La bête du Gévaudan

Revenez ici sur les vieux sujets de phénomènes étranges déjà expliqués.
Avatar de l’utilisateur
Carlos-Henri
Messages : 104
Inscription : 15 avr. 2012, 13:02

Re: La bête du Gévaudan

#301

Message par Carlos-Henri » 11 juin 2014, 08:17

Une photo de la Bête !!
Vous ne pouvez pas consulter les pièces jointes insérées à ce message.

MAX DE GENNES
Messages : 18
Inscription : 14 nov. 2011, 15:17

Re: La bête du Gévaudan

#302

Message par MAX DE GENNES » 14 juil. 2015, 08:51

Un dogue allemand revêtu d'une peau d'âne tannée, plus ou moins renforcée, technique connue des contrebandiers, ça explique que l'animal tombe à la réception d'une balle (de l'époque) puis se relève et parte en courant ... souvent le plus simple ....

Avatar de l’utilisateur
Icare
Messages : 47
Inscription : 09 déc. 2018, 04:42

Re: La bête du Gévaudan

#303

Message par Icare » 21 nov. 2020, 03:53

Là on est sur mon terrain alors je déterre. Je fais un petit résumé rapide de mémoire.
Il n'est en rien nécessaire d'imaginer des tueurs, des bêtes exotiques ou je ne sais quoi. L'histoire la Bête du Gevaudan est une histoire très banale qui se produisait régulièrement dans les campagnes françaises depuis toujours. Seule la superstition et les croyances de l'époques ont drapé d'un voile mystérieux cette histoire.

La bête du Gévaudan n'était rien d'autre que des loups ou hybrides entre chien et loup.

L'histoire:

Zone 1
Vous avez une première série de meurtres dans le secteur de Langogne
La description de l'agresseur est celle d'un loup et elle tuera 6 personnes dans cette région
Des bergers et leurs chiens tuent un loup qui ressemble au coupable "c'était lui"
Apres dans la même région de ce coté de la Margeride une autre personne sera tué.

Zone 2

La Bête ne tue plus dans la zone1 , elle est passée de l'autre coté de la montagne la Margeride. Pour moi c'est la compagne ou un compagnon de la première tueuse. L'alpha est tué, des chasses sont incessantes dans la zone1, ils, il ou elle partent vers une région plus tranquille.
La bête va frapper Vers Saint Alban et là je vais vous dire pourquoi ce n'est pas la même bête. A partir de là le mode opératoire change, les têtes vont être coupées "sauf quand elle est dérangée » ce qui n'était pas le cas avant. Il va y avoir beaucoup de morts dans cette série. Changement de mode opératoire = changement de loup, c'est ce qui me laisse penser que le premier coupable est mort tué par les bergers.

Plusieurs gros loups vont être tués ou blessés, ne doutez pas qu'ils étaient coupables.

Il y aura des attaques dans ce secteur mais aussi de temps a autre plus au nord. Les têtes ne sont plus coupées systématiquement. "je n'ai pas mes notes sous les yeux, je fais tout de tête".

Un très gros loup va être tué par Antoine le porte arquebuse du roi dans un secteur un peu éloigné" ce sera la mort officielle de la bête, pour le Roi c'est fini et pendant quelque temps il ne se passe plus rien ». Là souvent on trouve des jugements d'auteurs comme quoi le roi veut plus entendre parler de la Bête qui lui porte préjudice ... En fait il y a longtemps que les gens instruits savent que ce sont des attaques de loups qui sont à travers les croyances des paysans transformés en attaques d'une bête terrible. Contre la superstition, le roi ne peut rien faire d'autre que de déclarer la bête morte. D'ailleurs elle devait l'être car pendant plusieurs mois il n'y a eu aucune attaque après la mort du loup des Chazes.

Zone3

Il va y avoir des attaques et des enfants dévorés vers Auvers ou la dernière bête sera tué par un homme du village de La Besseyre-Saint-Mary. Jean Chastel. A partir de là il n'y aura plus d’attaque.

Elle a tué une centaine de personnes sur 3 ans de juin 1764 à juin 1767. Ce sont de vrais chiffres à deux trois personnes près car il peut y avoir des doublons " j'en ai enlevé quand ils me semblaient plus que probables mais je peux en avoir oublié un ou deux.

Quelques explications :

Les empruntes relevées par Antoine qui est un personnage pour moi qui donne tout son sens au mot noble. Il est très respectueux, un vrai gentilhomme. De plus il est un expert en chasse. Sur les lieux des attaques, il relève régulièrement les traces d'un gros loup qui sont reconnaissables entre toutes.

Le capitaine Duhamel avec ses dragons à cheval et a pieds va donner régulièrement la chasse à la Bête, c'est un homme simple, un peu basic qui a à coeur sa mission. Par contre il va donner une description de l'animal qui dit avoir vu qui est fausse et je sais pourquoi mais c'est trop long a expliquer. Je ne me souviens plus des termes exactes de sa description mais c'est un truc dans le style, son père est un lion, reste à savoir qui est la mère... bref là nous sommes dans le pas sérieux et la superstition d'un homme simple. D'ailleurs le jour ou il dit l'avoir vu deux de ses dragons à cheval l'ont poursuivi pour la sabrer et ils ne la décrivent en rien comme lui mais comme un gros loup.

Pour ceux qui pensent, tueur, hyène ou tout autre animal exotique sachez que la bête était vu avec sa femelle et même ses petits. Oubliez les livres fantastiques que vous avez lu et même certaines descriptions officielles.

La bête a été vu par des témoins régulièrement attaquer et même partir avec une tête ou un bras. Toujours décrite comme un gros loup avec des petites spécificités pour al reconnaitre. Ils ne parlent jamais d'un homme ou je ne sais quel animal.

Des chasseurs après la mort de la bête ont poursuivit les louveteaux qui étaient très gros et leur mère pour exterminer la ligné.

Plusieurs gros loups ont été tués, pour moi surement tous plus ou moins coupables des attaques.

Contrairement a ce que beaucoup pensent, un loup qui a gouté de la chair humaine va y revenir et même la préférer à toute autre nourriture. J'ai étudié aussi le comportement du loup sur un peu plus de mille ans. La bête du Gevaudan est un enfants de coeur vous pouvez me croire. Je vais vous donner un exemple:
je me souviens plus de la région "le nord de la France" les parents quand ils partaient au champs enfermaient les enfants car les loups rentraient dans les maisons pour les dévorer, ce n'est pas des on-dit.

La guerres portait souvent famine, maladies et loups. Quand il n'y a plus de nourriture souvent il n'y a plus de gibier et un loup qui goute à l'homme y reviendra. On a souvent vu des loups traverser les troupeaux de moutons en écartant les bêtes pour attraper le berger.

Les temps modernes ont changé les choses, de prédateur le loup est devenu gibier avec l'arrivé des armes à feux dans les campagnes "assez tardivement généralisé", c'est la raison pour la quelle il ne faut pas confondre le loup d'aujourd'hui qui a peur de l'homme avec le loup d'avant qui même s'il était craintif; la faim ou le gout de la chair de l'homme le faisait sortir du bois.


Si vous avez des questions précises j'y répondrai avec plaisir

Avatar de l’utilisateur
Herwingen
Messages : 95
Inscription : 09 juin 2020, 03:50

Re: La bête du Gévaudan

#304

Message par Herwingen » 21 nov. 2020, 04:08

Icare a écrit : 21 nov. 2020, 03:53 Là on est sur mon terrain alors je déterre. Je fais un petit résumé rapide de mémoire.
Il n'est en rien nécessaire d'imaginer des tueurs, des bêtes exotiques ou je ne sais quoi. L'histoire la Bête du Gevaudan est une histoire très banale qui se produisait régulièrement dans les campagnes françaises depuis toujours. Seule la superstition et les croyances de l'époques ont drapé d'un voile mystérieux cette histoire.

La bête du Gévaudan n'était rien d'autre que des loups ou hybrides entre chien et loup.
Bonjour,

J'ai lu le livre de Michel louis sur le sujet;

https://www.lalibrairie.com/livres/la-b ... 17392.html

et il conclu aussi à un hybride chien / loup.

Connaissez-vous?
"Que deviendrait la police, si l'innocence l'intimidait ?"
Alexandre Arnoux

Dominique18
Messages : 654
Inscription : 06 oct. 2020, 06:27

Re: La bête du Gévaudan

#305

Message par Dominique18 » 21 nov. 2020, 05:57

Une recherche qui m'a captivé, j'ai pu rencontrer et échanger avec plusieurs chercheurs et auteurs.
Je n'ai pas relu les pages consacrées à cette rubrique.
Le mieux est de se rendre sur le terrain, le Gévaudan est une belle région, pour les rencontres.
Je ne sais pas si des animations sont toujours organisées, fin juillet-début août sur ce thème, au Malzieu.
Il y avait une belle bande de passionnés qui officiaient.

http://le-malzieu-ville.fr/la_bete_du_gevaudan/

Exemple typique avec mythes à la clé.

Celui qui a fait progresser la science:

Jean-Marc Moriceau

https://fr.wikipedia.org/wiki/Jean-Marc_Moriceau

Un travail documenté. Un must.
On pourrait dire qu'il y a eu un avant Moriceau et un après.
Passionnant à lire et à écouter.

Le dernier ouvrage en date, et non des moindres:

https://www.babelio.com/livres/Guittaut ... se/1098250

Phil Barnson a animé pendant des années un site particulièrement documenté, qui regroupait toutes les contributions sérieuses, possibles et imaginables.

Dans l'ombre de la bête... il semble bien que ce site ait disparu, de même que La gazette de la bête.

Il reste quelques traces:

https://www.betedugevaudan.com/blog/201 ... troversia/

https://www.youtube.com/channel/UC70eDl ... _uNfW_9tUA

https://www.facebook.com/betedugevaudan ... _tn__=kC-R

Ca faisait un moment que je m'étais plus penché sur le sujet.
Je constate les dégâts. Beaucoup de "disparitions" et non des moindres.
Susceptibilités exacerbées obligent? Fatigue? Lassitude?

La page Wikipedia :

https://fr.wikipedia.org/wiki/B%C3%AAte ... 3%A9vaudan

Bilan des courses?
Bernard Soulier, Jean-Marc Moriceau, Pierrick Guittaut
Phil Barnson pour ses réalisations vidéo.
Dommage pour son site...

Le musée de la bête:

https://www.musee-bete-gevaudan.com/

Encore une réalisation de dingue, réalisée par des passionnés.

Avatar de l’utilisateur
nikola
Messages : 1885
Inscription : 19 mars 2015, 03:13

Re: La bête du Gévaudan

#306

Message par nikola » 21 nov. 2020, 07:02

Herwingen a écrit : 21 nov. 2020, 04:08 et il conclu aussi à un hybride chien / loup.
Le chien et le loup sont de la même espèce même si faire se reproduire un chihuahua et un loup… :mrgreen:
L’homme descend du singe, or l’homme est fait à l’image de Dieu. Donc Dieu est King Kong.

-+- Cavanna, François -+-

Avatar de l’utilisateur
Icare
Messages : 47
Inscription : 09 déc. 2018, 04:42

Re: La bête du Gévaudan

#307

Message par Icare » 21 nov. 2020, 07:55

Herwingen a écrit : 21 nov. 2020, 04:08
Icare a écrit : 21 nov. 2020, 03:53 Là on est sur mon terrain alors je déterre. Je fais un petit résumé rapide de mémoire.
Il n'est en rien nécessaire d'imaginer des tueurs, des bêtes exotiques ou je ne sais quoi. L'histoire la Bête du Gevaudan est une histoire très banale qui se produisait régulièrement dans les campagnes françaises depuis toujours. Seule la superstition et les croyances de l'époques ont drapé d'un voile mystérieux cette histoire.

La bête du Gévaudan n'était rien d'autre que des loups ou hybrides entre chien et loup.
Bonjour,

J'ai lu le livre de Michel louis sur le sujet;

https://www.lalibrairie.com/livres/la-b ... 17392.html

et il conclu aussi à un hybride chien / loup.

Connaissez-vous?
Bonjour, non je ne connais pas ce livre. Il est effectivement possible ou pas que nous ayons affaire à un hybride à un moment. Souvent l'hybride est mis en avant pour expliquer la sauvagerie de la bête mais en fait les loups avaient souvent ce type de comportement. Ce sont des idées ressentes qui parlent de loup qui n'attaquent jamais l'homme "récent pour moi 50 à 100 ans".

Il y a aussi le fait qu'elle ait une tache blanche sur le poitrail et quelle soit large de l'avant ce qui n'est pas le cas d'un loup ordinaire et la tête plate aussi. Pour avoir étudié des loups de très grande taille , ils sont différents d'un loup ordinaire et peuvent ressembler à cette description. Il y a eu le rapport de maître Marin qui parle de ses yeux qui ont une membrane singulière. Sans doute une membrane nictitante comme les chiens ce qu'il prouverait s'il n'y a pas erreur qu'il y a des chances que le dernier était un hybride mais a vérifier car je me souviens plus dans mes recherches si j'avais trouvé la réponse à la question : le loup a t-il quelque chose de semblable ou une maladie qui pourrait apporter cette confusion. Ne surtout pas oublier que Maitre Marin est juste un notaire et n'est pas connaisseur en la matière.

Il me semble que quand la dépouille de ce loup a été portée à la Cour et qu'elle a incommodé par son odeur et n'est pas restée longtemps sur place "le roi ne l'a même pas vu il me semble" cette dernière a été vu par Buffon qui a dit qu'il s'agissait d'un loup ordinaire. "A vérifier car je ne l'affirme pas, de mémoire je peux confondre avec celle d'Antoine".

Donc pour moi il y avait plusieurs bêtes, je pense au moins 3 :
- La zone 1 tué par les bergers
- Celle qui coupait les têtes en zone 2
- Pour finir la zone3 la dernière tuée qui est peut-être un hybride.

Le lien du Rapport Marin : http://aujoulat.free.fr/pages/45_6.html pour avoir une description de la dernière Bête.

Dominique18
Messages : 654
Inscription : 06 oct. 2020, 06:27

Re: La bête du Gévaudan

#308

Message par Dominique18 » 21 nov. 2020, 08:03

Contrairement à ce que je prétendais, le site de Phil Barnson existe bien, et est toujours en activité !

http://betedugevaudan.com/fr/index_fr.html

Un problème de navigateur récalcitrant?

Précision d'importance :
Pierrick Guittaut a une autre passion: la pratique du tir avec des armes anciennes.
Quand on a assisté à une démonstration, et vu les résultats, ça dissuade de raconter des âneries.
Il en parle dans son livre. Il a entrepris toute une recherche à ce sujet.
Le fusil de Jean Chastel fut brièvement exposé au Malzieu, en août 2011. Une belle pièce, apparemment, dûment vérifiée et contrôlée.

http://betedugevaudan.com/fr/index_fr.html

Durant ces journées, les aficionados s'étaient précipités, le bouche à oreille à fonctionné.
De mémoire, cet événement correspondait à la première inauguration de sculptures avec une scénographie, cette même année.
Présentes à l'entrée du Malzieu.
La seconde inauguration eut lieu en 2012, à l'intérieur du village, place de la mairie, où une autre scène fut représentée.

Le fusil de Jean Chastel fait partie d'une
collection privée, jalousement gardée.
Un peu comme la reconstitution de l'appartement qu'occupait Philippe Pétain à Vichy, hôtel du Parc. Réservé aux "initiés" seulement.

Ce qui est plutôt surprenant, c'est que plusieurs informations ne sont pas de première fraîcheur, dans cette rubrique.
Jean-Marc Morceau reprécise bien le contexte historique et les circonstances tout à fait particulières de cette affaire, qui n'aurait pas eu le retentissement qu'elle a eu si plusieurs facteurs n'avaient pas été réunis.
La bête du Val de Loir détient le pompon, de 1742 à 1754.
Replacez cette période dans le contexte historique et vous comprendrez aisément pourquoi, et pourquoi aussi la bête du Gévaudan récolta les honneurs.

Bonus :
un ouvrage incontournable, à s'offrir, à offrir, à se faire offrir:

http://betedugevaudan.com/fr/index_fr.html

Comme quoi, on peut faire partie d'un groupe de rap et être un fin connaisseur de l'animal en question. Ce n'est pas antinomique.
Dernière modification par Dominique18 le 21 nov. 2020, 08:29, modifié 4 fois.

Avatar de l’utilisateur
Icare
Messages : 47
Inscription : 09 déc. 2018, 04:42

Re: La bête du Gévaudan

#309

Message par Icare » 21 nov. 2020, 08:04

Dominique18 a écrit : 21 nov. 2020, 05:57 Une recherche qui m'a captivé, j'ai pu rencontrer et échanger avec plusieurs chercheurs et auteurs.
Je n'ai pas relu les pages consacrées à cette rubrique.
Le mieux est de se rendre sur le terrain, le Gévaudan est une belle région, pour les rencontres.
Je ne sais pas si des animations sont toujours organisées, fin juillet-début août sur ce thème, au Malzieu.
Il y avait une belle bande de passionnés qui officiaient.

http://le-malzieu-ville.fr/la_bete_du_gevaudan/

Exemple typique avec mythes à la clé.

Celui qui a fait progresser la science:

Jean-Marc Moriceau

https://fr.wikipedia.org/wiki/Jean-Marc_Moriceau

Un travail documenté. Un must.
On pourrait dire qu'il y a eu un avant Moriceau et un après.
Passionnant à lire et à écouter.

Le dernier ouvrage en date, et non des moindres:

https://www.babelio.com/livres/Guittaut ... se/1098250

Phil Barnson a animé pendant des années un site particulièrement documenté, qui regroupait toutes les contributions sérieuses, possibles et imaginables.

Dans l'ombre de la bête... il semble bien que ce site ait disparu, de même que La gazette de la bête.

Il reste quelques traces:

https://www.betedugevaudan.com/blog/201 ... troversia/

https://www.youtube.com/channel/UC70eDl ... _uNfW_9tUA

https://www.facebook.com/betedugevaudan ... _tn__=kC-R

Ca faisait un moment que je m'étais plus penché sur le sujet.
Je constate les dégâts. Beaucoup de "disparitions" et non des moindres.
Susceptibilités exacerbées obligent? Fatigue? Lassitude?

La page Wikipedia :

https://fr.wikipedia.org/wiki/B%C3%AAte ... 3%A9vaudan

Bilan des courses?
Bernard Soulier, Jean-Marc Moriceau, Pierrick Guittaut
Phil Barnson pour ses réalisations vidéo.
Dommage pour son site...

Le musée de la bête:

https://www.musee-bete-gevaudan.com/

Encore une réalisation de dingue, réalisée par des passionnés.
Je confirme, très belle région qui permet de ce rendre compte que les cartes c'est une chose, la réalité du terrain une autre. D'ailleurs si quelqu'un cherche une location j'en connais une superbe en plein milieux du territoire de la bête que j'ai loué pendant des années. Je n'ai aucun intérêt sur cette publicité , c'est juste un bon tuyau pour de futurs vacances.

Merci pour le partage ;)

Avatar de l’utilisateur
Icare
Messages : 47
Inscription : 09 déc. 2018, 04:42

Re: La bête du Gévaudan

#310

Message par Icare » 21 nov. 2020, 08:06

Pour illustrer ce que je disais , entre du très gros et un loup classique.

Image

Image

Dominique18
Messages : 654
Inscription : 06 oct. 2020, 06:27

Re: La bête du Gévaudan

#311

Message par Dominique18 » 21 nov. 2020, 08:36

Les locations, dans cette région sont multiples, sachant qu'elle se situe au carrefour, en quelque sorte, de plusieurs possibilités touristiques : Margeride, Cantal, Haute-Loire Saugues, chemin de Compostelle), Aveyron, gorges du Tarn... Le rayonnement offre le choix.
J'ai moi-même effectué, durant plusieurs années, loué des gîtes pour des séjours de vacances.
Idéal pour les sportifs qui aiment se bouger.
Il vaut mieux, d'ailleurs, la gastronomie peut être redoutable. Laurent Daudet, au Malzieu, un incontournable. Totalement déconseillé aux extrémistes alimentaires.
Marrant, ça, une rencontre fortuite, sur un site québécois, de deux amateurs de beaux espaces et de mystères profonds.
Quand on a goûté à la Lozère, le confinement, ça passe (très) mal.

Avatar de l’utilisateur
PhD Smith
Messages : 3800
Inscription : 04 août 2011, 17:23

Re: La bête du Gévaudan

#312

Message par PhD Smith » 21 nov. 2020, 10:59

En 2018, "Légendes d'été" émission de la radio Europe n°1 avait abordé la légende de la bébête:
https://ufo-scepticisme.forumactif.com/ ... -europe-n1
http://www.europe1.fr/emissions/legende ... 18-3706724
Les participants: Michel Louis, La bête du Gévaudan, Tempus.
Jean-Claude Bourret, La bête du Gévaudan et autres histoires vraies, éditions de l’archipel.
—, le secret de la bête du Gévaudan, éditions du cygne.
Catherine Hermary-Vieille, la bête, Albin Michel.
Le journaliste Jean-Claude Bourret, vieux loup de mer du journalisme paranormalistique, a fait reconstituer la bébête à partir du rapport d'autopsie:
https://youtu.be/d1n_V2uJtwk
https://youtu.be/cMRvqZMr3sM
Image
Imagepraedicator veridicus, inquisitor intrepidus, doctor egregiusImage

Dominique18
Messages : 654
Inscription : 06 oct. 2020, 06:27

Re: La bête du Gévaudan

#313

Message par Dominique18 » 21 nov. 2020, 11:32

jean-Claude Bourret, un homme charmant au demeurant, dans le civil.

Pierrick Guittaut, son hypothèse:

Ses travaux sur la Bête du Gévaudan
Dans une étude parue en 2017, Pierric Guittaut émet une hypothèse basée non seulement sur les indices relatifs à la bête du Gévaudan, mais sur les points de coïncidence avec plusieurs autres bêtes dévorantes aux cours des siècles, tels que la bête de l'Orléannais, la bête du Lyonnais ou plus près de nous le monstre du Valais12. Ses conclusions sont que la bête est un canidé et que des remontées génétiques aléatoires se produiraient de temps à autre dans des meutes de loups, donnant naissance à un sujet présentant les caractéristiques de l'ancien loup cervier (ou plutôt loup servier, dévoreur de serfs au moyen-âge, n'ayant rien à voir avec le lynx). Il envisage une hybridation ancienne de cette dernière espèce avec le canis dirus, un canidé disparu à la dernière glaciation et dont l'apparence et les particularités physiques correspondraient avec les descriptions majoritaires faites de la bête du Gévaudan et des autres bêtes citées.


Pour avoir assisté à l'une de ses conférences, suite à la sortie de son livre, après avoir échangé quelques paroles, cette personne me paraît sensée dans sa présentation. Il a traité de la bête des Vosges apparue, et disparue, mystérieusement en 1977. Je ne le connaissais pas plus que ça.
J'aime bien vérifier à qui j'ai effectivement affaire. Pierrick Guittaut semble avoir des fréquentations et des intérêts "exotiques", qui ne sont aucunement les miens, loin de là.
Il a cependant écrit un livre digne d'intérêt.
Nul n'est parfait.
A noter qu'il semblerait que ça grince plutôt des dents du côté de la Lozère, fiel de la Bête... On peut aisément comprendre pourquoi.

https://pierric-guittaut.blogspot.com/2 ... ieres.html

Ce qui est intéressant sont les échanges qui suivent son article.
Je ne les connaissais pas.
N'étant aucunement spécialiste en quoi que ce soit, j'en suis tout dubitatif...
Dernière modification par Dominique18 le 21 nov. 2020, 13:00, modifié 1 fois.

Avatar de l’utilisateur
PhD Smith
Messages : 3800
Inscription : 04 août 2011, 17:23

Re: La bête du Gévaudan

#314

Message par PhD Smith » 21 nov. 2020, 12:46

JCB parle dans la partie n°2 de la vidéo YT du croisement entre un chien de combat (molosse) qui a donné la partie avant de la bébête et un loup, le tout pesant 57 kg.
Imagepraedicator veridicus, inquisitor intrepidus, doctor egregiusImage

Dominique18
Messages : 654
Inscription : 06 oct. 2020, 06:27

Re: La bête du Gévaudan

#315

Message par Dominique18 » 21 nov. 2020, 12:57

Avec une disqueuse et un bon fer à souder, tout est possible.
A bête exceptionnelle, artillerie lourde!

Avatar de l’utilisateur
Icare
Messages : 47
Inscription : 09 déc. 2018, 04:42

Re: La bête du Gévaudan

#316

Message par Icare » 21 nov. 2020, 13:07

Dominique18 a écrit : 21 nov. 2020, 08:36 Les locations, dans cette région sont multiples, sachant qu'elle se situe au carrefour, en quelque sorte, de plusieurs possibilités touristiques : Margeride, Cantal, Haute-Loire Saugues, chemin de Compostelle), Aveyron, gorges du Tarn... Le rayonnement offre le choix.
J'ai moi-même effectué, durant plusieurs années, loué des gîtes pour des séjours de vacances.
Idéal pour les sportifs qui aiment se bouger.
Il vaut mieux, d'ailleurs, la gastronomie peut être redoutable. Laurent Daudet, au Malzieu, un incontournable. Totalement déconseillé aux extrémistes alimentaires.
Marrant, ça, une rencontre fortuite, sur un site québécois, de deux amateurs de beaux espaces et de mystères profonds.
Quand on a goûté à la Lozère, le confinement, ça passe (très) mal.
:a4:

Avatar de l’utilisateur
Icare
Messages : 47
Inscription : 09 déc. 2018, 04:42

Re: La bête du Gévaudan

#317

Message par Icare » 21 nov. 2020, 13:40

Dominique18 a écrit : 21 nov. 2020, 11:32 jean-Claude Bourret, un homme charmant au demeurant, dans le civil.

Pierrick Guittaut, son hypothèse:

Ses travaux sur la Bête du Gévaudan
Dans une étude parue en 2017, Pierric Guittaut émet une hypothèse basée non seulement sur les indices relatifs à la bête du Gévaudan, mais sur les points de coïncidence avec plusieurs autres bêtes dévorantes aux cours des siècles, tels que la bête de l'Orléannais, la bête du Lyonnais ou plus près de nous le monstre du Valais12. Ses conclusions sont que la bête est un canidé et que des remontées génétiques aléatoires se produiraient de temps à autre dans des meutes de loups, donnant naissance à un sujet présentant les caractéristiques de l'ancien loup cervier (ou plutôt loup servier, dévoreur de serfs au moyen-âge, n'ayant rien à voir avec le lynx). Il envisage une hybridation ancienne de cette dernière espèce avec le canis dirus, un canidé disparu à la dernière glaciation et dont l'apparence et les particularités physiques correspondraient avec les descriptions majoritaires faites de la bête du Gévaudan et des autres bêtes citées.


Pour avoir assisté à l'une de ses conférences, suite à la sortie de son livre, après avoir échangé quelques paroles, cette personne me paraît sensée dans sa présentation. Il a traité de la bête des Vosges apparue, et disparue, mystérieusement en 1977. Je ne le connaissais pas plus que ça.
J'aime bien vérifier à qui j'ai effectivement affaire. Pierrick Guittaut semble avoir des fréquentations et des intérêts "exotiques", qui ne sont aucunement les miens, loin de là.
Il a cependant écrit un livre digne d'intérêt.
Nul n'est parfait.
A noter qu'il semblerait que ça grince plutôt des dents du côté de la Lozère, fiel de la Bête... On peut aisément comprendre pourquoi.

https://pierric-guittaut.blogspot.com/2 ... ieres.html

Ce qui est intéressant sont les échanges qui suivent son article.
Je ne les connaissais pas.
N'étant aucunement spécialiste en quoi que ce soit, j'en suis tout dubitatif...
Oui le lien est interessant et surtout les débats, merci pour le partage. Par contre pour la Bêtes je suis certain qu'il y a eu au moins deux bêtes différentes et je pense 3 au minimum. Là il sont sur ce qu'était la bête sans s. Je n'ai pas d'avis sur le débat.

Dominique18
Messages : 654
Inscription : 06 oct. 2020, 06:27

Re: La bête du Gévaudan

#318

Message par Dominique18 » 21 nov. 2020, 14:18

Une seule bête, même sur une période courte, serait étrange.
Plusieurs bêtes, un foyer?
peut-être..
Avec certainement du prédateur humain pour quelques meurtre crapuleux, on ne peut l'écarter.
Le Gévaudan était une région retirée, arriérée, difficilement accessible, avec des superstitions à tous les coins de bois.
La vie humaine n'avait pas beaucoup de valeur. Une bête (mouton, chèvre, vache...) en avait souvent beaucoup plus, pour des raisons économiques, d'alimentation et de survie. Les hivers étaient longs et rigoureux.
L'époque était très violente.
La lecture des études de Jean-Marc Moriceau est éclairante et édifiante.
La vie quotidienne dans ces milieux n'était pas de tout repos. Point d'oisiveté!

Avatar de l’utilisateur
Icare
Messages : 47
Inscription : 09 déc. 2018, 04:42

Re: La bête du Gévaudan

#319

Message par Icare » 21 nov. 2020, 14:36

PhD Smith a écrit : 21 nov. 2020, 10:59 En 2018, "Légendes d'été" émission de la radio Europe n°1 avait abordé la légende de la bébête:
https://ufo-scepticisme.forumactif.com/ ... -europe-n1
http://www.europe1.fr/emissions/legende ... 18-3706724
Les participants: Michel Louis, La bête du Gévaudan, Tempus.
Jean-Claude Bourret, La bête du Gévaudan et autres histoires vraies, éditions de l’archipel.
—, le secret de la bête du Gévaudan, éditions du cygne.
Catherine Hermary-Vieille, la bête, Albin Michel.
Le journaliste Jean-Claude Bourret, vieux loup de mer du journalisme paranormalistique, a fait reconstituer la bébête à partir du rapport d'autopsie:
https://youtu.be/d1n_V2uJtwk
https://youtu.be/cMRvqZMr3sM
Image
J'aime bien JCB mais il dit n'importe quoi, ce n'est pas volontaire c'est une personne je pense honnête mais très naïve . + de 500 morts, il a suivi le parcours de la bête avant qu'elle soit dans le Gevaudan, il a une ignorance totale de ce qui se passait à l'époque car des attaques comme ça il y en avait partout. La description des témoins, il donne un témoignage qui est faux et qui a servi de model au témoignage du Capitaine Duhamel qui n'est pas plus vrai. Il a tout faux, vraiment. Je pourrai démonter presque chaque phrase. Comme pour les OVNI il est naïf mais je l'aime bien tout de même. Merci pour le partage.

Dominique18
Messages : 654
Inscription : 06 oct. 2020, 06:27

Re: La bête du Gévaudan

#320

Message par Dominique18 » 21 nov. 2020, 14:47

Il est un peu allumé. Pas méchant, un grand enfant. Il avait son public, au Malzieu, pour une dédicace. C'était bon enfant, amusant, avec les papis et les mamies. A noter que les sculptures au Malzieu sont plutôt réussies.
Le comte de Paris est venu pour l'inauguration.
Il y a un rapport entre son titre et le Gévaudan, je ne sais plus lequel.

Avatar de l’utilisateur
Icare
Messages : 47
Inscription : 09 déc. 2018, 04:42

Re: La bête du Gévaudan

#321

Message par Icare » 25 nov. 2020, 19:21

Je viens de tomber sur ce vieux film sur la Bête du Gevaudan, tout y est faux mais vraiment tout. Ce film aux multiples erreurs colporte entre autre une 'histoire souvent prise à tort pour vraie, elle est pourtant tirée d'un roman sur la Bête du Gevaudan. Une erreur qui a égaré de nombreux écrivains peu avides de vérité.

https://www.youtube.com/watch?v=fuDQ2o0NJ9Y

Dominique18
Messages : 654
Inscription : 06 oct. 2020, 06:27

Re: La bête du Gévaudan

#322

Message par Dominique18 » 26 nov. 2020, 02:35

Il y eut, plus récemment, un téléfilm avec Jean-François Stevenin, un peu plus réaliste, mais comportant son stock d'erreurs et d'aberrations.
Les mythes ont la peau dure.

https://www.amazon.fr/B%C3%AAte-du-G%C3 ... B0000C8RAL

Le livre d'Abel Chevalley, écrit pourtant en 1936, est toujours disponible, avec un nombre de ventes conséquent.
Pourtant, qu'est-ce qu'il a pu induire en erreur !
Un cas d'espèce avec son lot de grosses âneries, une réécriture et un détournement des faits...
Le livre à consulter en étant prévenu, à titre anecdotique. Il est plus facile à lire que les ouvrages de Jean Marc Morceau, nettement plus "fatigants" pour les neurones.

Avatar de l’utilisateur
Icare
Messages : 47
Inscription : 09 déc. 2018, 04:42

Re: La bête du Gévaudan

#323

Message par Icare » 27 nov. 2020, 11:01

Dominique18 a écrit : 26 nov. 2020, 02:35 Il y eut, plus récemment, un téléfilm avec Jean-François Stevenin, un peu plus réaliste, mais comportant son stock d'erreurs et d'aberrations.
Les mythes ont la peau dure.

https://www.amazon.fr/B%C3%AAte-du-G%C3 ... B0000C8RAL

Le livre d'Abel Chevalley, écrit pourtant en 1936, est toujours disponible, avec un nombre de ventes conséquent.
Pourtant, qu'est-ce qu'il a pu induire en erreur !
Un cas d'espèce avec son lot de grosses âneries, une réécriture et un détournement des faits...
Le livre à consulter en étant prévenu, à titre anecdotique. Il est plus facile à lire que les ouvrages de Jean Marc Morceau, nettement plus "fatigants" pour les neurones.
Il est là gratuitement mais il est plus qu'approximatif, mélanger Duhamel avec Denneval qui devient capitaine des Dragons dans les premières minutes du film, ça montre le sérieux qui a été apporté à cette histoire.:)
https://www.youtube.com/watch?v=lQ94b02Pjdg

Répondre

Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit