Page 2 sur 2

Re: La cours sauve une fillettes de la zozoterie de sa mère.

Publié : 13 janv. 2015, 09:46
par Wooden Ali
Jean-François a écrit : Je doute pas mal qu'il s'intéresse le moindrement au sujet de l'enfilade son truc me semble plutôt de viser "JF".
Le retour de Saindoux ? Ça ne serait pas étonnant car son "Évangile" personnel semble l'inciter à user de son pied droit solidement chaussé plutôt que de tendre la joue gauche.

Re: La cours sauve une fillettes de la zozoterie de sa mère.

Publié : 13 janv. 2015, 09:47
par malog
Nous sommes sur un forum dédié au scepticisme. Dans ce cadre-là, il me semble être la moindre des choses que de se permettre de douter du propos de personnes (ici en l’occurrence le « JF ») qui se permettent de douter d’une affirmation (ici en l’occurrence, synthétiquement, l’affirmation d’un médecin qui prétend avoir guérit des cancéreux).

Ce que je comprends, c’est que JF utilise comme vérité universelle un argument qui s’applique peut-être à certaines situations. Mais rien, à mon sens, ne prouve qu’elle s’applique ici. Peut-être JF aura t'il les arguments pour me faire changer d’avis ?

Je considère donc sa remarque comme hors de propos et il me tient à cœur de le signaler, surtout étant donné le thème du forum.

Veuillez svp à l’avenir vous abstenir de me traiter d’obsédé. C’est la moindre des politesse.

malog

Re: La cours sauve une fillettes de la zozoterie de sa mère.

Publié : 13 janv. 2015, 10:02
par Jean-Francois
Wooden Ali a écrit :Le retour de Saindoux ?
Peut-être Saindoux peut-être un autre. Ça reste un adepte du Vrai ScepticismeTM très sélectif: trois messages et il brandit bien haut le flambeau du scepticisme même si c'est visiblement JF qui l'obsède. Le sujet de l'enfilade, il en a rien à secouer.

Bref, aucun intérêt selon moi, parfaitement "oubliable". Ne pas en tenir compte nous évitera peut-être quelque crisettes infantiles?

Jean-François

Re: La cours sauve une fillettes de la zozoterie de sa mère.

Publié : 13 janv. 2015, 10:21
par malog
Je prends acte de votre "réponse".

Il me semble important de rappeler aux lecteurs de ce fil de messages que, malgré le procès d'intention qui m'est fait, je n'ai fait que poser une question simple, précise et qui est, à mon sens, pertinente.

Re: La cours sauve une fillettes de la zozoterie de sa mère.

Publié : 13 janv. 2015, 12:25
par LouV
Je m'insère, puisque tout est parti de mon commentaire.
En matière de preuves en médecine, surtout dans ce genre de cas graves, se contenter d'une déclaration sur le succès de son établissement est plus qu'insuffisant.
Si on a une méthode très efficace pour guérir les cas les plus graves, on ne la pratique pas tout seul dans son coin ! On la met à l'épreuve des essais cliniques, pour prouver son efficacité et faire en sorte qu'elle se répande. Où sont les études rigoureuses menées par cette clinique ?
Or, il n'y a pas vraiment d'éléments actuellement en faveur du traitement proposé par cette clinique dans la littérature. (sauf si vous en avez vous, ça ferait avancer le débat)
Il est donc assez flagrant que le manque de preuves est du côté de ce monsieur ; c'est lui qui affirme être capable de miracles, c'est à lui de le prouver.

D'où :
Jean-Francois a écrit :
LouV a écrit :
“We’ve had more people reverse cancer than any institute in the history of health care,” he says.
“So when McGill fails or Toronto hospital fails, they come to us. Stage four (cancer), and they reverse it.”
:grimace:
et bien sûr, la documentation attestant de ce record est où ?
À rechercher dans le fait que les morts ne parlent pas. Cela veut dire que si 1 cas de rémission spontanée du cancer se manifestent, ils peuvent se glorifier d'un 100% de réussite, peu importe le nombre de cas traités :roll:

Re: La cours sauve une fillettes de la zozoterie de sa mère.

Publié : 14 janv. 2015, 06:17
par malog
En tout état de cause, je n’ai pas trouvé de preuves de ce que le Monsieur Clément prétend.
Maintenant, que la charge de la preuve lui incombe, je suis d’accord. Mais ce n’est, à mon sens, pas une raison pour qu’à une affirmation sans preuve, on (je précise « on » qui est un terme tout à fait impersonnel, afin de ménager les susceptibilités exacerbées) « réponde » par une autre affirmation sans preuve.

malog

Re: La cours sauve une fillettes de la zozoterie de sa mère.

Publié : 14 janv. 2015, 06:50
par unptitgab
Malog, Jean-François fait juste la remarque suivante, en cas de non tenue rigoureuse de suivi de traitement, et que seuls les survivants peuvent témoigner, les statistiques affirmant la validité de la thérapie sont simplement fausses, on arrive forcement à 100% de réussite.

Re: La cours sauve une fillettes de la zozoterie de sa mère.

Publié : 14 janv. 2015, 06:58
par LouV
malog a écrit :En tout état de cause, je n’ai pas trouvé de preuves de ce que le Monsieur Clément prétend.
Maintenant, que la charge de la preuve lui incombe, je suis d’accord. Mais ce n’est, à mon sens, pas une raison pour qu’à une affirmation sans preuve, on (je précise « on » qui est un terme tout à fait impersonnel, afin de ménager les susceptibilités exacerbées) « réponde » par une autre affirmation sans preuve.
En plus de la remarque d'unptitgab, je rajouterai la formule "Ce qui est affirmé sans preuve peut être nié sans preuve."

Re: La cours sauve une fillettes de la zozoterie de sa mère.

Publié : 20 janv. 2015, 05:57
par LouV
Dans le cadre de l'affaire citée au début du fil,
une autre jeune fille dans le même cas avait été citée (Premières nations, mineure, soignée pour une leucémie par Brian Clément...)
Cette jeune fille, Makayla Sault, est malheureusement décédée dimanche.

Re: La cours sauve une fillettes de la zozoterie de sa mère.

Publié : 26 févr. 2015, 08:14
par LouV

Re: La cours sauve une fillettes de la zozoterie de sa mère.

Publié : 24 juil. 2015, 20:53
par truchement
On ne parle plus beaucoup de l'affaire de la fillette autochtone tirée des griffes de la médecine officielle par un brave juge d'une cour ontarienne, mais d'après les dernières nouvelles, elle a repris sa chimio (concuremment aux traitements de l'Institut Hippocrate de Floride) parce que sa leucémie est de retour.

Prévisible...

Re: La cours sauve une fillettes de la zozoterie de sa mère.

Publié : 27 juil. 2015, 06:00
par Cogite Stibon
Espérons que son interruption de traitement ne lui aura pas été fatale