La métamatière

Le débat infini se poursuit ici
Claude De bortoli
Messages : 512
Inscription : 26 juil. 2006, 03:18

Re: Je suis de même farine que ma chatte

#101

Message par Claude De bortoli » 25 mars 2007, 04:12

Jean-Francois a écrit :Gravement atteint, le Cloclo, faudrait le présenter à Dalaha... entre chtarbés magnifiques, vivant chacun dans son monde onirique, sans trop de prise sur la réalité, ils ne s'entendraient sûrement pas du tout mais offrirait un dialogue savoureux de par son surréalisme.Jean-François
Je suis bien en phase avec mon temps.

Ma découverte est une évolution de la Croyance. Cette découverte propulse la Croyance bien en avant de l'évolution des terriens. Vous ne la comprennez pas ? Nos lointains descendants la comprendront !

Cette découverte est dédiée à la postérité pour quelle ne considère pas nos générations comme tout à fait maudites pour les comportements irresponsables envers la nature de matière qui ont conduit au réchauffement climatique. :cry:

Je suis en phase avec mon temps et j'envoie un message aux générations lointaines : "nous vous avons envoyé des "cadeaux" empoisonnés par le nucléaire et par la chimie cachés dans le sol mais nous ne sommes pas fondamentalement mauvais. Nous sommes jeunes et cherchons notre route ! voilà une nouvelle croyance en contre partie de nos erreurs comportementales. Cette nouvelle croyance vous ouvrent les portes de deux univers !" :)

Avatar de l’utilisateur
Raphaël
Messages : 8418
Inscription : 20 mai 2004, 21:42

#102

Message par Raphaël » 25 mars 2007, 23:19

Claude De bortoli a écrit :Dans leurs rêves, les humains se voient vivre dans une nature sans matière aux lois différentes que celles de la nature de matière.
Cette monde sans matière a déjà été étudié par bien d'autres avant toi; on l'appelle le monde astral. Tu peux l'appeler métamatière si tu veux, mais je ne vois pas en quoi ça nous avance.

Avatar de l’utilisateur
Hallucigenia
Modérateur
Modérateur
Messages : 5075
Inscription : 02 févr. 2006, 04:24

#103

Message par Hallucigenia » 26 mars 2007, 00:14

Raphaël a écrit :on l'appelle le monde astral. Tu peux l'appeler métamatière si tu veux, mais je ne vois pas en quoi ça nous avance.
Ce monde (intérieur) a été déjà étudié par d'autres avant vous, et on l'appelle imagination.

Appelez-le "monde astral" ou "métamatière" si vous voulez, mais je ne vois pas en quoi çà nous avance.

Claude De bortoli
Messages : 512
Inscription : 26 juil. 2006, 03:18

#104

Message par Claude De bortoli » 26 mars 2007, 01:31

Raphaël a écrit :Cette monde sans matière a déjà été étudié par bien d'autres avant toi; on l'appelle le monde astral. Tu peux l'appeler métamatière si tu veux, mais je ne vois pas en quoi ça nous avance.
La Médecine aussi beaucoup de gens l'on étudié et beaucoup de gens l'étudiront encore. Ca s'apelle une science évolutive !:D

La Croyance ou l'étude des rêves aussi sont évolutifs.

Tes rêves te permettent de voir l'état de croissance de ton foétus d'esprit !

Au travers de tes rêves, tu peux orienter ton comportement quotidient de façon à produire des molécules de métamatière conformes pour ton esprit lequel naîtra viable dans la nature de métamatière et sera ton hôte pour l'éternité ! :)

Avatar de l’utilisateur
Hallucigenia
Modérateur
Modérateur
Messages : 5075
Inscription : 02 févr. 2006, 04:24

#105

Message par Hallucigenia » 26 mars 2007, 08:05

Claude De bortoli a écrit : Tes rêves te permettent de voir l'état de croissance de ton foétus d'esprit !

Au travers de tes rêves, tu peux orienter ton comportement quotidient de façon à produire des molécules de métamatière conformes pour ton esprit lequel naîtra viable dans la nature de métamatière et sera ton hôte pour l'éternité ! :)
Vous êtes vraiment tordant ... mon foetus d'esprit est mort de rire ! :mrgreen:

Avatar de l’utilisateur
Denis
Modérateur
Modérateur
Messages : 19151
Inscription : 03 sept. 2003, 17:22

Est-ce drôle ou triste ?

#106

Message par Denis » 26 mars 2007, 08:22


Salut Hallu,

À Claude, tu dis :
Vous êtes vraiment tordant ... mon foetus d'esprit est mort de rire ! :mrgreen:
Tu trouves ça drôle ?

Moi, je trouve plutôt ça triste.

:) Denis
Les meilleures sorties de route sont celles qui font le moins de tonneaux.

Avatar de l’utilisateur
Hallucigenia
Modérateur
Modérateur
Messages : 5075
Inscription : 02 févr. 2006, 04:24

bête et méchant

#107

Message par Hallucigenia » 26 mars 2007, 11:22

Denis a écrit : Tu trouves ça drôle ?

Moi, je trouve plutôt ça triste.
Salut Denis,

C'est drôle et triste à la fois.

On s'est tous moqué un jour des trisomiques : et pourtant, il y a vraiment rien de drôle. Rien du tout.

Ou encore quand une vieille dame glisse sur une peau de banane dans la rue, on est nombreux à pouffer de rire : c'est un premier reflexe d'une bêtise terrible - vite remplacé par une inquiétude légitime, et de la tristesse~compassion en cas de bobo.

Je n'ai pas vraiment d'explication à ce phénomène : je me contente de constater que l'homme est imparfait. Il est parfois bête et méchant, mais c'est souvent involontairement.

Claude de Bortoli fait preuve d'une telle folie délirante, que çà m'a fait rire....

bêtement & méchamment,
Hallucigenia :P:

Avatar de l’utilisateur
Raphaël
Messages : 8418
Inscription : 20 mai 2004, 21:42

#108

Message par Raphaël » 26 mars 2007, 21:14

Claude De bortoli a écrit :Au travers de tes rêves, tu peux orienter ton comportement quotidient de façon à produire des molécules de métamatière conformes pour ton esprit lequel naîtra viable dans la nature de métamatière et sera ton hôte pour l'éternité ! :)
WOW! Je n'en demandais pas tant! Quoique le mot "hôte" me laisse un peu perplexe...

Peux-tu préciser ce que tu entends par "hôte" ?

Raphaël

Avatar de l’utilisateur
Ubu
Messages : 472
Inscription : 10 déc. 2006, 10:59

#109

Message par Ubu » 26 mars 2007, 21:53

J'aimerais que plus de sceptiques du site partagent l'attitude de Denis.

Les illuminés de l'internet ont besoin d'être soignés, et non qu'on les insulte et qu'on se moque d'eux. Une fois que le dialogue purement intellectuel a échoué, tout ce qui reste à faire c'est de les orienter vers un médecin et de se taire. Sinon, on n'agit pas mieux que des enfants dans une cour d'école. :x

Avatar de l’utilisateur
ti-pol
Messages : 798
Inscription : 01 nov. 2006, 00:01

#110

Message par ti-pol » 26 mars 2007, 23:23

Raphaël a écrit :
Claude De bortoli a écrit :Au travers de tes rêves, tu peux orienter ton comportement quotidient de façon à produire des molécules de métamatière conformes pour ton esprit lequel naîtra viable dans la nature de métamatière et sera ton hôte pour l'éternité ! :)
WOW! Je n'en demandais pas tant! Quoique le mot "hôte" me laisse un peu perplexe...

Peux-tu préciser ce que tu entends par "hôte" ?

Raphaël
*Non seulement les reves mais également toutes les pensées significatives qui ont émergées au fil de nos vies iront rejoindre en tant que partie l'incommensurable mémoire informative de la conscience universelle.


* A prendre avec un léger scepticisme.
~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~
L'ennui dans ce monde, c'est que les idiots sont sûrs d'eux et les gens sensés pleins de doutes.
~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~

Avatar de l’utilisateur
ti-pol
Messages : 798
Inscription : 01 nov. 2006, 00:01

#111

Message par ti-pol » 26 mars 2007, 23:30

Hallucigenia a écrit : Ce monde (intérieur) a été déjà étudié par d'autres avant vous, et on l'appelle imagination.

Appelez-le "monde astral" ou "métamatière" si vous voulez, mais je ne vois pas en quoi çà nous avance.
Pour faire un lien avec la prose de Claude disont que peu importe son appellation,la chose demeure un moteur de l'évolution et de la connaissance.
8)
~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~
L'ennui dans ce monde, c'est que les idiots sont sûrs d'eux et les gens sensés pleins de doutes.
~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~

Claude De bortoli
Messages : 512
Inscription : 26 juil. 2006, 03:18

#112

Message par Claude De bortoli » 27 mars 2007, 02:29

Hallucigenia a écrit :
Claude De bortoli a écrit : Tes rêves te permettent de voir l'état de croissance de ton foétus d'esprit !

Au travers de tes rêves, tu peux orienter ton comportement quotidient de façon à produire des molécules de métamatière conformes pour ton esprit lequel naîtra viable dans la nature de métamatière et sera ton hôte pour l'éternité ! :)
Vous êtes vraiment tordant ... mon foetus d'esprit est mort de rire ! :mrgreen:
Les esprits sont des êtres vivant dans la nature de matière. Ils ont le même rôle et la même position à l'interface de deux univers que les humains.

Les esprits ont une gestation, une vie mais pas de mort.

La gestation des esprits se déroule dans la vie quotidienne des humains. Les humains produisent naturellement, sans qu'ils s'en rendent compte, des molécules de métamatière qui servent à générer un esprit. Les esprit seront les hôtes des humains pour l'éternité après la mort de leur corps de matière.

Mieux vaut donc pour les humains d'orienter leurs comportements quotidients de façon à produire des molécules de métamatière saines pour que leur esprit naissent le plus viable que possible.

Claude De bortoli
Messages : 512
Inscription : 26 juil. 2006, 03:18

#113

Message par Claude De bortoli » 27 mars 2007, 02:44

Raphaël a écrit :
Claude De bortoli a écrit :Au travers de tes rêves, tu peux orienter ton comportement quotidient de façon à produire des molécules de métamatière conformes pour ton esprit lequel naîtra viable dans la nature de métamatière et sera ton hôte pour l'éternité ! :)
WOW! Je n'en demandais pas tant! Quoique le mot "hôte" me laisse un peu perplexe...

Peux-tu préciser ce que tu entends par "hôte" ?

Raphaël
Un esprit se forme dans ta vie quotidienne. Il mémorise les molécules de métamatière, celles que tu vois quand tu rêves, et s'en sert pour former son anatomie. Le foétus d'esprit se génère au dépend de ta vie quotidienne.

La mort de ton corps de matière correspond à la naissance de ton esprit. Et là, c'est toi qui te vois vivre dans la vie de l'esprit issu de ta propre vie ! A la mort de ton corps de matière, tu devient l'hôte d'une vie spirituelle pour l'éternité.

Donc, l'hygiène pour toi et pour tout humain est d'orienter notre vie quotidienne de façon à produire des molécules de métamatière saines pour que notre esprit naissent viable de suite dans la nature de métamatière.

Claude De bortoli
Messages : 512
Inscription : 26 juil. 2006, 03:18

#114

Message par Claude De bortoli » 27 mars 2007, 02:55

ti-pol a écrit :*Non seulement les reves mais également toutes les pensées significatives qui ont émergées au fil de nos vies iront rejoindre en tant que partie l'incommensurable mémoire informative de la conscience universelle.
Les rêves font partie intégrante de la nature de métamatière.

Ils montrent aux humains le degré de formation de leur esprit.

Au travers des rêves, les humains peuvent orienter leur vie quotidienne de façon à produire des molécules de métamatière saines qui seront mémorisées par le foétus d'esprit.

Le foétus d'esprit mémorise toute les molécules de métamatière qui se dégage de la vie quotidienne de son gestateur humain sans rien arbitrer ; le bien comme le mal, ce qui est bon pour lui comme ce qui est mauvais pour lui.

A la naissance de l'esprit, qui correspond à la mort du corps matériel du gestateur humain, la nature de métamatière jugera si le nouvel esprit est viable ou non-viable. L'humain gestateur se verra vivre dans la vie de son esprit après la mort de son corps de matière pour l'éternité ; la mort n'existe pas dans la nature de métamatière !

Claude De bortoli
Messages : 512
Inscription : 26 juil. 2006, 03:18

#115

Message par Claude De bortoli » 27 mars 2007, 02:58

ti-pol a écrit :Pour faire un lien avec la prose de Claude disont que peu importe son appellation,la chose demeure un moteur de l'évolution et de la connaissance.
La "chose" comme tu dis est une nature aussi puissante que notre nature de matière.

Une nature qui se trouve au-delà de notre nature de matière et qui se nomme : la nature de métamatière !

Les natures matérielles et métamatérielles vivent en symbiose et s'échangent leur énergie ! ;)

Avatar de l’utilisateur
Hallucigenia
Modérateur
Modérateur
Messages : 5075
Inscription : 02 févr. 2006, 04:24

#116

Message par Hallucigenia » 27 mars 2007, 04:44

Ubu a écrit :Sinon, on n'agit pas mieux que des enfants dans une cour d'école. :x
C'est pas moi maîtresse, c'est lui qu'a commencé ! Na-na-nè-reuh !

Avatar de l’utilisateur
curieux
Messages : 6520
Inscription : 12 juin 2005, 10:17

#117

Message par curieux » 27 mars 2007, 06:14

je pense que Claude se fiche de la gueule des croyants à un point tel que même les sceptiques s'y laissent prendre.
En tous cas, si ce type est fou, il ne fait pas beaucoup de fautes d'orthographe, ça nous change des autres ignares.
Bref, si je compare le métalangage avec la métamatière, ce ne sont que des reflexions pour ne rien dire.
C'est un peu comme ma femme, elle cause toujours pour rien dire... ça me fait économiser les piles de ma radio. :P:
Quand elle cause, je me garde bien de lui demander de prouver ce qu'elle avance, misère, Dieu m'en garde.
Le rôle de la physique mathématique est de bien poser les questions, ce n'est que l'expérience qui peut les résoudre. [Henri Poincaré]

Avatar de l’utilisateur
Laurent_Outang
Messages : 507
Inscription : 03 sept. 2006, 11:29

#118

Message par Laurent_Outang » 27 mars 2007, 14:33

Claude De bortoli a écrit :...Le foétus d'esprit mémorise toute les molécules de métamatière qui se dégage de la vie quotidienne de son gestateur humain sans rien arbitrer ; le bien comme le mal, ce qui est bon pour lui comme ce qui est mauvais pour lui.

A la naissance de l'esprit, qui correspond à la mort du corps matériel du gestateur humain, la nature de métamatière jugera si le nouvel esprit est viable ou non-viable. L'humain gestateur se verra vivre dans la vie de son esprit après la mort de son corps de matière pour l'éternité ; la mort n'existe pas dans la nature de métamatière !..
Tout à fait, mais alors tout à fait d'accord avec vous !

De tout temps les hommes savent que la magie homéopathique est une des conséquences d'une dysharmonie dans la fractalité des énergies au milieu du réseau corporel. Il faut noter en outre que la médiumnité est la fréquence vibratoire en harmonie avec le corps physique qui agissent de concert sur le haut du cône vibratoire commandant l'ensemble.

Car c'est la notion d'échelle qu'il conviendrait ici d'élargir afin de penser les co et anti-symétries fractales, qu'elles traversent en les engendrant, en termes ontologiques et substantiels.

D'ailleurs, nous savons depuis toujours que la conscience vibratoire de l'humanité constitue une fonction avancée de l'indécidabilité telle que démontrée par ses propres variables dans un système formel et je ne vous apprendrai rien en vous disant que la réalité métaphysique constitue ce qu'on peut appeler un rapport esotérico-indépendant de la nature.

Au regard de ce qui précède, nous pouvons donc affirmer sans ambages que la biosphère ou la mécanosphère, accrochées sur cette planète, focalisent un point de vue d'espace, de temps et d'énergie; elles tracent un angle de constitution de notre galaxie.

Depuis la plus haute antiquité, l'humanité sait qu'un état de santé dégradé est une sorte d'agencement machinique qui, à travers ses diverses composantes, arrache sa consistance en franchissant des seuils ontologiques d'irréversibilité non linéaires; le voyage astral est une des expressions littérales de la mécanique quantique appliquée a un renouveau paradigmatique.

Et depuis des temps immémoriaux, les initiés savent que le corps éthérique est causé par un dysfonctionnement quantique des foyers énergétiques corporels et il convient également de ne pas oublier que, la conscience collective jugulant cette filiation maintenue de la cohérence, ce qui excède intérieurement le tout ne va pas plus loin qu'à nommer le point limite de ce tout.

Ainsi donc, nous pouvons donc affirmer sans ambages qu'Heisenberg avait raison, l'incertitude règne en tout, partout et surtout ici.

Il a été prouvé scientifiquement que le processus du dévoilement identitaire repose sur une violation des lois ésotériques du vide cosmique qui couvre l'Univers et constitue sa gangue. Le paradigme de l'Autre Science n'est qu'une constante limite qui apparaît comme un rapport dans l'ensemble de l'univers auquel toutes les parties sont soumises sous une condition finie.

Ainsi il est un fait à prendre en compte: que l'objectivité résiduelle est ce qui résiste au balayage de l'infinie variation des points de vue constituables sur lui.

Il est de notoriété publique que le corps éthérique est la conséquence d'une rupture entre les harmonies mystiques du corps et des flux du ch'i à travers le réseau lymphatique; il faut noter en outre que la médecine holistique se dissout dans les considérations cosmologiques sur le big bang tandis que s'affirme celle d'irréversibilité.

Depuis la nuit des temps on sait que la conscience vibratoire de l'humanité constitue une fonction avancée de l'indécidabilité telle que démontrée par ses propres variables dans un système formel. Il faut noter en outre que l'être processuel métaphysique n'est que l'expression du théorème de Gödel appliqué aux forces paranormales.

Ceci expliquant cela, je suis d'accord avec le fait que l'énergie potentielle est l'énergie de l'évènement pur tandis que les formes d'actualisation correspondent aux effectuations de l'évènement fortuit. Il convient également qu'un foyer d'appartenance à soi existe quelque part pour que puisse venir à l'existence cognitive quelque étant ou quelque modalité d'être que ce soit. Dont acte.

Voici donc constituée une preuve irréfutable que le perspectivisme ou relativisme scientifique n'est jamais relatif à un sujet, il ne constitue pas une relativité du vrai, mais au contraire une vérité du relatif, c'est-à-dire des variables dont il ordonne les cas d'après les valeurs qu'il en dégage dans son système de coordonnées.
He who thinks by the inch and talks by the yard deserves to be kicked by the foot. (Proverbe chinois)

Jean-Francois
Modérateur
Modérateur
Messages : 23517
Inscription : 03 sept. 2003, 02:39

#119

Message par Jean-Francois » 27 mars 2007, 14:52

Laurent_Outang a écrit :Tout à fait, mais alors tout à fait d'accord avec vous !
De tout temps les hommes savent que la magie homéopathique est une des conséquences d'une dysharmonie dans la fractalité des énergies au milieu du réseau corporel...
Ah! Le drame de la rechute dans les bananes transgéniques :lol:

Mais, tu te trompes de répertoire. Cloclo fait dans le simple - "matière"/"métamatière", "instinct"/"intelligence" - et non dans le jargon pompeux cher aux intello-relativistes.

Jean-François
“The more implausible the hypothesis — telepathy, aliens, homeopathy — the greater the chance that an exciting finding is a false alarm, no matter what the P value is.” (Nuzzo R (2014) Nature 506:150)

Avatar de l’utilisateur
Laurent_Outang
Messages : 507
Inscription : 03 sept. 2006, 11:29

#120

Message par Laurent_Outang » 27 mars 2007, 15:25

Jean-Francois a écrit :Ah! Le drame de la rechute dans les bananes transgéniques :lol:

Mais, tu te trompes de répertoire. Cloclo fait dans le simple - "matière"/"métamatière", "instinct"/"intelligence" - et non dans le jargon pompeux cher aux intello-relativistes.

Jean-François
Oh ! Pardon !

Je vais travailler sur une "adaptation"... :docteur:
He who thinks by the inch and talks by the yard deserves to be kicked by the foot. (Proverbe chinois)

Avatar de l’utilisateur
ti-pol
Messages : 798
Inscription : 01 nov. 2006, 00:01

#121

Message par ti-pol » 27 mars 2007, 17:05

Laurent_Outang a écrit : Je vais travailler sur une "adaptation"... :docteur:
Voila!!!

De tout temps les fosses septiques savent que la théorie du chaos homéopathique est une des annales d'une dysharmonie dans l'étincelle des vahinés au milieu du panda corporel. Il faut gribouiller en outre que la guitoune est la face de mérou vibratoire en harmonie avec le thé au jasmin physique qui agissent de fourgon blindé sur le haut du narguilé vibratoire commandant l'ensemble.

Car c'est la boule de gomme d'échelle qu'il conviendrait ici d'élargir afin de rabrouer les eaux stagnantes et anti-symétries fractales, qu'elles traversent en les boîtes échangistes, en termes ontologiques et substantiels.

D'ailleurs, nous encensons depuis toujours que la drôle de bestiole vibratoire de l'humanité constitue une chaise de jardin avancée de l'indécidabilité telle que démontrée par ses lucioles variables dans un caribou formel et je ne vous apprendrai rien en vous disant que la chaise métaphysique constitue ce qu'on peut appeler un farci poitevin esotérico-indépendant de la marmelade.

Au taquet de ce qui précède, nous cognons donc affirmer sans ambages que la planche à voile ou l'armoire à pharmacie, accrochées sur cette prothèse mammaire, focalisent un miaulement de chat de prise de courant d'espace, de temps et d'énergie; elles tracent un croque-mitaine de spoutnik de notre galaxie.

Depuis la plus haute antiquité, l'humanité sait qu'un état de poivron farci dégradé est une molaire d'agencement machinique qui, à travers ses pantoufles composantes, arrache sa dépouille en sculptant des panaris ontologiques d'irréversibilité non linéaires; le pied de porc astral est une des sons gutturaux littérales de l'espèce de troll quantique appliquée a un tank paradigmatique.

Et depuis des temps immémoriaux, les sourcils savent que le pneu de caddie éthérique est embrassé par un tournevis cruciforme quantique des flageolets énergétiques corporels et il convient également de ne pas oublier que, la tête de calamar collective jugulant cette bête noire maintenue de la saucisse de porc, ce qui excède intérieurement le tout ne va pas plus loin qu'à nommer le crayon limite de ce tout.

Ainsi donc, nous introduisons donc affirmer sans ambages qu'Heisenberg avait raison, l'incertitude règne en tout, partout et surtout ici.

Il a été écartelé scientifiquement que le chich kebab du cousin par alliance du côté de sa mère identitaire repose sur une boule de neige des rennes ésotériques du potiron cosmique qui couvre l'Univers et constitue sa tranche de jambon. Le tube de rouge à lèvres de l'Autre Science n'est qu'une constante limite qui apparaît comme un solex dans l'ensemble de l'univers auquel toutes les sardines à l'huile sont soumises sous une molaire finie.

Ainsi il est un gilet de sauvetage à répudier en compte: que l'objectivité résiduelle est ce qui résiste au grand verre d'eau de l'infinie variation des ongulés de stérilet constituables sur lui.

Il est de chanteur yéyé publique que le potager éthérique est la guitoune d'une rupture entre les salmonelles mystiques du whisky de contrebande et des légumes farcis du ch'i à travers le gland lymphatique; il faut inonder en outre que la cuisine en kit holistique se dissout dans les revendications cosmologiques sur le pauvre abruti bang tandis que s'affirme celle d'irréversibilité.

Depuis la nuit des temps on sait que la cornemuse vibratoire de l'humanité constitue une tige avancée de l'indécidabilité telle que démontrée par ses calembredaines variables dans un crottin de chavignole formel. Il faut remplir en outre que l'être processuel métaphysique n'est que l'expression du clafoutis aux myrtilles de Gödel appliqué aux moules marinières paranormales.

Ceci expliquant cela, je suis d'accord avec le dénoyauteur que l'énergie potentielle est l'énergie de l'évènement pur tandis que les lectures coquines d'actualisation correspondent aux illuminations de l'évènement fortuit. Il convient également qu'un foyer d'appartenance à soi existe quelque part pour que puisse venir à l'existence cognitive quelque étant ou quelque modalité d'être que ce soit. Dont acte.

Voici donc constituée une fosse septique irréfutable que le canard laqué ou relativisme scientifique n'est jamais relatif à un berger allemand, il ne constitue pas une blatte du piston, mais au ouistiti une brochette du bidon de lait, c'est-à-dire des tripes à la mode de caen dont il ordonne les taxidermistes d'après les ours en peluche qu'il en dégage dans son self service de langoustes.
~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~
L'ennui dans ce monde, c'est que les idiots sont sûrs d'eux et les gens sensés pleins de doutes.
~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~

Avatar de l’utilisateur
Hallucigenia
Modérateur
Modérateur
Messages : 5075
Inscription : 02 févr. 2006, 04:24

la source

#122

Message par Hallucigenia » 27 mars 2007, 17:14

Salut Laurent,

Plus c'est abscons, plus c'est con !

Bye
Hallu

Avatar de l’utilisateur
Raphaël
Messages : 8418
Inscription : 20 mai 2004, 21:42

#123

Message par Raphaël » 27 mars 2007, 18:29

Hallucigenia a écrit : Ce monde (intérieur) a été déjà étudié par d'autres avant vous, et on l'appelle imagination.

Appelez-le "monde astral" ou "métamatière" si vous voulez, mais je ne vois pas en quoi çà nous avance.
En l'appellant "monde astral" ou "métamatière", on présuppose que ça existe et qu'on peut découvrir des propriétés inhérentes à cette matière. Ce ne sera évidemment pas le cas si on prend pour aqcuis que ce n'est qu'une affaire d'imagination.

Claude De bortoli
Messages : 512
Inscription : 26 juil. 2006, 03:18

#124

Message par Claude De bortoli » 28 mars 2007, 01:16

curieux a écrit :je pense que Claude se fiche de la gueule des croyants à un point tel que même les sceptiques s'y laissent prendre.
En tous cas, si ce type est fou, il ne fait pas beaucoup de fautes d'orthographe, ça nous change des autres ignares.
Bref, si je compare le métalangage avec la métamatière, ce ne sont que des reflexions pour ne rien dire.
Soit fou, soit génie ?

Claude De bortoli
Messages : 512
Inscription : 26 juil. 2006, 03:18

#125

Message par Claude De bortoli » 28 mars 2007, 01:25

Jean-Francois a écrit :Ah! Le drame de la rechute dans les bananes transgéniques :lol:

Mais, tu te trompes de répertoire. Cloclo fait dans le simple - "matière"/"métamatière", "instinct"/"intelligence" - et non dans le jargon pompeux cher aux intello-relativistes.
L'explication de la découverte de l'univers de métamatière est simple er logique.

C'est comme à l'époque où l'on croyait la Terre plate ! J'imagine les discutions et les desciptions compliquées pour décrire les Monstres Rugissants hantant les Abimes Profonds.

Avec ma découverte, c'est simple ! Trop simple pour certains qui pense que c'est plus compliqué que ça : deux univers qui vivent en symbiose et s'échangent leur énergie ! :)

Répondre

Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit