Dieu n’existe pas… l’âme n’existe pas.

Le débat infini se poursuit ici
Avatar de l’utilisateur
DictionnairErroné
Messages : 1320
Inscription : 15 mai 2019, 13:25

Re: Une définition personnelle ?

#951

Message par DictionnairErroné » 09 août 2019, 20:31

Aggée a écrit :
09 août 2019, 13:36
Ce témoignage ainsi que d’autres cas étudiés par RING et COOPER permettent de répondre à la troisième question : oui, les aveugles, même les aveugles de naissance, ont des perceptions visuelles qui concernent aussi bien notre monde physique que cette autre dimension à laquelle la NDE semble donner accès.
Ainsi, l'âme qui se cache dans le corps a le même champ visuel que les yeux, mais ne fonctionne que lorsque nous sommes presque morts, pour certains du moins. Qu'arrive-t-il à tous ceux qui vivent la même condition de mort et n'ont pas cette expérience? Ils n'ont pas d'âmes? L'âme verrait toujours tout, mais nous en aurions conscience que lorsque celle-ci se soulage du corps humain et par hasard toujours avec le même champ de vision comme si l'âme avait les mêmes yeux que le corps? L'âme prend conscience d'elle-même uniquement lorsqu'elle n'est plus dans la viande?

D'ailleurs il a été démontré que les aveugles de naissance ne rêvent jamais d'images comme les voyants, aucune ne forme visuelle, lumière, niet. C'est démontré depuis fort longtemps. La plasticité du cerveau permet aux zones qui s'appliquaient à la vision d'être utilisé par les autres sens ce qui augmente leurs acuités.

Déjà je remets en doute les soi-disant cas cités. Je poursuivrais la recherche et non simplement s'arrêter lorsqu'on semble confirmer ses croyances, c'est un mensonge volontaire à soi-même qui fait simplement notre affaire, sans plus.
Kossé ça, i fa bin frette! Kossé kiss passe?

Avatar de l’utilisateur
Aggée
Messages : 878
Inscription : 08 janv. 2018, 13:18

Re: Une définition personnelle ?

#952

Message par Aggée » 10 août 2019, 03:57

DictionnairErroné a écrit :
09 août 2019, 20:31
Ainsi, l'âme qui se cache dans le corps a le même champ visuel que les yeux, mais ne fonctionne que lorsque nous sommes presque morts.
La question de la mort est fondamentale,comment un sceptique définit la mort, a t’il raison en jouant à «  pile je gagne, face tu perds  » Entendez par là que, si le corps se décompose, alors le sceptique avait raison, le sujet était bien mort et si «le sujet reviens à la vie » alors il n’était pas mort, c’est une déduction logique ,mais dans les deux cas les sceptiques ont raisons à bon compte.
Il faut alors supposer qu’il existe un temps T brutal ou l’on passe de vie a trépas, sans aucune transition,cela correspond il a la réalité ?
Un lien ci dessous qui concerne des moyens techniques et leurs limites pour comprendre le phénomène.
https://ici.radio-canada.ca/nouvelle/63 ... -cerebrale

Avatar de l’utilisateur
unptitgab
Messages : 4652
Inscription : 14 janv. 2014, 06:59

Re: Une définition personnelle ?

#953

Message par unptitgab » 10 août 2019, 07:10

Aggée a écrit :
10 août 2019, 03:57
La question de la mort est fondamentale,comment un sceptique définit la mort,
Comme l'arrêt des fonctions permettant le renouvellement cellulaire et ceci est valable aussi bien pour le végétal que pour l'animal. A moins que vous foutiez une âme à votre rosier je ne vois pas pourquoi en mettre une tout aussi inutile à un scolopendre ou à un humain pour expliquer le vivant.
"Quand elle devient « pure » de toute expérience sensorielle, la raison déraisonne. Elle prétend prouver l’existence de Dieu et l’immortalité de l’âme. Cette folie s’appelle métaphysique. Le métaphysicien est un savant fou. Il veut tout prouver, il ne montre que son insanité." Jean-Baptiste Botul

Avatar de l’utilisateur
Nicolas78
Messages : 10400
Inscription : 04 janv. 2013, 09:32

Re: Dieu n’existe pas… l’âme n’existe pas.

#954

Message par Nicolas78 » 10 août 2019, 08:57

Aucuns sceptiques un peut sérieux ne pense qu’ont passe de la vie à la mort sans transition.
D’ailleurs le « vivant » lui meme nous illustre les limites même de notre représentation du vivant vs du mort et éclaire nos limites a juger de ce status dans certains cas (non je pense pas aux EMI mais au virus...).

Cela ne peut en revanche servir d’excuses rationalisante aux croyances des uns et des autres...En tout cas je vois pas comment.

mathias
Messages : 1089
Inscription : 24 avr. 2014, 13:38

Re: Une définition personnelle ?

#955

Message par mathias » 12 août 2019, 04:02

Cartaphilus a écrit :
08 août 2019, 08:12
Vocabulaire technique et critique de la philosophie[/i] d'André Lalande :
André Lalande a écrit :A. Caractère de ce qui est spirituel (et non matériel, ou relatif aux instincts biologiques). « La spiritualité de l'âme ».
B. Vie de l'esprit (en général, au sens religieux de cette expression).
Cela étant posé, attendons les commentaires de celles et ceux qui se gargarisent du terme...
Dic.Hist.de la langue franç.:
Spiritualité. "..... l'évolution du mot est liée à celle de spirituel...."
Spirituel. "le mot se dit aussi (1573) d'une personne remarquable par ses qualités d'intelligence."

Avatar de l’utilisateur
unptitgab
Messages : 4652
Inscription : 14 janv. 2014, 06:59

Re: Dieu n’existe pas… l’âme n’existe pas.

#956

Message par unptitgab » 16 oct. 2019, 09:09

Petit cadeau pour Aggée, une vidéo Comment convertir un athée, bon dans l'histoire il s'agit de l'islam, mais cela marche de la même manière avec le christianisme, ce sont de précieux conseils pour que tu ne produises plus de bévues inopérantes dans tes prèches aux sceptiques.
Activez les sous titres en français si vous n'êtes pas un arabophone.
"Quand elle devient « pure » de toute expérience sensorielle, la raison déraisonne. Elle prétend prouver l’existence de Dieu et l’immortalité de l’âme. Cette folie s’appelle métaphysique. Le métaphysicien est un savant fou. Il veut tout prouver, il ne montre que son insanité." Jean-Baptiste Botul

Avatar de l’utilisateur
richard
Messages : 6719
Inscription : 30 juil. 2008, 08:20

Re: Dieu n’existe pas… l’âme n’existe pas.

#957

Message par richard » 16 oct. 2019, 11:40

Le temps et l’espace n’existent pas non plus, comme Dieu ils sont une construction de l’esprit. :grimace:

Avatar de l’utilisateur
Aggée
Messages : 878
Inscription : 08 janv. 2018, 13:18

Re: Dieu n’existe pas… l’âme n’existe pas.

#958

Message par Aggée » 16 oct. 2019, 12:20

unptitgab a écrit :
16 oct. 2019, 09:09
il s'agit de l'islam, mais cela marche de la même manière avec le christianisme,
Ce n’est pas moi qui saurais être à l’origine d’une conversion, mais une prise de conscience qui se produit grace à l’Esprit.
La Bible en parle à suffisance et en des temps non suspects.

Avatar de l’utilisateur
unptitgab
Messages : 4652
Inscription : 14 janv. 2014, 06:59

Re: Dieu n’existe pas… l’âme n’existe pas.

#959

Message par unptitgab » 16 oct. 2019, 13:06

C'est drôle, c'est le dernier point de la vidéo, quand tout le reste ne fonctionne pas reste la beauté inégalable du texte qui devrait contempler tout incroyant. Que l'on pourrait étendre à tout incroyant en la religion qui n'est pas la sienne, parce qu'après tout un adepte d'une religion reste une athée de toutes les autres.
"Quand elle devient « pure » de toute expérience sensorielle, la raison déraisonne. Elle prétend prouver l’existence de Dieu et l’immortalité de l’âme. Cette folie s’appelle métaphysique. Le métaphysicien est un savant fou. Il veut tout prouver, il ne montre que son insanité." Jean-Baptiste Botul

sami83g
Messages : 2
Inscription : 21 oct. 2018, 14:45

Re: Dieu n’existe pas… l’âme n’existe pas.

#960

Message par sami83g » 07 déc. 2019, 14:47

Aggée a écrit :
16 oct. 2019, 12:20
...
La Bible en parle à suffisance et en des temps non suspects.
Allo

Tu veux dire la bible parle à ceux qui l'écoute, ceux qui entendent les voix ?

Avatar de l’utilisateur
Remarque simple
Messages : 293
Inscription : 23 mars 2009, 00:47

Re: Dieu n’existe pas… l’âme n’existe pas.

#961

Message par Remarque simple » 09 déc. 2019, 13:07

Bonjour,

Soyons un peu plus sérieux ! Ce n’est pas tous les croyants qui sont paranos, seulement les fanatiques religieux (drogués ou endoctrinés maladivement).
Il est difficile de ne pas écouter les récits de ceux qui ont vécu un phénomène psychique ou qui ont participé à une expérience spirituelle étrange. C’est l’interprétation qu’ils en font qui est totalement biaisée.

Les mots, « âme » et « spirituel », peuvent s’interpréter de plusieurs façons. Si la notion de spiritualité correspond à un ressenti de soi, on pourrait dire qu’un dauphin peut vivre une spiritualité ou qu’une ville possède une spiritualité.

Alors, on se demande si la spiritualité est toujours positive ?
A) Peut-on parler d’une spiritualité défaillante, tout comme on parle d’une spiritualité bienveillante ?
B) Est-il possible de modifier la spiritualité d’un individu avec la culture, la religion, la guerre, la drogue ?
C) La maladie ou un dysfonctionnement cérébral peut-il créer une spiritualité déficiente ?

Je pense que la réponse est oui à chacune de ces questions.

En comprenant que la spiritualité est modifiable de façon biologique et qu’elle n’est pas nécessairement positive, ce concept ne devient qu’un flou symbolique pour faciliter certaines discussions.
C’est la même chose avec l’âme. On peut imaginer un monde immatériel métaphysique pour prouver son existence et surtout, tout le monde peut l’utiliser fréquemment sans le définir proprement.

Par exemple;
A) Est-ce qu’une femme a une âme ?
B) Est-ce qu’un poème a une âme ?
C) Est-ce qu’une sculpture a une âme ?
D) Est-ce qu’une religion protège l’âme ?

Et, finalement, la cerise sur le gâteau des questions métaphysiques,

E) Est-ce qu’un forum sceptique protège l’âme?

Qu’en pensez-vous ?

.
.
.
Leurs religions sont des mélanges de légendes, de superstitions et de fictions tribales.
Leurs histoires émanent de l’antiquité, valorisant la xénophobie, le racisme et la guerre.
Leurs morales louangent; menaces, mensonges, manipulations, mégalomanies, misogynies.

Avatar de l’utilisateur
Raphaël
Messages : 8125
Inscription : 20 mai 2004, 21:42

Re: Dieu n’existe pas… l’âme n’existe pas.

#962

Message par Raphaël » 10 déc. 2019, 03:17

Aggée a écrit :
16 oct. 2019, 12:20
Ce n’est pas moi qui saurais être à l’origine d’une conversion, mais une prise de conscience qui se produit grace à l’Esprit.
La Bible en parle à suffisance et en des temps non suspects.
L'esprit c'est celui qu'on possède. On ne peut pas emprunter l'esprit de quelqu'un d'autre, on peut seulement essayer de l'imiter.

Avatar de l’utilisateur
LePsychoSophe
Messages : 1264
Inscription : 19 sept. 2017, 11:34

Re: Dieu n’existe pas… l’âme n’existe pas.

#963

Message par LePsychoSophe » 10 déc. 2019, 03:59

Dire que j'ai cru à cela pendant tellement de temps...

On parle de l'âme pour évoquer la conscience, comme si l'âme était un "objet".

La conscience est un processus, pas un objet. La digestion est processus.

Non, la digestion ne sort pas du corps, la digestion ne survit pas à la mort, la digestion n'est pas indépendante du corps... blablablah... :x
"ἕν οἶδα ὅτι οὐδὲν οἶδα" Σωκράτης

Avatar de l’utilisateur
DictionnairErroné
Messages : 1320
Inscription : 15 mai 2019, 13:25

Re: Dieu n’existe pas… l’âme n’existe pas.

#964

Message par DictionnairErroné » 10 déc. 2019, 07:41

Remarque simple a écrit :
09 déc. 2019, 13:07
Par exemple;
A) Est-ce qu’une femme a une âme ?
B) Est-ce qu’un poème a une âme ?
C) Est-ce qu’une sculpture a une âme ?
D) Est-ce qu’une religion protège l’âme ?

Et, finalement, la cerise sur le gâteau des questions métaphysiques,

E) Est-ce qu’un forum sceptique protège l’âme?
A-B-C-D-E: Oui

Âme
Le principe vital et spirituel, immanent ou transcendant, qui animerait le corps d'un être vivant (humain, animal, végétal).

Principe de sensibilité qui s’oppose à celui de la pensée, de la raison, de l’esprit. L’âme est instinctive, tandis que l’esprit est rationnel.

Conscience morale, individu considéré du point de vue moral. Une âme forte, faible. Une grande âme. Âme souffrante. Âme charitable.

Sentiment. Entonner un chant avec âme, avec cœur.

État de conscience commun à un groupe. L’âme française
Kossé ça, i fa bin frette! Kossé kiss passe?

Avatar de l’utilisateur
Raphaël
Messages : 8125
Inscription : 20 mai 2004, 21:42

Re: Dieu n’existe pas… l’âme n’existe pas.

#965

Message par Raphaël » 11 déc. 2019, 18:16

LePsychoSophe a écrit :
10 déc. 2019, 03:59
La conscience est un processus, pas un objet. La digestion est processus.

Non, la digestion ne sort pas du corps, la digestion ne survit pas à la mort, la digestion n'est pas indépendante du corps... blablablah...
C'est vrai qu'il y en a qui réfléchissent avec leur estomac. :faim:

Avatar de l’utilisateur
Aggée
Messages : 878
Inscription : 08 janv. 2018, 13:18

Re: Dieu n’existe pas… l’âme n’existe pas.

#966

Message par Aggée » 12 déc. 2019, 15:26

LePsychoSophe a écrit :
10 déc. 2019, 03:59
On parle de l'âme pour évoquer la conscience, comme si l'âme était un "objet".
La conception d’un univers fini ou infini n’est ni claire ni simple, et pourtant, bien que l’univers soit majoritairement composé de vide, on peut parler d’un univers matériel, donc le scepticisme scientifique, qui prône une vision très matérialiste de l’univers, peut étudier ce dernier.
Par contre le scepticisme scientifique est bien incapable d’aborder la question de l’âme ou de Dieu, par défaut d’outils autres que ceux destinés à évaluer, peser, mesurer la matière, une matière proportionnellement très rare dans l’univers d’ailleurs, tant la présence de cette matière est infinitésimale par rapport à « l’immensité » du vide.

mathias
Messages : 1089
Inscription : 24 avr. 2014, 13:38

Re: Dieu n’existe pas… l’âme n’existe pas.

#967

Message par mathias » 13 déc. 2019, 03:42

Aggée a écrit :
12 déc. 2019, 15:26

Par contre le scepticisme scientifique est bien incapable d’aborder la question de l’âme ou de Dieu, par défaut d’outils autres que ceux destinés à évaluer, peser, mesurer la matière, une matière proportionnellement très rare dans l’univers d’ailleurs, tant la présence de cette matière est infinitésimale par rapport à « l’immensité » du vide.
Les outils pour mesurer l'âme avec précision existent et sont utilisés couramment. L'âme, sa mesure (les nombres) été définie d'une manière rationnelle, scientifique donc démontrable il y a .... 2500 ans.

Avatar de l’utilisateur
maxaler
Messages : 104
Inscription : 15 mai 2019, 05:19

Re: Dieu n’existe pas… l’âme n’existe pas.

#968

Message par maxaler » 13 déc. 2019, 04:35

mathias a écrit :
13 déc. 2019, 03:42
Les outils pour mesurer l'âme avec précision existent et sont utilisés couramment. L'âme, sa mesure (les nombres) été définie d'une manière rationnelle, scientifique donc démontrable il y a .... 2500 ans.
Ils n'en parlent pas dans la page Wiki consacrée à l'an 400 avant JC.
Vous pourriez peut-être la compléter de ce précieux renseignement, étayé des sources correspondantes?
Tout ce que je sais c'est que je ne sais rien (Socrate)
L'important n'est pas de voir ce qui se profile confusément au loin, mais de faire ce qui est nettement à portée de main (Thomas Carlyle)

Avatar de l’utilisateur
Aggée
Messages : 878
Inscription : 08 janv. 2018, 13:18

Re: Dieu n’existe pas… l’âme n’existe pas.

#969

Message par Aggée » 13 déc. 2019, 12:52

LE "PARANORMAL", NOUS N'Y CROYONS PAS. NOUS L'ÉTUDIONS.

https://www.metapsychique.org/les-diffe ... epticisme/

Ce que disent aujourd’hui les sceptiques

Leur argumentation suit une certaine logique. Ils veulent bien admettre que plusieurs expériences irréprochables démontrent qu’il existe effectivement quelque chose, mais ils ne concèdent pas que ce «quelque chose» puisse être de nature psi. Avec ce type de raisonnement, on arrive à soutenir que le football n’existe pas! Certes, on voit souvent des groupes de onze joueurs se réunir en tenue bariolée pour courir après un ballon, mais cela ne prouve rien… Rappelons-nous que les parapsychologues en général ne prétendent pas comprendre ce qu’est « le psi ». Ils s’efforcent simplement de réaliser des expériences conformes aux exigences scientifiques, afin d’étudier des phénomènes observés tout au long de l’histoire
dans toutes les cultures. Quant à la critique fondamentale selon laquelle tout un siècle de recherches n’a pas abouti à une connaissance claire de ce domaine, il est facile de la retourner. Après un siècle de recherches, les psychologues s’interrogent encore sur des phénomènes aussi élémentaires que la conscience, la mémoire l’apprentissage, la perception. Au bout d’un siècle d’efforts soutenus et
coûteux, la psychophysiologie ne comprend toujours pas comment les processus électrochimiques à l’oeuvre dans le cerveau se transforment en activité consciente. Si nous adoptons le raisonnement des sceptiques, dont bon nombre sont justement des psychologues, la psychologie conventionnelle est un pitoyable échec.

Jean-Francois
Modérateur
Modérateur
Messages : 22419
Inscription : 03 sept. 2003, 02:39

Re: Dieu n’existe pas… l’âme n’existe pas.

#970

Message par Jean-Francois » 13 déc. 2019, 16:00

Aggée a écrit :
13 déc. 2019, 12:52
ls s’efforcent simplement de réaliser des expériences conformes aux exigences scientifiques, afin d’étudier des phénomènes observés tout au long de l’histoire dans toutes les cultures. Quant à la critique fondamentale selon laquelle tout un siècle de recherches n’a pas abouti à une connaissance claire de ce domaine, il est facile de la retourner
Pas particulièrement: les parapsychologues ne sont même pas capables de mettre en évidence ces soit-disant "phénomènes observés tout au long de l'histoire"*.
Après un siècle de recherches, les psychologues s’interrogent encore sur des phénomènes aussi élémentaires que la conscience, la mémoire l’apprentissage, la perception. Au bout d’un siècle d’efforts soutenus et coûteux, la psychophysiologie ne comprend toujours pas comment les processus électrochimiques à l’oeuvre dans le cerveau se transforment en activité consciente
Même si on ne comprend pas tout, les progrès sont nettement plus notables qu'en parapsychologie. Je ne ferais pas un catalogue des découvertes sur le fonctionnement du cerveau car ça prendrait une encyclopédie. Je signalerais juste qu'on a parfaitement démontré ces processus biochimiques, qu'on les a caractérisé de manière détaillée, et qu'on continue à les étudier au niveau génétique. Il n'y a strictement rien de comparable concernant le "psi" vu que personne ne sait toujours si c'est un phénomène ou pas.

Dean Radin a écrit "The conscious universe" en 1997**. Pour ne prendre qu'un seul exemple montrant qu'on ne peut pas retourner aussi facilement la critique sur la stérilité de la parapsychologie aux vraies sciences: depuis cette date, les neuroscientifiques ont entièrement développé les techniques d'optogénétique qui non seulement valides les connaissances sur le cerveau (car elles se basent sur ces dernières) mais en ont apporté d'autres***. Quels sont donc les progrès majeurs en parapsychologie sur la démonstration du psi, depuis 20 ans? À mon avis, il n'y en a aucun de bien sérieux.

Jean-François

* Pas plus qu'Aggée ne peut fournir de preuves de l'historicité de Jésus.
** Si vous lisez l'anglais, vous trouverez une critique approfondie ici. Ajout: vous pouvez aussi lire cette enfilade.
*** Par exemple, des expériences utilisant des sondes optogénétiques ont montré que si on élimine certaines synapses dans le cerveau de souris, celles-ci oublient une tâche qu'elle maitrisaient auparavant.
“The more implausible the hypothesis — telepathy, aliens, homeopathy — the greater the chance that an exciting finding is a false alarm, no matter what the P value is.” (Nuzzo R (2014) Nature 506:150)

Répondre

Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit