Ostéopathie et chiropratie pour femmes enceintes et bébés

Homéopathie, acupuncture, reiki, urinothérapie, etc. Des preuves???
Avatar de l’utilisateur
Bretzel
Messages : 109
Inscription : 09 janv. 2012, 17:57
Localisation : Ville de Québec

Ostéopathie et chiropratie pour femmes enceintes et bébés

#1

Message par Bretzel » 10 janv. 2012, 16:58

Je reprend ce que je disais dans la section des présentations pour en discuter plus en détails et j'en ai rajoutée des bouts:

Je suis une nouvelle maman d'un bébé d'un mois et j'ai eu toutes sortes de conseils plus ou moins sollicités durant ma grossesse et encore maintenant, de la part d'amis, collègues de bureaux, infirmières, bénévoles d'organismes d'aide à l'allaitement, sites internet d'informations et forums. Ces conseils ont soulevés des doutes dans mon esprit, donc je me suis mise à faire mes propres recherches afin d'y voir plus clair.

S'il y a un conseil qui revient tout le temps, c'est bien les ostéopathes et les chiropraticiens. C'est à la mode. La plupart des gens ne se sont jamais questionnés sur le bien fondé de leurs pratiques. Ils les considèrent à égalité avec les VRAIS médecins. Les ostéos sont plus à la mode que les chiros ces temps-ci.

Tous les sites internet d'information sur la grossesse supposément sérieux, TOUS, conseillent d'aller voir un ostéopathe.

Là ou la médecine ne peut rien faire, ces "disciplines" prétendent avoir la réponse et des millions de mères nounounes y croient et s'encouragent entre elles sur le web à y avoir recours. Si on remet leurs croyances en question, elles deviennent agressives.

Par exemple, j'ai eu une discussion sur un forum avec des folles (excusez mon vocabulaire) qui conseillaient à une femme d'aller chez l'ostéopathe parce qu'elle souffrait d'une douleur au nerf sciatique. C'est un problème très courant chez les femmes enceintes car le bassin travaille et les ligaments des os deviennent plus souples. Il est fréquent que le nerf sciatique coince un peu. Cela entraîne une vive douleur en marchant dans la fesse et la cuisse.

Ayant moi-même souffert de la sciatique entre le 4e et le 6e mois, j'ai lû sur un site médical que le meilleur remède contre la sciatique est de faire de l'exercice physique léger, comme la marche. J'ai donc pris des marches, malgré ma douleur. Mais évidement, il y avait les gens de mon entourage qui me disaient d'aller chez l'ostéo... Finallement, mon exercice a fonctionné. La douleur est disparue et tout s'est corrigé tout seul, sans ostéo et ça ne m'a pas coûtée une cenne.

J'ai donc conseillé à la femme sur le forum de bouger, car elle racontait qu'elle restait allongée toute la journée suivant les conseils d'une sage femme. Je lui ai aussi conseillée d'aller voir un médecin avant de suivre mon conseil (parce que je prend mes responsabilités). Je lui ai aussi dit que les sages femmes ne sont pas des médecins et n'ont pas les compétences pour donner de telles recommandations. Je me suis donc faite attaquer par la gang de folles qui croient à n'importe quelle thérapies "naturelles". Elles croient n'importe qui, sauf les obstréticiens et la médecine officielle.

La médecine officielle n'a pas de réponse à tous les maux de la grossesse, ni aux coliques du nourrison, car la science n'a pas réussie à les comprendre. Quiconque prétend avoir une thérapie pour tout régler, est un charlatan.

La grossesse est difficile, et il faut accepter l'idée que certains maux n'ont pas de solution et qu'il faut les endurer. Mais de nos jours, les gens recherchent toujours les solutions faciles à tout. Ils n'acceptent pas que parfois dans la vie, il n'y a pas de solution. Alors les ostéos et les chiros sont là pour combler leur vide.

Mais non seulement l'ostéopathie et la chiropratie sont ineficaces pour les bébés, mais ils sont aussi dangereux. Des bébés sont morts aux États-Unis suite à la manipulation des cervicales (je vous trouverai l'article qui en parle). Si vous tombez sur un incompétent, votre bébé peu se retrouver handicapé à vie.

Si une nounoune veut prendre le risque pour elle-même, ce n'est pas mon problème. Elle n'avait qu'à s'informer. Mais quand ça touche des bébés non consentants, tout fragile et innocent, c'est horrible. Le bébé a besoin d'une mère qui veille à sa sécurité et qui fait le travail de s'informer qui s'impose. Ça fait parti de la job d'être parent.

Même chez les adultes, il y a de nombreux témoignages sur le web de gens qui ont des séquelles graves, et sur tous les forums ils se font harceler par des ostéopathes, chiros et des soi-disant "clients satisfaits", qui essaient de les faire taire et de les traiter de menteurs.

J'ai une amie qui a amenée son bébé chez le Chiro pendant plusieurs années et y a engloutie beaucoup d'argent. Le chiro prétendait que son enfant a souffert de l'accouchement, et que tous les enfants naissent avec des problèmes de dos.

Ils n'ont même pas eu le temps de vivre et déjà qu'ils se retrouveraient maganés par la vie? Surtout qu'on sait que le squelette des bébés est bien plus souple que celui d'un adulte et que la nature est supposée avoir pensé à ça. Mis à part quelques cas de torticolis traités à Ste-Justine, il n'y a aucunes raisons de penser qu'un bébé souffre du dos en naissant.

Mais voyez-vous, mon amie était en dépression post-partum, et était convaincue que sont enfant souffre, alors que c'est dans sa tête que cela se passe. Et elle a trouvé un "gentil" chiro qui l'a encouragée dans son délire. En fait, elle trouvait sûrement auprès de celui-ci une écoute attentive et une empathie qui la réconfortait ELLE et non pas l'enfant. Heureusement, l'enfant ne semble pas avoir de séquelles, quoique...

Si tous les enfants sortiraient des chiros et ostéopathes handicapés ça se saurait, donc ils continuent en toute légalité, et n'informent pas les patients des risques qui sont pourtant réels.

Récement, je commençais à allaiter et c'est pas toujours facile à mettre en place au début. Il faut de la pratique et le bébé a lui aussi un apprentissage à faire. J'appelle dans une ligne de téléphone d'aide à l'allaitement (que je ne nommerai pas car, je ne sais pas si on peut avoir des poursuites sur le dos quand on écrit ici). Mais quelle solution me propose la fille à l'autre bout de la ligne? Un chiro pour bébés! Encore le refrain habituel : "Votre enfant a souffert à l'accouchement et il a de la difficulté à boire parce que son dos lui fait mal".

Je lui répond: "Pourquoi madame, qu'un chiro serait plus compétent qu'un gynécologue-obstréticien ou un pédiatre?"

Elle me répond que c'est parce qu'il est un "spécialiste du dos".

Je lui dit que les médecins spécialistes travaillent dans les hôpitaux, pas dans des cliniques privées et qu'un chiro n'est pas un médecin.

Ça m'a mis en maudit, parce que si j'appelle quelque part pour avoir de l'aide, je m'attend à des conseils véridiques se basant sur des connaissances médicales.

Il y a tout un business qui se fait sur le dos des jeunes mères, qui utilisent leur inexpérience, leurs doutes, leurs insécuritées, leurs peurs et leurs manque de confiance en elles. La froideur du milieux médical, la pénurie de médecins et les problèmes du système de santé officiel, fait en sorte que les femmes se tournent vers de gentils charlatans qui ont le temps de les écouter et de les réconforter.

Avatar de l’utilisateur
Bretzel
Messages : 109
Inscription : 09 janv. 2012, 17:57
Localisation : Ville de Québec

Re: Ostéopathie et chiropratie pour femmes enceintes et bébé

#2

Message par Bretzel » 10 janv. 2012, 17:20

Le jeudi 12 avril 2007


Décès après des manipulations chiropratiques: des recommandations

Presse Canadienne
Montréal

Un coroner recommande de revoir la procédure pour effectuer des manipulations cervicales à la suite du décès d'une patiente.

Cette recommandation, valable pour le Collège des médecins, l'Ordre des chiropraticiens et l'Ordre des physiothérapeutes du Québec, est contenue dans le rapport d'enquête sur le décès de Pierrette Parisien, rendu public jeudi par le coroner Paul G. Dionne. Cette femme de 36 ans est décédée en février 2006 des suites d'une dissection de l'artère vertébrale consécutive à une manipulation faite par un chiropraticien.

Le coroner a fait une série de recommandations, même s'il est d'avis qu'il s'agit d'une mort accidentelle. Selon le porte-parole de l'Association chiropratique canadienne, Richard Giguère, il s'agit du premier décès relié à la chiropratique au Québec.

La résidante de Côteau-du-Lac, en Montérégie, avait consulté un chiropraticien à au moins trois reprises en février 2006. À l'époque, elle souffrait d'étourdissements et de maux de tête.
Dernière modification par Bretzel le 10 janv. 2012, 17:35, modifié 1 fois.

Avatar de l’utilisateur
Bretzel
Messages : 109
Inscription : 09 janv. 2012, 17:57
Localisation : Ville de Québec

Re: Ostéopathie et chiropratie pour femmes enceintes et bébé

#3

Message par Bretzel » 10 janv. 2012, 17:30

http://skepticalob.blogspot.com/2011/05 ... es-on.html

The Skeptical Obstretician est mon blog préféré, sur plusieurs sujets qui touchent à la périnatalité. Ça me fait vraiment chaud au coeur de lire le gros bon sens du Dr.Amy

Notes sur l'auteur de texte:

AMY TUTEUR, MD
Dr. Amy Tuteur is an obstetrician gynecologist. She received her undergraduate degree from Harvard College in 1979 and her medical degree from Boston University School of Medicine in 1984. Dr. Tuteur is a former clinical instructor at Harvard Medical School. She left the practice of medicine to raise her four children. Her book, How Your Baby Is Born, an illustrated guide to pregnancy, labor and delivery was published by Ziff-Davis Press in 1994. She can be reached at DrAmy5 at aol dot com.

WEDNESDAY, MAY 11, 2011

Chiropractic for colic: the stupid goes on and on


As I mentioned yesterday, Gina Crosley-Corcoran, The Feminist Breeder, aggressively demonstrated her astounding willingness to believe nonsense by washing out her vagina with soap in an attempt to prevent her daughter from acquiring Group B strep sepsis.

Unfortunately, as is often the case with homebirth advocates, that willingness to believe nonsense extends to infant care. She has "diagnosed" her daughter's breastfeeding difficulties as "colic" and is dragging the baby off to a chiropracter for "treatment." What's wrong with Jolene?

... She has two modes: asleep, and mad. There's pretty much no in-between. If she's ever awake and NOT mad, it's only a matter of mere minutes before her face screws up and the screaming starts. She pretty much hates side-laying nursing, too...

Here's what I'm seeing: She starts nursing, soon she chokes and pulls away, and by the end of the session, she's angry. She often starts crying in pain (obvious pain) with my boob still in her little mouth. My god – can you imagine how sad that sound is? Sometimes she just wakes up crying, and sometimes, she just fusses for hours on end for no apparent reason...
Hmmm. What could it be? I know, her spine is out of alignment! That makes sense ... Oh, wait, it makes no sense at all. Why on earth does anyone believe such complete and utter nonsense?

It's not like hasn't been investigated. Chiropractic spinal manipulation for infant colic: a systematic review of randomised clinical trials (2009) by Ernst reviewed the world literature:
Collectively these RCTs fail to demonstrate that chiropractic spinal manipulation is an effective therapy for infant colic. The largest and best reported study failed to show effectiveness. Numerous weaknesses of the primary data would prevent firm conclusions, even if the results of all RCTs had been unanimously positive...
This is hardly surprising, since there is no plausible mechanism for spinal manipulation to have any impact on colic. How is it supposed to work? How does it supposedly work? According to Biodynamic Craniosacral Therapy Association of North America:

... [A]ll healthy, living tissues subtly "breathe" with the motion of life - a phenomenon that produces rhythmic impulses which can be palpated by sensitive hands. The presence of these subtle rhythms in the body was discovered by osteopath Dr William Sutherland over 100 years ago, after he had a remarkable insight ... that cranial sutures were, in fact, designed to express small degrees of motion. He ... eventually concluded it is essentially produced by the body's inherent life force, which he referred to as the "Breath of Life." Furthermore, ... the motion of cranial bones he first discovered is closely connected to subtle movements that involve a network of interrelated tissues and fluids at the core of the body; including cerebrospinal fluid (the 'sap in the tree'), the central nervous system, the membranes that surround the central nervous system and the sacrum.

That makes sense ... NOT!

Okay, it's nonsensical, but what's the harm? Plenty, it turns out.

The Dutch Medical Journal reported on a case of infant death at craniosacral therapy.

A brief review of the literature reveals that this is not the first such tragedy. According to Adverse Events Associated With Pediatric Spinal Manipulation: A Systematic Review published in the journal Pediatrics, there have been at least two other infant catastrophic injures, a 3 month old boy who died as a result of a subarachnoid brain hemorrhage, and a 4 month old boy render quadriplegic after treatment for what turned out to be a spinal tumor.

In other words, not only is craniosacral "therapy" absurd; it can kill. So why are lay people like The Feminist Breeder embracing such a ridiculous, ineffective and potentially deadly therapy? It can't be because "nature" was filled with chiropracters bending people's spines to solve their medical problems.

The Feminist Breeder is taking her infant daughter off to the chiropracter for the exact same reason she washed her vagina out with soap to prevent Group B strep neonatal sepsis:

It fulfills the MOST important criteria for a natural childbirth "treatment"; it is a form of defiance of authority. And if that isn't a good enough reason for an NCB advocate to subject her baby to a nonsensical, ineffective and potentially deadly "treatment," what is?

PapaVG
Messages : 64
Inscription : 18 juil. 2011, 04:57

Re: Ostéopathie et chiropratie pour femmes enceintes et bébé

#4

Message par PapaVG » 10 janv. 2012, 19:51

je confirme, c'est à la mode. J'ai eu deux "amis" qui m'ont conseillé ça pour ma fille ...
je leur ai gentiment répondu que je préfère largement ne pas pouvoir dormir pdt quelques mois que de confier mon bébé à ces personnes.

Avatar de l’utilisateur
Bretzel
Messages : 109
Inscription : 09 janv. 2012, 17:57
Localisation : Ville de Québec

Re: Ostéopathie et chiropratie pour femmes enceintes et bébé

#5

Message par Bretzel » 10 janv. 2012, 20:14

Papa VG, tu es une des rares personnes qui utilise son esprit critique et heureusement pour tes enfants.

Mais je suis bien consciente qu'en en parlant sur ce forum je parle m'adresse à un public déjà "convertis" au scepticisme par rapport aux pseudo-sciences. Aller aborder ce sujet sur les forums de femmes c'est une autre histoire. J'ai laissée tombée après mes premières tentative, vue la tâche colossale que cela représentait.

Avatar de l’utilisateur
Agnostique Convaincu
Messages : 104
Inscription : 07 déc. 2011, 12:31

Re: Ostéopathie et chiropratie pour femmes enceintes et bébé

#6

Message par Agnostique Convaincu » 11 janv. 2012, 12:02

Le but du jeu c'est de déconseiller l'ostéopathie pour les problèmes inhérents à la grossesse et les bébés ou pour tout acte d'ostéopathie quel qu'il soit ?
Non parce que l'ostéo que j'ai consulté il y a 2 ans pour des maux de dos divers et variés ne se targue pas d'être un magicien (chakra) ni un adepte du craquage d'os pour impressionner (si ça craque c'est involontaire de sa part et ne cherche pas à faire craquer d'ailleurs, d'ailleurs cela ne craque quasiment jamais), il explique sincèrement que c'est mécanique et fait passer une radio à ses patients avant de pratiquer et n'a absolument rien d'un bonimenteur.
Il ne pratique jamais sur des sciatiques, ni des hernies discales, ni des femmes enceintes, ni les enfants et reconnait volontiers que la profession est gangrénée de charlatans, il ne demande pas de multiplication des séances et estime qu'il faut venir uniquement lorsqu'il y a un problème et non pour se faire "réaligner la colonne" tous les 6 mois (il déconseille d'ailleurs de venir trop fréquemment voir l'ostéo).... Je lui avais clairement évoqué mon esprit très sceptique sur la pratique lors de ma première rencontre avec lui et m'a rassuré.

Le fait est que pour certaines pathologie l'ostéopathie...Marche...J'en suis la preuve (même si un exemple n'est pas preuve), avec des gros problèmes de lombaires et au cou lié à mon boulot (port de choses lourdes pendant des années et station assise bien trop longtemps dans la journée depuis 4 ou 5 ans depuis que j'ai changé). La visite chez l'ostéo il y a 2 ans à résolu mes problèmes en deux séances, et sincèrement il n'y avait rien de psychosomatique et des douleurs très fortes, qui ont...complètement disparu...
Vous faites bien ceci dit d'alerter...Ma femme lors de la naissance de mon deuxième enfant qui a connu énormément de problèmes (gros problèmes de nutrition), a consulté, alors qu'elle était en vacances chez sa mère avec la petite, un ostéo (alors qu'elle n'avait que 9 mois !), je vous raconte pas la colère lorsque je l'ai su... mais ma belle-mère était persuadée (et l'est toujours) que l'ostéo ne ferait pas de mal et a réussi à convaincre ma femme...évidement elles ont eu droit au couplet "souffrance fœtale" et une courte manipulation qui n'a pas mal finit heureusement...Seulement elles ont eu ce qu'elles avaient envie d'entendre...

C'est comme pour toutes les médecines alternatives je pense, se méfier lorsque la conversation dérive vers du mystique, éviter les faiseurs de miracles, et bien entendu ne pas emmener ses mômes tant que la pratique n'aura pas été agréée de manière claire (ceci dit de plus en plus de généralistes ou de médecins dans les hopitaux envoient des patients chez des ostéo...).

Avatar de l’utilisateur
Bretzel
Messages : 109
Inscription : 09 janv. 2012, 17:57
Localisation : Ville de Québec

Re: Ostéopathie et chiropratie pour femmes enceintes et bébé

#7

Message par Bretzel » 11 janv. 2012, 13:49

@Agnostique Convaincu:

T'es pas en train de me faire le coup du faux témoignage de "client satisfait" j'espère?

Mon but est d'avertir des dangers de l'ostéopathie et la chiropratie sur les enfants et les femmes enceintes car ce sont un groupe vulnérable, et les charlatans aiment les gens vulnérables.

Cependant, mon propos peut aussi s'appliquer aux adultes en général, car l'ostéopathie et la chiropratie comporte des risques méconnus dans la population. Ces risques vont de l'agravation de l'état du patient, au handicap, voire même la mort. Cherchez des témoignages sur les différents forums, vous en trouverez beaucoup. Votre ostéopathe ne vous l'a sûrement pas dit.

Vous me dites que l'ostéopathie a marchée pour vous. Ne serait-ce pas plutôt une coïncidence ou l'effet placebo? Peut-être que votre douleur serait passée toute seule de toute façon (comme ma sciatique). Peut-être que c'est l'effet relaxation. L'ostéopathie peut avoir le même effet qu'un massage.

Mais pourquoi n'avez-vous pas plutôt préféré aller au gym, faire des exercices pour renforcer vos muscles du dos? J'imagine que c'est plus "facile" d'aller chez le chiro et l'ostéo, ça ne demande aucuns efforts de la part du patient, contrairement à l'exercice physique régulier.

Avatar de l’utilisateur
Bretzel
Messages : 109
Inscription : 09 janv. 2012, 17:57
Localisation : Ville de Québec

Re: Ostéopathie et chiropratie pour femmes enceintes et bébé

#8

Message par Bretzel » 11 janv. 2012, 13:54

Sur un site nommé Charlatans.Info:
http://www.charlatans.info/osteopathie-chiropraxie4.php
L'auteur de la revue générale souligne enfin que le contact des mains de l’ostéopathe peut avoir un effet psychologique...

Il existe encore une « ostéopathie » appliquée aux nouveau-nés dans certains services hospitaliers [31]. L’opérateur effectue des manoeuvres très douces sur tout le corps de l’enfant et obtient vite un effet sédatif évident, l’enfant s’endort. Mais il en est de même dans le programme dit de « Bien traitance » dans un hôpital de la région parisienne depuis une quinzaine d’années dans lequel un opérateur, qui n’est pas un ostéopathe, effectue des massages apaisants, avec l’accord et sous la responsabilité du Chef de service de gynéco-obstétrique, sur des nouveau-nés en difficulté avant que les parents prennent le relais

Avatar de l’utilisateur
Bretzel
Messages : 109
Inscription : 09 janv. 2012, 17:57
Localisation : Ville de Québec

Re: Ostéopathie et chiropratie pour femmes enceintes et bébé

#9

Message par Bretzel » 11 janv. 2012, 14:04

http://www.lemonde.fr/idees/article/201 ... _3232.html
L'ostéopathie crânienne du nourrisson en question
Point de vue | LEMONDE.FR | 08.08.11 | 09h16

par Jean-Michel Pedespan, neuropédiatre au CHU de Bordeaux

A la suite de l'article de Pascale Santi dans Le Monde du 2 août, il semble souhaitable d'apporter quelques informations complémentaires concernant l'ostéopathie crânienne du nouveau-né et du nourrisson qui doit être distinguée de l'ostéopathie de l'adulte.

L'ostéopathie crânienne soulagerait les pleurs, les coliques, le reflux gastro-oesophagien, les difficultés à téter… Elle réduirait le temps d'endormissement, modifierait l'activité du système nerveux sympathique, l'anxiété, l'agitation… et pourrait même avoir une action préventive. Cette énumération est trop belle pour y croire.

Une théorie devant toujours être mise à l'épreuve de la critique, il parait important d'éviter certaines conclusions légères après la lecture de cet article.

On doit souligner l'immense progrès accompli par la connaissance scientifique au cours de ces dernières années, qui repose sur la reproductibilité des observations et des mesures. On doit écarter dans le même temps la faiblesse des témoignages individuels, des cas isolés rapportés…

Si ces précautions étaient prises, on ne présenterait pas l'ostéopathie crânienne comme une acquisition innovante et mal comprise des médecins… Il s'agit d'une technique ancienne, utilisée aux USA depuis la première moitié du XXe siècle, qui a montré ses limites comme ses dangers. Son efficacité supposée reposerait sur la mobilité des os de la boite crânienne et les mouvements du cerveau. La neurophysiologie moderne n'a jamais enregistré le moindre mouvement cérébral. Quant aux os du crâne, ils se soudent progressivement et de façon définitive, ce que mettent en évidence les examens tomodensitométriques réalisés en trois dimensions au cours des premiers mois de vie. Il n'est pas concevable d'imaginer qu'un toucher, aussi délicat soit-il, soit susceptible de modifier le fonctionnement de la sécrétion de la glande pinéale qui régule les rythmes de veille et de sommeil.

Le grand polymorphisme des indications de cette technique est à lui seul un indicateur de sa faiblesse. L'efficacité de cette méthode n'a jamais été mesurée et évaluée dans des conditions sérieuses depuis 1930. Elle peut être dangereuse quand elle écarte certains enfants de traitements médicaux ou chirurgicaux appropriés (déviations rachidiennes du nourrisson, torticolis…) et dans des situations marquées du sceau de l'organicité.

Les difficultés d'adaptation psychique d'un nouveau-né sont, en revanche, sous estimées. Le temps de la naissance et des premiers jours de vie devrait être mieux encadré par des professionnels de santé selon les cas : puéricultrices, sages-femmes, psychomotriciennes et kinésithérapeutes… Les séjours d'hospitalisation en maternité sont de durée de plus en plus brève pour des raisons économiques. Les temps de l'information, de l'éducation se trouvent réduits. Les troubles mineurs du nouveau-né sont alors mal compris par des parents souvent jeunes et désemparés. Les séances d'ostéopathie devraient être remplacées par des temps d'échanges avec des professionnels beaucoup plus féconds et moins coûteux. Ces prises en charge ne font qu'apporter calme et réconfort à des parents inquiets, déconcertés par un pleur ou une douleur banale.

La présentation de l'ostéopathie crânienne comme une alternative aux médicaments est une erreur. Les acteurs du secteur de la protection maternelle infantile devraient être les interlocuteurs privilégiés de ces situations avec un rôle d'éducation et de prévention.

La dimension psychique de la réponse est importante et s'adresse tant à l'enfant qu'à ses parents. Il est banal de dire que le champ de la clinique pédiatrique associe intimement subjectivité et objectivité. Ces deux notions fondamentales sont les piliers du raisonnement médical. La pratique du soin, particulièrement au cours des premières semaines de vie, doit tenir compte de ces éléments.

On doit éviter de donner des explications hâtives à la résolution de tous les maux de la petite enfance avec un raisonnement qui relève plus de Bouvard et Pécuchet que de la rigueur scientifique. Des rencontres avec les parents en dehors du cadre de l'hôpital, de la maternité avec des professionnels pourraient avoir des vertus thérapeutiques équivalentes.

L'ostéopathie crânienne compte parmi ses plus solides détracteurs des ostéopathes. Cette méthode probablement intéressante dans des situations précises chez les adultes n'a pas fait la preuve de son efficacité chez l'enfant. Il est heureux de constater que l'AP-HP ait souhaité l'évaluer, au même titre que les cures thermales, dans les prochains mois.

Avatar de l’utilisateur
Cartaphilus
Modérateur
Modérateur
Messages : 6334
Inscription : 23 sept. 2008, 14:54
Localisation : France

Re: Ostéopathie et chiropratie pour femmes enceintes et bébé

#10

Message par Cartaphilus » 11 janv. 2012, 14:29

Bonjour Bretzel; et, avec un peu de retard, bienvenue sur le forum.

Sur l'ostéopathie et~ou la chiropratique, je vous invite à lire ce fil, consacré à la question ; vous pouvez aussi consulter le dictionnaire sceptique, aux articles chiropratique, ostéopathie et thérapie cranio-sacrée.

Une petite remarque : quand vous donnez un lien, il n'est peut-être pas utile de recopier l'intégralité de l'article vers lequel il renvoie, mais plus simplement, dans votre message, de mettre en évidence les extraits qui vous semblent pertinents.
Le sommeil de la raison engendre des monstres. Francisco de Goya.

Avatar de l’utilisateur
Poulpeman
Modérateur
Modérateur
Messages : 3318
Inscription : 11 juin 2007, 03:39
Localisation : Paris
Contact :

Re: Ostéopathie et chiropratie pour femmes enceintes et bébé

#11

Message par Poulpeman » 11 janv. 2012, 15:06

Salut Bretzel,
Bretzel a écrit :Mon but est d'avertir des dangers de l'ostéopathie et la chiropratie sur les enfants et les femmes enceintes car ce sont un groupe vulnérable, et les charlatans aiment les gens vulnérables.
Là dessus je crois que nous sommes tous d'accord. Surtout que rien ne laisse penser qu'il y a un réel bénéfice.
Bretzel a écrit :Cependant, mon propos peut aussi s'appliquer aux adultes en général, car l'ostéopathie et la chiropratie comporte des risques méconnus dans la population. Ces risques vont de l'agravation de l'état du patient, au handicap, voire même la mort. Cherchez des témoignages sur les différents forums, vous en trouverez beaucoup. Votre ostéopathe ne vous l'a sûrement pas dit.
Là aussi, je trouve que les risques sont méconnus des patients. Les gens pensent trop souvent que ce type de pratique est sans danger. Or ça n'est pas le cas.
Bretzel a écrit :Vous me dites que l'ostéopathie a marchée pour vous. Ne serait-ce pas plutôt une coïncidence ou l'effet placebo? Peut-être que votre douleur serait passée toute seule de toute façon (comme ma sciatique). Peut-être que c'est l'effet relaxation. L'ostéopathie peut avoir le même effet qu'un massage.
Je crois me rappeler que certaines étude versus simple massage rapportaient des résultats positifs pour les douleurs lombaires.
Amha, les approches comme l'ostéopathie ou la chiropratique peuvent avoir un effet supérieur au simple massage pour les problèmes d'ordre biomécaniques. Les autres prétentions (ostéopathie crânienne, viscérale) tiennent des affirmations pseudo-scientifiques.
Bretzel a écrit :Mais pourquoi n'avez-vous pas plutôt préféré aller au gym, faire des exercices pour renforcer vos muscles du dos? J'imagine que c'est plus "facile" d'aller chez le chiro et l'ostéo, ça ne demande aucuns efforts de la part du patient, contrairement à l'exercice physique régulier.
Pour ma part j'ai consulté autrefois un chiropracteur pour des tensions dans des articulations que divers exercices n'ont pas résolu. C'est pour ça que je pense que ces pratiques peuvent avoir un intérêt. C'est dommage que les études manquent et qu'il y ait un paquet d'âneries dans ces disciplines.

Poulpeman
Si Dieu existait, il faudrait s'en débarrasser. (Michel Bakounine)
Mon blog : critique de l’idéologie dominante et promotion de la philosophie libertaire

Avatar de l’utilisateur
Bretzel
Messages : 109
Inscription : 09 janv. 2012, 17:57
Localisation : Ville de Québec

Re: Ostéopathie et chiropratie pour femmes enceintes et bébé

#12

Message par Bretzel » 11 janv. 2012, 15:14

Poulpeman a écrit :C'est pour ça que je pense que ces pratiques peuvent avoir un intérêt. C'est dommage que les études manquent et qu'il y ait un paquet d'âneries dans ces disciplines.
Les études manquent ou n'ont tout simplement jamais été concluantes pour prouver quoi que ce soit?

Avatar de l’utilisateur
Bretzel
Messages : 109
Inscription : 09 janv. 2012, 17:57
Localisation : Ville de Québec

Re: Ostéopathie et chiropratie pour femmes enceintes et bébé

#13

Message par Bretzel » 11 janv. 2012, 15:17

Cartaphilus a écrit :
Sur l'ostéopathie et~ou la chiropratique, je vous invite à lire ce fil, consacré à la question ; vous pouvez aussi consulter le dictionnaire sceptique, aux articles chiropratique, ostéopathie et thérapie cranio-sacrée.
Merci, ce sont de très bons résumés.

Avatar de l’utilisateur
Poulpeman
Modérateur
Modérateur
Messages : 3318
Inscription : 11 juin 2007, 03:39
Localisation : Paris
Contact :

Re: Ostéopathie et chiropratie pour femmes enceintes et bébé

#14

Message par Poulpeman » 11 janv. 2012, 15:25

Bretzel a écrit : Les études manquent ou n'ont tout simplement jamais été concluantes pour prouver quoi que ce soit?
Les deux :)
Certaines n'ont pas réussi à prouver quoi que ce soit, d'autres restent encore à faire.

Poulpeman
Si Dieu existait, il faudrait s'en débarrasser. (Michel Bakounine)
Mon blog : critique de l’idéologie dominante et promotion de la philosophie libertaire

Avatar de l’utilisateur
Cartaphilus
Modérateur
Modérateur
Messages : 6334
Inscription : 23 sept. 2008, 14:54
Localisation : France

Re: Ostéopathie et chiropratie pour femmes enceintes et bébé

#15

Message par Cartaphilus » 11 janv. 2012, 16:37

Bretzel a écrit :Les études manquent ou n'ont tout simplement jamais été concluantes pour prouver quoi que ce soit?
Dans le fil évoqu précédemment, vous trouverez deux exemples :

1 - L'un concernant la possible efficacité des manipulations sur les patients atteints de lombalgies aiguës avec douleur sciatique sur protrusion discale, comparées à des manipulations factices [réf. 1] ;

2 - L'autre sur l'indication à discuter de l'ostéopathie pour corriger les déformations crâniennes du nourrisson [réf. 2].

On peut sans doute trouver d'autres exemples dans la littérature ; mais, comme le signale Poulpeman, la plupart des prétentions des chiropracteurs et ostéopathes sont dénuées de tout fondement.
Le sommeil de la raison engendre des monstres. Francisco de Goya.

Avatar de l’utilisateur
Bretzel
Messages : 109
Inscription : 09 janv. 2012, 17:57
Localisation : Ville de Québec

Re: Ostéopathie et chiropratie pour femmes enceintes et bébé

#16

Message par Bretzel » 11 janv. 2012, 20:15

Cartaphilus a écrit :
2 - L'autre sur l'indication à discuter de l'ostéopathie pour corriger les déformations crâniennes du nourrisson [réf. 2].
Tu es sûrement d'accord avec moi, "gosser" le crâne des bébés, sur la base de théories fumeuses, c'est hasardeux et c'est surtout très dangereux.

Mon bébé est sorti avec une ventouse. Son crâne s'est beaucoup allongé. Mais ça s'est replacé tout seul. Ça se replace toujours tout seul, excepté de rares cas. Le crâne des bébés n'est pas soudé, et c'est pour leur permettre de sortir du ventre. Les ostéos et les chiros de bébés NE SERVENT À RIEN. Qu'est-ce qu'il ne faut pas faire croire au parents!

Avatar de l’utilisateur
Brève de comptoir
Messages : 824
Inscription : 27 août 2011, 03:11

Re: Ostéopathie et chiropratie pour femmes enceintes et bébé

#17

Message par Brève de comptoir » 11 janv. 2012, 21:03

Bravo les pouvoirs publics... Franchement, j'en avais vaguement entendu parler mais je ne m'imaginais pas qu'il y avait des charlatans dans ces "pratiques" de manipulations corporelles. En France, on parle surtout de kiné, j'ai rarement entendu parler d'ostéo ou encore moins de chiromachinchose. J'espère que c'est parce que ces pratiques sont assez peu répandues mais comme je ne suis jamais malade, j'avoue ma totale inculture là dedans^.

Bref, il faut savoir qu'un ostéo ou un chiropracteur sont dangereux... Ça fait moins charlatan que astrologue par exemple. Quand on ne connait pas, on peut être amené à croire que c'est reconnu par la médecine et par l'État. Parce que l'intérêt d'un tel praticien, c'est de passer pour un gars sérieux, donc il ne va pas dire en quoi consiste sa pratique et va faire croire que c'est juste une technique éprouvée de remise en place dans l'engrenage de l'horloge corporelle...

Je saurais à quoi m'attendre si un jour je me casse le dos^. C'est incroyable de voir à quel point le consumérisme s'immisce partout... La médecine à la carte. La santé infiltré par le marketing et le langage du flan. Autant vanter la douceur d'un savon au miel et aux extrais de coton, y croire ça n'engage en rien ; autant faire le tour des praticiens pour trouver la dernière technique à la mode pour être celui qui aura "été moins con que son voisin parce que lui n'est pas au courant" (on est pas loin de la même psychologie du conspirationniste à qui l'idée de monde organisé autour d'un gouvernement secret mondiale lui est séduisante parce qu'il le place au centre de la vérité vraie alors que les autres restent ignorants), c'est d'une connerie...

"Oh dis donc Germaine, j'ai trouvé un ostéo sensationnel ! Il faudrait que tu essayes pour ton arthrite. Il rendra très bien dans ton séjour à côté de ta table de tarot."

Le problème, c'est un peu comme si l'ignorance se propageait à la vitesse de la lumière alors que tout ce qui est rationnel dépasse à peine le mur du son. C'est que la rationalité rencontre des obstacles. La connerie, elle, ne connait aucune limite...

Merci, je vais me coucher un peu moins con^^.

Avatar de l’utilisateur
Cartaphilus
Modérateur
Modérateur
Messages : 6334
Inscription : 23 sept. 2008, 14:54
Localisation : France

Re: Ostéopathie et chiropratie pour femmes enceintes et bébé

#18

Message par Cartaphilus » 12 janv. 2012, 06:24

Salut à tous.

Concernant les indications de l'ostéopathie pour les déformations crâniennes du nouveau-né :
Bretzel a écrit :Tu es sûrement d'accord avec moi, "gosser" le crâne des bébés, sur la base de théories fumeuses, c'est hasardeux et c'est surtout très dangereux.
L'article cité précise : « Le traitement ostéopathique est une thérapie complémentaire dont il convient de prouver le caractère scientifique et les résultats favorables » ; je l'avais précédemment pris comme argument pour nuancer Wikipédia qui en faisait un traitement de choix (il semble que l'article ait été modifié depuis).
Le sommeil de la raison engendre des monstres. Francisco de Goya.

Avatar de l’utilisateur
kestaencordi
Messages : 3858
Inscription : 10 janv. 2012, 03:41

Re: Ostéopathie et chiropratie pour femmes enceintes et bébé

#19

Message par kestaencordi » 12 janv. 2012, 08:36

au qc, osteopathe, n'est pas un titre reserve ni meme une profession regies.

http://www.form.services.micc.gouv.qc.c ... sTitre.jsp

je comprend que n'importe qui peut s'autoproclame osteopathe et gosser le crane d'un bebe.

je ne connais absolument rien au traitement osteopathique. c pq j'ai cherche un peu et j'ai trouve ceci.

http://www.youtube.com/watch?NR=1&v=_71 ... =endscreen

http://www.youtube.com/watch?v=lmu-Oc9e2Zk


osteopathie preventive ? ok , peut-etre. contre les entorses de cheville ? contre les allergies saisonieres? n'est-ce pas une maladie auto immune?
Victoriae mundis et mundis lacrima.
ça ne veut absolument rien dire, mais je trouve que c’est assez dans le ton.

Avatar de l’utilisateur
Agnostique Convaincu
Messages : 104
Inscription : 07 déc. 2011, 12:31

Re: Ostéopathie et chiropratie pour femmes enceintes et bébé

#20

Message par Agnostique Convaincu » 12 janv. 2012, 08:56

Bretzel a écrit :@Agnostique Convaincu:

T'es pas en train de me faire le coup du faux témoignage de "client satisfait" j'espère?

Mon but est d'avertir des dangers de l'ostéopathie et la chiropratie sur les enfants et les femmes enceintes car ce sont un groupe vulnérable, et les charlatans aiment les gens vulnérables.

Cependant, mon propos peut aussi s'appliquer aux adultes en général, car l'ostéopathie et la chiropratie comporte des risques méconnus dans la population. Ces risques vont de l'agravation de l'état du patient, au handicap, voire même la mort. Cherchez des témoignages sur les différents forums, vous en trouverez beaucoup. Votre ostéopathe ne vous l'a sûrement pas dit.

Vous me dites que l'ostéopathie a marchée pour vous. Ne serait-ce pas plutôt une coïncidence ou l'effet placebo? Peut-être que votre douleur serait passée toute seule de toute façon (comme ma sciatique). Peut-être que c'est l'effet relaxation. L'ostéopathie peut avoir le même effet qu'un massage.

Mais pourquoi n'avez-vous pas plutôt préféré aller au gym, faire des exercices pour renforcer vos muscles du dos? J'imagine que c'est plus "facile" d'aller chez le chiro et l'ostéo, ça ne demande aucuns efforts de la part du patient, contrairement à l'exercice physique régulier.
Pourquoi m'amuserais-je à publier un faux témoignage d'autant que je ne suis absolument pas un fervent défenseur des pratiques de médecines alternatives ?
Seulement c'est bête à dire mais pour mon problème spécifique, cela a marché, et venir parler d'effet placébo ou de coïncidence est très prématuré, mes douleurs lombaires et au cou me pourrissaient franchement la vie : se lever le matin comme un petit vieux (l'impression d'avoir été battu toute la nuit), avec parfois des blocages lombaires, cou très douloureux en fin de journée ( mauvaise position au bureau comme beaucoup de monde certainement...). Le fait est que sans aucune autre intervention, j'ai ressenti les effets 2 jours après la première séance (dont on sort un peu groggy, séance pas brutale, même si c'est assez impressionnant) et que depuis je n'ai plus aucun problème de ce point de vue.
Je ne suis pas en train de recommander l'utilisation d'un ostéopathe, je m'interroge ceci dit, et la pratique n'avait rien du tour de passe passe avec juste apposition des mains ni craquage massif des os même si la première séance était plutôt musclée mais sans exagération, la seconde n'ayant consisté qu'à un, dixit l'ostéo, "rééquilibrage de la colonne" par une pratique douce au niveau de la nuque ( rien qui craque, ni de contrainte violente, plus un massage qu'autre chose), une action sur le sacrum (absolument pas impressionnante ni violente non plus) et la "remise en place des organes" dont je n'ai pas particulièrement ressenti d'effet et qui n'avait aucun intérêt à mon sens, ni ne m'a convaincu par ailleurs...
Évidemment que l'ostéopathe ne m'a pas parlé d'expériences qui tournent mal, mais faut croire que je suis tombé sur quelqu'un de sérieux qui ne pratique jamais sur les sciatiques, ni les hernies discales ou les trucs tangeants donc qui de fait limite les risques...

Vous avez sans doute raison pour l'exercice régulier, a vrai dire je n'en sais rien, je vous fait partager mon expérience, sans prosélytisme aucun et en suivant vos mises en gardes concernant certaines pratiques envers les femmes enceintes ou les enfants, mais il semblerait que tous les ostéopathes ne fonctionnent pas ainsi, car la pratique semble très hétérogène et c'est plutôt cela qu'il faut dénoncer en mettant en garde.
Après pour prouver si cela marche et si cela sera un jour considéré comme une pratique sérieuse, des études sont toujours en cours non ? et suscite tout de même un intérêt du monde médical donc attendons en prenant garde...

J'ai pris la décision personnelle de tenter le coup, même si je suis sceptique, cela a fonctionné pour moi, et ce n'est en rien gage de vérité scientifique, mais suscite un intérêt qui doit être creusé avec des études sérieuses, d'autant que je ne suis pas un cas isolé sur la réussite...
Mettre le cadre d'étude est certainement très compliqué, mais il existe très certainement des personnes sérieuses dans le domaine, car je doute qu'un ostéo qui colle en fauteuil des dizaines de patients ou tue des mômes puisse continuer à pratiquer sans être inquiété par la justice (et cela fait 10 ans qu'il est là donc...). Des témoignages de gens que la visite chez l'ostéo ou le chiro a tourné au drame, ils sont là, mais quels sont les pourcentages ? Avons-nous des chiffres sérieux ?
Cela va dans les deux sens vous ne pensez pas ?
Des ratés, ou des gens malveillants, il y en a aussi chez les généralistes, remet-on en cause pour autant la profession ?
Rester vigilant oui, interdire certaines pratiques sur certaines pathologies (sciatiques, hernies) ou chez les femmes enceintes, nourrissons et enfant : oui également par principe de précaution, diaboliser à outrance non, tant qu'on a pas de statistiques officielles...

Avatar de l’utilisateur
kestaencordi
Messages : 3858
Inscription : 10 janv. 2012, 03:41

Re: Ostéopathie et chiropratie pour femmes enceintes et bébé

#21

Message par kestaencordi » 12 janv. 2012, 09:17

L'Université Laval ferme la porte à l'ostéopathie.


http://www.cyberpresse.ca/le-soleil/act ... pathie.php


expliqquant le pq du refus

''L'avis du comité présidé et signé par M. Côté, que Le Soleil a obtenu, mentionne pourtant clairement que «l'avis s'articule autour de deux axes», en l'occurrence : «1. La crédibilité/légitimité scientifique ou professionnelle de la discipline» et «2. Les implications organisationnelles de l'implantation d'un tel programme dans la faculté». Dans son avis, le comité fait également état d'une incertitude sur «la qualité des preuves scientifiques sur lesquelles reposent les approches ostéopathiques». Il indique que les données sont rares sur les effets de l'ostéopathie et qu'elles portent en majorité sur les douleurs associées «aux pathologies de type musculo-squelettique».''


''Les écoles européennes, note le comité, prétendent que l'ostéopathie peut soigner «un nombre important de problèmes de santé courants», comme l'asth­me, les troubles du sommeil, les états dépressifs et an­xieux ou les troubles de l'attention. Or, après plus d'un siècle d'histoire de la discipline, la validité de cette approche n'a pas encore été démontrée, tran­che le comité.''
Victoriae mundis et mundis lacrima.
ça ne veut absolument rien dire, mais je trouve que c’est assez dans le ton.

Avatar de l’utilisateur
kestaencordi
Messages : 3858
Inscription : 10 janv. 2012, 03:41

Re: Ostéopathie et chiropratie pour femmes enceintes et bébé

#22

Message par kestaencordi » 12 janv. 2012, 10:05

http://www.coqm.qc.ca/programme.html

un bac en 1200Hrs.

bien moin qu'un D.E.P = 1800 Hrs


pour le doctorat faut ajouter 6 mois de stage clinique (1000 Hrs). je me demande ou? supervise par qui?
Victoriae mundis et mundis lacrima.
ça ne veut absolument rien dire, mais je trouve que c’est assez dans le ton.

Avatar de l’utilisateur
Agnostique Convaincu
Messages : 104
Inscription : 07 déc. 2011, 12:31

Re: Ostéopathie et chiropratie pour femmes enceintes et bébé

#23

Message par Agnostique Convaincu » 12 janv. 2012, 10:05

kestaencordi a écrit :
''Les écoles européennes, note le comité, prétendent que l'ostéopathie peut soigner «un nombre important de problèmes de santé courants», comme l'asth­me, les troubles du sommeil, les états dépressifs et an­xieux ou les troubles de l'attention. Or, après plus d'un siècle d'histoire de la discipline, la validité de cette approche n'a pas encore été démontrée, tran­che le comité.''
Effectivement je n'étais pas informé de telles prétentions de guérisons, même si j'avais connaissance de charlatans, qui couplent l'ostéopathie au magnétisme etc...
J'ai toujours abordé l'ostéopathie d'un point de vue mécanique et aux pathologies musculaires et du squelette.

Avatar de l’utilisateur
kestaencordi
Messages : 3858
Inscription : 10 janv. 2012, 03:41

Re: Ostéopathie et chiropratie pour femmes enceintes et bébé

#24

Message par kestaencordi » 12 janv. 2012, 10:19

Agnostique Convaincu a écrit :
kestaencordi a écrit :
Effectivement je n'étais pas informé de telles prétentions de guérisons, même si j'avais connaissance de charlatans, qui couplent l'ostéopathie au magnétisme etc...
J'ai toujours abordé l'ostéopathie d'un point de vue mécanique et aux pathologies musculaires et du squelette.
''Il indique que les données sont rares sur les effets de l'ostéopathie et qu'elles portent en majorité sur les douleurs associées «aux pathologies de type musculo-squelettique».

L'avis souligne que «l'approche américaine» de l'ostéopathie est reconnue pour sa capacité à soigner ce type de pathologie, notamment les maux de dos. Mais il met en doute la prétention des écoles européennes - desquelles s'inspirait le programme d'ostéopathie élaboré par le Collège d'études ostéopathiques - à pouvoir soigner davantage que les muscles et le squelette.''

ils-ont tu l'affaire les amaricain.


plus je cherche plus cette science se dirige, dans mon classement, vers la categorie occulte.

j'oubliais la note de passage en math de mon DEC (au prive) etait de 75% pour le bac osteo = 60%
qqn sait pour un doctarat en medecine
Victoriae mundis et mundis lacrima.
ça ne veut absolument rien dire, mais je trouve que c’est assez dans le ton.

Florence
Messages : 9505
Inscription : 03 sept. 2003, 02:48
Localisation : Directement au dessus du centre de la Terre

Re: Ostéopathie et chiropratie pour femmes enceintes et bébé

#25

Message par Florence » 12 janv. 2012, 11:42

Bretzel a écrit :J'ai une amie qui a amenée son bébé chez le Chiro pendant plusieurs années et y a engloutie beaucoup d'argent. Le chiro prétendait que son enfant a souffert de l'accouchement, et que tous les enfants naissent avec des problèmes de dos.

[...]

Mais voyez-vous, mon amie était en dépression post-partum, et était convaincue que sont enfant souffre, alors que c'est dans sa tête que cela se passe. Et elle a trouvé un "gentil" chiro qui l'a encouragée dans son délire. En fait, elle trouvait sûrement auprès de celui-ci une écoute attentive et une empathie qui la réconfortait ELLE et non pas l'enfant. Heureusement, l'enfant ne semble pas avoir de séquelles, quoique...

[...]

Il y a tout un business qui se fait sur le dos des jeunes mères, qui utilisent leur inexpérience, leurs doutes, leurs insécuritées, leurs peurs et leurs manque de confiance en elles. La froideur du milieux médical, la pénurie de médecins et les problèmes du système de santé officiel, fait en sorte que les femmes se tournent vers de gentils charlatans qui ont le temps de les écouter et de les réconforter.

Bonjour Brezel,

L'histoire de votre amie me fait penser à toute cette facette de la psychanalyse (et pas mal de la psychiatrie et de la psychologie) qui tend à culpabiliser les femmes pour tous les maux, troubles et inconforts dont peut souffrir leur descendance, qu'il s'agisse de malformations à l'autisme en passant par l'homosexualité ou un mariage raté ...

Comme vous le dites si bien, il y a un tout un "business" sur le dos (du sentiment) de la culpabilité des mères, et pas seulement par les ostéos et autres charlatans. Il n'est qu'à voir les hordes de femelles enragées qui se jettent sur toute jeune femme lors de sa première grossesse pour la terrifier en leur décrivant les risques et souffrances de l'accouchement, les complications horribles qu'elles auraient subies, tous les problèmes dont risque de souffrir le bébé, sans compter les années d'horreur qui suivent.
Au retour de la parturiente, ces mêmes femelles enragées se répandent en conseils plus systématiquement pessimistes et essentiellement malintentionnés (ostéopathe, remèdes contre les coliques, médisances contre les pédiatres, propagande anti-vaccins et pro calembredainothérapies, horoscopes, "et ma belle-soeur qui a pas voulu m'écouter a vu son fils souffrir de bla, bla, bla").
Ca ne rapporte évidemment pas d'argent à ces furies, mais leur assure souvent une influence sur leurs malheureuses victimes (sauf lorsque je suis dans le secteur et que je me sers du gourdin de la rationalité transfixé du clou du sarcasme pour les expulser). Je les hais !
Je dis lâche et traître celui qui se plaint des fautes d'autrui ou de la puissance de ses ennemis A. de Saint-Exupéry, "Citadelle".
"I do not always enjoy winning an argument. Losing an argument fairly makes you both end up winners."
Le bonheur est un festin de miettes. Jacques Faisant, "Rue Panse Bougre"

Répondre

Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit