Documentaire "La vaccination : un enjeu de santé publique"

Homéopathie, acupuncture, reiki, urinothérapie, etc. Des preuves???
Avatar de l’utilisateur
spin-up
Modérateur
Modérateur
Messages : 4293
Inscription : 23 févr. 2012, 07:01

Re: Documentaire "La vaccination : un enjeu de santé publique"

#76

Message par spin-up » 10 juin 2015, 03:30

Calmer les paranos avec des lasers, ca me parait pas une bonne idée. A quand le vaccins RFID activé par un satellite? :a2:

Avatar de l’utilisateur
LouV
Messages : 1096
Inscription : 28 oct. 2013, 09:39

Re: Documentaire "La vaccination : un enjeu de santé publique"

#77

Message par LouV » 10 juin 2015, 04:19

spin-up a écrit :Calmer les paranos avec des lasers, ca me parait pas une bonne idée. A quand le vaccins RFID activé par un satellite? :a2:
Déjà imaginé par certains. :|
(Trigger warning : RG Hamer / Nouvelle médecine germanique. NSFS (Not safe for soul))

Avatar de l’utilisateur
Cogite Stibon
Messages : 3146
Inscription : 16 févr. 2012, 08:19
Localisation : Vulcain

Re: Documentaire "La vaccination : un enjeu de santé publique"

#78

Message par Cogite Stibon » 10 juin 2015, 06:48

MaisBienSur a écrit :Je ne crois pas que le sujet ait été déjà abordé ici, mais on parle de plus en plus d'une vaccination "laser" afin d'éviter les adjuvants que contiennent les vaccins traditionnels et qui font régulièrement l'objet de polémiques. (aluminium...)
Remplacer un élément inoffensif par un autre, juste parce qu'il fait polémique, ne calmera pas les antivax, au contraire. Ils y verront une confirmation.
Pour les échantillons statistiques, comme dans d'autres domaines, il n'y a pas que la taille qui compte.
Raisonner a l'instinct sur des problemes de probabilites, c'est le desastre assuré. (Spin Up)
Une graphe sans échelle, c'est bon pour la poubelle

Avatar de l’utilisateur
spin-up
Modérateur
Modérateur
Messages : 4293
Inscription : 23 févr. 2012, 07:01

Re: Documentaire "La vaccination : un enjeu de santé publique"

#79

Message par spin-up » 10 juin 2015, 08:05

Blague a part, la decouverte est interessante du point de vue scientifique et medical. Si on pouvait vacciner efficacement sans adjuvant, ca arrangerait tout le monde.

Avatar de l’utilisateur
LoutredeMer
Messages : 4968
Inscription : 30 juil. 2008, 17:34

Re: Documentaire "La vaccination : un enjeu de santé publique"

#80

Message par LoutredeMer » 10 juin 2015, 08:54

Salut,

Il a été dit que les maladies infantiles (varicelle, rougeole) existaient pour renforcer le système immnunitaire d'un futur adulte (dans des conditions d'hygiène normales). Mais je ne trouve aucune source à ce sujet. Pourquoi des maladies infantiles? Pour une utilité précise dictée par dame nature ou parce que l'enfant est plus vulnérable à ces virus/bactéries? Qu'en savez-vous?

Avatar de l’utilisateur
eatsalad
Messages : 5204
Inscription : 25 mars 2009, 10:43

Re: Documentaire "La vaccination : un enjeu de santé publique"

#81

Message par eatsalad » 10 juin 2015, 09:09

LoutredeMer a écrit :Salut,

Il a été dit que les maladies infantiles (varicelle, rougeole) existaient pour renforcer le système immnunitaire d'un futur adulte (dans des conditions d'hygiène normales). Mais je ne trouve aucune source à ce sujet. Pourquoi des maladies infantiles? Pour une utilité précise dictée par dame nature ou parce que l'enfant est plus vulnérable à ces virus/bactéries? Qu'en savez-vous?
Dame nature n'existant pas, les maladies n'ont pas d'utilités mais une existence avérée comme celle des humains.

Il n'y a pas de but, à la vie juste des mutations dans l'adn et une co-existence plus ou moins pacifique entre les etres vivants.
"N’a de conviction que celui qui n’a rien approfondi."

Emil Michel Cioran

Avatar de l’utilisateur
Christian
Messages : 4666
Inscription : 03 sept. 2003, 09:59
Localisation : Montréal

Re: Documentaire "La vaccination : un enjeu de santé publique"

#82

Message par Christian » 10 juin 2015, 11:49

MaisBienSur a écrit :Je ne crois pas que le sujet ait été déjà abordé ici, mais on parle de plus en plus d'une vaccination "laser" afin d'éviter les adjuvants que contiennent les vaccins traditionnels et qui font régulièrement l'objet de polémiques. (aluminium...)

Source sur Futura Santé

Edit: Fôte
L'avantage de cette méthode est l'asepsie du vaccin. Pas d'aiguille, pas de perforation du derme, pas de risque de contamination. Curieux que l'article ne le mentionne pas...
« I suppose it is tempting, if the only tool you have is a hammer, to treat everything as if it were a nail. »
« J'imagine qu'il est tentant, si le seul outil que vous avez est un marteau, de traiter tout problème comme si c'était un clou »

Abraham Maslow

Avatar de l’utilisateur
Pepejul
Messages : 9088
Inscription : 11 déc. 2013, 13:07
Localisation : Marseille, France

Re: Documentaire "La vaccination : un enjeu de santé publique"

#83

Message par Pepejul » 10 juin 2015, 11:58

Loutredemer : il faut voir les choses sous l'angle évolutif.

La varicelle est un virus dangereux qui a provoqué la mort de milliers d'individus humains ou pré-humains dès leur première contamination.

Certains individus avaient par hasard un système immunitaire assez efficace pour survivre à cette première infection. Ces individus ont survécu et ont transmis leurs gènes à leurs descendants.

Nous sommes leurs descendants et nous avons encore ces gènes en nous.

Simple, scientifique, économe en hypothèses magiques, non finaliste, confirmé par l'observation des faits.

;)
On a tort d'écrire tord ! Le prochain qui fait la faute je le tords !

Avatar de l’utilisateur
Cogite Stibon
Messages : 3146
Inscription : 16 févr. 2012, 08:19
Localisation : Vulcain

Re: Documentaire "La vaccination : un enjeu de santé publique"

#84

Message par Cogite Stibon » 11 juin 2015, 06:02

Christian a écrit :
MaisBienSur a écrit :Je ne crois pas que le sujet ait été déjà abordé ici, mais on parle de plus en plus d'une vaccination "laser" afin d'éviter les adjuvants que contiennent les vaccins traditionnels et qui font régulièrement l'objet de polémiques. (aluminium...)

Source sur Futura Santé

Edit: Fôte
L'avantage de cette méthode est l'asepsie du vaccin. Pas d'aiguille, pas de perforation du derme, pas de risque de contamination. Curieux que l'article ne le mentionne pas...
Ah oui.
A ce que j'ai compris :
- le laser crée des micropores dans la peau, ce qui permet d'injecter le vaccin dans le derme.
- les cellules du derme ont des réactions immunitaires bien plus fortes que les autres cellules du corps, ce qui permet d'obtenir une même immunisation avec des doses plus faibles et/ou sans nécessité d'adjuvant.

Intéressant
Pour les échantillons statistiques, comme dans d'autres domaines, il n'y a pas que la taille qui compte.
Raisonner a l'instinct sur des problemes de probabilites, c'est le desastre assuré. (Spin Up)
Une graphe sans échelle, c'est bon pour la poubelle

Avatar de l’utilisateur
LoutredeMer
Messages : 4968
Inscription : 30 juil. 2008, 17:34

Re: Documentaire "La vaccination : un enjeu de santé publique"

#85

Message par LoutredeMer » 12 juin 2015, 08:33

@ Eatsalad et Pepejul

Soit, je n'avais pas vu la chose comme ca. Vu dans ce sens, les maladies infantiles seraient davantage liées aux maladies endémiques et donc parfois différentes pour chaque continent.

Avatar de l’utilisateur
Pepejul
Messages : 9088
Inscription : 11 déc. 2013, 13:07
Localisation : Marseille, France

Re: Documentaire "La vaccination : un enjeu de santé publique"

#86

Message par Pepejul » 12 juin 2015, 09:10

Exactement. D'ailleurs la rougeole a décimé les amérindiens qui n'avaient pas rencontré ce virus avant l'arrivée des connards ayant engendré le peuple pourri qui occupe les USA depuis lors... ;)

Pardalis, si tu nous lis....
Image
On a tort d'écrire tord ! Le prochain qui fait la faute je le tords !

Avatar de l’utilisateur
LoutredeMer
Messages : 4968
Inscription : 30 juil. 2008, 17:34

Re: Documentaire "La vaccination : un enjeu de santé publique"

#87

Message par LoutredeMer » 12 juin 2015, 09:18

Pepejul, je ne connais pas Pardalis, mais Vive les amérindiens ! :a2:

http://www.lespasseurs.com/message_de_Chef_Seattle.htm
MESSAGE DE CHEF SEATTLE
La fin de la vie, le début de la survivance.

Comment pouvez-vous acheter ou vendre le ciel,
la chaleur de la terre ?
L'idée nous paraît étrange.
Si nous ne possédons pas la fraîcheur de l'air et le miroitement de l'eau,
comment est-ce que vous pouvez les acheter ?
Chaque parcelle de cette terre est sacrée pour mon peuple.
Chaque aiguille de pin luisante, chaque rive sableuse, chaque lambeau de brume
dans les bois sombres, chaque clairière et chaque bourdonnement
d'insecte sont sacrés dans le souvenir et l'expérience de mon peuple.
La sève qui coule dans les arbres transporte les souvenirs de l'homme rouge.
Les morts des hommes blancs oublient le pays de leur naissance
lorsqu'ils vont se promener parmi les étoiles.
Nos morts n'oublient jamais cette
terre magnifique, car elle est la mère de l'homme rouge.

Nous sommes une partie de la terre, et elle fait partie de nous.
Les fleurs parfumées sont nos soeurs; le cerf,
le cheval, le grand aigle, ce sont nos frères.
Les crêtes rocheuses, les sucs dans les prés, la chaleur du poney,
et l'homme, tous appartiennent à la même famille.
Aussi lorsque le Grand chef à Washington envoie dire qu'il veut acheter notre terre,
demande-t-il beaucoup de nous.
Le Grand chef envoie dire qu'il nous réservera
un endroit de façon que nous puissions vivre confortablement entre nous.
Il sera notre père et nous serons ses enfants.
Nous considérons donc, votre offre d'acheter notre terre.
Mais ce ne sera pas facile.

Car cette terre nous est sacrée.
Cette eau scintillante qui coule dans les ruisseaux et les rivières
n'est pas seulement de l'eau mais le sang de nos ancêtres.
Si nous vous vendons de la terre,
vous devez vous rappeler qu'elle est sacrée
et que chaque reflet spectral dans l'eau claire des lacs
parle d'événements et de souvenirs de la vie de mon peuple.

Le murmure de l'eau est la voix du père de mon père.
Les rivières sont nos frères, elles étanchent notre soif.
Les rivières portent nos canoës, et nourrissent nos enfants.
Si nous vous vendons notre terre,
vous devez désormais vous rappeler,
et l'enseigner à vos enfants,que les rivières sont nos frères et les vôtres,
et vous devez désormais montrer pour les rivières la tendresse
que vous montreriez pour un frère.
Nous savons que l'homme blanc ne comprend pas nos moeurs.
Une parcelle de terre ressemble pour lui à la suivante,
car c'est un étranger qui arrive dans la nuit et prend à la terre ce dont il a besoin.
La terre n'est pas son frère, mais son ennemi, et lorsqu'il l'a conquise, il va plus loin.

Il abandonne la tombe de ses aïeux, et cela ne le tracasse pas.
Il enlève la terre à ses enfants et cela ne le tracasse pas.
La tombe de ses aïeux et le patrimoine de ses enfants tombent dans l'oubli.
Il traite sa mère, la terre, et son frère, le ciel,
comme des choses à acheter, piller,vendre comme les moutons ou les perles brillantes.
Son appétit dévorera la terre et ne laissera derrière lui qu'un désert.
Il n'y a pas d'endroit paisible dans les villes de l'homme blanc.
Pas d'endroit pour entendre les feuilles se dérouler au printemps,
ou le froissement des ailes d'un insecte.
Mais peut-être est-ce parce que je suis un sauvage et ne comprends pas.
Le vacarme semble seulement insulter les oreilles.
Et quel intérêt y a-t-il à vivre
si l'homme ne peut entendre le cri solitaire de l'engoulevent
ou les palabres des grenouilles autour d'un étang la nuit ?
Je suis un homme rouge et ne comprends pas.

L'Indien préfère le son doux du vent s'élançant au-dessus de la face d'un étang,
et l'odeur du vent lui-même, lavé par la pluie de midi, ou parfumé par le pin pignon.
L'air est précieux à l'homme rouge, car toutes choses partagent le même souffle.
La bête, l'arbre, l'homme. Ils partagent tous le même souffle.
L'homme blanc ne semble pas remarquer l'air qu'il respire.
Comme un homme qui met plusieurs jours à expirer,
il est insensible à la puanteur.

Mais si nous vous vendons notre terre,
vous devez vous rappeler que l'air nous est précieux,
que l'air partage son esprit avec tout ce qu'il fait vivre.
Le vent qui a donné à notre grand-père son premier souffle a aussi reçu son dernier soupir.

Et si nous vous vendons notre terre,
vous devez la garder à part et la tenir pour sacrée,
comme un endroit où même l'homme blanc
peut aller goûter le vent adouci par les fleurs des prés.
Nous considérerons donc votre offre d'acheter notre terre.
Mais si nous décidons de l'accepter,
j'y mettrai une condition : l'homme blanc devra traiter les bêtes
de cette terre comme ses frères.
Je suis un sauvage et je ne connais pas d'autre façon de vivre.
J'ai vu un millier de bisons pourrissant sur la prairie,
abandonnés par l'homme blanc qui les avait abattus d'un train qui passait.
Je suis un sauvage et ne comprends pas
comment le cheval de fer fumant peut être plus important
que le bison que nous ne tuons que pour subsister.
Qu'est-ce que l'homme sans les bêtes?.
Si toutes les bêtes disparaissaient,
l'homme mourrait d'une grande solitude de l'esprit.

Car ce qui arrive aux bêtes, arrive bientôt à l'homme.
Toutes choses se tiennent.
Vous devez apprendre à vos enfants
que le sol qu'ils foulent est fait des cendres de nos aïeux.
Pour qu'ils respectent la terre, dites à vos enfants
qu'elle est enrichie par les vies de notre race.
Enseignez à vos enfants ce que nous avons enseigné aux nôtres,
que la terre est notre mère.
Tout ce qui arrive à la terre, arrive aux fils de la terre.
Si les hommes crachent sur le sol, ils crachent sur eux-mêmes.

Nous savons au moins ceci : la terre n'appartient pas à l'homme;
l'homme appartient à la terre.
Cela, nous le savons.

Toutes choses se tiennent
Comme le sang qui unit une même famille.
Toutes choses se tiennent.
Tout ce qui arrive à la terre, arrive aux fils de la terre.
Ce n'est pas l'homme qui a tissé la trame de la vie :
il en est seulement un fil.
Tout ce qu'il fait à la trame, il le fait à lui-même.
Même l'homme blanc,
dont le dieu se promène et parle avec lui comme deux amis ensemble,
ne peut être dispensé de la destinée commune.

Après tout,nous sommes peut-être frères.
Nous verrons bien.
Il y a une chose que nous savons,
et que l'homme blanc découvrira peut-être un jour,
c'est que notre dieu est le même dieu.
Il se peut que vous pensiez maintenant le posséder
comme vous voulez posséder notre terre, mais vous ne pouvez pas.
Il est le dieu de l'homme, et sa pitié est égale pour l'homme rouge et le blanc.
Cette terre lui est précieuse, et nuire à la terre,
c'est accabler de mépris son créateur.
Les Blancs aussi disparaîtront ;
peut-être plus tôt que toutes les autres tribus.
Contaminez votre lit,
et vous suffoquerez une nuit dans vos propres détritus.
Mais en mourant vous brillerez avec éclat,
ardents de la force du dieu qui vous a amenés
jusqu'à cette terre et qui pour quelque dessein
particulier vous a fait dominer cette terre et l'homme rouge.

Cette destinée est un mystère pour nous,
car nous ne comprenons pas lorsque les bisons sont tous massacrés,
les chevaux sauvages domptés,
les coins secrets de la forêt chargés du fumet de beaucoup d'hommes,
et la vue des collines en pleines fleurs ternie par des fils qui parlent.

Où est le hallier ? Disparu. Ou est l'aigle ? Disparu.
La fin de la vie, le début de la survivance.

Source: Chef Seattle, 1854....www.lespasseurs.com

Avatar de l’utilisateur
julien99
Messages : 2075
Inscription : 11 juin 2012, 15:43

Re: Documentaire "La vaccination : un enjeu de santé publique"

#88

Message par julien99 » 12 juin 2015, 14:21

La varicelle est un virus dangereux qui a provoqué la mort de milliers d'individus humains ou pré-humains dès leur première contamination.
La gastro-entérite, elle aussi peut-être létale.
Une estimation à 800.000 décès :
http://www.carevox.fr/sante-maladies/ar ... 5-chiffres
Je ne sais pas si vous avez énuméré vos chiffres vagues de quelques milliers de personnes pour le monde entier ou pour une zone géographique limitée.
Vos chiffres risquent de faire tout rikiki pour un virus maousse costo :P:
"La vérité attire la haine"

Avatar de l’utilisateur
Pepejul
Messages : 9088
Inscription : 11 déc. 2013, 13:07
Localisation : Marseille, France

Re: Documentaire "La vaccination : un enjeu de santé publique"

#89

Message par Pepejul » 12 juin 2015, 14:56

J'ai écrit "Pré-humain", sais-tu seulement à quoi ça fait référence ?

As-tu une idée du nombre d'H.habilis qui peuplaient l'Afrique il y a 2 Ma ? Pareil pour H.ergaster ou H.erectus ?

Des milliers ça fait beaucoup dans des populations clairsemées...
On a tort d'écrire tord ! Le prochain qui fait la faute je le tords !

Avatar de l’utilisateur
julien99
Messages : 2075
Inscription : 11 juin 2012, 15:43

Re: Documentaire "La vaccination : un enjeu de santé publique"

#90

Message par julien99 » 12 juin 2015, 15:20

Désolé, mais je ne lis pas dans les entrailles de poulet.
Vous avez écrit :
« la varicelle est un virus dangereux » (forme présent)
« qui a provoqué la mort de milliers d'individus humains » (concerne notre race humaine)
« ou pré-humains » (il y a un où dans votre phrase)
Donc soyez plus clair.

Puisque vous soutenez la dangerosité du virus, il suffit de comparer des chiffres ! J’ai choisi une maladie banale comme la gastro. Démontrez-nous la prétendue dangerosité en vous appuyant sur des chiffres comparables.
Je vous écoute.
"La vérité attire la haine"

Avatar de l’utilisateur
Pepejul
Messages : 9088
Inscription : 11 déc. 2013, 13:07
Localisation : Marseille, France

Re: Documentaire "La vaccination : un enjeu de santé publique"

#91

Message par Pepejul » 12 juin 2015, 15:54

Oh putain... "race humaine".... Tu es es encore là ?

Alors je vais essayer de t'expliquer ce que mes élèves de troisième maîtrisent déjà depuis 1 an :

Les pré-humains sont les Australopithèques et les Paranthropus qui ont vécu en Afrique il y a environ 4 Ma. Lucy était un Australopithècus afarensis, il y avait aussi les A.anamensis, A.africanus et les Paranthropus boisei, les P. robustus....

Le mot Humain se rapporte au GENRE Humain caractérisé par la station bipède permanente et un encéphale développé. Le genre humain porte le nom Binomial Homo sp. (le second nom écrit avec une minuscule est le nom de l'espèce : Genre espèce)

Les différentes espèces qui le caractérisent sont (dans l'ordre chronologique) Homo habilis, Homo ergaster, Homo erectus, Homo neanderthalensis / Homo sapiens

Le plus ancien représentant du genre Homo est habilis (-2Ma environ). Sa population est estimée à quelques milliers ou dizaines de milliers d'individus.

Nous appartenons à l'espèce Homo sapiens actuellement et nous sommes plus de 7 milliards aujourd'hui. Notre cousin contemporain (premier européen issu des super erectus arrivés plus tôt) neandertal, lui, a disparu il y a environ 28.000 ans.

J'ai été suffisamment précis ?

Il serait temps que les zozos ouvrent des livres et bossent un petit peu les sujets sur lesquels ils s'obstinent à intervenir en se ridiculisant un peu plus à chacune de leurs phrases...


PS : la tournure de phrase au présent peut se rapporter au passé. Exemple : Le mammouth EST un éléphant géant et poilu qui a vécu il y a 20.000 ans. Donc "le virus de la varicelle EST un virus dangereux qui a tué des milliers d'humains" est tout à fait correct.
On a tort d'écrire tord ! Le prochain qui fait la faute je le tords !

Avatar de l’utilisateur
Pepejul
Messages : 9088
Inscription : 11 déc. 2013, 13:07
Localisation : Marseille, France

Re: Documentaire "La vaccination : un enjeu de santé publique"

#92

Message par Pepejul » 12 juin 2015, 16:05

Je résume pour les mal comprenant : "y a des fois tu ferais mieux de ferme ta grande gueule"
On a tort d'écrire tord ! Le prochain qui fait la faute je le tords !

Avatar de l’utilisateur
julien99
Messages : 2075
Inscription : 11 juin 2012, 15:43

Re: Documentaire "La vaccination : un enjeu de santé publique"

#93

Message par julien99 » 12 juin 2015, 16:13

Je m'en fous royalement de vos ancêtres.
Vous n'avez pas répondu sur le fond :
si la varicelle est un virus dangereux, que devrait-on dire de la gastro ? Elles sont où vos explications chiffrées ?
"La vérité attire la haine"

Avatar de l’utilisateur
Pepejul
Messages : 9088
Inscription : 11 déc. 2013, 13:07
Localisation : Marseille, France

Re: Documentaire "La vaccination : un enjeu de santé publique"

#94

Message par Pepejul » 12 juin 2015, 16:28

Ce sont tes ancêtres aussi mais c'est pas très grave, l'évolution ne peut pas toucher tout le monde hein ?

Essaie de raisonner en pourcentage.. 800.000 morts sur 7 milliards ça fait moins que 5.000 sur 30.000 par exemple...

Et puis la varicelle n'est plus dangereuse justement parce qu'elle a décimé (ça veut dire tuer) ceux dont le système immunitaire n'était pas assez efficace contre elle.

Je me demande si ce n'est pas trop compliqué pour toi en fait...

Je vais essayer ça :

varicelle méchante avec homme préhistorique = homme préhistorique mort

homme préhistorique survivant avoir enfants résistants

Toi aujourd'hui descendant de enfant résistant. Toi résister virus dangereux. Toi costaud !

Toi comprendre ?
Dernière modification par Pepejul le 12 juin 2015, 16:34, modifié 1 fois.
On a tort d'écrire tord ! Le prochain qui fait la faute je le tords !

Avatar de l’utilisateur
LouV
Messages : 1096
Inscription : 28 oct. 2013, 09:39

Re: Documentaire "La vaccination : un enjeu de santé publique"

#95

Message par LouV » 12 juin 2015, 16:33

Hum, j' ai l'impression que vous parlez de choses différentes, non ?
Pepejul parle de la dangerosité historique de la varicelle,
julien99 parle de la dangerosité actuelle de la gastro-entérite.
J'ai bon ?

Avatar de l’utilisateur
julien99
Messages : 2075
Inscription : 11 juin 2012, 15:43

Re: Documentaire "La vaccination : un enjeu de santé publique"

#96

Message par julien99 » 12 juin 2015, 17:00

Je penses que vous avez bien vu :?
Le sujet porte bien sur le risque présent !
"La vérité attire la haine"

Avatar de l’utilisateur
julien99
Messages : 2075
Inscription : 11 juin 2012, 15:43

Re: Documentaire "La vaccination : un enjeu de santé publique"

#97

Message par julien99 » 12 juin 2015, 17:17

Et puis la varicelle n'est plus dangereuse justement parce qu'elle a décimé
Vla qu'elle n'est plus dangereuse. Faudrait savoir !
"La vérité attire la haine"

Avatar de l’utilisateur
PhD Smith
Messages : 3608
Inscription : 04 août 2011, 17:23
Localisation : Règlement: règlement

Re: Documentaire "La vaccination : un enjeu de santé publique"

#98

Message par PhD Smith » 12 juin 2015, 18:06

La gastro-entérite ou la grippe, c'est la même chose. Ce sont les complications qui tuent.
Imagepraedicator veridicus, inquisitor intrepidus, doctor egregiusImage

Avatar de l’utilisateur
Pepejul
Messages : 9088
Inscription : 11 déc. 2013, 13:07
Localisation : Marseille, France

Re: Documentaire "La vaccination : un enjeu de santé publique"

#99

Message par Pepejul » 13 juin 2015, 04:12

julien99 a écrit :
Et puis la varicelle n'est plus dangereuse justement parce qu'elle a décimé
Vla qu'elle n'est plus dangereuse. Faudrait savoir !

Le VIRUS est dangereux pour les non résistants. La MALADIE n'est plus dangereuse car nous sommes résistants... qu'est-ce que vous ne comprenez pas ?


Ah... non. ok ...vous confondez microbe et maladie ? Sérieux ?

Laissez moi vérifier : donnez moi le nom du virus qui a fait tant de morts dans les années 80-90 et qui s’attrape par relations sexuelles ou par voie sanguine et qu'on porte un petit ruban rouge pour montrer qu'il ne passera pas par nous ? Juste pour voir.
On a tort d'écrire tord ! Le prochain qui fait la faute je le tords !

Avatar de l’utilisateur
julien99
Messages : 2075
Inscription : 11 juin 2012, 15:43

Re: Documentaire "La vaccination : un enjeu de santé publique"

#100

Message par julien99 » 13 juin 2015, 07:44

Qu’est-ce que vous voulez nous expliquer avec vos salades ?
Que vous disposez de statistiques de létalité de pré-humain permettant de supposer qu’avec le temps, l’être humain est devenu résistant ! Qu’à l’époque tout le monde y passait et que de nos jours, le virus provoque peut de mortalité ? Si c’est le cas, il y a peut-être d’autres raisons (médicamentation, hygiène) qui expliquent l’éradication de certaines maladies, non ?
Alors, c’est quoi votre idée sous-jacente ? Faut vacciner tout le monde contre la varicelle afin de transmettre ce gêne qui permet d’être résistant ?
Aller, je laisse vous enfoncer davantage.
...nous sommes résistants
Pour le moment je n’ai qu’une certitude :
vous n’êtes pas résistant à la connerie !
"La vérité attire la haine"

Répondre

Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit