Nootropiques : des plantes pour booster le cerveau

Homéopathie, acupuncture, reiki, urinothérapie, etc. Des preuves???
Lisa12
Messages : 23
Inscription : 02 déc. 2019, 17:29

Nootropiques : des plantes pour booster le cerveau

#1

Message par Lisa12 » 24 juin 2021, 07:39

Bonjour à tous,

Je crée ce topic car je fais actuellement de la R&D sur une certaine catégorie de produits qui ont la réputation d'améliorer les performances intellectuelles et je suis à la recherche d'avis sur ce sujet. :a6:

Ces produits s'appellent les nootropiques. Il s'agit de substances qui soutiennent les fonctions cognitives. Elles agissent notamment sur la mémoire, la concentration, la vivacité d'esprit. Parmi ces plantes, une des plus connues pour stimuler la mémoire est le ginkgo biloba.

D'après mes recherches ces produits sont devenus très attractifs auprès du grand public avec le film américain "limitless" dans lequel le personnage de Bradley Cooper parvient à devenir une vraie machine en prenant une certaine pillule (la NZT-48).

Alors, bien entendu, tout ceci est un film de fiction, on est d'accord. :lol: Cependant, d'après les études scientifiques que j'ai pu étudier il existe vraiment certains produits en vente libre, donc légaux et sans danger, qui permettent d'augmenter les capacités du cerveau.

Du coup je me demandais si certains d'entre vous connaissaient ce type de produit? Est-ce que certains d'entre vous consomment déjà des nootropiques? Et de façon général, que pensez vous de ce type de produit? :roll:

Bonne journée à toutes et tous.

Lisa

Avatar de l’utilisateur
LoutredeMer
Messages : 6863
Inscription : 30 juil. 2008, 17:34

Re: Nootropiques : des plantes pour booster le cerveau

#2

Message par LoutredeMer » 24 juin 2021, 09:15

Salut,

J'ai fait quelques recherches sur le ginkgo biloba et trouvé ceci sur psychomedia.qc (source : revue Prescrire) :
« "Mieux vaut écarter des soins" » le Ginkgo biloba (Tanakan ou autre), estime la revue Prescrire dans son numéro de mars. La plante, « "sans efficacité démontrée au-delà d'un effet placebo" », expose à des effets indésirables graves, dont des convulsions.

« "Des spécialités à base de Ginkgo biloba (Tanakan ou autre) sont commercialisées pour le traitement de certains troubles cognitifs des patients âgés." »

Le Ginkgo biloba est connu pour exposer « "à des hémorragies, des troubles digestifs ou cutanés, et à des réactions d'hypersensibilité" », indique la revue.

« "L'information officielle relative aux spécialités médicamenteuses à base de Ginkgo biloba mentionne aussi que, chez les patients épileptiques, l'apparition de crises supplémentaires favorisées par l'ingestion de préparations contenant du ginkgo ne peut être exclue.
[...]
Le Ginkgo biloba interagit avec de nombreuses substances dont :
certains antiépileptiques ;
la lévothyroxine (Lévothyrox ou autre) ;
les antivitamine K, etc.
"
.
Lisa12 a écrit : Cependant, d'après les études scientifiques que j'ai pu étudier il existe vraiment certains produits en vente libre, donc légaux et sans danger, qui permettent d'augmenter les capacités du cerveau.
Aurais-tu des liens d'études scientifiques qui prouvent les bienfaits et la non-dangerosité du ginkgo biloba?

Lisa12
Messages : 23
Inscription : 02 déc. 2019, 17:29

Re: Nootropiques : des plantes pour booster le cerveau

#3

Message par Lisa12 » 24 juin 2021, 10:27

Oui bien sur, cette étude notamment (https://pubmed.ncbi.nlm.nih.gov/11507743/) réalisée sur des rats et publiée dans la revue publimed suggère que le Gingko Biloba aurait des effets anti-oxydants.

Et dans cette autre étude (https://pubmed.ncbi.nlm.nih.gov/12404671/), on peut voir que le gingko biloba aurait également des effets bénéfiques sur la mémoire.

Par contre au sujet de la source de l'article que tu viens de citer je suis assez perplexe. Il s'agit d'un site de psychologie avec de la publicité partout et des tests de Qi, je doute fortement que ce site soit très sérieux...

Avatar de l’utilisateur
LoutredeMer
Messages : 6863
Inscription : 30 juil. 2008, 17:34

Re: Nootropiques : des plantes pour booster le cerveau

#4

Message par LoutredeMer » 24 juin 2021, 11:15

- Comme je l'ai écrit plus haut, l'article de psychomedia est un compte-rendu de la revue Prescrire.
Elle [Prescrire]est considérée comme une des deux sources fiables d'informations sur les médicaments en France, avec la Haute Autorité de santé6.

Elle publie depuis février 2013 une liste de « médicaments à écarter », médicaments dont les avantages thérapeutiques ne compensent pas les risques qu'ils représentent7,8. https://fr.wikipedia.org/wiki/Prescrire_(revue)

- Après vérification sur pubmed, j'ai trouvé deux études qui confirment que le gingko biloba favorise les convulsions.

https://pubmed.ncbi.nlm.nih.gov/11742783/
https://pubmed.ncbi.nlm.nih.gov/16106999/
Conclusion: According to the results obtained in this research, we can conclude that ginkgo biloba extracts have a proconvulsive activity.
Case reports: Two patients with well-controlled epilepsy presented with recurrent seizures within 2 weeks of commencing extract of Ginkgo biloba. The herbal remedy was discontinued and both patients are seizure-free several months later.

De plus, une étude de 2017 établit un rôle cancérigène (et/ou cancérogène) de l'extrait de feuille de gingko biloba :
https://pubmed.ncbi.nlm.nih.gov/28055331/
The National Toxicology Program conducted 2-year gavage studies on one Ginkgo biloba leaf extract and concluded that there was clear evidence of carcinogenic activity of this extract in mice based on an increased incidence of hepatocellular carcinoma and hepatoblastoma.

Avatar de l’utilisateur
nikola
Messages : 2363
Inscription : 19 mars 2015, 03:13

Re: Nootropiques : des plantes pour booster le cerveau

#5

Message par nikola » 24 juin 2021, 11:40

Lisa12, dis-moi, tu as posté ça sur combien de forums ?
L’homme descend du singe, or l’homme est fait à l’image de Dieu. Donc Dieu est King Kong.

-+- Cavanna, François -+-

Lisa12
Messages : 23
Inscription : 02 déc. 2019, 17:29

Re: Nootropiques : des plantes pour booster le cerveau

#6

Message par Lisa12 » 24 juin 2021, 12:16

nikola a écrit : 24 juin 2021, 11:40 Lisa12, dis-moi, tu as posté ça sur combien de forums ?
Hello Nikola,

Ce que j'aime ici c'est le très haut niveau de scepticisme très souvent imité mais rarement égalé.

Plus sérieusement, ce qui m'intéresse c'est de voir en quoi les sagesses ancestrales dont celle des plantes rejoignent la science moderne. Je trouve intéressant de voir les points de jonction entre l'ancien et le moderne.

Il y a encore peu de temps près de 20% des médicaments étaient constitués à partir de plantes. C'est que depuis une vingtaine d'année avec le développement de la chimie scientifique que l'industrie pharmaceutique crée des médicaments à partir de molécules de synthèse.

Lisa12
Messages : 23
Inscription : 02 déc. 2019, 17:29

Re: Nootropiques : des plantes pour booster le cerveau

#7

Message par Lisa12 » 24 juin 2021, 12:26

Merci LoutredeMer pour ces articles très intéressants.

Le problème à un moment donné avec les études, c'est qu'on peut leur faire dire ce que l'on veut. Je pourrais te citer pleins d'autres études qui attribuent de nombreux bienfaits au Ginkgo Biloba.

J'ai l'impression que ce que tu avances provient de convictions fortes en matière de médecine. Cependant, comme dit précédemment il y a encore quelques temps, 20% des médicaments étaient constitués à partir d'extraits de plantes comme les feuilles de Gingko Biloba.

C'est l'évolution de la chimie scientifique en parallèle du développement de l'industrie pharmaceutique qui a amené à discréditer l'utilisation des plantes comme pratique thérapeutique.

Avatar de l’utilisateur
LoutredeMer
Messages : 6863
Inscription : 30 juil. 2008, 17:34

Re: Nootropiques : des plantes pour booster le cerveau

#8

Message par LoutredeMer » 24 juin 2021, 12:41

Lisa12 a écrit : 24 juin 2021, 12:26 J'ai l'impression que ce que tu avances provient de convictions fortes en matière de médecine.
Quel raisonnement bizarre... Tu postes des études sur les bienfaits, je poste des études plus récentes (les tiennes ont vingt ans) sur les risques. L'évaluation bénéfice-risque sérieusement sourcée n'a rien d'une "conviction" mais tient de la vérification.

Ce qui ressemble à une forte conviction, c'est la manière dont tu défends à priori les bienfaits du gingko biloba (qui semblent exister) alors que trois études ont montré des effets de convulsions et de carcinomes. Es-tu venue pour te renseigner ou bien pour en découdre avec la science et les sceptiques?

Perso, je ne connaissais pas les propriétés de cette plante avant d'en discuter avec toi. Il est clair que j'ai mis en balance les bénéfices/risques suite à ces études, et que si un jour j'ai des problèmes cognitifs, je ne prendrai pas de gingko biloba.

Cependant, comme dit précédemment il y a encore quelques temps, 20% des médicaments étaient constitués à partir d'extraits de plantes comme les feuilles de Gingko Biloba.
C'est l'évolution de la chimie scientifique en parallèle du développement de l'industrie pharmaceutique qui a amené à discréditer l'utilisation des plantes comme pratique thérapeutique.
Et? Cela infirme-t-il les effets toxiques de certaines plantes?

Avatar de l’utilisateur
Lambert85
Messages : 5130
Inscription : 23 nov. 2007, 01:48

Re: Nootropiques : des plantes pour booster le cerveau

#9

Message par Lambert85 » 24 juin 2021, 12:53

Beaucoup de plantes ont des effets secondaires plus ou moins dangereux !
Le couplet sur les "méchantes" compagnies pharmaceutiques est usé.
ουκ έλαβον πόλιν αλλα γαρ ελπις εφη κακα

Totolaristo
Messages : 1015
Inscription : 31 mars 2017, 04:06

Re: Nootropiques : des plantes pour booster le cerveau

#10

Message par Totolaristo » 24 juin 2021, 13:16

Prescrire ne fait peut être pas l’unanimité en terme de médecine pratique mais pour ce qui est du sérieux de leur publication il y a peu à redire.
J’ai lu l’article dans la revu de mars 2019, voici un extrait concernant les cas de convulsions :
Des notifications de convulsions en France liées à la spécialité Tanakan°. En réponse à une demande de Prescrire, l'Agence française du médicament (ANSM) a fourni quelques données.

Selon l'ANSM, mi-2018, 7 cas de convulsions étaient enregistrés dans la base de données française de pharmacovigilance en lien avec l'utilisation de Ginkgo biloba. Tous concernaient la spécialité Tanakan°. Les patients étaient 3 femmes et 4 hommes, âgés de 62 ans à 87 ans. Les troubles ont été jugés graves pour les 7 patients. Dans cette base de données, d'autres troubles étaient associés à la prise de Tanakan°, tels qu'une hypoglycémie (2 cas), une encéphalopathie (1 cas) ou une bradycardie sinusale (1 cas). Cinq patients ont guéri sans garder de séquelle ; l'évolution des troubles des deux autres patients étant inconnue (5). Tanakan° était parfois associé à d'autres substances qui exposent à des convulsions telles que : le donépézil, un inhibiteur de cholinestérase ; la fluoxétine ou la doxépine, des antidépresseurs ; le disulfirame, un médicament du sevrage alcoolique ; la quinine, utilisée dans les crampes (5,6). Aucun patient ne prenait d'antiépileptique (5).
Ça fait quand même pas rêver pour un médicament qui n’a pas fait preuve de son efficacité !

Avatar de l’utilisateur
nikola
Messages : 2363
Inscription : 19 mars 2015, 03:13

Re: Nootropiques : des plantes pour booster le cerveau

#11

Message par nikola » 24 juin 2021, 13:26

Lisa12 a écrit : 24 juin 2021, 12:16 Ce que j'aime ici c'est le très haut niveau de scepticisme très souvent imité mais rarement égalé.
Je repose ma question : sur combien de forums as-tu posté ce message ?
L’homme descend du singe, or l’homme est fait à l’image de Dieu. Donc Dieu est King Kong.

-+- Cavanna, François -+-

Avatar de l’utilisateur
Inso
Messages : 2435
Inscription : 11 mai 2013, 16:00

Re: Nootropiques : des plantes pour booster le cerveau

#12

Message par Inso » 24 juin 2021, 13:57

Bonjour,
Lisa12 a écrit : 24 juin 2021, 12:26 C'est l'évolution de la chimie scientifique en parallèle du développement de l'industrie pharmaceutique qui a amené à discréditer l'utilisation des plantes comme pratique thérapeutique.
le mot discréditer me parait pas très approprié.
La synthèse des molécules actives des plantes (ou d'animaux) répond à des besoins très simples:
- Purification : on évite ainsi les effets des autres molécules actives présentes dans la plantes. Molécules qui ne sont pas toujours souhaitées.
- Dosage : Une plante a des teneurs en molécules actives très variables (suivant le sol, la méthode de culture, la préparation, la conservation etc...), ce qui peut poser problème pour une action thérapeutique (en particulier quand la dose thérapeutique s'approche de la dose toxique ou quand des effets délétères peuvent apparaître).
- Facilité d'obtention : il est en général bien plus simple et moins coûteux de synthétiser une molécule que de traiter des quantités importantes de plantes (ou d'animaux...).

Avatar de l’utilisateur
Dominique18
Messages : 4115
Inscription : 06 oct. 2020, 06:27

Re: Nootropiques : des plantes pour booster le cerveau

#13

Message par Dominique18 » 25 juin 2021, 02:11

Pour compléter ce qu'a détaillé Inso, un exemple significatif;
l'écorce de saule, connue et utilisée depuis l'antiquité pour soulager douleurs et fièvres.
Le principe actif est l'acide salicylique.

La décoction préparée ne permettait pas d'éliminer d'autres molécules aux effets secondaires indésirables, dont des brûlures d'estomac.
C'est après de nombreuses opérations de synthèse chimiques, que l'acide acétylsalicylique fut créé (1899, dépôt du brevet d'exploitation): à partir de l'étude du principe actif initial de l'écorce de saule, une molécule avec des effets plus efficaces et contrôlables a pu être découverte.

Il ne viendrait à l'idée de personne de revenir à l'usage d'écorce de saule, excepté si on est persuadé que "la nature est bonne" et qu'on est animé par des pensées magiques.
Les plantes ne sont pas "prévues" pour un bien-être quelconque. Elles ne sont qu'une manifestation du vivant. Elles peuvent cependant présenter des propriétés intéressantes, exploitables. Comme l'indique Loutre, la balance bénéfice-risques est très nettement en faveur de la pharmacie moderne.

L'acide acétylsalicylique porte le nom commercial courant d'aspirine (société Bayer, 1899)
Les effets indésirables du recours à la phytothérapie sont de mieux en mieux connus, chez des personnes souffrant de pathologies graves. Les oncologues déconseillent formellement à leurs patients l'usage de produits autres que ceux préconisés à leurs patients qui suivent un traitement conséquent. Les interactions ne sont pas sans conséquences nuisibles.

A travers ce bref récapitulatif historique, nous retrouvons les opérations précisées par Inso: purification, dosage, facilité d'obtention, étude et contrôle de l'efficacité du produit (protocole expérimental rigoureux).
Pour le ginkgo biloba, le ginseng, et autres produits exotiques, la tentation est grande de leur attribuer des pouvoirs extraordinaires magiques (fer de lance des multiples officines "parallèles" qui déploient des trésors de communication à ce niveau).

L'harpagophytum ("la griffe du diable") a eu son heure de gloire. Son efficacité n'est pas meilleure qu'un bon anti-inflammatoire, beaucoup plus efficace, en cas de douleurs vives.

Avant que le blé ne devienne la céréale que nous connaissons, la plante a subi de multiples transformations avec un certain nombre d'interventions humaines pour obtenir une ressource nutritive intéressante, au cours de son histoire.

Avatar de l’utilisateur
Cartaphilus
Modérateur
Modérateur
Messages : 7390
Inscription : 23 sept. 2008, 14:54

Re: Nootropiques : des plantes pour booster le cerveau

#14

Message par Cartaphilus » 25 juin 2021, 04:48

Dominique18 a écrit : 25 juin 2021, 02:11 L'harpagophytum ("la griffe du diable") a eu son heure de gloire. Son efficacité n'est pas meilleure qu'un bon anti-inflammatoire, beaucoup plus efficace, en cas de douleurs vives.
La revue Prescrire a écrit :Son efficacité sur la douleur n'est pas établie au-delà d'un effet placebo.
Plusieurs données convergent sur ses effets indésirables digestifs parfois graves : maux d'estomac, gastrites parfois hémorragiques, ulcères duodénaux. [...]
L'harpagophyton semble exposer à des effets indésirables digestifs parfois graves. Étant donné le peu de preuves de son efficacité, autant l'écarter des soins.
Le sommeil de la raison engendre des monstres. Francisco de Goya.

Avatar de l’utilisateur
Dominique18
Messages : 4115
Inscription : 06 oct. 2020, 06:27

Re: Nootropiques : des plantes pour booster le cerveau

#15

Message par Dominique18 » 25 juin 2021, 05:12

Merci Carta.
Autant dire que je me sens concerné, puisque, avant d'être un peu moins neuneu*, j'en ai consommé associé à de la glucosamine et de la chondroïtine.
D'où une question : dans le traitement de l'arthrose, traitement de confort, pour contenir quelques crises intempestives, la gluco et la chondro ont-elles un intérêt ou pas ? Merci.
* ça peut toujours se discuter..
Dernière modification par Dominique18 le 25 juin 2021, 07:26, modifié 1 fois.

Avatar de l’utilisateur
Cartaphilus
Modérateur
Modérateur
Messages : 7390
Inscription : 23 sept. 2008, 14:54

Re: Nootropiques : des plantes pour booster le cerveau

#16

Message par Cartaphilus » 25 juin 2021, 05:30

Dominique18 a écrit : 25 juin 2021, 05:12 Autant dire que je me sens concerné, puisque, avant d'être un peu moins neu'eu, j'en ai consommé associé à de la glucosamine et de la chondroïtine.
D'où une question : dans le traitement de l'arthrose, traitement de confort, pour contenir quelques crises intempestives, la gluco et la chondro ont-elles un intérêt ou pas ? Merci.
La revue Prescrire a écrit :Arthrose : il n'existe pas de médicament modifiant l'évolution de l'arthrose.
[...] dhondroïtine (Chondrosulf° ou autre), [...] diacéréine (Art 50° ou autre), [...] glucosamine (Voltaflex° ou autre), [...] insaponifiables d'avocat et de soja (Piasclédine°). [...]
En pratique, ces substances ne sont pas utiles pour les patients. Il n'y a pas grand-chose à en attendre au-delà d'un effet placebo, ni sur les symptômes ni sur l'évolution de l'arthrose [...]
Le sommeil de la raison engendre des monstres. Francisco de Goya.

Avatar de l’utilisateur
Dominique18
Messages : 4115
Inscription : 06 oct. 2020, 06:27

Re: Nootropiques : des plantes pour booster le cerveau

#17

Message par Dominique18 » 25 juin 2021, 05:36

Merci Carta.
Joie et bonne humeur...
J'avais de sérieux doutes. Va falloir faire avec et continuer à se bouger pour entretenir la mobilité articulaire, c'est ce qu'il y a de mieux à faire, avec modération.
Ça, c'est un pour la partie raisonnée et rationnelle, sceptique, quoi.
Ça fait franchement suer.
P... fait c...
Ça ne sert à rien, mais ça soulage.

Lisa12
Messages : 23
Inscription : 02 déc. 2019, 17:29

Re: Nootropiques : des plantes pour booster le cerveau

#18

Message par Lisa12 » 25 juin 2021, 08:43

le mot discréditer me parait pas très approprié.
La synthèse des molécules actives des plantes (ou d'animaux) répond à des besoins très simples:
- Purification : on évite ainsi les effets des autres molécules actives présentes dans la plantes. Molécules qui ne sont pas toujours souhaitées.
- Dosage : Une plante a des teneurs en molécules actives très variables (suivant le sol, la méthode de culture, la préparation, la conservation etc...), ce qui peut poser problème pour une action thérapeutique (en particulier quand la dose thérapeutique s'approche de la dose toxique ou quand des effets délétères peuvent apparaître).
- Facilité d'obtention : il est en général bien plus simple et moins coûteux de synthétiser une molécule que de traiter des quantités importantes de plantes (ou d'animaux...).
Merci pour cet éclairage sur la synthèse des molécules actives des plantes que j'ignorais. Effectivement "discréditer" n'était pas le bon mot. Disons que les avancées scientifiques en chimie moléculaire ont fait évoluer les formes de traitement.

Tout à fait d'accord sur tous les avantages de la synthèse des molécules actives des plantes.

Après un point important à souligner est que ces "nouveaux médicaments" issus de la chimie moléculaire ne bénéficient pas d'un grand recul dans leur utilisation à la différence des traitements à base de plante.

Si on prend comme exemple le bacopa monnieri, une plante de la tradition ayurvédique ou le panax ginseng, ce sont des plantes utilisées en Asie depuis des milliers d'années. Leurs effets secondaires sont aujourd'hui bien connus comme l'indique cet article.

On ne peut pas en dire autant des médicaments issus de l'industrie pharmaceutique.
Dernière modification par Lisa12 le 25 juin 2021, 19:35, modifié 1 fois.

Avatar de l’utilisateur
Lambert85
Messages : 5130
Inscription : 23 nov. 2007, 01:48

Re: Nootropiques : des plantes pour booster le cerveau

#19

Message par Lambert85 » 25 juin 2021, 08:51

Lisa12 a écrit : 25 juin 2021, 08:43 Si on prend comme exemple le bacopa monnieri, une plante de la tradition ayurvédique ou le panax ginseng, ce sont des plantes utilisées en Asie depuis des milliers d'années. Leurs effets secondaires sont aujourd'hui bien connus.

On ne peut pas en dire autant des médicaments issus de l'industrie pharmaceutique.
:roll:
ουκ έλαβον πόλιν αλλα γαρ ελπις εφη κακα

Totolaristo
Messages : 1015
Inscription : 31 mars 2017, 04:06

Re: Nootropiques : des plantes pour booster le cerveau

#20

Message par Totolaristo » 25 juin 2021, 09:49

Les masques tombent.

Avatar de l’utilisateur
Mirages
Messages : 945
Inscription : 14 juil. 2019, 09:30

Re: Nootropiques : des plantes pour booster le cerveau

#21

Message par Mirages » 25 juin 2021, 09:54

Lisa12 a écrit : 25 juin 2021, 08:43 On ne peut pas en dire autant des médicaments issus de l'industrie pharmaceutique.
On en a une petite idée quand même :mrgreen:
Oh Papy ! Tu nous as déjà oubliés ?
deus ex Machina

Avatar de l’utilisateur
Dominique18
Messages : 4115
Inscription : 06 oct. 2020, 06:27

Re: Nootropiques : des plantes pour booster le cerveau

#22

Message par Dominique18 » 25 juin 2021, 10:48

Si on prend comme exemple le bacopa monnieri, une plante de la tradition ayurvédique ou le panax ginseng, ce sont des plantes utilisées en Asie depuis des milliers d'années. Leurs effets secondaires sont aujourd'hui bien connus.
Il faut replacer leur utilisation dans un contexte précis, socio-culturel. Religieux traditionaliste voire intégriste également.
Elles ont été utilisées faute de mieux.
Il existe une tradition ayurvédique, avec des soins, mais pas de médecine stricto sensu reconnue au sens moderne. L'OMS ne reconnaît pas de médecine chinoise, ayurvédique...
Les populations qui ont les moyens de bénéficier des apports de la médecine moderne n'hésitent pas.
On pourrait dire, ne s'y trompent pas.
Ce qui ne signifie pas que ces voies traditionnelles sont à rejeter : il faut savoir faire la part des choses et apprécier dans quel contexte on se situe.
Après un point important à souligner est que ces "nouveaux médicaments" issus de la chimie moléculaire ne bénéficient pas d'un grand recul dans leur utilisation à la différence des traitements à base de plante.
Avant de recevoir une autorisation de mise sur le marché, un médicament doit avoir fait les preuves de son efficacité. Rien n'est parfait, il y a des râtés, dont certains préjudiciables.
Si on considère le nombre de médicaments en circulation, et les quelques médicaments qui posent des soucis, la balance bénéfices-risques est vite calculée.
Seuls les médicaments et les soins modernes ont permis un gain appréciable de l'espérance de vie et d'un confort de l'existence appréciable.
Ce qui indique que le recul avec l'utilisation des médicaments modernes est plutôt assuré et repose sur des bases scientifiques, ce qui est rarement le cas avec les soins à base de plantes, où la tradition empirique règne.
Le médicament moderne, sur le plan composition, reste le même. Comme l'a indiqué Totolaristo, les paramètres en jeu avec les plantes sont difficilement maîtrisables.

Avatar de l’utilisateur
Lambert85
Messages : 5130
Inscription : 23 nov. 2007, 01:48

Re: Nootropiques : des plantes pour booster le cerveau

#23

Message par Lambert85 » 25 juin 2021, 11:26

Où est le bon vieux temps des saignées et autres lavements !?! :lol:
ουκ έλαβον πόλιν αλλα γαρ ελπις εφη κακα

Avatar de l’utilisateur
Wooden Ali
Messages : 4803
Inscription : 09 déc. 2006, 15:31

Re: Nootropiques : des plantes pour booster le cerveau

#24

Message par Wooden Ali » 25 juin 2021, 13:24

Ce qui ne signifie pas que ces voies traditionnelles sont à rejeter : il faut savoir faire la part des choses et apprécier dans quel contexte on se situe.
Si le mot "rejet" gêne*, on peut quand même manifester une grande méfiance envers des remèdes dont on ne sait pas comment ils ont été évalués. On peut penser que certains l'ont été plus ou moins empiriquement par l'examen des effets factuels après leur absorption. Ou au moins l'espérer car il y a de nombreux exemples qui montrent que les médecines dites traditionnelles se sont développées dans un environnement purement magique. Que pensent, par exemple, les admirateurs de la Sagesse orientaleTM du pouvoir aphrodisiaque de la corne de rhinocéros ? J'espère qu'ils conviendront que quelque chose peut être à la fois traditionnel et complètement faux.
Faire la part des choses parait bien compliqué et finalement, être une perte de temps. Quitte à dépenser des ressources pour trouver de nouveaux médicaments, autant le faire sur des bases plus solides que de la magie multi millénaire.
Ce que je trouve réjouissant, c'est qu'il y a aujourd'hui beaucoup plus de défenseurs de la médecine chinoise en Occident qu'en ... Chine !


* Ça fait trop "esprit fermé", péché suprême sur les forums progressistes.
Les faits ne pénètrent pas dans le monde où vivent nos croyances. Marcel Proust

Gloire à qui n'ayant pas d'idéal sacro-saint
Se borne à ne pas trop emmerder ses voisins ! Georges Brassens

Mon Dieu ! Mon Dieu ! Pourquoi m'as-tu abandonné ? Dieu

Avatar de l’utilisateur
nikola
Messages : 2363
Inscription : 19 mars 2015, 03:13

Re: Nootropiques : des plantes pour booster le cerveau

#25

Message par nikola » 25 juin 2021, 14:06

Lisa12 a écrit : 25 juin 2021, 08:43 On ne peut pas en dire autant des médicaments issus de l'industrie pharmaceutique.
Eh oh, et ma question ?
Sur combien de forums as-tu posté ce message ?
L’homme descend du singe, or l’homme est fait à l’image de Dieu. Donc Dieu est King Kong.

-+- Cavanna, François -+-

Répondre

Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit