Baudouin Labrique.

Homéopathie, acupuncture, reiki, urinothérapie, etc. Des preuves???
Oratorioo
Messages : 1
Inscription : 20 nov. 2012, 06:08

Re: Baudouin Labrique.

#76

Message par Oratorioo » 20 nov. 2012, 06:35

J'ai parcouru un peu...
Une belle brochette d'idiots! Sidérant... :a1:

Avatar de l’utilisateur
Sainte Ironie
Messages : 1659
Inscription : 09 juil. 2009, 04:56
Localisation : Trouperduland
Contact :

Re: Baudouin Labrique.

#77

Message par Sainte Ironie » 20 nov. 2012, 07:06

Image
Rimmer: I brought about peace. Peace, freedom, and democracy!
Lister: Yeah, Rimmer. Right. Absolutely. Now all the corpses that litter that battlefield can just lie there safe under the knowledge that they snuffed it under a flag of peace and can now happily decompose in a land of freedom. Ya smeg head.
Red Dwarf IV

M'enfin...qui sait
Messages : 504
Inscription : 17 nov. 2012, 11:22
Localisation : Val David, Qc

Re: Baudouin Labrique.

#78

Message par M'enfin...qui sait » 20 nov. 2012, 17:11

Salut Sashabelle,

Je crois que vous pensez un peu comme moi, c'est à dire que la presque totalité des gens sont sincères. En fait, moi je crois qu'on l'est tous, que la méchanceté que l'on imagine chez autrui est une sorte de pulsion perverse issue de notre instinct de conservation qui demande à notre imagination d'agir sans tergiverser. Pour moi, les gens qui cherchent à en manipuler d'autres en transgressant volontairement certaines règles sociales subissent un peu le même genre de pulsion subconsciente. Quand je ne porte pas ma ceinture de sécurité, cette pulsion me dit: "cette règle-là n'est pas utile quand on se promène uniquement entre deux coins de rue". Nous trouvons toujours de beaux prétextes pour ne pas observer une règle, pourtant je sais que, si tous faisaient comme moi, le nombre de blessés dans les hôpitaux augmenterait. Je suis sincère avec tous mes beaux prétextes, j'ai vraiment l'impression que ce n'est pas pour moi, mais je continue de transgresser une règle alors que je sais que je devrais plutôt trouver un moyen de la respecter. Vu sous cet angle, allier comportement illicite et sincérité serait possible, mais s'il en est vraiment ainsi, comment convaincre quelqu'un que sa dangereuse croyance est erronée alors qu'il se sent réellement sincère?

Avatar de l’utilisateur
knave
Messages : 158
Inscription : 16 janv. 2012, 01:15
Localisation : Gaspésie

Re: Baudouin Labrique.

#79

Message par knave » 21 nov. 2012, 03:57

Salut "M'enfin qui sait" ,
M'enfin...qui sait a écrit :comment convaincre quelqu'un que sa dangereuse croyance est erronée alors qu'il se sent réellement sincère?
En la raisonnant. Le problème c'est que, à force de sombrer dans les croyances les plus illogiques et dénuée de sens, on fini par perdre la raison. Et quand on perd la raison, il est pratiquement impossible de juger nos actes. Plus la croyance est forte, plus il est difficile de revenir à la raison. Autre problème, comment différencier ceux qui sont sincères et ceux qui agissent avec de mauvaise intention?


Prenons par exemple madame Gabrielle Fréchette, celle qui trippe sur la sudation extrême. Selon toi, elle est sincère ou elle agit avec de mauvaise intention?

Si elle agit sincèrement, alors bonne chance pour la raisonner :lol:

Dans le cas contraire, j'espère qu'elle se ramasse en prison :satan:

Cordialement,
The possession of anything begins in the mind

Bruce Lee

M'enfin...qui sait
Messages : 504
Inscription : 17 nov. 2012, 11:22
Localisation : Val David, Qc

Re: Baudouin Labrique.

#80

Message par M'enfin...qui sait » 21 nov. 2012, 12:47

Salut Knave,

À mon avis, plus on avance dans la recherche sur nos comportements, plus on s'aperçoit qu'on a de la difficulté à les comprendre. Comme je le disais, je sais que je n'observe pas certaines règles et que je devrais, mais je persiste en croyant que j'ai raison, que c'est bon pour la société quoi. C'est une erreur dont je suis parvenu à avoir conscience, mais l'impression de ne rien faire de mal est tellement forte que je persiste. Je ne peux pas m'imaginer ce qu'un tueur en série s'imagine mais, si son imagination fonctionne comme la mienne, il pourrait très bien avoir l'impression qu'il a raison. Selon moi, c'est cette impression qui empêcherait le remord. Le seul remord possible dans ce cas serait celui de vouloir continuer d'avoir raison, de mentir. Si je me faisais attraper à ne pas mettre ma ceinture de sécurité, je ne serais plus en colère comme j'aurais pu l'être avant, car j'ai compris que j'avais tord, mais j'aurais quand même tendance à vouloir m'en sortir en mentant je crois, à cause de l'amende. Le tueur ferait la même chose, mais pour sauver sa peau.

Avatar de l’utilisateur
switch
Messages : 1868
Inscription : 18 nov. 2010, 04:46
Localisation : n. f. [Didactique] Action de localiser, de se localiser

Re: Baudouin Labrique.

#81

Message par switch » 22 nov. 2012, 04:05

M'enfin...qui sait a écrit :Salut Knave,

À mon avis, plus on avance dans la recherche sur nos comportements, plus on s'aperçoit qu'on a de la difficulté à les comprendre.
Qu'est-ce qui vous dire ça ? Personnellement, mon opinion sur la question est exactement inverse. La science avance au contraire dans le diagnostique et une meilleure compréhension de nombreuses maladie mentales qui naguère était uniquement étiqueté sous "hystérie".

En éducation. on a une meilleurs approche pour les cas de dyslexie, autisme, HPI,.....

Comme mentionné, les cas de psychopathie, son désormais bien mieux connu et diagnostiqués. Ce qui reste par contre très difficile, c'est de prédire le comportement d'une personne en fonction de l'expertise psychiatrique.
« La Science est une méthode pour décider si ce que nous choisissons de croire se base ou non sur les lois de la Nature ».

M'enfin...qui sait
Messages : 504
Inscription : 17 nov. 2012, 11:22
Localisation : Val David, Qc

Re: Baudouin Labrique.

#82

Message par M'enfin...qui sait » 22 nov. 2012, 14:31

switch a écrit :Ce qui reste par contre très difficile, c'est de prédire le comportement d'une personne en fonction de l'expertise psychiatrique.
Ou encore de la convaincre de laisser tomber une croyance. Ce que je crois c'est que nous prenons progressivement du recul face à ce que croyions avant, nous réalisons que nos comportements sont très souvent déplorables, et nous finissons par comprendre qu'ils sont subconscients, que ce que nous percevons chez autrui, nous ne le percevons pas chez nous. Vu sous cet angle, je dirais que nous sommes tous fous quelque part, mais que nous n'arrivons pas encore à nous convaincre de cette réalité. Personne ne peut prévoir l'avenir, mais nous croyons tous sans exception que nous avons raison lors d'élections par exemple, y compris le parti politique qui se fait élire. De la folie, mais qui mène quelque part pendant un temps, jusqu'à ce qu'il soit temps de changer de direction, pourquoi? Pour voir si la voisine n'est pas plus aiguichante que ma blonde, l'herbe plus verte chez le voisin, le futur plus prometteur que le présent.

Pierre-San
Messages : 266
Inscription : 03 août 2016, 11:05

Re: Baudouin Labrique.

#83

Message par Pierre-San » 05 août 2016, 16:19

BaudouinLabrique a écrit :
richard a écrit :mais qu'on le brule ce sorcier! et qu'on n'en parle plus!


Quand je disais quelque part que certains zététiciens ou pretendus tels se comportaient en inquisiteurs !

Image
Je réponds, M. Labrique, pour vous prévenir que je vais vous donner l'opportunité de continuer malhonnêtement à vous faire passer pour un Galilée des temps modernes en passant au crible vos contradictions, en dilacérant votre "livre" jusqu'à réduction de sa substance au copeaux d'excréments hideux et malhonnêtes que vous avez tant bien que mal relié par votre ignominie.

Je vais mettre en exergue VOS contradictions, VOS mensonges et autres gerbes. Ici, et ailleurs.
"Je n'ai à offrir que du sang, de la peine, des larmes, de la sueur et même du vomi !"
Sir Winston Plus-ou-moins Churchill

Avatar de l’utilisateur
PhD Smith
Messages : 3512
Inscription : 04 août 2011, 17:23
Localisation : Règlement: règlement

Re: Baudouin Labrique.

#84

Message par PhD Smith » 05 août 2016, 16:30

BaudouinLabrique a écrit : Quand je disais quelque part que certains zététiciens ou pretendus tels se comportaient en inquisiteurs !
Je remercie Baudouin de me rappeler le bon vieux temps. Image

[quote="Le forum "Grand Sud médiéval""]Une personne déjà jugée n'est pas à l'abri pour autant : à tout moment l'inquisition peut rouvrir un dossier. Néanmoins, il y a une possibilité de recours. Le traditionnel appel au Pape est dénié par Excommunicamus, mais dans la pratique, ils étaient fréquents. Même la mort n'empêche pas la procédure : parfois, les poursuites ont lieu même contre des gens qui sont déjà morts. Leur cadavre est alors brûlé.

Peines encourues :
L'inquisition n'administre pas réellement de peines, mais des pénitences. Les moins graves, appelées pénitences arbitraires, sont imposées par les inquisiteurs. Elles sont les seules infligées à ceux qui se sont présentés dans les temps (ce qu'on appelle « pendant le temps de grâce »). Ce sont la fustigation au cours de la messe, les visites aux églises, les pèlerinages, l'entretien d'un pauvre, le port de la croix sur les vêtements. La peine normale de l'hérétique converti est la peine de prison à vie, souvent réduite par l'inquisiteur, qui a le droit de moduler les peines. Il y a deux modes, le « mur large », et le « mur étroit », beaucoup plus sévère (réclusion solitaire). Il faut noter que la prison comme peine est pratiquement inconnue avant cette époque, c'est une nouveauté dans l'histoire de la justice.

L'hérétique obstiné ou relaps est abandonné à l'autorité séculière qui les condamne au bûcher. Cette peine reste exceptionnelle (Bernard Gui en prononce 40 dans toute sa carrière). Elle a pour avantage de ne pas laisser de reliques aux partisans des brûlés. Les peines les plus graves entraînent la confiscation des biens du coupable au profit de l'autorité chargée des dépenses de l'inquisition, d'où une certaine tendance à s'en prendre aux gens riches. L'inquisition n'a pourtant pas fait fortune : ses dépenses sont considérables, et ses gains restent modestes.

Oui j'ai toujours dis que c'était des bienfaiteurs de l'humanité.[/quote]
La dernière réflexion est à prendre bien sûr comme de l'ironie.
Imagepraedicator veridicus, inquisitor intrepidus, doctor egregiusImage

Répondre

Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit