Vivre cru - thierry casasnovas

Homéopathie, acupuncture, reiki, urinothérapie, etc. Des preuves???
Avatar de l’utilisateur
Pepejul
Messages : 9054
Inscription : 11 déc. 2013, 13:07
Localisation : Marseille, France

Re: Vivre cru - thierry casasnovas

#101

Message par Pepejul » 16 mai 2015, 07:24

mmmmh proposer doctissimo après avoir critiqué la méthodologie d'un auteur du Huffington post, j'adore !

Le jeûne est une technique qui fait que les gens en bonne santé le supportent mieux que les gens malades.... et vous le conseillez à une personne en veille de chimio ???

Et vous osez parler de méthodologie scientifique ?

Ensuite utiliser le verbe "asseoir" pour parler du lavement c'est grandiose si c'est volontaire... c'est encore plus grandiose si c'est involontaire !
On a tort d'écrire tord ! Le prochain qui fait la faute je le tords !

Avatar de l’utilisateur
LouV
Messages : 1089
Inscription : 28 oct. 2013, 09:39

Re: Vivre cru - thierry casasnovas

#102

Message par LouV » 16 mai 2015, 07:33

JeanDutour a écrit :
Pepejul a écrit : Et pour conclure, un mec qui prétend que de s'envoyer de l'eau chaude dans le fion pendant deux heures tout en se faisant masser on ne sait pas trop quoi est une bonne idée pour être en forme : https://youtu.be/lrQ6NuGGyuk ne m’inspire pas confiance.
Les lavements intestinaux ou autres hydrothérapie du colon sont des procédés très anciens. http://fr.wikipedia.org/wiki/Lavage_de_l'intestin
Cette méthode a été fortement conseillée par le docteur Kousmine : http://fr.wikipedia.org/wiki/Catherine_Kousmine
Je reconnais que cela manque d'étude pour asseoir des résultats bénéfiques sur le long terme.
Quand on discute des bénéfices d'une thérapie, je vous recommande d'éviter :
- l'argument par l'ancienneté (la saignée aussi était recommandée pour tout et n'importe quoi, sans vérification, patients et docteurs étant convaincus de son efficacité)
- l'argument d'autorité : plutôt que de dire "recommandé par X", il est plus intéressant de préciser "X se fonde sur telle et telle preuve pour avancer que cette thérapie est efficace". Donc, sur quoi Kousmine se basait-elle ?
Aussi, pour être au clair, pour quel type de pathologie pensez-vous que l'hydrothérapie du côlon est recommandée ? Seulement les usages listés par l'article Wikipédia que vous avez listé, ou pour d'autres usages ?
Pepejul a écrit :mmmmh proposer doctissimo après avoir critiqué la méthodologie d'un auteur du Huffington post, j'adore !
J'avoue. ^^

Avatar de l’utilisateur
JeanDutour
Messages : 9
Inscription : 18 sept. 2012, 14:50

Re: Vivre cru - thierry casasnovas

#103

Message par JeanDutour » 16 mai 2015, 07:50

Pepejul a écrit :mmmmh proposer doctissimo après avoir critiqué la méthodologie d'un auteur du Huffington post, j'adore !

Le jeûne est une technique qui fait que les gens en bonne santé le supportent mieux que les gens malades.... et vous le conseillez à une personne en veille de chimio ???

Et vous osez parler de méthodologie scientifique ?

Ensuite utiliser le verbe "asseoir" pour parler du lavement c'est grandiose si c'est volontaire... c'est encore plus grandiose si c'est involontaire !
Vous connaissez l'expression le fond des choses, parce que honnêtement (avec un bon jeu de mot), Toucher le fond et aborder les sujets de façons aussi superficielles est une vraie prouesse de gymnastique ! :ouch:
Pepejul a écrit : Le jeûne est une technique qui fait que les gens en bonne santé le supportent mieux que les gens malades.... et vous le conseillez à une personne en veille de chimio ???
Il est important de sortir de chez soi avant de dire de telles bêtises. Rencontrez des gens atteints du cancer.
Les premières périodes du traitement, les gens vont bien. Le cancer n'est pas suffisamment développé pour dégrader l'état du corps. 1 jour de jeune thérapeutique est parfaitement recommandé dans ces situations.
Une belle étude pour « asseoir » mes propos : http://www.ncbi.nlm.nih.gov/pubmed/25955194

JD AZ
« L'important, c'est surtout de ne jamais creuser, on risquerait de trouver quelque chose de différent et donc dérangeant… » :ouch:
JD AZ
« L'important, c'est surtout de ne jamais creuser, on risquerait de trouver quelque chose de différent et donc dérangeant… » :ouch:

Avatar de l’utilisateur
JeanDutour
Messages : 9
Inscription : 18 sept. 2012, 14:50

Re: Vivre cru - thierry casasnovas

#104

Message par JeanDutour » 16 mai 2015, 08:07

LouV a écrit : Aussi, pour être au clair, pour quel type de pathologie pensez-vous que l'hydrothérapie du côlon est recommandée ? Seulement les usages listés par l'article Wikipédia que vous avez listé, ou pour d'autres usages ?
Je ne recommande rien, en particulier les lavements qui dans notre culture sont un peu bizarres...
Je réagissais simplement à un message très léger qui critiquait pour critiquer.
Pour rappel :
Pepejul a écrit : Et pour conclure, un mec qui prétend que de s'envoyer de l'eau chaude dans le fion pendant deux heures tout en se faisant masser on ne sait pas trop quoi est une bonne idée pour être en forme : https://youtu.be/lrQ6NuGGyuk ne m’inspire pas confiance.
JD AZ
« L'important, c'est surtout de ne jamais creuser, on risquerait de trouver quelque chose de différent et donc dérangeant… » :ouch:

Avatar de l’utilisateur
Pepejul
Messages : 9054
Inscription : 11 déc. 2013, 13:07
Localisation : Marseille, France

Re: Vivre cru - thierry casasnovas

#105

Message par Pepejul » 16 mai 2015, 08:12

Je connais des gens qui ont eu le cancer et qui en ont guéri grâce à la chimio et à la radiothérapie, pas en buvant du jus de pomme...

Pour le reste il convient de savoir comment creuser... envoyer des coups de bulldozer au hasard ne fait jamais un joli trou et ne permet pas de trouver grand chose.

Je remarque en outre qu’aucune critique sur le fond de ce que j'affirme n'est venu émerger de votre réponse.
On a tort d'écrire tord ! Le prochain qui fait la faute je le tords !

Avatar de l’utilisateur
JeanDutour
Messages : 9
Inscription : 18 sept. 2012, 14:50

Re: Vivre cru - thierry casasnovas

#106

Message par JeanDutour » 16 mai 2015, 09:31

Pepejul a écrit :Je connais des gens qui ont eu le cancer et qui en ont guéri grâce à la chimio et à la radiothérapie, pas en buvant du jus de pomme...

Pour le reste il convient de savoir comment creuser... envoyer des coups de bulldozer au hasard ne fait jamais un joli trou et ne permet pas de trouver grand chose.

Je remarque en outre qu’aucune critique sur le fond de ce que j'affirme n'est venu émerger de votre réponse.

C'est une blague ! On appelle cela de l'inversion de phase ! Mais il est facile de comprendre que vous ne lisez pas les réponses et encore moins les études citées.


Toutes mes réponses sont argumentées études à l'appuie.
Les vôtres... beaucoup d'emphase et de grandiloquence, fabuleusement illustrées par votre dernier message.

Par exemple, j'ai du mal à creuser une telle déclaration, je risquerai d'atteindre le manteau terrien
Pepejul a écrit :Je connais des gens qui ont eu le cancer et qui en ont guéri grâce à la chimio et à la radiothérapie, pas en buvant du jus de pomme...


Ne vous dispersez pas, mais la synthèse est un art.
Je rappelle mes propos :
- Les jus sont bons pour la santé ;
- Le jeune thérapeutique contrôlé et mesuré a des effets positifs.
- les lavements intestinaux sont conseillés par certains docteurs.




Je remarque l'hypersurestimation de vos posts ! Vous savez avec le doute, il faut toujours commencer par soi-même.

En tout cas, vous vous ne doutez de rien pour écrire cela !
Pepejul a écrit :Je remarque en outre qu’aucune critique sur le fond de ce que j'affirme n'est venu émerger de votre réponse.

Exercices pour vous faire douter :
Pepejul a écrit :mmmmh proposer doctissimo après avoir critiqué la méthodologie d'un auteur du Huffington post, j'adore !

Le jeûne est une technique qui fait que les gens en bonne santé le supportent mieux que les gens malades.... et vous le conseillez à une personne en veille de chimio ???

Et vous osez parler de méthodologie scientifique ?

Ensuite utiliser le verbe "asseoir" pour parler du lavement c'est grandiose si c'est volontaire... c'est encore plus grandiose si c'est involontaire !
Contenu vide : Difficile de répondre sur le fond.
Pepejul a écrit :Les enculés ! ils mettent le parmesan et le jambon fumé en haut de leur liste des méchants aliments !

je vais manger quoi moi maintenant ? :ouch:
Contenu vide : Difficile de répondre sur le fond.
Pepejul a écrit :Son prochain article s'intitulera "Vivre en prison" Thierry Casanova
Contenu vide : Difficile de répondre sur le fond.
Pepejul a écrit :Pooh : l'idée du jeûne et de la détox est globalement un gros mythe : http://www.huffingtonpost.fr/2012/10/19 ... 77512.html
J'ai répondu avec des études.
Le reste du message est vide.

Ce fut un plaisir !!!
JD AZ
« L'important, c'est surtout de ne jamais creuser, on risquerait de trouver quelque chose de différent et donc dérangeant… » :ouch:

Avatar de l’utilisateur
Pepejul
Messages : 9054
Inscription : 11 déc. 2013, 13:07
Localisation : Marseille, France

Re: Vivre cru - thierry casasnovas

#107

Message par Pepejul » 16 mai 2015, 11:27

oui oui vous êtes un génie et nous sommes des cancres, on connait la chanson. Allons-y pour échanger sur le fond.

Vos études montrent que "boire du jus de fruits frais c'est bon pour la santé" ok... il y a autre chose à propos des médecins et de leurs prescriptions ? Des études sur les effets du jeûne ? Du lavement ?

Quels médecins prescrivent le jeûne ? Dans quelles conditions ? Quelles sont les pathologies soignées / guéries ou améliorées par un jeûne prolongé ? (à part l'obésité évidemment)

Voici une approche qui vous permettra de bien comprendre ce que je veux dire : http://www.charlatans.info/jeune.shtml

Que pensez-vous de la phrase "le jeûne permet de détoxifier le corps" ?

Dans quels cas précis le lavement du rectum est-il conseillé / bénéfique ? Quelles sources ?

Que pensez-vous de ces affirmations ? :

"un colon propre est un signe de bonne santé"

"nettoyer son colon à l'eau tiède améliore l'état de santé"

"se laver le rectum à l'eau tiède régulièrement diminue les risques de cancer"


A quelle profondeur situez vous le "manteau terrien" ?

Merci de vos réponses sur lesquelles nous pourrons poser les bases d'une discussion de fond, argumentée et sérieuse puisqu'il semblerait que vous soyez désireux d'y participer.

Nous vous écoutons.
On a tort d'écrire tord ! Le prochain qui fait la faute je le tords !

Avatar de l’utilisateur
PhD Smith
Messages : 3515
Inscription : 04 août 2011, 17:23
Localisation : Règlement: règlement

Re: Vivre cru - thierry casasnovas

#108

Message par PhD Smith » 16 mai 2015, 12:18

En 2012, Arte avait diffusé un documentaire de Thierry de Lestrad "Le Jeûne, une nouvelle thérapie ?" (Arte, 2012, 2013). Documentaire que j'ai trouvé intéressant à cause des recherches qui furent faites en URSS depuis les années 50.
Thierry de Lestrad a écrit :Les études sur le jeûne menées derrière le rideau de fer depuis les années 60 vont dans le même sens. Pouvez-vous nous raconter cette épopée scientifique?
Les Soviétiques ont beaucoup travaillé sur le jeûne pendant une quarantaine d'années: ils ont publié des centaines d'études sur le sujet, mais ces études sont restées inconnues parce qu'elles n'ont jamais été traduites. C'est en faisant l'enquête pour le film et le livre que Sylvie Gilman et moi même sommes tombés sur ces milliers de page, qui reposent dans une bibliothèque de l'Académie des Sciences de Russie, à Moscou. Nous avons rencontré des témoins de l'époque, des médecins encore vivants qui avaient dirigé une partie de ces études. Ce sont des médecins assez exceptionnels, ils nous ont raconté comment le régime soviétique s'était peu à peu lancé dans un vaste programme de recherche sur le jeûne thérapeutique. De grands scientifiques russes comme Pavlov ou Pashutin avaient étudié les mécanismes du jeûne chez l'animal à la fin du XIXème siècle. La chose n'était donc pas inconnue en Russie. Mais celui qui va lancer les recherches modernes s'appelle Youri Nicolaev. C'est un psychiatre, un médecin original et un humaniste. Tout a commencé dans les années 50. Opposé au gavage forcé de certains patients en psychiatrie, Nicolaev va laisser quelques-uns de ses malades ne pas s'alimenter... le temps qu'ils le désirent. Et le médecin observe des rétablissements spectaculaires. Avec l'assentiment prudent des autorités, il multiplie les cas, toujours avec l'accord éclairé du patient. Et non seulement il note des améliorations de l'état psychique, mais aussi de l'état physique. Les maladies somatiques tendent à disparaître.

Avec toute une équipe de biologistes, Nicolaev mène alors des recherches sur les deux fronts: psychiques et physiques. Les résultats sont spectaculaires. Un reporter du «Los Angeles Times» écrit même un article en 1973 sur Nicolaev et sa méthode de cure originale. Le régime soviétique lance alors un programme de recherche sans précédent: c'est dans toute l'Union soviétique que l'on va étudier les effets du jeûne, à Moscou, Leningrad, Kiev, Minsk, Rostov... À chaque hôpital sa spécialité: maladies de peau, cardio-vasculaires, gastro-intestinales, bronchiques, rhumatismales.... Ces études se poursuivent intensément jusqu'en 1988, année où l'Académie des Sciences intègre le jeûne dans la panoplie thérapeutique. Une spécialité est créé, un manuel est publié, avec indications et contre-indications.

Deux fondations européennes ont donné des crédits pour lancer une vaste étude sur «Jeûne et cancer». Douze centres hospitaliers sont partants, dont dix en Europe. La France en est-elle?

L'Hôpital Avicenne, à Bobigny, s'est porté candidat à un essai clinique, sous l'impulsion du Pr Laurent Zellek. Celui-ci ne s'est pas tout à coup converti au jeûne. Mais ce cancérologue a lu les études de Longo et trouve leur socle biologique intéressant. Et comme il sait que «les patients font plein de choses en-dehors de nous», il préfère tester la validité de l'hypothèse et accompagner les patients plutôt que de les laisser seuls dans la nature. Malheureusement les crédits n'ont pas encore été débloqués, il n'y donc pas de dates précises pour le lancement de cet essai clinique.

Jeûner fait baisser temporairement le taux d’hormones de croissance ou IGF-1. En quoi cela intéresse-t-il un malade atteint de cancer?

Les IGF-1, ou facteurs de croissance, sont des hormones qui commandent aux cellules de croître et de se dupliquer. C'est tout ce qui intéresse la cellule cancéreuse: se multiplier sans cesse. Elle a donc un besoin crucial de facteurs de croissance. Or en jeûnant quelques jours, notre taux de facteur de croissance chute. Et comme il n'y a plus de glucose non plus, les cellules cancéreuse se retrouvent tout à coup sans carburant. Ce qui ne veut surtout pas dire que jeûner suffirait à éradiquer le cancer. Aucune étude n'a prouvé cela. Longo montre que c'est l'association entre jeûne et chimiothérapie qui est la plus efficace, plus efficace que la chimio seule ou bien le jeûne seul.

De nombreux cancéreux, par milliers dites-vous, aux Etats-Unis comme en Europe, ont entendu parler des travaux de Valter Longo et se sont mis à jeûner spontanément, deux ou trois jours avant la chimiothérapie puis deux jours après. Une telle improvisation sans encadrement médical n’est elle pas dangereuse?

Bien sûr, c'est une situation qui peut se révéler dangereuse. Relativisons tout de même: jeûner deux à quatre jours ne représente pas un risque majeur. Le danger concerne principalement les patients dénutris. Ce peut être le cas de malades atteints de cancers des voies digestives ou du pancréas par exemple. Valter Longo, sollicité par des patients qui désirent jeûner, les met en garde: surtout ne pas jeûner si on a perdu 10% de son poids. Les risques pourraient être évités par un simple accompagnement médical. Je précise que Valter Longo, n'étant pas médecin, n'accompagne pas de patients).

Comment réagissent les médecins quand un patient annonce son intention de jeûner?

Beaucoup de patients que j'ai rencontrés et qui ont décidé de jeûner avant leur chimio n'ont pas osé le dire à leur médecin. On pourra s'en étonner, mais comment ne pas leur donner raison? Ceux qui l'ont fait ont ou bien reçu une réponse évasive, du type «je ne veux même pas le savoir», ou bien ont été découragés non sans ironie. En France, je ne connais qu'un seul cancérologue qui accompagne les patients désirant jeûner avant leur chimiothérapie, il s'agit du Dr Michel Lallement, à Antibes. Ce manque d'accompagnement est tout à fait regrettable. C'est une des raisons qui m'a poussé à écrire le livre.

Je ne veux plus que l'ignorance des médecins puisse servir d'excuse (ils pourront trouver toutes les références scientifiques dans le livre). Du côté des patients, le livre peut également servir de base de discussion avec leur praticien. Car aujourd’hui le rapport patient/médecin a largement évolué. Le rapport infantile qu’entretenait le docteur en blouse blanche avec son malade est tout à fait dépassé. Le patient aujourd’hui devient quelquefois un «expert», qui apporte de l'information à son médecin. La révolution viendra des patients.
Imagepraedicator veridicus, inquisitor intrepidus, doctor egregiusImage

Avatar de l’utilisateur
Lulu Cypher
Modérateur
Modérateur
Messages : 6156
Inscription : 24 avr. 2015, 22:30
Localisation : Vénus

Re: Vivre cru - thierry casasnovas

#109

Message par Lulu Cypher » 16 mai 2015, 14:49

Vous ne m'avez pas lu très attentivement : je nie que la publication de 2 photos prouve quoi que ce soit MEME pour 1 personne, à moins que vous me transmettiez un rapport d'un expert judiciaire qui a constaté et vérifié que cette personne, entre les 2 photos, ne s'est alimenté que suivant ses propres prescriptions à l'exclusion de toutes autres et en respectant un protocole scientifique strict ... sinon ... poubelle
Mais certain arguments reposent sur l'utilisation combinée de plusieurs sophismes :
La conclusion hâtive et la généralisation à tort :
JeanDutour a écrit : Je vous invite à regarder des photos récentes qui prouvent, sur 1 sujet (T.C), que la cure de jus (et d'une alimentation différente) a eu (ont eu) des effets très bénéfiques sur ce monsieur.
[…] En conclusion buvez !!!
L'appel à la tradition :
JeanDutour a écrit : Les lavements intestinaux ou autres hydrothérapie du colon sont des procédés très anciens.
Confusion entre une implication et une équivalence :
JeanDutour a écrit : Malheureusement, rien ne guérit systématiquement le Cancer ! A contrario, tout peut également le guérir, il y a des cas très documentés de rémissions spontanées.
J'aurais préféré : il peut exister des traitements potentiellement susceptibles de conduire à la guérison (sous réserve bien sûr de la preuve de leur activité selon un protocole strict, de leur innocuité et, toutes choses étant égales par ailleurs, de leur reproductibilité).

De plus vous pensez étayer vos arguments avec des références mais ces références ne soutiennent pas vos conclusions tout justes quelques-unes de vos prémices, voire nourrissent la confusion entre guérison et santé.
Je rappelle pour information les définitions de :

Santé (OMS)
La santé est un état de complet bien-être physique, mental et social, et ne consiste pas seulement en une absence de maladie ou d'infirmité.

Guérir (CNRTL)
Débarrasser d'une maladie physique ou mentale en ramenant à la santé

En fait si je pratiquais cette méthode je pourrais dire :

Les extraterrestres m'ont enlevé c'est aussi évident que de dire l'eau est un liquide mouillant (cf wikipedia) ... Bien sur c'est une illustration par évocation du ridicule mais je le fais sciemment, pas pour dire une vérité mais pour rendre mon propos plus prégnant.

Ce qui me gêne également sur la forme de l'argumentation (et un peu sur le fond) c'est que vous affirmez, vous illustrez et vous concluez que finalement ça ne vaut pas grand-chose … pourquoi le dire alors ?
JeanDutour a écrit :
[…] il est recommandé la veille d'une chimiothérapie pour renforcer les effets et limiter les énormes effets négatifs. Cependant, les effets ne sont pas toujours reproductibles […]
Les lavements intestinaux ou autres hydrothérapie du colon […] fortement conseillée par le docteur Kousmine […] Je reconnais que cela manque d'étude pour asseoir des résultats bénéfiques sur le long terme. (sic)


Après avoir un peu "creusé" la forme de vos propos et avoir trouvé comme vous le dites des choses qui me dérangent je vais tenter de creuser un peu sur le fond dans la limite de mes connaissances... on va bien voir :)

Pouvez-vous fournir une étude qui ne porterait pas que sur des souris pour soutenir le jeûne ?

Le seul mot que j'ai trouvé, sauf erreur de ma part, dans les 2 liens portant sur ce sujet parlent de "potentiellement applicable à l'homme"
Pour les questions que je me pose :

(1) Est-ce que l'industrie alimentaire incorpore des substances potentiellement nuisibles ou à des doses trop élevées, utilise des procédés de fabrication, conservation qui peuvent à la longue nuire à la santé (pas forcément rendre malade)
Oui surement.

(2) Est-ce que manger cru est bon pour la santé ?
Oui et non tout dépend. Pour un résumé des avantages et inconvénients que j'ai la flemme de reprendre, svp lire Manger cru ou cuit. Mais quels que soient les avantages digestifs et nutritifs, ne perdez jamais de vue que le cuit a un avantage inégalé pour certains aliments : la prophylaxie. J'ai déjà eu l'occasion de regarder un taenia saginata dans les yeux et ce fut pour moi un vers salutaire pour défendre la cuisson des viandes.

(3) : Est-ce que manger uniquement cru est bon pour la santé ?
L'instinctothérapie (ce qui est marrant c'est que le gars qui l'a créé s'appelle Burger) : je vous invite à lire le débat sur l'intérêt alimentaire et les éventuels risques de ce type de régime (cf Instinctothérapie) ainsi que les dérives sectaires associées

(4) : Est-ce qu'avoir un régime alimentaire équilibré est bon pour la santé ?

Oui (truisme).

(5) Est-ce que le régime Seignalet est bon pour la santé ?
Il s'appuie à la fois sur l'instinctothérapie et sur le régime Kousmine, il n'est pas forcément plus mauvais ni meilleur que les théories sur lesquelles il s'appuie.
Le régime Kousmine : Les travaux de Catherine Kousmine n'ont pas reçu l'assentiment de la communauté scientifique (cf Kousmine). On leur a reproché leur absence de fondements scientifiques, le simplisme des raisonnements tenus et l'absence de méthodologie fiable (notamment le fait qu'aucun groupe de contrôle n'ait été publié)
Pour l'instinctothérapie voir le point 3.
(en attente d'informations probantes).

(6) Est-ce que le régime Seignalet guérit ?
Non jusqu'à preuve du contraire et c'est pas gagné (manque de preuves d'activité susceptibles de répondre à la définition de guérison dans un contexte de démonstration scientifique).

(7) Est-ce que le régime prôné par Thierry Casasnovas, qui s'inspire du régime Seignaler (selon vos dires) guérit ?
Non pour les raisons du point précédent mais aussi pour le contexte qui l'entoure et qui conduit ses adeptes à rejeter les traitements d'une médecine allopathique. Donc non seulement elle ne guérit pas mais elle est potentiellement dangereuse

De plus vos propos peuvent entrainer des dérives sectaires susceptibles de nuire à ceux que vous désirez défendre Ces sectes qui prétendent guérir
Garder vous svp d'un prosélytisme, se fondant sur des faits non prouvés, qui serait plus dangereux que le fléau que vous voulez combattre
Combattre les dérives de l'industrie de transformation alimentaire ne doit pas avoir pour corolaire de prôner un certain charlatanisme de remplacement.

Maintenant si votre propos était juste de dire un bon jus c'est super pour la santé … ça ne valait pas tout ce déballage ;)

D'ailleurs je vais de ce pas me prendre un bain de jus de goyave.

Et Dieu dit : « que Darwin soit »
------------------------------
Les animaux sont moins intolérants que nous : un cochon affamé mangera du musulman (P. Desproges)
------------------------------
Attention ce post est susceptible (lui-aussi) de contenir des traces d'humour. L'auteur tient à signaler qu'il décline toute responsabilité quant aux conséquences de leurs mésinterprétations.

Avatar de l’utilisateur
Cartaphilus
Modérateur
Modérateur
Messages : 5982
Inscription : 23 sept. 2008, 14:54
Localisation : France

Pas de preuves.

#110

Message par Cartaphilus » 16 mai 2015, 15:30

Salut à tous.

À propos du régime du Dr Seignalet : ce sujet a été abordé ici ;rappelons que Jean Seignalet, spécialiste d'histocompatibilité, n'a rien publié en nutrition, ni conduit d'essais thérapeutiques, et est « l'inventeur » d'une théorie farfelue de l'encrassage cellulaire.

Quant au Dr Kousmine, sa méthode est également non fondée et non prouvée, et son approche de la sclérose en plaques reste parfaitement hypothétique.
Le sommeil de la raison engendre des monstres. Francisco de Goya.

Avatar de l’utilisateur
Ethel
Messages : 316
Inscription : 22 oct. 2014, 12:34

Re: Vivre cru - thierry casasnovas

#111

Message par Ethel » 18 mai 2015, 06:26

Deux pages du pharmachien à propos des produits et cures detox : http://lepharmachien.com/toxines/ et http://lepharmachien.com/marilou_jus_detox/
Il faut pas respirer la compote, ça fait tousser.

Avatar de l’utilisateur
Christian
Messages : 4297
Inscription : 03 sept. 2003, 09:59
Localisation : Montréal

Re: Vivre cru - thierry casasnovas

#112

Message par Christian » 19 mai 2015, 00:35

JeanDutour a écrit :Les premières périodes du traitement, les gens vont bien. Le cancer n'est pas suffisamment développé pour dégrader l'état du corps. 1 jour de jeune thérapeutique est parfaitement recommandé dans ces situations.
Une belle étude pour « asseoir » mes propos : http://www.ncbi.nlm.nih.gov/pubmed/25955194
Ça veut dire quoi ça? C'est après traitement que l'on peut voir voir si le cancer a évoluer ou non. Vous confondez l'effet de la chimiothérapie et de la radiothérapie avec les effets néfastes d'un cancer...

En passant, l'étude a été réalisée sur des souris atteintes d'un type de cancer, soit le carcinome colorectal... Avant de crier victoire, il faut faire des essais cliniques. De plus, les effets sont sur la toxicité du traitement et non sur le cancer comme tel!
In conclusion, 3 days of fasting protects against the toxic side-effects of irinotecan in a clinically relevant mouse model of spontaneously developing colorectal cancer without affecting its anti-tumor activity. These results support fasting as a powerful way to improve treatment of colorectal carcinoma patients.
« I suppose it is tempting, if the only tool you have is a hammer, to treat everything as if it were a nail. »
« J'imagine qu'il est tentant, si le seul outil que vous avez est un marteau, de traiter tout problème comme si c'était un clou »

Abraham Maslow

machtiern
Messages : 76
Inscription : 07 juil. 2012, 19:15

Re: Vivre cru - thierry casasnovas

#113

Message par machtiern » 19 mai 2015, 02:38

J'ai eu l'occasion de croiser les adeptes de Casanovas sur un groupe de permaculture sur facebook, outre le fait que ses associés noyautent tous les débats, que j'ai vraiment eu l'impression d'avoir des VRP bien rodés en face de moi, que cette entreprise vend des mixers trois fois le prix du marché, ce qui m'avait le plus écœuré, c'est cette video, "L'alcoolisme et les drogues dures balayés par les jus "
https://www.youtube.com/watch?t=214&v=MFHuaCdFwzM
Là, on est en plein dans l'exercice illégal de la médecine, dans une de démarche de salopard qui fait son business sur un public vulnérable, dans de l'abus de faiblesse, ect... Prétendre soigner l'alcoolisme,les addictions par des jus de légumes... Dès la première gorgée, tant qu'à faire, là, il propose simplement de remplacer une dépendance par une autre, un produit par la parole du maître, la video du gourou, les vidéos, les livres de recettes, les extracteurs...

Ce mec est tout simplement écœurant. Et derrière le gourou sympathique (ou pas), on a une vraie organisation, une petite PME, une organisation rodée,(l'article de Rue89 le montre bien, dans mon souvenir)...

Sur le cancer, j'en sais strictement rien, par contre, le débat est technique, et c'est ce que le gugus veut, parler des bienfaits réels ou supposés du jus de carotte, alors qu'il a clairement une démarche de gourou, que sa popularité sur le net est due à ce positionnement.
Désolé de pas être très clair, je suis plus très rodé :cry: , je parle de positionnement idéal du thérapeute, de l'accompagnant, de l'écoute face une position néfaste de maître, d'emprise psychologique, de parole d'en haut. Qu'il vende des extracteurs de jus ou de la came, c'est pareil, tous les dealers ont cette attitude pseudo bienveillante, et souvent, comme lui ils peuvent être sincères...

Avatar de l’utilisateur
spin-up
Modérateur
Modérateur
Messages : 4039
Inscription : 23 févr. 2012, 07:01

Re: Vivre cru - thierry casasnovas

#114

Message par spin-up » 19 mai 2015, 05:03

machtiern a écrit :ce qui m'avait le plus écœuré, c'est cette video, "L'alcoolisme et les drogues dures balayés par les jus "
https://www.youtube.com/watch?t=214&v=MFHuaCdFwzM
Là, on est en plein dans l'exercice illégal de la médecine, dans une de démarche de salopard qui fait son business sur un public vulnérable, dans de l'abus de faiblesse, ect... Prétendre soigner l'alcoolisme,les addictions par des jus de légumes... Dès la première gorgée, tant qu'à faire, là, il propose simplement de remplacer une dépendance par une autre, un produit par la parole du maître, la video du gourou, les vidéos, les livres de recettes, les extracteurs...
Ouais... encore si ca fonctionnait, je dirais pourquoi pas tenter le jus de legumes. Mais c'est clairement de l'abus de faiblesse de cibler les plus vulnérables et les plus désesperés.
Ses propos sur le cancer ou sur les maladies cardiaques sont tout aussi dangereux. Et ses supposées "connaissances" en physiologie sont du grand n'importe quoi. Il est tres doué pour utiliser un jargon medical qui sonne "comme un professionnel" e meme si ce qu'il raconte est faux a 80%, ses adeptes sont persuades qu'ils ont affaire a une pointure aux connaissances tres poussées.

machtiern
Messages : 76
Inscription : 07 juil. 2012, 19:15

Re: Vivre cru - thierry casasnovas

#115

Message par machtiern » 20 mai 2015, 06:39

D'un côté, c'est tellement vrai que c'en devient con. Manger des fruits et légumes frais au lieu de les transformer en alcool, c'est le meilleur moyen de ne pas consommer d''alcool (à moins d'avoir un rumen, mais c'est une autre histoire
)...Tautologie...

Avatar de l’utilisateur
Pepejul
Messages : 9054
Inscription : 11 déc. 2013, 13:07
Localisation : Marseille, France

Re: Vivre cru - thierry casasnovas

#116

Message par Pepejul » 20 mai 2015, 07:35

Caillette et panse ne suffisent pas ? ;)
On a tort d'écrire tord ! Le prochain qui fait la faute je le tords !

machtiern
Messages : 76
Inscription : 07 juil. 2012, 19:15

Re: Vivre cru - thierry casasnovas

#117

Message par machtiern » 20 mai 2015, 10:35

Je ne sais pas, c'est toi le pro. Où est ce qu'une fermentation alcoolique pourrait se faire?

Avatar de l’utilisateur
Pepejul
Messages : 9054
Inscription : 11 déc. 2013, 13:07
Localisation : Marseille, France

Re: Vivre cru - thierry casasnovas

#118

Message par Pepejul » 20 mai 2015, 11:46

C'était juste pour montrer que j'avais capté la vanne sur l'estomac des vaches... ;)
On a tort d'écrire tord ! Le prochain qui fait la faute je le tords !

Avatar de l’utilisateur
JeanDutour
Messages : 9
Inscription : 18 sept. 2012, 14:50

Re: Vivre cru - thierry casasnovas

#119

Message par JeanDutour » 20 juin 2015, 16:59

Pepejul a écrit :oui oui vous êtes un génie et nous sommes des cancres, on connait la chanson. Allons-y pour échanger sur le fond.
Et c'est pour cela que je concentre ma réponse sur vous. Vous pouvez en être flatté !

Pepejul a écrit : Vos études montrent que "boire du jus de fruits frais c'est bon pour la santé" ok...
Cette réponse fait plaisir, oui, et c'est uniquement le message que je voulais vous communiquer.

Oui, les jus sont très bon pour la santé !

Je crois que c'est juste le message de Casasnovas.
Pepejul a écrit : il y a autre chose à propos des médecins et de leurs prescriptions ?

Des études sur les effets du jeûne ? Du lavement ?

Quels médecins prescrivent le jeûne ? Dans quelles conditions ? Quelles sont les pathologies soignées / guéries ou améliorées par un jeûne prolongé ? (à part l'obésité évidemment)

Voici une approche qui vous permettra de bien comprendre ce que je veux dire : http://www.charlatans.info/jeune.shtml

Que pensez-vous de la phrase "le jeûne permet de détoxifier le corps" ?

Dans quels cas précis le lavement du rectum est-il conseillé / bénéfique ? Quelles sources ?

Que pensez-vous de ces affirmations ? :

"un colon propre est un signe de bonne santé"

"nettoyer son colon à l'eau tiède améliore l'état de santé"

"se laver le rectum à l'eau tiède régulièrement diminue les risques de cancer"


A quelle profondeur situez vous le "manteau terrien" ?

Merci de vos réponses sur lesquelles nous pourrons poser les bases d'une discussion de fond, argumentée et sérieuse puisqu'il semblerait que vous soyez désireux d'y participer.

Nous vous écoutons.
Je suis désolé mais ces déclarations sont trop dispersées et totalement HS avec le post. Je vous laisse donc avec vos affirmations.
JD AZ
« L'important, c'est surtout de ne jamais creuser, on risquerait de trouver quelque chose de différent et donc dérangeant… » :ouch:

Avatar de l’utilisateur
JeanDutour
Messages : 9
Inscription : 18 sept. 2012, 14:50

Re: Vivre cru - thierry casasnovas

#120

Message par JeanDutour » 20 juin 2015, 17:15

Christian a écrit :
JeanDutour a écrit :Les premières périodes du traitement, les gens vont bien. Le cancer n'est pas suffisamment développé pour dégrader l'état du corps. 1 jour de jeune thérapeutique est parfaitement recommandé dans ces situations.
Une belle étude pour « asseoir » mes propos : http://www.ncbi.nlm.nih.gov/pubmed/25955194
Ça veut dire quoi ça? C'est après traitement que l'on peut voir voir si le cancer a évoluer ou non. Vous confondez l'effet de la chimiothérapie et de la radiothérapie avec les effets néfastes d'un cancer...

En passant, l'étude a été réalisée sur des souris atteintes d'un type de cancer, soit le carcinome colorectal... Avant de crier victoire, il faut faire des essais cliniques. De plus, les effets sont sur la toxicité du traitement et non sur le cancer comme tel!


La haine est vraiment votre fond de commerce. Ce n'est pas en affirmant que je ne comprends rien que cela crédibilise votre réponse.
Prenez le temps de comprendre l'étude, SVP.
Je ne crie pas victoire, c'est vraiment n'importe quoi. Le cancer tue plus de 150 mille personnes en France chaque année, les cris de victoires peuvent attendre !
Toutes les armes valables contre le cancer doivent être soulignées. C'est sans doute une association complexe de protocoles qui permettra un jour, je l'espère, de crier victoire.
Dire que le jeune ne sert à rien, c'est de la charlatanerie !
JD AZ
« L'important, c'est surtout de ne jamais creuser, on risquerait de trouver quelque chose de différent et donc dérangeant… » :ouch:

Avatar de l’utilisateur
Pepejul
Messages : 9054
Inscription : 11 déc. 2013, 13:07
Localisation : Marseille, France

Re: Vivre cru - thierry casasnovas

#121

Message par Pepejul » 20 juin 2015, 19:19

Le jeûne de 80 jours soigne de toutes les maladies....
On a tort d'écrire tord ! Le prochain qui fait la faute je le tords !

Avatar de l’utilisateur
Christian
Messages : 4297
Inscription : 03 sept. 2003, 09:59
Localisation : Montréal

Re: Vivre cru - thierry casasnovas

#122

Message par Christian » 20 juin 2015, 22:34

JeanDutour a écrit :
Christian a écrit :
JeanDutour a écrit :Les premières périodes du traitement, les gens vont bien. Le cancer n'est pas suffisamment développé pour dégrader l'état du corps. 1 jour de jeune thérapeutique est parfaitement recommandé dans ces situations.
Une belle étude pour « asseoir » mes propos : http://www.ncbi.nlm.nih.gov/pubmed/25955194
Ça veut dire quoi ça? C'est après traitement que l'on peut voir voir si le cancer a évoluer ou non. Vous confondez l'effet de la chimiothérapie et de la radiothérapie avec les effets néfastes d'un cancer...

En passant, l'étude a été réalisée sur des souris atteintes d'un type de cancer, soit le carcinome colorectal... Avant de crier victoire, il faut faire des essais cliniques. De plus, les effets sont sur la toxicité du traitement et non sur le cancer comme tel!


La haine est vraiment votre fond de commerce.
Haine? Vous avez l'indignation à fleur de peau...
JeanDutour a écrit :Ce n'est pas en affirmant que je ne comprends rien que cela crédibilise votre réponse.
Prenez le temps de comprendre l'étude, SVP.
Je vous l'explique l'étude et vous me dites de la comprendre... Alors, expliquez-moi.
JeanDutour a écrit :Je ne crie pas victoire, c'est vraiment n'importe quoi. Le cancer tue plus de 150 mille personnes en France chaque année, les cris de victoires peuvent attendre !
Graphiques pour 20 pays du nombre de décès par 100 000 habitants causé par le cancer de 1960 à 2012 (OCDE). Les graphiques sont interactifs et si vous sélectionnez le titre, vous irez à la base de données de l'OCDE.

RÉSUMÉ: Dans la plupart des pays du G20, il y a diminution du nombre de décès par 100 000 habitants depuis 1990.
JeanDutour a écrit :Toutes les armes valables contre le cancer doivent être soulignées. C'est sans doute une association complexe de protocoles qui permettra un jour, je l'espère, de crier victoire.
Dire que le jeune ne sert à rien, c'est de la charlatanerie !
Je n'ai pas dit que le jeune est de la charlatanerie, j'ai dit que que le jeune dans l'étude a un effet sur la toxicité du traitement pour des souris atteintes de carcinome colorectal.

Vous avez réellement l'indignation à fleur de peau...
« I suppose it is tempting, if the only tool you have is a hammer, to treat everything as if it were a nail. »
« J'imagine qu'il est tentant, si le seul outil que vous avez est un marteau, de traiter tout problème comme si c'était un clou »

Abraham Maslow

Canelle 136
Messages : 2
Inscription : 27 mars 2017, 08:57

Re: Vivre cru - thierry casasnovas

#123

Message par Canelle 136 » 27 mars 2017, 10:11

Désolée, mais c'est honteux de laisser ce message s'afficher dès que l'on tape "vivre cru" sur internet ! Je connais Thierry Casasnovas et c'est tout sauf un gourou ou un fou dangereux ! Il n'a jamais dit qu'une cure de jus de fruits et légumes guérissait du cancer, c'est un des pionnier des cures de jus qui l'a dit il y a des décennies et aujourd'hui encore, des gens payent très cher des cures dans des cliniques, type "Buchinger" pour être soigné comme le conseille Thierry ! Pour ma part à presque 70 ans, ses conseils m'ont aidée à me sortir de graves problèmes de santé (fibromyalgie, hypothyroïdie, diabète, candidose, douleurs chroniques.....) et surtout à arrêter toute la batterie de médicaments allopathiques que l'on me donnait, qui non seulement ne me soignaient pas, mais en plus avaient des effets secondaires épouvantables ! De plus, je vous rappelle que Thierry ne vend rien, il conseille et ses vidéos sont gratuites, donc vous critiquez car vous n'y comprenez rien ! Essayez avant de parler et surtout regardez ce qui se fait ailleurs !

Avatar de l’utilisateur
Lulu Cypher
Modérateur
Modérateur
Messages : 6156
Inscription : 24 avr. 2015, 22:30
Localisation : Vénus

Re: Vivre cru - thierry casasnovas

#124

Message par Lulu Cypher » 27 mars 2017, 10:27

Canelle 136 a écrit :Désolée, mais c'est honteux de laisser ce message s'afficher dès que l'on tape "vivre cru" sur internet !
Je comprends que tu sois désolée ta remarque ne fait pas de sens ... elle montre en effet à quel point ta connaissance du fonctionnement d'internet est parcellaire ... ne nous reproche pas le bon référencement de notre forum que fait Google ... si nous en avons partiellement la responsabilité c'est aussi par la "qualité" du contenu de nos pages (au moins pour les moteurs de recherche) ... qui sait .... peut-être qu'avec du temps et de la chance tes commentaires seront également accessibles sur le net via notre forum ... on peut pas dire.

Pour le reste ... un bonne relecture du fil devrait t'aider à mieux comprendre (si tu le fais sereinement et avec du recul pour éviter des commentaires de ce type)

Et Dieu dit : « que Darwin soit »
------------------------------
Les animaux sont moins intolérants que nous : un cochon affamé mangera du musulman (P. Desproges)
------------------------------
Attention ce post est susceptible (lui-aussi) de contenir des traces d'humour. L'auteur tient à signaler qu'il décline toute responsabilité quant aux conséquences de leurs mésinterprétations.

Avatar de l’utilisateur
spin-up
Modérateur
Modérateur
Messages : 4039
Inscription : 23 févr. 2012, 07:01

Re: Vivre cru - thierry casasnovas

#125

Message par spin-up » 27 mars 2017, 11:03

Canelle 136 a écrit :De plus, je vous rappelle que Thierry ne vend rien, il conseille et ses vidéos sont gratuites
Hum, hum... pardon? Sa boutique vend une centaine de produits differents, dont des extracteur de jus coutant entre 250 et 1200€, des gelules "a base de plantes" a 20€ la boite. On pourrait aussi parler des stages.
Une vidéo gratuite qui conseille de consommer les produits qu'on vend, dans notre jargon, on appelle ca de la publicité.
Canelle 136 a écrit :Il n'a jamais dit qu'une cure de jus de fruits et légumes guérissait du cancer
Non c'est pire, c'est un gourou* qui encourage a arreter tous les traitements classiques des cancers, qui avance des theories fumeuses sur l'equilibre acido-basique et la detox. et qui prétend que le jeune et le repos sont la seule chose a faire. Un fou dangereux qui a probablement des morts sur la conscience.

*ou charlatan, escroc, imposteur. Ca c'est pour le référencement google, et on te remercie d'avoir fait remonter ce fil de discussion :a4:
Canelle 136 a écrit :Essayez avant de parler et surtout regardez ce qui se fait ailleurs !
J'aimerais bien mais ca coute bien trop cher pour moi.

Répondre

Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit