Laser ou chirurgie?

Homéopathie, acupuncture, reiki, urinothérapie, etc. Des preuves???
Répondre
Avatar de l’utilisateur
LoutredeMer
Messages : 3643
Inscription : 30 juil. 2008, 17:34

Laser ou chirurgie?

#1

Message par LoutredeMer » 17 févr. 2016, 08:21

Salut,

Je me suis écrasé la plante du pied il y a 4 mois en portant des sacs très lourds, avec des talons. Du coup j'ai mal et un nodule sous la plante du pied. Donc fibrose du tendon. Il a réduit de 5 mm à 3,3 mm de diamètre en deux mois.

Un podologue m'a proposé un traitement par laser de une ou deux séances à 50 euro non remboursés. Le médecin m'a prescrit à l'époque une pommade anti inflammatoire et on me parle maintenant de chirurgie.

Ou bien je pense que j'ai l'option d'attendre encore 4 ou 5 mois que le nodule soit complètement résorbé, en ne sachant pas si ce sera suffisant pour retrouver l'usage normal de mon pied.

Je ne trouve pas beaucoup de commentaires sur le web à propos du laser et des différents traitements et résultats. Je ne sais pas si c'est considéré comme médecine alternative ou traditionnelle. Et je ne sais pas si après laser, je retrouverai l'usage normal à 100% de mon pied.

Avez-vous des informations ou un avis là-dessus?

Avatar de l’utilisateur
spin-up
Modérateur
Modérateur
Messages : 3920
Inscription : 23 févr. 2012, 07:01

Re: Laser ou chirurgie?

#2

Message par spin-up » 17 févr. 2016, 08:57

J'ai trouvé 2 ou 3 trucs dessus.
Ca se classe plutot dans les medecines alternatives, meme si on est un peu dans une zones grise (dans le sens ou ca a un effet physique réel de depot local de chaleur mais peu de fondement biologique) . Il y a quelques articles qui reportent des effets (moderes) sur sur la douleur et/ou l'inflammation dans les tendinopathies. Mais dans l'ensemble, rien de tres convaincant.

http://tendondisorders.org/treatments.html
http://www.devicewatch.org/reports/lllt.shtml
http://www.ncbi.nlm.nih.gov/pubmed/?ter ... ndinopathy

Avatar de l’utilisateur
MaisBienSur
Messages : 4186
Inscription : 13 sept. 2012, 10:43
Localisation : N/E France

Re: Laser ou chirurgie?

#3

Message par MaisBienSur » 17 févr. 2016, 09:22

Ca ne va pas faire avancer le débat, j'en conviens, mais pourquoi pas un cumul des deux ?
Sabre laser ?

Je ssssssuuuuuiiiiis ton pèèèèèèèère ! :jedi:
Et la marmotte, elle met le chocolat dans le papier d'alu.
Avant, j'étais indécis, maintenant je n'en suis plus très sûr...

Jean-Francois
Modérateur
Modérateur
Messages : 20662
Inscription : 03 sept. 2003, 02:39

Re: Laser ou chirurgie?

#4

Message par Jean-Francois » 17 févr. 2016, 10:04

LoutredeMer a écrit :Avez-vous des informations ou un avis là-dessus?
Je ne connais pas du tout ce genre de traitement. Je conseille de demander au podologue le principe de fonctionnement du laser (ça agit sur quoi exactement et comment). S'il n'est pas capable d'articuler une réponse rationnelle, ne donnez pas suite.

Pour aller dans le sens de ce que dit spin-up, dans le résumé de cette revue de littérature on lit:
"Nous avons identifié des résultats contradictoires [ou "peu cohérents"] avec la thérapie par ondes de choc, et de modalités thérapeutiques physiques telles que les ultrasons, l'iontophorèse et la thérapie par laser peu énergétique."
("We identified inconsistent results with shock wave therapy and physical therapy modalities such as ultrasound, iontophoresis and low-level laser therapy.")

Jean-François
"Both life in general and consciousness in particular are embodied, meaning that they depend on a material body and a material brain, respectively, for their existence."
("Autant la vie en général que la conscience en particulier sont incarnées, ce qui signifie qu'elles dépendent, respectivement, d'un corps matériel et d'un cerveau matériel pour leur existence.")
P. 19, Feinberg & Mallatt (2017) The ancient origins of consciousness. The MIT Press

Avatar de l’utilisateur
spin-up
Modérateur
Modérateur
Messages : 3920
Inscription : 23 févr. 2012, 07:01

Re: Laser ou chirurgie?

#5

Message par spin-up » 17 févr. 2016, 10:47

Jean-Francois a écrit : Je ne connais pas du tout ce genre de traitement. Je conseille de demander au podologue le principe de fonctionnement du laser (ça agit sur quoi exactement et comment). S'il n'est pas capable d'articuler une réponse rationnelle, ne donnez pas suite.
Il ne pourra pas expliquer, de ce que j'ai pu lire, le principe d'action de la low level laser therapy n'est pas clairement identifié. Le depot local de chaleur pourrait néanmoins expliquer un effet antalgique (mais pas plus qu'une simple compresse chaude) voire un effet sur vascularisation et l'elasticité benefique a la guerison des tissus (encore une fois, pas forcément mieux qu'une compresse chaude).

Apres, est ce qu'un podologue est censé connaitre les bases physiologiques de ce qu'il prescrit ou simplement utiliser des methodes scientifiquement validées, et selon les recommandations issues de ces travaux scientifiques?

Jean-Francois
Modérateur
Modérateur
Messages : 20662
Inscription : 03 sept. 2003, 02:39

Re: Laser ou chirurgie?

#6

Message par Jean-Francois » 17 févr. 2016, 11:30

spin-up a écrit :Apres, est ce qu'un podologue est censé connaitre les bases physiologiques de ce qu'il prescrit ou simplement utiliser des methodes scientifiquement validées, et selon les recommandations issues de ces travaux scientifiques?
S'il n'est pas capable d'expliquer un minimum ce qu'il prescrit on peut se poser des questions sur sa compétence, à mon avis. Si son but n'est pas de pousser à la vente, il admettra que pas grand-chose est encore validé (au moins à sa connaissance). Cela ne dira rien sur le traitement mais on n'engage pas 50-100 euros à la roulette l'aveuglette.

Et s'il commence à parler circulation d'énergie, de ki, et de réalignement de chakras... on change définitivement de podologue ;)

Jean-François
"Both life in general and consciousness in particular are embodied, meaning that they depend on a material body and a material brain, respectively, for their existence."
("Autant la vie en général que la conscience en particulier sont incarnées, ce qui signifie qu'elles dépendent, respectivement, d'un corps matériel et d'un cerveau matériel pour leur existence.")
P. 19, Feinberg & Mallatt (2017) The ancient origins of consciousness. The MIT Press

Avatar de l’utilisateur
LoutredeMer
Messages : 3643
Inscription : 30 juil. 2008, 17:34

Re: Laser ou chirurgie?

#7

Message par LoutredeMer » 17 févr. 2016, 15:00

Merci à vous deux. J'ai regardé les documents. Il en ressort que le traitement Astym est vraiment efficace. Malheureusement, je ne crois pas qu'on le trouve en France (si?). Tout le reste est assez criticable (mais comment font les sportifs?).

Le laser n'est quand meme pas trop mal placé par rapport aux autres traitements.

Je vois mon médecin après demain avec la dernière échographie, je vais voir ce qu'elle me propose. Je vous tiens au courant.

----

Traitement Astym : à l'étude. Efficace. Non-invasif. Stimulation par pression d'un instrument sur la peau pour stimuler une réponse régénérante. 6 semaines de traitement par thérapeuthe certifié. En France?

Injections de sang autologue (de soi-meme) : Insuffisance d'études.

Injections de corticosteroides : controversé car effets secondaires , pouvant affaiblir le tendon et causer une rupture suite à injections répétées. INjections faites sous échographie car doivent etre faites autour du tendon et pas dedans (rupture). Soigne l'inflammation mais effet court terme, pas de régénération évidente.

electro-thérapie combinée avec crème corticosteroide: manque d'évidences de guérison.

Ondes de choc : Oula

Fenestration : Oulala

Friction par massages et instruments : peu d'évidences de guérison.

Patch de nitroglycerine (euuuuuuuh...) : manque de résultats significatifs

anti-inflammatoires : soulage la douleur, pas d'effet de guérison long-terme prouvé.

Injections de plasma (de soi meme) : pas de différence observée avec le placebo.

Prolothérapie : études insuffisamment controlées.

Laser : résultats non probants, mais quelques réussites. (improvement = ? effet sur la douleur ou la guérison du tendon?)

Bandage, immobilisation en extension, repos : non-probant. Le podologue m'en a fait un , je l'ai oté au bout de 3 jours, car j'étais mal à l'aise et le pied gonflait.

Chirurgie : En dernier recours, si après 6 mois, rien d'autre n'a fonctionné. En général le chirurgien ote la partie fibrosée du tendon.

Ultrasons : pas d'évidence de guérison de la tendinopathie chronique. Pour l'aigüe comme la mienne, je ne sais pas.
--------
Low-level laser treatment (LLLT) has been studied extensively with mixed results. Of the 14 randomized clinical trials evaluating LLLT, two were discarded due to inadequate controls. Of the remaining studies, five showed improvement treating tendinopathy with LLLT compared to placebo LLLT [23, 52, 90, 170, 171], while seven studies showed no difference [16, 21, 69, 87, 101, 184, 186]. Four systematic reviews have addressed LLLT and all agreed the best current level of evidence does not support its use in the treatment of tendinopathy [65, 106, 168, 181]

Avatar de l’utilisateur
LoutredeMer
Messages : 3643
Inscription : 30 juil. 2008, 17:34

Re: Laser ou chirurgie?

#8

Message par LoutredeMer » 22 févr. 2016, 08:06

Salut Spin-up et Jean Francois,

J'ai contacté la podologue qui m'a dit qu'il s'agissait de la technique K laser qui serait aussi préconisée par des kinesitherapeuthes. Les explications sur le site

Elle préconise 3 seances à 25 euro (oui, c'est passé de 50 à 25 et de une à 3 séances). Mon médecin généraliste n'y connait rien (sic) et me recommande directement la chirurgie. Un ami osthéopathe ne connait pas le laser, et évoque au téléphone un éventuel effondrement de l'arche plantaire (rectifiable par une simple pression) ou un nodule dejà existant qui se serait enflammé suite à l'effort avec les sacs. Suite à quoi il me revient à l'esprit que j'ai des crampes de la voute plantaire (au moins une par semaine) depuis des années. J'ai pris rendez-vous avec un medecin du sport dans quelques jours, je vais voir ce qu'il en dit.

Le K laser en gros : Rétablir la production d'ATP (adénosine triphosphate) qui est la molécule utilisée comme carburant par nos cellules pour toutes les réactions chimiques qui nécessitent de l’énergie ; stimuler les fibroblastes.

Fondamentaux

Mécanismes cellulaires
Grâce au K-Laser , la chaîne respiratoire est ainsi restaurée et la production d’A.T.P. rétablit, la mitochondrie fabrique à nouveau 38 molécules d’A.T.P.


Effets physiologiques : anti inflammatoire, cicatrisant, entre autres .

J'ai trouvé des explications complémentaires concernant le laser, sur un Portail Kinésithérapie, le kine annuaire
Selon l’hypothèse de la crise énergétique d’ATP (qui va empêcher le muscle de se relâcher et va entrainer une ischémie par vasoconstriction des vaisseaux), le laser haute énergie se présente comme l’arme absolue pour éliminer les contractures. L’action principale du laser est de stimuler la production d’ATP dans les cellules du muscle, et donc de favoriser le relâchement musculaire, pour agir sur la contracture. La deuxième action du laser est de favoriser une vasodilatation des vaisseaux : celle-ci qui va permettre d’apporter les éléments nutritifs aux cellules, de réduire l’ischémie produite par la contracture, et d’éliminer les déchets. Un traitement de contracture avec le laser dure environ 4 minutes avec un résultat qui se fait sentir pratiquement immédiatement.

f. Trigger Points

Le trigger point appelé aussi point gâchette est une zone focalisée d’hyper irritabilité, qui est localement sensible à la pression, et qui peut entrainer des symptômes (habituellement une douleur) à distance. Le point gâchette d’un muscle squelettique est une zone étroite hyper irritable d’hypertonicité musculaire, située dans un faisceau de tissu musculaire extrêmement tendu. Il est localement sensible à la pression et est susceptible d’entrainer une douleur dans des zones éloignées du corps. Comme dans la contracture musculaire, la théorie prédominante pour la genèse d’un point gâchette est l’hypothèse de la crise énergétique. Pendant de nombreuses années on a essayé différentes techniques de traitement des trigger points : pression forte réalisant une compression ischémique, pression moins forte, massage, cryothérapie, chaleur type I.R., « dry needling » fait par une aiguille d’acupuncture, crochetage et plus récemment ondes de chocs.

Le laser haute énergie pourrait se présenter comme une arme pour traiter les T.P., en effet l’action principale du laser est de stimuler la production d’ATP dans les cellules, donc d’avoir une action directe sur la contracture. Très souvent les points gâchettes se situent à une certaine profondeur dans le muscle, ils sont donc difficiles à traiter. Les nouveaux lasers de par leur puissance et leurs longueurs d’ondes, vont pouvoir aller au plus profond des muscles pour atteindre les TP.

Avatar de l’utilisateur
LoutredeMer
Messages : 3643
Inscription : 30 juil. 2008, 17:34

Re: Laser ou chirurgie?

#9

Message par LoutredeMer » 03 mars 2016, 10:03

J'ai testé pour vous...les ondes de choc (oui, le "oula"). J'ai eu deux seances de 4-5 mn avec un medecin du sport que je me suis decidée à aller voir et qui ne m'a pas laissé le choix. (c'est un gros stylo qui fait genre marteau piqueur en externe à l'endroit du traumatisme, ca fait un peu mal mais c'est supportable..5 mn.) Il a confirmé qu'il s'agissait d'un ancienne lésion réenflammée, sans effondrement de l'arche plantaire.

J'en parle parce que ca peut servir a tout un chacun.

Après la 1ère seance d'ondes de choc, au 2 ème RV une semaine après (hier), il m'a ausculté le pied et a trouvé le nodule aplati. A la fin de la 2e seance d'ondes de choc, il a taté et m'a dit que le nodule etait parti, explosé, atomisé, satellisé, anéanti... Bref, j'etais contente.

Il a annoncé un mois de cicatrisation pour le tendon et que je devrais ensuite trotter comme un lapin.. mais il peut y avoir recidive. Bon. Pour l'instant, j'ai le pied comme un boudin et j'attends que ca passe :grimace:

Quant au laser, je n'ai pas testé pour vous..il faudra trouver un autre cobaye. :mrgreen:

Avatar de l’utilisateur
ServerError503
Messages : 673
Inscription : 22 oct. 2010, 14:14

Re: Laser ou chirurgie?

#10

Message par ServerError503 » 04 mars 2016, 18:34

LoutredeMer a écrit : Quant au laser, je n'ai pas testé pour vous..il faudra trouver un autre cobaye. :mrgreen:
Tsst,tsst,tsst ... Quand on signe un contrat, il faut le lire attentivement ! :Faust:
Le texte ci-haut concerne seulement les exemples et sujets qui y sont traitées, l'auteur n'a aucunement l'intention de salir la réputation de quiconque ne serait pas mentionnée explicitement dans ce texte, ou omis pour des raisons de lisibilité-commodité-paresse. L'auteur présente d'avance toutes ses excuses à toute personne qui serait offusquées par le texte ou ce qu'il n'y est pas dit ou encore ce que l'auteur a jugé implicite mais qui n'aurait pas été compris comme tel par le lecteur. Le tout sans préjudice.

Auffroys
Messages : 2
Inscription : 28 avr. 2016, 18:25

Re: Laser ou chirurgie?

#11

Message par Auffroys » 28 avr. 2016, 18:37

Que pensez-vous du K-Laser ? J'ai l'impression que beaucoup de kiné l'utilise sans connaitre réellement son mécanisme ? Comment des infra-rouge peuvent traverser le corps et aller dans les cellules pour les soigner ? A part la chaleur de surface je ne vois pas bien ??

http://rayons-sante.com/rayonnements-sa ... traversent

Avatar de l’utilisateur
LoutredeMer
Messages : 3643
Inscription : 30 juil. 2008, 17:34

Re: Laser ou chirurgie?

#12

Message par LoutredeMer » 29 avr. 2016, 06:27

Auffroys a écrit :Que pensez-vous du K-Laser ? J'ai l'impression que beaucoup de kiné l'utilise sans connaitre réellement son mécanisme ? Comment des infra-rouge peuvent traverser le corps et aller dans les cellules pour les soigner ? A part la chaleur de surface je ne vois pas bien ??

http://rayons-sante.com/rayonnements-sa ... traversent
Je n'en pense pas grand chose, n'ayant pas testé. J'avais appelé la podologue qui m'a confirmé qu'il s'agissait de k-laser. mais restait assez évasive..

Par contre le laser est utilisé pour le décollement de la rétine dans les hopitaux.
http://www.ophtalmologie.fr/decollement ... laser.html
Il est important parfois, devant des lésions menaçantes, de bien faire comprendre au patient que le traitement au laser est urgent: en effet, en cas de retard, un décollement de rétine peut se constituer, rendant le laser inefficace et imposant l'intervention chirurgicale. Alors qu'un traitement au laser garantit dans la quasi-totalité des cas un succès, le succès visuel après intervention chirurgicale pour décollement de rétine est plus aléatoire

Répondre

Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit