Créationnisasioniturisationitivité

Le débat infini se poursuit ici
Répondre
Avatar de l’utilisateur
Magicfingers
Messages : 486
Inscription : 23 févr. 2004, 13:15

Créationnisasioniturisationitivité

#1

Message par Magicfingers » 23 févr. 2004, 20:05

En demandant ce qui motive des gens à élaborer un édifice aux fondations de gélatine comme le créationnisme, j'ai eu pour seul réponse les récits bibliques. Un roman oriental dégoutant trufflé d'absurdités et d'incohérences sensé avoir été écrit de la main même de l'éternel notre dieu! Comment est-ce possible que des gens peuvent accorder le moindre crédit à un tel roulot de papier-cul usé aussi puant de contre-réalités. :x

J'entend souvent des gens me dire qu'il y a du bon et beaucoup de vrai dans la bibe et les évangiles... On pourrait en dire tout autant d'un roman d'horreur de stephen King ou tiens... De *Mein Kampf, tant qu'a y être.

Si seulement on y trouvais des arguments du genre: "La science très bavarde sur les "comments est-ce fait", demeure silencieuse sur le pourquoi ". Pourquoi existons-nous, pourquoi la vie, pourquoi la mort, pourquoi la douleur, la souffrance, la frustration continuelle, pourquoi l'ignorance crasse et pourquoi semble-t-elle encouragée délibérément par une certaine élite politico-économique des pays occidentaux?
Mais non! Nous avons droit plutot à des attaques en règle contre ce que ces idiots confondent avec du dogmatisme! :(

Je me demande parfois s'il ne serait pas moins incroyable de rencontrer
un tyranosaure rex par un soleil brulant du jour de l'an, que n'est le fait qu'il y est encore des gens en occident pour croire une seconde que la terre et le ciel eut été créé il y a 6000 ans en 6 jours et que le 7eme...:|

* N'a jamais été mis à l'index par le vatican :shock:
Si vous etes pas content de c'que j'dis ben... Tant pis!

Avatar de l’utilisateur
Denis
Modérateur
Modérateur
Messages : 19106
Inscription : 03 sept. 2003, 17:22

Citation songée

#2

Message par Denis » 23 févr. 2004, 21:15


Salut Magicfingers,

Concernant la Bible, nous avons sensiblement le même point de vue.

J'aime pas mal votre citation de Claudel. Elle invite à se demander de quoi se doutent les autres.

Denis

Avatar de l’utilisateur
Magicfingers
Messages : 486
Inscription : 23 févr. 2004, 13:15

#3

Message par Magicfingers » 23 févr. 2004, 21:33

Bien que je n'ais à peu près pas de formation scientifique dans quelque domaine que ce soit, je ne suis pas sans savoir que les religions du type révélée ont contribués à prolonger l'antiquité jusqu'à l'aube du 17e siècle.
Il y a cependant une chose que je reconnais comme utile dans ce néo-obscurantisme: Cela nous force à ne rien prendre pour aquis, à ne pas nous assoir sur nos lauriers. Une sorte de dynamique engendrée sans le savoir par les opportunistes du crédule-business.

Ciao :wink:
Si vous etes pas content de c'que j'dis ben... Tant pis!

ti-poil
Messages : 3573
Inscription : 02 déc. 2003, 17:27

Re: Citation songée

#4

Message par ti-poil » 23 févr. 2004, 21:56

Denis a écrit : Salut Magicfingers,

Concernant la Bible, nous avons sensiblement le même point de vue.

J'aime pas mal votre citation de Claudel. Elle invite à se demander de quoi se doutent les autres.

Denis

Ben voyons Denis, ils doutent des sceptiques.

Avatar de l’utilisateur
Denis
Modérateur
Modérateur
Messages : 19106
Inscription : 03 sept. 2003, 17:22

Une fois n'est pas coutume

#5

Message par Denis » 24 févr. 2004, 00:00


Salut ti-poil,

Tu m'as mal compris. Une fois n'est pas coutume.

Je n'ai pas demandé de quoi doutaient les non-sceptiques. J'ai demandé de quoi ils se doutaient.

Claudel n'a pas écrit : "Le sceptique est un homme qui ne doute de rien". Il a plutôt écrit : "Le sceptique est un homme qui ne se doute de rien".

Nuance.

Je repose donc ma question.

De quoi se doutent les gens qui ne sont pas sceptiques?

Si une caractéristique des sceptiques est de ne se douter de rien, je suppose que les non-sceptiques se doutent de quelque chose. De quoi?

Denis

Avatar de l’utilisateur
Magicfingers
Messages : 486
Inscription : 23 févr. 2004, 13:15

S'ils ont la capacité de douter...

#6

Message par Magicfingers » 24 févr. 2004, 01:20

Ils doivent bien se douter que quelque chose cloche avec leur croyances sinon, ils doivent se douter que nous puissions douter de leur capacité à émettre des doutes sur leurs croyances; ce qui revient au même.:?

Pour tuer le doute sans avoir à vérifier :idea: , il faut s'auto-flageller, s'émasculer, se frotter les incisives sur le ciment jusqu'au gencives, mettre le feu à sont cul après l'ingestion d'une gigantesque quantité de fêves au lard, de flageolets, de lentilles vertes et rouges arrosé d'un 2 litres de pepsi fraichement débouché, se masturber devant une photo de mère Thérèsa avec un gand de crin trufflé d'aiguilles et aspergé d'alcool isopropylique à 90% (avant émasculation bien sûr), et en dernier lieu si le doute persiste, avaler 3 KG de détergent à lessive de marque "Artic Power" suivi de 4 gallons US de sirop d'érable "Aunt Gemima", descendre les marches de l'oratoire Saint-Josèphe sur un vélo de montagne sans pneus, sans selle et sans freins. Recommencer la descente autant de fois que nécéssaire. Vous remarquerer alors que le doute a tendance vouloir disparaitre. Continuez! Vous vaincrez le doute que le démon :twisted: a introduit en votre âme et conscience.
Si vous etes pas content de c'que j'dis ben... Tant pis!

Avatar de l’utilisateur
Denis
Modérateur
Modérateur
Messages : 19106
Inscription : 03 sept. 2003, 17:22

Recette inopérante

#7

Message par Denis » 24 févr. 2004, 02:26


Salut Magicfingers,

Vous n'avez pas vraiment répondu à ma question. Vous m'avez plutôt donné une recette pour se guérir du doute.

Elle ne marche pas, cette recette. Je le sais, je l'ai déjà essayée, au complet, avec 24 autres sceptiques, il y a 10~12 ans.

Denis

Jean-Francois
Modérateur
Modérateur
Messages : 23098
Inscription : 03 sept. 2003, 02:39

Re: Une fois n'est pas coutume

#8

Message par Jean-Francois » 24 févr. 2004, 04:00

Denis a écrit :Salut ti-poil,
Tu m'as mal compris. Une fois n'est pas coutume.
Tu emploies des mots de plus de deux syllabes, pas étonnant. Me semble que quand tu t'en tenais à "oui", "non", "beurk", il saisissait correctement.

Jean-François

Avatar de l’utilisateur
Magicfingers
Messages : 486
Inscription : 23 févr. 2004, 13:15

Re: Recette inopérante

#9

Message par Magicfingers » 24 févr. 2004, 11:31

Denis a écrit : Salut Magicfingers,

Vous n'avez pas vraiment répondu à ma question. Vous m'avez plutôt donné une recette pour se guérir du doute.

Elle ne marche pas, cette recette. Je le sais, je l'ai déjà essayée, au complet, avec 24 autres sceptiques, il y a 10~12 ans.

Denis
Dois-je en conclure que vous n'avez plus de pénis, que vous avez le scrotum farci d'aiguilles et l'arrière train catastrophé?

Je pense que je vais changer de citation car je ne saurais répondre à votre question étant moi-même plutot septique!
Si vous etes pas content de c'que j'dis ben... Tant pis!

Jean-Francois
Modérateur
Modérateur
Messages : 23098
Inscription : 03 sept. 2003, 02:39

Re: Recette inopérante

#10

Message par Jean-Francois » 24 févr. 2004, 11:50

Magicfingers a écrit :Je pense que je vais changer de citation car je ne saurais répondre à votre question étant moi-même plutot septique!
La réponse a sûrement trait à la vie (édifiante) de Paul Claudel. Le frère de Camille a eu une adolescence dissipée, frôlant dangereusement l'athéisme. Un beau soir de Noël (1886), alors qu'il était entré dans Notre-Dame de Paris (me semble) passablement beurré (euphémisme?) et attiré par la lumière, il a connu l'illumination mystique près d'une colonne*. Après, il a fini quasi-bigot (ce qui n'est pas rigolo).

Donc, ce dont les sceptiques ne se doutent pas c'est que Dieu remplace magistralement l'alcool (ou l'aspirine, selon qu'Il est pris le soir ou le matin)... tout en causant une très forte addiction.

Jean-François

* Il avait environ 18 ans. D'ailleurs, l'emplacement exact de la conversion de saint... oups, de Paul Claudel est indiqué par une plaque commémorative**.
** C'est pas des céhoenneries, on ne plaisante pas avec ces choses-là: "A la droite de l’autel, sur le pilier, une plaque atteste le procès en réhabilitation de Jeanne d’Arc et aussi la conversion au catholicisme de Paul Claudel, le 25 décembre 1886 a l’âge de 18 ans (voir photo)"***
*** Fin de la parenthèse culturelle.
Dernière modification par Jean-Francois le 24 févr. 2004, 12:23, modifié 1 fois.

José K.
Messages : 1386
Inscription : 05 sept. 2003, 12:06

#11

Message par José K. » 24 févr. 2004, 11:57

JF:
>Donc, ce dont les sceptiques ne se doutent pas c'est que Dieu remplace
>magistralement l'alcool (ou l'aspirine, selon qu'Il est pris le soir ou le
>matin)... tout en causant une très forte addiction.

Il y a un exemple plus près de nous: Bush Jr prétend aussi avoir été
sauvé de l'alcool satanique et pire, par Dieu. Certains prétendent (de
très mauvaises langues) qu'il aurait mieux fait de rester alcoolique.
"The skeptic does not mean him who doubts, but him who investigates or researches, as opposed to him who asserts and thinks that he has found."
--Miguel de Unamuno, “My Religion,” Essays and Soliloquies (1924).

Avatar de l’utilisateur
Magicfingers
Messages : 486
Inscription : 23 févr. 2004, 13:15

#12

Message par Magicfingers » 24 févr. 2004, 12:13

>Certains prétendent (de très mauvaises langues) qu'il aurait mieux fait de rester alcoolique.


Dieu est un sale enfoiré de connard de merde qui aurait intérêt à se noyer dans un océan de Jack Daniels :twisted:
Si vous etes pas content de c'que j'dis ben... Tant pis!

José K.
Messages : 1386
Inscription : 05 sept. 2003, 12:06

#13

Message par José K. » 24 févr. 2004, 12:16

Magicfingers a écrit :>Dieu est un sale enfoiré de connard de merde qui aurait intérêt à se noyer dans un océan de Jack Daniels :twisted:
... S'il existe, bien entendu.
"The skeptic does not mean him who doubts, but him who investigates or researches, as opposed to him who asserts and thinks that he has found."
--Miguel de Unamuno, “My Religion,” Essays and Soliloquies (1924).

Avatar de l’utilisateur
Magicfingers
Messages : 486
Inscription : 23 févr. 2004, 13:15

à sa place, j'y penserais à 2 fois avant d'exister

#14

Message par Magicfingers » 24 févr. 2004, 13:21

Hé bien! Qu'il me sortes un petit singe du cul si dieu existe!

En passant comme çà, vous connaissez l'histoire du crapaud dans le front de G.W.? Dans sa jeunesse avant d'être entré dans l'armée de l'air et d'en resortir comme déserteur, G.W. avait un crapaud dans le front. Oui oui! Un crapaud!

Un jour quelqu'un lui en fit la remarque mais, aucune réponse de G.W. non! C'est plutot le crapaud :shock: qui, quelque peu exaspéré, prend la parole et explique que tout à commencé avec une insignifiante irruption cutané près de son anus qui, bon an mal an, se développera pour former cette répugnante protubérance. Plus tard le crapaud se suicidera en s'aspergeant de "compound W" et les USA auront pour président une grosse vérrue de crapaud membre du Skull & Bones. :D
Si vous etes pas content de c'que j'dis ben... Tant pis!

Têteux
Messages : 21
Inscription : 19 févr. 2004, 16:47

#15

Message par Têteux » 24 févr. 2004, 15:52

José K. a écrit :... S'il existe, bien entendu.
Cela va de soi José. Merci.

Têteux.

ti-poil
Messages : 3573
Inscription : 02 déc. 2003, 17:27

Re: Une fois n'est pas coutume

#16

Message par ti-poil » 24 févr. 2004, 23:04

Denis a écrit : Salut ti-poil,

Tu m'as mal compris. Une fois n'est pas coutume.

Je n'ai pas demandé de quoi doutaient les non-sceptiques. J'ai demandé de quoi ils se doutaient.

Claudel n'a pas écrit : "Le sceptique est un homme qui ne doute de rien". Il a plutôt écrit : "Le sceptique est un homme qui ne se doute de rien".

Nuance.

Je repose donc ma question.

De quoi se doutent les gens qui ne sont pas sceptiques?

Si une caractéristique des sceptiques est de ne se douter de rien, je suppose que les non-sceptiques se doutent de quelque chose. De quoi?

Denis


Denis,

Remarque que la question est biaise comme tu l'as mentionne"la perfection n'existe pas (soit d'un cote comme de l'autre.)

Je te repondrai ceci: Les sceptiques n'e se doutent pas de ce qui leurs pendent au bout du nez ou ne voit pas plus loin que leur bout de nez.

De meme les non-sceptiques se doute de ce que les sceptique se doute de rien.

Pas trop evident si t'a compris quelques chose"je te felicite"

José K.
Messages : 1386
Inscription : 05 sept. 2003, 12:06

#17

Message par José K. » 25 févr. 2004, 01:58

Ti-poil:
>Je te repondrai ceci: Les sceptiques n'e se doutent pas de ce qui leurs
>pendent au bout du nez ou ne voit pas plus loin que leur bout de nez.
>
>De meme les non-sceptiques se doute de ce que les sceptique se doute
>de rien.

Et les sceptiques se doutent-ils que les non-sceptiques se doutent de ce
que les sceptiques ne se doutent de rien ? Dans ce cas, ils se doutent de
quelque chose, ce qui contredit l'affirmation comme quoi ils ne se doutent
de rien. Bref, du ti-poil pur jus. :lol:
"The skeptic does not mean him who doubts, but him who investigates or researches, as opposed to him who asserts and thinks that he has found."
--Miguel de Unamuno, “My Religion,” Essays and Soliloquies (1924).

Têteux
Messages : 21
Inscription : 19 févr. 2004, 16:47

#18

Message par Têteux » 25 févr. 2004, 06:39

José K. a écrit :Et les sceptiques se doutent-ils que les non-sceptiques se doutent de ce que les sceptiques ne se doutent de rien ? Dans ce cas, ils se doutent de quelque chose, ce qui contredit l'affirmation comme quoi ils ne se doutent de rien. Bref, du ti-poil pur jus. :lol:
Laissez moi y réfléchir un peu à celle là, José. Merci,

Têteux.

José K.
Messages : 1386
Inscription : 05 sept. 2003, 12:06

#19

Message par José K. » 25 févr. 2004, 10:01

Héquet:
>Laissez moi y réfléchir un peu à celle là, José. Merci,

Prend tes médicaments, surtout.

Attend, ta réponse:
>Je les avais presque oubliés José. Merci.
"The skeptic does not mean him who doubts, but him who investigates or researches, as opposed to him who asserts and thinks that he has found."
--Miguel de Unamuno, “My Religion,” Essays and Soliloquies (1924).

Répondre

Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit