Dieu n’existe pas… l’âme n’existe pas.

Le débat infini se poursuit ici
Avatar de l’utilisateur
Remarque simple
Messages : 291
Inscription : 23 mars 2009, 00:47
Localisation : Loin de la religion

Re: Dieu n’existe pas… l’âme n’existe pas.

#826

Message par Remarque simple » 25 mars 2019, 10:22

Bonjour,

@ Nicolas78, Alessandro. Un relativisme qui entretient l’idée selon laquelle l’on ne peut pas affirmer que dieu n’existe pas, simplement, parce qu’il n’y a pas de preuve de son inexistence est un aveuglement volontaire selon moi. Ce relativisme religieux empêche de dire que les fantômes n’existent pas, que les morts ne parlent pas, que l’astrologie n’a pas d’effet, que les poupées vaudoues n’ont pas de pouvoir, etc. Moi, je dis que dieu n'existe pas, que ce n'est que de la superstition ou qu'une paresse intellectuelle. C'est cette approche qui me différencie des sceptiques. Est-ce qu'il y a des sceptiques fanatiques qui refusent l'athéisme et qui ne cherchent qu'à les discréditer ?

@ PhD Smith, Jean-François, thewild, LePsychoSophe. Ça vaut le coup de vous lire, vos approches sont différentes et elles sont solides. Mais j'aimerais ajouter quelques notes …

Le problème de la discrimination des athées ne se retrouve pas seulement en Égypte.

Ce phénomène est fondamental à toutes les religions. Les livres religieux encouragent à rejeter, à haïr ou à tuer les personnes qui n’ont pas la même croyance. Pour maintenir ces vices, ils entretiennent de fausses promesses qui ne servent qu’à manipuler la conscience des adeptes en faisant croire qu'une âme immortelle revivra un jour, que les croyants seront encensés ou qu’un ange reviendra récompenser les fidèles. Voici deux exemples en ce sens.

« Daniel 12.2 Plusieurs de ceux qui dorment dans la poussière de la terre se réveilleront, les uns pour la vie éternelle, et les autres pour l’opprobre, pour la honte éternelle. »

« 16. Les abeilles (An-Nahl) 102. Dis : ‹C’est le Saint Esprit [Gabriel] qui l’a fait descendre de la part de ton Seigneur en toute vérité, afin de raffermir [la foi] de ceux qui croient, ainsi qu’un guide et une bonne annonce pour les Musulmans. »

Au Canada, il faut faire attention, nous ne vivons pas dans une théocratie, mais la religion est un sujet tabou protégé par la loi.

Par exemple, si un employeur émet une opinion athée à une femme portant le voile islamique, en disant que Mahomet était un schizophrène misogyne, mégalomane et pédophile, il risque que cela l'amène à se défendre face à la CDPDJ et il perdra sa cause même s’il est capable de prouver son opinion et sa sincérité en relatant le Coran et les écrits sur Mahomet.

L’employeur ne sera pas envoyé au bucher, mais sa vie économique sera sérieusement démolie. Il risque ensuite d’être poursuivi en justice pour motif d’agression psychologique. Pourtant, il émettrait une opinion honnête qui dénonce un mode de superstition nuisible provenant de livres religieux menaçant les non-croyants.

On sait qu’une personne qui porte un signe religieux, comme un voile islamique, une croix ou une kippa, se promène en fait avec l’équivalent d’un panneau publicitaire faisant la propagande d’une religion. On sait que la religion est comme un parti politique, on peut la changer ou l'on peut ne pas en avoir. En affichant son opinion politique ou religieuse en public, il est normal d'entendre des commentaires opposés au choix que l'on affiche. Le comble de cette injustice est que leurs livres sacrés menacent de mort ceux qui pensent différemment et la loi empêche les athées de dire leurs oppositions à ceux qui affichent ces croyances.


Qu’en pensez-vous ?
.
.
La religion; un mélange de superstitions et de schizophrénies qui encourage la xénophobie, le racisme et la guerre.

Dans les écrits sacrés on retrouve constamment; des Menaces, des Mensonges, de la Manipulations, de la Mégalomanies et de la Misogynies (les 5M).

Avatar de l’utilisateur
Aggée
Messages : 730
Inscription : 08 janv. 2018, 14:18
Localisation : Belgique

Re: Dieu n’existe pas… l’âme n’existe pas.

#827

Message par Aggée » 26 mars 2019, 07:11

Remarque simple a écrit :
25 mars 2019, 10:22
Bonjour,@ Nicolas78, Alessandro. Un relativisme qui entretient l’idée selon laquelle l’on ne peut pas affirmer que dieu n’existe pas, simplement, parce qu’il n’y a pas de preuve de son inexistence est un aveuglement volontaire selon moi. Ce relativisme religieux empêche de dire que les fantômes n’existent pas, que les morts ne parlent pas, que l’astrologie n’a pas d’effet, que les poupées vaudoues n’ont pas de pouvoir, etc. Moi, je dis que dieu n'existe pas, que ce n'est que de la superstition ou qu'une paresse intellectuelle. C'est cette approche qui me différencie des sceptiques. Est-ce qu'il y a des sceptiques fanatiques qui refusent l'athéisme et qui ne cherchent qu'à les discréditer ?
Que Dieu existe ou pas, vous n’en savez strictement rien, il ne s’agit donc pas ici de savoir mais bien de croire, donc quand un sceptique scientifique doit se prononcer, il ne peut pas croire (par honnêteté intellectuelle) il doit répondre sincèrement, je sais ou je ne sais pas, s’il est cohérent avec son système de pensée, il vous répondra, je ne sais pas si Dieu existe ou pas, voilà ce qui vous différencie…Je ne vois pas où est le discrédit dans la méthode, comme tout être humain, un sceptique peut donner un avis teinté de subjectivité, mais lorsqu’il s’agira pour lui de s’exprimer formellement, il devra certainement suivre le système de pensée énoncé plus haut.

Avatar de l’utilisateur
MaisBienSur
Messages : 4719
Inscription : 13 sept. 2012, 10:43
Localisation : N/E France

Re: Dieu n’existe pas… l’âme n’existe pas.

#828

Message par MaisBienSur » 26 mars 2019, 07:43

Aggée a écrit :
26 mars 2019, 07:11
Que Dieu existe ou pas, vous n’en savez strictement rien, il ne s’agit donc pas ici de savoir mais bien de croire, donc quand un sceptique scientifique doit se prononcer, il ne peut pas croire (par honnêteté intellectuelle) il doit répondre sincèrement, je sais ou je ne sais pas, s’il est cohérent avec son système de pensée, il vous répondra, je ne sais pas si Dieu existe ou pas, voilà ce qui vous différencie…
Ce n'est pas tout à fait ça, il s'agit surtout de probabilité, et la probabilité qu'un dieu existe est de 0.000001 % (à la louche), soit à peu près la même probabilité qu'une licorne rose invisible existe.

On n'est pas dans un cas de 50/50 où effectivement, chacun pourrait camper honnêtement sur sa position j'y crois/j'y crois pas.

N'existant aucune trace/preuve de l'existence d'une divinité à part des écrits humains, datant d'une époque où la connaissance scientifique était on ne peu plus limité et les croyances de tous genres quotidiennes, on peut légitimement considérer que ce n'est qu'un exercice de pensé et non une réalité.
Et la marmotte, elle met le chocolat dans le papier d'alu.

Avant, j'étais indécis, maintenant je n'en suis plus très sûr...

Les marmottes qui pissent au lit passent un sale hiver (Philippe Vuillemin)

Igor
Messages : 2485
Inscription : 04 déc. 2010, 21:39

Re: Dieu n’existe pas… l’âme n’existe pas.

#829

Message par Igor » 26 mars 2019, 11:59

MaisBienSur a écrit :
26 mars 2019, 07:43
Ce n'est pas tout à fait ça, il s'agit surtout de probabilité, et la probabilité qu'un dieu existe est de 0.000001 % (à la louche), soit à peu près la même probabilité qu'une licorne rose invisible existe.

On n'est pas dans un cas de 50/50 où effectivement, chacun pourrait camper honnêtement sur sa position j'y crois/j'y crois pas.

N'existant aucune trace/preuve de l'existence d'une divinité à part des écrits humains, datant d'une époque où la connaissance scientifique était on ne peu plus limité et les croyances de tous genres quotidiennes, on peut légitimement considérer que ce n'est qu'un exercice de pensé et non une réalité.
Vu comme ça je pourrais vous donner raison (malgré que j'estime qu'il faut respecter le besoin de croire des gens et ne pas tomber dans le fanatisme athée nous-même). Remarque simple peut bien dire ce qu'il veut mais faut pas tomber dans l'intolérance non plus.

Ceci dit, il y a des gens qui croient qu'il y a un Dieu parce qu'ils ont fait des expériences mystiques (comme les EMI). On peut bien encore une fois dire ce qu'on veut de cela aussi (penser que ce ne sont que des illusions ou des hallucinations), mais à un moment donné, j'pense qu'il faut respecter les gens aussi même si on est pas d'accord avec eux (qu'on partage pas leur interprétation du phénomène qu'ils ont vécu ni leur point de vue).

Disons que j'me garderais une p'tite gêne, pis cé pour ça que je préfère me définir comme agnostique plutôt qu'athée (et certainement pas fanatique athée en tout cas).

Les gens comme Remarque simple voudraient quoi au lieu de ce relativisme, une dictature de la pensée? Ce n'est pas simplement parce qu'il n'y a pas de preuve que Dieu n'existe pas que les gens croient qu'il y a un Dieu, c'est aussi parce qu'ils ont le sentiment d'en avoir fait l'expérience d'une façon ou d'une autre qu'ils y croient.

Avatar de l’utilisateur
unptitgab
Messages : 4546
Inscription : 14 janv. 2014, 07:59

Re: Dieu n’existe pas… l’âme n’existe pas.

#830

Message par unptitgab » 26 mars 2019, 12:22

Igor j'ai beau trouver aussi ridicule la croyance en un dieu que celle qui consiste a craindre le malheur s'il on est treize à table, je ne suis pas non plus pour interdire à ceux qui y croient de se forcer à bouffer à treize. Mais je n'ai strictement aucune raison de marquer le moindre respect pour ces croyances, le sacré des autres ne me concerne pas et il est hors de question que leurs interdits s'appliquent à moi.
"Quand elle devient « pure » de toute expérience sensorielle, la raison déraisonne. Elle prétend prouver l’existence de Dieu et l’immortalité de l’âme. Cette folie s’appelle métaphysique. Le métaphysicien est un savant fou. Il veut tout prouver, il ne montre que son insanité." Jean-Baptiste Botul

Avatar de l’utilisateur
MaisBienSur
Messages : 4719
Inscription : 13 sept. 2012, 10:43
Localisation : N/E France

Re: Dieu n’existe pas… l’âme n’existe pas.

#831

Message par MaisBienSur » 26 mars 2019, 12:52

Igor a écrit :
26 mars 2019, 11:59
Remarque simple peut bien dire ce qu'il veut mais faut pas tomber dans l'intolérance non plus.

Ceci dit, il y a des gens qui croient qu'il y a un Dieu parce qu'ils ont fait des expériences mystiques (comme les EMI). On peut bien encore une fois dire ce qu'on veut de cela aussi (penser que ce ne sont que des illusions ou des hallucinations), mais à un moment donné, j'pense qu'il faut respecter les gens aussi même si on est pas d'accord avec eux (qu'on partage pas leur interprétation du phénomène qu'ils ont vécu ni leur point de vue).
Je partage l'avis d'unpetitgab, et si on pousse un peu plus loin la réflexion, il peut s'avérer dangereux dans certaines situations de laisser les croyances s'installer. L'histoire nous l'a démontré à nombreuses reprises.

Lutter contre les croyances, c'est lutter pour le bien de l'humanité.

Les religions sont une gangrène. Il est du devoir de tous de limiter ses effets comme ceux de la pollution, des maladies virales, etc...
Et la marmotte, elle met le chocolat dans le papier d'alu.

Avant, j'étais indécis, maintenant je n'en suis plus très sûr...

Les marmottes qui pissent au lit passent un sale hiver (Philippe Vuillemin)

Igor
Messages : 2485
Inscription : 04 déc. 2010, 21:39

Re: Dieu n’existe pas… l’âme n’existe pas.

#832

Message par Igor » 26 mars 2019, 13:22

MaisBienSur a écrit :
26 mars 2019, 12:52
Je partage l'avis d'unpetitgab, et si on pousse un peu plus loin la réflexion, il peut s'avérer dangereux dans certaines situations de laisser les croyances s'installer. L'histoire nous l'a démontré à nombreuses reprises.
Il peut s'avérer dangereux aussi de s'en prendre à la liberté de penser (comme l'histoire nous le montre avec certaines dictatures, notamment le communisme). Mais je pense qu'on est d'accord là-dessus.
MaisBienSur a écrit :
26 mars 2019, 12:52
Lutter contre les croyances, c'est lutter pour le bien de l'humanité.

Les religions sont une gangrène. Il est du devoir de tous de limiter ses effets comme ceux de la pollution, des maladies virales, etc...
Il faut pouvoir critiquer, poser des questions. Mais vous ne répondez pas à l'argument que je vous ai posé, il n'y a pas que les religions mais les expériences mystiques aussi. Pourquoi avez-vous peur de m'affronter sur cette question?

Tant qu'à y être, il faudrait lutter contre la philosophie, la métaphysique en particulier, de pas simplement dire que ce n'est pas de la science (comme je le dis moi-même) mais du bla-bla. Sauf que je n'irais pas jusqu'à dire qu'il faut lutter (et s'il le faut, on pourrait le faire contre les autres idéologies non religieuses aussi, comme le communisme).

Faut-il lutter contre les idées politiques aussi, pensez-vous pouvoir démontrer scientifiquement ce qui est vrai politiquement aussi?

Cela deviendrait une dictature (justement). :roll:

Avatar de l’utilisateur
MaisBienSur
Messages : 4719
Inscription : 13 sept. 2012, 10:43
Localisation : N/E France

Re: Dieu n’existe pas… l’âme n’existe pas.

#833

Message par MaisBienSur » 26 mars 2019, 13:57

Igor a écrit :
26 mars 2019, 13:22
Il faut pouvoir critiquer, poser des questions. Mais vous ne répondez pas à l'argument que je vous ai posé, il n'y a pas que les religions mais les expériences mystiques aussi. Pourquoi avez-vous peur de m'affronter sur cette question?

Tant qu'à y être, il faudrait lutter contre la philosophie, la métaphysique en particulier, de pas simplement dire que ce n'est pas de la science (comme je le dis moi-même) mais du bla-bla. Sauf que je n'irais pas jusqu'à dire qu'il faut lutter (et s'il le faut, on pourrait le faire contre les autres idéologies non religieuses aussi, comme le communisme).

Faut-il lutter contre les idées politiques aussi, pensez-vous pouvoir démontrer scientifiquement ce qui est vrai politiquement aussi?

Cela deviendrait une dictature (justement). :roll:
Je n'ai aucune crainte de vous affronter sur les expériences mystiques, mais ce n'était pas le sujet. Surtout qu'à la base, j'interpelais Agee. Maintenant, vous y ajoutez la politique. On s'éloigne à grands pas du fil de la discussion :a4:
Et la marmotte, elle met le chocolat dans le papier d'alu.

Avant, j'étais indécis, maintenant je n'en suis plus très sûr...

Les marmottes qui pissent au lit passent un sale hiver (Philippe Vuillemin)

Igor
Messages : 2485
Inscription : 04 déc. 2010, 21:39

Re: Dieu n’existe pas… l’âme n’existe pas.

#834

Message par Igor » 26 mars 2019, 14:42

MaisBienSur a écrit :
26 mars 2019, 13:57
Je n'ai aucune crainte de vous affronter sur les expériences mystiques, mais ce n'était pas le sujet. Surtout qu'à la base, j'interpelais Agee. Maintenant, vous y ajoutez la politique. On s'éloigne à grands pas du fil de la discussion :a4:
Je voulais juste apporter un peu d'eau au moulin afin de pouvoir continuer à discuter puisqu'on est d'accord sur certains points.

Il me semble que ma question est intéressante et qu'il ne faut pas se défier comme ça.

Vous savez, le scientisme c'est politique aussi, ça relève du domaine de l'idéologie (pas de la science). Je ne dis pas que ces gens n'ont pas le droit d'exister eux non plus, je suis pour la liberté de penser. Ceci dit, ils sont ridicules eux aussi. :lol:

Avatar de l’utilisateur
FantoBen
Messages : 27
Inscription : 15 mars 2019, 20:14
Localisation : Québec

Re: Dieu n’existe pas… l’âme n’existe pas.

#835

Message par FantoBen » 26 mars 2019, 16:08

Dieu n'est plus, vive l'homme-dieu

Lorsque quelqu'un me parle d'un Dieu, je lui demande toujours : le Dieu dont tu parles, s'agit-il d'un Dieu personnel ou d'un Dieu impersonnel ? Car il me semble très important au départ de savoir de quoi on parle précisément.

Ce que j'entends par Dieu personnel : un «personnage» assis quelque part sur un nuage dans le ciel avec un grand livre sur ses genoux et qui note tous nos faits et gestes, car un jour nous aurons des comptes à lui rendre parait-il. En fait, ce Dieu dont il est question ici est bien entendu le Dieu de notre culture religieuse. Par contre, le Dieu impersonnel dont je fais référence plus haut pourrait se traduire comme étant : «Énergie universelle», le grand mouvement de l'univers, le grand Tout. C'est le Dieu de la plupart des scientistes de notre époque, bien que ce genre de dieu n'est en aucun cas garant d'une entité divine supérieure à qui ou à quoi que ce soit. On s'entend là-dessus!

Dans mon enfance, il existait un petit livre qu'on appelait catéchisme, et dans ce livre on posait des questions et on donnait des réponses toutes faites, des réponses "prêtes-à-penser" pour nous les petits moutons suiveurs que nous étions. Je me souviens très bien de l'une des premières questions qui demandait : Où est Dieu? Et la réponse était : Dieu est partout. Alors si on part du principe que Dieu est partout, il est sans aucun doute présent dans les cellules de mon organisme, et aussi dans toutes les particules élémentaires qui composent ces cellules (quarts, électrons, neutrons, atomes, etc.). Ce qui revient à dire que ce Dieu serait incarné dans le brassage aléatoire des particules élémentaires du grand mouvement de l'univers.

À partir de cette « r é a l i t é » si c'en est une, force est de constater que Dieu est impersonnel et qu'il serait vain de le chercher quelque part puisqu'il se manifeste dans tous les éléments que nous connaissons. Alors ne cherchons plus Dieu parce que Dieu c'est moi, c'est vous, c'est nous autres et c'est aussi toute la masse énergétique de l'univers. Cela étant, nous n'aurons certes pas de compte à lui rendre parce nous sommes nous-mêmes des dieux (à son image et à sa ressemblance comme il était dit dans le petit livre). Nous sommes donc partie intégrante du grand mouvement de l'univers depuis sa toute première heure, de son origine. Et dans un même souffle, si le monde du vivant tel que nous le connaissons aujourd'hui avait la capacité de s'auto-structuré à partir de ce même univers et sans le support de quelconque divinité créatrice qui nous aurait été supérieure, force est alors de reconnaître que nous sommes tous des êtres parfaits de par nature. À n'en pas douter s'il vous plaît !

Donc, pas de compte à rendre à personne sauf à soi-même et à sa collectivité, si réellement nous considérons ne pas agir en harmonie avec ce que nous sommes réellement, c'est-à-dire des dieux parfaits et sans reproche. En fait, les défauts ou les imperfections ça n'existe pas vraiment puisque nous sommes tous corrects ou pertinents dans notre tête. Interrogez-vous pour voir. Nous pensons toujours que nos actions sont justifiées et justifiables, et c'est le cas. L'ombre dans le paysage, ce sont des attitudes et des comportements que d'aucuns n'apprécient pas chez les autres, mais ça c'est leurs problèmes à eux. Discours amoral ? Oui et non, dépendamment dans quelle idéologie on crèche.

L'essence même de l'univers, c'est de mouvement.
Sans le mouvement des particules élémentaires, il ne se passerait rien.

Alors pourquoi y aurait-il des dieux quelque part ?
À quoi cela servirait-il puisque le mouvement se charge de tout ce qui existe ?
Si mon discours a provoqué chez vous quelconques frustrations, c'est que vous avez sans doute quelque chose de mieux à proposer.
Alors apportez-moi s'il-vous-plait quelques éléments de réflexion qui pourraient m'aider, soit à modifier, soit à renforcer mes faibles convictions personnelles. Merci!
:a1:

Avatar de l’utilisateur
Nicolas78
Messages : 10133
Inscription : 04 janv. 2013, 10:32

Re: Dieu n’existe pas… l’âme n’existe pas.

#836

Message par Nicolas78 » 26 mars 2019, 18:18

Aggée a écrit :Que Dieu existe ou pas, vous n’en savez strictement rien
Mais, il à le droit d'avoir la foi, non ? (cad croire malgré le fait de ne pas savoir).
Sa foi à lui est juste opposée a la tienne...
Mais vous devriez vous comprendre entre gens de foi...
Aggée...Voyons...On ne reproche pas à quelqu'un un choix qu'on a fait soit-même et qu'on assume encore ? Si ?
Sauf a être sacrément enlisée dans la dissonance cognitive...

Igor
Messages : 2485
Inscription : 04 déc. 2010, 21:39

Re: Dieu n’existe pas… l’âme n’existe pas.

#837

Message par Igor » 26 mars 2019, 18:26

FantoBen a écrit :
26 mars 2019, 16:08
Dieu c'est moi, c'est vous, c'est nous autres et c'est aussi toute la masse énergétique de l'univers. Cela étant, nous n'aurons certes pas de compte à lui rendre parce nous sommes nous-mêmes des dieux (à son image et à sa ressemblance comme il était dit dans le petit livre).
Je veux bien accepter votre définition de Dieu, celui des ''scientistes'' comme vous dites, mais je ne comprend pas pourquoi on aurait pas de compte à rendre?! Et l'éthique de réciprocité, qu'en faites-vous?

Parce que si c'est vrai ce que vous dites, cette éthique de réciprocité doit s'appliquer elle aussi (et on risque d'être jugé avec la même mesure que celle avec laquelle on juge).

Avatar de l’utilisateur
FantoBen
Messages : 27
Inscription : 15 mars 2019, 20:14
Localisation : Québec

Re: Dieu n’existe pas… l’âme n’existe pas.

#838

Message par FantoBen » 26 mars 2019, 20:55

Igor, l'éthique (la morale) c'est du domaine de la culture, et non de la nature.
La réciprocité des effets est aussi du domaine de la nature.
Si mon discours a provoqué chez vous quelconques frustrations, c'est que vous avez sans doute quelque chose de mieux à proposer.
Alors apportez-moi s'il-vous-plait quelques éléments de réflexion qui pourraient m'aider, soit à modifier, soit à renforcer mes faibles convictions personnelles. Merci!
:a1:

Igor
Messages : 2485
Inscription : 04 déc. 2010, 21:39

Re: Dieu n’existe pas… l’âme n’existe pas.

#839

Message par Igor » 26 mars 2019, 21:36

FantoBen, ce que vous avez vous-même défini ne fait plus votre affaire ou quoi?

Avatar de l’utilisateur
Filsdudiable
Messages : 22
Inscription : 10 févr. 2018, 13:56

Re: Dieu n’existe pas… l’âme n’existe pas.

#840

Message par Filsdudiable » 12 mai 2019, 19:10

Le grand dieu barbu existe mais c'est un dieu païen qui un jour avait tout les pouvoirs. Il correspond à Zeus.

Zeus à donné naissance à Jésus aussi appelé Dyonisus. Jesus avait tout les pouvoirs et plus tard il est devenu méchant et devenu un diable et il a donné naissance à moi le nouveau Jésus.

Je suis celui qui va beaucoup souffrir et je vais ressuscité.


Ce qui est Dieu est en vérité le TOUT dont tout ce qui existe dans le dome de cette Terre, cela inclus tout les univers de séries tv, car nous vivons dans une matrice et un univers holographique.

Dans la physique quantique l'observateur controle la réalité. Le messie qui fait partie d'une longue lignée de sang divin ou les dieux était des animaux, à sa mort et résurrection il peut contrôler toute la matrice. Il fait un avec tout.


Cette vidéo révèle la grande vérité que nous sommes toutes 1

https://youtu.be/XwqFwpeBleM

Nous sommes DIEU et nous sommes le monde. Nous cŕeons dans ce monde pour ensuite que le contrôleur crée un momde meilleur.

Un monde magnifique et technologiques où tout les 100 milliard de personnes qui ont vécu sur Terre seront ressuscité.

Malheureusement avant le Québec va subir une apocalypse que jeseille dempecher grace a mes prophetie : (

Avatar de l’utilisateur
Nicolas78
Messages : 10133
Inscription : 04 janv. 2013, 10:32

Re: Dieu n’existe pas… l’âme n’existe pas.

#841

Message par Nicolas78 » 12 mai 2019, 21:11

Ramen :a2:

Avatar de l’utilisateur
Remarque simple
Messages : 291
Inscription : 23 mars 2009, 00:47
Localisation : Loin de la religion

Re: Dieu n’existe pas… l’âme n’existe pas.

#842

Message par Remarque simple » 17 juin 2019, 15:15

Bonjour,

@ MaisBienSur tu as écrit : «La probabilité qu'un dieu existe est de 0.000001 % ». Ton opinion me semble très près de la mienne. Par contre, il est difficile de mettre un chiffre à une probabilité d’une croyance, mais c’est faisable.

Juste pour rigoler un peu, si un quidam me dit qu’il sait que les éléphants volent parce qu’il en a vu de ses propres yeux, je ne vais pas le croire. Mais, après réflexion, je peux me poser des questions sur ce qu’il imagine avoir vu.

1) Peut-être un ballon d’hélium en forme d’éléphant ?
2) Peut-être un éléphant qui tombait d’un avion ? (Pauvre éléphant !)
3) Peut-être un éléphant aveugle voulant traverser une falaise ? (Encore pauvre éléphant !)
4) Peut-être qu’il regardait le film Dumbo en croyant à sa véracité ?
5) Etc.

Il y a plusieurs possibilités qui expliqueraient ce que le quidam raconte. En ce sens que je ne peux pas dire que le quidam mentait volontairement. Il y a donc une conjoncture qui justifierait sa croyance. Pour calculer cette probabilité, on pourrait comparer ce qu’il a vu avec ce que d’autres ont vu. Ainsi, si cent millions (100,000,000) de personnes étaient dans la même situation que lui, nous avons au moins une possibilité de 1/100000000 personnes (0,000001%) qui ont cru voir un éléphant volé.

Et moi, je ne crois pas, à 100%, ceux qui disent que les éléphants peuvent voler.

@ Fantoben tu as écrit : «Énergie universelle, le grand mouvement de l'univers, le grand Tout. C'est le Dieu de la plupart des scientistes de notre époque, bien que ce genre de dieu n'est en aucun cas garant d'une entité divine supérieure à qui ou à quoi que ce soit. »

Tu sembles vouloir expliquer une construction d’un monde métaphysique inclus dans le monde physique. Le scénario que tu présentes n’est pas menaçant et il est même charmant. Cela s’approche un peu de la vision de plusieurs autres intervenants. On peut ajouter ou enlever tout ce qu’on veut dans un monde métaphysique. Par exemple, je pourrais suggérer d’ajouter à n'importe quel genre de théorie métaphysique que « le mouvement orbital probabiliste anomal des électrons affecte positivement l’essence de notre conscience transcendante ». Et personne ne pourrait contredire cet ajout à un monde imaginaire de la métaphysique. On conçoit, tous, qu'une approche métaphysique peut-être très belle et qu'elle agit un peu comme de l’art.


@ Igor tu as écrit : « Les gens comme Remarque simple voudraient quoi au lieu de ce relativisme, une dictature de la pensée ? »

Il y a plusieurs personnes qui entretiennent ce genre d’arguments que je trouve simplement comme étant de la religiosité. Tu es un croyant n’est-ce pas ? Je ne t’attaque pas personnellement et je ne cherche pas à t’imposer mon opinion. Je dis que les gens peuvent croire à ce qu’ils veulent et j’ai le droit, réciproque, d’exprimer mon incroyance.

Je dénonce les religieux qui MENACENT DE MORT, par des prières dans leurs temples (mosquées, synagogues, églises), ceux qui refusent de se soumettre à leurs croyances en récitant leurs écrits sacrés à répétition.

Pour t’expliquer différemment, je vais présenter une autre image. La religion est un mélange de métaphysique, de surnaturel, de politique, d’intuition, de superstition, etc. Ce qui me dérange, le plus, est « le côté politique et menaçant » que la religion traine avec elle. Cette dimension est utilisée atrocement dans leurs textes sacrés.

J’écris des textes athées qui donnent une version très matérialiste par rapport à ce que les théologiens enseignent. Par exemple, je prétends que l’histoire de Jésus raconte des épisodes de la vie d’un individu qui éprouvait des difficultés psychiques reliées à une maladie mentale.

Mais … Je ne peux pas le faire sur la place publique. Pour maintenir la paix sociale, la loi actuelle, pour des raisons historiques, encourage ou maintient les systèmes religieux. Les juges, comme les législateurs, ne tiennent pas compte des textes qui menacent de mort les non-croyants.

On comprend que n’importe qui peut, publiquement, contredire l’astrologie, l’homéopathie, la télékinésie (à la condition de respecter les individus qui y croient) parce que ces doctrines n’entretiennent pas de dimension politique destructrice comme le fait la religion. Elles ne sont pas dangereuses pour leurs fanatiques.

@ Igor tu as écrit : « Remarque simple peut bien dire ce qu'il veut mais faut pas tomber dans l'intolérance non plus. »

Hey ! Tu as entièrement raison. Est-ce que l’on pourrait s’entendre pour effacer l’intolérance qui est inscrite dans les textes sacrés ? Comment pourrait-on faire comprendre l'erreur de ces religions qui incitent à la guerre ? Si tu es un religieux, es-tu de ceux qui pensent qu’il faut s’armer pour se préparer à une « fin du monde prophétique » ?

Croire en une fin du monde prophétique est stupide, et note que la religion utilise, beaucoup, le sentiment de peur pour convaincre ses adeptes.

Qu’en pensez-vous ?

.
.
La religion; un mélange de superstitions et de schizophrénies qui encourage la xénophobie, le racisme et la guerre.

Dans les écrits sacrés on retrouve constamment; des Menaces, des Mensonges, de la Manipulations, de la Mégalomanies et de la Misogynies (les 5M).

Avatar de l’utilisateur
DictionnairErroné
Messages : 746
Inscription : 15 mai 2019, 13:25
Localisation : Québecois

Re: Dieu n’existe pas… l’âme n’existe pas.

#843

Message par DictionnairErroné » 18 juin 2019, 20:33

FantoBen a écrit :
26 mars 2019, 16:08
Alors ne cherchons plus Dieu parce que Dieu c'est moi, c'est vous, c'est nous autres et c'est aussi toute la masse énergétique de l'univers.
FantoBen a écrit :
26 mars 2019, 20:55
Igor, l'éthique (la morale) c'est du domaine de la culture, et non de la nature.
L'éthique est du domaine de la psyché humaine, la psyché humaine est une émergence comme n'importe quel autre élément qui existe. Donc, l'éthique fait partie de la nature. De même que la conscience humaine, animale ou autres fait «Exister» l'univers.
L'avenir appartient à ceux qui vieillissent.

Igor
Messages : 2485
Inscription : 04 déc. 2010, 21:39

Re: Dieu n’existe pas… l’âme n’existe pas.

#844

Message par Igor » 18 juin 2019, 20:52

Remarque simple a écrit :
17 juin 2019, 15:15
Tu es un croyant n’est-ce pas ?
Non. Mais je crois que vous m'avez mal compris. J'ai parlé d'expériences (mystiques), pas simplement de croyances religieuses.

Pour ce qui est des intolérants je pense qu'il faut l'être envers ceux qui le sont (et bonne chance à eux si jamais ils en ont le courage)!

Igor
Messages : 2485
Inscription : 04 déc. 2010, 21:39

Re: Dieu n’existe pas… l’âme n’existe pas.

#845

Message par Igor » 18 juin 2019, 23:45

Remarque simple a écrit :
17 juin 2019, 15:15
Je dénonce les religieux qui MENACENT DE MORT, par des prières dans leurs temples (mosquées, synagogues, églises), ceux qui refusent de se soumettre à leurs croyances en récitant leurs écrits sacrés à répétition.
Est-ce que ça se peut que vos peurs soient elles-mêmes maladives (un peu)? :roll: J'connais plusieurs croyants, pis j'me suis jamais senti menacé.

Il faut faire attention pour ne pas devenir soi-même intolérant envers les croyants non plus (avec des peurs irrationnelles). Vous devriez éviter de trop généraliser aussi. Parce que quand on cherche à attiser la peur (ou même la haine), ça peut devenir réciproque (et ils ne sont peut-être pas tous aussi peureux que vous).

Prenez vos pilules. :hallu:

Avatar de l’utilisateur
maxaler
Messages : 69
Inscription : 15 mai 2019, 05:19

Re: Dieu n’existe pas… l’âme n’existe pas.

#846

Message par maxaler » 19 juin 2019, 04:23

DictionnairErroné a écrit :
18 juin 2019, 20:33
De même que la conscience humaine, animale ou autres fait «Exister» l'univers.
Tu veux dire par là que sans la conscience des êtres vivants l'univers n'existerait pas? Pour prendre un exemple, la lune existe parce que l'homme (ou un poisson) la voit et a conscience de sa présence? Du coup la lune n'existe que depuis que l'homme (ou un poisson) existe? Avant, il n'y avait pas de lune?
Tout ce que je sais c'est que je ne sais rien (Socrate)
L'important n'est pas de voir ce qui se profile confusément au loin, mais de faire ce qui est nettement à portée de main (Thomas Carlyle)

Avatar de l’utilisateur
DictionnairErroné
Messages : 746
Inscription : 15 mai 2019, 13:25
Localisation : Québecois

Re: Dieu n’existe pas… l’âme n’existe pas.

#847

Message par DictionnairErroné » 19 juin 2019, 10:45

maxaler a écrit :
19 juin 2019, 04:23
DictionnairErroné a écrit :
18 juin 2019, 20:33
De même que la conscience humaine, animale ou autres fait «Exister» l'univers.
Tu veux dire par là que sans la conscience des êtres vivants l'univers n'existerait pas? Pour prendre un exemple, la lune existe parce que l'homme (ou un poisson) la voit et a conscience de sa présence? Du coup la lune n'existe que depuis que l'homme (ou un poisson) existe? Avant, il n'y avait pas de lune?
Effectivement non, c'est pour cette raison que "Exister" est entre guillemets. L'émergence de la conscience a permis de dire que les choses existent.
L'avenir appartient à ceux qui vieillissent.

Avatar de l’utilisateur
maxaler
Messages : 69
Inscription : 15 mai 2019, 05:19

Re: Dieu n’existe pas… l’âme n’existe pas.

#848

Message par maxaler » 21 juin 2019, 02:38

DictionnairErroné a écrit :
19 juin 2019, 10:45
maxaler a écrit :
19 juin 2019, 04:23
DictionnairErroné a écrit :
18 juin 2019, 20:33
De même que la conscience humaine, animale ou autres fait «Exister» l'univers.
Tu veux dire par là que sans la conscience des êtres vivants l'univers n'existerait pas? Pour prendre un exemple, la lune existe parce que l'homme (ou un poisson) la voit et a conscience de sa présence? Du coup la lune n'existe que depuis que l'homme (ou un poisson) existe? Avant, il n'y avait pas de lune?
Effectivement non, c'est pour cette raison que "Exister" est entre guillemets. L'émergence de la conscience a permis de dire que les choses existent.
Si je comprends bien, dans ta phrase citée ci-dessus, le mot "Exister" pourrait être remplacé par "prendre conscience de l'existence de" ?
Tout ce que je sais c'est que je ne sais rien (Socrate)
L'important n'est pas de voir ce qui se profile confusément au loin, mais de faire ce qui est nettement à portée de main (Thomas Carlyle)

Avatar de l’utilisateur
DictionnairErroné
Messages : 746
Inscription : 15 mai 2019, 13:25
Localisation : Québecois

Re: Dieu n’existe pas… l’âme n’existe pas.

#849

Message par DictionnairErroné » 21 juin 2019, 09:25

maxaler a écrit :
21 juin 2019, 02:38
Si je comprends bien, dans ta phrase citée ci-dessus, le mot "Exister" pourrait être remplacé par "prendre conscience de l'existence de" ?
Oui, comme dans prendre conscience d'un objet extérieur de soi.
Le mot exister signifie par lui-même qu'une chose a une consistance à partir de, c'est-à-dire à partir d'autre chose.

https://cnrtl.fr/definition/exister
Dans notre cas, à partir de, est la conscience, la psyché.

Pouvons-nous poursuivre la réflexion avec cette définition d'Exister et l'extrapoler? Exister: La plante a une consistance à partir de la pluie? Pour en arriver à une forme primaire de conscience collective de l'univers.

Notez les points d'interrogation, je ne fais pas une affirmation...
L'avenir appartient à ceux qui vieillissent.

Avatar de l’utilisateur
Cogite Stibon
Messages : 3146
Inscription : 16 févr. 2012, 08:19
Localisation : Vulcain

Re: Dieu n’existe pas… l’âme n’existe pas.

#850

Message par Cogite Stibon » 21 juin 2019, 11:07

DictionnairErroné a écrit :
21 juin 2019, 09:25
Pouvons-nous poursuivre la réflexion avec cette définition d'Exister et l'extrapoler? Exister: La plante a une consistance à partir de la pluie? Pour en arriver à une forme primaire de conscience collective de l'univers.
Cette phrase n'a aucun sens. Jouer avec les définitions ne mène à rien.
Pour les échantillons statistiques, comme dans d'autres domaines, il n'y a pas que la taille qui compte.
Raisonner a l'instinct sur des problemes de probabilites, c'est le desastre assuré. (Spin Up)
Une graphe sans échelle, c'est bon pour la poubelle

Répondre

Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit