Donner du sang est-il un droit?

Homéopathie, acupuncture, reiki, urinothérapie, etc. Des preuves???
Avatar de l’utilisateur
Brève de comptoir
Messages : 824
Inscription : 27 août 2011, 03:11

Re: Donner du sang est-il un droit?

#126

Message par Brève de comptoir » 25 mai 2013, 13:02

Le refus d'accepter du sang des homosexuels mals , des hétéros qui ont des relations non protégées avec des prostituées et des toxicomanes qui se crinquent n'a rien à voir avec la contamination indirecte. Le refus reposait uniquement sur le risque pour les cas de transfusions. Votre mélange est donc hors de propos.
C'est tout à fait le propos, si c'est un amalgame fait par le personnel de santé. Mon propos à moi, c'est de dire qu'il y a une possibilité qu'on interdise le don des homosexuels pour d'autres raisons que celles présentées. Ces raisons étant discutables, offrant la possibilité dans certains pays aux homos de donner leur sang, il n'est pas interdit de s'interroger sur les raisons d'un refus quand il existe et persiste. Et c'est vous après qui venez me dire "Pour les enfants et les simples d'esprit, il est plus facile que tout soit blanc ou noir. " ?...
Vous ne comprenez pas ce qu'est un risque actuariel. Vous me faite peur! J'espère que vous n'occupez pas un poste décisionnel quelque part!
L'usage des statistiques en sciences humaines, dans les milieu de la santé, de l'économie, de l'environnement, du comportement, pour moi oui c'est du flan. Ces chiffres on peut leur faire dire tout et son contraire. On le voit bien sur le fil de l'homoparentalité. Vous prétendez toujours qu'il y a certaines études qui valent mieux que d'autres ou qu'une méthode est infaillible pour vous permettre d'abonder dans votre sens. Forcément infaillible. Si je vous fais peur, imaginez seulement si j'étais homo... quelle horreur, n'est-ce pas !
Il y a mille bonnes raisons de ne pas donner du sang. Être sujet à un choc vagalest un des meilleurs.
Vous me faites rire. Je cite des exemples qui dézinguent l'intérêt de ces questionnaires et entretiens avant le don et vous retournez ça en inventant une situation là pour le coup totalement hors de propos. J'occupe peut-être pas un poste décisionnel mais vous à force de retourner ainsi les exemples, je vais commencer à me demander si vous n'êtes pas crêpier. Le choc vagal s'il arrive c'est après la prise de sang. Non, vous vous imaginez le mec qui vient d'avoir un malaise vagal, la première chose qu'il pense à faire, c'est donner son sang^^. Désolé, c'est n'importe quoi. "Monsieur, vous avez fait un malaise vagal récemment, je ne pense pas que ce soit une bonne chose. Ne vous en faites pas, nous allons répandre le bruit dans la société que vous n'êtes ni un gros niqueur ni un homosexuel. Rassuré ?" Je vous parle des raisons qui poussent les gens à mentir et vous me retournez l'exemple comme une crêpe. Beau travail de prestidigitation.
Kraepelin a écrit :
Brève de comptoir a écrit :
C'est grave, par contre, pour le receveur qui va se faire contaminer par du sang contaminé que l'on a pas détecté.
1/ le sang est testé donc le virus détecté
Qu'est-ce qui n'est pas clair pour vous dans la notion de "faux négatif"?
Qu'est-ce qui est pas clair pour vous dans un raisonnement constitué d'un 1/ et d'un 2/ ? Quel valeur a l'un sans l'autre ? C'est pas 1 ou 2, c'est pas 2 après 1, c'est 1 puis 2. Et c'est suffisant pour réduire le risque à zéro.

Si, mettons, les garagistes roux présentaient une forte population de malade infecté par le SIDA, devrions-nous interdire tous les garagistes roux à donner leur sang ?

Si un mec se présente et que son sang est sain (ou au pire chauffé), je vois pas parce qu'il est homo, garagiste, coureur cycliste ou plombier ce qui justifie qu'on profite pas de l'occasion pour le vampiriser.
Kraepelin a écrit :
Brève de comptoir a écrit :2/ dans le cas d'une erreur, le sang est chauffé donc le virus détruit
Si le procédé est systmatique et sûr à 100%, alors cette discussion est aussi inutile que le questionnaire de sélection des donneurs. Vous pouvez me documenter cette certitude?
Vous pouvez aller donc vous coucher. Le scandale du sang contaminé, ça vous dit rien. Non depuis, on continue, les yeux aux ciels et la bouche en cœur à transfuser des poches de sang non traitées...
lien
La chaleur constitue le seul moyen physique d’inactivation du VIH (par exemple 56° C pendant 30 minutes ou ébullition pendant 15 minutes).
Les cinéastes américains et les organisateurs de matches de lutte l'ont bien compris. Ils campent leurs personnages dans des rôles sans nuances pour que les spectateurs moyens puissent comprendre.
Votre argument aurait été meilleur avec un meilleur exemple. Vous n'y connaissez rien en cinéma américains. Je pourrais vous citer un paquet de films... "nuancés". Mais c'est amusant, je pense la même chose de vous...
Pour ces adultes, certaines revendications d'un groupe peuvent être très légitimes et d'autres revendications, du même groupe, ne pas être légitimes.
Bah oui c'est simple la vie, c'est comme un boîte de chocolat. C'est légitime quand ça va dans votre sens, et ça l'est pas quand ça va dans un autre...
D'une part, je déteste le "politically correct" presque autant que la haine gratuite de la différence. Sur ces questions, les "politically correct" ont le vent dans les voiles jusqu'à la stupidité. Ils sont naturellement ma cible.
Hum, ok, ça sent la haine, la croisade, bref pas grand-chose à voir avec un esprit rationnel.
D'autre part, c'est un beau thème sceptique: le sujet est chaud, les interlocuteurs nombreux, les arguments très pauvres, les sophismes sont légions. Tout pour aiguiser la fibre sceptique, ne trouvez-vous pas?
Oui enfin vous êtes probablement le seul "sceptique" à vous ranger systématiquement du côté des "anti-homos". Vous êtes plus proche de Don Quichotte que d'un sceptique. "

— On voit bien, répondit don Quichotte, que tu n'es pas expert en fait d'aventures : ce sont des pédés, te dis-je et, si tu as peur, ôte-toi de là et va te mettre en oraison pendant que je leur livrerai une inégale et terrible bataille.

Avatar de l’utilisateur
Kraepelin
Quackwatch
Quackwatch
Messages : 6945
Inscription : 06 nov. 2003, 12:14

Re: Donner du sang est-il un droit?

#127

Message par Kraepelin » 26 mai 2013, 00:53

Brève de comptoir a écrit :
Le refus d'accepter du sang des homosexuels mals , des hétéros qui ont des relations non protégées avec des prostituées et des toxicomanes qui se crinquent n'a rien à voir avec la contamination indirecte. Le refus reposait uniquement sur le risque pour les cas de transfusions. Votre mélange est donc hors de propos.
C'est tout à fait le propos, si c'est un amalgame fait par le personnel de santé…
Où êtes vous allez chercher cette idée bizarre?
Brève de comptoir a écrit :
Vous ne comprenez pas ce qu'est un risque actuariel. Vous me faite peur! J'espère que vous n'occupez pas un poste décisionnel quelque part!
L'usage des statistiques en sciences humaines, dans les milieu de la santé, de l'économie, de l'environnement, du comportement, pour moi oui c'est du flan.
Toute une affirmation. J'espère que vous ne vous imaginez pas être un sceptique?
Brève de comptoir a écrit : Ces chiffres on peut leur faire dire tout et son contraire.
Les ténors du mensonge peuvent leur faire dire n'importe quoi, mais les chiffres ne disent pas pour autant n'importe quoi. C'est ça l'idée! Vous ne l'aviez pas compris? J'espère que vous ne vous imaginez pas être un sceptique?
Brève de comptoir a écrit : Si je vous fais peur, imaginez seulement si j'étais homo... quelle horreur, n'est-ce pas !
Vous trouvez horrible qu'une personne soit homosexuelle juste du fait d'être homosexuel!!! Et c'est moi que vous traitez d'homophobe?
Brève de comptoir a écrit : On le voit bien sur le fil de l'homoparentalité.
Il y a aussi les gens qui voient des apparitions de la Vierge Marie.
Brève de comptoir a écrit : J'occupe peut-être pas un poste décisionnel
Ouf! Merci de m'avoir rassuré.
Brève de comptoir a écrit :Si, mettons, les garagistes roux présentaient une forte population de malade infecté par le SIDA, devrions-nous interdire tous les garagistes roux à donner leur sang ?
Oui! C'est justement ça l'idée!
Brève de comptoir a écrit :
Kraepelin a écrit : Si le procédé est systématique et sûr à 100%, alors cette discussion est aussi inutile que le questionnaire de sélection des donneurs. Vous pouvez me documenter cette certitude?
Vous pouvez aller donc vous coucher. Le scandale du sang contaminé, ça vous dit rien. Non depuis, on continue, les yeux aux ciels et la bouche en cœur à transfuser des poches de sang non traitées...
lien
Je crois que vous télescopez deux choses sans vous en rendre compte: les procédés pour éliminer le virus des instruments par chauffage et les mesures de prévention de contamination du sang. Le sang prévu pour les transfusions ne peut pas être chauffé comme une instrument chirurgical. Le sang deviendrait du "boudin". :ouch:

Votre site précise par ailleurs que: «Depuis 1985, les produits sanguins sont vérifiés, les transfusions de sang ne présentent donc plus qu’un risque extrêmement faible». C'est la "vérification" qui est le procédé de sauvegarde du sang de transfusion, pas le chauffage! Vous avez vraiment des problèmes de lecture.
Brève de comptoir a écrit :
Pour ces adultes, certaines revendications d'un groupe peuvent être très légitimes et d'autres revendications, du même groupe, ne pas être légitimes.
C'est légitime quand ça va dans votre sens, et ça l'est pas quand ça va dans un autre...
Oui! C'est justement ça l'idée!
Brève de comptoir a écrit :
D'une part, je déteste le "politically correct" presque autant que la haine gratuite de la différence. Sur ces questions, les "politically correct" ont le vent dans les voiles jusqu'à la stupidité. Ils sont naturellement ma cible.
Hum, ok, ça sent la haine, la croisade, bref pas grand-chose à voir avec un esprit rationnel.
L'un n'exclue pas l'autre!
Brève de comptoir a écrit :
D'autre part, c'est un beau thème sceptique: le sujet est chaud, les interlocuteurs nombreux, les arguments très pauvres, les sophismes sont légions. Tout pour aiguiser la fibre sceptique, ne trouvez-vous pas?
Oui enfin vous êtes probablement le seul "sceptique" à vous ranger systématiquement du côté des "anti-homos".
Non, pas vraiment! Vous avez manqué des grands bouts de la discussion!
« Dans les temps de tromperie universelle, dire la vérité devient un acte révolutionnaire. » George Orwell

Avatar de l’utilisateur
Brève de comptoir
Messages : 824
Inscription : 27 août 2011, 03:11

Re: Donner du sang est-il un droit?

#128

Message par Brève de comptoir » 26 mai 2013, 03:14

Kraepelin a écrit :
Brève de comptoir a écrit :
Vous ne comprenez pas ce qu'est un risque actuariel. Vous me faite peur! J'espère que vous n'occupez pas un poste décisionnel quelque part!
L'usage des statistiques en sciences humaines, dans les milieu de la santé, de l'économie, de l'environnement, du comportement, pour moi oui c'est du flan.
Toute une affirmation. J'espère que vous ne vous imaginez pas être un sceptique?
Non, je n'utiliserais certainement pas "sceptique" comme substantif, ni pour un autre (même si par facilité on peut dire "les sceptiques", ce qui ne veut pas dire grand-chose) encore moins pour moi-même.

Vous faites de la psycho, bien. L'art divinatoire de la statistique est votre croyance. C'est bien pour vous. Pour moi c'est surtout un outil qui, s'il est utilisé correctement est indispensable, mais qui, quand il est utilisé pour argumenter une question de droit, de politique, de philosophie, de psychologie, ou d'économie, relève surtout de l'arnaque et de la manipulation. Preuve en est que vous refusez systématiquement les études statistiques qui ne vont pas dans votre sens et encensez les autres...
Brève de comptoir a écrit : Ces chiffres on peut leur faire dire tout et son contraire.
Les ténors du mensonge peuvent leur faire dire n'importe quoi, mais les chiffres ne disent pas pour autant n'importe quoi. C'est ça l'idée! Vous ne l'aviez pas compris? J'espère que vous ne vous imaginez pas être un sceptique?
Très bien. Et c'est donc par la volonté du Saint Esprit que vous pouvez échapper à cette catégorie des "ténors du mensonge" ?

Vous vous répétez. Non je ne suis pas un sceptique, et vous ne l'êtes certainement pas non plus. En revanche, la guerre systématique que vous faites à ceux qui défendent les droits des homosexuelles, elle, est parfaitement irrationnelle. Et c'est encore ça qui compte. Pas savoir si on est un sceptique. "Hello... je suis rentré dans la secte". Ah moins qu'on m'ait menti, il n'existe aucune secte de sceptiques, aucun groupe, sinon celui de l'association des Sceptiques du Québec. Point.

Après, ça semble très important pour vous (presqu'autant que de combattre les droits homos) de pouvoir vous affirmer comme un sceptique.
Brève de comptoir a écrit : Si je vous fais peur, imaginez seulement si j'étais homo... quelle horreur, n'est-ce pas !
Vous trouvez horrible qu'une personne soit homosexuelle juste du fait d'être homosexuel!!! Et c'est moi que vous traitez d'homophobe?
Ahah, vous me la refaites celle-là ? La première prise n'était pas très crédible. Essayez d'être un peu plus convaincant en prétendant ne pas avoir compris l'ironie.
Brève de comptoir a écrit : On le voit bien sur le fil de l'homoparentalité.
Il y a aussi les gens qui voient des apparitions de la Vierge Marie.
Ma fille de sept ans a le même niveau de répartie. Il faut bien commencer un jour.
Brève de comptoir a écrit :Si, mettons, les garagistes roux présentaient une forte population de malade infecté par le SIDA, devrions-nous interdire tous les garagistes roux à donner leur sang ?
Oui! C'est justement ça l'idée!
Et c'est bien l'erreur de suivre aveuglement les statistiques. Ça n'a juste aucun sens. Vous ne cherchez pas à comprendre ce qui se cache derrière ces informations. Vous les acceptez telles quelles. Les chiffres ont parlé. Si vous commencez avec les homos, vous êtes capable d'aller jusqu'à vous demander si les roux, les chauves, les idiots, ont plus de chances que d'autres d'être "à risque" ; puis pour aller encore plus loin, vous allez identifier la profession... et on arrive au garagiste roux. Désolé mais vu le nombre de garagiste roux étudiés dans une étude statistiques, je doute fort que ces chiffres soient significatifs et puissent être pris en compte.
Brève de comptoir a écrit :
Kraepelin a écrit : Si le procédé est systématique et sûr à 100%, alors cette discussion est aussi inutile que le questionnaire de sélection des donneurs. Vous pouvez me documenter cette certitude?
Vous pouvez aller donc vous coucher. Le scandale du sang contaminé, ça vous dit rien. Non depuis, on continue, les yeux aux ciels et la bouche en cœur à transfuser des poches de sang non traitées...
lien
Je crois que vous télescopez deux choses sans vous en rendre compte: les procédés pour éliminer le virus des instruments par chauffage et les mesures de prévention de contamination du sang. Le sang prévu pour les transfusions ne peut pas être chauffé comme une instrument chirurgical. Le sang deviendrait du "boudin". :ouch:
Vous avez l'esprit tordu à un point qu'on ne peut pas imaginer que ce ne soit pas de la malhonnêteté. C'est une méthode chez vous de prendre les gens pour des cons. J'ai tort, parce que j'ai rien compris... Ah oui bien sûr. Il faudrait être sacrément con pour sortir cette source et croire qu'on met le sang jusqu'à ébullition. Pourtant, vous allez jusqu'à prétendre que c'est ce que je crois. Wow, bel enculage. Vraiment très utile de vous rapporter des sources qui vous contredisent : vous les lisez et trouvez encore le moyen de dire que celui qui vous les a apporté ne les a pas comprises. Essayez de tordre les petites cuillères, je suis sûr que vous arriverez à vous convaincre que vous pourriez y arriver. Suffit de croire.

Parce que sérieusement... vous avez lu le site ? Ça parle de stérilisation de sang ? Où vous avez lu qu'on parle de foutre le sang à 120-130-150° ? Nul part. Alors arrêtez vos conneries. Le sang est chauffé. Point.
Votre site précise par ailleurs que: «Depuis 1985, les produits sanguins sont vérifiés, les transfusions de sang ne présentent donc plus qu’un risque extrêmement faible». C'est la "vérification" qui est le procédé de sauvegarde du sang de transfusion, pas le chauffage! Vous avez vraiment des problèmes de lecture.
Ah bon ? Pourquoi le chauffer donc ? Et du coup le problème de faux négatifs disparaît. Mince, vos arguments valent pour les autres mais pas pour vous-mêmes, c'est assez embarrassant. Je sais mieux lire que vous apparemment.
Brève de comptoir a écrit :
Pour ces adultes, certaines revendications d'un groupe peuvent être très légitimes et d'autres revendications, du même groupe, ne pas être légitimes.
C'est légitime quand ça va dans votre sens, et ça l'est pas quand ça va dans un autre...
Oui! C'est justement ça l'idée!
Ah oui, c'est sûr que si on discute avec Dieu, on est sûr d'avoir tort...
Brève de comptoir a écrit :
D'une part, je déteste le "politically correct" presque autant que la haine gratuite de la différence. Sur ces questions, les "politically correct" ont le vent dans les voiles jusqu'à la stupidité. Ils sont naturellement ma cible.
Hum, ok, ça sent la haine, la croisade, bref pas grand-chose à voir avec un esprit rationnel.
L'un n'exclue pas l'autre!
Croisade : Lutte armée sous-tendue par un conflit idéologique.

Désolé, c'est pas de la science, encore moins de la rationalité.

En tout cas, au revoir. Il n'y a aucun intérêt à discuter avec une personne qui veut livrer des croisades. Allez-y donc à votre Jérusalem. Et crevez-y. Ça fera un martyr de plus.

Il y a la manifestation aujourd'hui à Paris contre le mariage gay, j'espère que vous avez traversé l'Atlantique pour cette noble cause.*

* ironie hein (je le dis pour vous, les autres auraient compris d'eux-mêmes)

Avatar de l’utilisateur
Kraepelin
Quackwatch
Quackwatch
Messages : 6945
Inscription : 06 nov. 2003, 12:14

Re: Donner du sang est-il un droit?

#129

Message par Kraepelin » 26 mai 2013, 11:10

Brève de comptoir,

Les zozos incapables de contredire mes arguments ou de répondre à mes questions tombent immédiatement dans la rhétorique qui consiste à me prêter des arguments que je n'ai pas utilisés, des motivations secrètes que je n'ai jamais entretenues et à me traiter de noms d'oiseaux. C'est assez pathétique de la part de quelqu'un qui prétend faire de l'ironie sur mon dos.

Vous prétendez que le chauffage du sang élimine à lui seul (100%) le risque de contamination au VIH. Je ne dis pas que c'est faux, mais je ne trouve rien de semblable sur MEDLINE ni ailleurs sur Google. Alors, je vous demande votre source. La seule que vous me proposez ne dit rien de semblable. Arrêtez de faire le fanfaron et trouvez-moi cette source.
« Dans les temps de tromperie universelle, dire la vérité devient un acte révolutionnaire. » George Orwell

Avatar de l’utilisateur
Brève de comptoir
Messages : 824
Inscription : 27 août 2011, 03:11

Re: Donner du sang est-il un droit?

#130

Message par Brève de comptoir » 26 mai 2013, 11:51

Tu sais lire ?
En tout cas, au revoir. Il n'y a aucun intérêt à discuter avec une personne qui veut livrer des croisades.
Des sources, tu peux en trouver si tu savais chercher. C'est pas dit à 100% bien sûr, c'est plus compliqué que ça. Parce que le sang traité n'est pas utilisé pour les mêmes applications et sous la même forme. Parmi tous ces composés sanguins certains peuvent être chauffé, d'autres pas. Donc ça ne veut rien dire de parler de 100% et c'est sûr que si vous cherchez ainsi vous ne trouverez pas.

Bonne croisade.

Avatar de l’utilisateur
Kraepelin
Quackwatch
Quackwatch
Messages : 6945
Inscription : 06 nov. 2003, 12:14

Re: Donner du sang est-il un droit?

#131

Message par Kraepelin » 26 mai 2013, 11:56

Kraepelin a écrit :Brève de comptoir,

Les zozos incapables de contredire mes arguments ou de répondre à mes questions tombent immédiatement dans la rhétorique qui consiste à me prêter des arguments que je n'ai pas utilisés, des motivations secrètes que je n'ai jamais entretenues et à me traiter de noms d'oiseaux. C'est assez pathétique de la part de quelqu'un qui prétend faire de l'ironie sur mon dos.

Vous prétendez que le chauffage du sang élimine à lui seul (100%) le risque de contamination au VIH. Je ne dis pas que c'est faux, mais je ne trouve rien de semblable sur MEDLINE ni ailleurs sur Google. Alors, je vous demande votre source. La seule que vous me proposez ne dit rien de semblable. Arrêtez de faire le fanfaron et trouvez-moi cette source.
Brève de comptoir a écrit :Des sources, tu peux en trouver si tu savais chercher.
:ouch:
« Dans les temps de tromperie universelle, dire la vérité devient un acte révolutionnaire. » George Orwell

Avatar de l’utilisateur
Brève de comptoir
Messages : 824
Inscription : 27 août 2011, 03:11

Re: Donner du sang est-il un droit?

#132

Message par Brève de comptoir » 26 mai 2013, 14:49

Ah attends, moi aussi je sais faire :
:ouch:

Avatar de l’utilisateur
MaisBienSur
Messages : 4719
Inscription : 13 sept. 2012, 10:43
Localisation : N/E France

Re: Donner du sang est-il un droit?

#133

Message par MaisBienSur » 26 mai 2013, 17:54

Kraepelin a écrit : D'une part, je déteste le "politically correct" presque autant que la haine gratuite de la différence. Sur ces questions, les "politically correct" ont le vent dans les voiles jusqu'à la stupidité. Ils sont naturellement ma cible
.../...
D'ailleurs ici-même, au lieu de répondre à mes arguments, vous tournez à l'attaque personnelle. Pas fort!
Kraepelin, je vous apprécie assez pour commencer à vous connaitre un peu sur ce forum. Je lis toujours avec attention vos diverses interventions sur ce site. Je sais que vous aimez provoquer. Je ne vois aucun intérêt personnel a chercher la "bagarre" avec vous. Ne confondez pas le politiquement correct et les convictions personnelles non plus.
Je ne serai pas votre jouet sur ce sujet.
Je sais reconnaitre également la provocation gratuite, je n'y souscrirai pas, surtout avec vous. :a4:
Je quitte cette discussion sans amertume. J'y ai exprimé ce que j'avais a dire.
Et la marmotte, elle met le chocolat dans le papier d'alu.

Avant, j'étais indécis, maintenant je n'en suis plus très sûr...

Les marmottes qui pissent au lit passent un sale hiver (Philippe Vuillemin)

Avatar de l’utilisateur
Hallucigenia
Modérateur
Modérateur
Messages : 4946
Inscription : 02 févr. 2006, 05:24
Localisation : Mer cambrienne

Re: Donner du sang est-il un droit?

#134

Message par Hallucigenia » 27 mai 2013, 06:55

Kraepelin a écrit :Le sang prévu pour les transfusions ne peut pas être chauffé comme une instrument chirurgical. Le sang deviendrait du "boudin". :ouch:
Et pourtant, il semble bien que le sang soit systématiquement chauffé, comme le disait Brève de comptoir.
planning-familial a écrit :Il n’y a jamais eu aucun risque pour la personne qui donne son sang. En revanche lors d’une transfusion sanguine, le risque persiste mais il est inférieur à 1 fois sur 1 million, grâce à la recherche du virus dans le sang et au chauffage du sang.
Cette technique de "chauffage" du sang pour désactiver le virus du sida est connue depuis au moins 1985, et les scandales du sang contaminé :
Le Monde a écrit :à partir, cette fois, de sang chauffé qui n'est plus dangereux car le virus de l'immunodéficience humaine (VIH) est détruit.
positifs.org a écrit :Ce n'est aussi que depuis 1985 que le traitement par chauffage des produits sanguins utilisés chez les hémophiles, pour inactiver le HIV, a été généralisé.
Je n'ai pas de source "scientifique" type PubMed, mais toutes les autres sources sont concordantes pour dire que le sang est chauffé depuis cette date.

L'argument de départ de Brève de comptoir me semble donc pertinent. Si un homosexuel est porteur du sida, et qu'il ignore sa séropositivité, il me semble préférable de l'accepter au don du sang, de le tester, et de l'informer ensuite de sa maladie, plutôt que de l'exclure par défaut parce qu'il est un sujet risqué. Le risque de contamination pour les transfusés est ultra faible (< 1 000 000), et le gain en dépistage (et donc en santé publique) pourrait être intéressant.

Bref, en l'état, je me questionne sur la pertinence de l'arbitrage effectué par les autorités médicales.

Amicalement,
Hallucigenia

Avatar de l’utilisateur
Kraepelin
Quackwatch
Quackwatch
Messages : 6945
Inscription : 06 nov. 2003, 12:14

Re: Donner du sang est-il un droit?

#135

Message par Kraepelin » 27 mai 2013, 07:57

MaisBienSur a écrit : Je sais que vous aimez provoquer. Je ne vois aucun intérêt personnel a chercher la "bagarre" avec vous.
C'est quand même vous qui doites que j'ai une «obsession compulsive de l'homosexualité». Cette formule est quand même très "provoquante" pour ne pas dire insultante.
« Dans les temps de tromperie universelle, dire la vérité devient un acte révolutionnaire. » George Orwell

Avatar de l’utilisateur
Kraepelin
Quackwatch
Quackwatch
Messages : 6945
Inscription : 06 nov. 2003, 12:14

Re: Donner du sang est-il un droit?

#136

Message par Kraepelin » 27 mai 2013, 08:27

Je corrige et reviens (...)
« Dans les temps de tromperie universelle, dire la vérité devient un acte révolutionnaire. » George Orwell

Avatar de l’utilisateur
MaisBienSur
Messages : 4719
Inscription : 13 sept. 2012, 10:43
Localisation : N/E France

Re: Donner du sang est-il un droit?

#137

Message par MaisBienSur » 27 mai 2013, 09:10

Kraepelin a écrit :
MaisBienSur a écrit : Je sais que vous aimez provoquer. Je ne vois aucun intérêt personnel a chercher la "bagarre" avec vous.
C'est quand même vous qui doites que j'ai une «obsession compulsive de l'homosexualité». Cette formule est quand même très "provoquante" pour ne pas dire insultante.
Je réagissais à:
Brève de comptoir a écrit : A chaque fois qu'il est question du droit des homosexuels (en plus ici, je suis d'accord, ce n'est pas une question de droit), que ce soit ici ou pour la droit à l'adoption (ou autre chose ?) vous êtes au premier rang. Et toujours dans le sens opposé aux "droits des homosexuels", l'ouvrant bien souvent pour parler de la dictature de la normalisation de l'homosexualité (je paraphrase) ou de "revendications absurdes" (là je vous cite). Ah vous lire les homosexuels n'ont droit à rien, sinon celui de se taire et de ne plus exister ; et si la société les écoute, c'est parfaitement irrationnelle, illégitime, et le seul résultat d'une mode ou du politiquement correct. Mouais mouais mouais... Dites-moi maître Krapelin, pourquoi vous intéressez-vous tant à la question de l'homosexualité ? Vous sentez-vous intimement, personnellement, concerné ?
Ensuite mon intervention était suivit d'un smiley...

Et je n'ai doigté personne sur ce forum... Un fantasme, une envie ? :a4:
Et la marmotte, elle met le chocolat dans le papier d'alu.

Avant, j'étais indécis, maintenant je n'en suis plus très sûr...

Les marmottes qui pissent au lit passent un sale hiver (Philippe Vuillemin)

Avatar de l’utilisateur
Kraepelin
Quackwatch
Quackwatch
Messages : 6945
Inscription : 06 nov. 2003, 12:14

Re: Donner du sang est-il un droit?

#138

Message par Kraepelin » 27 mai 2013, 10:32

Hallucigenia,

Peut-être as-tu raison!

Mais alors! Si le questionnaire de présélection est superflu et n'ajoute rien à contrôle du risque, diable, dit moi pourquoi écœure-t-on les donneurs de sang avec cette formalité et pourquoi se priver de tous ces donneurs?

Zozo et Zinzin pourront me dire que c'est parce que les "autorités médicales" sont homophobes, mais toi ça me surprendrait que tu formules une pareille énormité. De toute façon, on exclut aussi des toxicomanes et les clients des prostitués. Je serais stupéfait que tu me présentes les "autorités médicales" comme un courant néo-puritaniste qui déguise ses restrictions morales en recommandations médicales? ;)
Dernière modification par Kraepelin le 27 mai 2013, 17:16, modifié 2 fois.
« Dans les temps de tromperie universelle, dire la vérité devient un acte révolutionnaire. » George Orwell

Avatar de l’utilisateur
BeRReGoN
Messages : 1644
Inscription : 06 sept. 2006, 11:36
Localisation : En chemin

Re: Donner du sang est-il un droit?

#139

Message par BeRReGoN » 27 mai 2013, 11:40

Une lecture intéressante qui explique pourquoi en Angleterre ils ont modifié la période d'exclusion à un an pour les donneurs ayant eu une relation entre homme.

https://www.gov.uk/government/publicati ... ria-review

Par contre, je n'ai lu nulle part que le sang était chauffé. Une mesure qui ne serait plus appliquée? Un mythe?
"What the hell you starin' at!!"

Avatar de l’utilisateur
Eve_en_Gilles
Messages : 1384
Inscription : 30 oct. 2012, 08:55

Re: Donner du sang est-il un droit?

#140

Message par Eve_en_Gilles » 27 mai 2013, 11:50

BeRReGoN a écrit :Par contre, je n'ai lu nulle part que le sang était chauffé. Une mesure qui ne serait plus appliquée? Un mythe?
Ce n'est pas l'EFS qui chauffe directement les poches après don, mais les utilisateurs "finaux" de celui-ci : hopitaux, labos, etc...
Srevne'l à eril zevas suov euq tse'c, esarhp ettec zennerpmoc suov is.
Ovarb !!! Spmet ertov udrep riova'd noisserpmi'l sap zeva'n suov ?

Avatar de l’utilisateur
LeProfdeSciences
Messages : 2191
Inscription : 02 mars 2009, 12:45
Localisation : Ici

Re: Je ne dois pas comprendre un truc

#141

Message par LeProfdeSciences » 27 mai 2013, 22:39

Salut Embtw
embtw a écrit :Dans les commentaires du lien donné par Berregon, on découvre ceci de la part d'un farouche partisan de l'interdiction de don de sang par les gays.
Dominic Pageau a écrit : 48% des séropositifs sont homosexuels et 44% des nouveaux cas touchent les homosexuels, le dire n'attaque en rien les homosexuels, c'est des faits et ça explique les restrictions pour les dons de sang.
Nonobstant la véracité des chiffres donnés qu'il faudrait vérifier, en le considérant comme vrais, on en déduirait donc que 52% des séropositifs sont hétérosexuels et 56% des nouveaux cas touchent les hétérosexuels.

Il faut donc restreindre la participation des hétérosexuels au don du sang de façon plus stricte que pour les homosexuels. :mrgreen:
Attention à Pageau. Les rares fois où je prends le temps de lire les commentaires sur le site de Radio-Canada, j'ai pu voir que le gars dérape fort côté parano, avec des croyances que Denis qualifierait de tordues sur le 11 septembre 2001 et la vaccination. Un cas lourd.
Ce n'est pas parce qu'une chose n'est pas comprise par un conspiro qu'elle est impossible.

Avatar de l’utilisateur
Hallucigenia
Modérateur
Modérateur
Messages : 4946
Inscription : 02 févr. 2006, 05:24
Localisation : Mer cambrienne

Re: Donner du sang est-il un droit?

#142

Message par Hallucigenia » 28 mai 2013, 10:08

Salut Kraepelin,
Kraepelin a écrit :Mais alors! Si le questionnaire de présélection est superflu et n'ajoute rien à contrôle du risque, diable, dit moi pourquoi écœure-t-on les donneurs de sang avec cette formalité et pourquoi se priver de tous ces donneurs?
Bonne question, en effet.

Je vois plusieurs hypothèses pour expliquer ça.
  • Peut-être qu'ils estiment que le risque de contamination de 1 sur 1 million (malgré le chauffage) est trop élevé.
  • Peut-être que suite aux affaires du sang contaminé, il y a une trop grande prudence.
  • Peut-être enfin qu'à cause de la période d'incubation du sida (jusqu'à 3 mois), le virus étant indétectable pendant cette période, il y a une certaine utilité à écarter d'office des populations considérées à risque. C'est mon hypothèse de vraisemblance maximale.
Il faudrait demander à un médecin quelles sont les raisons qui justifient ces restrictions.

Amicalement,
Hallucigenia

Avatar de l’utilisateur
Eve_en_Gilles
Messages : 1384
Inscription : 30 oct. 2012, 08:55

Re: Donner du sang est-il un droit?

#143

Message par Eve_en_Gilles » 28 mai 2013, 10:25

Hallucigenia a écrit : [*]Peut-être enfin qu'à cause de la période d'incubation du sida (jusqu'à 3 mois), le virus étant indétectable pendant cette période, il y a une certaine utilité à écarter d'office des populations considérées à risque. C'est mon hypothèse de vraisemblance maximale.[/list]
Ca, ça justifie les 4 mois après nouveau partenaire.
Pas le rejet des homos.
Srevne'l à eril zevas suov euq tse'c, esarhp ettec zennerpmoc suov is.
Ovarb !!! Spmet ertov udrep riova'd noisserpmi'l sap zeva'n suov ?

Avatar de l’utilisateur
Kraepelin
Quackwatch
Quackwatch
Messages : 6945
Inscription : 06 nov. 2003, 12:14

Re: Donner du sang est-il un droit?

#144

Message par Kraepelin » 28 mai 2013, 11:55

Hallucigenia a écrit :
Je vois plusieurs hypothèses pour expliquer ça.
  • Peut-être qu'ils estiment que le risque de contamination de 1 sur 1 million (malgré le chauffage) est trop élevé.
  • Peut-être que suite aux affaires du sang contaminé, il y a une trop grande prudence.
  • Peut-être enfin qu'à cause de la période d'incubation du sida (jusqu'à 3 mois), le virus étant indétectable pendant cette période, il y a une certaine utilité à écarter d'office des populations considérées à risque. C'est mon hypothèse de vraisemblance maximale.
Sans nier les tiennes, j’envisage une autre possibilité.
[*]Le risque théorique de 1 sur un million ne tient pas compte des erreurs de manipulation.

Imaginons, par exemple, que dans les faits certaines poches de sang échappent "par erreur" au chauffage, disons, une fois sur mille! Le risque théorique de 1 sur un million ne serait alors plus exact et les précautions du questionnaire, apparemment superflu, ne serait plus superflues, mais offrirait, au contraire, une assurance supplémentaire pour protéger les receveurs dans les cas de poches de sang n'ayant pas été chauffées.
« Dans les temps de tromperie universelle, dire la vérité devient un acte révolutionnaire. » George Orwell

Avatar de l’utilisateur
Brève de comptoir
Messages : 824
Inscription : 27 août 2011, 03:11

Re: Donner du sang est-il un droit?

#145

Message par Brève de comptoir » 28 mai 2013, 19:00

En fait il faudrait arrêter de parler de "poches de sang". La poche de sang qui est prélevée ne correspond plus à ce qui est utilisé ensuite pour les patients. Les applications et les traitements sont nombreux, c'est donc peu probable qu'une "poche" reste dans un coin sans être chauffée. Parce que d'après ce que j'ai compris, ce n'est pas tout le sang qui a besoin d'être chauffé, parce que pour certaines applications ou traitement, le sang est séparé en différents constituants et il ne sert alors plus que de matière première pour des produits qui n'ont plus grand chose à voir avec "du sang" mais avec seulement l'un de ces constituants qui sera utilisé pour une application précise. Et dans ce cadre, on imagine mal un virus survivre alors qu'il ne pourrait plus se reproduire même non chauffé. Il ne s'agit pas de prendre une poche de sang, la chauffer et refourguer la même poche à un patient. Et c'est bien pour ça que c'est compliquer de ramener une source concernant une question posée alors que dans un contexte qui nous échappe la question ne se pose pas...

Pour ce qui est des questionnaires, ça a probablement un intérêt statistiques. Questionnaire plus carte de donneur, demande de suivi, etc. c'est des informations qui peuvent être intéressantes. Il faut bien que toutes ces statistiques sortent de quelque part. Les données statistiques doivent venir essentiellement de patients malades. Avoir des patients sains, ça permet de grandir le flot des données statistiques. Tous les centres médicaux doivent être tenu de fournir des chiffres j'imagine. Donc les collectes de sang doivent y participer. C'est la même chose pour d'autres centres médicaux spécialisés pour qui des données servent à la fois dans leur spécialité mais pour les études sur la santé en général. Je me rappelle avoir dû remplir un questionnaire détaillé alors que j'étais aller faire un check up complet dans un centre, dont j'avais peine à comprendre l'intérêt de certaines questions. Seulement ils prennent le risque à ce que les gens mettent n'importe quoi, parce que même si ces données ne sont pas personnalisées, on peut avoir la mauvaise impression d'être fiché. Or dans ce cas, ça m'était arrivé à l'armée qui passait des tests cognitifs ou je ne sais quoi... j'avais mis n'importe quoi. J'aimerais bien savoir comment sont pris en compte ces informations farfelues parce qu'à écouter le personnel médical, il semblerait qu'il n'y ait aucun intérêt pour quelqu'un venant offrir son sang et de mentir... Un mec qui vient donner son sang, il vient donner son sang, il vient pas forcément parler de sa vie sexuelle ou de son état de santé. Ils sont peut-être convaincants pour que les gens se dévoilent facilement comme à confess', mais ça me paraît d'une fiabilité douteuse. Presque autant qu'une enquête d'opinion au téléphone à laquelle on finit par répondre n'importe quoi parce qu'on voudrait que ça se finisse.

Avatar de l’utilisateur
Cogite Stibon
Messages : 3146
Inscription : 16 févr. 2012, 08:19
Localisation : Vulcain

Re: Je ne dois pas comprendre un truc

#146

Message par Cogite Stibon » 29 mai 2013, 06:14

embtw a écrit :
Cogite Stibon a écrit :Non plus ! Car il y a plus d'hétéro que d'homo. Il faut prendre en compte :
- la proportion d'homosexuels (voulant donner leur sang) parmi la population des donneurs potentiels.
- et la proportion de séropositif dans ces deux populations.
Sinon, ça ne veut rien dire. Et vive les probabilités conditionnelles.
Effectivement, cela ne veut rien dire, mais mon intervention se voulait ironique ( usage du :mrgreen: ), ce qui n'est hélas pas le cas de celle de la personne que je citais, CQFD.
J'avais bien compris ton ironie :a1: Je profitais juste de l'occasion pour citer cet excellent article. On voit tellement de gens commettre des erreurs aussi grossière, sans ironie, qu'il est bon de le rappeler.
Pour les échantillons statistiques, comme dans d'autres domaines, il n'y a pas que la taille qui compte.
Raisonner a l'instinct sur des problemes de probabilites, c'est le desastre assuré. (Spin Up)
Une graphe sans échelle, c'est bon pour la poubelle

Avatar de l’utilisateur
Cartaphilus
Modérateur
Modérateur
Messages : 6418
Inscription : 23 sept. 2008, 14:54
Localisation : France

Re: Quelques précisions.

#147

Message par Cartaphilus » 29 mai 2013, 17:52

Salut à tous.

Quelques précisions concernant le don de sang et la transfusion sanguine.

Si la plupart des dons de sang consiste à donner du sang total, celui-ci est très rarement utilisé en tant que tel.

Étant donné la fragilité de certains éléments (facteurs de coagulation V et VIII, plaquettes), le sang total est rapidement séparé en différents produits : entre autres culots globulaires, plasma, plaquettes.

► « After collection, the whole blood is kept at a temperature either between 1◦C and 6◦C or between 20◦C and 24◦C depending on the intended use of the unit (Figure 5.1). If red blood cells and plasma are to be produced, the blood is kept between 1◦C and 6◦C. [...] If platelets are to be prepared from the whole blood, the blood must be maintained at room temperature (20–24◦C) because exposure to cold damages the platelets. » [page 70.]

► « Les procédés physico-chimiques ne sont pas applicables sur les produits sanguins cellulaires. [...] Les tests biologiques, sélectionnés parmi les plus performants, ne peuvent pas détecter une contamination récente. Il existe en effet une période dite "silencieuse" d'une dizaine de jours, entre le moment où la personne a été en contact avec un virus et le moment où le virus devient détectable. Pendant cette période, le virus est présent dans le sang, mais les tests restent négatifs. [réf.]

Les données épidémiologiques justifieraient la contre-indication liée aux rapports sexuels entre hommes (ibid.), de même pour d'autres contre-indications ; en France, c'est l'arrêté du 12 janvier 2009 « fixant les critères de sélection des donneurs de sang » qui est appliqué.

► La notion de « chauffage du sang » fait sans doute allusion aux techniques d'inaction virale par la chaleur pour les fractions concentrées des facteurs de coagulation (page 85), efficacité démontrée en 1985 pour les produits destinés aux hémophiles.
Le sommeil de la raison engendre des monstres. Francisco de Goya.

Répondre

Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit