Créationniste catholique aussi anti-scientifique que les autres

Le débat infini se poursuit ici
Avatar de l’utilisateur
curieux
Messages : 6400
Inscription : 12 juin 2005, 10:17

Re: Créationniste catholique aussi anti-scientifique que les autres

#51

Message par curieux » 31 oct. 2019, 10:00

DictionnairErroné a écrit :
28 oct. 2019, 18:15
Et messieurs ne croyez pas que lorsque votre partenaire orgasme elle pense à vous, elle pense à dieu... Oh mon dieu oui oui mon dieu... :ouch:
Pour revenir sur ce sujet, en anglais c'est la même chose. J'aimerais bien savoir si en chinois, en arabe, en allemand, en russe, en espagnol, en italien c'est la même dévotion à dieu durant l'orgasme féminin.
Chez les anglaises ça ne semble pas être le cas:
"Oh my gode, my gode !"
Tellement déçues qu'elles réclament leur gode. :mrgreen:
Le rôle de la physique mathématique est de bien poser les questions, ce n'est que l'expérience qui peut les résoudre. [Henri Poincaré]

Avatar de l’utilisateur
DictionnairErroné
Messages : 1212
Inscription : 15 mai 2019, 13:25

Re: Créationniste catholique aussi anti-scientifique que les autres

#52

Message par DictionnairErroné » 31 oct. 2019, 10:53

curieux a écrit :
31 oct. 2019, 10:00
Chez les anglaises ça ne semble pas être le cas:
"Oh my gode, my gode !"
Tellement déçues qu'elles réclament leur gode. :mrgreen:
C'est vrai, bonne remarque, que l’intonation va dans gode au lieu de god, je dirais plus chargé émotivement. Est-ce à cause que c'est le dernier mot dans l'expression pour exprimer l'intensité comme la fin d'un souffle, ou une importance à dieu.

Pour ma petite recherche, je me suis dit qu'il serait préférable de comparer avec des langues qui ont une connotation culturelle religieuse semblable au français, l'espagnol et l'italien avec Dios et Dio respectivement. Alors j'ai bien essayé de trouver des vidéos pornos dans ces langues sans trop de réussites, la plupart étant payants. Décevant... :?
Kossé ça, i fa ben frette! Kossé kiss passe?

Avatar de l’utilisateur
Aggée
Messages : 857
Inscription : 08 janv. 2018, 13:18

Re: Créationniste catholique aussi anti-scientifique que les autres

#53

Message par Aggée » 31 oct. 2019, 13:47

Jean-Francois a écrit :
30 oct. 2019, 20:26
Vous partez de suppositions issues de manque de connaissances, faites des approximations grossières, tenter de greffer de force des éléments qui vous plaisent mais n'ont aucun rapport avec la moindre choucroute ("créativité") et, surtout, ne considérez aucun fait sérieusement. Ce que vous offrez est un scénario basé sur des impressions, pas une réflexion rationnelle et encore moins scientifique.
Je ne peux pas tout détordre. Et encore moins donner un cours sur l'évolution de l'homme (ce d'autant plus que ce n'est pas de mes compétences). Je résume donc très succinctement mes "réponses" à vos "questions".
Bonjour Jean-François,
Je vous remercie d’abords pour vos réponses,
Vous auriez peut-être pu éviter d’enfoncer une porte ouverte pour tirer sur le pianiste, je n’ai jamais prétendu affirmer quoi que ce soit de pertinent dans mes « scenarios ».
Passons cet épisode un peu folklorique, je trouve cependant qu’il ne sert à rien de reprocher aux créationnistes de pratiquer la contre vérité… Si on est pas plus claire et plus sympa pour exposer la vérité, même si expliquer l’évolution n’est pas votre compétence principale, vous devez surement en connaitre un peu plus en la matière que le commun des mortels, comment voulez-vous que le grand publique s’intéresse davantage à l’évolution si on lui manque de pédagogie.
Je constatais simplement que l’être humain, en tant qu’animal, se démarque franchement par les performances de son cerveau ,il se démarque également (mais pas que ) par les performances de ses membres supérieurs, ses mains entre autre ,des mains qui constituent des « instruments » absolument géniaux ,la conjugaison de ces 2 performances lui assurent des avantages décisifs par rapport au reste du monde animal, donc je me demandais par quels mécanismes évolutifs l’homme a pu acquérir des singularités si avantageuses, sans aucune forme d’affirmation de ma part.

Jean-Francois
Modérateur
Modérateur
Messages : 22352
Inscription : 03 sept. 2003, 02:39

Re: Créationniste catholique aussi anti-scientifique que les autres

#54

Message par Jean-Francois » 31 oct. 2019, 15:13

Aggée a écrit :
31 oct. 2019, 13:47
même si expliquer l’évolution n’est pas votre compétence principale, vous devez surement en connaitre un peu plus en la matière que le commun des mortels, comment voulez-vous que le grand publique s’intéresse davantage à l’évolution si on lui manque de pédagogie
Je peux expliquer des principes évolutifs de base* à quelqu'un qui s'y intéresse et qui montre qu'il met de côté ses préconceptions pour poser des questions. C'est d'ailleurs ce que j'essaie de faire dans le 2e partie du message. Mais, dans votre message, vous exposiez plus votre idée de ce que vous considérez comme important sur la question de l'évolution de l'humain que vous ne posiez de questions. Il y a aussi que vous n'êtes pas "le grand public" anonyme, j'ai déjà eu l'occasion de voir comment vous abordez les questions de l'évolution en partant de telles préconceptions.

Une question résumant votre message aurait pu être, par exemple: "comment l'humain a-t-il acquis son volumineux cerveau et ses capacités manuelles?" C'est quand même plus lisible qu'une phrase-paragraphe de 6-8 lignes, et moins bourré de présupposés, ce qui aide à penser qu'une réponse est vraiment attendue.

Jean-François

* Je ne me sens pas qualifié pour discuter en profondeur de l'évolution de certaines structures ou lignées spécifiques (dont l'humain).
“The more implausible the hypothesis — telepathy, aliens, homeopathy — the greater the chance that an exciting finding is a false alarm, no matter what the P value is.” (Nuzzo R (2014) Nature 506:150)

Avatar de l’utilisateur
86lw
Messages : 1306
Inscription : 28 août 2013, 14:36

Re: Créationniste catholique aussi anti-scientifique que les autres

#55

Message par 86lw » 31 oct. 2019, 17:57

Aggée a écrit :
31 oct. 2019, 13:47
Je constatais simplement que l’être humain, en tant qu’animal, se démarque franchement par les performances de son cerveau ,il se démarque également (mais pas que ) par les performances de ses membres supérieurs, ses mains entre autre ,des mains qui constituent des « instruments » absolument géniaux ,la conjugaison de ces 2 performances lui assurent des avantages décisifs par rapport au reste du monde animal, donc je me demandais par quels mécanismes évolutifs l’homme a pu acquérir des singularités si avantageuses, sans aucune forme d’affirmation de ma part.
il se démarque par les performances de ses membres supérieurs: pas que. L'humain, avant sapiens, se sert beaucoup de ses jambes. C'est un des rares prédateurs, avec le loup, a pouvoir pratiquer la chasse à courre, au premier sens de l'expression. Station debout, sudation et pilosité réduite ont été également des facteurs déterminants dans la réussite évolutive de quelques branches du genre homo...
A ce stade, un gros cerveau, des griffes rétractiles, une course rapide ou des crocs bien dimensionnés se valent...
Je constatais simplement que l’être humain, en tant qu’animal, se démarque franchement par les performances de son cerveau: grand bien lui fasse... :mrgreen:
Pendant longtemps, l'homme ( Neandertal comme sapiens) n'a été qu'un prédateur plutôt efficace, mais à la merci d'une rencontre inopinée avec un autre prédateur plutôt efficace...
Il ne se détache de ce statut de prédateur exploitant directement les ressources de son environnement qu' avec la néolithisation. Agriculture et élevage vont permettre de transformer peu à peu l'environnement, d'assurer une certaine régularité des ressources, et surtout de faire exploser la démographie. Les jours des chasseurs-cueilleurs sont comptés.
Il faut pardonner aux humains de l'époque, car ils ne savaient pas ce qu'ils faisaient...
Mais si vous cherchez une époque où situer la sortie de l'Eden, ça doit être dans ces eaux-là: l'homme maîtrise plus qu'il ne l'a jamais fait son environnement, doit travailler comme une brute pour cela, supporter des carences alimentaires, survivre à des maladies que lui donnent généreusement ses animaux domestiques. (les données fossiles confirment une condition physique bien moindre, comparée aux nomades précédents)
Si vous ajoutez à cela les débuts du capitalisme, des classes sociales, de la guerre, continuerez-vous à parler de "singularités si avantageuses"?
Les illusions que l'on perpétue sont quelque part des mensonges. Mireille.

mathias
Messages : 1088
Inscription : 24 avr. 2014, 13:38

Re: Créationniste catholique aussi anti-scientifique que les autres

#56

Message par mathias » 04 nov. 2019, 05:32

Jean-Francois a écrit :
24 oct. 2019, 20:31


Il est donc "pratiquement impossible" que freeyourmind n'ait pas fait d'interprétation de texte puisque même une lecture très littérale demeure une interprétation (celle qu'il faut lire le texte le plus littéralement possible). Et cette lecture montre qu'effectivement le ou les dieux présentés - au moins dans l'AT - sont pas mal déviants. (Le passage dans lequel Dieu court après Moïse pour le tuer jusqu'à ce que la femme de ce dernier lui offre un prépuce pour le calmer... heu, que dire? Et ça, c'est du léger.)

Jean-François
La présentation des dieux est toujours déviante, mais pourquoi ?
En Egypte ancienne, la rectitude et l'iniquité, sont représentées par Maât et Isefet, dans Sethe 1775b et 265c* , Pharaon a mis la rectitude (Maât) à la place de l'iniquité (Isefet): " c'est là, au terme d'un violent combat, que la lumière triomphe chaque jour des ténèbres".

Donc de la violence, du sang sans doute...


*Textes des Pyramides

Répondre

Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit