[Théories de la conspiration:] Maladie de lyme chronique

Homéopathie, acupuncture, reiki, urinothérapie, etc. Des preuves???
Jean-Francois
Modérateur
Modérateur
Messages : 22102
Enregistré le : 03 sept. 2003, 02:39

Re: [Théories de la conspiration:] Maladie de lyme chronique

#51

Message par Jean-Francois » 05 juil. 2019, 08:47

nikola a écrit :
05 juil. 2019, 07:30
Et ça se mesure avec un josis ?
De quossé?

Le "bovis" est une unité de mesure du "ressenti" de certains imaginatifs qui pensent percevoir des "énergies" (rien à voir avec la science) au travers de différents instruments: baguettes de sourcier, pendule, "biomètre de bovis"*... Ce qui est un peu curieux sur le site mis en lien, c'est qu'ils prétendent que le bovis est une unité de longueur:
"André Bovis, qui cherchait à mesurer la vitalité et les vibrations des aliments, avait conçu une règle graduée de 0 à 36 000, appelée désormais le biomètre, dont l’unité de mesure est l’angström."
L'angström vaut 10-10m (ou 0,1 nanomètre). Ce qui signifie que 36 000 bovis, c'est 3,6 micromètres ou 0,0000036 m.

"Pour raison de facilité, ces angströms furent ensuite convertis en « Bovis » ou « unités Bovis ». Aujourd’hui, les « unités Bovis » sont souvent dénommées « UB » dans de nombreux ouvrages. Il faudrait donc également retenir que 1 angström = 1 unité Bovis (UB)"
Comment la transposition de cette mesure en degrés d'"énergie (mystique)" a été faite sur le demi-cercle bovien: mystère et zozotérisme aggravé par la magie du "faire n'importe quoi, n'importe comment".

Selon un autre site, on pourrait mesurer:
"de 40 000 à 90 000 000 000 000 000 UB soit 16 zéro après le 9 ce qui correspond à des fréquences vibratoires presenti jusqu'à 10 km : domaine du spirituel, hauts lieux cosmo-telluriques, perceptible seulement dans les plus grands sanctuaires."
Si on se souvient qu'une unité bovis vaut 0,1 nanomètre... on peut se demander qui fait les calculs (et à quoi ils pourraient bien servir) :mrgreen:

Jean-François

* Le lien que je mettais précédemment. Ça a simplement l'air d'un bout de carton coloré avec une échelle fictive sur lequel on passe le pendule; tout pour favoriser l'effet idéomoteur (au mieux). Si je me souviens bien, on vois des radiesthésistes utiliser ce genre de truc dans les vidéo sur le crop de Sarraltroff (voir ici ou ).
“The more implausible the hypothesis — telepathy, aliens, homeopathy — the greater the chance that an exciting finding is a false alarm, no matter what the P value is.” (Nuzzo R (2014) Nature 506:150)

Avatar du membre
maxaler
Messages : 81
Enregistré le : 15 mai 2019, 05:19

Re: [Théories de la conspiration:] Maladie de lyme chronique

#52

Message par maxaler » 05 juil. 2019, 11:09

Florence a écrit :
05 juil. 2019, 06:59
... Malgré le fait que les études rigoureuses (= processus scientifique) d'un phénomène allégué n'aient rien montré de factuel, on prétend qu'il y a bel et bien quelque chose et on tord les mots de la science pour enfumer les gogos clients ...
C'est exactement pour ça que ce n'est pas de la science mais de la croyance.
Effectivement, le vocabulaire utilisé, d'origine scientifique, est selon moi usurpé et a pour but de rassurer les clients.
Florence a écrit :
05 juil. 2019, 06:59
En résumé, comme la voyante Irma qui fait du "cold reading", vous caressez le gogo dans le sens du poil jusqu'à ce qu'il vous raconte quelque chose que vous pouvez exploiter de sorte à lui faire croire que vous avez fait quelque chose et/ou que quelque chose a changé ... mais vous n'êtes absolument pas en mesure de le démontrer objectivement à quelqu'un qui n'est pas susceptible de se laisser entourlouper de la sorte.
En fait je ne caresse pas la personne dans un sens ou dans un autre c'est pas mon truc ;)
Effectivement je lui demande ce qui la perturbe (c'est également ce que me demande mon médecin quand je vais le voir... mais je ne prétends pas être médecin), c'est préférable pour ensuite pouvoir constater si elle va mieux.
Je n'ai pas pour objectif d'entourlouper qui que ce soit (je ne demande rien).
Florence a écrit :
05 juil. 2019, 06:59
Votre principal problème face à des sceptiques n'est pas le client mécontent, c'est le fait que votre démarche repose uniquement sur votre auto-persuasion d'être capable d'établir un véritable diagnostic et un bilan d'intervention sur la base de témoignages invérifiables et de croyances ...
Je ne parle jamais de diagnostic (en France cela s'apparente à de la pratique illégale de médecine et c'est puni par la loi).
J'ai bien compris que votre scepticisme en la matière repose sur une impossibilité scientifique de démonstration de la chose et j'en suis également pleinement conscient. Néanmoins, j'ai constaté assez d'améliorations pour continuer de penser que cela peut-être utile. Comme pour l'effet placébo, il est possible que les gens vont mieux tout simplement d'eux-mêmes et que je ne suis qu'un élément déclencheur de cette amélioration, mais je m'en fiche, l'essentiel c'est qu'ils aillent mieux.
Modifié en dernier par maxaler le 05 juil. 2019, 11:23, modifié 1 fois.
Tout ce que je sais c'est que je ne sais rien (Socrate)
L'important n'est pas de voir ce qui se profile confusément au loin, mais de faire ce qui est nettement à portée de main (Thomas Carlyle)

Avatar du membre
maxaler
Messages : 81
Enregistré le : 15 mai 2019, 05:19

Re: [Théories de la conspiration:] Maladie de lyme chronique

#53

Message par maxaler » 05 juil. 2019, 11:20

Jean-Francois a écrit :
05 juil. 2019, 08:47
Si on se souvient qu'une unité bovis vaut 0,1 nanomètre... on peut se demander qui fait les calculs (et à quoi ils pourraient bien servir) :mrgreen:
Jean-François
En ce qui me concerne (mais cela n'engage que moi), les calculs servent à se faire plaisir. En mesurant le "niveau énergétique" (désolé, c'est comme ça qu'on dit) d'un lieu, on positionne le lieu dans une échelle de valeurs: c'est rassurant (pour le cerveau gauche) et cela permet d'avoir une donnée chiffrée.
Ce qu'il est fait généralement c'est de rajouter une mesure en %, pour voir si le lieu est au ralenti ou pas de son potentiel maximum.
Mais tout cela c'est de croyance pure, dénuée de fondement scientifique, mon cerveau droit en convient.
Tout ce que je sais c'est que je ne sais rien (Socrate)
L'important n'est pas de voir ce qui se profile confusément au loin, mais de faire ce qui est nettement à portée de main (Thomas Carlyle)

Jean-Francois
Modérateur
Modérateur
Messages : 22102
Enregistré le : 03 sept. 2003, 02:39

Re: [Théories de la conspiration:] Maladie de lyme chronique

#54

Message par Jean-Francois » 05 juil. 2019, 11:43

maxaler a écrit :
05 juil. 2019, 11:20
En mesurant le "niveau énergétique" (désolé, c'est comme ça qu'on dit)
Je sais bien que "on" utilise le terme énergie alors qu'il ne réfère à aucune propriété physique et que les "on" ne sont même pas toujours conscients du problème. C'est d'ailleurs le cas quand on écrit qu'une unité de longueur est équivalente à une unité d'énergie (qu'elle soit mystique ou pas).
Ce qu'il est fait généralement c'est de rajouter une mesure en %, pour voir si le lieu est au ralenti ou pas de son potentiel maximum
Comme tout cela est imaginé plutôt que mesuré, ce que l'on rajoute n'a que la valeur qu'on lui accorde. On peut parler d'expérience puisque plusieurs des intervenants de ce forum ont vu leurs "chakras" évalués d'une manière aussi "rigoureuse"* (le plus marrant est le cas d'Hallucigenia/diablo qui a obtenu des scores très différents (alors que la même personne est derrière les 2 pseudos). En plus, ce Maitre, nous les a nettoyé et amélioré (ce qui ne n'a pas amélioré sas affaires pour autant). Nous on n'accorde aucun crédit à ce genre de sottises mais ça a causé des jalousies chez les adeptes de son forum.
mon cerveau droit en convient
Les histoires de cerveau** droit/cerveau gauche sont très exagérées.
maxaler a écrit :
05 juil. 2019, 11:09
Néanmoins, j'ai constaté assez d'améliorations pour continuer de penser que cela peut-être utile
Il est aussi possible que, puisque le diagnostic n'était pas rigoureux, il n'y ait eu aucune amélioration (ni dégradation).

Jean-François

* Par un "Maitre" en plus: non seulement auto-proclamé mais acclamé par plusieurs adeptes de ce genre de trucs.
** Hémisphère, plutôt.
“The more implausible the hypothesis — telepathy, aliens, homeopathy — the greater the chance that an exciting finding is a false alarm, no matter what the P value is.” (Nuzzo R (2014) Nature 506:150)

Avatar du membre
nikola
Messages : 1248
Enregistré le : 19 mars 2015, 03:13

Re: [Théories de la conspiration:] Maladie de lyme chronique

#55

Message par nikola » 05 juil. 2019, 13:21

Jean-Francois a écrit :
05 juil. 2019, 08:47
nikola a écrit :
05 juil. 2019, 07:30
Et ça se mesure avec un josis ?
De quossé?
Josis Bovis… :mrgreen:
L’homme descend du singe, or l’homme est fait à l’image de Dieu. Donc Dieu est King Kong.

-+- Cavanna, François -+-

Florence
Messages : 9595
Enregistré le : 03 sept. 2003, 02:48

Re: [Théories de la conspiration:] Maladie de lyme chronique

#56

Message par Florence » 05 juil. 2019, 15:50

maxaler a écrit :
05 juil. 2019, 11:09
C'est exactement pour ça que ce n'est pas de la science mais de la croyance.
Effectivement, le vocabulaire utilisé, d'origine scientifique, est selon moi usurpé et a pour but de rassurer les clients.
:roll: Fascinant. En gros,
- vous avouez que vous promouvez une fumisterie
- laquelle "rassure les clients" au moyen de bons gros mensonges (prétendre une caution de "la science", ne serait-ce qu'en invoquant le bref intérêt qu'elle a porté à votre marotte, et en détourner le langage)

mais vous continuez à prétendre qu'il ne s'agit pas d'entourlouper le public en lui faisant passer des vessies pour des lanternes ?

Belle dissonance cognitive ... :lol:

En fait je ne caresse pas la personne dans un sens ou dans un autre c'est pas mon truc ;)
Effectivement je lui demande ce qui la perturbe (c'est également ce que me demande mon médecin quand je vais le voir... mais je ne prétends pas être médecin), c'est préférable pour ensuite pouvoir constater si elle va mieux.
Je n'ai pas pour objectif d'entourlouper qui que ce soit (je ne demande rien).
6 de l'un, une demi-douzaine de l'autre. Vous faites exactement comme Mme Irma, avec d'ailleurs exactement les mêmes précautions oratoires. :roll:

Je ne parle jamais de diagnostic (en France cela s'apparente à de la pratique illégale de médecine et c'est puni par la loi).
Evitez de faire l'âne pour avoir du son. Vous savez pertinemment qu'informaticiens, réparateurs de frigos ou mécaniciens parlent couramment de diagnostics ...
J'ai bien compris que votre scepticisme en la matière repose sur une impossibilité scientifique de démonstration de la chose
même pas besoin d'aller aussi loin. Ni vous ni vos petits camarades n'êtes ni n'avez jamais été capables de démontrer la réalité factuelle de vos marottes.
Comme pour l'effet placébo, il est possible que les gens vont mieux tout simplement d'eux-mêmes et que je ne suis qu'un élément déclencheur de cette amélioration, mais je m'en fiche, l'essentiel c'est qu'ils aillent mieux.
Bref, vous n'en savez rien, vous n'avez pas idée de ce dont vous parlez, mais tant que des gogos vous encensent et flattent votre vanité, vous êtes content ... :mrgreen:
Je dis lâche et traître celui qui se plaint des fautes d'autrui ou de la puissance de ses ennemis A. de Saint-Exupéry, "Citadelle".
"I do not always enjoy winning an argument. Losing an argument fairly makes you both end up winners."
Le bonheur est un festin de miettes. Jacques Faisant, "Rue Panse Bougre"

Avatar du membre
DictionnairErroné
Messages : 774
Enregistré le : 15 mai 2019, 13:25

Re: [Théories de la conspiration:] Maladie de lyme chronique

#57

Message par DictionnairErroné » 07 juil. 2019, 07:48

maxaler a écrit :
05 juil. 2019, 04:45
Personnellement je ne range pas la géobiologie (ou la radiesthésie) dans le domaine des sciences mais dans celui des croyances...
Je n'y connais rien en géobiologie (ou la radiesthésie), partons avec la prémisse que c'est basé sur de la croyance. Je trouve votre expérience fort intéressante en regard au traitement placebo. Pourriez-vous donner un exemple concret de votre démarche et de résultats?
L'avenir appartient à ceux qui vieillissent.

Avatar du membre
maxaler
Messages : 81
Enregistré le : 15 mai 2019, 05:19

Re: [Théories de la conspiration:] Maladie de lyme chronique

#58

Message par maxaler » 09 juil. 2019, 05:40

DictionnairErroné a écrit :
07 juil. 2019, 07:48
Je n'y connais rien en géobiologie (ou la radiesthésie), partons avec la prémisse que c'est basé sur de la croyance. Je trouve votre expérience fort intéressante en regard au traitement placebo. Pourriez-vous donner un exemple concret de votre démarche et de résultats?
Une voisine de quartier m'avait parlé de crampes nocturnes dans une de ses jambes, 2 à 3 fois par semaine, depuis plusieurs mois. Son mari n'avait pas de souci. Ces crampes la réveillaient et son quota de sommeil étant réduit elle était fatiguée. Son médecin n'avait rien trouvé et son analyse sanguine n'était pas anormale.
Je suis allé chez elle, j'ai repéré en faisant le tour par l'extérieur des éléments perturbateurs traversant la maison; je suis entré et à l'étage son côté du lit était concerné par un élément perturbateur repéré dans le jardin. On a déplacé le lit de 30cm pour le sortir de la zone. On a également positionné des petits blocs de pierres en entrée/sortie des phénomènes contre le mur périphérique de la maison (je sais, tout ceci n'est pas rationnel). Je dis "on" parce que je fais intervenir la personne concernée pour mettre en place les interventions. A partir de ce moment là, les crampes ne se sont pas reproduite et elle a dormi sans être perturbée. Depuis elle ne m'a plus reparlé de ce souci.
Je ne sais pas d'où provenaient ces crampes (le médecin non plus), je ne sais pas expliquer d'où proviennent mes détections, je ne sais pas si les perturbations existent réellement (puisqu'elles ne peuvent pas être prouvées scientifiquement), je ne sais pas si les interventions réalisées conjointement ont un effet réel sur ces perturbations, je ne sais pas si ces interventions ont déclenché un processus personnel d'amélioration physique de ma voisine de type placébo (puisque médicalement aucun souci n'avait été mis en évidence), mais je constate que ma voisine n'a plus eu à déplorer des crampes nocturnes, a récupéré un meilleur quota de sommeil, bref que son état s'est amélioré et c'est ce qui m'intéresse le plus; le reste (pour qui, pourquoi, comment) ne m'intéresse pas.
Modifié en dernier par maxaler le 09 juil. 2019, 10:30, modifié 2 fois.
Tout ce que je sais c'est que je ne sais rien (Socrate)
L'important n'est pas de voir ce qui se profile confusément au loin, mais de faire ce qui est nettement à portée de main (Thomas Carlyle)

Avatar du membre
maxaler
Messages : 81
Enregistré le : 15 mai 2019, 05:19

Re: [Théories de la conspiration:] Maladie de lyme chronique

#59

Message par maxaler » 09 juil. 2019, 05:45

Florence a écrit :
05 juil. 2019, 15:50
Bref, vous n'en savez rien, vous n'avez pas idée de ce dont vous parlez, mais tant que des gogos vous encensent et flattent votre vanité, vous êtes content ... :mrgreen:
En fait, je me fiche éperdument d'avoir une quelconque reconnaissance dans ce domaine, je n'en fait pas la publicité, n'ai pas de site ou de blog à ce sujet, n'en retire aucun bénéfice financier. C'est davantage une démarche personnelle et tant mieux si ça peut aider quelqu'un de temps en temps.
Tout ce que je sais c'est que je ne sais rien (Socrate)
L'important n'est pas de voir ce qui se profile confusément au loin, mais de faire ce qui est nettement à portée de main (Thomas Carlyle)

Avatar du membre
maxaler
Messages : 81
Enregistré le : 15 mai 2019, 05:19

Re: [Théories de la conspiration:] Maladie de lyme chronique

#60

Message par maxaler » 09 juil. 2019, 05:49

Florence a écrit :
05 juil. 2019, 15:50
Je ne parle jamais de diagnostic (en France cela s'apparente à de la pratique illégale de médecine et c'est puni par la loi).
Evitez de faire l'âne pour avoir du son. Vous savez pertinemment qu'informaticiens, réparateurs de frigos ou mécaniciens parlent couramment de diagnostics ...
Ben non, pas en ce qui concerne tout ce qui est lié à la santé des personnes: un géobiologue, un magnétiseur ou toute autre personne œuvrant dans ces domaines, qui prétendrait poser un diagnostic sur l'état de santé d'une personne exercerait un acte médical et donc une pratique illégale de médecine. Dès que l'on parle d'un individu en terme de santé, il ne s'agit pas d'un diagnostic technique mais un acte médical.
Tout ce que je sais c'est que je ne sais rien (Socrate)
L'important n'est pas de voir ce qui se profile confusément au loin, mais de faire ce qui est nettement à portée de main (Thomas Carlyle)

Avatar du membre
spin-up
Modérateur
Modérateur
Messages : 4298
Enregistré le : 23 févr. 2012, 06:01

Re: [Théories de la conspiration:] Maladie de lyme chronique

#61

Message par spin-up » 09 juil. 2019, 06:06

maxaler a écrit :
09 juil. 2019, 05:40
A partir de ce moment là, les crampes ne se sont pas reproduite et elle dormi sans être perturbée. Depuis elle ne m'a plus reparlé de ce souci.
Sur ce point la je suis prêt a te croire.
Si mon voisin debarquait chez moi pour traquer les mauvais esprits, retournait ma chambre et mon jardin, je pense que jui dirais aussi que tout va très bien et qu'il n'a pas besoin de revenir.

Avatar du membre
DictionnairErroné
Messages : 774
Enregistré le : 15 mai 2019, 13:25

Re: [Théories de la conspiration:] Maladie de lyme chronique

#62

Message par DictionnairErroné » 09 juil. 2019, 07:05

maxaler a écrit :
09 juil. 2019, 05:40
Une voisine de quartier ...
Merci, je trouve ça fort intéressant. Il faudrait une nouvelle terminologie pour remplacer «placebo», ça ne convient plus et ça induit en erreur.

Une chose qui m'a sauté aux yeux sur ce forum assez rapidement, c'est l'affect (un ensemble de comportements observables qui expriment un état émotionnel) violent, exagéré que procure le rapprochant des deux éléments du dualisme. L'esprit ne fait pas partie du corps! Pourtant c'est le contraire. Elle est tout de même significative cette réaction. La difficulté avec cette notion d'intégration corps-esprit rend la situation plutôt, comment dire, insolite, surtout ici.
Modifié en dernier par DictionnairErroné le 09 juil. 2019, 07:29, modifié 1 fois.
L'avenir appartient à ceux qui vieillissent.

Avatar du membre
maxaler
Messages : 81
Enregistré le : 15 mai 2019, 05:19

Re: [Théories de la conspiration:] Maladie de lyme chronique

#63

Message par maxaler » 09 juil. 2019, 07:20

spin-up a écrit :
09 juil. 2019, 06:06
Sur ce point la je suis prêt a te croire.
Si mon voisin debarquait chez moi pour traquer les mauvais esprit, retournait ma chambre et mon jardin, je pense que jui dirais aussi que tout va très bien et qu'il n'a pas besoin de revenir.
Dans la mesure où tu est sceptique, je ne pense pas que tu demanderais à quelqu'un que tu classe dans la catégorie des charlatans d'intervenir si tu avais ce type de souci. On a juste déplacé le lit de 30cm et rien changé dans le terrain, c'est loin de ce que je qualifie de retourner la chambre ou le jardin. Je n'ai pas évoqué les esprits; mais si cela fait partie de ta croyance, je n'ai pas de jugement à formuler.
Modifié en dernier par maxaler le 09 juil. 2019, 10:20, modifié 1 fois.
Tout ce que je sais c'est que je ne sais rien (Socrate)
L'important n'est pas de voir ce qui se profile confusément au loin, mais de faire ce qui est nettement à portée de main (Thomas Carlyle)

Avatar du membre
Kant Locke
Messages : 473
Enregistré le : 23 nov. 2017, 12:36

Re: [Théories de la conspiration:] Maladie de lyme chronique

#64

Message par Kant Locke » 09 juil. 2019, 07:30

maxaler a écrit :
09 juil. 2019, 05:45
.... C'est davantage une démarche personnelle et tant mieux si ça peut aider quelqu'un de temps en temps.
Salut Malaxer

Tu racontes une anecdote et tu prends conscience qu'on ne peut pas généraliser parce qu'il y a trop d'inconnus.
Par exemple, il m'arrive d'avoir aussi des crampes aux jambes la nuit et ma solution a été de boire plus d'eau dans la journée. Cela règle facilement le problème.

Les liens que tu fais sont assez tortueux, il manque beaucoup d'information et on ne ne sait pas ce que ta voisine a fait. Je partage l'opinion de spin-up.
spin-up a écrit :
09 juil. 2019, 06:06

Sur ce point la je suis prêt a te croire.
Si mon voisin debarquait chez moi pour traquer les mauvais esprit, retournait ma chambre et mon jardin, je pense que jui dirais aussi que tout va très bien et qu'il n'a pas besoin de revenir.
;) :a1:
Comment puis-je être libre ? Libre de quoi ?

Avatar du membre
maxaler
Messages : 81
Enregistré le : 15 mai 2019, 05:19

Re: [Théories de la conspiration:] Maladie de lyme chronique

#65

Message par maxaler » 09 juil. 2019, 10:19

Kant Locke a écrit :
09 juil. 2019, 07:30
Salut Malaxer

Tu racontes une anecdote et tu prends conscience qu'on ne peut pas généraliser parce qu'il y a trop d'inconnus.
Par exemple, il m'arrive d'avoir aussi des crampes aux jambes la nuit et ma solution a été de boire plus d'eau dans la journée. Cela règle facilement le problème.
C'est exactement ce qui me semblerait idéal concernant cette thématique ainsi que pour toutes les formes de croyance: que face à un souci, chacun soit en capacité de définir un protocole, le teste et l'adapte autant que de besoin pour résoudre son souci. Chaque cas étant un cas particulier ne permettant pas une généralisation ni une reproductibilité, avec de nombreuses inconnues, des besoins spécifiques et des comportements individuels divergents, l'idéal serait que chacun se prenne en main, en fonction de ses croyances, et ne fasse pas appel à une personne extérieure pour trouver une solution à un souci purement personnel. Évidemment je parle de petits soucis, de désagréments, de bobologie, rien qui ne soit vital.
Modifié en dernier par maxaler le 09 juil. 2019, 10:34, modifié 1 fois.
Tout ce que je sais c'est que je ne sais rien (Socrate)
L'important n'est pas de voir ce qui se profile confusément au loin, mais de faire ce qui est nettement à portée de main (Thomas Carlyle)

Avatar du membre
maxaler
Messages : 81
Enregistré le : 15 mai 2019, 05:19

Re: [Théories de la conspiration:] Maladie de lyme chronique

#66

Message par maxaler » 09 juil. 2019, 10:27

DictionnairErroné a écrit :
09 juil. 2019, 07:05
Merci, je trouve ça fort intéressant. Il faudrait une nouvelle terminologie pour remplacer «placebo», ça ne convient plus et ça induit en erreur.
Pourquoi trouver une autre terminologie? On est bien, il me semble, dans un schéma "effet placébo", non? Une personne ayant un souci a recours à une intervention extérieure basée sur une croyance et l'intervention produit un effet sur la personne. Si elle avait été catholique pratiquante et avait prié pour "guérir" avec comme résultat une disparition de ses soucis, ne serait-on pas dans un "effet placébo"? Idem si elle avait décidé d'un autre protocole basé sur une autre forme de croyance et que le souci avait disparu?
Tout ce que je sais c'est que je ne sais rien (Socrate)
L'important n'est pas de voir ce qui se profile confusément au loin, mais de faire ce qui est nettement à portée de main (Thomas Carlyle)

Florence
Messages : 9595
Enregistré le : 03 sept. 2003, 02:48

Re: [Théories de la conspiration:] Maladie de lyme chronique

#67

Message par Florence » 09 juil. 2019, 11:08

maxaler a écrit :
09 juil. 2019, 05:45
En fait, je me fiche éperdument d'avoir une quelconque reconnaissance dans ce domaine, je n'en fait pas la publicité, n'ai pas de site ou de blog à ce sujet, n'en retire aucun bénéfice financier. C'est davantage une démarche personnelle et tant mieux si ça peut aider quelqu'un de temps en temps.
.... dit-il après s'être longuement gargarisé de ses "succès" sur un forum internet public ... :roll:

Sérieusement, vous vous relisez, parfois ?
Je dis lâche et traître celui qui se plaint des fautes d'autrui ou de la puissance de ses ennemis A. de Saint-Exupéry, "Citadelle".
"I do not always enjoy winning an argument. Losing an argument fairly makes you both end up winners."
Le bonheur est un festin de miettes. Jacques Faisant, "Rue Panse Bougre"

Avatar du membre
DictionnairErroné
Messages : 774
Enregistré le : 15 mai 2019, 13:25

Re: [Théories de la conspiration:] Maladie de lyme chronique

#68

Message par DictionnairErroné » 09 juil. 2019, 11:22

Florence a écrit :
09 juil. 2019, 11:08
.... dit-il après s'être longuement gargarisé de ses "succès" sur un forum internet public ... :roll:
Sérieusement, vous vous relisez, parfois ?
Je suis convaincu que vous étiez un modérateur ici à une certaine époque. Je parie un message de moins par jour si j'ai raison.
L'avenir appartient à ceux qui vieillissent.

Avatar du membre
Lambert85
Messages : 2232
Enregistré le : 23 nov. 2007, 01:48

Re: [Théories de la conspiration:] Maladie de lyme chronique

#69

Message par Lambert85 » 09 juil. 2019, 11:24

maxaler a écrit :
09 juil. 2019, 05:40

Je suis allé chez elle, j'ai repéré en faisant le tour par l'extérieur des éléments perturbateurs traversant la maison; je suis entré et à l'étage son côté du lit était concerné par un élément perturbateur repéré dans le jardin. On a déplacé le lit de 30cm pour le sortir de la zone. On a également positionné des petits blocs de pierres en entrée/sortie des phénomènes contre le mur périphérique de la maison (je sais, tout ceci n'est pas rationnel).
C'était quoi ces «éléments perturbateurs» et ces «phénomènes» ?
ουκ έλαβον πόλιν αλλα γαρ ελπις εφη κακα

Avatar du membre
DictionnairErroné
Messages : 774
Enregistré le : 15 mai 2019, 13:25

Re: [Théories de la conspiration:] Maladie de lyme chronique

#70

Message par DictionnairErroné » 09 juil. 2019, 22:46

maxaler a écrit :
09 juil. 2019, 10:27
Pourquoi trouver une autre terminologie?
Parler d'un effet avec un placebo est un non-sens en soi puisqu'il est non-actif. Comme substance il est utilisé comme point de référence pour évaluer l'efficacité d'une substance active. Nous parlons d'autres choses lorsque nous utilisons le terme "effet placebo" comme il est discuté ici. Nous sommes rendus avec de la réalité virtuelle tout de même. Une mauvaise terminologie complique la discussion.
maxaler a écrit :
09 juil. 2019, 10:27
On est bien, il me semble, dans un schéma "effet placébo", non? Une personne ayant un souci a recours à une intervention extérieure basée sur une croyance et l'intervention produit un effet sur la personne. Si elle avait été catholique pratiquante et avait prié pour "guérir" avec comme résultat une disparition de ses soucis, ne serait-on pas dans un "effet placébo"? Idem si elle avait décidé d'un autre protocole basé sur une autre forme de croyance et que le souci avait disparu?
Je ne conteste pas «l'effet placebo».
L'avenir appartient à ceux qui vieillissent.

Avatar du membre
Cartaphilus
Modérateur
Modérateur
Messages : 6469
Enregistré le : 23 sept. 2008, 14:54

Re: [Théories de la conspiration:] Maladie de lyme chronique

#71

Message par Cartaphilus » 10 juil. 2019, 03:48

Salut à tous.
DictionnairErroné a écrit :
09 juil. 2019, 22:46
Parler d'un effet avec un placebo est un non-sens en soi puisqu'il est non-actif. [...] Nous sommes rendus avec de la réalité virtuelle tout de même. [...] Je ne conteste pas «l'effet placebo».
J'avoue ne pas saisir les finesses de votre cheminement discursif...
Le sommeil de la raison engendre des monstres. Francisco de Goya.

Avatar du membre
maxaler
Messages : 81
Enregistré le : 15 mai 2019, 05:19

Re: [Théories de la conspiration:] Maladie de lyme chronique

#72

Message par maxaler » 10 juil. 2019, 06:17

Lambert85 a écrit :
09 juil. 2019, 11:24
C'était quoi ces «éléments perturbateurs» et ces «phénomènes» ?
Les ressentis dans ce domaine sont souvent décrits dans les ouvrages qui y sont consacrés en termes scientifiques, ce qu'ils ne sont pas. Il me paraît plus judicieux d'utiliser ici des termes génériques plutôt que le vocabulaire généralement employé, l'intérêt portant sur l'effet placébo plutôt que sur le vocabulaire lui-même.
Tout ce que je sais c'est que je ne sais rien (Socrate)
L'important n'est pas de voir ce qui se profile confusément au loin, mais de faire ce qui est nettement à portée de main (Thomas Carlyle)

Avatar du membre
DictionnairErroné
Messages : 774
Enregistré le : 15 mai 2019, 13:25

Re: [Théories de la conspiration:] Maladie de lyme chronique

#73

Message par DictionnairErroné » 10 juil. 2019, 10:10

Cartaphilus a écrit :
10 juil. 2019, 03:48
J'avoue ne pas saisir les finesses de votre cheminement discursif...
D'une part, un placebo est une substance conçue spécifiquement pour ne produire aucun effet physiologique et de l'autre, nous avons «l'effet placebo» qui décrit l'interaction entre le psychisme et la physiologie. Dans le domaine pharmacologique, un placebo est utilisé comme référence pour déterminer l'efficacité d'une autre substance et non pour créer l'environnement psychique favorable à produire «l'effet placebo».

C'est en ce sens que je trouve l'utilisation de placebo dans «l'effet placebo» porte à confusion.
L'avenir appartient à ceux qui vieillissent.

Jean-Francois
Modérateur
Modérateur
Messages : 22102
Enregistré le : 03 sept. 2003, 02:39

Re: [Théories de la conspiration:] Maladie de lyme chronique

#74

Message par Jean-Francois » 10 juil. 2019, 10:21

DictionnairErroné a écrit :
10 juil. 2019, 10:10
C'est en ce sens que je trouve l'utilisation de placebo dans «l'effet placebo» porte à confusion.
Une manière de résorber la confusion est d'employer le terme "effet contextuel" plutôt que s'entêter à parler d'"effet placebo".

Jean-François
“The more implausible the hypothesis — telepathy, aliens, homeopathy — the greater the chance that an exciting finding is a false alarm, no matter what the P value is.” (Nuzzo R (2014) Nature 506:150)

Avatar du membre
DictionnairErroné
Messages : 774
Enregistré le : 15 mai 2019, 13:25

Re: [Théories de la conspiration:] Maladie de lyme chronique

#75

Message par DictionnairErroné » 10 juil. 2019, 10:46

Jean-Francois a écrit :
10 juil. 2019, 10:21
Une manière de résorber la confusion est d'employer le terme "effet contextuel" plutôt que s'entêter à parler d'"effet placebo".
Merci, très intéressant comme article concernant l’ambiguïté de la terminologie:
On constate donc que la terminologie qui entoure ce fameux placebo est extrêmement ambiguë, puisque l’effet placebo n’apparaîtrait plus lié à l’objet placebo et que cette définition nouvelle nécessiterait de bien distinguer « l’effet placebo », de « l’effet mesuré sur le groupe placebo » et de « l’effet du placebo ».

Dans le cadre clinique (traitement d’un patient) en revanche, l’effet constaté est égal à l’effet pharmacologique auquel s’ajoute la guérison naturelle et un effet que nous avons nommé « placebo vrai », mais qu’il serait préférable, pour les raisons indiquées plus haut, de désigner désormais par « effet contextuel » 2, comme l’ont proposé plusieurs chercheurs (Di Blasi et al., 2003) (Miller et Kaptchuk, 2008).
Et le reste est tout aussi éclairant!
L'avenir appartient à ceux qui vieillissent.

Répondre

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Mirages