaccination : un enjeu de santé publique"

#829

Message par Totolaristo » 17 avr. 2019, 20:55

Ferdinand a écrit :
17 avr. 2019, 18:42

Putain t'es vraiment à la masse toi.
C’est vous qui n’êtes pas clair. Vous savez ce qu’est un bas de contention au moins ?

Avatar de l’utilisateur
Lambert85
Messages : 2167
Inscription : 23 nov. 2007, 02:48
Localisation : France

Re: Documentaire "La vaccination : un enjeu de santé publique"

#830

Message par Lambert85 » 03 mai 2019, 11:03

Un navire de la scientologie en quarantaine à cause de la rougeole.
https://m.huffingtonpost.fr/entry/crois ... 8b7357d15d
ουκ έλαβον πόλιν αλλα γαρ ελπις εφη κακα

Jean-Francois
Modérateur
Modérateur
Messages : 22091
Inscription : 03 sept. 2003, 02:39

Exemple de bassesse anti-vaccination

#831

Message par Jean-Francois » 15 mai 2019, 10:24

Un groupe anti-vaccination s'est servi de la photo d'une fillette morte d'un neuroblastome* (une forme de cancer) pour promouvoir leur propagande. Ils trompaient le public en disant qu'elle était morte de la vaccination. Bonne réaction de Facebook qui ferme leur site.

Comme dit la mère:
"Je veux seulement que Nevaeh soit associé à la gentillesse et à l'attention, pas à ces ordures cruelles. Et c'est ce que c'est, des ordures."
(La mère réfère à la page: "I only ever want Nevaeh associated with kindness and caring, not this cruel garbage. And that’s what it is, garbage.")

Jean-François

* Autre source en anglais.
“The more implausible the hypothesis — telepathy, aliens, homeopathy — the greater the chance that an exciting finding is a false alarm, no matter what the P value is.” (Nuzzo R (2014) Nature 506:150)

Avatar de l’utilisateur
Christian
Messages : 4670
Inscription : 03 sept. 2003, 09:59
Localisation : Montréal

Re: Documentaire "La vaccination : un enjeu de santé publique"

#832

Message par Christian » 15 mai 2019, 10:47

La propagande anti-vaccin n'a pas de fond dans le baril de la bassesse...
« I suppose it is tempting, if the only tool you have is a hammer, to treat everything as if it were a nail. »
« J'imagine qu'il est tentant, si le seul outil que vous avez est un marteau, de traiter tout problème comme si c'était un clou »

Abraham Maslow

Avatar de l’utilisateur
Lambert85
Messages : 2167
Inscription : 23 nov. 2007, 02:48
Localisation : France

Re: Documentaire "La vaccination : un enjeu de santé publique"

#833

Message par Lambert85 » 15 mai 2019, 12:41

Ils jouent sur les peurs, dont celles des piqures et la hantise du "naturel".
ουκ έλαβον πόλιν αλλα γαρ ελπις εφη κακα

Avatar de l’utilisateur
nikola
Messages : 1201
Inscription : 19 mars 2015, 03:13

Re: Documentaire "La vaccination : un enjeu de santé publique"

#834

Message par nikola » 15 mai 2019, 13:36

C’est marrant, mais la propagande anti-vaccinale ressemble, dans sa bassesse, à la propagande anti-IVG.
L’homme descend du singe, or l’homme est fait à l’image de Dieu. Donc Dieu est King Kong.

-+- Cavanna, François -+-

Avatar de l’utilisateur
LoutredeMer
Messages : 4968
Inscription : 30 juil. 2008, 17:34

Re: Documentaire "La vaccination : un enjeu de santé publique"

#835

Message par LoutredeMer » 15 mai 2019, 14:07

Christian a écrit :
15 mai 2019, 10:47
La propagande anti-vaccin n'a pas de fond dans le baril de la bassesse...
Lambert85 a écrit :
15 mai 2019, 12:41
Ils jouent sur les peurs, dont celles des piqures et la hantise du "naturel".
C'et plus compliqué que ça. Je compte parmi mes amis des personnes (que je respecte profondément) qui ont fait vacciner leurs filles sauf le ROR. ils en ont parlé récemment et ils sont parfaitement sincères et bienveillants dans leur démarche. (Oui bon, j'ai oublié leurs arguments). Mais ils ne font pas de propagande non plus.

Avatar de l’utilisateur
Lambert85
Messages : 2167
Inscription : 23 nov. 2007, 02:48
Localisation : France

Re: Documentaire "La vaccination : un enjeu de santé publique"

#836

Message par Lambert85 » 15 mai 2019, 15:17

Ils sont sans doute sincères mais stupides et victimes de la propagande anti vaccination. La rougeole revient en force et peut être mortelle. La rubéole est dangereuse pour les femmes enceintes et les oreillons peuvent rendre stérile. Enfin bon, stériliser les abrutis n'est peut-être pas si grave. :mrgreen:
ουκ έλαβον πόλιν αλλα γαρ ελπις εφη κακα

Avatar de l’utilisateur
DictionnairErroné
Messages : 723
Inscription : 15 mai 2019, 13:25
Localisation : Québecois

Re: placebo effect

#837

Message par DictionnairErroné » 16 mai 2019, 07:46

Le corps s'autoguérit de façon naturelle, que ce soit un os brisé, une coupure, un virus, etc. Cela dit, dans le sens d'autoguérison par la pensée est-ce possible? Le contraire existe, nous pouvons nous rendre malades physiquement à cause de notre état psychique. Par exemple, les ulcères causés par le stress. Notre état psychique peut nous rendre malades. Le contraire existe-t-il? Nous guérir? N'est-ce pas, en partie du moins, l'explication de l'effet placebo et de l'autoguérison par l'état psychique?
L'avenir appartient à ceux qui vieillissent.

Jean-Francois
Modérateur
Modérateur
Messages : 22091
Inscription : 03 sept. 2003, 02:39

Re: placebo effect

#838

Message par Jean-Francois » 16 mai 2019, 08:56

DictionnairErroné a écrit :
16 mai 2019, 07:46
Cela dit, dans le sens d'autoguérison par la pensée est-ce possible?
Vous pouvez adopter des comportements propice à une guérison naturelle. Par exemple, si vous êtes stressé et que vous vous en rendez compte, vous pouvez adopter un mode de vie moins stressant ou au moins essayer de le faire. Ça n'est pas forcément facile mais c'est certainement ce qui s'approche le plus de "guérir par la pensée".
Le contraire existe, nous pouvons nous rendre malades physiquement à cause de notre état psychique. Par exemple, les ulcères causés par le stress. Notre état psychique peut nous rendre malades
L'état psychique est influencé par des facteurs externes (qui agissent à différents niveaux cérébral et humoral) donc ce n'est pas très juste de dire que le psychique seul rend malade. Hors prédisposition pathologique à des dérèglements cérébraux, on ne se rend pas malade juste "par la pensée".

Jean-François
“The more implausible the hypothesis — telepathy, aliens, homeopathy — the greater the chance that an exciting finding is a false alarm, no matter what the P value is.” (Nuzzo R (2014) Nature 506:150)

Ferdinand
Messages : 411
Inscription : 11 juil. 2018, 03:52

Re: placebo effect

#839

Message par Ferdinand » 16 mai 2019, 09:09

Jean-Francois a écrit :
16 mai 2019, 08:56
DictionnairErroné a écrit :
16 mai 2019, 07:46
Le contraire existe, nous pouvons nous rendre malades physiquement à cause de notre état psychique. Par exemple, les ulcères causés par le stress. Notre état psychique peut nous rendre malades
L'état psychique est influencé par des facteurs externes (qui agissent à différents niveaux cérébral et humoral) donc ce n'est pas très juste de dire que le psychique seul rend malade. Hors prédisposition pathologique à des dérèglements cérébraux, on ne se rend pas malade juste "par la pensée".

Jean-François
Ce n'est pas du tout ce qui est écrit.
RELIS !
Je comprends mieux ce qui te rend malade.
L'intégrisme de ta pensée.
Vésicule biliaire, intestin , lymphome.
J'ai juste ?

Avatar de l’utilisateur
Wooden Ali
Messages : 4378
Inscription : 09 déc. 2006, 16:31
Localisation : France

Re: Documentaire "La vaccination : un enjeu de santé publique"

#840

Message par Wooden Ali » 16 mai 2019, 09:43

LoutredeMer a écrit : ils sont parfaitement sincères et bienveillants dans leur démarche.
Ni leur sincérité ni leur bienveillance ne sont en cause (dans la plupart des cas). Ce qui est en cause, c'est leur bêtise et/ou leur ignorance qui met en danger autrui.
Une simple application du rasoir d'Hanlon : « Ne jamais attribuer à la malveillance ce que la stupidité suffit à expliquer » dont un corollaire pourrait être : "La bienveillance n'excuse pas la stupidité"
Les faits ne pénètrent pas dans le monde où vivent nos croyances. Marcel Proust

Gloire à qui n'ayant pas d'idéal sacro-saint
Se borne à ne pas trop emmerder ses voisins ! Georges Brassens

Mon Dieu ! Mon Dieu ! Pourquoi m'as-tu abandonné ? Dieu

Jean-Francois
Modérateur
Modérateur
Messages : 22091
Inscription : 03 sept. 2003, 02:39

Re: placebo effect

#841

Message par Jean-Francois » 16 mai 2019, 09:59

Ferdinand a écrit :
16 mai 2019, 09:09
J'ai juste ?
Non, bien sûr, comme d'habitude. Surtout que sur le plan de l'"intégrisme", je ne vous arrive pas à la cheville.

Jean-François
“The more implausible the hypothesis — telepathy, aliens, homeopathy — the greater the chance that an exciting finding is a false alarm, no matter what the P value is.” (Nuzzo R (2014) Nature 506:150)

Avatar de l’utilisateur
unptitgab
Messages : 4542
Inscription : 14 janv. 2014, 07:59

Re: Documentaire "La vaccination : un enjeu de santé publique"

#842

Message par unptitgab » 16 mai 2019, 12:11

Juste pour rappel, 80% des ulcères sont dû non pas au stress, mais à une bactérie ; Helicobacter pylori et seule une antibiothérapie permet de s'en débarrasser.
Les ordures assassines telles Hamer, Crévecoeur ou Sabbat qui prétendent que le psychisme provoque et soigne les cancers n'ont que des cadavres sur les bras.
Cela n'empêche pas que des maladies purement psychosomatiques existent, tel le syndrome du colon irritable, ce qui explique la bonne réponse au placébo pour ce type de trouble.
"Quand elle devient « pure » de toute expérience sensorielle, la raison déraisonne. Elle prétend prouver l’existence de Dieu et l’immortalité de l’âme. Cette folie s’appelle métaphysique. Le métaphysicien est un savant fou. Il veut tout prouver, il ne montre que son insanité." Jean-Baptiste Botul

Avatar de l’utilisateur
julien99
Messages : 2075
Inscription : 11 juin 2012, 15:43

Re: placebo effect

#843

Message par julien99 » 17 mai 2019, 13:55

Hors prédisposition pathologique à des dérèglements cérébraux, on ne se rend pas malade juste "par la pensée".
Des dérèglements cérébraux. Tiens donc...Vous êtes certain du fait que les dérèglements cérébraux précèdent la pathologie ?
Et si c'était l'inverse ?
Citons juste l'exemple de troubles relevants d''évènements traumatisants non digérés dans le passé ou simplement un problème pathologique comme une flore intestinale qui ne fait plus son travail.
Sinon, vous avez déjà cogité négativement pendant un long bout de temps pour avoir la certitude que la pensée ne rend pas malade ? Alors vous avez un grand bout de chemin à faire afin de comprendre l'être humain. Demandez simplement à une personne souffrante d'un colon irritable comment ils réagissent à une angoisse qui AMHA ne relève que d'une simple pensée pas très positive par la même occasion ;)
"La vérité attire la haine"

Jean-Francois
Modérateur
Modérateur
Messages : 22091
Inscription : 03 sept. 2003, 02:39

Re: placebo effect

#844

Message par Jean-Francois » 17 mai 2019, 17:08

julien99 a écrit :
17 mai 2019, 13:55
Hors prédisposition pathologique à des dérèglements cérébraux, on ne se rend pas malade juste "par la pensée".
Des dérèglements cérébraux. Tiens donc...Vous êtes certain du fait que les dérèglements cérébraux précèdent la pathologie ?
Non. Je ne suis pas responsable de votre tendance à l'interprétation hypercritique. Je sais que les dérèglements cérébraux peuvent être pathologiques (ils ne précèdent pas la pathologie: ils sont la pathologie).
Alors vous avez un grand bout de chemin à faire afin de comprendre l'être humain
Si c'est pour comprendre aussi mal la physiologie humaine que vous, je préfère prendre d'autres chemins.

Jean-François
“The more implausible the hypothesis — telepathy, aliens, homeopathy — the greater the chance that an exciting finding is a false alarm, no matter what the P value is.” (Nuzzo R (2014) Nature 506:150)

jean7
Messages : 2630
Inscription : 05 mai 2015, 10:54

Re: placebo effect

#845

Message par jean7 » 17 mai 2019, 19:14

DictionnairErroné a écrit :
16 mai 2019, 07:46
Le corps s'autoguérit de façon naturelle, que ce soit un os brisé, une coupure, un virus, etc. Cela dit, dans le sens d'autoguérison par la pensée est-ce possible?
Elle n'en resterait pas moins une autoguérison par le corps.

Cette distinction entre "par la pensée" et "par le corps" n'a pas de véritable fondement puisque l'on ne peut pas dissocier pensée et corps.
Le libre arbitre est à la causalité ce que le corps est à la physique

Avatar de l’utilisateur
DictionnairErroné
Messages : 723
Inscription : 15 mai 2019, 13:25
Localisation : Québecois

Re: placebo effect

#846

Message par DictionnairErroné » 17 mai 2019, 22:28

jean7 a écrit :
17 mai 2019, 19:14
DictionnairErroné a écrit :
16 mai 2019, 07:46
Le corps s'autoguérit de façon naturelle, que ce soit un os brisé, une coupure, un virus, etc. Cela dit, dans le sens d'autoguérison par la pensée est-ce possible?
Elle n'en resterait pas moins une autoguérison par le corps.

Cette distinction entre "par la pensée" et "par le corps" n'a pas de véritable fondement puisque l'on ne peut pas dissocier pensée et corps.
Effectivement, que ce soit la pensée ou la conscience, ça provient du cerveau, donc indissociable du corps. En fait, je comprends mal le sens d'autoguérison. À la limite, la question pourrait être: est-ce que le cerveau peut guérir le corps?

La création
L'avenir appartient à ceux qui vieillissent.

Avatar de l’utilisateur
julien99
Messages : 2075
Inscription : 11 juin 2012, 15:43

Re: placebo effect

#847

Message par julien99 » 18 mai 2019, 01:22

Je sais que les dérèglements cérébraux peuvent être pathologiques (ils ne précèdent pas la pathologie: ils sont la pathologie).
Les dérèglements de cerveau représentent une explication chimique/biologique d'un symptôme ou ensemble de symptômes. Si ces dérèglements sont provoqués par un processus du colon, alors le dérèglement cérébral en est plus la cause initiale. Il fait donc partie de la pathologie.
Pareil pour la pensée. Prétendre que la manière de penser n'agit pas sur le processus chimique cerveau est du grand n'importe quoi. Si c'était le cas,les psychothérapies seraient inutiles et entièrement substituables par des médocs.
"La vérité attire la haine"

Jean-Francois
Modérateur
Modérateur
Messages : 22091
Inscription : 03 sept. 2003, 02:39

Re: placebo effect

#848

Message par Jean-Francois » 18 mai 2019, 11:40

julien99 a écrit :
18 mai 2019, 01:22
Pareil pour la pensée. Prétendre que la manière de penser n'agit pas sur le processus chimique cerveau est du grand n'importe quoi
Démontrez que "manière de penser" et "processus chimique du cerveau" sont deux choses totalement distinctes et vous aurez raison. Le problème est que toute nos connaissances* indiquent que ce n'est pas le cas.

Comme la question est complexe, et que je sais pas expérience que vous n'êtes jamais de bonne foi, je vous laisse.

Jean-François

* Ce dont vous n'avez rien à cirer, je sais.
“The more implausible the hypothesis — telepathy, aliens, homeopathy — the greater the chance that an exciting finding is a false alarm, no matter what the P value is.” (Nuzzo R (2014) Nature 506:150)

Avatar de l’utilisateur
Nicolas78
Messages : 10105
Inscription : 04 janv. 2013, 10:32

Re: Documentaire "La vaccination : un enjeu de santé publique"

#849

Message par Nicolas78 » 18 mai 2019, 21:03

julien99 a écrit :Prétendre que la manière de penser n'agit pas sur le processus chimique cerveau est du grand n'importe quoi. Si c'était le cas,les psychothérapies seraient inutiles et entièrement substituables par des médocs.
A partir du moment ou tu réalise une psychothérapie, tu créer un environnement qui "change" la chimie de ton cerveau (et sont activité electrique)... Et ce sans aucun médicament...
Parler provoque la même chose...Donc parler, c'est un médicament. Oula... :lol:

jean7
Messages : 2630
Inscription : 05 mai 2015, 10:54

Re: placebo effect

#850

Message par jean7 » 18 mai 2019, 23:22

DictionnairErroné a écrit :
17 mai 2019, 22:28
Effectivement, que ce soit la pensée ou la conscience, ça provient du cerveau, donc indissociable du corps. En fait, je comprends mal le sens d'autoguérison. À la limite, la question pourrait être: est-ce que le cerveau peut guérir le corps?
Je l'aurais formulé dans l'autre sens :
Je comprend mal le sens de la question " est-ce que le cerveau peut guérir le corps?"
L'autoguérison, c'est très simple. c'est le constat que le corps (complet, cerveau inclu) dispose de mécanismes pour guérir lui-même un très grand nombre de choses...
:a4:

Ce qui ne l'empêche pas d'être totalement démuni face à d'autre.

On tourne souvent sur le même problème.
S'opposer au dualisme conduit parfois à adopter une attitude basée sur le dualisme.

D'une façon générale, envisager ou croire que des exercices de pensée puissent avoir un effet sur la santé n'a pas à être à priori considéré comme une démarche dualiste.
Qu'on lève le bouclier lorsque quelqu'un affirme que se soigner par la pensée prouve que sa pensée est libre de son corps, ça, je comprend.
S'il affirme que certaines pensées lui procurent certains bienfaits, l'attitude appropriée me semble simplement de lui demander de préciser comment il établit quel lien entre ces pensées et ces bienfaits et d'évaluer la solidité de ces liens. N'étant pas dans sa peau, il me semblera toujours malvenu de le contredire à priori.
Le libre arbitre est à la causalité ce que le corps est à la physique

Répondre

Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit