Se montrer sceptique en toutes circonstances?

Homéopathie, acupuncture, reiki, urinothérapie, etc. Des preuves???
Avatar de l’utilisateur
Lupus
Messages : 41
Inscription : 31 août 2016, 07:22

Se montrer sceptique en toutes circonstances?

#1

Message par Lupus » 14 mars 2017, 13:15

Bonjour à tous

J'ouvre ce topic afin de raconter une anecdote.

Ce week-end j'étais chez ma cousine (que j'adore, mais qui est un peu zozo, dirons nous).Nous discutions et je prenais des nouvelles auprès d'elle d'une de ses amies.

L'amie en question souffre d'une pathologie ophtalmologique rare (je n'ai pas plus de détails, et j'ai un peu trop dormis au cours d'ophtalmo....), en effet elle perd progressivement la vue sur ses deux yeux.

Elle me racontait que ces derniers mois, son état s'aggravait si bien que ses médecins lui ont annoncé que son œil droit serait bientôt aveugle et que l'état de son oeil gauche empirait également.

Désespéré et sur les conseils de ma cousine celle ci s'est tourné vers les "médecines alternatives" et a vu pas mal de thérapeutes.
Elle a fini par rencontré une dame qui prétend guérir les gens par le toucher (je ne sais plus le terme exacte pour ce genre de thérapeute).

Vous devinez la suite, dans les semaines qui ont suivis, non seulement la vue sur son œil droit à arrêter de s'empirer, mais celle ci c'est même amélioré, si bien qu'elle a put arrêter une partie des traitements qu'elle prenait habituellement.

Je pense bien évidemment que la "thérapeute" n'a rien à voir la dedans, et qu'il y a bien plus de chance que la maladie dont elle souffre évolue sous un mode de poussées/rémissions et que coup de bol, cette rémission est survenue à ce moment la.

Mais sur le moment, je n'avais vraiment pas cœur à contredire ma cousine.Elle était si heureuse pour son amie, et moi même j'étais très content pour elle.

J'ai mis mon chapeau de sceptique de coté, et en fait je remarque avec cette histoire que je le met très souvent de coté.On passe très vite pour le rabat-joie de service, c'est une position dur à tenir en permanence.Peut être faut il parfois ne pas dire ce que l'on pense?

Qu'en pensez vous?Ce genre de situations vous est aussi arrivés?Comment réagissez vous dans ce cas?

Jean-Francois
Modérateur
Modérateur
Messages : 20670
Inscription : 03 sept. 2003, 02:39

Re: Se montrer septique en toutes circonstances?

#2

Message par Jean-Francois » 14 mars 2017, 13:47

Lupus a écrit :BElle a fini par rencontré une dame qui prétend guérir les gens par le toucher (je ne sais plus le terme exacte pour ce genre de thérapeute)
Une adepte du toucher thérapeutique, p't'être?
Peut être faut il parfois ne pas dire ce que l'on pense?
Àma, faut agir selon contexte: votre cousine ne cherchait pas à discuter médecine mais de ce qui arrive de bien à sa copine. En plus, c'est elle qui raconte donc difficile de savoir ce qui en est vraiment. Autant laisser faire, sauf si ça tourne au prosélytisme... là, des réserves sont sans doutes appropriées.

Jean-François
"Both life in general and consciousness in particular are embodied, meaning that they depend on a material body and a material brain, respectively, for their existence."
("Autant la vie en général que la conscience en particulier sont incarnées, ce qui signifie qu'elles dépendent, respectivement, d'un corps matériel et d'un cerveau matériel pour leur existence.")
P. 19, Feinberg & Mallatt (2017) The ancient origins of consciousness. The MIT Press

Avatar de l’utilisateur
Kraepelin
Dictionnaire Sceptique
Dictionnaire Sceptique
Messages : 6416
Inscription : 06 nov. 2003, 12:14

Re: Se montrer septique en toutes circonstances?

#3

Message par Kraepelin » 14 mars 2017, 14:54

Lupus a écrit : Qu'en pensez vous?Ce genre de situations vous est aussi arrivés?Comment réagissez vous dans ce cas?
Je vous raconte la mienne. Je vois rarement ma soeur (que j'adore). Il y a quatre semaines nous nous sommes donné rendez-vous pour un souper spectacle au restaurent bar "House of jazz": elle et son mari, moi et mon épouse.

Ils savent tous que je suis un sceptique très militant. Pourtant, elle m'apprend qu'ils ont payé 140 $ pour consulter un médium. Puis, ma soeur se lance dans une longue série de révélations qu'ils ont reçu. En ce qui regarde ma sœur, elle croit que le médium lui a fait rencontrer notre grand-mère décédée il y a 20 ans. Grand mère lui aurait révélé toute sorte de choses du passé et lui aurait fait bien des prédictions.

Évidement, le médium s'en est tenu à des généralités (abus sexuels oubliés et séparation conjugales de proches à prévoir) et c'est ma sœur et mon beau-frère qui ont donné du sens à tout ça.

Comme toi, j'ai fermé ma trappe. Les trois dernières fois que nous nous sommes vue je me suis chicané avec eux parce qu'ils tenaient des propos islamophobes particulièrement grossiers. Le racisme, moi pas capable! Alors du "niaisage" avec un médium à la noix ... j'ai laissé courir.

Il faut choisir ses batailles.
La pauvreté ce n'est pas des logements insalubres où s'entassent des familles de dix. C'est n'avoir jamais été aimé ni respecté de toute sa vie. C'est ignorer la différence entre amour et maltraitance et s'attendre à ce qu'une caresse soit suivi d'une pluie de coups.
Jack Williams, SOS Sages-femmes

Avatar de l’utilisateur
Lulu Cypher
Modérateur
Modérateur
Messages : 5981
Inscription : 24 avr. 2015, 22:30
Localisation : Vénus

Re: Se montrer septique en toutes circonstances?

#4

Message par Lulu Cypher » 14 mars 2017, 15:39

Kraepelin a écrit : Il y a quatre semaines nous nous sommes donné rendez-vous pour un souper spectacle au restaurent bar "House of jazz"
Encore désolé pour le HS mais ... connaissais-tu le "Biddles" que le "House of jazz" a remplacé ? Je trouve que depuis le changement d'enseigne il n'y a plus d'âme, plus d'ambiance feutrée jazzy, la bouffe est devenue commune .... bref j'ai été tellement déçu :ouin:

Bon cet intermède publicitaire vous a été offert par Lulu-Pub .... je sors :arrow:

Et Dieu dit : « que Darwin soit »
------------------------------
Les animaux sont moins intolérants que nous : un cochon affamé mangera du musulman (P. Desproges)
------------------------------
Attention ce post est susceptible (lui-aussi) de contenir des traces d'humour. L'auteur tient à signaler qu'il décline toute responsabilité quant aux conséquences de leurs mésinterprétations.

SuperNord
Messages : 1037
Inscription : 25 mars 2009, 21:34
Localisation : Montréal

Re: Se montrer septique en toutes circonstances?

#5

Message par SuperNord » 14 mars 2017, 19:54

Lupus a écrit :
Désespéré et sur les conseils de ma cousine celle ci s'est tourné vers les "médecines alternatives" et a vu pas mal de thérapeutes.
Elle a fini par rencontré une dame qui prétend guérir les gens par le toucher (je ne sais plus le terme exacte pour ce genre de thérapeute).

Vous devinez la suite, dans les semaines qui ont suivis, non seulement la vue sur son œil droit à arrêter de s'empirer, mais celle ci c'est même amélioré, si bien qu'elle a put arrêter une partie des traitements qu'elle prenait habituellement.
C'est fou ce que l'être humain peu se réparé lui-même, évidemment ça rien à voir avec la guérison par le toucher, avoir espoir, rend vivant, avec espoir en rien, t'est mort. Pas mauvais en soi, selon moi.
SuperNord :sherlock:

Avatar de l’utilisateur
Lupus
Messages : 41
Inscription : 31 août 2016, 07:22

Re: Se montrer septique en toutes circonstances?

#6

Message par Lupus » 15 mars 2017, 05:46

Jean-Francois a écrit : Àma, faut agir selon contexte:
Kraepelin a écrit :Il faut choisir ses batailles.
Merci pour vos avis Jean-François, Kraepelin. Ça me conforte dans l'idée que j'ai bien réagis.

Je remarque d'ailleurs qu'avec le temps j'ai pas mal changé à ce niveau.Auparavant j'avais tendance à répondre beaucoup plus facilement.Mais maintenant il faut vraiment que la personne soit prosélyte ou me prenne à parti pour que je réponde ce que je pense.
SuperNord a écrit :C'est fou ce que l'être humain peu se réparé lui-même, évidemment ça rien à voir avec la guérison par le toucher, avoir espoir, rend vivant, avec espoir en rien, t'est mort. Pas mauvais en soi, selon moi.
Alors je dit peut être n'importe quoi.Mais il me semble avoir entendu parlé d'une étude qui cherchait à montrer si le fait d'être positif ou de croire en sa propre guérison avait une influence sur la survie chez des patients atteint de cancer.
Les résultats tendaient à montrer que l'état d'esprit n'avait aucune influence sur la survie.

C'est assez logique, mais plutôt déprimant.

Mais je n'ai aucune référence sous la main, j'avais entendu du cela de l'un de mes professeurs.

Avatar de l’utilisateur
Vathar
Messages : 389
Inscription : 23 sept. 2016, 09:41

Re: Se montrer septique en toutes circonstances?

#7

Message par Vathar » 15 mars 2017, 07:24

Je crois que Kraepelin l'a mentionné ici-meme il y a un certain temps. Il aura peut-être des références.

C'est par contre un bon exemple de croyance que je ne m'attacheras pas trop à démonter, dans la mesure ou meme si ca n'améliore pas les choses sur le plan physiologique, ca ne les fait pas empirer pour autant et apporte un peu de confort.

Pour revenir au sujet principal, choisir ses batailles est en effet le maitre mot, et lever le pied sur cet exemple précis est compréhensible. La seule chose dont je tenterais de m'assurer est que cette pseudo-thérapie n'intervient pas au détriment du traitement conventionnel. Vous mentionnez l’arrêt d'une partie des traitements; est-ce une réaction normale à l'amélioration de l'état du patient (ce que votre post semble indiquer), ou un choix délibéré de celui-ci devant "l'efficacité supérieure" de la pseudo-médecine?

Avatar de l’utilisateur
LoutredeMer
Messages : 3656
Inscription : 30 juil. 2008, 17:34

Re: Se montrer septique en toutes circonstances?

#8

Message par LoutredeMer » 15 mars 2017, 07:50

Lupus a écrit :Qu'en pensez vous?Ce genre de situations vous est aussi arrivés?Comment réagissez vous dans ce cas?
Jean-Francois a écrit :Àma, faut agir selon contexte: votre cousine ne cherchait pas à discuter médecine mais de ce qui arrive de bien à sa copine. En plus, c'est elle qui raconte donc difficile de savoir ce qui en est vraiment. Autant laisser faire, sauf si ça tourne au prosélytisme...
D'acord avec toi.

J'ai un bon copain qui a perdu son fils de 22 ans l'année dernière. Quand on s'est revu il m'a dit qu'il avait passé un sale moment où il était entre autres envahi de mauvaises égrégores qui tournaient autour de sa tete. J'ai réagi spontanément : "Des égrégores?". Et je n'ai pas fait d'autres commentaires.

Ce qui importait, c'est qu'on était content de se voir et que pendant le repas, on a parlé d'autres choses (en respectant son souhait non formulé de ne pas en parler). J'ai été très positive et je lui ai transmis un maximum de la joie que j'avais et de mon bien-etre du moment. Quand je suis partie il était bien. Meme si ce n'était qu'éphémère en apparence, je lui ai transmis "une bonne énergie" : de quoi un peu remonter la pente et en tout cas passer une meilleure nuit, plutot qu'engager une discussion sur les égrégores qui à mon sens à ce moment, n'aurait rien apporté.

Avatar de l’utilisateur
Kraepelin
Dictionnaire Sceptique
Dictionnaire Sceptique
Messages : 6416
Inscription : 06 nov. 2003, 12:14

Re: Se montrer septique en toutes circonstances?

#9

Message par Kraepelin » 15 mars 2017, 08:17

Lupus a écrit : ... il me semble avoir entendu parlé d'une étude qui cherchait à montrer si le fait d'être positif ou de croire en sa propre guérison avait une influence sur la survie chez des patients atteint de cancer.
Les résultats tendaient à montrer que l'état d'esprit n'avait aucune influence sur la survie.
En effet! En 2005, j'ai travaillé 12 mois en oncologie. Pour l'occasion, j'avais fait une petite revue de littérature sur les variables psychologies favorisant la guérison. En soi, l'attitude positive ne changeait strictement rien sauf en ce qui regarde la "compliance" au traitement. Le gens combatifs acceptent plus longtemps les affreux effets secondaires des traitements de chimiothérapie. On peut également croire qu'ils avaient, d'une certaine façon, une meilleur qualité de vie.[/quote]
La pauvreté ce n'est pas des logements insalubres où s'entassent des familles de dix. C'est n'avoir jamais été aimé ni respecté de toute sa vie. C'est ignorer la différence entre amour et maltraitance et s'attendre à ce qu'une caresse soit suivi d'une pluie de coups.
Jack Williams, SOS Sages-femmes

Avatar de l’utilisateur
Lupus
Messages : 41
Inscription : 31 août 2016, 07:22

Re: Se montrer septique en toutes circonstances?

#10

Message par Lupus » 15 mars 2017, 08:26

Vathar a écrit : Pour revenir au sujet principal, choisir ses batailles est en effet le maitre mot, et lever le pied sur cet exemple précis est compréhensible. La seule chose dont je tenterais de m'assurer est que cette pseudo-thérapie n'intervient pas au détriment du traitement conventionnel. Vous mentionnez l’arrêt d'une partie des traitements; est-ce une réaction normale à l'amélioration de l'état du patient (ce que votre post semble indiquer), ou un choix délibéré de celui-ci devant "l'efficacité supérieure" de la pseudo-médecine?
Oui en effet, l'arrêt d'une partie de ses traitements s'est fait sur décision des médecins qui la suivent, et non pas sur les conseils de cette "thérapeute".

C'est quelque chose qui m'énerve profondément d'ailleurs, que ces personnes s'approprient le mérite de la guérison ou du moins, de la rémission tout en faisant passer les médecins pour des idiots qui ne comprennent rien.
Kraepelin a écrit :En effet! En 2005, j'ai travaillé 12 mois en oncologie. Pour l'occasion, j'avais fait une petite revue de littérature sur les variables psychologies favorisant la guérison. En soi, l'attitude positive ne changeait strictement rien sauf en ce qui regarde la "compliance" au traitement. Le gens combatifs acceptent plus longtemps les affreux effets secondaires des traitements de chimiothérapie. On peut également croire qu'ils avaient, d'une certaine façon, une meilleur qualité de vie.
D'accord, ça confirme ce que je pensais.C'est une réalité bien triste...

Avatar de l’utilisateur
Cogite Stibon
Messages : 2684
Inscription : 16 févr. 2012, 08:19

Re: Se montrer septique en toutes circonstances?

#11

Message par Cogite Stibon » 15 mars 2017, 08:31

Selon moi, mais cela reste à démontrer empiriquement, mieux vaut :
- appliquer d'abord les principes du scepticisme à ses propres opinions plutôt qu'à celle des autres (parce nos propres biais son bien plus difficiles à détecter)
- dans le cadre de conversations privées avec des proches, ne pas s'attaquer frontalement aux croyances des interlocuteurs, mais expliquer les principes du scepticisme et en démontrer l'utilité aux travers d'exemples ne remettant directement en cause les croyances. Puis, les amener à faire le travail eux-même. Sauf dans des cas où il y a danger, bien sûr.
Pour les échantillons statistiques, comme dans d'autres domaines, il n'y a pas que la taille qui compte.
Raisonner a l'instinct sur des problemes de probabilites, c'est le desastre assuré. (Spin Up)
Une graphe sans échelle, c'est bon pour la poubelle

tchamba
Messages : 381
Inscription : 17 févr. 2017, 10:00

Re: Se montrer septique en toutes circonstances?

#12

Message par tchamba » 15 mars 2017, 08:46

Lupus a écrit : C'est quelque chose qui m'énerve profondément d'ailleurs, que ces personnes s'approprient le mérite de la guérison ou du moins, de la rémission tout en faisant passer les médecins pour des idiots qui ne comprennent rien.
J'ai bien peur que vous soyez incurable, Lupus. Pour l'idiotie, même les guérisseurs n'y peuvent rien. Si les médecins n'y comprennent rien, personne ne peut comprendre à leur place. C'est terrible, je sais.
Dernière modification par tchamba le 15 mars 2017, 08:52, modifié 2 fois.

Avatar de l’utilisateur
Lupus
Messages : 41
Inscription : 31 août 2016, 07:22

Re: Se montrer septique en toutes circonstances?

#13

Message par Lupus » 15 mars 2017, 08:51

tchamba a écrit :
Lupus a écrit : C'est quelque chose qui m'énerve profondément d'ailleurs, que ces personnes s'approprient le mérite de la guérison ou du moins, de la rémission tout en faisant passer les médecins pour des idiots qui ne comprennent rien.
J'ai bien peur que vous soyez incurable, Lupus. Pour l'idiotie, même les guérisseurs n'y peuvent rien.
Peut être pourriez vous développez en quoi je suis ou ce que je dit est idiot.
Ça rendrais votre commentaire un peu plus intelligent qu'une simple insulte :a4:

tchamba
Messages : 381
Inscription : 17 févr. 2017, 10:00

Re: Se montrer septique en toutes circonstances?

#14

Message par tchamba » 15 mars 2017, 08:53

Lupus a écrit :
Peut être pourriez vous développez en quoi je suis ou ce que je dit est idiot.
Ça rendrais votre commentaire un peu plus intelligent qu'une simple insulte :a4:


Je demande à un médecin d'être efficace. S'il ne l'est pas, je vais voir ailleurs.

Si un guérisseur est efficace et me soigne d'une maladie incurable par la médecine traditionnelle, je me fiche de savoir sur quel savoir théorique il s'appuie.

Même s'il ne fait qu'exploiter l'effet placebo. Si ça marche, je ne vois pas pourquoi je ne pourrais lui attribuer cette guérison.
Dernière modification par tchamba le 15 mars 2017, 08:57, modifié 1 fois.

Avatar de l’utilisateur
Lupus
Messages : 41
Inscription : 31 août 2016, 07:22

Re: Se montrer septique en toutes circonstances?

#15

Message par Lupus » 15 mars 2017, 08:56

tchamba a écrit :
Lupus a écrit :
Peut être pourriez vous développez en quoi je suis ou ce que je dit est idiot.
Ça rendrais votre commentaire un peu plus intelligent qu'une simple insulte :a4:


Je demande à un médecin d'être efficace. S'il ne l'est pas, je vais voir ailleurs.

Si un guérisseur est efficace et me soigne d'une maladie incurable par la médecine traditionnelle, je me fiche de savoir sur quel savoir théorique il s'appuie.

Le hic dans l'histoire, c'est qu'absolument rien ne prouve que le guérisseur est impliqué dans la rémission de cette personne.
Il n'y a comme ça, aucune manière de différencier la simple évolution de la maladie d'un potentiel effet thérapeutique du guérisseur.

Les médecins ont l'humilité de reconnaître quand ils ne savent pas (eux), au lieu d'immédiatement invoquer des raisons abracadabrantes.

Donc oui quand je voit que ces personnes se voient attribuer des guérisons miraculeuses,et qu'en même temps on fait passer les toubibs pour des guignols, ça m'agace, pour rester poli.
Dernière modification par Lupus le 15 mars 2017, 09:00, modifié 1 fois.

thewild
Messages : 885
Inscription : 09 août 2016, 10:43

Re: Se montrer septique en toutes circonstances?

#16

Message par thewild » 15 mars 2017, 08:57

Lupus a écrit :J'ai mis mon chapeau de sceptique de coté, et en fait je remarque avec cette histoire que je le met très souvent de coté.On passe très vite pour le rabat-joie de service, c'est une position dur à tenir en permanence.Peut être faut il parfois ne pas dire ce que l'on pense?
Je partage cet avis, de même que tous les autres membres apparemment.
Mais j'ai tout de même tendance à garder ce genre d'anecdotes dans un coin de ma mémoire pour pouvoir en parler plus tard avec les intéressés lorsque les circonstances sont plus appropriées.
J'ai dans ma famille proche pas mal de personnes adeptes des médecines douces comme l'homéopathie et l'acuponcture (qui n'en a pas ?). Je me contente de garder le silence lorsqu'elles me parlent de ces traitements (elles me connaissent...), mais je ne manque pas d'y revenir plus tard lorsque leur santé s'est améliorée et que le sujet est moins sensible.
"Assurons nous bien du fait, avant de nous inquiéter de la cause." Bernard Le Bouyer de Fontenelle

"Plus un fait est extraordinaire, plus il a besoin d'être appuyé de fortes preuves." Pierre Simon Laplace

tchamba
Messages : 381
Inscription : 17 févr. 2017, 10:00

Re: Se montrer septique en toutes circonstances?

#17

Message par tchamba » 15 mars 2017, 09:03

Lupus a écrit :
Le hic dans l'histoire, c'est qu'absolument rien ne prouve que le guérisseur est impliqué dans la rémission de cette personne.
Il n'y a comme ça, aucune manière de différencier la simple évolution de la maladie d'un potentiel effet thérapeutique du guérisseur.

Les médecins ont l'humilité de reconnaître quand ils ne savent pas (eux), au lieu d'immédiatement invoquer des raisons abracadabrantes.
Quelqu'un qui devient aveugle, va voir un médecin qui lui confirme qu'il va effectivement devenir aveugle et a l'humilité de reconnaitre qu'il ne sait rien et ne peut rien faire c'est une chose.

Si cette personne va voir un guérisseur qui inverse les effets de la maladie jusqu'à la guérir, il faudrait être déjà aveugle pour ne pas reconnaitre que ce guérisseur est efficace.

La guérison est une preuve d'efficacité mais pas la preuve que les raisons abracadabrantes invoquées soient justes.

Vous considérez trop facilement que les " les raisons abracadabrantes" sont une preuve que le guérisseur n'y est pour rien dans la guérison.

J'attire votre attention sur le fait que la guérison est une chose et "les raisons abracadabrantes" une autre.

Le scepticisme peut se porter à invalider "les raisons abracadabrantes" mais pas à invalider la guérison si cette guérison est réelle.

Si vous allez voit trois guérisseurs qui tiennent le même discours, il se pourrait que seul l'un deux soit efficace. C'est souvent le cas avec l'ostéopathie.
Dernière modification par tchamba le 15 mars 2017, 09:11, modifié 1 fois.

Avatar de l’utilisateur
Lupus
Messages : 41
Inscription : 31 août 2016, 07:22

Re: Se montrer septique en toutes circonstances?

#18

Message par Lupus » 15 mars 2017, 09:10

tchamba a écrit : Si cette personne va voir un guérisseur qui inverse la maladie jusqu'à la guérir, il faudrait être déjà aveugle pour ne pas reconnaitre que ce guérisseur est efficace.

La guérison est une preuve d'efficacité mais pas la preuve que les raisons abracadabrantes invoquées soient justes.
Et bien non justement.

Ce n'est pas parce que sa maladie entre en rémission juste après avoir consulté cette "thérapeute" qu'il y a cause à effet.

Comment peut on savoir si cette rémission est le fait d'une évolution normale de la maladie (c'est d'ailleurs comme ça qu’énormément de maladies chroniques évoluent, comme par exemple la maladie de Crohn ou la sclérose en plaque) ou le fait d'un quelconque effet (placebo ou réel pouvoir) du thérapeute?

Le seul moyen de le savoir serait de l'étudier sur un nombre suffisant de personnes, dans des conditions contrôlé, bref, une étude clinique.

En attendant, l'une des propositions est infiniment plus probable que la seconde.

En attendant, avant même de savoir la réponse, la guérisseuse se voit attribuer tout les mérites et les médecins passent pour clown...

_______Léon______
Messages : 16
Inscription : 15 mars 2017, 05:49

Re: Se montrer septique en toutes circonstances?

#19

Message par _______Léon______ » 15 mars 2017, 09:12

Lupus a écrit :
Les médecins ont l'humilité de reconnaître quand ils ne savent pas (eux), au lieu d'immédiatement invoquer des raisons abracadabrantes.
Enchanté, Lupus.

On peut le dire pour certains médecins, attentifs à leurs patients et qui peuvent reconnaître parfois leurs torts. Mais je peux vous garantir d'expérience que certains soignants n'ont parfois pas le recul - ou l'expérience - nécessaire pour faire preuve d'humilité.
Lupus a écrit :en même temps on fait passer les toubibs pour des guignols, ça m'agace, pour rester poli.
Certains ont été pire que des guignols, en tout cas du point de vue de l'historien (Mengele, etc.).

thewild
Messages : 885
Inscription : 09 août 2016, 10:43

Re: Se montrer septique en toutes circonstances?

#20

Message par thewild » 15 mars 2017, 09:14

tchamba a écrit :Si un guérisseur est efficace et me soigne d'une maladie incurable par la médecine traditionnelle, je me fiche de savoir sur quel savoir théorique il s'appuie.
La médecine traditionnelle ? Il n'y a qu'une médecine : la médecine scientifique.
Elle n'a pas forcément besoin d'une théorie pour être scientifique, elle peut-être empirique, mais elle doit répondre à l'impératif scientifique qui est de faire la preuve de son efficacité. En d'autres terme, la médecine scientifique doit faire mieux qu'un placébo.
Une pratique qui ne répondrait pas à cette exigence ne peut prétendre au nom de médecine, et son praticien est un charlatan et non un guérisseur.

Si votre "guérisseur" sait soigner des maladies qu'on croyait incurables (et qui ne le sont plus, du coup) mais qu'il ne partage pas son savoir, c'est un ignoble personnage ! Peu importe la raison de ce refus d'ailleurs.
La guérison est une preuve d'efficacité mais pas la preuve que les raisons abracadabrantes invoquées soient justes.
C'est faux ! La preuve d'efficacité, c'est de faire mieux qu'un placébo ! Les rémissions spontanées existent, même en l'absence de tout charlatan pour se les approprier.
Le scepticisme ne prétend pas invalider la guérison, il invalidera le fait que cette guérison soit due à la "thérapie" prodiguée par le "guérisseur".
"Assurons nous bien du fait, avant de nous inquiéter de la cause." Bernard Le Bouyer de Fontenelle

"Plus un fait est extraordinaire, plus il a besoin d'être appuyé de fortes preuves." Pierre Simon Laplace

tchamba
Messages : 381
Inscription : 17 févr. 2017, 10:00

Re: Se montrer septique en toutes circonstances?

#21

Message par tchamba » 15 mars 2017, 09:15

Lupus a écrit : Et bien non justement.

Ce n'est pas parce que sa maladie entre en rémission juste après avoir consulté cette "thérapeute" qu'il y a cause à effet.

Comment peut on savoir si cette rémission est le fait d'une évolution normale de la maladie (c'est d'ailleurs comme ça qu'énormement de maladie chroniques évoluent, comme par exemple la maladie de Crohn ou la sclérose en plaque) ou le fait d'un "pouvoir" du thérapeute?

Le seul moyen de le savoir serait de l'étudier sur un nombre suffisant de personnes, dans des conditions contrôlé, bref, une étude clinique.

En attendant, l'une des propositions est infiniment plus probable que la seconde.

En attendant, avant même de savoir la réponse, la guérisseuse se voit attribuer tout les mérites et les médecins passent pour clown...
Vous croyez que l'amie de votre amie est la première personne que ce guérisseur a guéri?
Vous croyez que l'amie de votre amie est la première personne que le medecin n'a pas guéri?

Votre crédulité me sidère, en tant que sceptique.
Si vous avez besoin d'un clown, allez voir un médecin. (j'exagère un peu)

Avatar de l’utilisateur
Lupus
Messages : 41
Inscription : 31 août 2016, 07:22

Re: Se montrer septique en toutes circonstances?

#22

Message par Lupus » 15 mars 2017, 09:22

tchamba a écrit :
Vous croyez que l'amie de votre amie est la première personne que ce guérisseur a guéri?
Encore faudrait il prouver que ce guérisseur a effectivement guéri quelqu'un.
Ça me parait être une première étape indispensable...

tchamba
Messages : 381
Inscription : 17 févr. 2017, 10:00

Re: Se montrer septique en toutes circonstances?

#23

Message par tchamba » 15 mars 2017, 09:33

Lupus a écrit :
tchamba a écrit :
Vous croyez que l'amie de votre amie est la première personne que ce guérisseur a guéri?
Encore faudrait il prouver que ce guérisseur a effectivement guéri quelqu'un.
Ça me parait être une première étape indispensable...


Ecoutez, je ne connais pas le guérisseur en question. Restons en là.

Les guérisseurs que je connais, voient toutes sortes de gens avec toutes sortes de pathologies. Ils ne prétendent pas guérir toutes les pathologies. S'ils n'avaient aucun résultat, ils arrêteraient.

Mon voisin est plombier magnétiseur. Si vous avez des questions, je peux lui transmettre, à l'occasion. J'espère qu'il est meilleur magnétiseur que plombier, parce que depuis qu'il est venu, j'ai toujours une fuite dans ma salle de bain sous l'évier.

thewild
Messages : 885
Inscription : 09 août 2016, 10:43

Re: Se montrer septique en toutes circonstances?

#24

Message par thewild » 15 mars 2017, 09:37

tchamba a écrit :depuis qu'il est venu, j'ai toujours une fuite dans ma salle de bain sous l'évier.
Et il continue malgré tout, comme quoi on peut persévérer malgré ses échecs.
Vous n'avez pas répondu à mon message (posté juste avant le votre, je suppose donc que vous ne l'avez pas vu), mais vous avez tout faux sur la façon dont on détermine l'efficacité d'une thérapie.
"Assurons nous bien du fait, avant de nous inquiéter de la cause." Bernard Le Bouyer de Fontenelle

"Plus un fait est extraordinaire, plus il a besoin d'être appuyé de fortes preuves." Pierre Simon Laplace

Avatar de l’utilisateur
MaisBienSur
Messages : 4187
Inscription : 13 sept. 2012, 10:43
Localisation : N/E France

Re: Se montrer septique en toutes circonstances?

#25

Message par MaisBienSur » 15 mars 2017, 09:41

tchamba a écrit : Mon voisin est plombier magnétiseur. Si vous avez des questions, je peux lui transmettre, à l'occasion. J'espère qu'il est meilleur magnétiseur que plombier, parce que depuis qu'il est venu, j'ai toujours une fuite dans ma salle de bain sous l'évier.
Outre les subtilités phonétiques et historiques, il existe des différences pratiques fondamentales entre un lavabo et un évier. Ce dernier est généralement équipé d'un égouttoir annexe plus petit, et d'un bac ou deux plus grands à fond plat, qui permettent la plupart du temps d'y déposer la vaisselle. Les lavabos, au contraire, ont un fond souvent arrondi dont la fonction est de faciliter l'évacuation de l'eau et éviter la stagnation de celle-ci au fond du bac.

Alors, il s'agit d'un problème de lavabo, pas d'évier, je suis magnétiseur, ça vous fait 100€ pour l'info 8=)
Et la marmotte, elle met le chocolat dans le papier d'alu.
Avant, j'étais indécis, maintenant je n'en suis plus très sûr...

Répondre

Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit