Page 1 sur 1

Vibrations quantiques et organisme

Publié : 27 mai 2017, 05:42
par GRA
Salut à tous,

Récemment, sur une foire, j'ai voulu mettre à l'épreuve des "thérapeutes quantiques" qui proposaient des ateliers de thérapies basées sur les pouvoirs du son et des huiles essentielles.
Voulant réellement m'entretenir avec les thérapeutes, j'ai attendu un temps mort entre deux ateliers pour venir discuter et demander quelles étaient leurs prétentions, leurs méthodes, et surtout comment cela fonctionnait au niveau de la biologie et de la physique.
On m'a beaucoup vanté les mérites de la méditation, avec laquelle je n'ai aucun problème et suis même convaincu de l'utilité au quotidien.
Ce qui m'a plus gêné, c'est la couche ésotérique rajoutée par-dessus, et j'ai beaucoup de mal à trouver des ressources pour démêler le vrai du faux. C'est très important, car je sais que finalement, on ne guérira pas un cancer en faisant sonner des bols tibétains ou en sentant des fleurs, mais je ne peux pas me permettre de critiquer leurs méthodes en tapant sur un point qui est vrai.

Pourriez-vous m'aider sur quelques points, avec des ressources ou vos connaissances ?

-On m'a parlé d'un certain docteur "Maman" (je l'écris comme je l'ai entendu) qui aurait fait des recherches sur les ondes et le cancer (il aurait tué des cellules cancéreuses de culture avec des sons...), mais je n'arrive pas à trouver quoi que ce soit
-On m'a bien sûr dit que les organes avaient une fréquence magnétique propre. Quelle est la part de vrai là-dedans ? Qu'est-ce qui est extrapolé/sur-interprété ?
-Et qu'en est-il des ondes supposément émises par des huiles essentielles ?
-Après une rapide recherche, j'ai confirmé leurs dires selon lesquels notre cerveau a plusieurs fréquence selon le niveau d'activité (alpha, bêta, thêta...) : pourquoi les ondes extérieures dont on n'a pas conscience (celles des huiles dans leur hypothèse) ne pourraient-elles pas influer sur notre activité mentale ?
-Bref : y a-til eu des protocoles riguoureux pour tester la validité des thérapies cheloues dans le genre ?

Merci de vos réponses !

Re: Vibrations quantiques et organisme

Publié : 27 mai 2017, 07:37
par Cadenas
Alors déjà la mécanique quantique au niveau d'une quantité de matière aussi grande qu'un être humain, du peu que j'ai compris de la théorie, c'est très très compliqué. L'objet le plus gros auquel on aurait réussi à donner un comportement quantique faisait la taille de l'épaisseur d'un cheveu (et il était plongé dans le noir à une température proche du zéro absolu).

Pour ce qui est des ondes qui agissent sur les cellules cancéreuses, ce n'est pas nouveau, c'est le principe de la radiothérapie. ;)

Pour le reste j'ai plein d'objections, mais mes connaissances en sciences physiques étant lointaines je laisserai des gens compétents​ en parler (par peur de dire des bêtises).

Re: Vibrations quantiques et organisme

Publié : 27 mai 2017, 07:47
par Nicolas78
Je rajouterait simplement que les radiothérapies sont faites avec des instruments puissants, et non pas avec l'imposition des doigts de pieds, l'huile de jojoba et la vibration magnétique du coquelicot ;)

Re: Vibrations quantiques et organisme

Publié : 27 mai 2017, 08:12
par Cadenas
C'est sûr que faire une radiothérapie avec un "son" a peu de chance d'aboutir. :D J'attends avec impatience la génération de "thérapeute" qui affirmera guérir du cancer avec de de la musique "binaurale".

Re: Vibrations quantiques et organisme

Publié : 27 mai 2017, 08:16
par jean7
GRA a écrit :Et qu'en est-il des ondes supposément émises par des huiles essentielles ?
Chaque fois qu'on te parlera d'onde, tu peux demander la fréquence, l'amplitude et la longueur d'onde.
Si on ne sais pas te répondre, c'est qu'il ne s'agit pas d'onde.
Alors de quoi ? A tes interlocuteurs de te le dire. Tiens nous au jus.
;)

Re: Vibrations quantiques et organisme

Publié : 27 mai 2017, 09:34
par Psyricien
GRA a écrit :Salut à tous,

Récemment, sur une foire, j'ai voulu mettre à l'épreuve des "thérapeutes quantiques" qui proposaient des ateliers de thérapies basées sur les pouvoirs du son et des huiles essentielles.
Voulant réellement m'entretenir avec les thérapeutes, j'ai attendu un temps mort entre deux ateliers pour venir discuter et demander quelles étaient leurs prétentions, leurs méthodes, et surtout comment cela fonctionnait au niveau de la biologie et de la physique.
On m'a beaucoup vanté les mérites de la méditation, avec laquelle je n'ai aucun problème et suis même convaincu de l'utilité au quotidien.
Ce qui m'a plus gêné, c'est la couche ésotérique rajoutée par-dessus, et j'ai beaucoup de mal à trouver des ressources pour démêler le vrai du faux. C'est très important, car je sais que finalement, on ne guérira pas un cancer en faisant sonner des bols tibétains ou en sentant des fleurs, mais je ne peux pas me permettre de critiquer leurs méthodes en tapant sur un point qui est vrai.
Quelques éléments qui devraient vous éclairez:
1) Cela ce passe sur une "foire". On est loin d'un cadre sérieux pour l'exercice d'une thérapie.
2) L'usage du mot "quantique" est juste ici pour donner un genre, apparaitre comme super-mystérieux et super-puissant. De la même qu'il y a 2 siècles, c'était le "magnétisme" qui était en vogue. Simple tentative de récupération de la science par des gogologues.
3) La demande la plus simple est de demander des références complètes de publications dans des revues scientifiques (choses que vous n'obtiendrez jamais de leur part).
-On m'a parlé d'un certain docteur "Maman" (je l'écris comme je l'ai entendu) qui aurait fait des recherches sur les ondes et le cancer (il aurait tué des cellules cancéreuses de culture avec des sons...), mais je n'arrive pas à trouver quoi que ce soit
Le son est essentiellement une onde de pression qui se déplace dans un milieu (l'air en générale).
Pour sur, on peut détruire des truc avec du "son". Je n'en connais pas les application en cancérologie (qui d'un point de vue physique me semble limité).
Pour soigner un cancer on préférera utilisé de la Hadron-thérapie par exemple. L'idée étant de balancer un faisceaux de particules (des hadrons : un noyau d'hélium par exemple) en direction de l'endroit où se trouve la tumeur cancéreuse.
Pour des raison qu'il serait trop long d'expliquer ici, l'endroit où les particules dépose le plus d'énergie (que l'on nomme pic de Bragg) ne se trouve pas à la surface du corps, mais à l'intérieur du corps.
Ainsi, il possible de "griller" la tumeur, sans ouvrir et en ne faisant pas trop de dégât autour.
-On m'a bien sûr dit que les organes avaient une fréquence magnétique propre. Quelle est la part de vrai là-dedans ? Qu'est-ce qui est extrapolé/sur-interprété ?
Fréquence magnétique propre ? Ca ne veut rien dire !
Rien de tels n'existe.
Sans rentrer dans les détails à nouveau. Le corps émet en permanence un rayonnement électromagnétique : on parle alors de rayonnement de corps noir (même en pratique, c'est plutôt un corps gris).
C'est par exemple pour cela que l'humain est visible dans l'infra-rouge. Le spectre d'émission (qui est composé de nombreuses fréquences) est alors définie par la température de l'objet.
L'humain émet dans l'infra-rouge, une étoile émet dans le visible, de la matière qui tourne autour d'un trou noir émet dans les X, ....

Mais jusqu'à preuve du contraire nos organe n'ont pas de fréquences de résonance propre vis à vis des ondes EM.
Notez d'ailleurs que l'emploi du terme "fréquences magnétique" est suspect. En science on parle de fréquence "électro-magnétique". Car le champs électrique et magnétique sont une seul et même grandeur physique.
-Et qu'en est-il des ondes supposément émises par des huiles essentielles ?
Quel serait la nature de ces ondes ? Qui les a détecter ?
Cela ressemble à du charabia pseudo-scientifique. Les huiles essentielles ne dégagent pas plus d'onde que mes "excréments essentiels".
-Après une rapide recherche, j'ai confirmé leurs dires selon lesquels notre cerveau a plusieurs fréquence selon le niveau d'activité (alpha, bêta, thêta...) : pourquoi les ondes extérieures dont on n'a pas conscience (celles des huiles dans leur hypothèse) ne pourraient-elles pas influer sur notre activité mentale ?
L'argument "pourquoi pas ?" est très mauvais en science si on veut le présenter comme une preuve ;).
On préférera prouver qu'il y a effet. Si effet il y a, cela doit-être simple à mettre en évidence via un protocole scientifique.
-Bref : y a-til eu des protocoles riguoureux pour tester la validité des thérapies cheloues dans le genre ?
Deux choses:
1) Il y a surement eu des gens pour tester, par curiosité.
2) Les gogologues comme ceux que vous avez croisé, reste très loin de tout tests sérieux qui mettrait à bas leur commerce.

Dans un résumé grossier des choses: vous pouvez bazarder tout ce qu'ils vous ont raconté, ce n'est que de la pseudo science, qui par plusieurs aspect semble relever de choses en contradiction avec les connaissance actuelles que nous avons.
Et je parle bien de contradictions ! Au sens de : "on sait que c'est nimp".

A plus,
G>

Re: Vibrations quantiques et organisme

Publié : 27 mai 2017, 09:59
par Wooden Ali
Pour sur, on peut détruire des truc avec du "son". Je n'en connais pas les application en cancérologie (qui d'un point de vue physique me semble limité).
Une pratique courante est la lithotripsie qui permet de détruire in situ les calculs rénaux à l'aide d'ultra-sons.
Au Québec, on utilise comme source des CD de Céline Dion.

Pseudo-médecine.

Publié : 27 mai 2017, 15:44
par Cartaphilus
Salut à tous, bonjour GRA et bienvenue sur le forum.
Psyricien a écrit :Pour sur, on peut détruire des truc avec du "son". Je n'en connais pas les application en cancérologie [...]
L'utilisation des ultrasons (High Intensity Focused Ultrasound, HIFU) est un traitement utilisé pour détruire certaines tumeurs solides [réf. 1 ; en français, wikipédia, réf. 2 ], notamment le cancer de la prostate.

Concernant les ondes cérébrales, un peu de lecture : L'origine neuronale des ondes cérébrales ; à ne pas confondre avec le champ magnétique produit par l'activité électrique du cerveau.

Quant à l'usage médical de la mécanique quantique, la fréquence propre des organes, les ondes émises par les huiles essentielles... cela relève de la pseudo-médecine.

Re: Vibrations quantiques et organisme

Publié : 27 mai 2017, 15:46
par Inso
Wooden Ali a écrit :Au Québec, on utilise comme source des CD de Céline Dion.
:lol: Sans effets secondaires ?

Re: Vibrations quantiques et organisme

Publié : 27 mai 2017, 15:52
par Psyricien
Inso a écrit :
Wooden Ali a écrit :Au Québec, on utilise comme source des CD de Céline Dion.
:lol: Sans effets secondaires ?
On rapporte des tympans crevés et des crises de folie subites comme principaux effets secondaires :lol:
Certaines légendes urbaine font même état de noyades subites.

Re: Vibrations quantiques et organisme

Publié : 27 mai 2017, 16:03
par LoutredeMer
Z'êtes pas zentils avec Céline Dion ;) :a2:

Re: Vibrations quantiques et organisme

Publié : 27 mai 2017, 17:30
par Lulu Cypher
LoutredeMer a écrit :Z'êtes pas zentils avec Céline Dion ;) :a2:
C'est pas de notre faute c'est elle qui a commencé :mrgreen:

Re: Vibrations quantiques et organisme

Publié : 27 mai 2017, 22:27
par lefauve
Salut Gra,

Je lis que des charlatans ont essayé de te filés un de leur remède miracle.


c'est drôle comme il y a des choses qui persiste dans le temps.

Pour l'avenir, voici deux truc simples pour éviter de te faire prendre.

Tout d'abord, le corp humain fonctionne principalement par des interactions chimiques mécanique et électrique. Si on te parle d'autre chose comme de la physique quantique, d'esprits ou de magie il y a 99.99999999999999% des chances que ce soit une arnaques.

Le jargonnage, les professionnels dans n'importe quelle domaine scientifique ou techniques vont s'efforcer d'utiliser le moins de jargon possible et de rendre les explications le plus compréhensible pour les gens normaux . Le charlat an lui va embrassé le jargon techniques de plusieurs professions dans le but de confondre les gens normaux. Si tu ne comprends pas n'achète pas.

Puis finalement, tu es toujours mieux de consulter des experts dans leur domaine respectif. Les médecins et les pharmacien sont soumis à un code de déontologie contrairement au vendeur de jus de gazons qui lui n'est intéressé que par ton argent.

Re: Vibrations quantiques et organisme

Publié : 27 mai 2017, 22:39
par yquemener
La soupe nouillage comme l'appelait un ancien disciple aime bien parler de «vibrations» et d'«énergies»

La question, systématiquement évitée est simple: quelles instruments ont été utilisés pour mesurer objectivement la présence de ces vibrations et énergies? En général ce sera un pendule ou un outil du même genre qui demande à être utilisé par un croyant hors conditions de double aveugle.

Les vibrations qui peuvent avoir des effets médicaux sont surtout de trois types: mécaniques (massages), électro-magnétiques (infrarouges, lumière visible, rayons gamma) et sonores (sons, ultrasons, infrasons). Il faut leur demander le type de vibrations et la catégorie de fréquence pour avoir une idée de quoi on parle. Une fois ça établit, on peut parler de l'intensité et des effets.

Astuce: une bonne façon de troller les gens qui veulent rester vague dans leur définition d'une «vibration» est de rebaptiser ça «radiation», à la connotation plus négative. Et suggérer que sans connaître la fréquence, on ne sait pas si c'est bénéfique ou dangereux.

Et pour ce qui est de tuer des cellules cancéreuses avec le son, souvenez vous de ce XKCD: https://xkcd.com/1217/

Image