La création, la schizophrénie et le diable

Le débat infini se poursuit ici
steph
Messages : 603
Inscription : 04 juin 2009, 22:28

Re: La création, la schizophrénie et le diable

#51

Message par steph » 03 janv. 2017, 22:09

Salut Remarque simple
Remarque simple a écrit :La religion allume le côté superstitieux de notre personnalité. Il serait sage de réaliser les pièges intellectuels comme les prétendues métaphores bibliques qui changent sans arrêt de signification avec le contexte. La liberté d’expression et le développement d’un bon sens critique permettront de se sortir du marasme religieux.

Qu’en pensez-vous ?
Oui et non, les religions avaient l'avantage de l'inconnu(soleil qui se couche et se lève, la lune, les étoiles la nuit, les inondations, la grossesse des femmes, la pluie, vents, tempêtes, etc...), maintenant l'inconnu devient explicable,donc la critique et la liberté d'expression c'est bien, mais le savoir est tout aussi important pour se débarrasser des religions.

Avatar de l’utilisateur
Remarque simple
Messages : 267
Inscription : 23 mars 2009, 00:47
Localisation : Loin de la religion

Re: La création, la schizophrénie et le diable

#52

Message par Remarque simple » 01 oct. 2017, 10:19

Bonjour,

@steph. On ne pourra pas se débarrasser des religions. On ne pourra pas se débarrasser de la superstition. On ne pourra pas se débarrasser des croyances à des dieux extraterrestres qui seraient venus sur terre. … Je ne m’imagine pas que tous les mensonges, les fantasmes ou les rêves schizophréniques disparaitront. Je demande une plus grande justice sociale parce qu'il est difficile de dénoncer publiquement les mensonges religieux.

Ma critique se dirige contre une injustice que notre société encourage. Celle-ci favorise la religion à plusieurs égards et ferme les yeux sur ce que les livres religieux enseignent. Au Québec, depuis 2008, les écoles doivent enseigner, avec le cours ECR, la superstition religieuse comme étant nécessaires à l’épanouissement personnel, ce qui est entièrement faux. En aucun temps, le cours n’explique que ceux qui parlaient à un dieu étaient des schizophrènes. En aucun temps, le cours n'explique que prétendre communiquer avec un dieu par la prière est une forme de paranoïa. En aucun temps, le cours n'explique que la xénophobie inhérente aux religions attise les guerres. Et je pourrais continuer avec ce genre d’argument longtemps.

L’espoir d’un bel avenir social ne passe pas par la religion, le vivre ensemble pacifique ne passe pas par la religion. Il y a d’autres moyens pour faire évoluer la société. Ce qu’on peut faire, c’est d’installer un système d’éducation honnête qui permettrait la diffusion de la connaissance et du savoir en éliminant les faussetés religieuses. Au lieu d’enseigner de la superstition, comme on le fait actuellement, on pourrait enseigner le sens critique et les principes de l’évolution. On sait que les enfants cessent de croire au Père-Noël, entre l’âge de 4 à 9 ans (en fonction des parents) et qu'ils ne vivent aucun traumatisme. Il est tout aussi facile de leur expliquer que l’histoire de la création du monde par un dieu est un conte semblable à l'histoire du Père-Noël.

Si l'on pense aux religieux qui vivent dans la peur d’une fin du monde ou d’un dieu destructeur, il est normal de résister à leurs croyances et de leur dire que ce n'est que de la superstition. Quand ces religieux se créent des communautés fermées sur elles-mêmes, et, par ce fait, ils vivent dans la xénophobie aux dépens de la majorité, il est normal de ressentir de la frustration. Quand ces communautés traitent cette majorité de raciste lorsqu’elles sont mises en doute, il est normal que des voix s’élèvent pour contester les accusations de racisme.

Ce qui n’est pas normal, c’est que les contestations de cette majorité soient réprimées au nom d’une politique multiculturaliste pro-religieuse ou pro-superstitieuse qui existe actuellement au Canada.

Il est possible et facile d’arrêter cette tendance. La preuve est que la société a reconnu la subjectivité de la pseudoscience qu’est l’astrologie et n’importe qui peut la contester publiquement sans avoir à craindre de recevoir des menaces d’astrologues, d’avocat ou de la CDPDJ.

Par contre, si l’on parle de la superstition religieuse, il est risqué de le faire publiquement. On sait tous que les histoires d’Abraham, de David, de Jésus et de Mahomet sont des histoires de schizophrènes mégalomanes, mais on hésite à le dire publiquement. On sait tous que Dieu n’existe pas, que l’âme n’existe pas et que les religions perpétuent les guerres, mais le dire publiquement génère des peurs sociales pour ceux qui le font. Le paradoxe le plus frappant est que notre société sanctionne sévèrement les écrits qui menacent des religieux en utilisant des règles bien établies, par contre, je ne pourrais pas utiliser ces mêmes règles pour me défendre contre les menaces de mort qui sont proférées contre les non-croyants dans les écrits des livres religieux.

Pourquoi ?
La religion; un mélange de superstitions et de schizophrénies qui encourage la xénophobie, le racisme et la guerre.

Dans les écrits sacrés on retrouve constamment; des Menaces, des Mensonges, de la Manipulations, de la Mégalomanies et de la Misogynies (les 5M).

Avatar de l’utilisateur
Nicolas78
Messages : 9368
Inscription : 04 janv. 2013, 10:32

Re: La création, la schizophrénie et le diable

#53

Message par Nicolas78 » 01 oct. 2017, 17:08

On hésite à le dire publiquement ? Mais non !
Et pourquoi le faire ?
Que va t'apporter de dire cela à un croyant ? Celui-ci se fermera. Et à un athée ? celui-ci est déjà acquis à ta cause. A un mec dans le doute, entre les deux (perdu ou non) ? Mais t'inquiète tu vraiment, IRL, pour de vrai, des gens dans le doute ? Tu t'en occupe toi ?

Arrête avec ta liberté d'expression à 2 balles. La liberté d'expression c'est pas une excuse pour pas réfléchir et faire du tapage ! (valable pour un croyant comme pour un athée).
Et puis les croyants aussi ils on leurs liberté d'expression que tu te doit de respecter aussi (sauf si tu ne te respecte pas toi même). Mais tu t'en tape de ce qu'ils disent (et ta bien raison !). Et eux aussi ils s'en tapent complet (mais tu les changera pas à coup de "Et la liberté d'expression ma bonne dame ?! Ton Dieu est une baltringue pédophile ma bonne dame !")

Bon... Bha passe à autre chose non de Dieu d'une pipe !

Avatar de l’utilisateur
Remarque simple
Messages : 267
Inscription : 23 mars 2009, 00:47
Localisation : Loin de la religion

Re: La création, la schizophrénie et le diable

#54

Message par Remarque simple » 10 janv. 2018, 12:57

Bonjour,

@Nicola78. Mais qu’est-ce que tu racontes ?
1) La loi protège les religieux. Aussitôt que l’on cherchera à contredire leurs livres, prétendument sacré, en public, on risquera de se faire accuser de raciste, de négationniste, d’antisémite ou d’islamophobe.

Tu poses la question : «Que va t'apporter de dire cela à un croyant ? ».
2) Ce n’est pas un croyant fanatique qui va me lire, n’est-ce pas ? On s’entend sur ce point. Par contre, un croyant, qui me lira, réalisera qu’il y a des gens qui pensent différemment.

Et tu rajoutes; « Et puis les croyants aussi ils ont leurs libertés d'expression que tu te dois de respecter aussi (sauf si tu ne te respectes pas toi même). »
3) HEY! La liberté d’expression doit aller dans plusieurs sens. Leurs écrits religieux ne respectent pas les non-croyants. Les religieux sont libres de vanter leurs écrits donc, moi, je devrais avoir le droit de dénoncer les atrocités qui sont écrites. C’est de me respecter moi-même que de dénoncer des livres qui encouragent les conflits.

Et tu rajoutes encore; « Mais tu t'en tapes de ce qu'ils disent (et ta bien raison !). Et eux aussi ils s'en tapent complet (mais tu ne les changeras pas à coup de "Et la liberté d'expression ma bonne dame ?! Ton Dieu est une bastringue pédophile ma bonne dame !") »
4) Il y a plusieurs raisons qui justifient que je vienne m’exprimer sur le forum dans l’anonymat. Ce n’est pas seulement pour jaser avec « la bonne dame ». Hihihihihi

Et voici une raison différente pour alimenter notre discussion.

Les psychiatres religieux n’expliquent pas au public l’effet de sevrage des psychotropes. Ils ne disent pas qu’il est possible de rendre n’importe quel individu schizophrène avec leurs drogues. Ces professionnels prescrivent ces drogues en sachant que celles-ci créent une dépendance. Cette dépendance peut-être mortelle. C’est atroce !

Sais-tu pourquoi je parle des psychotropes sur un forum qui parle de création? Es-tu capable de faire un lien ?

Le lien est facile …... Schizophrénie vs Exorcisme …. Me vois-tu venir ? Les religieux croient que le diable peut prendre possession de l’esprit. Et ils ont institutionnalisé des processus qui prônent l’existence du diable comme le font le vaudou, le chamanisme, etc.

La peur est la racine de la religion; la peur de la mort, la peur de la vie, la peur du diable … Des religieux entretiennent des rituels religieux débiles, comme l’exorcisme. Ce sont des rituels qui proviennent de l’antiquité.

On sait, toi et moi, qu’une schizophrénie soudaine apparait lors d’un sevrage de psychotrope (connu ou non-connu), à cause d’un choc ou à cause d’un savant jeu de manipulation. On sait que justifier ce phénomène par l’existence « d’un diable qui aurait pris possession du corps » est une logique métaphysique puérile.

Cette croyance néfaste se retrouve dans les livres religieux. Il y est écrit que des arnaqueurs-manipulateurs prétendent chasser des démons qui contrôlent des individus. Pour prouver mon point, je te cite certains extraits de ces livres religieux.

Luc
13.16 Et cette femme, qui est une fille d'Abraham, et que Satan tenait liée depuis dix-huit ans, ne fallait-il pas la délivrer de cette chaîne le jour du sabbat?

Matthieu
9.32 Comme ils s'en allaient, voici, on amena à Jésus un démoniaque muet.
9.33 Le démon ayant été chassé, le muet parla. Et la foule étonnée disait: Jamais pareille chose ne s'est vue en Israël.

Lévitique
16.17 Il n'y aura personne dans la tente d'assignation lorsqu'il entrera pour faire l'expiation dans le sanctuaire, jusqu'à ce qu'il en sorte. Il fera l'expiation pour lui et pour sa maison, et pour toute l'assemblée d'Israël.

Matthieu
8.28 Lorsqu'il fut à l'autre bord, dans le pays des Gadaréniens, deux démoniaques, sortant des sépulcres, vinrent au-devant de lui. Ils étaient si furieux que personne n'osait passer par là. ….. 8.32 Il leur dit: Allez! Ils sortirent, et entrèrent dans les pourceaux. Et voici, tout le troupeau se précipita des pentes escarpées dans la mer, et ils périrent dans les eaux.

Marc
1.25 Jésus le menaça, disant: Tais-toi, et sors de cet homme.
1.26 Et l'esprit impur sortit de cet homme, en l'agitant avec violence, et en poussant un grand cri.

Luc
8.28 Ayant vu Jésus, il poussa un cri, se jeta à ses pieds, et dit d'une voix forte: Qu'y a-t-il entre moi et toi, Jésus, Fils du Dieu Très Haut? Je t'en supplie, ne me tourmente pas.
8.29 Car Jésus commandait à l'esprit impur de sortir de cet homme, dont il s'était emparé depuis longtemps; on le gardait lié de chaînes et les fers aux pieds, mais il rompait les liens, et il était entraîné par le démon dans les déserts.

--------------------------------------------

Les systèmes religieux, pour faire croire à un ami imaginaire, causent la détresse chez les disciples avec un danger spirituel diabolique. L’objectif est de faire croire aux naïfs qu’il y a des entités métaphysiques qui pourraient prendre possession de l’esprit humain si ceux-ci refusent de se soumettre à leur dieu.

La culture religieuse entretient l’idée de l’existence du dieu et du diable avec un sous-entendu de menaces démoniaques. Cette manipulation archaïque n’est pas reniée publiquement par les psychiatres religieux qui ferment les yeux sur l’effet de sevrage. En fait, ils sont grassement payés par l’état grâce à leurs prescriptions de psychotropes incontrôlées. Ils y trouvent une porte de sortie pour masquer leur incompétence ou faire croire que la croyance en un dieu est une nécessité à la « CULTURE » humaine.

Ce lien entre religieux et psychiatre est très présent, il faut le voir pour le réaliser.

La question que je pose; pourquoi les autres professionnels de la santé ne contredisent-ils pas l’interprétation « CULTURELLE » diffusée par les religieux à propos de l’exorcisme? C’est évident que l’on nage dans de la manipulation.
La religion; un mélange de superstitions et de schizophrénies qui encourage la xénophobie, le racisme et la guerre.

Dans les écrits sacrés on retrouve constamment; des Menaces, des Mensonges, de la Manipulations, de la Mégalomanies et de la Misogynies (les 5M).

Avatar de l’utilisateur
Remarque simple
Messages : 267
Inscription : 23 mars 2009, 00:47
Localisation : Loin de la religion

Re: La création, la schizophrénie et le diable

#55

Message par Remarque simple » 03 janv. 2019, 11:50

Bonjour,

Un certain niveau de paranoïa psychique, de paresse intellectuelle et d’imposition de mœurs culturelles est nécessaire pour faire croire qu’un esprit nous surveille ou qu’un dieu existe. Le niveau de paranoïa peut apparaitre naturellement, il peut être incité par des circonstances (éducation), il peut être induit de façon volontaire (auto-endoctrinement) ou… ou… ou il peut être produit avec des psychotropes, un cycle drogue-sevrage.

Il est difficile de savoir si la folie a été créée par des drogues et des souffrances ou si elle s’est développée à cause d’une faiblesse génétique.
On peut facilement découvrir dans les livres sacrés, des textes qui parlent de la folie. Il y a même des prophètes qui se prétendent fous ou qui veulent emprisonner les fous. Ces textes sont aussi rigolos les uns que les autres.

Bonne lecture.

-------=========----------============
« Psaume
85.8 J'écouterai ce que dit Dieu, l'Éternel; Car il parle de paix à son peuple et à ses fidèles, Pourvu qu'ils ne retombent pas dans la folie. »

« Samuel 1
21.12 David prit à coeur ces paroles, et il eut une grande crainte d'Akisch, roi de Gath.
21.13 Il se montra comme fou à leurs yeux, et fit devant eux des extravagances; il faisait des marques sur les battants des portes, et il laissait couler sa salive sur sa barbe. »

« Jérémie
29.26 L'Éternel t'a établi sacrificateur à la place de Jehojada, le sacrificateur, afin qu'il y ait dans la maison de l'Éternel des inspecteurs pour surveiller tout homme qui est fou et se donne pour prophète, et afin que tu le mettes en prison et dans les fers. »

« Ecclésiaste
2.3 Je résolus en mon coeur de livrer ma chair au vin, tandis que mon coeur me conduirait avec sagesse, et de m'attacher à la folie jusqu'à ce que je visse ce qu'il est bon pour les fils de l'homme de faire sous les cieux pendant le nombre des jours de leur vie. »

« Esaïe
44.25 J'anéantis les signes des prophètes de mensonge, Et je proclame insensés les devins; Je fais reculer les sages, Et je tourne leur science en folie. »

« Corinthiens
1.18 Car la prédication de la croix est une folie pour ceux qui périssent; mais pour nous qui sommes sauvés, elle est une puissance de Dieu.
1.19 Aussi est-il écrit: Je détruirai la sagesse des sages, Et j'anéantirai l'intelligence des intelligents.
1.20 Où est le sage? où est le scribe? où est le disputeur de ce siècle? Dieu n'a-t-il pas convaincu de folie la sagesse du monde? »

« Corinthiens
3.18 Que nul ne s’abuse lui-même : si quelqu’un parmi vous pense être sage selon ce siècle, qu’il devienne fou, afin de devenir sage.
3.19 Car la sagesse de ce monde est une folie devant Dieu. Aussi est-il écrit : Il prend les sages dans leur ruse. »

« Corinthiens
11.16 Je le répète, que personne ne me regarde comme un insensé; sinon, recevez-moi comme un insensé, afin que moi aussi, je me glorifie un peu.
11.17 Ce que je dis, avec l'assurance d'avoir sujet de me glorifier, je ne le dis pas selon le Seigneur, mais comme par folie. »

« Psaume
69.5 O Dieu! tu connais ma folie, Et mes fautes ne te sont point cachées. »

----------==========---------==========

Ces textes méritent des moqueries. Il y a plusieurs autres textes tout aussi étranges et il est difficile de conserver une attitude accommodante en imaginant que des discours semblables sont déployés dans les temples sacrés. C’est fou, fou, fou !

Posez la question à savoir qui sont les vrais fous.

Notez …

Un psychiatre fou.
Si un psychiatre religieux veut vous prescrire un psychotrope tel que la QUÉTIAPINE, on a raison de penser qu’il est fou. La QUÉTIAPINE est un psychotrope qui crée une puissante dépendance et qui crée de la schizophrénie pendant un sevrage soudain pouvant mener au suicide. La QUÉTIAPINE est un psychotrope qui existe depuis longtemps et ses effets secondaires, incluant tous ceux qui sont répertoriés, créent la schizophrénie qu’il prétend soigner. Les compagnies pharmaceutiques reconnaissent les effets secondaires connus, mais elles n’admettent pas que ce psychotrope crée une très grande dépendance et que son sevrage soudain est dévastateur. Cette drogue, la QUÉTIAPINE, est faussement classifiée comme un produit non addictif. Les statistiques des patients qui prenaient ce genre de psychotropes et qui se sont suicidés ne sont pas disponibles, c’est criminel. On retrouvait un scénario semblable avec les OPIOÏDES, mais aujourd’hui, la communauté médicale a réagi et a reconnu l’effet de sevrage.

Un toxicomane fou
Si un individu essaie de soigner son stress, son manque de sommeil ou ses symptômes paranoïdes, en s’auto-médicamentant avec des psychotropes, il est fou. Il deviendra un toxicomane avant de réaliser son état et il ne fera que reproduire le cercle vicieux drogue-sevrage.

Le touriste fou
Si une personne s’amuse à prendre des psychotropes, elle en perdra son sens critique, elle deviendra folle. Par exemple, un sceptique ayant consommé des psychotropes pourrait devenir soudainement un fanatique du véganisme proposant une absolue vérité et prétendant être persécuté par les autres sceptiques.

Un psychiatre doublement fou
Si un psychiatre insiste pour dire que la schizophrénie est une maladie génétique qui ne peut être produite par des psychotropes, on en conclut que c’est un psychiatre incompétent.

Un psychiatre triplement fou
Si un psychiatre vous demande de prier Dieu et de participer à des groupes prônant une spiritualité libératrice pour soigner des symptômes récents de paranoïa ou de schizophrénie, on en conclut que c’est un psychiatre endoctriné.

Un criminel dangereux
Si un agresseur empoisonne avec des psychotropes une personne sans que celle-ci le sache, on en conclut que c'est un criminel extrêmement vicieux. Cela induira un effet de sevrage ou une dépendance qui possiblement permettra, par exemple, de transformer une jeune femme en esclave sexuel, de radicaliser un jeune homme, de métamorphoser un individu pacifique en une personne violente, de pousser un adulte à tuer ses enfants, etc.

Qu’en pensez-vous ?

.
.
La religion; un mélange de superstitions et de schizophrénies qui encourage la xénophobie, le racisme et la guerre.

Dans les écrits sacrés on retrouve constamment; des Menaces, des Mensonges, de la Manipulations, de la Mégalomanies et de la Misogynies (les 5M).

Avatar de l’utilisateur
Pooh
Messages : 1458
Inscription : 18 févr. 2015, 22:56
Localisation : Ici

Re: La création, la schizophrénie et le diable

#56

Message par Pooh » 09 janv. 2019, 00:13

Remarque simple a écrit :
03 janv. 2019, 11:50
Qu'en pensez-vous ?
Je tente ma chance : vous avez une dent contre la psychiatrie et vous avez vécu une mauvaise expérience avec un ou des psychiatres?
:arrow:

Avatar de l’utilisateur
unptitgab
Messages : 4365
Inscription : 14 janv. 2014, 07:59

Re: La création, la schizophrénie et le diable

#57

Message par unptitgab » 09 janv. 2019, 04:19

Remarque simple, pouvez vous citer vos sources concernant vos affirmations sur les psychotropes, en particulier la Quétiapine. Que vous élucubriez sur la bible en soit je m'en tape, sur la psychiatrie c'est plus grave, vous pourriez induire des défauts de soins chez des malades.
"Quand elle devient « pure » de toute expérience sensorielle, la raison déraisonne. Elle prétend prouver l’existence de Dieu et l’immortalité de l’âme. Cette folie s’appelle métaphysique. Le métaphysicien est un savant fou. Il veut tout prouver, il ne montre que son insanité." Jean-Baptiste Botul

Avatar de l’utilisateur
Pooh
Messages : 1458
Inscription : 18 févr. 2015, 22:56
Localisation : Ici

Re: La création, la schizophrénie et le diable

#58

Message par Pooh » 09 janv. 2019, 23:50

Je suis tout-à-fait d'accord avec Un petit gab. Il ne faut pas généraliser une expérience personnelle et en faire une vérité.
De plus,
La quetiepine (seroquel) est un antipsychotique qui ne crée pas de dépendance il est de plus en plus utilisé pour traiter l'anxiété afin de donner une alternative aux autres molécules tél que les benzodiazepines qui eux peuvent créer de la dépendance.
Édit: je n'ai jamais croisé dans mon travail quelqu'un de dépendant au seroquel bien que cette "drogue"/ médicament se retrouve dans la rue à etre vendu. Par contre j'en ai croisé plusieurs dépendant aux opiacés (morphine et ses dérivés) ainsi qu'aux anxiolytique (Benzo et compagnie par exemple , rivotril, ativan etc)


Je crois que remarque simple fait référence aux anciens traitements de la schizophrenie des années 60-70 ou les molécules n'étaient pas encore à la pointe (et peut être du surdosage) et créerait plutôt des terribles effets secondaire tel que le bruxismes et d'importantes pertes au niveau cognitifs ces pertes étant aussi causes par la maladie aussi.

Je ne suis pas non plus à défendre le système il n'est pas parfait et ne le sera pas. Le cerveau reste encore un grand mystère mais l'adaptation de la personne à la médication est encore plus mystérieuse ce n'est pas pour rien qu'il y a différentes molécules et que le médecin va tenter des molécules qui auront fonctionner sur des membres de la famille.
Bref le cerveau humain n'est pas une machine que l'on peut régler au quart de tour... en fin... jusqu'à ce jour.

Je recommande comme lecture le livre "aller-retour au pays de la folie"
Écrit par Luc Vigneault et en co . Suzanne cailloux-Cohen
Les éditions de l'homme

Pour faire un mini résume mr a été hospitalisé dans les années 70 si je me souviens bien et a pu vivre une expérience qui la choqué et qui la fait grandir. En fait il livre un message d'espoir. Il est maintenant intervenant dans le milieu et je crois, le fondateur de la ressource Le Tournesol un organisme communaire Avec l'approche alternative en santé mentale. (Repentigny, qc)

Répondre

Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit