Évolution de l'homme - vidéo

Le débat infini se poursuit ici
Répondre
Jean-Francois
Modérateur
Modérateur
Messages : 22098
Enregistré le : 03 sept. 2003, 02:39

Évolution de l'homme - vidéo

#1

Message par Jean-Francois » 15 juil. 2009, 09:27

Voici une très intéressante réponse aux créationnistes qui prétendent que la "microévolution" (les changements "minimes" à l'intérieur de l'espèce) ne peuvent produire de macroévolution (des changements majeurs, aux niveaux des clades supérieures à l'espèce), bref que l'évolution par spéciation est impossible. Il s'agit d'une vidéo dans laquelle des crânes se transforment lentement, tellement lentement même qu'il est difficile de voir consciemment les changements. Les auteurs partent d'un crâne d'australopithèque pour arriver à l'homme moderne, avec trois étapes intermédiaires aussi tirées de la grande famille des Hominidés (ou voir cette figure-résumé qui plaît tant à Denis (et à sa chatte)).

Le but de l'exercice n'est pas de défendre qu'il y a eu filiation directe entre les différentes espèces utilisées pour cet exercice de "morphing" - personne ne sait quels sont les liens de parenté entre celles-ci (on peut seulement prétendre que les plus anciennes sont au moins des cousins) - mais qu'une transformation graduelle d'une espèce en une autre est parfaitement possible.

Jean-François
“The more implausible the hypothesis — telepathy, aliens, homeopathy — the greater the chance that an exciting finding is a false alarm, no matter what the P value is.” (Nuzzo R (2014) Nature 506:150)

Dustin Dewin
Messages : 56
Enregistré le : 21 juin 2009, 13:19

Re: Évolution de l'homme - vidéo

#2

Message par Dustin Dewin » 15 juil. 2009, 17:13

Jean-Francois a écrit : mais qu'une transformation graduelle d'une espèce en une autre est parfaitement possible.
Ce vidéo et cette dernière remarque recoupe une intuition personnelle sur l' évolution de notre espèce et le phénomène extra-terrestre. J'en expose ici un résumé. Cette théorie n'a rien de surréaliste et elle demeure en accord, je pense, avec la théorie évolutive des espèces. J'aimerais partager cette théorie dans une optique constructive afin qu'elle soit enrichie de déductions et conclusions nouvelles.

Depuis longtemps le phénomène extraterrestre captive l’esprit humain qu’il soit d’obédience mystique, scientifique ou sceptique. La véracité des récits rapportant les apparitions d’ovnis laisse souvent perplexe le plus grand nombre malgré le désir profond de plusieurs d’avoir un jour la confirmation d’un tel phénomène. Sommes-nous vraiment visités à notre insu et si nous le sommes, comment évoquer cette éventualité sans emprunter au prisme idéologique d’une conscience supraterrestre qui nous éloigne des principes concrets et naturels de la biologie humaine? Nous soumettons ici une avenue qui s’inscrit dans la pensée darwinienne et qui aurait l’avantage de faire de ce phénomène une réalité, une réalité humaine.

L'homme a vu qu'il était nu, mais il n'eût pas honte. Il fut curieux et explora son environnement. Du coeur terrestre au coeur humain, il n’y a qu'un seul et même arbre de vie, qu'une seule et même pulsion de vie. Sans vouloir être mystique, la voie initiatique tiendrait donc beaucoup plus d'une élévation de nature astrophysique que métaphysique. La métaphysique se réfère au pouvoir sur la nature et à une idée que l'homme ou le croyant se fait de lui-même alors que l’astrophysique s`intéresse à prime abord au pouvoir en la nature. Malheureusement les différentes théories sur la vie extraterrestre demeurent toujours fidèles, culture morale oblige, aux explications surnaturelles de la vie terrestre. On n’a qu’à penser à cette étrange théorie des années 90 qui, empruntant aux fantasmes religieux des anges et démons, discriminait entre les entités intra-terrestres et extraterrestres.

L'affect est le déterminisme naturel de l'esprit. Cette donnée permet en toute nature l'expression d'une sensibilité et d'une conscience qui caractérise mouvements et facultés. C’est au cœur de ce principe que nos ancêtres homo sapiens acquirent leurs droits naturels. L'humain trouve sa distinction par l'articulation en son esprit des lois universelles qui l'ont mis au monde, comme si l'univers s'était doté d'une espèce ou d'un être capable de le voir et de le comprendre.

La Nature se façonne d'elle-même. La morphologie humaine dans ses dimensions physique et psychique a subi des stades évolutifs. . Notre descendance appartiendrait-t-elle à ce type de civilisation que la science-fiction qualifie maladroitement "d 'extra-terrestre"? Les gènes humains, en tant qu'ouverture biologique, doivent possiblement détenir l'axe et le code de cette évolution latente et progressive. Il faudrait donc voir le phénomène extraterrestre comme une continuité génétique de la race humaine qui ne fait que poursuivre un canevas biologique qui permet aux lois physiques de la nature de se réaliser, une sorte d'axe parabolique similaire au mouvement de tous corps célestes en l'univers. Cette genèse humaine constituerait la source d'une ascension astrophysique, d'une évolution psychophysiologique continue et graduelle caractérisant l'homo sapiens. Contrairement à ce qu'affirme l'axiome métaphysique, les centres en l'Univers sont partout; « rien ne se perd rien ne se crée, tout se transforme ».

Est-il possible que d’autres civilisations éloignées et plus âgées sur le plan de l’univers aient suivi, avec toutes les variables possibles mais aussi les mêmes constantes de la vie organique un même canevas biologique? Nous nous sommes « échappés de la gravité » par montgolfières, par avions, par satellites, par les missions Enterprise, Columbia, Challenger, Discovery, Atlantis et Endeavour.. La station orbitale internationale est-elle, plus qu’une percée technologique, une première avancée extraterrestre? Nous franchissons aisément des distances qui autrefois se calculaient en termes de semaines et de mois. Ce qui était obscur hier est aujourd’hui un mystère résolu ou une vérité reconnue. Parcourir en années -lumières des distances intergalactiques pose problème à une civilisation telle que la nôtre. Mais qu’en sera-t-il dans 5, 10 ou 20,000ans? Apprivoiser la gravité! Il y a 20,00ans, qu’en était-il? D’autres civilisations habitant d’autres galaxies ont-elles atteint le stade évolutif tant biologique que technologique leur permettant d’explorer plus à fond les confins de notre UNIVERS?…une aspiration partagée aussi par notre espèce.

Quoiqu'en pensent les "cosmologies religieuses", l'évolution morphologique et psycho-physiologique de l'homo sapiens n'a peut-être pas atteint son terme. D'homo sapiens nous sommes passés à l'homo sapiens sapiens. « L'Homo sapiens sapiens sapiens » sera-t-il la suite logique d'une nature qui confirmerait tant nos origines que notre finalité? Souhaitons que notre descendance sache donner à la civilisation humaine sont véritable sens humain et que la Connaissance devienne un bien universel.

L’inexpliqué, c’est ce qui n’a pas encore été compris par l’homme; l’inexplicable c’est ce qui est, de sa part, une pure invention de l’esprit.
Qui dit Culture dit Culte pour la Nature. L'arbre de la Connaissance; une dialectique de la Nature Humaine. E=mc2 une équation philosophique pour âme,corps ,esprit.

Avatar du membre
Denis
Modérateur
Modérateur
Messages : 19012
Enregistré le : 03 sept. 2003, 17:22

Enrichir du vide

#3

Message par Denis » 15 juil. 2009, 17:33


Salut Dustin Dewin,

Tu dis :
J'aimerais partager cette théorie dans une optique constructive afin qu'elle soit enrichie de déductions et conclusions nouvelles.
Tu dis aussi :
E=mc2 une équation philosophique pour âme,corps ,esprit.
Pourquoi essayer d'enrichir ce qui est parti tout croche ?

Me semble qu'il serait plus constructif de raser ce qui est si mal parti, et enrichir du vide.

Au moins, on partirait de zéro plutôt que partir de sous zéro.

:) Denis
Les meilleures sorties de route sont celles qui font le moins de tonneaux.

Dustin Dewin
Messages : 56
Enregistré le : 21 juin 2009, 13:19

Re: Évolution de l'homme - vidéo

#4

Message par Dustin Dewin » 15 juil. 2009, 20:01

Denis laisse ton égo de côté. As-tu regardé le vidéo? Tu ne commentes même pas l'énoncé de départ et tu te contentes de dénigrer futilement une signature. Es-tu critique, sceptique ou naturellement cynique. Cet énoncé te déstabilises à ce point? Ou prend-tu cette signature pour de la prétention? Expose-nous ta théorie sur la perspective à long terme de notre évolution humaine et je ne parle pas ici de ce que sera demain l'indice DowJones ou le prix de l'essence. Parle-nous de l'identité humaine et de sa réalisation sur un plan évolutif et historique. Tu fais référence à des valeur centigrade pour décrire ma démarche de zéro à sous-zéro. Eh bien, pour s'élever, il faut parfois savoir s'approfondir. Peut-être es-tu le genre de caricaturiste qui aurait dépeint Darwin en singe pour le simple plaisir de dénigrer sa théorie sur les espèces? Je te rassure, je ne me prends pas pour Darwin, mais j'ai beaucoup de respect l'homme et l'effort de toute une vie. Je prends le temps de répondre à ta remarque pour situer, face aux autres interlocuteurs de ce site, ma démarche. Aux monde des idées partagées, le message importe toujours plus que le messager.
Qui dit Culture dit Culte pour la Nature. L'arbre de la Connaissance; une dialectique de la Nature Humaine. E=mc2 une équation philosophique pour âme,corps ,esprit.

Avatar du membre
Denis
Modérateur
Modérateur
Messages : 19012
Enregistré le : 03 sept. 2003, 17:22

Bienvenue sur le forum

#5

Message par Denis » 15 juil. 2009, 20:57


Salut Dustin Dewin,

Désolé de t'avoir déçu et un peu blessé. J'aurais probablement dû garder ma moue secrète et te laisser aller avec les autres. Ils auraient probablement été plus constructifs (à ton goût) que moi.

J'ai été un peu paresseux. Plutôt que te faire une réponse exhaustive, ligne par ligne, j'ai préféré aller directement à l'évaluation globale du ragoût.

Soyons clair. Dans ton dernier message, tout n'est pas croche. Certains bouts ont beaucoup d'allure. Mais je les ai trouvés noyés dans d'autres bouts qui en ont beaucoup moins.

Et c'est faire finement ce tri qui m'a découragé.

Ceci dit, :bienvenue: sur le forum.

J'espère que tu t'y plairas.

:) Denis
Les meilleures sorties de route sont celles qui font le moins de tonneaux.

André
Messages : 1154
Enregistré le : 05 sept. 2003, 04:52

Re: Évolution de l'homme - vidéo

#6

Message par André » 16 juil. 2009, 04:55

Dustin Dewin a écrit :
Jean-Francois a écrit : mais qu'une transformation graduelle d'une espèce en une autre est parfaitement possible.
Bonjour Dustin,

...Du coeur terrestre au coeur humain, il n’y a qu'un seul et même arbre de vie, qu'une seule et même pulsion de vie....

L'affect est le déterminisme naturel de l'esprit....

La Nature se façonne d'elle-même....

« L'Homo sapiens sapiens sapiens » sera-t-il la suite logique d'une nature qui confirmerait tant nos origines que notre finalité? Souhaitons que notre descendance sache donner à la civilisation humaine sont véritable sens humain et que la Connaissance devienne un bien universel...

L’inexpliqué, c’est ce qui n’a pas encore été compris par l’homme; l’inexplicable c’est ce qui est, de sa part, une pure invention de l’esprit.
Ces affirmations sont stériles parce qu'invérifiables. Elles encombrent l'esprit et polluent toute démarche rationnelle vers la connaissance de la réalité. C'est sans doute ce que voulait souligner Denis en soulignant que ta démarche intellectuelle s'ammorce sous zéro.

André

viddal26
Messages : 1309
Enregistré le : 23 févr. 2006, 17:02

Re: Évolution de l'homme - vidéo

#7

Message par viddal26 » 16 juil. 2009, 07:01

Ca veut dire quoi "croche"?

Jean-Francois
Modérateur
Modérateur
Messages : 22098
Enregistré le : 03 sept. 2003, 02:39

Re: Évolution de l'homme - vidéo

#8

Message par Jean-Francois » 16 juil. 2009, 07:59

Bonjour Dustin Dewin et bienvenue sur le forum,

Vous dites:
Dustin Dewin a écrit :Cette théorie n'a rien de surréaliste et elle demeure en accord, je pense, avec la théorie évolutive des espèces
Votre thèse n'a pas grand chose à voir avec l'évolution des espèces, qui est un fait scientifique. Votre réflexion tient plus d'une forme de philosophie spéculative dans laquelle rien ne montre que le terme "évolution" tel que vous l'utilisez dans votre texte recouvre le fait biologique. Vous employez des mots comme "pensée darwinienne" mais les videz grandement de leur sens biologique ce qui rend leur utilisation de l'ordre de l'analogie superficielle et un peu fausse. Particulièrement lorsque vous invoquez (même au conditionnel) une finalité génétique sans la justifier. De plus, votre thèse n'est pas très cohérente:
D'abord, vous semblez dire que si les humains croient aux ET c'est parce qu'ils pourraient éventuellement devenir ce que nous entendons maintenant par ET. Sauf que cela n'est pas vraiment une explication rationnelle pour les témoignages actuels d'ovni et rien n'indique que nous (en tant qu'espèce) deviendront des "ET". (En fait, si nous développons les vols habités extra-planétaires, nous deviendront des "extra-martiens" ou "extra-alphaducentauriens".) Cette partie de votre discours rappelle les spéculation de P. Theillard de Chardin qui, lui, allait jusqu'à faire "évoluer" l'humain jusqu'à ce qu'il redevienne "Dieu". Ensuite, vous changez grandement de sujet en vous demandant si d'autres organismes dans d'autres mondes auraient déjà pu arriver à des stades très évolués. Sauf que là, il s'agirait bien d'ET classiques et cela n'a rien d'original de penser qu'ils aient pu évoluer selon les principes à la base de l'évolution terrestre*. Un grand pan de la science-fiction tient sur de telles prémisses.

Ce genre de spéculations "littéraires" peut être intéressant en soi mais n'a pas grand chose à voir avec l'évolution en tant que phénomène biologique. L'évolution, dans ce cas-ci, n'est qu'une source lointaine d'inspiration.
Depuis longtemps le phénomène extraterrestre captive l’esprit humain qu’il soit d’obédience mystique, scientifique ou sceptique
Si vous parlez des ovnis et des ET dans une acception moderne, votre "depuis longtemps" n'est pas si long que ça puisque ça ne date pas de plus de 100 ans. Pour que le "longtemps" tiennent vraiment, il faut mélanger tout plein de choses disparates en une sauce "anciens astronautes divins" à la von Daniken.
On n’a qu’à penser à cette étrange théorie des années 90 qui, empruntant aux fantasmes religieux des anges et démons, discriminait entre les entités intra-terrestres et extraterrestres.
C'est quoi le nom de cette théorie? Qui l'a émise, quels livres en font état?
E=mc2 une équation philosophique pour âme,corps ,esprit
Vous pourriez expliquer ce que vous entendez par là? Que l'"âme" est égal au produit du corps par l'"esprit" au carré? Ça m'apparaît tenir de l'analogie "vertigineuse".

------------
vidal26 a écrit :Ca veut dire quoi "croche"?
"De travers", "légèrement tordu".

Jean-François

* En supposant que leur biologie repose sur une forme de génétique roche de la nôtre, parce qu'autrement certains principes pourraient être très différents. La sélection naturelle s'appliquerait sans doute mais des phénomènes comme la sélection sexuelle ou la dérive génétique seraient peut-être absents.
“The more implausible the hypothesis — telepathy, aliens, homeopathy — the greater the chance that an exciting finding is a false alarm, no matter what the P value is.” (Nuzzo R (2014) Nature 506:150)

Dustin Dewin
Messages : 56
Enregistré le : 21 juin 2009, 13:19

Re: Évolution de l'homme - vidéo

#9

Message par Dustin Dewin » 16 juil. 2009, 21:54

Jean-Francois a écrit :Votre thèse n'a pas grand chose à voir avec l'évolution des espèces, qui est un fait scientifique. Votre réflexion tient plus d'une forme de philosophie spéculative dans laquelle rien ne montre que le terme "évolution" tel que vous l'utilisez dans votre texte recouvre le fait biologique.
Vous avez raison. Ma théorie tient plus de la réflexion philosophique que du fait scientifique. Elle frise même l’opinion, et la science s’oppose à l’opinion, heureusement. Mais la théorie précède souvent le fait scientifique. Mon approche doit plus aux sciences humaines qu’aux sciences dites exactes. Vous dites que ma théorie n’a rien à voir avec l’évolution des espèces. Pourtant je n’ai jamais soutenu que l’humain avait été parachuté sur terre d’un paradis mythique, mais j’ai tenté par la pensée et non par empirisme de relier l’humain à ses univers ambiants, à commencer par la terre. Le fait scientifique soutient que l’humain est un assemblage de molécules organiques (des poussières d’étoiles dixit Hubert Reeves) sorti du magma terrestre. J’essaie philosophiquement de tracer la lignée d’un arbre généalogique, démontrée scientifiquement, pour la vie minérale, végétale, animale et humaine. La liaison moléculaire et biologique qui unit cœur terrestre et cœur humain en une contraction et sensation commune n’a rien, comme le dit André, de vérifiable pour l’instant. La science et la connaissance sont intimement liées. Une connaissance devient scientifique s’il est possible de la contrôler, de la vérifier par expérience. Encore faut-il accepter de la tenir dans ses mains. Le coeur est un muscle, une pompe mais aussi une force nucléaire d’où le terme d’ADN qui en fait, vous me corrigerez n’est rien d’autre qu’un acide nucléaire. L’astrophysique semble être pour vous ce que dieu est au croyant; une force extérieure à l’humanité qui gouverne nos vies sans correspondance intérieure. Passer du microbe à l’humain tient autant de l'astrophysique que de la biologie.



C'est quoi le nom de cette théorie? Qui l'a émise, quels livres en font état?[/quote]
Jean François, je suis surpris que vous n’ayez jamais entendu parler de cette théorie sur les intra et les extraterrestrres. Pourtant en mars 2006 on peut lire sur ce forum un échange à ce sujet avec un certain spiritual life et Denis.

[
André a écrit :Jean-Francois a écrit:
mais qu'une transformation graduelle d'une espèce en une autre est parfaitement possible.

Vous interpelez les créationnistes et leur foi en l’immuabilité de l’espèce. Quand on vous suggère que les caractéristiques humaines tel que connues aujourd’hui n’ont peut-être rien d’immuables et continuent toujours d’être évolutives et transformistes vous sombrez dans l’immobilisme scientifique du fait reconnu.

« La démarche scientifique n’utilise pas le verbe croire; la science se contente de proposer des modèles explicatifs provisoires de la réalité; et elle est prête à les modifier dès qu’une information nouvelle apporte une contradiction. Pourquoi les religions n’en feraient-elles pas autant? » Albert Jacquard… Et j’ajouterai pourquoi la science établi n’en ferait-elle pas autant?
Qui dit Culture dit Culte pour la Nature. L'arbre de la Connaissance; une dialectique de la Nature Humaine. E=mc2 une équation philosophique pour âme,corps ,esprit.

Avatar du membre
Cartaphilus
Modérateur
Modérateur
Messages : 6467
Enregistré le : 23 sept. 2008, 14:54

Re: Évolution de l'homme - vidéo

#10

Message par Cartaphilus » 17 juil. 2009, 03:44

Dustin Dewin a écrit :Le coeur est un muscle, une pompe mais aussi une force nucléaire d’où le terme d’ADN qui en fait, vous me corrigerez n’est rien d’autre qu’un acide nucléaire.
Il faut espérer que c'est encore une expression imagée ; ou faut-il rappeler la définition du mot nucléaire ?

Mais c'est peut-être moi qui n'ai rien compris à votre audacieuse et profonde pensée.
Dustin Dewin a écrit :« La démarche scientifique n’utilise pas le verbe croire; la science se contente de proposer des modèles explicatifs provisoires de la réalité; et elle est prête à les modifier dès qu’une information nouvelle apporte une contradiction. Pourquoi les religions n’en feraient-elles pas autant? » Albert Jacquard… Et j’ajouterai pourquoi la science établi n’en ferait-elle pas autant?
Euh... c'est quoi, la science "établie", par rapport à la science dans la citation que vous donnez ?
Le sommeil de la raison engendre des monstres. Francisco de Goya.

Dustin Dewin
Messages : 56
Enregistré le : 21 juin 2009, 13:19

Re: Évolution de l'homme - vidéo

#11

Message par Dustin Dewin » 17 juil. 2009, 07:44

Cartaphilus a écrit :Euh... c'est quoi, la science "établie", par rapport à la science dans la citation que vous donnez ?
Ce que j’entends par « science établie » ne remet nullement en cause les bienfaits du savoir scientifique et ses applications technologiques, médicales, mathématiques, anthropologiques, cosmologiques et autres. Par contre toute théorie scientifique n'est jamais définitive ; en ce sens, la « science établie » et « les nouvelle découvertes » font rarement, pour un temps, bon ménage. Les réticences de l’une face à l’autre peuvent être perçues comme de l’immobilisme scientifique, un immobilisme qui pourrait n’avoir aucun rapport avec la pensée critique.
Cartaphilus a écrit :Il faut espérer que c'est encore une expression imagée ; ou faut-il rappeler la définition du mot nucléaire [/quote

]L’adjectif nucléaire provient du mot latin nucleus qui signifie noyau…A ce que je sache, l’atome est constitué d’un noyau qui s’associe à d’autres atomes pour former les molécules qui à leur tour se réorganise pour former de la matière organique, matière organique dont nous sommes constitués tant physiquement que spirituellement. Et vous préférez parler d’expression imagée. Les origines de l’atome ne sont point d’ordre métaphysique pas plus que l’humain d’ailleurs. L’existence humaine et la sensation d’être qui la sous-tend prennent racine dans les particules nucléaires de l’atome. L’humain s’intègre à partir de deux gamètes, de deux noyaux ; l’ovule et le spermatozoïde. Deux noyaux qui fusionnent et qui assurent les fonctions physiologiques et psychiques nécessaires à notre réalisation. La relation qui existe entre énergie-masse-lumière ne saurait être étrangère à notre conception et à notre présence sur terre. Et vous me demandez quel sens je donne au mot nucléaire.

J’ai l’impression (encore une impression direz-vous) que le voile métaphysique empêche toujours votre esprit sceptique et scientifique d’entrevoir une théorie unifiant les forces de l’univers. L’identité commune reliant l’Humain à ses univers ambiants peut être merveilleusement illustrée pour peu qu’on en recherche les preuves sans tenter d’en dissimuler aucune.
Qui dit Culture dit Culte pour la Nature. L'arbre de la Connaissance; une dialectique de la Nature Humaine. E=mc2 une équation philosophique pour âme,corps ,esprit.

Avatar du membre
Totanka
Messages : 418
Enregistré le : 20 avr. 2009, 17:27

Re: Évolution de l'homme - vidéo

#12

Message par Totanka » 17 juil. 2009, 07:50

il y avait pas une théorie qui disait qu'en fonction de l'apparition de l'eau dans l'univers et de plusieurs autres facteurs, si d'autres civilisations s'étaient développées elles ne pourraient pas être beaucoup plus avancées que nous ?

imaginer qu'une civilisation extra terrestre puisse exister je veux bien.Penser sans aucune raison que nous sommes le fruit d'une manipulation génétique...

Mais j'y pense ce n'est pas la théorie de Raell entre autre ?
La chose la plus difficile à comprendre au monde c'est l'impôt sur le revenu !
[Albert Einstein]

Jean-Francois
Modérateur
Modérateur
Messages : 22098
Enregistré le : 03 sept. 2003, 02:39

Re: Évolution de l'homme - vidéo

#13

Message par Jean-Francois » 17 juil. 2009, 07:55

Dustin Dewin a écrit : Mais la théorie précède souvent le fait scientifique
Non. Une théorie scientifique se bâtit sur les faits même si elle peut en expliquer de nouveaux a posteriori. Vous utilisez ici le terme "théorie" dans le sens plus proche du sens populaire, quelque chose comme "une hypothèse plus ou moins rigoureuse, lancée comme ça, pour voir". Bref, une simple opinion.

En fait, votre approche est plus littéraire ("poétique") que vraiment science humaine. Comme vous l'admettez: votre idée est invérifiable (moi, je ne le trouve même pas cohérente), difficile de voir comment vous pourriez passer de la "théorie" au fait. Mais, à part défendre que vous avez le droit d'imaginer cette thèse - ce que personne ne conteste -, vous n'apportez rien ni pour la préciser clairement ni pour montrer comment la vérifier.
Vous dites que ma théorie n’a rien à voir avec l’évolution des espèces
Je dis que votre thèse n'a pas grand chose à voir avec l'évolution biologique des espèces, la théorie scientifique. Votre thèse a à voir avec une vision superficielle de l'évolution ("les êtres évoluent"). J'ajoute que vous êtes loin d'être le premier à le faire. Ce n'est pas une critique, c'est juste pour préciser que votre approche n'était pas scientifique.
Passer du microbe à l’humain tient autant de l'astrophysique que de la biologie
Cette phrase est vraie d'un point de vue "poétique" seulement. Si on veut comprendre comment des microbes ont évolué vers l'humain, l'astrophysique est bien moins importante que la biologie. La science progresse en isolant les problèmes afin de mieux comprendre des mécanismes. C'est seulement quand les mécanismes sont bien démontrés qu'on peut tenter des extrapolations.
Dustin Dewin a écrit :Le coeur est un muscle, une pompe mais aussi une force nucléaire d’où le terme d’ADN qui en fait, vous me corrigerez n’est rien d’autre qu’un acide nucléaire
Encore de la "poésie": vous jouez sur la polysémie des mots pour évoquer et non pour comprendre ou expliquer. Votre relation de causalité - "d'ou" - est parfaitement illogique: coeur -> force nucléaire -> terme ADN. Du gros n'importe quoi.

Remarquez, il est possible que vous ne sachiez pas qu'il existe de nombreuses différence entre le noyau d'un cellule et le noyau d'un atome. Mais, bon, ça ne rend pas votre discours plus scientifique pour autant. Ça montre juste que le plus important pour vous et de vous raccrochez à des métaphores.
DD a écrit :
JF a écrit :C'est quoi le nom de cette théorie? Qui l'a émise, quels livres en font état?
Jean François, je suis surpris que vous n’ayez jamais entendu parler de cette théorie sur les intra et les extraterrestrres. Pourtant en mars 2006 on peut lire sur ce forum un échange à ce sujet avec un certain spiritual life et Denis.
Comme je suppose que vous lisez correctement le français, dois-je comprendre que vous n'avez pas la réponse à des questions aussi simples qui ne sont que des demandes de préciser votre pensée? Vous n'amenez aucune référence, pas même les messages auxquels vous faites allusion.

J'ai entendu parler de différentes "théories" à ce sujet. Ce que je pense c'est que vous ne les distinguez pas... un peu comme vous ne distinguez pas "noyau cellulaire" et "noyau atomique".
Quand on vous suggère que les caractéristiques humaines tel que connues aujourd’hui n’ont peut-être rien d’immuables et continuent toujours d’être évolutives et transformistes vous sombrez dans l’immobilisme scientifique du fait reconnu
Amusant. J'ai dit exactement le contraire. Faut croire que votre "théorie" est vraiment très "embryonnaire" pour que vous en soyez déjà rendu à ce genre de répartie (teintée de "syndrome de Galilée") plutôt que d'essayer de clarifier votre pensée.
Et j’ajouterai pourquoi la science établi n’en ferait-elle pas autant?
Elle le fait. Si vous ne l'avez pas compris, c'est que vous n'y connaissez strictement rien. Mais votre question n'est sans doute que rhétorique.

Jean-François
“The more implausible the hypothesis — telepathy, aliens, homeopathy — the greater the chance that an exciting finding is a false alarm, no matter what the P value is.” (Nuzzo R (2014) Nature 506:150)

Avatar du membre
curieux
Messages : 6314
Enregistré le : 12 juin 2005, 10:17

Re: Évolution de l'homme - vidéo

#14

Message par curieux » 17 juil. 2009, 11:19

Dustin Dewin a écrit :
Cartaphilus a écrit :Il faut espérer que c'est encore une expression imagée ; ou faut-il rappeler la définition du mot nucléaire
L’adjectif nucléaire provient du mot latin nucleus qui signifie noyau…A ce que je sache, l’atome est constitué d’un noyau qui s’associe à d’autres atomes pour former les molécules qui à leur tour se réorganise pour former de la matière organique, matière organique dont nous sommes constitués tant physiquement que spirituellement. Et vous préférez parler d’expression imagée. Les origines de l’atome ne sont point d’ordre métaphysique pas plus que l’humain d’ailleurs. L’existence humaine et la sensation d’être qui la sous-tend prennent racine dans les particules nucléaires de l’atome. L’humain s’intègre à partir de deux gamètes, de deux noyaux ; l’ovule et le spermatozoïde. Deux noyaux qui fusionnent et qui assurent les fonctions physiologiques et psychiques nécessaires à notre réalisation. La relation qui existe entre énergie-masse-lumière ne saurait être étrangère à notre conception et à notre présence sur terre. Et vous me demandez quel sens je donne au mot nucléaire.

J’ai l’impression (encore une impression direz-vous) que le voile métaphysique empêche toujours votre esprit sceptique et scientifique d’entrevoir une théorie unifiant les forces de l’univers. L’identité commune reliant l’Humain à ses univers ambiants peut être merveilleusement illustrée pour peu qu’on en recherche les preuves sans tenter d’en dissimuler aucune.
C'est vraiment du gros n'importe quoi, et une roue de vélo, c'est la représentation du système solaire ? :roll:

Une théorie qui unifie les forces de l'univers n'a pas besoin de ce genre de reflexion pour aboutir, ce qu'elle donnera sera encore accaparé par les idiots qui mélangent tout et n'importe quoi, exactement comme la mécanique quantique qui sert de tremplin à tous les ahuris qui prétendent y voir une confirmation de leurs élucubrations.
Le rôle de la physique mathématique est de bien poser les questions, ce n'est que l'expérience qui peut les résoudre. [Henri Poincaré]

Dustin Dewin
Messages : 56
Enregistré le : 21 juin 2009, 13:19

Re: Évolution de l'homme - vidéo

#15

Message par Dustin Dewin » 17 juil. 2009, 21:31

curieux a écrit :C'est vraiment du gros n'importe quoi, et une roue de vélo, c'est la représentation du système solaire ?
Vos commentaires sont très succincts et très peu étoffés. Ne méprisez pas les roues de vélo, ce fut un des premiers objets et concepts inventés par nos ancêtres et vous roulez toujours dessus… Et peut-être que pour vous le nucléaire se résume à Hiroshima ou Tchernobyl.
Totanka a écrit :imaginer qu'une civilisation extra terrestre puisse exister je veux bien.Penser sans aucune raison que nous sommes le fruit d'une manipulation génétique...Mais j'y pense ce n'est pas la théorie de Raell entre autre ?
Je n’ai jamais fait référence à de la manipulation génétique. Vous me lisez au travers de votre culture « science-fictive ». J’endosse au contraire la théorie d’évolution des espèces même si du point de vue de Jean-François je la galvaude.
Jean-Francois a écrit :La science progresse en isolant les problèmes afin de mieux comprendre des mécanismes. C'est seulement quand les mécanismes sont bien démontrés qu'on peut tenter des extrapolations.

D'abord, Jean-François je vous remercie de prendre le temps de me donner le change

C’est peut-être parce qu’elles s’isolent dans leur champs de spécialisation scientifique( un mal nécessaire) que la vue d’ensemble de la genèse humaine leur échappe.

Les atomes sont les éléments de base. Ils constituent la matière et forment les molécules.La différence entre un noyau atomique et un noyau cellulaire est que le premier est une structure élémentaire et le second une structure complexe et que le second noyau émane du premier, rien ne naît de rien, tout se transforme… l’électromagnétisme de l’atome et l’électromagnétisme cardiaque doivent quand même avoir un rapport NATUREL entre eux.
On n’a qu’à observer un spermatozoïde pourfendre l’espace utérin pour voir à l’œil nu qu’il y a là une force électromagnétique qui vient fusionner avec l’ovule et le dynamiser. Est-ce de la science-fiction ?

Vous avez antérieurement questionné mon énoncé pseudo « scientifico-philosophique » âme, corps ,esprit. Suivez-moi.
Pour des raisons similaires mais à partir d’explications différentes, l’esprit mystique et scientifique demeurent réfractaires à l’idée que l’atome puisse renfermer en son sein l’esprit qui annonce l’intelligence en la nature et, subséquemment , la conscience humaine. Victimes des présupposés métaphysiques, mystiques et « scientifiques » discriminent entre un esprit existant au sein de la matière d’un esprit existant en dehors d’elle. L’esprit et la matière jouiraient au sein de l’atome d’une croissance mutuelle, synchronique et transformiste qui permet un enrichissement moléculaire tant physique que psychique. Je soutiens que l’atome est à la fois de nature physique et psychique, physique de par son noyau et sa masse, psychique de par ses électrons. Chaque atome possède en lui l’esprit de la Nature, le noyau assurant l’axe de développement physique et l’électron, psychisme en l’univers, l’axe d’orientation de cette force physique.

Cette double nature de l’atome, « sensorielle et perceptive, physique et psychique permet l’émergence d’une organisation moléculaire complexe et diversifiée, qui gère et génère la Vie dans sa forme animée et inanimée. Tous les atomes, isolés ou reliés entre eux sont dotés d’une perception (électrons) sensorielle (noyau) qui leur confère un axe (la matière s’organise), une identité (un atome d’Hydrogène ) , un mouvement fonctionnel (rien n’est statique dans l’univers). Suggérer que l’atome est doté d’une perception sensitive… que d’élucubrations...et pourtant vous qui êtes doté d’une sensibilité, à partir de quel moment croyez-vous que la matière s’est mise à ressentir. Comment et non pourquoi est-on passer d’une énergie matérielle qui un jour s’est mise à ressentir ? L’esprit, l’intelligence n’existe pas en dehors de la matière, de la sensation.
Les lois de la relativité résumées de manière succincte par e=mc2 régissent l’atome, la relation entre les atomes et les chaînes moléculaires de même que le processus de la fécondation humaine. La « perception sensorielle » intrinsèque au monde atomique devient sous cet angle l’énergie constituante et évolutive des êtres et des choses.

"C'est après des milliards d'années que la vie a trouvé des conditions favorables à sa naissance dans la mer, d'abord sous forme d'organismes unicellulaires. Ensuite, c'est un foisonnement d'espèces qui sont devenues des structures de plus en plus complexes, dont l'homme et son cerveau, lui-même d'une grandiose complexité". Hubert Reeves


L’énergie dégagée par le rapport Masse>Esprit en la nature dévoile la puissance d’une perception sensorielle qui, par exemple permet l’axe d’orientation de la Terre et la découverte de cette axe par l’astronome. L’identité humaine reliant l’humain à ses Univers ambiants est ici bien « IMAGÉE ». Dans mon monde la notion d’âme s’apparente à l’énergie dégagée par le rapport masse>esprit, l’énergie dégagée par la force physique orientée. Et là je sens que vous allez m’accuser de travestir , voire, profaner la science en suggérant qu’aborder la formule d’Einstein, sous sa forme mathématique (e=mc2) ou sa forme philosophique (âme, cops, esprit), c'est conclure à une dialectique de la nature qui met librement en présence les deux forces primordiales de l’univers, soit le sensoriel et le psychisme. Que la part d’énergie sensorielle puisse être assumée par le noyau atomique (quarks) et la part orientée par l’électron paraît possible , mais NON-PROUVÉ. Je le répète encore faut-il se permettre de regarder dans ce sens.

Les énoncés ci-haut apparaîtront simplistes aux esprits savants. Sans vouloir nier toute la complexité avec laquelle la nature s’édifie, cette proposition veut démontrer que la relativité nous habite et nous anime et qu’elle est aussi la source de notre incarnation, de notre individualité.
Qui dit Culture dit Culte pour la Nature. L'arbre de la Connaissance; une dialectique de la Nature Humaine. E=mc2 une équation philosophique pour âme,corps ,esprit.

Avatar du membre
Laurent_Outang
Messages : 507
Enregistré le : 03 sept. 2006, 11:29

Re: Évolution de l'homme - vidéo

#16

Message par Laurent_Outang » 17 juil. 2009, 22:20

Dustin Dewin a écrit :...observer un spermatozoïde pourfendre l’espace utérin pour voir à l’œil nu qu’il y a là une force électromagnétique qui vient fusionner avec l’ovule et le dynamiser. Est-ce de la science-fiction ?...
...un spermatozoïde pourfendre l'espace utérin ?

Et voir la force électromagnétique à l'oeil nu en plus ?

DIAGNOSTIC:

Syndrome d'éjaculation précoce de la pensée métaphorique.
Image
He who thinks by the inch and talks by the yard deserves to be kicked by the foot. (Proverbe chinois)

Dustin Dewin
Messages : 56
Enregistré le : 21 juin 2009, 13:19

Re: Évolution de l'homme - vidéo

#17

Message par Dustin Dewin » 17 juil. 2009, 23:13

A Laurent Outang

D'accord, j'ai commis une incongruité, j'ai constaté l'erreur après coup. Je venais corriger l'erreur. J'aurais dû dire à l'aide d'un microscope ou d'une caméra téléscopique fine pointe. Cela n'enlève rien à la proposition de départ... pour le reste essaie de garder un peu de décence humaine, les sites du genre scabreux pullulent sur internet et pourrait être une alternative.
Qui dit Culture dit Culte pour la Nature. L'arbre de la Connaissance; une dialectique de la Nature Humaine. E=mc2 une équation philosophique pour âme,corps ,esprit.

Avatar du membre
Cartaphilus
Modérateur
Modérateur
Messages : 6467
Enregistré le : 23 sept. 2008, 14:54

Re: Évolution de l'homme - vidéo

#18

Message par Cartaphilus » 18 juil. 2009, 05:30

Dustin Dewin a écrit :[...] l’électromagnétisme cardiaque [...] On n’a qu’à observer un spermatozoïde pourfendre l’espace utérin pour voir à l’œil nu qu’il y a là une force électromagnétique qui vient fusionner avec l’ovule et le dynamiser.
Que de choses apprises sur le forum des Sceptiques du Québec ! :mrgreen:
Le sommeil de la raison engendre des monstres. Francisco de Goya.

Avatar du membre
curieux
Messages : 6314
Enregistré le : 12 juin 2005, 10:17

Re: Évolution de l'homme - vidéo

#19

Message par curieux » 18 juil. 2009, 07:01

Dustin Dewin a écrit :
curieux a écrit :C'est vraiment du gros n'importe quoi, et une roue de vélo, c'est la représentation du système solaire ?
Vos commentaires sont très succincts et très peu étoffés. Ne méprisez pas les roues de vélo, ce fut un des premiers objets et concepts inventés par nos ancêtres et vous roulez toujours dessus… Et peut-être que pour vous le nucléaire se résume à Hiroshima ou Tchernobyl.
Nul besoin d'étoffer une comparaison qui montre exactement où le bât blesse, si tu as du mal à en saisir le sens c'est que tu comprends la pensée structurée avec autant de lacunes que la physique nucléaire.

Dustin Dewin a écrit :Cette double nature de l’atome, « sensorielle et perceptive, physique et psychique permet l’émergence d’une organisation moléculaire complexe et diversifiée, qui gère et génère la Vie dans sa forme animée et inanimée. Tous les atomes, isolés ou reliés entre eux sont dotés d’une perception (électrons) sensorielle (noyau) qui leur confère un axe (la matière s’organise), une identité (un atome d’Hydrogène ) , un mouvement fonctionnel (rien n’est statique dans l’univers). Suggérer que l’atome est doté d’une perception sensitive… que d’élucubrations...et pourtant vous qui êtes doté d’une sensibilité, à partir de quel moment croyez-vous que la matière s’est mise à ressentir. Comment et non pourquoi est-on passer d’une énergie matérielle qui un jour s’est mise à ressentir ? L’esprit, l’intelligence n’existe pas en dehors de la matière, de la sensation.
Les lois de la relativité résumées de manière succincte par e=mc2 régissent l’atome, la relation entre les atomes et les chaînes moléculaires de même que le processus de la fécondation humaine. La « perception sensorielle » intrinsèque au monde atomique devient sous cet angle l’énergie constituante et évolutive des êtres et des choses.

"C'est après des milliards d'années que la vie a trouvé des conditions favorables à sa naissance dans la mer, d'abord sous forme d'organismes unicellulaires. Ensuite, c'est un foisonnement d'espèces qui sont devenues des structures de plus en plus complexes, dont l'homme et son cerveau, lui-même d'une grandiose complexité". Hubert Reeves


L’énergie dégagée par le rapport Masse>Esprit en la nature dévoile la puissance d’une perception sensorielle qui, par exemple permet l’axe d’orientation de la Terre et la découverte de cette axe par l’astronome. L’identité humaine reliant l’humain à ses Univers ambiants est ici bien « IMAGÉE ». Dans mon monde la notion d’âme s’apparente à l’énergie dégagée par le rapport masse>esprit, l’énergie dégagée par la force physique orientée. Et là je sens que vous allez m’accuser de travestir , voire, profaner la science en suggérant qu’aborder la formule d’Einstein, sous sa forme mathématique (e=mc2) ou sa forme philosophique (âme, cops, esprit), c'est conclure à une dialectique de la nature qui met librement en présence les deux forces primordiales de l’univers, soit le sensoriel et le psychisme. Que la part d’énergie sensorielle puisse être assumée par le noyau atomique (quarks) et la part orientée par l’électron paraît possible , mais NON-PROUVÉ. Je le répète encore faut-il se permettre de regarder dans ce sens.

Les énoncés ci-haut apparaîtront simplistes aux esprits savants. Sans vouloir nier toute la complexité avec laquelle la nature s’édifie, cette proposition veut démontrer que la relativité nous habite et nous anime et qu’elle est aussi la source de notre incarnation, de notre individualité.
Et tu utilises un générateur de phrases aléatoires pour nous sortir autant de conneries ?
Le rôle de la physique mathématique est de bien poser les questions, ce n'est que l'expérience qui peut les résoudre. [Henri Poincaré]

Dustin Dewin
Messages : 56
Enregistré le : 21 juin 2009, 13:19

Re: Évolution de l'homme - vidéo

#20

Message par Dustin Dewin » 18 juil. 2009, 08:45

curieux a écrit :Nul besoin d'étoffer une comparaison qui montre exactement où le bât blesse, si tu as du mal à en saisir le sens c'est que tu comprends la pensée structurée avec autant de lacunes que la physique nucléaire.
Pas très claire comme structure de phrase.


Je souligne encore une fois que je me suis fourvoyée en parlant de voir à l'oeil nu. Les inconvénients "du direct". Je reprend ma phrase; On n’a qu’à observer un spermatozoïde pourfendre l’espace utérin pour voir au travers d'une caméra téléscopique fine pointe qu’il y a là une force électromagnétique qui vient fusionner avec l’ovule et le dynamiser. Est-ce de la science-fiction ?

Mon exposé ne fait pas l'unanimité. Alors je pose deux questions. D’un côté la science nous enseigne que l’humain s’est formé à partir de particules atomiques puisées aux sources de l’univers et de l’autre côté elle ne permet pas de conclure au pouvoir atomique donc nucléaire des cellules humaines. C’est comme dire que l’atome est à la base de la vie cellulaire mais que cette cellule ne contient aucun pouvoir atomique, nucléaire. Expliquez-moi la nuance?

Une question pour Jean-François ;
Revenons à votre vidéo de départ qui dure environ 4 minutes et qui récapitule si j'ai bien compris 500 générations par seconde de métamorphose morphologique. Cette vidéo se termine sur une juxtaposition d’image à la fois simiesque et humaine. La science ne peut être certaine que de ce que la paléontologie a pu reconstituer et démontrer. Si vous pouviez prolonger cette vidéo de 4 minutes supplémentaires quel en serait la suite et le contenu. Votre statut de scientifique et d’évolutionniste vous empêche-t-il toute spéculation ou projection future sur l’évolution biologique de notre espèce?
Qui dit Culture dit Culte pour la Nature. L'arbre de la Connaissance; une dialectique de la Nature Humaine. E=mc2 une équation philosophique pour âme,corps ,esprit.

Avatar du membre
Cartaphilus
Modérateur
Modérateur
Messages : 6467
Enregistré le : 23 sept. 2008, 14:54

Re: Évolution de l'homme - vidéo

#21

Message par Cartaphilus » 18 juil. 2009, 11:48

Dustin Dewin a écrit :On n’a qu’à observer un spermatozoïde pourfendre l’espace utérin pour voir au travers d'une caméra téléscopique fine pointe qu’il y a là une force électromagnétique qui vient fusionner avec l’ovule et le dynamiser. Est-ce de la science-fiction ?
De la science-fiction, je ne sais pas, mais en tout cas ce n'est pas de la physiologie humaine.

Question naïve : vous voyez les forces électromagnétiques ?
Dustin Dewin a écrit :Mon exposé ne fait pas l'unanimité. Alors je pose deux questions. D’un côté la science nous enseigne que l’humain s’est formé à partir de particules atomiques puisées aux sources de l’univers et de l’autre côté elle ne permet pas de conclure au pouvoir atomique donc nucléaire des cellules humaines. C’est comme dire que l’atome est à la base de la vie cellulaire mais que cette cellule ne contient aucun pouvoir atomique, nucléaire. Expliquez-moi la nuance?
Et la seconde question ?
Le sommeil de la raison engendre des monstres. Francisco de Goya.

Avatar du membre
Feel O'Zof
Messages : 1186
Enregistré le : 21 juil. 2006, 13:05

Re: Évolution de l'homme - vidéo

#22

Message par Feel O'Zof » 18 juil. 2009, 12:54

Je veux juste donner deux ou trois petits commentaires :
Dustin Dewin a écrit :« L'Homo sapiens sapiens sapiens » sera-t-il la suite logique d'une nature qui confirmerait tant nos origines que notre finalité? Souhaitons que notre descendance sache donner à la civilisation humaine sont véritable sens humain et que la Connaissance devienne un bien universel...
Le nombre de sapiens dans le nom de l'espèce ne désigne pas notre quantité de sagesse ou d'intelligence. Ça veut dire que l'on appartient au genre homo, à l'espèce homo sapiens et à la sous-espèce homo sapiens sapiens.
Dustin Dewin a écrit :D’un côté la science nous enseigne que l’humain s’est formé à partir de particules atomiques puisées aux sources de l’univers et de l’autre côté elle ne permet pas de conclure au pouvoir atomique donc nucléaire des cellules humaines. C’est comme dire que l’atome est à la base de la vie cellulaire mais que cette cellule ne contient aucun pouvoir atomique, nucléaire. Expliquez-moi la nuance?
C'est comme de dire que la biologie cellulaire nous aiderait à comprendre la politique internationale puisque la cellule est à la base de l'humain et l'humain à la base de la politique... Percevez-vous la nuance?
Dustin Dewin a écrit :Si vous pouviez prolonger cette vidéo de 4 minutes supplémentaires quel en serait la suite et le contenu. Votre statut de scientifique et d’évolutionniste vous empêche-t-il toute spéculation ou projection future sur l’évolution biologique de notre espèce?
Je crois que vous avez une vision un peu trop linéaire de l'évolution. Les populations s'adaptent selon les pressions sélectives de leur environnement et non pour s'améliorer selon une échelle absolue et universel. X-Men c'est de la science-fiction.
Pour plus de détails sur mes opinions, consultez mon blogue philosophique et laissez-y vos commentaires.

Jean-Francois
Modérateur
Modérateur
Messages : 22098
Enregistré le : 03 sept. 2003, 02:39

Re: Évolution de l'homme - vidéo

#23

Message par Jean-Francois » 18 juil. 2009, 14:01

Dustin Dewin a écrit :C’est peut-être parce qu’elles s’isolent dans leur champs de spécialisation scientifique( un mal nécessaire) que la vue d’ensemble de la genèse humaine leur échappe
C'est sûr que ceux qui ne font aucune recherche scientifique, donc qui ne sont pas "isolé dans leur champs de spécialisation", qui, en fait, parce qu'ils ont l'esprit particulièrement ouvert*, ne sont même pas restreints par la moindre rigueur logique, s'y connaissent beaucoup mieux que les scientifiques :mrgreen:

Je dois vous dire que votre verbiage poético-vaseux ne m'intéresse pas beaucoup. Vous faites long mais ne dites rien de précis. Comme je le soulignais dès le début, vous ne dépassez pas la superficialité des jeux de langage et des analogies qui ne veulent pas dire grand chose. Je sais par expérience qu'il est particulièrement vain de tirer quelque chose de rationnel de la "poésie pétée". Après ce message, je vais suivre le conseil de Laurent et limiter sérieusement mes remarques sur vos interventions.

* À tous les courants d'air.
l’électromagnétisme de l’atome et l’électromagnétisme cardiaque doivent quand même avoir un rapport NATUREL entre eux
Ben oui: selon une sommité de la réflexion-pantoufle: "rien ne se crée, tout se transforme, donc toute est dans toute et vice-versa". Il ne s'est pas exprimé sur le sujet mais peut-être que si on le poussait un peu, il en arriverait à nous dire que le coeur est responsable des oscillations atomiques (et vice-versa, évidemment). Vous devriez lire cet auteur, il ne sait rien de ce dont il cause mais il a (enfin, le croit-il) réponse à tout sur le sujet. Par contre, sa prose finit rapidement par devenir plus pénible que divertissante.
On n’a qu’à observer un spermatozoïde pourfendre l’espace utérin pour voir à l’œil nu qu’il y a là une force électromagnétique qui vient fusionner avec l’ovule et le dynamiser. Est-ce de la science-fiction ?
De la mauvaise en plus, oui.

Et que vous pensiez "corriger" la phrase en parlant d'un télescope ("caméra télescopique") pour voir ce qui appartient plus au niveau microscopique en dit long sur votre manque de compétence scientifique. Même pas besoin de se gausser de votre "force électromagnétique" qui fusionnerait avec l'ovule (dans une atmosphère apocalyptique et avec des effets spéciaux grandioses sans doute :lol: ).
Vous avez antérieurement questionné mon énoncé pseudo « scientifico-philosophique »
Je m'excuse si je l'ai seulement questionné: plus vous dissertez, plus j'en ris franchement tellement c'est ridicule.
Si vous pouviez prolonger cette vidéo de 4 minutes supplémentaires quel en serait la suite et le contenu. Votre statut de scientifique et d’évolutionniste vous empêche-t-il toute spéculation ou projection future sur l’évolution biologique de notre espèce?
Ça fait deux questions différentes même si vous n'avez pas mis de point d'interrogation à la première:
- aucune idée de ce à quoi ressembleront les descendant de l'espèce humaine actuelle. En ce moment, rien n'indique que des forces sélectives s'appliquent vraiment dans une direction donnée.
- Rien n'empêche les spéculations, mais de ne pas les présenter comme telles ou d'essayer de présenter du verbiage pseudo-scientifique comme scientifique, ce que vous faites avec autant d'enthousiasme, n'a rien de scientifique.

Moi, j'ai une question pour vous: avez-vous quand même quelques remords lorsque vous écrivez de pareilles conneries?

-------------------------------------
Syndrome d'éjaculation précoce de la pensée métaphorique.
À moins que ce soit ça être éduqué au-delà de ses moyens intellectuels. Va savoir.

Jean-François
“The more implausible the hypothesis — telepathy, aliens, homeopathy — the greater the chance that an exciting finding is a false alarm, no matter what the P value is.” (Nuzzo R (2014) Nature 506:150)

Avatar du membre
curieux
Messages : 6314
Enregistré le : 12 juin 2005, 10:17

Re: Évolution de l'homme - vidéo

#24

Message par curieux » 18 juil. 2009, 15:16

Dustin Dewin a écrit :On n’a qu’à observer un spermatozoïde pourfendre l’espace utérin pour voir au travers d'une caméra téléscopique fine pointe qu’il y a là une force électromagnétique qui vient fusionner avec l’ovule et le dynamiser. Est-ce de la science-fiction ?
Non, c'est juste une relation qui n'a pas de raison d'être. L'électromagnétisme n'a rien à voir avec la cause qui pousse le spermatozoide à percer la coque de l'ovule. Si tu trouve un rapport avec ça, alors il est aussi évident que du côté de Jésus on est tous frères. :roll:
Dustin Dewin a écrit : Mon exposé ne fait pas l'unanimité. Alors je pose deux questions. D’un côté la science nous enseigne que l’humain s’est formé à partir de particules atomiques puisées aux sources de l’univers et de l’autre côté elle ne permet pas de conclure au pouvoir atomique donc nucléaire des cellules humaines. C’est comme dire que l’atome est à la base de la vie cellulaire mais que cette cellule ne contient aucun pouvoir atomique, nucléaire. Expliquez-moi la nuance?
La nuance est assez facile à saisir, à l'échelle de l'atome il y a des réactions qui ne s'étendent pas au delà d'un rayon d'action qui leur parait très grand, mais à notre échelle ça n'a plus du tout le même impact.
Les réactions qui dirigent la cellule n'ont pas la même importance pour l'ensemble de l'être vivant qui en contient des centaines de milliards, chaque cellule en contenant des dizaines de milliers.

C'est comme si tu disais que l'explosion d'une supernovae à une influence sur l'univers entier.
Il n'y a pas de relation de cause à effet, tout simplement, on ne peut pas tout mélanger et espérer attirer l'attention de ceux qui ont un minimum de rigueur scientifique à leur actif. Tes discours peuvent éventuellement faire tomber la ménagère lambda en pamoison mais faut pas espérer plus.
Le rôle de la physique mathématique est de bien poser les questions, ce n'est que l'expérience qui peut les résoudre. [Henri Poincaré]

Avatar du membre
Totanka
Messages : 418
Enregistré le : 20 avr. 2009, 17:27

Re: Évolution de l'homme - vidéo

#25

Message par Totanka » 18 juil. 2009, 17:54

.et pourtant vous qui êtes doté d’une sensibilité, à partir de quel moment croyez-vous que la matière s’est mise à ressentir.
C'est la que toi et tous les autres vous vous plantez.
La chose la plus difficile à comprendre au monde c'est l'impôt sur le revenu !
[Albert Einstein]

Répondre

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré