Les preuves de l'homéopathie

Homéopathie, acupuncture, reiki, urinothérapie, etc. Des preuves???
Florence
Messages : 9526
Inscription : 03 sept. 2003, 02:48
Localisation : Directement au dessus du centre de la Terre

#126

Message par Florence » 01 sept. 2005, 02:58

ti-poil a écrit : Avec cette benediction de l'OMS ceci met un terme a ce magnifique debat sur la reconnaissance de l'homeopathie et en surplus,ce rapport incluras plusieurs medecines naturelles ayant fait ses preuves. :roll: Dorenavant les negationniste devront combattre Goliath. Bonnes chances.
Evitez de rêver de trop. Vous n'avez pas lu le rapport en question et il est en fait bien moins favorable à l'homéopathie que vous le croyez. D'autre part, l'OMS est un organisme davantage politique que scientifique. De surcroît, il y a de plus en plus d'états et de compagnies d'assurances qui demandent que l'on se débarrasse de cette sottise.

Bref, les beaux jours de l'homéopathie sont comptés, et c'est bien pour ça que ses promoteurs s'agitent ...
Je dis lâche et traître celui qui se plaint des fautes d'autrui ou de la puissance de ses ennemis A. de Saint-Exupéry, "Citadelle".
"I do not always enjoy winning an argument. Losing an argument fairly makes you both end up winners."
Le bonheur est un festin de miettes. Jacques Faisant, "Rue Panse Bougre"

ti-poil
Messages : 3573
Inscription : 02 déc. 2003, 18:27

#127

Message par ti-poil » 01 sept. 2005, 12:36

Florence a écrit :
Evitez de rêver de trop. Vous n'avez pas lu le rapport en question et il est en fait bien moins favorable à l'homéopathie que vous le croyez.

J'ai demande si quelqu'un avait lu et pouvait nous transmettre ce rapport.De toute evidence vous l'avez lu quelque part.
Est-ce possible de nous instruire? :roll:

Florence a écrit :D'autre part, l'OMS est un organisme davantage politique que scientifique. De surcroît, il y a de plus en plus d'états et de compagnies d'assurances qui demandent que l'on se débarrasse de cette sottise.

Vous avez pas idee a quel point je suis d'accord.
Les compagnies d'assurances(les requins) protestent au pres de l'OMS(les veaux) contre les multinationales pharmaceutiques(les T-rex) sur les couts exageres et medicaments bidons voir toxique et dangereux.Tout cela pour le <<bien>> des (brebis)
Florence a écrit :Bref, les beaux jours de l'homéopathie sont comptés, et c'est bien pour ça que ses promoteurs s'agitent ...
Je ne savais pas que vous reviez eveiller. :shock:
----------------------------------
L'absence de preuve n'est pas la preuve de l'absence.

aurore
Messages : 640
Inscription : 23 août 2005, 18:24
Localisation : MARSEILLE

#128

Message par aurore » 01 sept. 2005, 14:36

Florence a écrit : il y a de plus en plus d'états et de compagnies d'assurances qui demandent que l'on se débarrasse de cette sottise.

Pourquoi? Il y a plus de morts chez les consommateurs de médicaments homéopathiques et les assurances-vie en prennent un coup? Ou alors parce que le coût de remboursement des médicaments homéopathiques est plus élevé (moins remboursés par la sécurité sociale)? Image

Florence
Messages : 9526
Inscription : 03 sept. 2003, 02:48
Localisation : Directement au dessus du centre de la Terre

#129

Message par Florence » 02 sept. 2005, 02:57

aurore a écrit :
Pourquoi? Il y a plus de morts chez les consommateurs de médicaments homéopathiques et les assurances-vie en prennent un coup? Ou alors parce que le coût de remboursement des médicaments homéopathiques est plus élevé (moins remboursés par la sécurité sociale)? Image

Tout simplement, dans un système où les ressources sont limitées, on tend naturellement et rationnellement à supprimer les coûts inutiles, en l'occurrence les (pseudo)médicaments inefficaces. Je ne crois pas plus que quiconque que les assurances représentent des exemples de bonté et de générosité, mais en matière d'analyse coûts/bénéfices, elles sont en général compétentes. Les états sont eux plus limités, ayant à tenir compte, hélas en ce cas, de l'opinion mal informée du public et de la pression politico-économique des industriels de la pharmacie, homéopathes y compris.

L'arnaque, en matière d'homéopathie, consiste à jouer au martyr et à tenter de se faire passer comme une alternative désintéressée aux autres labos et fournisseurs pharmaceutiques. Que je sache, les homéopathes font payer leurs prestations aussi cher que les autres, sans pour autant offrir de garantie quant à leur efficacité (cf. leurs exigences pour que les tests concernant leurs produits ne soient pas obligés de répondre aux mêmes exigences scientifiques que les autres).
Je dis lâche et traître celui qui se plaint des fautes d'autrui ou de la puissance de ses ennemis A. de Saint-Exupéry, "Citadelle".
"I do not always enjoy winning an argument. Losing an argument fairly makes you both end up winners."
Le bonheur est un festin de miettes. Jacques Faisant, "Rue Panse Bougre"

aurore
Messages : 640
Inscription : 23 août 2005, 18:24
Localisation : MARSEILLE

#130

Message par aurore » 02 sept. 2005, 05:31

Florence a écrit : Que je sache, les homéopathes font payer leurs prestations aussi cher que les autres, sans pour autant offrir de garantie quant à leur efficacité
Mouais... mais pour ce qui est des médicaments, y a quand même un grand écart:
je lis ici:
Pulsatilla 1.81€

Et un simple sirop pour la toux "normal" (maxilase) 3.30€.

En sachant qu'on peut suivre un traitement homéopathique avec un seul tube (à 1.81€), et qu'il faudra des médicaments associés au maxilase pour les autres symptômes que présente le patient...

Florence
Messages : 9526
Inscription : 03 sept. 2003, 02:48
Localisation : Directement au dessus du centre de la Terre

#131

Message par Florence » 02 sept. 2005, 06:51

aurore a écrit :Mouais... mais pour ce qui est des médicaments, y a quand même un grand écart:
je lis ici:
Pulsatilla 1.81€

Et un simple sirop pour la toux "normal" (maxilase) 3.30€.

En sachant qu'on peut suivre un traitement homéopathique avec un seul tube (à 1.81€), et qu'il faudra des médicaments associés au maxilase pour les autres symptômes que présente le patient...
La question principale n'est pas le prix : peu importe que le machin homéopathique soit bon marché: c'est de toute façon trop cher puisqu'on ne vous vend que de l'eau ou du sucre !
Je dis lâche et traître celui qui se plaint des fautes d'autrui ou de la puissance de ses ennemis A. de Saint-Exupéry, "Citadelle".
"I do not always enjoy winning an argument. Losing an argument fairly makes you both end up winners."
Le bonheur est un festin de miettes. Jacques Faisant, "Rue Panse Bougre"

aurore
Messages : 640
Inscription : 23 août 2005, 18:24
Localisation : MARSEILLE

#132

Message par aurore » 02 sept. 2005, 07:18

L'argument n'est pas très brillant...
Je pense bien que les mutuelles préfèrent payer pas cher des placébos qui auront les mêmes effets que des médicaments allopathiques à prix élevés.

Florence
Messages : 9526
Inscription : 03 sept. 2003, 02:48
Localisation : Directement au dessus du centre de la Terre

#133

Message par Florence » 02 sept. 2005, 07:36

aurore a écrit :L'argument n'est pas très brillant...
Je pense bien que les mutuelles préfèrent payer pas cher des placébos qui auront les mêmes effets que des médicaments allopathiques à prix élevés.

Vous n'avez pas compris l'argument. A absence d'effet égal, les mutuelles préféreraient ne rien payer du tout. Les agences du médicament non plus.

Là-dessus se greffent les intérêts des industriels, "allopathiques" ou autres, qui eux veulent vendre leurs poudres de perlin-pinpin et qui pour ce faire tentent de convaincre décideurs, prescripteurs et patients de leurs côtés indispensables et de leurs bienfaits.

La pire chose qui puisse leur arriver est bien entendu que les pharmacologues, les décideurs et les assureurs se mettent d'accord pour décréter que les produits en question sont inutiles/inefficaces et qu'il conviendrait donc de ne plus les rembourser ainsi que de convaincre patients et prescripteurs qu'ils se porteront tout aussi bien sans.

L'industrie pharmaceutique "classique" s'en sort à ce jeu parce qu'elle dispose de toute une gamme de produits aussi utiles qu'efficaces qui lui permet de compenser les pertes dues à la suppression des divers orviétans, mais pour l'industrie des poudres de perlin-pinpin et autres calembredainothérapies, c'est plus dur: il leur faut donc jouer sur tous les arguments, économiques, émotionnels et autres, pour éviter une évaluation objective des bénéfices qu'ils prétendent apporter à la souffrance humaine.
Je dis lâche et traître celui qui se plaint des fautes d'autrui ou de la puissance de ses ennemis A. de Saint-Exupéry, "Citadelle".
"I do not always enjoy winning an argument. Losing an argument fairly makes you both end up winners."
Le bonheur est un festin de miettes. Jacques Faisant, "Rue Panse Bougre"

aurore
Messages : 640
Inscription : 23 août 2005, 18:24
Localisation : MARSEILLE

#134

Message par aurore » 02 sept. 2005, 07:49

Il est évident qu'on devrait apprendre à se passer de médicaments qui n'ont qu'un effet psychologique.
Reste à savoir si c'est réellement le cas de l'homéopathie, sans vouloir traumatiser les oreilles délicates de centaines de forumeurs ici présents et qui crient au scandale. :mrgreen:

Florence
Messages : 9526
Inscription : 03 sept. 2003, 02:48
Localisation : Directement au dessus du centre de la Terre

#135

Message par Florence » 02 sept. 2005, 08:09

aurore a écrit :Il est évident qu'on devrait apprendre à se passer de médicaments qui n'ont qu'un effet psychologique.
Reste à savoir si c'est réellement le cas de l'homéopathie, sans vouloir traumatiser les oreilles délicates de centaines de forumeurs ici présents et qui crient au scandale. :mrgreen:

Aurore, Aurore ... :roll: Toutes les études conduites selon les critères scientifiques appliqués à la médecine montrent que l'homéopathie n'a aucune efficacité. Toutes les prétentions de l'homéopathie sont en contradiction avec les connaissances avérées dans des domaines aussi divers que la chimie, la physique, la pathologie, etc. Face à ça, les homéopathes demandent qu'on leur applique des critères spéciaux et s'accrochent à des études biaisées, entre autres par des conflits d'intérêts, tout en reprochant aux autres leur manque de vertu :roll:

Hanemann a développé ses théories à une période où on ne connaissait rien des origines de l'immense majorité des maladies, et sur un malentendu, en plus (il a cru que ses préparations homéopathiques ont sauvé ses malades du choléra alors qu'il a appliqué sans le savoir des mesures dont on sait maintenant qu'elles étaient les bonnes*, contrairement à ce que faisaient ses collègues à l'époque**).

En presque 2 siècles, l'homéopathie n'a fait aucun progrès, aucun changement, aucune remise en question n'a rien découvert ni expliqué, au contraire et malgré toutes les découvertes que la médecine scientifique a réalisées durant ce laps de temps.

Etc., etc. ... Bref, soutenir l'homéopathie de nos jours, c'est de l'idéologie ou de la religion, pas de la rationnalité et encore moins de la science.


* hygiène, isolement, hydratation.
** salles communes, purges, saignées et diète totale.
Je dis lâche et traître celui qui se plaint des fautes d'autrui ou de la puissance de ses ennemis A. de Saint-Exupéry, "Citadelle".
"I do not always enjoy winning an argument. Losing an argument fairly makes you both end up winners."
Le bonheur est un festin de miettes. Jacques Faisant, "Rue Panse Bougre"

aurore
Messages : 640
Inscription : 23 août 2005, 18:24
Localisation : MARSEILLE

#136

Message par aurore » 02 sept. 2005, 08:25

Ah, alors ça va.

ti-poil
Messages : 3573
Inscription : 02 déc. 2003, 18:27

#137

Message par ti-poil » 02 sept. 2005, 11:07

Florence a écrit :Toutes les prétentions de l'homéopathie sont en contradiction avec les connaissances avérées dans des domaines aussi divers que la chimie, la physique, la pathologie, etc.
N'importe quoi...Au ras des paquettes

Flo Flo FLo....Tiens lisez ceci et essayez de comprendre

http://www.digibio.com/cgi-bin/node.pl?lg=fr&nd=n1




PS : Je n'ai toujours pas recu le rapport de l'OMS que vous avez lu.
----------------------------------
L'absence de preuve n'est pas la preuve de l'absence.

Avatar de l’utilisateur
Kraepelin
Quackwatch
Quackwatch
Messages : 6942
Inscription : 06 nov. 2003, 12:14

#138

Message par Kraepelin » 06 sept. 2005, 18:08

Aurore:
«J'allaitais mon bébé et j'avais une lactation très abondante. J'ai voulu arrêter sans prendre de médicaments traditionnels, en risquant l'engorgement, puis l'abscès.... et j'ai choisi l'homéopathie pour cela; en deux semaines, tout était fini, sans aucun incident. Et arrêter la lactation n'est pas une mince affaire, surtout que j'ai allaité mon bébé pendant longtemps... Et puis, dans ma famille, on ne se soigne pratiquement qu'avec l'homéopathie, pour des choses aussi bien légères que lourdes. Et le résultat a été à chaque fois un succès. (et puis, ici en france la sécurité sociale en rembourse une partie, c'est une médecine pratiquement reconnue, elle est également utilisée dans les hôpitaux...) Vive l'homéopathie, un moyen naturel et efficace de se soigner!»

Votre histoire est typique du sophisme "post hoc ergo proster hoc". Aller voir aussi "empirisme primaire":

http://forum.sceptiques.qc.ca/viewtopic.php?t=2110

aurore
Messages : 640
Inscription : 23 août 2005, 18:24
Localisation : MARSEILLE

#139

Message par aurore » 06 sept. 2005, 18:20

Je tiens à demander pardon à monsieur Kraeplin d'être un aussi misérable exemple pour la science. Il est vrai que je devrais avoir un doctorat pour pouvoir affirmer que j'ai arrêté ma lactation avec l'homéopathie. Là prochaine fois je m'effacerais. Promis. :?

Avatar de l’utilisateur
Kraepelin
Quackwatch
Quackwatch
Messages : 6942
Inscription : 06 nov. 2003, 12:14

#140

Message par Kraepelin » 06 sept. 2005, 20:36

Aurore:
«En tout cas, quelqu'un peut-il répondre à ce que je viens de dire sur les animaux? (notez que c'était des soins lourds -oulàlà, je sens qu'y en a certains qui vont me demander les rapports médicaux et consulter leur encyclopédie perso, et on va encore avoir du copier-coller sur le forum. C'est navrant! )»
Oui! Réponse: "Post hoc ergo propter hoc"
Aurore:
«Il faut quand même admettre que, même chez l'homme, la solution de l'homéopathie a réglé bien des problèmes là où la médecine traditionnelle a échoué.
Et en plus, il faut se dépêcher de trouver un remède de substitution aux antibiotiques: autrement les bactéries vont faire comme les cafards: elles vont "muter" et s'adapter aux produits qu'on leur envoie; c'est à ce moment là qu'on aura besoin d'une solution de secours....
(pour les cafards, je sais malheureusement de quoi je parle )»
Non! Rien ne laisse croire que ceux qui prennent de l'homéopathie et s'en trouvent mieux obtiennent ce bénéfice à cause de l'homéopathie. Tout laisse plutôt croire que les bénéfices sont attribuables aux mécanismes naturels de guérison et à l'effet placebo. La preuve? Lorsque l'on donne des placebos à des personnes atteintes d'une maladie, elles guérissent dans la même proportion que ceux qui prennent de l'homéopathie. L'homéopathie ne fait donc pas mieux que le placebo.
Yoann:
«Ces médicaments soignent, mais "détruisent" le système immunitaire qui n'apprend plus à défendre le corps.»
C'est une légende urbaine du milieu zozothérique. En réalité les antibiotiques n'endommagent pas le système immunitaire. Le problème qui existe est que les micro-organismes sont l'objet d'une sélection. Comme seuls les plus forts survivent, la génération suivante est de plus en plus résistante à l'antibiotique auquel a été exposée la génération précédente.
ti-poil :

«Petit supplement : Pouquoi tant de gens temoignent des bienfaits ressentis lors de la prise des granules homeopathies sur une periode prolongee? »
Principe de Bensaïd: Une guérison jouit toujours d'une publicité inversement proportionnelle à l'orthodoxie de la méthode qui semble l'avoir produite. Ainsi, une guérison produite par une méthode conventionnelle ne fait pas parler d'elle alors qu'une guérison apparemment produite par une méthode invraisemblable fera la manchette.

Aurore:

«Je ne vois pas bien les effets que peut avoir un placebo sur des otites récidivistes (soeur de Yoan) ou une allergie résistant aux traitements traditionnels ou sur un sevrage brutal (que j'avais tenté de faire sans homéopathie, ce qui m'a valu un joli abscès au néné droit). Surtout que j'allaitais des jumeaux sur une longue durée (le traitement doit en être d'autant plus fort, et c'est pas moi qui le dis (ni l'homéopathe)
A moins que vous n'accordiez une si grande puissance à notre psychisme et à ses dons de guérisseur miraculeux... mais c'est une autre histoire.
Au lieu d'essayer de prouver que l'homéopathie ne peut pas marcher, prouvons qu'elle ne marche pas!»
Empirisme primaire encore et encore!

Les otites disparaissent toutes seules à partir d'un certain âge à cause des changements anatomiques associés à la croissance. Lorsque cette disparition survient à peu près en même temps que la prise d'homéopathie, voilà une coïncidence qui fera parler d'elle (En vertu du principe de Bensaïd)
Aurore:
«Pour ma part, si un individu atteint de myopathie va à Lourdes et qu'il revient sur ses deux jambes, je ne nierais pas le fait, ni l'effet. ( ) »
voir: http://www.allerg.qc.ca/guerifoi.html
Aurore:

« Et donc, l'Etat n'a accepté de rembourser l'utilisation de médicaments homéopathiques qu'après avoir mené des études satisfaisantes sur le sujet. »
Faux! Le gouvernement français n'a pas accepté pour des raisons scientifiques mais pour des raisons politiques. La seule recherche sur l'homéopathie financée directement par l'État français est la recherche commandée par la ministre de la santé Georgina Dufoix en 1985. Une équipe mixte d'homéopathes et de chercheurs sceptiques avaient évalué"Opium 15CH" et "Raphanus 5CH" sur la reprise des transites intestinaux post-chirurgie. Un domaine où l'homéopathie était censée faire merveille et où la personnalisation du traitement n'était pas nécessaire. Il y avait 600 sujets séparés en 2 groupes expérimentaux et un groupe témoin. Le groupe témoin soigné uniquement avec un placebo a obtenu de meilleurs résultats que les deux autres groupes soignés avec l'homéopathie. Le ballon de l'imaginaire homéopathique a fait POUF!

Avatar de l’utilisateur
Kraepelin
Quackwatch
Quackwatch
Messages : 6942
Inscription : 06 nov. 2003, 12:14

#141

Message par Kraepelin » 06 sept. 2005, 20:41

Aurore:
«Je tiens à demander pardon à monsieur Kraeplin d'être un aussi misérable exemple pour la science. Il est vrai que je devrais avoir un doctorat pour pouvoir affirmer que j'ai arrêté ma lactation avec l'homéopathie. Là prochaine fois je m'effacerais. Promis. »
Non, non! Pas besoin d'un Doctorat! Bee a écrit un texte qui explique simplement le piège. Même une personne comme vous pourrait parvenir à le comprendre. Allez simplement lire: http://forum.sceptiques.qc.ca/viewtopic.php?t=2110

À moins que vous préfériez vivre dans l'ignorance toute votre vie?

ti-poil
Messages : 3573
Inscription : 02 déc. 2003, 18:27

#142

Message par ti-poil » 06 sept. 2005, 21:36

kraepelin a écrit :Non! Rien ne laisse croire que ceux qui prennent de l'homéopathie et s'en trouvent mieux obtiennent ce bénéfice à cause de l'homéopathie. Tout laisse plutôt croire que les bénéfices sont attribuables aux mécanismes naturels de guérison et à l'effet placebo. La preuve? Lorsque l'on donne des placebos à des personnes atteintes d'une maladie, elles guérissent dans la même proportion que ceux qui prennent de l'homéopathie. L'homéopathie ne fait donc pas mieux que le placebo.
Placebo par ci placebo par la on croirait entendre la meme histoire que le hasard et evolution.Le meme fourre tout.
Tant qu'a y etre pourquoi pas l'effet placebo n'aurait pas plus d'efficacite que les medicaments dit "moderne"

kraepelin a écrit :C'est une légende urbaine du milieu zozothérique. En réalité les antibiotiques n'endommagent pas le système immunitaire. Le problème qui existe est que les micro-organismes sont l'objet d'une sélection. Comme seuls les plus forts survivent, la génération suivante est de plus en plus résistante à l'antibiotique auquel a été exposée la génération précédente.
Bullshitt, la verite c'est que vous n'en savez rien et que les antibiothiques a large spectre regulierement utilises peuvent etre nefaste pour la suite de la lutte contre la(les)maladies. Donc c'est ce qu'on appele pelleter le(les) problemes vers l'avant.
Et vous pouvez inclure dans cela la plupart des medicaments.D'ailleurs plusieurs sont retires du marche pour effet toxique immediat et la recherche sur la toxicite de ceux sur le marche sont loin d'etre favorable.

Sur ce vous devriez recentrer vos energies a la bonne place et dennonce les abus 1millions de fois plus menacant pour l'humanite et j'ai nomme :la toxicite des medicaments Allez levez vous.

Kraepelin a écrit :Principe de Bensaïd: Une guérison jouit toujours d'une publicité inversement proportionnelle à l'orthodoxie de la méthode qui semble l'avoir produite. Ainsi, une guérison produite par une méthode conventionnelle ne fait pas parler d'elle alors qu'une guérison apparemment produite par une méthode invraisemblable fera la manchette.
Ce n'est pas"l'orthodoxie" mais la nouveaute de la methode,sa mise en marche(publicite) et bien apres, son efficacite.[[A peu pres la demarche des medicaments.]]
Non, non! Pas besoin d'un Doctorat! Bee a écrit un texte qui explique simplement le piège. Même une personne comme vous pourrait parvenir à le comprendre. Allez simplement lire: http://forum.sceptiques.qc.ca/viewtopic.php?t=2110
Pourquoi ne pas dire que Kraepelin est Bee le butineur ebloui par sa subjectivite.



PS : C'a fait BCBG de taper sur l'homeopathie mais ou sont les pseudos zeze quand il est tant de denoncer le fleau de plus en plus grandissant des effets nocifs des medicaments sur l'humain.
----------------------------------
L'absence de preuve n'est pas la preuve de l'absence.

Avatar de l’utilisateur
Kraepelin
Quackwatch
Quackwatch
Messages : 6942
Inscription : 06 nov. 2003, 12:14

#143

Message par Kraepelin » 07 sept. 2005, 00:10

ti-p:
C'a fait BCBG de taper sur l'homeopathie mais ou sont les pseudos zeze quand il est tant de denoncer le fleau de plus en plus grandissant des effets nocifs des medicaments sur l'humain
Quen savez-vous? Il y a bien des zézés qui ont d'autres chevaux de bataille que la crédulité des zozos.

De toutes façons vous mélangez les problèmes. Le fait que certains marchants soient malhonetes n'excuse pas les crimes des voleurs de banques. Le fait que les politiciens soient parfois des menteurs n'excuse pas les crimes des pédophiles

Le fait que l'usage des vrais médicaments puisse être abusif n'augmente pas l'efficacité de l'homéopathie et des autres pseudo-médecines. Ceux qui en vendent restent des escros ou des illuminés.

Par ailleurs, je trouve minable que vous tombier dans ce genre d'argument et surtout dans des attaques personnelles. Si franchement vous N'avez rien de mieux à dire, peut-être vaudrait t-il mieux simplement écouter.

ti-poil
Messages : 3573
Inscription : 02 déc. 2003, 18:27

#144

Message par ti-poil » 07 sept. 2005, 01:25

Kraepelin a écrit :

De toutes façons vous mélangez les problèmes. Le fait que certains marchants soient malhonetes n'excuse pas les crimes des voleurs de banques. Le fait que les politiciens soient parfois des menteurs n'excuse pas les crimes des pédophiles

Je ne melange rien du tout et je vois que vous ne comprenez rien au fond du probleme. Les medecines alternatives et l'homeopathie fonctionne de plus en plus parce que les gens sont ecoeures de tout ce qui entoure la medecine dites moderne qui soit dit en passant se dirige vers un cinglant echec.(je vois tres bien JF me traiter d'hypocrite sous pretexte que je j'ose l'utilise,quel beau raisonnement) :roll:
Si l'homeopathie fonctionne tres bien au regard des zozos et leurs apportent satisfaction alors de quoi vous plaignez vous?
A ce que je sache elle n'a pas tuer des millions de gens dans le monde.

Aurore vous dit que par experience cela fonctionne et que cela a aide a guerir de nombreux maux dans sa famille.Esperez vous la faire changer d'idee?


Kraepelin a écrit :Le fait que l'usage des vrais médicaments puisse être abusif n'augmente pas l'efficacité de l'homéopathie et des autres pseudo-médecines. Ceux qui en vendent restent des escros ou des illuminés.
Croyiez vous que les multinationnales pharmaceutiques soient de parfaits citoyens corporatif. On y repasseras.

Kraepelin a écrit :Par ailleurs, je trouve minable que vous tombier dans ce genre d'argument et surtout dans des attaques personnelles. Si franchement vous N'avez rien de mieux à dire, peut-être vaudrait t-il mieux simplement écouter.
Vous feriez mieux de reflechir sur le pourquoi.

Et meme si vous avez raison de la comparer a l'effet placebo n'en demeure pas moins que cela apporte des resultats positifs aux gens qui y croient.

<<<Des attaques personnelles>>> :roll:
----------------------------------
L'absence de preuve n'est pas la preuve de l'absence.

Jean-Francois
Modérateur
Modérateur
Messages : 21930
Inscription : 03 sept. 2003, 02:39

#145

Message par Jean-Francois » 07 sept. 2005, 06:55

ti-poil a écrit :Si l'homeopathie fonctionne tres bien au regard des zozos et leurs apportent satisfaction alors de quoi vous plaignez vous?
Bien sûr, l'homéopathie étant du vent enrobé de sucre elle ne risque pas de faire grand mal par elle-même. Le problème vient de ceux qui - comme vous le faites, souvent fanatiquement - ne jurent que par l'homéopathie (et autres alternatives zozoes) et chialent de manière bornée contre toute la médecine scientifique sous prétexte qu'elle n'est pas parfaite*, donc détournent de traitements qui sont vraiment efficaces. Là, cela peut conduire à des problèmes certains... voir à des morts inutiles, dans le cas de pathologies graves mais que l'on sait guérir avec un bon taux de succès.

Il y a aussi que puisque les potions magiques homéopathiques n'ont pas à faire la preuve qu'elles ont subi des tests (normal, elles sont a priori inefficaces donc inoffensives), plusieurs produits sont vendus comme homéopathiques alors qu'ils n'ont d'homéopathiques que l'inscription sur le carton. Croyez-vous vraiment que du dentifrice "homéopathique" est entièrement homéopathique? Si oui, je n'imagine pas les caries des utilisateurs... mais, le plus probable est que la seule chose d'homéopathique là-dedans ce ne sont pas les principes actifs (fluor, etc.) mais les extraits de plantes qui servent de décoration. Un produit vendu sous l'appelation "homéopathique" mais contenant des ingrédients moins inoffensifs pourrait ne pas être bénin.

Bien sur la médecine scientifique n'est pas parfaite et les comportements de certains médecins, compagnies pharmaceutiques, chercheurs, sont parfaitement répréhensibles. Mais, cela n'est en rien un critère qui valide le moindrement l'homéopathie ou autres pseudo-médecines. Ce qui validerait l'homéopathie, ce sont des études qui prouveraient sérieusement l'homéopathie. Et ça, c'est plutôt rare, pas mal plus rare que les études qui démontrent que l'homéopathie c'est du pipeau.

Jean-François

* Je pense que ça s'approche du "principe de Bensaid": on s'attend à ce que la médecine, que l'on veut "officielle", soit parfaite alors qu'on accepte facilement que les "alternatives" soient faillibles (après tout, si elles étaient parfaites, elles seraietn "officielles").

Avatar de l’utilisateur
Kraepelin
Quackwatch
Quackwatch
Messages : 6942
Inscription : 06 nov. 2003, 12:14

#146

Message par Kraepelin » 07 sept. 2005, 07:43

Ti-P:
««,,, vous ne comprenez rien au fond du probleme. Les medecines alternatives et l'homeopathie fonctionne de plus en plus parce que les gens sont ecoeures de tout ce qui entoure la medecine dites moderne qui soit dit en passant se dirige vers un cinglant echec.»»
Je ne le sais que trop. Et les gens ont probablement raison d'être déçus par le caractère déhumanisant de la médecine moderne. L'être humain n'est pas fait que de raison. Dans la maladie, les besoins affectifs sont importants. Dans l'esprit du malade, ils prennent souvent plus d'importance que le reste. Vous et moi ne sommons d'ailleurs pas les seuls à le savoir. Les escrocs et les gourous le savent aussi. Mais, contrairement à vous et moi, les gourous et les escrocs exploitent cette vulnérabilité humaine avec un total manque de scrupule.
««Si l'homeopathie fonctionne tres bien au regard des zozos et leurs apportent satisfaction alors de quoi vous plaignez vous? »»
Si les promoteurs et les adeptes de l'homéopathie se contentaient de pratiquer leur petite religion médicale, ce ne serait qu'un demi mal. Il y aurait une centaine d'adeptes par année qui mouraient par manque de vrais soins et on en parlerait plus. Mais, les promoteurs voient grand. Ils revendiquent d'être couverts par les polices d'assurance, d'être enseignés dans les universités, d'être intégrés au système de santé publique, etc. En d'autres mots, ils demandent un investissement des ressources humaines et financières publiques. À partir de ce moment, ça regarde toute la communauté.

««Aurore vous dit que par experience cela fonctionne et que cela a aide a guerir de nombreux maux dans sa famille.Esperez vous la faire changer d'idee? »»
Écoutez mon ami! Aurore, je ne suis pas allé la chercher dans son salon. C'est elle qui vient ici, sur un site sceptique, pour défendre sa croyance. On ne lui a rien demandé. C'est elle qui fait du millage pour nous convaincre avec ses arguments qui ne dépassent pas "l'empirisme primaire". Je lui explique pourquoi ses petites anecdotes, probablement bien réelles, ne me convaincront jamais.

À quoi s'attendait-elle? À quoi vous attendez-vous vous-même? À ce que j'abandonne les critères rigoureux de la raison pour me laisser séduire par des histoire de cas sans vraie signification?
«Croyiez vous que les multinationnales pharmaceutiques soient de parfaits citoyens corporatif. On y repasseras. »
Non certainement pas! Il faut les surveiller comme il faut surveiller Boiron.

ti-poil
Messages : 3573
Inscription : 02 déc. 2003, 18:27

#147

Message par ti-poil » 07 sept. 2005, 11:58

Messieurs,

Kraepelin a écrit :Je ne le sais que trop. Et les gens ont probablement raison d'être déçus par le caractère déhumanisant de la médecine moderne. L'être humain n'est pas fait que de raison. Dans la maladie, les besoins affectifs sont importants. Dans l'esprit du malade, ils prennent souvent plus d'importance que le reste. Vous et moi ne sommons d'ailleurs pas les seuls à le savoir. Les escrocs et les gourous le savent aussi. Mais, contrairement à vous et moi, les gourous et les escrocs exploitent cette vulnérabilité humaine avec un total manque de scrupule.
Oui,des traitements humanistes pour humain 1point pour l'homeopathie.Les gourous et escrocs sont dans toutes les spheres d'activites medecine inclus et l'homeopathie n'en fait pas exception.L'etat d'esprit, c'est bien la qu'est la force des medecines alternatives et c'est bien la le gros manque de la medecine moderne(domine par les profits) qui se contente de traiter la maladie(plus il y a de malades,plus ils sont en forme) au lieu de d'ameliorer le terrain.
Si les promoteurs et les adeptes de l'homéopathie se contentaient de pratiquer leur petite religion médicale, ce ne serait qu'un demi mal. Il y aurait une centaine d'adeptes par année qui mouraient par manque de vrais soins et on en parlerait plus.
"Par manque de vrai soins" Vous rigolez la,vous n'allez pas commencer a comparer avec les systemes de sante reconnues et ses "clients" abadonnes.Vous voyez bien ou sont les vrais problemes.
-Manque de soins
-Clients abandonnes
-Dehumanisation
-Combat la maladie au lieu du terrain
-Toxicite,effet dangereux
-possible creation de maladie
-Appat incommensurable du gain
-Etc.
Fixer vos energies la ou sont les vrais problemes et vous n'aurez plus dans les pattes les "moulins a vent" sur lesquels vous vous acharnez.


Mais, les promoteurs voient grand. Ils revendiquent d'être couverts par les polices d'assurance, d'être enseignés dans les universités, d'être intégrés au système de santé publique, etc. En d'autres mots, ils demandent un investissement des ressources humaines et financières publiques. À partir de ce moment, ça regarde toute la communauté.
1 point pour vous, faut aller doucement avec les reconnaissances mais y'a pas juste les prometteurs il y a la force des gens qui le demande.

Écoutez mon ami! Aurore, je ne suis pas allé la chercher dans son salon. C'est elle qui vient ici, sur un site sceptique, pour défendre sa croyance. On ne lui a rien demandé. C'est elle qui fait du millage pour nous convaincre avec ses arguments qui ne dépassent pas "l'empirisme primaire". Je lui explique pourquoi ses petites anecdotes, probablement bien réelles, ne me convaincront jamais.
Sa croyances comme vous l'appelez est prescrit par son(ses) experiences personnelles et celle de ses proches,ce qui est d'autant plus remarquable que n'importe quelles etudes. Dans mon optique de ce monde dans lequel nous vivons,mes experiences personnelles ont une grande place de verite.Pas vous?
À quoi s'attendait-elle? À quoi vous attendez-vous vous-même? À ce que j'abandonne les critères rigoureux de la raison pour me laisser séduire par des histoire de cas sans vraie signification?
"sans vrai signification" vous avez du culot,elle vous a dit qu'elle a eu des resultats signifiant,de quel droit voulez vous etre son guide?
Non certainement pas! Il faut les surveiller comme il faut surveiller Boiron.
Vous tombez dans le meme piege que la mentalite medecinale : combattre la maladie(l'homeopathie) sans s'attaquer a l'origine du mal.
Prediction -------vous ni arriverez jamais.


Ti-poil le moraliste.
----------------------------------
L'absence de preuve n'est pas la preuve de l'absence.

André
Messages : 1154
Inscription : 05 sept. 2003, 04:52
Localisation : Chute-Saint-Philippe

#148

Message par André » 07 sept. 2005, 13:27

Ti-poil
Vous tombez dans le meme piege que la mentalite medecinale : combattre la maladie(l'homeopathie) sans s'attaquer a l'origine du mal.
Si tu saisissais un tant soit peu les fondements de l'homéopathie, tu constaterais que celle-ci contrairement aux prétentions de ses promoteurs est centrée uniquement sur les symptômes de la maladie et non pas ses causes. Par exemple, si un microbe quelconque donne des boutons, le remède homéopathique prescrit contient selon le principe de similitude des vertus qui s'attaquent aux boutons et non à l'origine du mal, les microbes, contrairement à un antibiotique.

La situation est donc totalement l'inverse de ce que les homéopathe prétendent : ce sont eux qui ne s'attaquent qu'aux symptômes.

André

aurore
Messages : 640
Inscription : 23 août 2005, 18:24
Localisation : MARSEILLE

#149

Message par aurore » 07 sept. 2005, 14:43

Kraepelin a écrit : Écoutez mon ami! Aurore, je ne suis pas allé la chercher dans son salon. C'est elle qui vient ici, sur un site sceptique, pour défendre sa croyance. On ne lui a rien demandé. C'est elle qui fait du millage pour nous convaincre avec ses arguments qui ne dépassent pas "l'empirisme primaire".
Kraepelin a écrit : Même une personne comme vous pourrait parvenir à le comprendre.


Merci bien, monseigneur Krapelin :roll: . C'est vous qui osez vous plaindre des attaques personnelles de Ti-poil? Vous êtes gonflé, quand même. Si c'est pour employer ce genre de ton condescendant, je vous dispense volontiers de me donner votre avis. Je vivrais bien sans. Merci.

ti-poil
Messages : 3573
Inscription : 02 déc. 2003, 18:27

#150

Message par ti-poil » 07 sept. 2005, 14:51

André a écrit :Ti-poil
Vous tombez dans le meme piege que la mentalite medecinale : combattre la maladie(l'homeopathie) sans s'attaquer a l'origine du mal.
Si tu saisissais un tant soit peu les fondements de l'homéopathie, tu constaterais que celle-ci contrairement aux prétentions de ses promoteurs est centrée uniquement sur les symptômes de la maladie et non pas ses causes. Par exemple, si un microbe quelconque donne des boutons, le remède homéopathique prescrit contient selon le principe de similitude des vertus qui s'attaquent aux boutons et non à l'origine du mal, les microbes, contrairement à un antibiotique.

La situation est donc totalement l'inverse de ce que les homéopathe prétendent : ce sont eux qui ne s'attaquent qu'aux symptômes.

André

Andre,

Tu veux me donner des boutons ou quoi?
C'a ne marchera pas. :P:


Copier-coller

Il s’agit de permettre aux acteurs de soins d’élargir leur panoplie thérapeutique à un domaine auquel recours 38% de la population et d’acquérir une ressource thérapeutique complémentaire à la thérapeutique allopathique classique.
La formation homéopathique permet au praticien de redécouvrir une sémiologie clinique étendue qui permet de prendre en compte l’ensemble de l’état fonctionnel et lésionnel du patient et de comprendre le processus évolutif de la maladie à travers l’histoire du patient.
L’approche homéopathique du malade et de la maladie entre dans une optique dynamique, personnalisée, individualisée et globalisée.
L’Homéopathie apporte une réponse efficace à de nombreuses souffrances chroniques fonctionnelles pour lesquelles la réponse thérapeutique en médecine classique n’est pas toujours satisfaisante. Elle est également très utile dans de nombreuses pathologies aiguëes et dans la prévention des pathologies récidivantes.
Par son approche conceptuelle l’homéopathie implique une réflexion approfondie sur la santé, la maladie, l’individu malade, le symptôme et les causes de la maladie.
La formation universitaire de l’homéopathie permet de découvrir les données actuelles de la recherche clinique et fondamentale dans ce domaine.

Merci de votre definition Andre.
----------------------------------
L'absence de preuve n'est pas la preuve de l'absence.

Répondre

Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit