La métamatière

Le débat infini se poursuit ici
Claude De bortoli
Messages : 512
Inscription : 26 juil. 2006, 03:18

Re: "La vie, la mort" : Dieu et autres foutaises..

#51

Message par Claude De bortoli » 23 mars 2007, 03:16

Hallucigenia a écrit :Et puis sur ce forum, il mérite bien d'avoir son fil de discussion : c'est encore un ces clowns qui croient avoir découvert "toute la vérité" et qui veulent absolument l'expliquer à leurs contemporains.... on peut l'ajouter à notre collection.
Je suis le fidèle représentant de la nature de métamatière chez les terriens.

J'ai deux missions importantes auprès de mes contemporains :

Je leurs ouvre des horizons nouveaux avec l'explication de la découverte de l'univers de métamatière et de sa relation avec notre univers de matière. Je leur ouvre les portes de deux univers !

Je les avertis qu'ils vont devoir rendre des comptes douloureux auprès de la nature de métamatière pour leurs comportements irresponsables envers sa partenaire la nature de matière. :)

Claude De bortoli
Messages : 512
Inscription : 26 juil. 2006, 03:18

Re: "La vie, la mort" : Dieu et autres foutaises..

#52

Message par Claude De bortoli » 23 mars 2007, 03:18

Hallucigenia a écrit :Je crois qu'il cherche à alimenter son blog. On dirait bien qu'il y rassemble les remarques des intervenants des forums, et ses réponses.
Simple bloc note sans aucune audience !

Je préfère le contact direct avec mes semblables ! :)

Avatar de l’utilisateur
Denis
Modérateur
Modérateur
Messages : 19151
Inscription : 03 sept. 2003, 17:22

C'est A, B ou C ?

#53

Message par Denis » 23 mars 2007, 03:26


Salut Claude,

Vous dites :
Des humains extraterrestres ont annulé la domination des reptiles pour que les mammifères se dévellopent jusqu'à leur apogée : les terriens.
Vous y croyez vraiment, à cette poésie délirante ? Des homo sapiens extraterrestres, il y a 65 millions d'années, auraient dévié une météorite vers le Yucatan ? Bigre !

Vous dites aussi :
La naissance du Terrien fut le moment où la nature de métamatière l'ayant trouvé apte à porter à terme des gestations d'esprits la doté d'intelligence.
Votre façon de le dire suggère fortement que vous faites une distinction nette entre "intelligence" et "pas d'intelligence". Vous y mettez une dichotomie. Un " on / off ". Moi, je vois ça en continu.

Ce qui me ramène à ma question d'avant, à laquelle vous n'avez fait que semblant de répondre. Je la repose autrement.

Image

Considérez les 3 intervalles temporels~évolutifs suivants :

A) Depuis les premières cellules jusqu'à la formes D (pierre taillée).

B) Entre les formes E (pierre taillée) et H (feu).

C) Entre I (feu) et aujourd'hui.

Logiquement, le fameux moment dont vous parlez, il a bien dû se placer chronologiquement quelque part. Selon vous, est-il dans l'intervalle A, dans B ou dans C. Logiquement, au moins un de ces trois intervalles devrait avoir plus qu'une chance sur 3 de le contenir, votre fameux moment ponctuel où l'intelligence a surgi.

Je ne vous demande pas si vous le savez, je vous demande simplement de déclarer votre cas de figure de vraisemblance maximale, celui ou vous estimez que votre théorie coince le moins.

Pour voir si elle coince ou pas, votre théorie, aussi bien commencer par le cas de figure où vous pensez qu'elle coince le moins.

Selon vous, est-ce plus probablement dans A, dans B ou dans C ?

:) Denis
Dernière modification par Denis le 23 mars 2007, 03:32, modifié 1 fois.
Les meilleures sorties de route sont celles qui font le moins de tonneaux.

Claude De bortoli
Messages : 512
Inscription : 26 juil. 2006, 03:18

Re: Du boulot pour les psy

#54

Message par Claude De bortoli » 23 mars 2007, 03:29

Hallucigenia a écrit :Vous n'êtes pas le premier à croire "avoir tout compris", et vous n'êtes pas le dernier. Tous avant vous se sont plantés, vous vous plantez, et d'autres se planteront bientôt.
Non, je ne suis pas le premier et ne serais pas le dernier.

La Croyance est évolutive.

D'autres chercheurs en Croyance viendront en leur temps faire évoluer l'intelligence des terriens jusqu'à ce que leur intelligence soit à la hauteur de l'intelligence maximum des esprits. Les terriens ne se reproduiront plus d'instinct mais d'intelligence et disparaîtront !

T'as rien compris ! c'est pas grave ! je t'aimes quand même. J'aime mes frères et soeurs terriens. :)

Claude De bortoli
Messages : 512
Inscription : 26 juil. 2006, 03:18

Re: Du boulot pour les psy

#55

Message par Claude De bortoli » 23 mars 2007, 03:32

Hallucigenia a écrit :Les idées que vous présentez sont des symptômes de dérèglement mental, en aucun cas des indices de "nouvelle vérité universelle".
C'est le lot de ceux qui découvre ; fous ou génies ?? :)

Claude De bortoli
Messages : 512
Inscription : 26 juil. 2006, 03:18

Re: Du boulot pour les psy

#56

Message par Claude De bortoli » 23 mars 2007, 03:35

Hallucigenia a écrit :Consultez les messages de "GUERRERO" ou mieux encore, de "Antoll MA". Ils ont la même démarche que vous, ils prêchent leur vérité, et ils ont besoin d'oreilles. Mais vous serez mieux compris et accueilli chez un psy que sur des forums par des intervenants anonymes (et ici sceptiques de surcroît).
La Croyance est un "marché" ouvert à la concurence.

L'intelligence que dégage les croyances fait la différence entre le génie et le charlatan ! :)

Claude De bortoli
Messages : 512
Inscription : 26 juil. 2006, 03:18

Re: Je suis de même farine que ma chatte

#57

Message par Claude De bortoli » 23 mars 2007, 03:37

Raphaël a écrit :Et les méta-chats, eux, comment ils font ?
Les animaux et les végétaux connaissent la Mort. Ils meurent et puis plus rien !

Seuls les humains sont éternels. Ils se voient vivre dans la nature de métamatière après la mort de leur corps de matière.

Claude De bortoli
Messages : 512
Inscription : 26 juil. 2006, 03:18

Re: "La vie, la mort" : Dieu et autres foutaises..

#58

Message par Claude De bortoli » 23 mars 2007, 03:44

Hallucigenia a écrit :
Claude De bortoli a écrit : L'évolution humaine a besoin de voir où elle va pour planifier son avancement.
Avec ce genre de croyance on va droit dans le mur.
Avec la Science seule on y va pas dans le mur ; on y est en plein dedant !

La Croyance et la Science doivent s'entendre pour faire évoluer durablement les humains. La science en tant que moteur de l'évolution. La Croyance en tant que gouvernail.

Claude De bortoli
Messages : 512
Inscription : 26 juil. 2006, 03:18

Re: "La vie, la mort" : Dieu et autres foutaises..

#59

Message par Claude De bortoli » 23 mars 2007, 03:46

Hallucigenia a écrit :L'humain croit dès sa plus tendre enfance.
Vous devriez vous renseigner un peu, vous constateriez que c'est faux...[/quote]


Je suis très bien renseigné !

Je puises à la source de l'intelligence : la nature de métamatière !

Vous puisez à la source de l'instinct : la nature de matière !

Claude De bortoli
Messages : 512
Inscription : 26 juil. 2006, 03:18

Re: "La vie, la mort" : Dieu et autres foutaises..

#60

Message par Claude De bortoli » 23 mars 2007, 03:53

Hallucigenia a écrit :
Claude De bortoli a écrit :
Un seul remède : recommencer à croire ! ;)
De préférence à votre prêche, huh ?
Non, pas forcement ! Croyez à n'importe quelle croyance mais croyez ; c'est bon pour la santé morale !

Croyez à votre "une espèce de néant global et définitif. Neutre" si vous voulez mais croyez ! Ca fait un bien fou !

Amicalement !

Claude :)

Claude De bortoli
Messages : 512
Inscription : 26 juil. 2006, 03:18

Re: Vous jouez sur les mots

#61

Message par Claude De bortoli » 23 mars 2007, 03:54

Hallucigenia a écrit :Vous faîtes dans la religion ou dans la science-fiction ? Je vous sens hésitant...
Mon domaine d'action est la Croyance.

Claude De bortoli
Messages : 512
Inscription : 26 juil. 2006, 03:18

Re: C'est A, B ou C ?

#62

Message par Claude De bortoli » 23 mars 2007, 04:04

Denis a écrit :Vous dites :
Des humains extraterrestres ont annulé la domination des reptiles pour que les mammifères se dévellopent jusqu'à leur apogée : les terriens.
Vous y croyez vraiment, à cette poésie délirante ? Des homo sapiens extraterrestres, il y a 65 millions d'années, auraient dévié une météorite vers le Yucatan ? Bigre !
Oui, j'y crois. J'en suis même sûr !

L'explication de la disparition brutale des dinosaures par une intevention humaine est un des résultat de la découverte de l'univers de métamatière par la Croyance.

Des humains extraterrestres ont annulé la domination reptilienne pour faire naître une nouvelle fratrie hulmaine dans le but d'éterniser l'espèce humaine.

Ces humains extraterrestres ont dévié des météorites de bon calibre, ni trop petites pour avoir l'effet escompé, ni trop grosses qui anéantiraient toute vie sur Terre.

Le bon calibre des météorite ! Voilà une intervention typique de l'intelligence humaine !! :)

Claude De bortoli
Messages : 512
Inscription : 26 juil. 2006, 03:18

Re: C'est A, B ou C ?

#63

Message par Claude De bortoli » 23 mars 2007, 04:12

Denis a écrit :Vous dites aussi :
La naissance du Terrien fut le moment où la nature de métamatière l'ayant trouvé apte à porter à terme des gestations d'esprits la doté d'intelligence.
Votre façon de le dire suggère fortement que vous faites une distinction nette entre "intelligence" et "pas d'intelligence". Vous y mettez une dichotomie. Un " on / off ". Moi, je vois ça en continu.
Vous analysez au regard de la Science. J'analyses au regard de la Croyance. Nous ne sommes pas incompatibles. Nous sommes complémentaires.

Le Terrien en gestation, lorsqu'il était australopitèque, vivait seulement d'instinct comme tous les mammifères.

Il se diffère des animaux au moment où il est doté d'intelligence par la nature de métamatière. C'est la naissance du Terrien

Claude De bortoli
Messages : 512
Inscription : 26 juil. 2006, 03:18

Re: C'est A, B ou C ?

#64

Message par Claude De bortoli » 23 mars 2007, 04:20

Denis a écrit :Ce qui me ramène à ma question d'avant, à laquelle vous n'avez fait que semblant de répondre. Je la repose autrement.

Image

Considérez les 3 intervalles temporels~évolutifs suivants :

A) Depuis les premières cellules jusqu'à la formes D (pierre taillée).

B) Entre les formes E (pierre taillée) et H (feu).

C) Entre I (feu) et aujourd'hui.
Je vous ai répondu au regard de la Croyance.

Je veux bien participer à votre jeu scientifique !! A

Jean-Francois
Modérateur
Modérateur
Messages : 23517
Inscription : 03 sept. 2003, 02:39

Re: Je suis de même farine que ma chatte

#65

Message par Jean-Francois » 23 mars 2007, 08:59

Claude De bortoli a écrit :La Croyance a ses méthodes d'explication
Pas spécialement. C'est le croyant qui une tendance à croire que ses explications personelles procèdent d'"une méthode". Et, souvent, moins la réflexion est structurée, moins le croyant ne s'aperçoit combien il manque de "méthode".
C'est découverte majeure en Croyance rend les évangiles obsolètes. Je n'ai pas dis faux, j'ai dis obsolètes ; dépassés par l'évolution humaine.
A mon avis, votre philophobie est obsolète avant d'avoir eu le moindre impact. "Obsolète" dans une acception régulière, pas dans votre acception très personnelle.

Personnellement, je pense que "[s]i l'on [tente d'apporter] des preuves matérielles à une croyance" elle a plus de chance d'être trop évidemment ridicule qu'obsolète. D'un autre côté, c'est le seul moyen de savoir s'il y a une once de vrai dans cette croyance.

C'est sans doute pas important dans votre cas. Les prêcheurs habités par la Vérité (puisée à la source) ne doutent pas. Et, il y a sûrement des gens qui apprécieront votre philophobie délirante.
Je suis le fidèle représentant de la nature de métamatière chez les terriens
Ca se soigne, vous savez.

Jean-François
“The more implausible the hypothesis — telepathy, aliens, homeopathy — the greater the chance that an exciting finding is a false alarm, no matter what the P value is.” (Nuzzo R (2014) Nature 506:150)

Avatar de l’utilisateur
Denis
Modérateur
Modérateur
Messages : 19151
Inscription : 03 sept. 2003, 17:22

Oxymoron carabiné

#66

Message par Denis » 23 mars 2007, 15:27


Salut Claude,

Vous dites :
Denis a écrit :Vous y croyez vraiment, à cette poésie délirante ? Des homo sapiens extraterrestres, il y a 65 millions d'années, auraient dévié une météorite vers le Yucatan ? Bigre !
Oui, j'y crois. J'en suis même sûr !

L'explication de la disparition brutale des dinosaures par une intevention humaine est un des résultat de la découverte de l'univers de métamatière par la Croyance.
Une découverte par la croyance ! Rarement rencontré un oxymoron aussi tordu.

Et à un type qui prétendrait avoir découvert par la croyance que la Lune est en fromage, que répondriez-vous ? Sa "preuve" est pourtant exactement de même farine que la vôtre.

Vous faites de la poésie. Ça ne joue pas du tout dans l'axe vrai-faux. Ça joue plutôt dans l'axe plaisant-déplaisant et c'est question de goût. Si vos élucubrations fiévreuses vous rendent la vie plus agréable, perdez-vous y de bon coeur, mais, de grâce, n'espérez pas être pris au sérieux par des gens qui n'admettent pas les "découvertes par croyance".

Où en serait-on si toutes les "découvertes par croyance" de tout le monde étaient admises comme vérités par tout le monde ? Je suppose que la Terre serait à la fois plate et ronde. Misère !
Claude a écrit :Ces humains extraterrestres ont dévié des météorites de bon calibre, ni trop petites pour avoir l'effet escompé, ni trop grosses qui anéantiraient toute vie sur Terre.

Le bon calibre des météorite ! Voilà une intervention typique de l'intelligence humaine !!
Et la comète Shoemaker-Levy 9, qui a heurté Jupiter en 1994, pensez vous qu'elle a été déviée par des homo sapiens extraterrestres ?

Heureusement qu'on a la croyance, pour trancher. :roll:
Claude a écrit :
Denis a écrit :Ce qui me ramène à ma question d'avant, à laquelle vous n'avez fait que semblant de répondre. Je la repose autrement.

Image

Considérez les 3 intervalles temporels~évolutifs suivants :

A) Depuis les premières cellules jusqu'à la formes D (pierre taillée).

B) Entre les formes E (pierre taillée) et H (feu).

C) Entre I (feu) et aujourd'hui.
Je vous ai répondu au regard de la Croyance.

Je veux bien participer à votre jeu scientifique !! A
Va pour le A. Ainsi donc, selon vous, le moment où l'intelligence a surgi se situe quelque part entre la cellule et l'homo habilis, dont la capacité crânienne faisait environ 600 cm³, moins de la moitié de la nôtre.

Va pour le A. Poursuivons. Découpons l'intervalle A comme suit :

A1 : Entre la cellule et le premier poisson.
A2 : Entre le premier poisson et le premier reptile.
A3 : Entre le premier reptile et le premier mammifère.
A4 : Entre le premier mammifère et le premier primate.
A5 : Entre le premier primate et l'australopithèque.
A6 : Entre l'australopithèque et l'homo habilis.

Même question qu'avant : parmi ces six intervalles, quel est celui lors duquel s'est produit LE fameux moment où l'intelligence est apparue ? Entre A1, A2, ..., A6, quel est votre cas de figure de vraisemblance maximale ?

Encore une question. Si (disons, via une machine à voyager dans le temps, par magie ou autrement), on amenait à notre époque un enfant homo habilis, pensez vous qu'on pourrait aussi aisément lui enseigner le piano (ou le calcul intégral) qu'à un enfant homo sapiens contemporain ?

Mois, je suis convaincu que NON. Ses aptitudes mentales seraient intermédiaires entre celles d'un chimpanzé et les nôtres, à peu près de la même façon que les capacités mentales d'un chimpanzé sont à peu près intermédiaires entre celles d'un chat et les nôtres.

C'est continu, le niveau d'intelligence. Elle est là, votre erreur principale. Inutile de croire le contraire, même à tour de bras.

:) Denis
Dernière modification par Denis le 23 mars 2007, 17:41, modifié 1 fois.
Les meilleures sorties de route sont celles qui font le moins de tonneaux.

Avatar de l’utilisateur
ti-pol
Messages : 798
Inscription : 01 nov. 2006, 00:01

Re: Oxymoron carabiné

#67

Message par ti-pol » 23 mars 2007, 16:11

Denis a écrit :C'est continu, le niveau d'intelligence. Elle est là, votre erreur principale. Inutile de croire le contraire, même à tour de bras.
:) Denis
Bon ben dans ce cas parlons donc du moment ou l'intelligence s'est vue consciente.
Pour simple concordance
que croyance
sans conscience
n'a d'égale que science
sans intelligence.

:rengaine:
~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~
L'ennui dans ce monde, c'est que les idiots sont sûrs d'eux et les gens sensés pleins de doutes.
~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~

Avatar de l’utilisateur
Denis
Modérateur
Modérateur
Messages : 19151
Inscription : 03 sept. 2003, 17:22

Ça aussi, c'est continu

#68

Message par Denis » 23 mars 2007, 17:35


Salut ti-poil,

Tu dis :
Bon ben dans ce cas parlons donc du moment ou l'intelligence s'est vue consciente.
Ça aussi, c'est continu. Même que l'intensité de la conscience fluctue d'une minute à l'autre chez un même individu.

:) Denis
Les meilleures sorties de route sont celles qui font le moins de tonneaux.

Avatar de l’utilisateur
ti-pol
Messages : 798
Inscription : 01 nov. 2006, 00:01

Re: Ça aussi, c'est continu

#69

Message par ti-pol » 23 mars 2007, 18:55

Denis a écrit : Salut ti-poil,

Tu dis :
Bon ben dans ce cas parlons donc du moment ou l'intelligence s'est vue consciente.
Ça aussi, c'est continu. Même que l'intensité de la conscience fluctue d'une minute à l'autre chez un même individu.

:) Denis
Denis,Denis,Denis, je te somme d'arreter de te torde sinon tu vas finir par te casser.

Homo sapiens sapiens (l'homme qui sait qu'il sait) Ceci te dit quelques chose?
Alors la croyance n'a t'elle pas émergée au alentour de ce moment?
~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~
L'ennui dans ce monde, c'est que les idiots sont sûrs d'eux et les gens sensés pleins de doutes.
~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~

Avatar de l’utilisateur
Denis
Modérateur
Modérateur
Messages : 19151
Inscription : 03 sept. 2003, 17:22

C'est encore continu

#70

Message par Denis » 23 mars 2007, 20:07


Salut ti-poil,

Tu dis :
je te somme d'arreter de te torde sinon tu vas finir par te casser.
Somme-moi tant que tu veux. Tant que tu ne m'assommes pas, ça peut aller.

Tu dis aussi :
Homo sapiens sapiens (l'homme qui sait qu'il sait) Ceci te dit quelques chose?
Alors la croyance n'a t'elle pas émergée au alentour de ce moment?
De quel moment parles-tu ? Et de quelle croyance parles-tu ?

Ma chatte en a probablement des zillions de petites croyances bêbêtes sur plein de petits sujets, probablement encore plus bêbêtes que tes croyances à toi, ce qui n'est pas un mince exploit.

Entre une micro-idée, une mini-idée, une petite idée, une idée moyenne, une grosse idée et une énorme idée, où mets-tu la coupure qui sépare les idées des non-idées ?

Pareil entre une micro-croyance, une mini-croyance, une petite croyance, une croyance moyenne, une grosse croyance et une énorme croyance.

Réaliser qu'on existe, c'est un cas particulier de "réaliser X" et ce n'est pas un plus grand exploit que réaliser l'alternance du jour et de la nuit ou réaliser que quand on saute en bas du frigo, ça pince le dessous des pattes.

Et il y a des choses beaucoup plus difficiles à réaliser que sa propre existence. Par exemple, réaliser que le produit, sur tous les nombres premiers, de p²/(p²-1) donne exactement (pi)²/6.

Pour un X arbitraire et particulier (comme sa propre existence), pourquoi y aurait-il une coupure "de nature" entre ceux qui réalisent X et ceux qui ne le réalisent pas ? Pourquoi ne pas prendre un autre X, comme "1+1 = 2" ?

Sans compter que, réaliser X, ça peut se faire à plein de niveaux. On peut le réaliser ultra-confusément, le réaliser confusément, le réaliser un peu, le réaliser moyennement, le réaliser clairement ou le réaliser ultra-clairement.

Est-il plus méritoire de réaliser~comprendre confusément une réalité compliquée ou réaliser~comprendre clairement une réalité simple ? Moi, je pense que ça se vaut.

Par contre, j'admets que comprendre clairement une réalité compliquée demande plus d'acquis+inné que comprendre confusément une réalité simple.

:) Denis
Les meilleures sorties de route sont celles qui font le moins de tonneaux.

Avatar de l’utilisateur
ti-pol
Messages : 798
Inscription : 01 nov. 2006, 00:01

Re: C'est encore continu

#71

Message par ti-pol » 23 mars 2007, 21:02

Denis a écrit :
Somme-moi tant que tu veux. Tant que tu ne m'assommes pas, ça peut aller.
Je te somme d'arreter de jouer au sniper fou de mauvaise foi.:sniper:
De quel moment parles-tu ? Et de quelle croyance parles-tu ?
De la meme que Claude c'est a dire celle-ci.
Ma chatte en a probablement des zillions de petites croyances bêbêtes sur plein de petits sujets, probablement encore plus bêbêtes que tes croyances à toi, ce qui n'est pas un mince exploit.
......................... :haha:............................:chat:
~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~
L'ennui dans ce monde, c'est que les idiots sont sûrs d'eux et les gens sensés pleins de doutes.
~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~

Avatar de l’utilisateur
Ubu
Messages : 472
Inscription : 10 déc. 2006, 10:59

#72

Message par Ubu » 23 mars 2007, 21:10

À Denis,

N'empêche qu'il y a une différence absolue entre l'absence de psychisme et la présence du psychisme. À moins qu'on dise, comme Diderot, que le psychisme est coextensif à la matière.

Le psychisme est donc (selon moi) une propriété émergente.

My_Clone_is_rich

#73

Message par My_Clone_is_rich » 23 mars 2007, 22:12

Ubu a écrit :N'empêche qu'il y a une différence absolue entre l'absence de psychisme et la présence du psychisme. À moins qu'on dise, comme Diderot, que le psychisme est coextensif à la matière. Le psychisme est donc (selon moi) une propriété émergente.
Bien entendu que c'est émergeant, et même vachement : Biologiquement, psychisme n'est qu'un terme posé sur des processus nerveux. Il a un rapport direct au système nerveux et connexions "nerveuses" en fonctionnement. C'est la seule compréhension connue, commune, et rationnellement acceptable pour l'instant à la notion de "psychisme".
Le psychisme de l'homme est sans aucun doute plus complexe que celui du lombric, mais n'est pas apparu chez l'homme. Il a seulement hérité ces processus dits "psychisme" de ses lointains ancêtres (ancêtres communs à la chatte de Denis qui a elle aussi un psychisme hautement complexe, à moins qu'elle ne soit empaillée - car dans ce cas, elle en a plus.)

Diderot pouvait bien penser ce qu'il veut et tu peux l'interpréter comme cela te chante. Il reste qu'un organisme clapsé (à titre d'exemple) n'a pas un psychisme bien fonctionnel, et qu'un cactus vivant encore moins puisqu'il n'a pas de système nerveux. Ca plaide en faveur de ton émergence, non ? Cool, j'en suis ravi.
Cot cot a écrit :Homo sapiens sapiens (l'homme qui sait qu'il sait) Ceci te dit quelques chose?
Non, mais ça me rappelle que tu es un cot-cot. Le nom scientifique de l'espèce n'est pas toujours un critère consistant. Souvent pas du tout.
Homo erectus n'est pas le premier hominien érigé, ni le seul, et Homo habilis ne fut pas le premier homme habile, ni le seul. D'ailleurs, Homo sapiens sapiens <=> "Homme sage sage", voire "Homme qui pense qui pense", et non pas "Homme qui sait qu'il sait"...

Arf, je t'adore. T'es un surdoué de la connerie.

Avatar de l’utilisateur
ti-pol
Messages : 798
Inscription : 01 nov. 2006, 00:01

#74

Message par ti-pol » 23 mars 2007, 22:54

My_Clone_is_rich a écrit : Le nom scientifique de l'espèce n'est pas toujours un critère consistant. Souvent pas du tout.
Homo erectus n'est pas le premier hominien érigé, ni le seul, et Homo habilis ne fut pas le premier homme habile, ni le seul. D'ailleurs, Homo sapiens sapiens <=> "Homme sage sage", voire "Homme qui pense qui pense", et non pas "Homme qui sait qu'il sait"...
Ti_coune réclame l'inconsistance du nom scientifique et de cette inconsistance en déduit une consistance pour étaler "homme qui pense qui pense"

Je suis l'homme "qui sait qu'il sait" que tu a toute l'inconsistance d'un ti-coune consistant.

Soit sage sage et tais toi.
~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~
L'ennui dans ce monde, c'est que les idiots sont sûrs d'eux et les gens sensés pleins de doutes.
~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~

Avatar de l’utilisateur
Denis
Modérateur
Modérateur
Messages : 19151
Inscription : 03 sept. 2003, 17:22

Il faut mettre le point zéro à zéro.

#75

Message par Denis » 24 mars 2007, 01:00


Salut Ubu,

Tu dis :
il y a une différence absolue entre l'absence de psychisme et la présence du psychisme.
(...)
Le psychisme est donc (selon moi) une propriété émergente.
Plutôt d'accord mais je le dirais un peu autrement.

Je remplacerais "psychisme" par "espace subjectif" ou par "spasme subjectif de vivre". Ça a bien l'air d'avoir l'allure d'une propriété émergente.

Mais, dans une propriété émergente, le seul endroit où il peut y avoir une différence absolue, c'est au point zéro, pas en pleine lancée.

Tiens, une métaphore~comparaison idiote : imagine une grande pièce dans le noir, pleine d'objets. Au milieu de la pièce, il y a une ampoule électrique avec "dimmer". Quand le réglage est dans les milliwatts, on ne voit pratiquement rien, et strictement rien à plus d'un mètre de la lampe. Quand le réglage est dans les centiwatts, on voit au niveau du chat. Dans les déciwatts, on voit comme nous.

Le seul endroit où on peut placer la "différence absolue" dont tu parles, c'est au point zéro, quand il n'y a pas de courant, pas de lampe ou pas de cerveau.

Grosso modo et métaphoriquement, bien sûr.

Pour le reste, je suis tout à fait dans les ondes de MCIR.

Toi, mets-tu le point zéro ailleurs qu'à zéro ?

:) Denis

P.S. pour MCIR : Non, ma chatte n'est pas empaillée mais le sera sûrement si elle meurt avant moi. Nous avons même une entente de réciprocité, là-dessus.
Les meilleures sorties de route sont celles qui font le moins de tonneaux.

Répondre

Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit