Documentaire "La vaccination : un enjeu de santé publique"

Homéopathie, acupuncture, reiki, urinothérapie, etc. Des preuves???
adamtony68
Messages : 4
Inscription : 16 sept. 2018, 08:10

Re: Documentaire "La vaccination : un enjeu de santé publique"

#701

Message par adamtony68 » 16 sept. 2018, 14:59

Par contre personne n'a répondu à ma première question : d'où vient son chiffre de 25% au vu du dernier tableau ?

Florence
Messages : 9350
Inscription : 03 sept. 2003, 02:48
Localisation : Directement au dessus du centre de la Terre

Re: Documentaire "La vaccination : un enjeu de santé publique"

#702

Message par Florence » 16 sept. 2018, 15:25

adamtony68 a écrit :
16 sept. 2018, 14:59
Par contre personne n'a répondu à ma première question : d'où vient son chiffre de 25% au vu du dernier tableau ?
Impossible de répondre sans disposer de ses données brutes ... et je suspecte qu'il est assis dessus et ne les divulguera pas volontiers ;)
Je dis lâche et traître celui qui se plaint des fautes d'autrui ou de la puissance de ses ennemis A. de Saint-Exupéry, "Citadelle".
"I do not always enjoy winning an argument. Losing an argument fairly makes you both end up winners."
Le bonheur est un festin de miettes. Jacques Faisant, "Rue Panse Bougre"

Avatar de l’utilisateur
Cartaphilus
Modérateur
Modérateur
Messages : 6157
Inscription : 23 sept. 2008, 14:54
Localisation : France

Re: Documentaire "La vaccination : un enjeu de santé publique"

#703

Message par Cartaphilus » 16 sept. 2018, 16:20

adamtony68 a écrit :
16 sept. 2018, 14:59
Par contre personne n'a répondu à ma première question : d'où vient son chiffre de 25% au vu du dernier tableau ?
Michel de Lorgeril" a écrit :Ceux qui comprennent les statistiques médicales constatent que (c’est la dernière ligne du tableau) après des ajustements multiples (dont la légitimité peut être discutée), les intervalles de confiance restent supérieurs à l’unité : l’augmentation du risque d’autisme chez les enfants de mamans vaccinées au 1er trimestre atteint 20%.
Sans doute ceci :               Image
 
... en comparaison de la valeur « 1 » de référence des femmes non vaccinées et n'ayant pas eu la grippe.
Le sommeil de la raison engendre des monstres. Francisco de Goya.

Avatar de l’utilisateur
nikola
Messages : 1031
Inscription : 19 mars 2015, 03:13

Re: Documentaire "La vaccination : un enjeu de santé publique"

#704

Message par nikola » 08 févr. 2019, 15:25

Je remonte le fil (c’est le premier que j'ai trouvé sur les vaccinations).

Ce midi, un collègue raconte que les vaccins, il est pour mais qu’environ 20% de la population est sensible à la présence de métaux lourds dans les vaccins, ce qui cause la maladie d’Alzheimer ou de Parkinson. Métaux lourds ? Il veut dire aluminium. Ha bon, l’aluminium est un métal lourd. Le vaccin contre la grippe A est revenu sur le tapis. Eh oui, les profs sont très crédules.
C’est quoi ces conneries sur les 20 % ?
L’homme descend du singe, or l’homme est fait à l’image de Dieu. Donc Dieu est King Kong.

-+- Cavanna, François -+-

Avatar de l’utilisateur
unptitgab
Messages : 4380
Inscription : 14 janv. 2014, 07:59

Re: Documentaire "La vaccination : un enjeu de santé publique"

#705

Message par unptitgab » 08 févr. 2019, 16:33

nikola a écrit :
08 févr. 2019, 15:25
C’est quoi ces conneries sur les 20 % ?
Je ne sais pas, mais l'apport d'aluminium étant essentiellement dû à l'alimentation, mettre en cause les vaccins pour cette faible contribution est juste ridicule.
"Quand elle devient « pure » de toute expérience sensorielle, la raison déraisonne. Elle prétend prouver l’existence de Dieu et l’immortalité de l’âme. Cette folie s’appelle métaphysique. Le métaphysicien est un savant fou. Il veut tout prouver, il ne montre que son insanité." Jean-Baptiste Botul

jean7
Messages : 2435
Inscription : 05 mai 2015, 10:54

Re: Documentaire "La vaccination : un enjeu de santé publique"

#706

Message par jean7 » 09 févr. 2019, 20:30

unptitgab a écrit :
08 févr. 2019, 16:33
Je ne sais pas, mais l'apport d'aluminium étant essentiellement dû à l'alimentation, mettre en cause les vaccins pour cette faible contribution est juste ridicule.
Sauf à envisager que le système digestif régule ces apports par l'alimentation et que l'on est privé de son pouvoir de gestion quand on inocule dans le sang.

J'ai entendu des chercheur qui s'exprimaient sur le diabète et l'obésité (aucun rapport, je sais) et envisagent parmi les facteurs de risques liés à l'alimentation ce qui compterait ne serait pas tant la teneur quantitative en ceci ou cela de l'alimentation mais leur assimilabilité accrue par un raffinage excessif. Ils n'avaient pas encore les conclusions de leurs études mais considéraient cette voie comme très porteuse.

Donc croire qu'un peu dans le sang peut être néfaste quand beaucoup dans l'alimentation ne l'est pas, considérer ça comme ridicule,,, pourquoi ?
Le libre arbitre est à la causalité ce que le corps est à la physique

Répondre

Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit