La méditation pleine conscience à l’école en France

Homéopathie, acupuncture, reiki, urinothérapie, etc. Des preuves???
Avatar de l’utilisateur
Dominique18
Messages : 4129
Inscription : 06 oct. 2020, 06:27

Re: La méditation pleine conscience à l’école en France

#51

Message par Dominique18 » 01 juil. 2021, 06:05

mathias a écrit : 01 juil. 2021, 04:38 En fait, l’on peut faire de la relaxation à l’école, sans faire référence au verbiage yoga par exemple.
Tout à fait.
Il existe sur le net d'excellentes séances de yoga sans "folklore" intempestif.
Perso, je suis pratiquant depuis plusieurs années. Je me réfère à deux ouvrages de Bernadette de Gasquet, qui est professeur de yoga et médecin, spécialisée en anatomie, en plus du cours hebdomadaire. Son dernier ouvrage en date traite du gainage, avec Teddy Riner qu'elle suit.
Quand on a bien entamé le processus de vieillissement, on est plutôt content de disposer d'une telle qualité.
Pas une once de verbiage intempestif et inutile dans ces ouvrages.
Du pragmatisme et de l'efficacité. A condition de s'y adonner régulièrement, c'est là le secret. On sait ce que coûte la flemme.
J'ai ainsi découvert que je ne savais pas respirer ou mal, un comble pour un ancien coureur à pied.

Il existe des outils pour pratiquer le yoga à l'école, avec des apports certains, encadrés, contrôlés.

Il ne faut pas se voiler la face : le milieu du yoga est très lié aux pseudo-sciences, ne serait-ce qu'avec la "médecine" ayurvédique. De l'ayurvédique, on arrive très facilement à la naturothérapie, avec les antivaccins au passage. Ce qui est du parfaitement détaillé dans le numéro publié par l'UNADFI:

https://www.unadfi.org/wp-content/uploa ... tation.pdf

et

https://www.unadfi.org/domaines-dinfilt ... mplotisme/

J'ai pu le constater localement, le film complotiste Hold-up a fait un carton. Pour debunker, il y a eu du sport.
Une adepte convaincue du yoga a fait référence à Claire Séverac. Que du bonheur...

Ajout...
Tout ce qu'il y a à savoir au sujet des domaines d'infiltration. L'UNADFI réalise un travail remarquable.

https://www.unadfi.org/rubrique/domaines-dinfiltration/

Cette association est devenue la bête noire, la bête à abattre serait plus approprié, de toute la charlanatosphère.

Au sujet de la méthode Montessori, un must have, selon Céline Alvarez...

https://www.unadfi.org/domaines-dinfilt ... ontessori/

Avatar de l’utilisateur
Dominique18
Messages : 4129
Inscription : 06 oct. 2020, 06:27

Re: La méditation pleine conscience à l’école en France

#52

Message par Dominique18 » 01 juil. 2021, 11:14

Extrait du bulletin trimestriel "Bulles", de l'UNADFI, décembre 2017:
Le Premier ministre indien, Narendra Modi, issu du Rashriya Swayamsevak
Sangh, mouvement paramilitaire considéré comme la matrice idéologique du
Bharatiya Janata Party (BJP)5, a créé un ministère du yoga dès son arrivée au
pouvoir. A son initiative, le yoga a été consacré par l’ONU à travers les journées
mondiales du yoga célébrées tous les ans depuis 2015. « En Inde, les centres de
yoga (et cliniques ayurvédiques) sont devenus des vecteurs de tourisme et des
outils de promotion du gouvernement nationaliste indien. Dans un pays où les
yogis sont portés au plus haut du pouvoir (…), l’hérésie fait force de loi. »6 La
glorification des exercices de yoga par New Delhi s’inscrit dans une politique
d’exaltation de l’hindouisme.

Dévoyé de sa philosophie originelle par les Occidentaux, le yoga est en train de
devenir la raison de vivre de certains, un remède universel aux effets addictifs.
Obnubilés par sa pratique, certains finissent par se centrer exclusivement sur
eux-mêmes. L’obsession de l’ego, pourtant honni dans la philosophie ancestrale,
deviendrait-elle la particularité de ces nouveaux gourous du yoga ?
Lobbying et prosélytisme
Parmi les nombreuses tentatives de lobbying, souvent réussies et qui tendent
souvent au prosélytisme, citons :
• l’ONU et le Yoga Day initié par les nationalistes indiens,
• le forum économique mondial de Davos et la Méditation Pleine conscience,
• la Commission européenne et une formation interne en développement
personnel dispensée par la Méditation transcendantale,
• les écoles à travers le monde infiltrées par le Falun Gong, Art of Living, la
Méditation pleine conscience, la Fondation David Lynch (Méditation transcendantale)…

Un marché lucratif
Spiritualité, performance et commerce ont parfois tendance à se mêler. Dans
le monde du yoga et de la méditation occidentalisés et marchandisés, les mots
profit, entreprise, bénéfices… ne sont pas des gros mots. Ils deviennent même
intimement liés aux deux disciplines et il semblerait qu’il y ait donc une marge de
progression que d’aucuns ont bien repérée…

Alicia Pace, éditrice du magazine Ascent13, craint d’ailleurs que « le sens du yoga
13 Publication canadienne entièrement consacrée au yoga.12 B u l l e S - N ° 1 3 6 - 4 e t r i m e s t r e 2 0 1 7
soit en train de se diluer et de devenir une marque commerciale. » Et parlant de
la méditation, le psychanalyste Dominique Bourdin souligne : « Il importe que
le trésor de l’humanité et de la culture que constituent les grandes traditions
spirituelles ne devienne pas un simple instrument dans le grand supermarché
des remèdes anti-stress ».14
Ce qui répond à bien des questions que l'on se pose...
Raison de plus pour se montrer encore plus vigilant, surtout quand la porte d'entrée vers des dérives sectaires n'est pas très loin.

Avatar de l’utilisateur
Dominique18
Messages : 4129
Inscription : 06 oct. 2020, 06:27

Re: La méditation pleine conscience à l’école en France

#53

Message par Dominique18 » 02 juil. 2021, 09:21

Le bouddhisme pratiqué en occident serait bien éloigné de ses sources originelles...
Après Les dévots du bouddhisme dans lequel Marion Dapsance dénonçait les agissements de Sogyal Rinpoché, fondateur de Rigpa International, elle poursuit dans ce nouvel ouvrage une remise en cause du bouddhisme tel qu’il est présenté en occident.

Selon elle le bouddhisme occidentalisé s’est bien éloigné de ses origines et « Bouddha est devenu philosophe quand nous avons cessé d’être chrétiens ». Cette tendance remonte au XIXe siècle, époque à laquelle certains occidentaux qui souhaitaient promouvoir une religion « rationnelle » ont fait du Bouddha « un messie oriental duquel viendrait la régénérescence de l’Occident moribond ». L’adaptation du bouddhisme à l’Occident en a fait « une espèce de sagesse universelle, capable d’apporter le bien-être et la paix ». Induits en erreur, les occidentaux en sont arrivés à ignorer l’essence même de cette religion. En Asie, le Bouddha est perçu bien différemment. Il n’est pas « ce penseur de l’immanence, cet intellectuel concerné uniquement par des questions liées à la nature et au fonctionnement de l’esprit ». Les Occidentaux ont volontairement gommé le côté surnaturel du Bouddha, préférant lui attribuer (associer) des notions psychologisantes. Ainsi Matthieu Ricard, Christophe André, Fabrice Midal et Frédéric Lenoir qui promeuvent un bouddhisme dont la finalité serait d’apaiser la société en vendant l’idée que la pratique rendrait automatiquement les adeptes plus heureux et épanouis et qu’ils deviendraient ainsi plus respectueux et altruistes.
(source: UNADFI)
Le 15 septembre dernier, Marion Dapsance, anthropologue a publié chez Max Milo, Les dévots du bouddhisme, un livre-enquête sur le bouddhisme en Occident et plus particulièrement sur celui de Sogyal Rinpoché.

Fruit d’une enquête de sept ans dans les centres bouddhiques Rigpa français et de plusieurs témoignages, ce livre présente une analyse du bouddhisme occidental, très éloigné de celui que l’on pratique au Tibet. L’auteure a plus particulièrement enquêté sur la version du bouddhisme prôné par Sogyal Rinpoché, et le résultat est très éloigné de ce que l’on imagine du bouddhisme. Marion Dapsance présente ce lama comme une « star », un gourou omnipotent qui se fait servir et humilie ses disciples dont il exige une soumission totale, voire un asservissement sexuel.

L’anthropologue attire l’attention sur le fait que le bouddhisme en Occident est un réel business et que l’engagement conduit à de multiples et continuelles dépenses (adhésion, cours, dons, achats ou encore pèlerinages).

Dans une interview, Marion Dapsance affirme que le Dalai Lama est au courant des pratiques de Sogyal Rinpoché mais elle pense qu’il ne dit rien pour préserver l’image du bouddhisme tibétain. Le Dalai Lama, en visite en France la semaine de la sortie du livre, n’a fait aucune référence aux agissements de Sogyal Rinpoché.

(Sources : L’Express, 14.09.2016 & Marianne 13.09.2016)

Auteur : Marion Dapsance
Editeur : Max Milo,
Date de publication : 15/09/2016
La vie dans quelques centres bouddhistes français ne serait pas de tout repos puisque plusieurs accusations pour des sévices subis par des adeptes ont été émises:

https://www.sudouest.fr/dordogne/saint- ... 622123.php

https://www.ccmm.asso.fr/abus-et-violen ... e-attaque/

https://www.marianne.net/societe/violen ... bouddhisme

Comme ailleurs, la chape de plomb est bien présente. Il a fallu du temps pour que la "hiérarchie" interne réagisse... question d'image et aussi de gros sous, il ne faut pas se voiler la face. Un haut dignitaire du bouddhisme tibétain semble avoir bien été corrompu par les plaisirs et excès bassement terrestres...

https://www.marianne.net/societe/accusa ... oche-enfin

https://www.marianne.net/societe/scanda ... -vigilance

Les explications de Matthieu Ricard sont on ne peut plus nébuleuxs, l'art de noyer le poisson et de botter en touche?
La maîtrise de la maïeutique inaccessible aux profanes, sans doute...

Florence
Messages : 10289
Inscription : 03 sept. 2003, 02:48

Re: La méditation pleine conscience à l’école en France

#54

Message par Florence » 02 juil. 2021, 10:40

Dominique18 a écrit : 02 juil. 2021, 09:21 Le bouddhisme pratiqué en occident serait bien éloigné de ses sources originelles...
Et comment ! Tout d'abord parce qu'ils sont (les bouddhismes, parce qu'il y en a autant de variantes que de cultures, époques, formes sociales, modes, contexte politico-sociaux, autres religions/spiritualités concomitantes) totalement détaché des cultures dans lesquelles ils se sont développés. Ensuite parce que l'immense majorité de ceux qui ont voulu répandre "le" bouddhisme hors d'Asie n'en ont qu'une connaissance partielle, superficielle - faute au mieux d'une immersion insuffisante au sein des sociétés concernées, au pire d'une volonté de se servir de l'ignorance de leurs pigeons.
… Ainsi Matthieu Ricard, Christophe André, Fabrice Midal et Frédéric Lenoir qui promeuvent un bouddhisme dont la finalité serait d’apaiser la société en vendant l’idée que la pratique rendrait automatiquement les adeptes plus heureux et épanouis et qu’ils deviendraient ainsi plus respectueux et altruistes.
Comme le démontrent au jour le jour l'histoire et la perfection des sociétés Asiatiques où le bouddhisme est largement répandu :ouch:

Quant aux abus divers et variés dans divers monastères bouddhistes et apparentés, ce n'est ni nouveau ni limité aux gourous prédateurs d'Occidentaux naifs cherchant midi à quatorze heures, on en trouve mention dans toute la littérature Asiatique depuis des siècles :roll:
Je dis lâche et traître celui qui se plaint des fautes d'autrui ou de la puissance de ses ennemis A. de Saint-Exupéry, "Citadelle".
"I do not always enjoy winning an argument. Losing an argument fairly makes you both end up winners."
Le bonheur est un festin de miettes. Jacques Faisant, "Rue Panse Bougre"

Avatar de l’utilisateur
Lambert85
Messages : 5136
Inscription : 23 nov. 2007, 01:48

Re: La méditation pleine conscience à l’école en France

#55

Message par Lambert85 » 02 juil. 2021, 10:53

Les Rohingyas et les Tamouls peuvent en témoigner !
ουκ έλαβον πόλιν αλλα γαρ ελπις εφη κακα

Répondre

Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit