Évolution de l'homme - vidéo

Le débat infini se poursuit ici
Répondre
Dustin Dewin
Messages : 56
Enregistré le : 21 juin 2009, 13:19

Re: Évolution de l'homme - vidéo

#26

Message par Dustin Dewin » 19 juil. 2009, 07:31

Merci pour vos commentaires constructifs et développés même sì à quelque part on sent la concertation du coup de grâce final. Je sens que pour vous le sujets est clos et devenu ininteressant. Merci d'avoir permis cette discussion libre.

Je continuerai de visiter votre site et peut-être d'y intervenir si vous le permettez...
Qui dit Culture dit Culte pour la Nature. L'arbre de la Connaissance; une dialectique de la Nature Humaine. E=mc2 une équation philosophique pour âme,corps ,esprit.

Dustin Dewin
Messages : 56
Enregistré le : 21 juin 2009, 13:19

Re: Évolution de l'homme - vidéo

#27

Message par Dustin Dewin » 19 juil. 2009, 10:27

Sans vouloir repartir la polémique j'aimerais conclure et résumer ma démarche même si mon taux de crédibilité sur ce site est à zéro et sous-zéro. Je relierai vos critiques plus à fond de façon peut-être à mieux exprimer ma pensée.

Je n’ai jamais tenté de me servir de la science pour accréditer des thèses métaphysiques. Ma théorie, imparfaite aux yeux du sceptique, s’inspire de la science pour tenter de donner un cadre explicatif n’ayant subi aucune vérification par l’expérience et «d’accréditer » une thèse qui élargirait les liens et les implications astrophysiques de la Nature sur notre identité humaine.Il y a 150 ans Darwin s’est tourné vers le passé biologique de l’humain pour le relier à des stades d’évolution plus primitifs de notre espèce. Fortement influencé par la vision biblique de la création, la société à cette époque effectuait une coupure drastique entre le monde animal et le monde humain qui ne pouvait qu’être d’origine surnaturelle. Bien qu’il ait vécu à la surface de la terre comme tous ses contemporains, Darwin a su, au travers de ses observations de la nature élaborer une théorie qui reliait l’homme à la nature d’une manière bien différente à ce qui était acceptée jusque là. Pour reprendre l’expression de Denis, Darwin est donc parti du stade zéro (ce qui est admis et reconnu et qu’on ne peut rabaisser) à sous-zéro (la vie antérieure à l’humain, sans connotation ésotérique).

Lorsque je vous ai soulignée que par le cœur nous étions reliés à la Terre, vous n’y avez vu qu’une figure de style poétique, alors que moi je parlais d’une liaison moléculaire et biologique qui s’appuie sur une réalité physique; la terre existe bel et bien et l’homme au travers de milliards d’années d’évolution en est sorti. Sans vouloir vous insulter je pense que votre science demeure victime de cette même coupure drastique opérée par la Culture Morale ambiante qui empêche votre science établie de relier plus à fond l’Homme à son Univers. Parce que soutenir que le cœur terrestre est à la source du cœur humain, c’est aussi partir de zéro à sous-zéro. Ce que j’avais pris pour une insulte de la part de Denis était au contraire un compliment. Je fais donc amende honorable. Je persiste et je signe, vous avez avec l’astrophysique (élévation de l’esprit en la matière par processus naturel sans finalité divine à la Teilhard de Chardin) le même rapport que le croyant avec leur Dieu; une force extérieure à l’humanité sans intériorisation. L’esprit (le cerveau) loge dans chacune des cellules de notre corps. Si le cerveau humain est capable de nous relier au cosmos peut-être que le cœur quant à lui peut nous relier à la terre d’une manière réaliste et non surréaliste. Relier l’homme au singe ou parler d’un Univers en expansion a pu être perçu pour temps comme une affirmation surréaliste.
Qui dit Culture dit Culte pour la Nature. L'arbre de la Connaissance; une dialectique de la Nature Humaine. E=mc2 une équation philosophique pour âme,corps ,esprit.

Avatar du membre
Jiti-way
Messages : 484
Enregistré le : 26 août 2008, 15:37

Re: Évolution de l'homme - vidéo

#28

Message par Jiti-way » 19 juil. 2009, 13:38

Salut Dustin!
Dustin Dewin a écrit :science établie
Il n'y a pas de science établie, il n'y a que de la science qui évolue, qui produit de nouvelles connaissances.
Personnellement au risque de te blesser il s'agit là sans doute de ta part d'une critique destinée à rassurer ton égo de la validité de ta pensée.
Or le manque de rigueur dans la façon de t'exprimer (je parle du sens des mots) fait que ton discours est inintelligible de prime abord.

Exemples:
"
Dustin Dewin a écrit :la terre existe bel et bien et l’homme au travers de milliards d’années d’évolution en est sorti
:interro:
Dustin Dewin a écrit :vous avez avec l’astrophysique (élévation de l’esprit en la matière par processus naturel sans finalité divine à la Teilhard de Chardin)
:interro:
Dustin Dewin a écrit :le même rapport que le croyant avec leur Dieu; une force extérieure à l’humanité sans intériorisation
:interro:
Dustin Dewin a écrit :L’esprit (le cerveau) loge dans chacune des cellules de notre corps. Si le cerveau humain est capable de nous relier au cosmos peut-être que le cœur quant à lui peut nous relier à la terre d’une manière réaliste et non surréaliste.
:interro:

Voilà je n'argumente pas sur tes citations car ton langage est trop hermétique.
☼ "Pour expliquer un brin de paille, il faut démonter tout l'Univers" ☼ (Remy de Gourmont)

Dustin Dewin
Messages : 56
Enregistré le : 21 juin 2009, 13:19

Re: Évolution de l'homme - vidéo

#29

Message par Dustin Dewin » 19 juil. 2009, 15:52

Feel O'Zof a écrit :C'est comme de dire que la biologie cellulaire nous aiderait à comprendre la politique internationale puisque la cellule est à la base de l'humain et l'humain à la base de la politique... Percevez-vous la nuance?


J’ai voulu répondre à votre intervention sur votre site pour ne pas encombrer le site des sceptiques puisque j’avais tiré ma révérence, mais je n’ai pas vu la fenêtre ou émettre mon commentaire. Alors je répond ici avec toute la politesse avec laquelle vous avez émis vos commentaires.

Et pourtant je pense que votre propre proposition vous échappe.
Vos cellules biologiques vous permettent de ressentir et penser. Une multitude de personne sur cette planète constitués des mêmes cellules ressentent la faim et pensent que le monde devrait être plus équitable. Il y en a d’autres qui se sentent repus et qui pensent que le statuquo mondial est le meilleur système socio-économique possible.
Il y a une autre multitude de gens qui ressentent un besoin d’ordre et qui pensent que d’appuyer les dictatures est la meilleure façon d’y arriver. Alors que d’autres ressentent et subissent l’injustice de ces dictatures et pensent qu’elles devraient être renversées et remplacées par des régimes démocratiques.
Il y a une multitude de croyant, juifs, musulmans et chrétiens, possédant ces mêmes cellules biologiques qui ressentent une peur irrationnelle d’une condamnation divine et qui pensent que de suivre les commandements divins est le meilleur moyen de se prémunir des « malheurs terrestres » et qui dans leur action appuient des régimes théocratiques ou votent pour des partis politiques ultraconservateurs.
Conclusion; dans la mesure où nos cellules nous permettent de ressentir le mal-être et le bien-être et d’imaginer des solutions au mal-être et des garanties au bien-être, je dis oui nos cellules biologiques sont la cause de la situation internationale. Bien sûr vous aurez compris que je fais allusion aux sentiments humains, un concept abstrait bâtit sur nos émotions et la compréhension que nous en avons. Car il est ici question des sentiments humains qui animent une population et une civilisation et qui décide de la condition humaine. Sans vouloir être désagréable je dis que s’il vous est impossible de faire philosophiquement un lien entre nos cellules biologiques et notre capacité à ressentir et exprimer ces sentiments c’est que vous percevez la cellule humaine comme une sorte de puce informatique inorganique.
Qui dit Culture dit Culte pour la Nature. L'arbre de la Connaissance; une dialectique de la Nature Humaine. E=mc2 une équation philosophique pour âme,corps ,esprit.

Avatar du membre
Feel O'Zof
Messages : 1186
Enregistré le : 21 juil. 2006, 13:05

Re: Évolution de l'homme - vidéo

#30

Message par Feel O'Zof » 19 juil. 2009, 18:31

Dustin Dewin a écrit :Sans vouloir être désagréable je dis que s’il vous est impossible de faire philosophiquement un lien entre nos cellules biologiques et notre capacité à ressentir et exprimer ces sentiments c’est que vous percevez la cellule humaine comme une sorte de puce informatique inorganique.
Ce n'est pas qu'il existe AUCUN lien, c'est que les liens que vous établissez n'existent que dans une perspective ou tout est relié à tout. Donc, au lieu de dire que mon coeur est relié à la Terre, que mes cellules sont liées à l'atome ou que mon cerveau est lié au cosmos, je pourrais dire que mon pancréas est lié à mon set de patio et ça serait tout aussi (peu) vrai.

Je vous recommande fortement de lire des ouvrages de vulgarisation scientifique et de pratiquer votre rhétorique. Pour l'instant, votre discours m'apparaît décousu et vide.
Pour plus de détails sur mes opinions, consultez mon blogue philosophique et laissez-y vos commentaires.

Avatar du membre
curieux
Messages : 6315
Enregistré le : 12 juin 2005, 10:17

Re: Évolution de l'homme - vidéo

#31

Message par curieux » 20 juil. 2009, 07:15

Conclusion; dans la mesure où nos cellules nous permettent de ressentir le mal-être et le bien-être et d’imaginer des solutions au mal-être et des garanties au bien-être, je dis oui nos cellules biologiques sont la cause de la situation internationale.
C'est justement ce genre d'affirmation qui n'a ni queue ni tête.
ça ne veut strictement rien dire, en clair tu trouves des relations de causes à effet qui n'ont aucun sens.
Le rôle de la physique mathématique est de bien poser les questions, ce n'est que l'expérience qui peut les résoudre. [Henri Poincaré]

Jean-Francois
Modérateur
Modérateur
Messages : 22103
Enregistré le : 03 sept. 2003, 02:39

Re: Évolution de l'homme - vidéo

#32

Message par Jean-Francois » 20 juil. 2009, 08:00

Dustin Dewin a écrit :Je n’ai jamais tenté de me servir de la science pour accréditer des thèses métaphysiques
C'est que vous ne savez strictement pas ce que vous faites, alors. Rien que votre "E=mc2 une équation philosophique pour âme,corps ,esprit" est une tentative de se servir de la science pour justifier un machin métaphysique.

Vous prenez une équation scientifique dont chacun des termes est défini précisément et, comme vous n'y connaissez rien et que seul le rapport superficiel compte, vous remplacez arbitrairement par vos termes mal définis (ici) mais suggestifs. Comme vous êtes déjà incapable de clarifier votre thèse, je ne vous demanderai pas la démonstration que les termes de "E=mc2" sont équivalents à "âme, corps, esprit". Je vous sens très incapable de la fournir.
Ma théorie, imparfaite aux yeux du sceptique
Si vous saviez ce qu'elle est aux yeux du scientifique :lol:
s’inspire de la science pour tenter de donner un cadre explicatif n’ayant subi aucune vérification par l’expérience et «d’accréditer » une thèse qui élargirait les liens et les implications astrophysiques de la Nature sur notre identité humaine
Il n'y a aucun mal à faire de la science fiction... mais a) comprendre que s'en est et b) autant en faire de la bonne.
Lorsque je vous ai soulignée que par le cœur nous étions reliés à la Terre, vous n’y avez vu qu’une figure de style poétique, alors que moi je parlais d’une liaison moléculaire et biologique qui s’appuie sur une réalité physique
Effectivement, votre thèse très floue et tout en métaphores permet d'assez intéressants passages de l'absurde au trivial: oui, en tirant un peu sur les définitions, il y a un lien "moléculaire et biologique" entre tout ce qui est sur la Terre et la Terre elle-même. (Même si dire que la Terre est "biologique" est déjà un abus.) En tirant un peu plus, on peut dire qu'il y a un lien moléculaire entre tout dans l'univers. Est-ce que c'est une découverte originale? Non. Est-ce que ça apporte quelque chose en terme de connaissances? Non plus, c'est franchement trivial (au XXIe siècle, s'entend).

Maintenant, parce que vous ne dites rien de précis, que vous vous laissez bercer par les mots, vous faites un magnifique saut vers l'absurde: "soutenir que le cœur terrestre est à la source du cœur humain, c’est aussi partir de zéro à sous-zéro". Il n'y a pas de "coeur terrestre" au même titre que l'humain a un coeur. Cette comparaison est simplement abusive si elle se veut autre que poétique.
Vos cellules biologiques
C'est parce que Feel O'Zof parlait de "biologie cellulaire" que vous vous sentez obligé de dire "cellules biologiques"? Pourtant, selon vos propos, il y a forcément un lien entre les "cellules biologique", les "cellules physique (e.g., cellules de convection)" et autres pièces de prison :mrgreen:

---------------
Feel O'Zof a écrit :Je vous recommande fortement de lire des ouvrages de vulgarisation scientifique et de pratiquer votre rhétorique. Pour l'instant, votre discours m'apparaît décousu et vide.
Il a certainement lu de la vulgarisation scientifique... et il ne l'a pas digérée. C'est surtout des traités de méthodologie scientifique (et de philosophie sérieuse) qu'il lui faudrait s'il veut arriver à faire autre chose que de la poésie "pétée". Son discours, c'est un peu ce dont il s'agit ici* (d'ou le lien que j'avais fait vers "Prodiges et vertiges de l'analogie" du même auteur)... en moins doué quand même.

Jean-François

* Voir particulièrement la citation de Musil, au deuxième paragraphe.
“The more implausible the hypothesis — telepathy, aliens, homeopathy — the greater the chance that an exciting finding is a false alarm, no matter what the P value is.” (Nuzzo R (2014) Nature 506:150)

Dustin Dewin
Messages : 56
Enregistré le : 21 juin 2009, 13:19

Re: Évolution de l'homme - vidéo

#33

Message par Dustin Dewin » 20 juil. 2009, 17:22

Jiti-way a écrit :Personnellement au risque de te blesser il s'agit là sans doute de ta part d'une critique destinée à rassurer ton égo de la validité de ta pensée
Votre remarque est pertinente. Cela pourrait faire partie de l’enjeu. Il y a ceux qui se porte au pouvoir en utilisant les idées et les autres qui portent les idées… Pour l’instant je porte celles-ci par convictions profondes. Si finalement vous les jugez irrecevables et qu’elles demeurent lettres mortes, je reprendrai mes pénates et continuerai d’aborder la réalité avec cette vision des choses. Je n’ai rien à imposer.

Je croyais que le sujet n’intéressait plus personne. Je reprends le collier question de démontrer que face, à l’adversité, je ne me défile pas.
Jean-Francois a écrit :Et que vous pensiez "corriger" la phrase en parlant d'un télescope ("caméra télescopique") pour voir ce qui appartient plus au niveau microscopique en dit long sur votre manque de compétence scientifique. Même pas besoin de se gausser de votre "force électromagnétique" qui fusionnerait avec l'ovule (dans une atmosphère apocalyptique et avec des effets spéciaux grandioses sans doute ).
Bon point je vous l’accorde. Mais dans la première correction j’ai utilisé le mot microscope car je sais très bien qu’il s’agit du monde microscopique mais dans la seconde correction j’ai utilisé un mauvais terme technique) que je n’ai pas pris le temps de rechercher (microscope électronique ou photomicrographie étaient des termes plus appropriée). Vous savez j’ai une vie, un travail et le temps que j’ai à consacrer à cet exposé et à cette échange est limité sans compter que je dois faire face et réfléchir sur les commentaires de plusieurs intervenants à la fois. Ceci n’est pas une excuse, j’en conviens et je n’attends aucune indulgence de votre part. La prochaine fois je ferai plus attention à ce genre de détails. Mais si vous tenez mordicus à retenir cet impair pour discréditer le reste de mes arguments, c’est que vous attachez plus d’importance à la forme qu’au fond et que là cette attitude pourrait être taxée de superficielle.
Jean-Francois a écrit :Moi, j'ai une question pour vous: avez-vous quand même quelques remords lorsque vous écrivez de pareilles conneries?
Non je n’ai aucun remord. J’aurais plutôt des regrets de ne pas avoir exposé cette « vision des choses ». C’est pour cette raison que je souligne la possibilité d’un libre discours sur ce site. Je suis quand même médusé de vous voir recourir à des valeurs d’ordre moral sur la culpabilité de mes pensées en terme de bien ou de mal. Serait-ce les vestiges d’une formation acquise chez les jésuites?
Jean-Francois a écrit :C'est parce que Feel O'Zof parlait de "biologie cellulaire" que vous vous sentez obligé de dire "cellules biologiques"? Pourtant, selon vos propos, il y a forcément un lien entre les "cellules biologique", les "cellules physique (e.g., cellules de convection)" et autres pièces de prison
La biologie cellulaire énonce que tous les êtres vivants sont constitués de cellules. Je ne savais pas que la cytologie était une fin en soi. Je croyais qu’on étudiait les propriétés et les mécanismes réactifs des cellules selon leur spécialisation pour mieux comprendre leurs actions et fonctions dans tout l’organisme entier. Vous séparez le moyen du but. Vous m’accusez de voir des liens là ou il n’y en pas et moi je trouve que vous isolez et fractionnez trop facilement les disciplines entre elles. Qu’est-ce qui est le plus stupide; séparer la cytologie du physiologique et de l’anatomique ou tenter de les relier? Votre approche rigoureuse n’est pas très intégrale.
Je ne sais pas comment fonctionne votre cerveau de scientifique. Quand vous observez la nature, y-a-t-il un tiroir qui s’ouvre et se referme selon l’objet observé. Si le cerveau de Darwin avait fonctionné de telle façon, il n’aurait probablement pas fait le lien entre telle fleur et tel espèce de colibri. Si les blocages psycho-sensitifs n’ont rien à voir avec la rigueur scientifique, ils influencent grandement l’intuition et la perception de la réalité.
Jean-Francois a écrit :C'est que vous ne savez strictement pas ce que vous faites, alors. Rien que votre "E=mc2 une équation philosophique pour âme,corps ,esprit" est une tentative de se servir de la science pour justifier un machin métaphysique.

Vous prenez une équation scientifique dont chacun des termes est défini précisément et, comme vous n'y connaissez rien et que seul le rapport superficiel compte, vous remplacez arbitrairement par vos termes mal définis (ici) mais suggestifs
Machin métaphysique… voilà pourquoi la science est souvent qualifiée de savoir pure sans âme. Vous donnez des arguments aux métaphysiciens en refusant d'humaniser votre science froide d’érudits en lui donnant une portée philosophique. Le fait religieux n’est pas accidentel, l’être cherche à compenser la rupture existentielle entre les lois universelles qui l'entourent et sa présence sur terre. Sur cet aspect, vous ne faîtes sûrement pas partie de la solution.
Qui dit Culture dit Culte pour la Nature. L'arbre de la Connaissance; une dialectique de la Nature Humaine. E=mc2 une équation philosophique pour âme,corps ,esprit.

Avatar du membre
Denis
Modérateur
Modérateur
Messages : 19013
Enregistré le : 03 sept. 2003, 17:22

Le principal reproche

#34

Message par Denis » 20 juil. 2009, 18:51


Salut Dustin Dewin,

Moi, le principal reproche que je vous fais, c'est de constamment confondre "profond" et "superficiel".

Pire que les confondre, vous les permutez et utilisez systématiquement l'un à la place de l'autre. C'est comme si vous disiez "haut" plutôt que "bas" (et "bas" plutôt que "haut"). Systématiquement.

Ça vous rend difficile à suivre.

:) Denis
Les meilleures sorties de route sont celles qui font le moins de tonneaux.

Avatar du membre
BeetleJuice
Messages : 6568
Enregistré le : 22 oct. 2008, 16:38

Re: Évolution de l'homme - vidéo

#35

Message par BeetleJuice » 20 juil. 2009, 18:54

Machin métaphysique… voilà pourquoi la science est souvent qualifiée de savoir pure sans âme. Vous donnez des arguments aux métaphysiciens en refusant d'humaniser votre science froide d’érudits en lui donnant une portée philosophique. Le fait religieux n’est pas accidentel, l’être cherche à compenser la rupture existentielle entre les lois universelles qui l'entourent et sa présence sur terre. Sur cet aspect, vous ne faîtes sûrement pas partie de la solution.
Humaniser la science n'en est pas une non plus. La science a pour seule objectif la description précise de la réalité, sans état d'âme, sans à priori, sans sentiment, elle n'a pas à avoir de portée philosophique pour la bonne raison que la philosophie n'est qu'une invention humaine, une façon artificielle qu'a l'humain de répondre à des questions tout aussi artificielles qu'il se pose (artificielle ne veut pas dire sans intérêt).

Pour reprendre une définition humoristique de la série Dexter:

La science est une salope sans coeur avec un gode-ceinture de 35 cm

Au delà de l'humour un peu graveleux de la phrase, ça résume assez bien le fait que la science n'a pas à être philosophique, elle n'a pas de sentiment et n'en fait pas, elle ne fait que dire la vérité, autant qu'il est possible pour l'humain de la percevoir, et cela même si ça ne flatte pas son égo (c'est là qu'entre en scène le gode-ceinture, mais je ne vous fais pas un dessin, les croyants qui on vu démontrer que la terre n'a pas 6000 ans et qu'elle n'est pas le centre de l'univers, ont très bien compris où passe l'ustensile.)

En cela, il n'y a pas de rupture existentielle, simplement une difficulté à accepter le fait que la science dit, sans ménagement, qu'il n'y a pas de but à quoi que ce soit, ni sens à rien (puisque ce sont des concepts humains) hormis celui que l'humain veut bien leur donner, mais alors, ce n'est plus du ressort de la science.
Mais si vous tenez mordicus à retenir cet impair pour discréditer le reste de mes arguments, c’est que vous attachez plus d’importance à la forme qu’au fond et que là cette attitude pourrait être taxée de superficielle.
En même temps, l'ensemble de votre hypothèse est superficielle et ne s'attache qu'à la forme. Vous n'avez rien démontré depuis le début et vous n'êtes, au final qu'un exemple parfait du fait que l'humain n'aime pas le vide. Vous créez des liens qui, s'il ne sont pas forcement inexistant, n'ont pas la valeur que vous leur donner pour justifier votre vision du monde. Dans votre tentative de concilier l'ensemble de la science, de la physique des particules à l'astronomie en passant par la biologie, le tout saupoudrer de vos propres croyances en toile de fond, vous finissez pas donner des liens de cause à effet tellement simplifié qu'ils en sont ridicule.
Vous êtes l'exemple type de celui qui n'a pas quitté le principe de la pensée magique, à savoir que vous attachez une importance démesurée à la nomination des choses pour les qualifier, au point de faire du nom une partie intrinsèque de la chose et d'établir des liens faux entre ce qui porte un nom similaire.
Ce n'est pas parce que l'on parle de fusion des gamètes, par exemple, que ça à quoi que ce soit à voir avec la fusion nucléaire. De même, le fait que le nucléaire désigne aussi bien le noyau des atomes que celui des cellules ne crée pas de lien entre les deux. C'est simplement le hasard de la linguistique. Le fait que la graine d'un fruit à noyau porte aussi ce nom n'établit pas de rapport non plus entre le Fruit et l'Atome, hormis le fait que des atomes constituent les fruits.

Le pire, c'est que tout cela n'a, et c'est relativement évident, que pour but de rationaliser vos propres croyances et non de réellement faire des vrais liens entre les sciences.
This is our faith and this is what distinguishes us from those who do not share our faith.

(John Flemming, Évêque irlandais, 3ème dan de tautologie, ceinture noire de truisme, champion des lapalissades anti-avortement.)

Avatar du membre
Wooden Ali
Messages : 4409
Enregistré le : 09 déc. 2006, 15:31

Re: Évolution de l'homme - vidéo

#36

Message par Wooden Ali » 20 juil. 2009, 19:18

Vous donnez des arguments aux métaphysiciens en refusant d'humaniser votre science froide d’érudits
Affirmation non fondée, Dustin Dewin.
La Science est l'étude des phénomènes naturels. On a mis beaucoup de temps et subit de nombreux échecs pour élaborer une méthode fiable qui lui permette d'avancer plus vite et plus surement. Une proposition possède un caractère scientifique si elle est testable, prédictive et réfutable. Ces trois propriétés sont essentielles : elle ne sont pas un choix mais une nécessité. Ce que tu proposes a déjà été expérimenté sans grand succès quand la Science balbutiait. Ses erreurs provenaient précisément d'éléments parasites que tu souhaites aujourd'hui réintroduire. Veux tu revenir à des méthodes dont on sait déjà qu'elles ne marchent pas ? La Connaissance du monde naturel se construit avec la méthode scientifique. Point. Le fait qu'elle te déplaise a bien peu de chances de la faire changer.
On pourrait imaginer qu'il existe un monde surnaturel juxtaposé à ce Monde naturel objectif qui est le domaine de la Science. Il faudrait définir et élaborer une méthode pour le connaitre (bon courage !). Mais attention, à chaque fois qu'on le le fera interférer avec le monde naturel, il sera de facto redevable de la méthode scientifique. Si pour éviter ce désagrément, on ne le fait pas interférer il ne restera à jamais qu'une une création de l'imagination sans plus de poids épistémologique qu'un roman ou qu'une poésie.
Ta démarche est donc sans issue. Elle est purement littéraire. Tes jeux de mots et tes analogies relèvent donc de la critique du même nom, pas de l'épistémologie.
Les faits ne pénètrent pas dans le monde où vivent nos croyances. Marcel Proust

Gloire à qui n'ayant pas d'idéal sacro-saint
Se borne à ne pas trop emmerder ses voisins ! Georges Brassens

Mon Dieu ! Mon Dieu ! Pourquoi m'as-tu abandonné ? Dieu

Avatar du membre
Laurent_Outang
Messages : 507
Enregistré le : 03 sept. 2006, 11:29

Re: Évolution de l'homme - vidéo

#37

Message par Laurent_Outang » 20 juil. 2009, 22:11

Dustin Dewin a écrit : :docteur: ...Je croyais qu’on étudiait les propriétés et les mécanismes réactifs des cellules selon leur spécialisation pour mieux comprendre leurs actions et fonctions dans tout l’organisme entier. Vous séparez le moyen du but...Qu’est-ce qui est le plus stupide; séparer la cytologie du physiologique et de l’anatomique ou tenter de les relier?
Je vous trouve bien sévère. Nous sommes au contraire parfaitement conscients du fait que si Dieu nous a doté d'un nez, c'est avant tout pour pouvoir y poser les lunettes nécessaires à l'observation des forces électromagnétiques à l'oeuvre lors de la fécondation dans l'espace utérin.

Je tenais à remettre les pendules à l'heure.

Je vous laisse maintenant poursuivre votre exposé.
He who thinks by the inch and talks by the yard deserves to be kicked by the foot. (Proverbe chinois)

Dustin Dewin
Messages : 56
Enregistré le : 21 juin 2009, 13:19

Re: Évolution de l'homme - vidéo

#38

Message par Dustin Dewin » 21 juil. 2009, 09:51

Je prends note de tous vos commentaires et je vous reviens demain avec quelquex explications. Comme je l'ai déjà mentionné, j'ai des obligations qui limite mon temps et qui explique les quelques fautes de frappe, d'orthographe et de ponctuation. Je préfère mettre l'accent sur la rédaction et l'idée. Quant aux lunettes sur le nez qui nous permet de voir la force éléctromagnétique et tout le tralala... je me suis déjà expliqué et j'ai reconnu ma bévue... Je vous reviens demain.
Qui dit Culture dit Culte pour la Nature. L'arbre de la Connaissance; une dialectique de la Nature Humaine. E=mc2 une équation philosophique pour âme,corps ,esprit.

Dustin Dewin
Messages : 56
Enregistré le : 21 juin 2009, 13:19

Re: Évolution de l'homme - vidéo

#39

Message par Dustin Dewin » 22 juil. 2009, 11:37

Wooden Ali a écrit : La Connaissance du monde naturel se construit avec la méthode scientifique. Point. Le fait qu'elle te déplaise a bien peu de chances de la faire changer.
On pourrait imaginer qu'il existe un monde surnaturel juxtaposé à ce Monde naturel objectif qui est le domaine de la Science. Il faudrait définir et élaborer une méthode pour le connaitre (bon courage !). Mais attention, à chaque fois qu'on le le fera interférer avec le monde naturel, il sera de facto redevable de la méthode scientifique. Si pour éviter ce désagrément, on ne le fait pas interférer il ne restera à jamais qu'une une création de l'imagination sans plus de poids épistémologique qu'un roman ou qu'une poésie.
J’ai toujours fait référence au monde naturel mais à une échelle différente, universelle et humaine. Je n’ai pas cherché à donner un sens à l’Univers (l’horreur du vide) mais à en saisir le sens, un sens que j’estime être, non aléatoire, mais axé et interactif (pression sélective).

J’y vais d’une « parabole »
Par le cœur, je suis relié à la Terre, par l’esprit au cosmos. Détaché du cœur je ne ressens plus la terre sous mes pieds, je crains les cieux et j’imagine le pire… voilà comment est né, je pense, le phénomène religieux. Par une coupure exercer entre l’émotionnel et le spirituel, entre le SENTI et le MENTAL. L’inconscient est une distance plus ou moins grande, selon l’individu, entre l’émotion et sa perception, sa compréhension. Voilà je que j’entendais par « l’affect est le déterminisme naturel de l’esprit ». La sensation en l’esprit est le moyen naturel, surtout chez le nouveau-né, d’appréhender le monde extérieur. L’inconscient n’est peut-être que la perte de l’esprit originel avec lequel nous naissons. Eh oui, cette fois j’adopte l’angle psychanalytique, une discipline que je ne maîtrise (dans le sens de maître) pas non plus très bien.

Sans vouloir jouer à l’astronome, la Terre est un corps physique orienté dans l’espace. Il y a au sein de ce corps céleste une puissance physique qui est le support matériel de la vie qui s’y déroule, de même qu’il y existe, semble-t-il, un pouvoir d’orientation, un pouvoir qui oriente la matière terrestre et son développement, extrapolons… disons un pouvoir « psychique ».

Ce « pouvoir d’orientation » (psychisme en l’univers???) inhérent à la Terre a d’abord puisé son accroissement de la structure terrestre pour ensuite tiré de la structure humaine une élévation psychique. Voilà aussi ce que j’entends par « le cœur humain est une forme évoluée du cœur terrestre ». Chaque stade d’évolution donne donc lieu à de nouvelles stratifications qui partant d’une assimilation des couches antérieures oriente dans une nouvelle direction un nouveau développement. Le résultat de cette « remontée progressive » serait l’élévation graduelle des éléments ayant créés la matière. On peut donc en conclure que chaque couche et stade de développement physique supportent et élèvent un facteur psychique. Un phénomène cosmique intégré à la Terre est à la source de ce pouvoir d’orientation dans la Nature, un phénomène qui oriente le développement physique tandis que le facteur physique supporte le principe orienteur. L’évolution, un phénomène terrestre et biologique.

Il semble y avoir un sens en la nature, un sens non religieux ou métaphysique, mais structurel et organisationnel. « La science étudie les phénomènes naturels » non pour y donner un sens mais pour en saisir et en comprendre le sens pratique et fonctionnel. Même une comète est dotée d’un sens elliptique, un sens qu’elle n’invente pas mais qui lui est donné.

E=mc2 est une formule complexe dont les tenants et aboutissants ne peuvent être compris que par des scientifiques chevronnés, j’en conviens. L’univers est vaste et l’étude de ses propriétés est du domaine de la haute voltige intellectuelle. Aussi mon « parallèle métaphorique » semble être démuni de tout sens logique et assurément il suscite l’indignation. Mon énoncé (âme, corps, esprit) veut mettre en lumière que l’être conçu en vertu des lois universelles (relation qui existe entre l’énergie, la matière et la lumière) est soumis aux mêmes constantes de l’univers et qu’il a intégré en lui des processus d’évolution qui ne diffèrent que très relativement de ce qui observé à l’échelle universelle. La science saura-t-elle faire ressortir le caractère astrophysique de la genèse humaine?

Les cellules du corps sont dites diploïdes parce qu’elles contiennent un total de 46 chromosomes. Les cellules subissant une méiose diminuent de moitié leur nombre total de chromosomes pour ne conserver que 23 chromosomes, cellules dites haploïdes. Cette spécialisation génétique permet à l’homme et à la femme de transporter une information génétique différenciée, un processus évolutif qui permet à la Nature de se « fragmenter » pour se reconstituer sous une nouvelle forme. Le spermatozoïde se compose principalement d’un noyau et d’une vésicule remplie de liquide avec une faible quantité de cytoplasme. Le spermatozoïde et l’ovule se distingue dans leur structure, leur apparence et leur motilité. Leur « identité biologique » et leur apport génétique sont inversés.

Sans le bagage génétique du spermatozoïde au sein de l’ovule, l’organisation de la matière devient impossible et sans l’ovule la matérialisation de la vie humaine s’avère elle aussi impossible. J’allègue que du spermatozoïde (le Moi) nous héritons des cellules psychiques (X ou Y), cérébrales, neurologiques, celles qui assurent l’axe d’orientation de la matière et qui orientent le développement physique. De l’ovule (le Soi) nous héritons les cellules somatiques, celles qui supportent et assurent l’axe de développement physique et psychique. Le croisement de ces deux axes génétiques donne lieu aux chromosomes.

La juxtaposition et l’interaction des chromosomes procurent le contact adéquat; le sensoriel branché sur le conscient (Arbre de la Connaissance?????). La biologie cellulaire, la physiologie, l’anatomique, la neurologie sont des disciplines scientifiques qui elles aussi relèvent de la haute voltige. Par conséquent, il serait abusif et trivial d’établir un lien entre les deux noyaux génétiques, ovule et spermatozoïde et les deux noyaux biologiques cœur, cerveau. Et pourtant le cœur est un MUSCLE, une force physique qui supporte tout le mouvement entier alors que le cerveau est l’organe supervisant tout le système nerveux orientant le mouvement.

D’un libre esprit (non-scientifique) je suggère que les lois de la vitesse de la lumière interviennent dans le processus de fécondation, la nature récapitulant en neuf mois les milliards d’années d’accumulation/innovation génétique permettant la conception et l’innovation génétique.

Au travers de cet exposé je n’ai pas tenté d’inventer une nouvelle science, encore moins une nouvelle religion. Je n’ai pas non plus offert prétentieusement un nouveau modèle de l’univers. J’ai plutôt essayé d’inspirer un nouveau regard scientifique sur la nature environnante et notre nature humaine. J’ai proposé une nouvelle « reliure » entre l’animée et l’inanimée, entre le biologique et l’atome…

Il est possible que mon message soit hérétique.
Possible qu’en tant que porteur de cette hérésie, je sois un hérétique.
Possible qu’en tant qu’autodidacte, je me suis « «éduqué et élevé au-dessus des mes moyens intellectuels. »
Alors faîtes votre boulot, tuez cette hérésie dans l’œuf.

Sans rancune

Dustin Dewin (une toute petite poussière dans le vent)
Qui dit Culture dit Culte pour la Nature. L'arbre de la Connaissance; une dialectique de la Nature Humaine. E=mc2 une équation philosophique pour âme,corps ,esprit.

Avatar du membre
Denis
Modérateur
Modérateur
Messages : 19013
Enregistré le : 03 sept. 2003, 17:22

Tu le fais très bien toi-même.

#40

Message par Denis » 22 juil. 2009, 12:34


Salut Dustin Dewin,

Tu dis :
faîtes votre boulot, tuez cette hérésie dans l’œuf.
Tu le fais très bien toi-même.

Sans rancune non plus.

:) Denis
Les meilleures sorties de route sont celles qui font le moins de tonneaux.

Avatar du membre
BeetleJuice
Messages : 6568
Enregistré le : 22 oct. 2008, 16:38

Re: Évolution de l'homme - vidéo

#41

Message par BeetleJuice » 22 juil. 2009, 16:35

Il est possible que mon message soit hérétique.
Possible qu’en tant que porteur de cette hérésie, je sois un hérétique.
Possible qu’en tant qu’autodidacte, je me suis « «éduqué et élevé au-dessus des mes moyens intellectuels. »
Alors faîtes votre boulot, tuez cette hérésie dans l’œuf.
Comme le dit Denis, c'est inutile. Votre dernier message ne voulant absolument rien dire du tout et étant une bouillie informe, il est inutile d'aller plus loin et d'argumenter par dessus.

Euclide disait: ce qui est affirmé sans preuve peut être réfuté sans preuve.
Dans votre cas il aurait dit: ce qui n'a pas de sens se réfute tout seul.

:hello:
This is our faith and this is what distinguishes us from those who do not share our faith.

(John Flemming, Évêque irlandais, 3ème dan de tautologie, ceinture noire de truisme, champion des lapalissades anti-avortement.)

Avatar du membre
Cartaphilus
Modérateur
Modérateur
Messages : 6474
Enregistré le : 23 sept. 2008, 14:54

Re: Évolution de l'homme - vidéo

#42

Message par Cartaphilus » 23 juil. 2009, 04:51

Après un long message ésotérique, Dustin Dewin a écrit :Alors faîtes votre boulot, tuez cette hérésie dans l’œuf.
Est-ce le martyre que vous vous recherchez ?

Allez, je vais vous satisfaire : je propose de vous offrir la distinction de "fou littéraire".

Ce n'est pas une insulte, ni un diagnostic ; et, avec un peu de chance, vous passerez à la postérité.
Le sommeil de la raison engendre des monstres. Francisco de Goya.

Avatar du membre
curieux
Messages : 6315
Enregistré le : 12 juin 2005, 10:17

Re: Évolution de l'homme - vidéo

#43

Message par curieux » 23 juil. 2009, 10:06

Dustin Dewin a écrit :J’ai toujours fait référence au monde naturel mais à une échelle différente, universelle et humaine. Je n’ai pas cherché à donner un sens à l’Univers (l’horreur du vide) mais à en saisir le sens, un sens que j’estime être, non aléatoire, mais axé et interactif (pression sélective).
Il est justement là ton problème, on a quasiment tous commencé de cette façon et ça se termine quasiment toujours pareil, on ne peut rien conclure d'autre que la cohérence qui lie toutes les constantes (ou les 'lois') qui règlent notre univers ne débouchent pas sur un sens à lui donner, ni à une logique finale quelconque.
Dans cet univers il y a les relations de causes à effets et les phénomènes aléatoires, tout le travail du scientifique est de mettre l'un et l'autre dans la case qui lui revient, et rien de plus.
Tout le travail des propagateurs de croyances par contre est de faire passer l'un pour l'autre au gré de ces humeurs qu'ils appellent pensées.
Le rôle de la physique mathématique est de bien poser les questions, ce n'est que l'expérience qui peut les résoudre. [Henri Poincaré]

Avatar du membre
Julien
Messages : 525
Enregistré le : 27 janv. 2004, 09:22

Re: Évolution de l'homme - vidéo

#44

Message par Julien » 31 juil. 2009, 11:48

JF : "Votre thèse n'a pas grand chose à voir avec l'évolution des espèces, qui est un fait scientifique."

Julien : Tellement un fait scientifique qu'on doit se faire des simulations vidéos pour se convaincre. L'étude des fossiles (pure et dure) n'a apporté que des afflictions au modèle évolutionniste et des confirmations (le fait réel de la discontinuité) au modèle créationniste.

Le tricotage à base de bouts de fossile à pour sa part, lui, renforcit aider à survivre le modèle de l'évolution ...
S.J. Gould au sujet du registre fossile :
(…) L’apparition soudaine. Peu importe la zone locale, les espèces n’apparaissent pas graduellement, à la suite de la transformation constante de leurs ancêtres; elles apparaissent plutôt tout d’un coup et « complètement formées »
Natural History 86:14 (1977)

http://www.creationactualite.com/

Avatar du membre
curieux
Messages : 6315
Enregistré le : 12 juin 2005, 10:17

Re: Évolution de l'homme - vidéo

#45

Message par curieux » 31 juil. 2009, 12:01

et tu crois surement que le tricotage à partir de fables habilement inventées aide à faire des théories qui tiennent la route ? :mrgreen:
Le rôle de la physique mathématique est de bien poser les questions, ce n'est que l'expérience qui peut les résoudre. [Henri Poincaré]

Avatar du membre
Denis
Modérateur
Modérateur
Messages : 19013
Enregistré le : 03 sept. 2003, 17:22

Tenir un débat articulé

#46

Message par Denis » 31 juil. 2009, 12:35


Salut Julien,

Si tu es (re)venu dans le but de tenir un débat articulé (plutôt que désarticulé), :bienvenue: .

:) Denis
Les meilleures sorties de route sont celles qui font le moins de tonneaux.

Avatar du membre
Julien
Messages : 525
Enregistré le : 27 janv. 2004, 09:22

Re: Évolution de l'homme - vidéo

#47

Message par Julien » 31 juil. 2009, 13:29

curieux a écrit :et tu crois surement que le tricotage à partir de fables habilement inventées aide à faire des théories qui tiennent la route ? :mrgreen:
Julien : Non je ne le crois pas, c'est bien pour ça que je ne peux être évolutionniste.

Heureusement, le créationnisme , lui, peut être corroboré par l'étude directe du registre fossile et des grandes conclusions et consensus qui en ressortent (apparition soudaine et distincte des formes de vie).

L'évolutionnisme c'est l'art de faire de belles fables (qu'on appelle des simultations ou théories, etc ...).

Ex : « On doit notre bouche à celle des deutérostomiens apparus voici 580 millions d’années, notre crâne aux premiers craniates d’il y a 500 millions d’années, nos doigts aux premiers tétrapodes d’il y a 370 millions d’années, et notre pouce opposable aux premiers primates d’il y a 65 millions d’années. »
S.J. Gould au sujet du registre fossile :
(…) L’apparition soudaine. Peu importe la zone locale, les espèces n’apparaissent pas graduellement, à la suite de la transformation constante de leurs ancêtres; elles apparaissent plutôt tout d’un coup et « complètement formées »
Natural History 86:14 (1977)

http://www.creationactualite.com/

Avatar du membre
Totanka
Messages : 418
Enregistré le : 20 avr. 2009, 17:27

Re: Évolution de l'homme - vidéo

#48

Message par Totanka » 31 juil. 2009, 13:50

On doit notre bouche à celle des deutérostomiens apparus voici 580 millions d’années, notre crâne aux premiers craniates d’il y a 500 millions d’années, nos doigts aux premiers tétrapodes d’il y a 370 millions d’années, et notre pouce opposable aux premiers primates d’il y a 65 millions d’années.
Mmmh...C'est tellement plus logique qu'on ait été conçu à partir d'un bloc d'argile...
La chose la plus difficile à comprendre au monde c'est l'impôt sur le revenu !
[Albert Einstein]

Avatar du membre
BeetleJuice
Messages : 6568
Enregistré le : 22 oct. 2008, 16:38

Re: Évolution de l'homme - vidéo

#49

Message par BeetleJuice » 31 juil. 2009, 14:59

Chouette, mon créationniste préféré.

Alors, quelle nouvelle bêtise vous allez nous donner aujourd'hui? A moins que vous ne soyez juste de passage ici pour faire une remarque et disparaître, ce qui serait dommage.
This is our faith and this is what distinguishes us from those who do not share our faith.

(John Flemming, Évêque irlandais, 3ème dan de tautologie, ceinture noire de truisme, champion des lapalissades anti-avortement.)

Avatar du membre
Denis
Modérateur
Modérateur
Messages : 19013
Enregistré le : 03 sept. 2003, 17:22

Une autre petite steppette passagère

#50

Message par Denis » 31 juil. 2009, 15:20


Salut Beetle,

À Julien, tu dis :
A moins que vous ne soyez juste de passage ici pour faire une remarque et disparaître, ce qui serait dommage.
C'est très probablement ça qui nous attend. Une autre petite steppette passagère.

Avec Julien, faut pas s'attendre à autre chose. Les débats articulés (avec un échiquier sous les pièces), il ne les aime pas.

Misère!

:) Denis
Les meilleures sorties de route sont celles qui font le moins de tonneaux.

Répondre

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré