Un autre mythe déboulonné

Homéopathie, acupuncture, reiki, urinothérapie, etc. Des preuves???
Avatar de l’utilisateur
Kraepelin
Dictionnaire Sceptique
Dictionnaire Sceptique
Messages : 6435
Inscription : 06 nov. 2003, 12:14

Un autre mythe déboulonné

#1

Message par Kraepelin » 25 avr. 2015, 10:15

La secte de l'allaitement maternel torpillée par des méthodologistes.

L'allaitement maternel bien moins avantageux que ne le laissaient croire 25 ans d'une recherche pourris par des négligences méthodologiques sectaires.

http://www.sciencedirect.com/science/ar ... 3614000549
La pauvreté ce n'est pas des logements insalubres où s'entassent des familles de dix. C'est n'avoir jamais été aimé ni respecté de toute sa vie. C'est ignorer la différence entre amour et maltraitance et s'attendre à ce qu'une caresse soit suivi d'une pluie de coups.
Jack Williams, SOS Sages-femmes

Michel Le Belge
Messages : 46
Inscription : 27 mars 2015, 14:09

Re: Un autre mythe déboulonné

#2

Message par Michel Le Belge » 25 avr. 2015, 11:13

C'est une fonction naturelle pourtant. J'ai un peu de mal à comprendre...

Avatar de l’utilisateur
Pepejul
Messages : 9054
Inscription : 11 déc. 2013, 13:07
Localisation : Marseille, France

Re: Un autre mythe déboulonné

#3

Message par Pepejul » 25 avr. 2015, 12:03

Ah ces abrutis qui oublient que nous sommes des mammifères.

Traiter de "secte" ceux qui choisissent d'allaiter leurs enfants est assez inquiétant.

Allez quelques études qui montrent que l'allaitement reste meilleur que les poudres : http://www.lllfrance.org/Etudes-sur-l-allaitement/ (ok le site est partisan)

L'allaitement rendrait plus intelligent : http://www.lexpress.fr/actualite/societ ... 62515.html

Des chiffres, des chiffres : http://www.inpes.sante.fr/CFESBases/cat ... 310-3n.pdf

L'allaitement + le maternage proximal reste une bonne façon d'éviter pas mal de soucis pour les nouveaux nés. maintenant notre société permet de se passer de cette fonction naturelle et les enfants non allaités ne sont pas pire que les autres (non ma mère ne m'a pas allaité et ca va merci) :lol:

Par contre ma femme a allaité mes deux enfants pendant 9 mois et 14 mois... je peux vous dire que pour le papa c'est merveilleux de ne pas à avoir à préparer de biberon à 4 h du matin ! Rien que pour ça je milite en faveur de l'allaitement !
On a tort d'écrire tord ! Le prochain qui fait la faute je le tords !

Avatar de l’utilisateur
Pepejul
Messages : 9054
Inscription : 11 déc. 2013, 13:07
Localisation : Marseille, France

Re: Un autre mythe déboulonné

#4

Message par Pepejul » 25 avr. 2015, 12:08

Allez un peu de modération. L'étude cité annonce :

Our results suggest that typical estimates of the impact of breastfeeding on child wellbeing may be overstated.

Je propose une traduction : (enfin..goggle trad essaie de traduire)

Nos résultats suggèrent que typiques des estimations de l'impact de l'allaitement sur le bien-être des enfants peut être surestimée.

On est loin de ton analyse outrancière... Il semblerait simplement que pour les américains obèses et asthmatiques l'allaitement ne parvient pas à améliorer la santé des jeunes enfants.

Ton excès montre ta mauvaise foi partisane et militante, je propose un carton jaune pour malhonnêteté intellectuelle liée à une trop forte charge émotionnelle sur la question
SpoilerAfficher
BOOBS ?
Pour ceux qui n'auraient pas bien vu je remets ici le contenu essentiel de cette étude :

l'impact de l'allaitement sur le bien-être des enfants est peut être surestimée

Maintenant comparez cette conclusion de l'étude avec ce qu'en dit notre fougueux ami anti tétée :

je cite "La secte de l'allaitement maternel torpillée par des méthodologistes. L'allaitement maternel bien moins avantageux que ne le laissaient croire 25 ans d'une recherche pourris par des négligences méthodologiques sectaires."

Oh oh oh, c'est presque risible... j'espère que cette personne ne participe pas au dictionnaire sceptique avec de tels biais de raisonnement qui laissent la passion et l'émotion dominer la raison !
On a tort d'écrire tord ! Le prochain qui fait la faute je le tords !

Avatar de l’utilisateur
Kraepelin
Dictionnaire Sceptique
Dictionnaire Sceptique
Messages : 6435
Inscription : 06 nov. 2003, 12:14

Re: Un autre mythe déboulonné

#5

Message par Kraepelin » 25 avr. 2015, 12:54

Michel Le Belge a écrit :C'est une fonction naturelle pourtant. J'ai un peu de mal à comprendre...
C'est vrai que mon message, trop court, n'est pas très clair.

À la base, l'allaitement maternel est une très bonne chose. Il présente des avantages sur le biberon pour la santé du bébé et pour la relation mère enfant. Le problème commence lorsqu'un groupe de fanatiques organisés entre en scène, noyaute les étages d'obstétrique et installe une culture de la culpabilisation des mères qui ont de la difficulté à allaiter.

Moi, je suis le gars qui ramasse leur merde: les mères en dépression parce qu'elles ont le sentiment de ne pas être à la hauteur de leur nouveau rôle.

J'ai un jour eu le malheur de déculpabiliser une jeune maman en détresse en relativisant le risque que présente l'allaitement au biberon auquel elle était contrainte par un problème de santé et en la rassurant sur sa valeure comme mère. Mon calcul était que, pour le bébé, il vaut mieux être nourri au biberon par une mère heureuse de son nouveau rôle que mal nourri au sein par une mère qui, d'une part, a d'énormes difficultés à allaiter et, d'autre part, est en dépression post-partum parce qu'elle se perçoit comme «mauvaise»..

La secte a appris mon "crime" et est descendue en force dans mon bureau. Même sur le comité d'investigation des sceptiques du Québec ou dans les groupuscules d'extrême gauche je n'ai rencontré un pareil fanatisme. C'est ce jour-là que j'ai rencontré pour la première fois la "secte". Les nouvelles mamans ne risquent pas d'attendre aussi longtemps que moi.

Elles m'ont inondé de données empiriques mal interprétées où les corrélations devenaient des relations de cause à effet et où les relations de causalité étaient renversées. Une recherche qui montre que les mères non dépressives allaitaient plus facilement devenait une recherche qui «prouve» qu'allaiter guérie la dépression post-partum, rien de moins!

Les recherches montrent ce qu'elles montrent. L'escalade idéologique qui s'en suit relève de l'émotivité la plus primitive. Dans le cas de mes clientes, j'estime que la secte est potentiellement bien plus dangereuse que l'allaitement au biberon.

Est-ce plus clair?
La pauvreté ce n'est pas des logements insalubres où s'entassent des familles de dix. C'est n'avoir jamais été aimé ni respecté de toute sa vie. C'est ignorer la différence entre amour et maltraitance et s'attendre à ce qu'une caresse soit suivi d'une pluie de coups.
Jack Williams, SOS Sages-femmes

Avatar de l’utilisateur
Pepejul
Messages : 9054
Inscription : 11 déc. 2013, 13:07
Localisation : Marseille, France

Re: Un autre mythe déboulonné

#6

Message par Pepejul » 25 avr. 2015, 13:17

Plus clair en effet... mais combien de femmes sont dissuadées d'allaiter alors qu'elles en ont envie ?

Combien d'entre elles ont entendu "vous n'avez pas assez de lait, votre lait n'est pas bon, il faut pouvoir mesurer combien il a pris, l'allaitement ça fait mal, donnez lui un biberon il a faim...." ?

Il ne faudrait pas inverser les rôles.

Toute femme en bonne santé est capable d'allaiter si on l'aide. Il y a quelques règles simples : la position, le besoin d'entendre pleurer l'enfant au début pour stimuler la montée de lait, savoir que toute femme en bonne santé fabrique du lait parfaitement adapté à son enfant, en quantité et en qualité adaptées, la connaissance de ce qu'est un jeune mammifère dans les premières semaines de sa vie...

je trouve bien plus préjudiciable pour l'enfant (et pour la mère, à terme) de faire croire qu'on peut habituer un enfant à "faire ses nuits" en le collant tout seul dans une chambre vide, en le gavant de poudres diluées plus ou moins bien calibrées à ses besoins, qu'il est nécessaire de réveiller un enfant qui dort pour lui coller un biberon dans la bouche ou bien de le laisser pleurer une heure parce que "ce n'est pas l'heure du biberon"...

Cette secte là a fait beaucoup plus de mal à mon avis et depuis bien longtemps.


Si l'allaitement tourne court à cause d'un biberon "de complément" sournoisement proposé par une infirmière pour faire taire le bébé (qu'elle a voulu auparavant prendre à sa mère pour le coller dès la première nuit dans une pièce surpeuplée de braillards privés de leur génitrice, quelle connerie ça aussi !) alors oui la maman va déprimer quand elle entendra qu'elle aurait mieux fait de garder son enfant avec elle et (à part quelques rares cas médicaux qui ne permettent pas l'allaitement) qu'elle aurait du le coller au sein pour l'apaiser et le nourrir.

Oui la maman va déprimer quand elle s’apercevra que ce qu'elle a fait ne convient pas mais est-ce réellement à cause de ceux qui lui disent ou bien est-ce la faute de ceux qui l'empêchent ?

Je suis d'accord avec toi sur le fait que les pro-allaitement sont parfois hystériques et mal informées et qu'elles font plus de mal que de bien. Mais il faut s'attaquer à ce problème et permettre aux mamans de comprendre que OUI C'EST MIEUX D'ALLAITER.

Fini la déprime une fois qu'elles ont compris et qu'elle allaitent bien car toute maman (en bonne santé) est capable d'allaiter.
On a tort d'écrire tord ! Le prochain qui fait la faute je le tords !

Avatar de l’utilisateur
spin-up
Modérateur
Modérateur
Messages : 3928
Inscription : 23 févr. 2012, 07:01

Re: Un autre mythe déboulonné

#7

Message par spin-up » 26 avr. 2015, 17:27

Je rejoins Kraepelin la dessus, j'ai pu constater par moi meme l'insistance du personnel de sante a pousser a l'allaitement a tout prix avec une avalanche d'arguments largements survendus.
C'est tres pervers de dire a une future mere que l'allaitement "reduit les risques de cancers/diabete/etc...", car ca se reformule implicitement en "si vous donnez le biberon, les problemes de sante de votre enfant seront de votre faute".
De plus l'utilisation d'etudes scientifiques soigneusement selectionnees et aux conclusions exagerement simplifiees est une pratique tres douteuse.

Avatar de l’utilisateur
Pepejul
Messages : 9054
Inscription : 11 déc. 2013, 13:07
Localisation : Marseille, France

Re: Un autre mythe déboulonné

#8

Message par Pepejul » 27 avr. 2015, 05:58

De la à en faire une secte dangereuse il y a quand même un peu d'excès émotionnel je trouve.

En tout cas l'argument "allaiter réduit les risques de cancer du sein" n'est pas valable pour l'allaitement court : http://www.e3n.fr/index.php/principaux- ... er-du-sein

Mais il reste valable pour l'allaitement long : http://www.arcagy.org/infocancer/locali ... ntaux.html

Donc conseiller à une maman d'allaiter n'est pas un crime mais un conseil éclairé pour sa santé à elle, le confort du père et le bien être de l'enfant. Je ne comprends pas cette hystérie à l'encontre des pro-allaitement (quand ceux-ci ne sont pas eux même hystériques bien entendu).
On a tort d'écrire tord ! Le prochain qui fait la faute je le tords !

Avatar de l’utilisateur
spin-up
Modérateur
Modérateur
Messages : 3928
Inscription : 23 févr. 2012, 07:01

Re: Un autre mythe déboulonné

#9

Message par spin-up » 27 avr. 2015, 07:40

Il est tout a fait normal de recommander l'allaitement pour ses bienfaits.

Mais pas de mettre la pression sur une future mere qui ne souhaite pas allaiter en insistant a chaque rdv et en predisant a son enfant toutes les maladies du monde si elle n'obtempere pas. Ce genre d'exageration qui depasse largement le consensus scientifique ne fait que du mal. L'allaitement doit rester un choix libre.

D'ailleurs les memes personnes qui veulent voir tout le monde allaiter s'en foutent pas mal quand une mere vient les voir parce qu'elle est completement incapable de sevrer son gamin apres 12, 18, 24 mois ou plus.

Avatar de l’utilisateur
Kraepelin
Dictionnaire Sceptique
Dictionnaire Sceptique
Messages : 6435
Inscription : 06 nov. 2003, 12:14

Re: Un autre mythe déboulonné

#10

Message par Kraepelin » 27 avr. 2015, 08:37

spin-up a écrit : Mais pas de mettre la pression sur une future mere qui ne souhaite pas allaiter en insistant a chaque rdv et en predisant a son enfant toutes les maladies du monde si elle n'obtempere pas.
Ajoute, culpabiliser celles qui, malgré leurs efforts, n'y parviennent pas, s'achanner sur des mères en dépression postpartum et refuser implicitement de donner des services postnatals à celles qui nourrissent au biberon.
La pauvreté ce n'est pas des logements insalubres où s'entassent des familles de dix. C'est n'avoir jamais été aimé ni respecté de toute sa vie. C'est ignorer la différence entre amour et maltraitance et s'attendre à ce qu'une caresse soit suivi d'une pluie de coups.
Jack Williams, SOS Sages-femmes

Nouvellevenue
Messages : 5
Inscription : 27 avr. 2015, 09:20

Re: Un autre mythe déboulonné

#11

Message par Nouvellevenue » 27 avr. 2015, 09:33

Bonjour
Merci pour ce message intéressant.

Pour ma part je suis en France et j'ai eu droit à des remarques moralisatrices pendant la grossesse et le jour de la naissance alors que l'allaitement n'était pas autant "à la mode".

Je n'ai toujours pas digéré qu'en ce moment de fragilité on me rabaisse à ce sujet, sans simplement accepter que je n'en ai pas envie.

En y réfléchissant bien je pense aussi que les études sur l'allaitement sont sur-interprétées jusqu'à une certaine sacralisation de l'allaitement.

Deux exemples: ma belle-soeur allaite au long cours mais: laisse ses enfants manger des chocolats à volonté entre les repas, ne les fait pas sortir régulièrement pour prendre l'air, les gave d'antibiotiques dès qu'ils sont malades, etc.

Pour ma part, je n'ai jamais allaité mais je suis à cheval sur le bio, le sport, l'alimentation équilibrée...

Qui aura le plus de chances d'avoir des problèmes de surpoids?

Pourtant on ne harcèle par les mères sur la façon dont elles élèvent leur enfant au-delà de l'allaitement, en tout cas pas à ce point.

Nouvellevenue
Messages : 5
Inscription : 27 avr. 2015, 09:20

Re: Un autre mythe déboulonné

#12

Message par Nouvellevenue » 27 avr. 2015, 09:35

Pepejul a écrit :De la à en faire une secte dangereuse il y a quand même un peu d'excès émotionnel je trouve.

En tout cas l'argument "allaiter réduit les risques de cancer du sein" n'est pas valable pour l'allaitement court : http://www.e3n.fr/index.php/principaux- ... er-du-sein

Mais il reste valable pour l'allaitement long : http://www.arcagy.org/infocancer/locali ... ntaux.html

Donc conseiller à une maman d'allaiter n'est pas un crime mais un conseil éclairé pour sa santé à elle, le confort du père et le bien être de l'enfant. Je ne comprends pas cette hystérie à l'encontre des pro-allaitement (quand ceux-ci ne sont pas eux même hystériques bien entendu).
C'est bizarre de citer le confort du père comme "conseil éclairé".... :lol: qu'est-ce que ça peut bien faire à la mère dans son choix d'allaiter ou non que le pauvre papa ait son petit confort?

Avatar de l’utilisateur
Pepejul
Messages : 9054
Inscription : 11 déc. 2013, 13:07
Localisation : Marseille, France

Re: Un autre mythe déboulonné

#13

Message par Pepejul » 27 avr. 2015, 10:11

spin-up a écrit :Il est tout a fait normal de recommander l'allaitement pour ses bienfaits.

Mais pas de mettre la pression sur une future mere qui ne souhaite pas allaiter en insistant a chaque rdv et en predisant a son enfant toutes les maladies du monde si elle n'obtempere pas. Ce genre d'exageration qui depasse largement le consensus scientifique ne fait que du mal. L'allaitement doit rester un choix libre.

D'ailleurs les memes personnes qui veulent voir tout le monde allaiter s'en foutent pas mal quand une mere vient les voir parce qu'elle est completement incapable de sevrer son gamin apres 12, 18, 24 mois ou plus.
Kraepelin a écrit :Ajoute, culpabiliser celles qui, malgré leurs efforts, n'y parviennent pas, s'achanner sur des mères en dépression postpartum et refuser implicitement de donner des services postnatals à celles qui nourrissent au biberon.


Les gens coupables de tels agissement sont en effet dangereux. La généralisation me semblait abusive car cette description n'est valable pour aucune des personnes pro alitement que je connais.

Il serait donc souhaitable (plus honnête ? ;) ) de préciser légèrement le contenu du premier message pour éviter tout malentendu anti-sceptique (ha ha ha)
On a tort d'écrire tord ! Le prochain qui fait la faute je le tords !

Avatar de l’utilisateur
Christian
Messages : 4174
Inscription : 03 sept. 2003, 09:59
Localisation : Montréal

Re: Un autre mythe déboulonné

#14

Message par Christian » 28 avr. 2015, 03:17

Nouvellevenue a écrit :C'est bizarre de citer le confort du père comme "conseil éclairé".... :lol: qu'est-ce que ça peut bien faire à la mère dans son choix d'allaiter ou non que le pauvre papa ait son petit confort?
Bienvenue Nouvellevenue!

Ahhh, ça, c'est de l'humour de deuxième degré à la Pepejul. :lol:
« I suppose it is tempting, if the only tool you have is a hammer, to treat everything as if it were a nail. »
« J'imagine qu'il est tentant, si le seul outil que vous avez est un marteau, de traiter tout problème comme si c'était un clou »

Abraham Maslow

Florence
Messages : 8807
Inscription : 03 sept. 2003, 02:48
Localisation : Directement au dessus du centre de la Terre

Re: Un autre mythe déboulonné

#15

Message par Florence » 28 avr. 2015, 03:58

Nouvellevenue a écrit :
Pepejul a écrit :De la à en faire une secte dangereuse il y a quand même un peu d'excès émotionnel je trouve.

En tout cas l'argument "allaiter réduit les risques de cancer du sein" n'est pas valable pour l'allaitement court : http://www.e3n.fr/index.php/principaux- ... er-du-sein

Mais il reste valable pour l'allaitement long : http://www.arcagy.org/infocancer/locali ... ntaux.html

Donc conseiller à une maman d'allaiter n'est pas un crime mais un conseil éclairé pour sa santé à elle, le confort du père et le bien être de l'enfant. Je ne comprends pas cette hystérie à l'encontre des pro-allaitement (quand ceux-ci ne sont pas eux même hystériques bien entendu).
C'est bizarre de citer le confort du père comme "conseil éclairé".... :lol: qu'est-ce que ça peut bien faire à la mère dans son choix d'allaiter ou non que le pauvre papa ait son petit confort?
Plein de choses. Par exemple, un papa peut tenir compte de l'état du budget au vu du prix des laits maternisés, se faire du souci en entendant qu'une partie de ces laits provient toujours de Chine où règne une fraude généralisée dans leur production (ce n'est pas parce qu'on a fusillé quelques directeurs d'usines qu'elle a cessé), tenir compte de la santé de son bébé au vu de l'anamnèse familiale, etc. Il y a même des papas qui pensent, esclaves décervelés de la mafia de l'allaitement, que le lien ainsi créé entre maman et bébé est souhaitable ;)
Je dis lâche et traître celui qui se plaint des fautes d'autrui ou de la puissance de ses ennemis A. de Saint-Exupéry, "Citadelle".
"I do not always enjoy winning an argument. Losing an argument fairly makes you both end up winners."

Avatar de l’utilisateur
86lw
Messages : 1180
Inscription : 28 août 2013, 14:36
Localisation : france

Re: Un autre mythe déboulonné

#16

Message par 86lw » 28 avr. 2015, 05:35

Christian a écrit :
Nouvellevenue a écrit :C'est bizarre de citer le confort du père comme "conseil éclairé".... :lol: qu'est-ce que ça peut bien faire à la mère dans son choix d'allaiter ou non que le pauvre papa ait son petit confort?
Ahhh, ça, c'est de l'humour de deuxième degré à la Pepejul. :lol:
Ts,ts,ts...
Pour un vrai Méditerranéen, le confort du père ( et du mâle en général) n'est pas un sujet de plaisanterie... :lol:
Les illusions que l'on perpétue sont quelque part des mensonges. Mireille.

Avatar de l’utilisateur
Pepejul
Messages : 9054
Inscription : 11 déc. 2013, 13:07
Localisation : Marseille, France

Re: Un autre mythe déboulonné

#17

Message par Pepejul » 28 avr. 2015, 05:46

J'arrive a être totalement d'accord avec vous deux ! :mrgreen:
On a tort d'écrire tord ! Le prochain qui fait la faute je le tords !

Nouvellevenue
Messages : 5
Inscription : 27 avr. 2015, 09:20

Re: Un autre mythe déboulonné

#18

Message par Nouvellevenue » 30 avr. 2015, 09:13

Florence a écrit :
Nouvellevenue a écrit :
Pepejul a écrit :De la à en faire une secte dangereuse il y a quand même un peu d'excès émotionnel je trouve.

En tout cas l'argument "allaiter réduit les risques de cancer du sein" n'est pas valable pour l'allaitement court : http://www.e3n.fr/index.php/principaux- ... er-du-sein

Mais il reste valable pour l'allaitement long : http://www.arcagy.org/infocancer/locali ... ntaux.html

Donc conseiller à une maman d'allaiter n'est pas un crime mais un conseil éclairé pour sa santé à elle, le confort du père et le bien être de l'enfant. Je ne comprends pas cette hystérie à l'encontre des pro-allaitement (quand ceux-ci ne sont pas eux même hystériques bien entendu).
C'est bizarre de citer le confort du père comme "conseil éclairé".... :lol: qu'est-ce que ça peut bien faire à la mère dans son choix d'allaiter ou non que le pauvre papa ait son petit confort?
Plein de choses. Par exemple, un papa peut tenir compte de l'état du budget au vu du prix des laits maternisés, se faire du souci en entendant qu'une partie de ces laits provient toujours de Chine où règne une fraude généralisée dans leur production (ce n'est pas parce qu'on a fusillé quelques directeurs d'usines qu'elle a cessé), tenir compte de la santé de son bébé au vu de l'anamnèse familiale, etc. Il y a même des papas qui pensent, esclaves décervelés de la mafia de l'allaitement, que le lien ainsi créé entre maman et bébé est souhaitable ;)
Bon je dois être fatiguée mais à part les sous je vois pas le rapport avec le confort du papa.
Pour ma part si j'avais allaite j'aurais mangé 100 % bio pas sûr que ce soit moins cher que la boîte de lait bio origine france sans huile de palme qui dure plusieurs semaines. Mais bon ma santé serait ptet meilleure et du coup moins de dépenses.

Avatar de l’utilisateur
Pepejul
Messages : 9054
Inscription : 11 déc. 2013, 13:07
Localisation : Marseille, France

Re: Un autre mythe déboulonné

#19

Message par Pepejul » 30 avr. 2015, 13:53

L'huile de palme est mauvaise pour la santé ? ;)
On a tort d'écrire tord ! Le prochain qui fait la faute je le tords !

Avatar de l’utilisateur
David Labrecque
Messages : 467
Inscription : 22 janv. 2013, 07:29
Localisation : Québec

Re: Un autre mythe déboulonné

#20

Message par David Labrecque » 30 avr. 2015, 14:33

«Le plus intelligent de tous, à mon avis, c'est celui qui au moins une fois par mois se traite lui-même d'imbécile, — aptitude de nos jours inouïe !» (Dostoïevski)

Nouvellevenue
Messages : 5
Inscription : 27 avr. 2015, 09:20

Re: Un autre mythe déboulonné

#21

Message par Nouvellevenue » 30 avr. 2015, 16:39

Pepejul a écrit :L'huile de palme est mauvaise pour la santé ? ;)
Pas top pour le système cardiovasculaire à haute dose.
Elle contribue activement à la deforestation sinon.
http://www.passeportsante.net/fr/Nutrit ... e_palme_nu

Avatar de l’utilisateur
Pepejul
Messages : 9054
Inscription : 11 déc. 2013, 13:07
Localisation : Marseille, France

Re: Un autre mythe déboulonné

#22

Message par Pepejul » 30 avr. 2015, 16:52

Je cite le premier lien "Nous ne remettons pas en question les bienfaits de l’allaitement maternel et savons qu’en faire la promotion semble aller de soi pour plusieurs. Difficile d’être contre la vertu, ce que nous oserons faire tout de même."

Tout est dit... Ceux qui veulent manger de la merde en sachant que c'est mauvais pour la santé ne viennent pas pleurnicher parce qu'ils culpabilisent à cause des publicité pour les produits bio non ?

L'allaitement c'est pareil. Que ceux qui ne veulent pas allaiter assument le fait que c'est moins bien pour leurs enfants et on sera tranquille.
On a tort d'écrire tord ! Le prochain qui fait la faute je le tords !

Nouvellevenue
Messages : 5
Inscription : 27 avr. 2015, 09:20

Re: Un autre mythe déboulonné

#23

Message par Nouvellevenue » 30 avr. 2015, 17:14

Pepejul a écrit :Je cite le premier lien "Nous ne remettons pas en question les bienfaits de l’allaitement maternel et savons qu’en faire la promotion semble aller de soi pour plusieurs. Difficile d’être contre la vertu, ce que nous oserons faire tout de même."

Tout est dit... Ceux qui veulent manger de la merde en sachant que c'est mauvais pour la santé ne viennent pas pleurnicher parce qu'ils culpabilisent à cause des publicité pour les produits bio non ?

L'allaitement c'est pareil. Que ceux qui ne veulent pas allaiter assument le fait que c'est moins bien pour leurs enfants et on sera tranquille.
Sauf que personne ne m'a jamais demandé des comptes sur le fait que je donne du bio à mon bébé, ou a cherché à savoir si j'ai fait de la peinture écolo. Personne ne cherche à savoir si je fais bien tout un tas de chose par contre si je n'allaite pas je suis donc égoïste, pas éclairée etc. Des personnes s'intéressent tout à coup aux seins d'inconnues en leur posant des questions intimes et en jugeant leur choix. L'effet de mode est là et peut faire des ravages psychologiques. Mais bien sûr c'est la faute de la mère si elle n'aime pas se faire descendre au moment où elle a besoin de soutien.

Avatar de l’utilisateur
Nicolas78
Messages : 8087
Inscription : 04 janv. 2013, 10:32

Re: Un autre mythe déboulonné

#24

Message par Nicolas78 » 28 janv. 2016, 20:57

Salut,

Grosse news actuelle concernant l'allaitement, c'est pas rien :

http://www.lemonde.fr/planete/article/2 ... _3244.html
Allaiter au sein ou au biberon est sans doute une question de choix individuel, du moins pour les mères libres (sur le plan matériel, professionnel ou familial) de cette décision. Mais c’est aussi une question de santé publique. Une nouvelle étude internationale, agrégeant les données recueillies dans 164 pays, conclut que généraliser l’allaitement maternel pourrait éviter, chaque année, la mort de 823 000 enfants de moins de cinq ans dans le monde, en même temps que prévenir plusieurs pathologies infantiles. Cette pratique réduirait aussi de 20 000 le nombre annuel de décès par cancer du sein.

Publiée vendredi 29 janvier dans la revue médicale The Lancet, cette « méta-analyse », financée par la fondation Bill et Melinda Gates ainsi que par le Wellcome Trust britannique, conforte les recommandations de l’Organisation mondiale de la santé (OMS), qui préconise un allaitement maternel exclusif jusqu’à l’âge de six mois, puis un allaitement partiel jusqu’à deux ans. Elle confirme l’estimation, déjà avancée dans de précédents travaux et retenue par l’OMS, de 800 000 décès infantiles évitables.
Il est fort probable que les conclusions sois exagérées amha, la méthodologie est peut-être pas parfaite non plus (? je vais me renseigner la dessus demain), mais de plus en plus d’études montre que l'allaitement est très bon par la santé de l'enfant.
Suffisamment pour mettre en cause l'utilisation des poudres et lancer un appel à sa réduction massive afin de réduire les risques de développement de tout un tas de maladies gênantes pour l'enfant, et parfois mortelles.
On parle de plusieurs centaines de milliers d'enfants qui serait moins exposés à des contraintes parfois voir souvent fatale (ça dépend ou née l'enfant bien sure).

A suivre de prés, et avec un œil sceptique bien entendu. Mais ça me parait relativement raisonnable.
D'autres études de sources différentes et plus anciennes soutiennent des pronostiques quasi-identiques.
Les vendeurs de poudre on du soucis à se faire dans tout les cas.

Avatar de l’utilisateur
LoutredeMer
Messages : 3672
Inscription : 30 juil. 2008, 17:34

Re: Un autre mythe déboulonné

#25

Message par LoutredeMer » 29 janv. 2016, 13:24

Nicolas78 a écrit :Les vendeurs de poudre on du soucis à se faire dans tout les cas.
Pas en France, tant que le congé maternité post natal sera de 10 semaines (!). Je connais bien une BelettedeTerre qui, du jour ou elle a laissé son bébé de 2 mois et demi à la crèche en pleurant pour retourner au travail, n'a plus eu de montées de lait par fatigue et stress. Epoustouflant de constater que le critère socio-professionnel n'est pratiquement pas pris en compte dans cette étude de septembre 2015 : Pourquoi les Françaises n’allaitent pas aussi longtemps que le préconise l’OMS et je n'en trouve pas mention explicite dans le CR de l'étude que tu mentionnes, assez flou en général.
L’étude passe très rapidement sur la question – pourtant décisive – du moment de la reprise du travail à l’issue des dix semaines légales du congé postnatal. Un aspect qui devrait faire l’objet d’une étude plus approfondie d’ici un an.
En savoir plus sur http://www.lemonde.fr/societe/article/2 ... 8yLY6eW.99

Répondre

Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit