Stenose lombaire

Homéopathie, acupuncture, reiki, urinothérapie, etc. Des preuves???
Steph448
Messages : 1
Inscription : 21 sept. 2017, 12:18

Stenose lombaire

#1

Message par Steph448 » 21 sept. 2017, 12:24

Bonjour

Suite à un irm mon conjoint a été diagnostiqué une stenose lombaire
Son dossier a été transféré aux physiatre du Québec et leur avis n'est pas très rassurant
Il a présentement 2 types antidouleur qui ne sont pas efficace
En décembre ils vont essayer des infiltration de cortisone et si ça ne fonctionne ce serait une opération

Celle ci est assez risquée surtout que mon conjoint a toujours eu des problèmes cardiaques

Est-ce que quelqu'un connaît un traitement pour cette maladie
Je n'aimes pas le voir affecté son cerveau avec les médicaments et les spécialistes ont l'air de dire qu'il sera dans cette condition pour le reste de sa vie

Merci

Jean-Francois
Modérateur
Modérateur
Messages : 20675
Inscription : 03 sept. 2003, 02:39

Re: Stenose lombaire

#2

Message par Jean-Francois » 21 sept. 2017, 13:11

Bonjour Steph448 et bienvenue sur le forum.

Je suis désolé pour votre conjoint. Concernant votre question, je n'ai qu'un conseil général: gardez en tête qu'il est impossible de poser un diagnostic par internet, encore plus par personne interposée. Les médecins qui voient votre conjoint sont les mieux placés pour évaluer sa situation et proposer des traitements.

Si on vous propose des traitements alternatifs (sur ce forum ou d'autres), demandez des sources et évaluez-les de manière critique afin de juger de leur sérieux. Ne prenez aucune décision sans en parler aux médecins qui suivent votre mari.

Jean-François
"Both life in general and consciousness in particular are embodied, meaning that they depend on a material body and a material brain, respectively, for their existence."
("Autant la vie en général que la conscience en particulier sont incarnées, ce qui signifie qu'elles dépendent, respectivement, d'un corps matériel et d'un cerveau matériel pour leur existence.")
P. 19, Feinberg & Mallatt (2017) The ancient origins of consciousness. The MIT Press

Avatar de l’utilisateur
Christian
Messages : 4168
Inscription : 03 sept. 2003, 09:59
Localisation : Montréal

Re: Stenose lombaire

#3

Message par Christian » 21 sept. 2017, 14:56

Tout à fait d'accord avec Jean-François.
« I suppose it is tempting, if the only tool you have is a hammer, to treat everything as if it were a nail. »
« J'imagine qu'il est tentant, si le seul outil que vous avez est un marteau, de traiter tout problème comme si c'était un clou »

Abraham Maslow

Avatar de l’utilisateur
PhD Smith
Messages : 3413
Inscription : 04 août 2011, 17:23
Localisation : Règlement: règlement

Re: Stenose lombaire

#4

Message par PhD Smith » 21 sept. 2017, 21:06

De même. Les médecins sont à même de mieux répondre pour leur traitement. Tout dépend de l’âge du patient, son passé médical, des opérations qu’il a naguère eu, des médicaments qu’il a pris et qu’il prend encore. Tout cela dépend d’une communication entre les médecins spécialistes et le médecin de famille.
Imagepraedicator veridicus, inquisitor intrepidus, doctor egregiusImage

Florence
Messages : 8804
Inscription : 03 sept. 2003, 02:48
Localisation : Directement au dessus du centre de la Terre

Re: Stenose lombaire

#5

Message par Florence » 22 sept. 2017, 04:23

Steph448 a écrit : Je n'aimes pas le voir affecté son cerveau avec les médicaments et les spécialistes ont l'air de dire qu'il sera dans cette condition pour le reste de sa vie

Merci
Bonjour Steph, et bienvenue.

Tout d'abord, les anti-douleurs, y compris les opioïdes, n'affectent pas nécessairement le cerveau s'ils sont prescrits et utilisés à bon escient, mais ils peuvent permettre une excellente qualité de vie en soulageant des douleurs autrement invalidantes.

Ensuite, comme l'ont dit les autres avant moi, un forum tel que le nôtre n'est pas l'endroit idéal pour obtenir des avis médicaux adéquats. Le mieux que vous puissiez en tirer est de suivre le conseil qui vous a été donné, à savoir de discuter avec votre médecin de famille des options proposées par les spécialistes, de demander autant d'explications que possible, en français simple et non en jargon médical, afin de pouvoir prendre des décisions en toute connaissance de causes et d'être bien prévenus de ce qui va et risque de se passer (= ce qu'on appelle un "consentement informé").

Bon courage et bonne chance à tous les deux.
Je dis lâche et traître celui qui se plaint des fautes d'autrui ou de la puissance de ses ennemis A. de Saint-Exupéry, "Citadelle".
"I do not always enjoy winning an argument. Losing an argument fairly makes you both end up winners."

Avatar de l’utilisateur
Cartaphilus
Modérateur
Modérateur
Messages : 5866
Inscription : 23 sept. 2008, 14:54
Localisation : France

Pas de pronostic précipité.

#6

Message par Cartaphilus » 22 sept. 2017, 04:59

Salut à tous, bonjour Steph448 et bienvenue sur le forum.

Je souscris aux messages précédents, notamment sur le fait de ne pouvoir établir un diagnostic sur le net, et sur la nécessité de ne pas entreprendre de thérapies sans l'avis des médecins qui suivent le patient.

Et attention à la recherche documentaire sur l'internet sur les questions médicales...
Steph448 a écrit :[...] les spécialistes ont l'air de dire qu'il sera dans cette condition pour le reste de sa vie
Il faut faire attention à ne pas interpréter le discours médical : tant que l'on n'a pas recouru à toutes les ressources thérapeutiques, il est délicat d'établir un pronostic certain.

En effet, il existe plusieurs traitements du canal lombaire étroit (ou sténose lombaire), comme vous l'ont sans doute expliqué les spécialistes.

Bon courage et bonne chance, pour vous et votre conjoint.
Le sommeil de la raison engendre des monstres. Francisco de Goya.

Répondre

Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit