Page 1 sur 1

Théories psychologiques pour les phénomènes mystiques, spirituels ou paranormaux

Publié : 10 août 2018, 10:18
par LePsychoSophe
Bonjour à tous,
préparant actuellement une présentation traitants de la psychologie du paranormal, j'ai récolté sur mon passage un certain nombre d'articles pouvant peut-être intéresser certaines personnes ici.
Et si certains veulent débattre autour de ces articles, nous avons le plaisir et la liberté de faire sans retenu ;)

Bien évidemment, j'essaie de favoriser des articles et des explications les plus scientifiques possibles, notamment les neurosciences. Mais les sciences humaines étant rapidement récupérées par les théories psychanalytiques j'ai pas pu en faire une économie totale. Personnellement cela ne me dérange pas, mais je sais que certains ici nous feront un peu d'urticaire... :lol:

Le premier article dont le titre est Les expériences exceptionnelles : entre neurosciences et psychanalyse et il a été écrit par Thomas Rabeyron, Docteur en Psychologie Clinique, Psychologue Clinicien, Attaché Temporaire d’Enseignement et de Recherche, Université Lumière Lyon II.

Mon intérêt s'est porté sur cet article pour plusieurs raisons.
Premièrement, le sujet en lui-même, que je suis passionné depuis une vingtaine d'années par toutes les expériences étranges vécues par les êtres humains.
Deuxièmement, l'auteur qui est plutôt d'obédience psychanalytique s'est amusé à inclure des données neuro-scientifique dans son propos, et ce mélange et ce qui me plaît le plus depuis le début de mes études en psychologie. Car loin d'une soupe poisseuse, le fait de faire des parallèles entre des approches différentes reste pour moi d'une immense richesse.

Même si la psychanalyse n'est pas une science au sens où on l'entend, elle permet cependant de donner une explication à de nombreux phénomènes psychologiques paranormaux en les situant à l'intérieur de notre appareil psychique (cerveau) et donc à se prémunir de toutes les autres théories fantasmagoriques qui font appel à tous ceux qui seraient métaphysiques, spirituelles, d'univers parallèles ou je ne sais quelle réalité imaginer au-delà de notre frontière corporelle.
Entre l'ésotérisme classique, le mysticisme religieux, les différents domaines associés ET la psychanalyse, vous me direz que rien est scientifique. Oui, sauf que la psychanalyse comparée au domaine que j'ai cité avant, localise toutes ces croyances et expériences subjectives à l'intérieur du cerveau là où les autres y voient des mondes parallèles ou des dimensions alternatives, donc à l'extérieur de nous.

Cette différence est importante car les théories psychanalytiques pour expliquer ces phénomènes me semblent beaucoup plus réelles et réalistes que les autres. Et elle se rapproche le plus de neurosciences que les autres théories.

Cet article va faire écho des expériences/croyances mystiques en termes de normal ou de pathologique.
L'auteur cite de façon cohérente des auteurs scientifiques purs et durs (Damasio...) en alternant avec des auteurs d'obédience analytique. Le tout n'est pas un mélange insipide mais éclaire la question proprement je trouve.

Si cela vous intéresse, il y a également un autre article écrit par Renaud Evrard, psychologue-chercheur, ayant préfacé le livre écrit par Thomas Durand (Acermendax de la Tronche en Biais) à propos des NDE et d'une approche rationnelle. Cet article fait 22 pages et traite de façon encore plus approfondie le sujet que l'article précédent.

J'ai mis cacheté ci-dessous, le lien passant par le fameux portail "pirate" pour accéder aux revues scientifiques: Allez, je vous mets un petit livre bonus qui ne s'intéresse pas qu'aux phénomènes paranormaux mais à l'étendue des troubles psychologiques => Les troubles psys expliqués par la théorie de l'évolution : comprendre les troubles de la santé mentale grâce à Darwin
C'est de la pure psychologie évolutionniste et c'est super intéressant.

Voilà, je ne peux pas m'empêcher de partager mes lectures...

Re: Théories psychologiques pour les phénomènes mystiques, spirituels ou paranormaux

Publié : 10 août 2018, 16:59
par spin-up
Si ca t'interesse, a l'université d'Edimbourg, il y a une unite de recherche en parapsychologie:
https://koestlerunit.wordpress.com/current/

Re: Théories psychologiques pour les phénomènes mystiques, spirituels ou paranormaux

Publié : 10 août 2018, 22:51
par Nicolas78
« LePsy » a écrit :Deuxièmement, l'auteur qui est plutôt d'obédience psychanalytique s'est amusé à inclure des données neuro-scientifique dans son propos, et ce mélange et ce qui me plaît le plus depuis le début de mes études en psychologie. Car loin d'une soupe poisseuse, le fait de faire des parallèles entre des approches différentes reste pour moi d'une immense richesse.
Je suis assez d’accord.
D’autant plus que j’ai un petit faible pour la psychanalyse.

Mais ce passage me fait aussi paradoxalement penser à la methode des créationistes.
Cad : invoquer un fond de possible connerie (psychanalyse) enrobée de science (neurosciences) pour donner de la profondeur à la connerie...c’est typique.
Ca marche dans tout les domaines.
Pour le coup, connaitre la psychologie de l'auteur serait pertinent ! :a2:

Bon tu me dira...ca se trouve Dieu existe !
Et les creas on raison (sans le savoir).
Mais bon...on sais deja qu’IL n’a sûrement pas ecrit de livres...hihi.
Même si la psychanalyse n'est pas une science au sens où on l'entend, elle permet cependant de donner une explication à de nombreux phénomènes psychologiques paranormaux en les situant à l'intérieur de notre appareil psychique (cerveau) et donc à se prémunir de toutes les autres théories fantasmagoriques qui font appel à tous ceux qui seraient métaphysiques, spirituelles, d'univers parallèles ou je ne sais quelle réalité imaginer au-delà de notre frontière corporelle
Ce qui est parfaitement dogmatique et circulaire.
Sous prétexte de devoir rejetter Dieu, l’âme ou autres trucs/idées , on invente Grolux, les Koitkikiloki, et les Tupiglogli...

Bon...apres...moi aussi Grolux (l’inconscient de type Freudien) me parait plus plausible que Jesus Christ (comme vrai fils divin je veut dire)*
Mais la logique purement dogmatique est la...
D’ailleur c’est marrant...C’etait un peut l’objectif a posteriori de Freud ;)

* aussi bien pour des raisons « Ockhamiennes » que d’experiences personnelles.
Ces dernières etant très puissantes.
C’est un peut comme pour toi et la methode Gesret, tu comprend sa nature probablement fausse, mais tu ne peut éviter le soupçon du fonctionnement même lointain de la « théorie » qui tente de l’expliquer (enfin, pour moi c’est un truc du genre concernant la psychanalyse en tout cas).

Re: Théories psychologiques pour les phénomènes mystiques, spirituels ou paranormaux

Publié : 11 août 2018, 02:13
par Wooden Ali
Associer neurosciences et psychanalyse, ça fait aussi froid dans le dos que d'associer homéopathie et mémoire de l'eau. C'est du scientisme qui mérite tous les reproches qu'on peut lui faire.
Molière a décrit de façon fort plaisante cette arnaque intellectuelle ... il y a plus de trois siècles !

Re: Théories psychologiques pour les phénomènes mystiques, spirituels ou paranormaux

Publié : 11 août 2018, 09:38
par alessandro pendesini
Bonjour les amis
Comprendre les mécanismes neurologique des hallucination, c'est aussi comprendre les miracles, ou visions phantasmagoriques des sujets mythiques bibliques ou autres....
Bien d’illusions corporelles ou hallucinations ont été décrites. Un sujet affecté d’héautoscopie à la suite de lésions hémisphériques droites se voit ainsi comme il se verrait dans un miroir, ou bien éprouve le sentiment de s’observer de l’intérieur de lui-même plus qu’il ne se voit. Parmi les hallucinations auditives, liées aux affections du lobe temporal, on peut citer la sensation de bruits indistincts (tinnitus) -murmure, souffle de brise, filet d’eau, passage de train, grincement de porte, bris de vaisselle, claquement des mains, bruits de pas ressentis avec une grande émotion et tenu comme provenant d’une source extérieure (voir le curé d’Ars) -et la perception de sons, mélodies, orchestrations musicales ou bien de paroles, phrases, discours avec parfois un sentiment de déjà vécu.
De même on été rapportées des hallucinations visuelles élémentaires (points lumineux, taches de couleurs, bandes parallèles, spirales, zigzags) associées à des lésions d’aires visuelles primaires ou complexes (objets, animaux, visions animées de la Vierge, du Buisson ardent…) due à des lésions pariéto-occipitales droites.
NB : -Avec l’âge, la perte de l’audition ou de la vision s’accompagne souvent d’hallucinations. ;)