Évolution de l'homme - vidéo

Le débat infini se poursuit ici
eric
Messages : 257
Inscription : 16 juil. 2006, 19:33

Re: Évolution de l'homme - vidéo

#101

Message par eric » 07 août 2009, 17:29

BeetleJuice a écrit :Il n'a pas réussi à unifier les arabes, c'est le travail de ses successeurs, il n'est pas responsable de la conquête
Ses successeurs (les 4 premiers califes) étaient ses plus proches Compagnons et il les a formés lui-même. C'est lorsque tous ses Compagnons sont morts que les conquêtes se sont ralenties voire ont stagné.
Dans l'histoire de l'islam, remarquez qu'à chaque fois qu'il y a eu des califes ou chefs musulmans très attachés à la religion (comme les 4 premiers califes, Haroun al-rachid ou Saladin) l'islam a prospéré. Quand les califes ou chefs musulmans étaient plus intéressés par leur harem, leur pouvoir ou leur fortune, le monde musulman a régressé (c'est d'ailleurs beaucoup le cas aujourd'hui). C'est flagrant dans l'histoire de l'islam.
Alexandre le Grand: Octave:
Hitler: Lénine: Napoléon:Cortés: Clovis:
De Gaulle: Gengis Khan: Bismark
La plupart de ces hommes n'ont fait qu'agrandir des royaumes, pays ou nations qui étaient déjà très puissants, il ne sont pas partis de rien (à part dans une certaine mesure Gengis Khan).
De plus, ces hommes ont eu un rôle principalement politico-militaire, ils n'ont été à l'origine d'aucune grande religion, pensée ou philosophie nouvelle, d'aucun livre qui est resté aussi influent des siècles plus tard.

Comme le dit Lamartine:

Si la grandeur du dessein, la petitesse des moyens, l'immensité du résultat sont les trois mesures du génie de l'homme, qui osera comparer humainement un grand homme de l'histoire moderne à Mahomet ? (...)
Philosophe, orateur, apôtre, legislateur, guerrier, conquerant d'idées, restaurateur de dogmes rationels, d'un culte sans images, fondateur de vingt empires terrestres et d'un empire spirituel, voilà Mahomet. A toutes les echelles où l'on mesure la grandeur humaine, quel homme fut plus grand ?..."

Lamartine, La Vie de Mahomet, Paris, 1854.

Avatar de l’utilisateur
BeetleJuice
Messages : 6568
Inscription : 22 oct. 2008, 16:38

Re: Évolution de l'homme - vidéo

#102

Message par BeetleJuice » 07 août 2009, 17:41

C'est amusant, Dustin Dewin, vous parlez très bien le charlatan :mrgreen:

En dehors de belles phrases, votre réflexion est parfaitement vide de sens et n'est qu'une agglomération de concept sans lien direct et sans preuves données. Une fois de plus, vous masquez la misère de vos arguments sous un vernis littéraire, mais pas assez épais pour ne pas voir l'absence totale de fondement.

En mot plus clairs, vous créez un ragout de connaissances scientifiques visiblement incomplètes, incomprises et glanées un peu partout pour masquer une argumentation qui ne sert qu'à justifier vos désirs de voir reconnue vraie votre propre pensée irrationnelle.

En plus d'être très prétentieuse, cette démarche ne peut aboutir pour vous qu'à deux solutions: un renfermement sur soi-même pour réduire la dissonance cognitive, ou une remise en question qui, sur internet où tout le monde s'auto-proclame expert, est très improbable.
Avant d'en arrivée là, vous allez, comme le dit Denis, "jouer au fou"
DD a écrit :Pour l’instant les créationnistes sont l’effet miroir des sceptiques (dogmatiques) au sein duquel les docteurs de la loi théologique contestent les docteurs de la loi scientifique. À chacun son catéchisme. Il est vrai que le tango se danse toujours mieux à deux…
Et je suppose qu'en bon prophète, vous vous situez au milieux avec LA vérité vraie...
Vous n’y avez vu « qu’élucubrations de sommité pantoufle pètée...
C'est toujours le cas, plus que jamais.
This is our faith and this is what distinguishes us from those who do not share our faith.

(John Flemming, Évêque irlandais, 3ème dan de tautologie, ceinture noire de truisme, champion des lapalissades anti-avortement.)

Avatar de l’utilisateur
Denis
Modérateur
Modérateur
Messages : 19081
Inscription : 03 sept. 2003, 17:22

En clair et en bref

#103

Message par Denis » 07 août 2009, 18:05


Salut Dustin Dewin,

Vous dites :
Nous sommes loin du vidéo de départ…
En effet. Et votre ragoût fiévreux n'arrange rien.

Essayons de revenir au sujet principal : l'évolution (ou la fixité) des espèces.

En clair et en bref, contestez-vous que j'ai des ancêtres communs avec ma chatte ?

J'insiste sur le "en clair et en bref". Si vous répondez en rebrassant votre ragoût fiévreux, ce ne sera ni clair, ni bref.

:) Denis
Les meilleures sorties de route sont celles qui font le moins de tonneaux.

Avatar de l’utilisateur
BeetleJuice
Messages : 6568
Inscription : 22 oct. 2008, 16:38

Re: Évolution de l'homme - vidéo

#104

Message par BeetleJuice » 07 août 2009, 18:16

eric a écrit :Dans l'histoire de l'islam, remarquez qu'à chaque fois qu'il y a eu des califes ou chefs musulmans très attachés à la religion (comme les 4 premiers califes, Haroun al-rachid ou Saladin) l'islam a prospéré. Quand les califes ou chefs musulmans étaient plus intéressés par leur harem, leur pouvoir ou leur fortune, le monde musulman a régressé (c'est d'ailleurs beaucoup le cas aujourd'hui). C'est flagrant dans l'histoire de l'islam.
C'est très subjectif comme point de vue. On peut aussi voir ça comme ça:

Les 4 premiers Califes étaient très attaché à la religion, parce qu'ils tenaient d'elle seule leur pouvoir. Et la conquête, je l'ai déjà dit, à bénéficier d'un contexte exceptionnellement favorable (affaiblissement des deux grands empires de l'est qui ne pouvait plus défendre l'essentiel des territoire conquis par les musulman)

Quand aux autres, j'attends des preuves et des exemples du fait qu'ils étaient très attachés à la religion, plus qu'à leur harem.
Saladin n'est qu'un épisode au sein de la longue régression de la culture urbaine arabe, de plus, il n'a pas fait progresser l'Islam, puisqu'il n'a fait qu'obtenir et réunifier une partie du califat complètement disloqué depuis plusieurs décennies à cause de luttes internes. Le contexte lui était favorable et ça n'avait rien à voir avec une quelconque piété.
Ses successeurs (les 4 premiers califes) étaient ses plus proches Compagnons et il les a formés lui-même. C'est lorsque tous ses Compagnons sont morts que les conquêtes se sont ralenties voire ont stagné.
Vous réécrivez l'histoire réellement comme ça vous arrange. les conquêtes se sont arrêtés parce que les musulmans n'ont pas pu aller plus loin, faute de moyens et de capacité militaire. L'empire était déjà immense et il n'était plus possible d'avancer face à des ennemis aux armées plus puissantes et mieux armées. Il n'a d'ailleurs pas fallu attendre longtemps avant que les premières dissensions apparaissent au sein d'un territoire trop vaste pour être efficacement contrôlé.
La plupart de ces hommes n'ont fait qu'agrandir des royaumes, pays ou nations qui étaient déjà très puissants, il ne sont pas partis de rien (à part dans une certaine mesure Gengis Khan).
De plus, ces hommes ont eu un rôle principalement politico-militaire, ils n'ont été à l'origine d'aucune grande religion, pensée ou philosophie nouvelle, d'aucun livre qui est resté aussi influent des siècles plus tard.
Ba Mao si vous préférez, auteur d'un livre encore influent aujourd'hui, à l'origine du communisme Chinois et de son idéologie (qui est différente de l'idéologie communiste) et qui est parti de peu.

De plus, citer Lamartine n'est pas franchement une référence, et vous oubliez un peu vite les réalité du personnage.
Mahomet a n'a pas fondé sa religion ex-nihilo, mais à très profondément plagié la religion juive, au point de relier les arabe à une tribu d'Israël. L'élaboration des spécificités musulmanes ne c'est effectué qu'au bout d'un temps et ce n'était que des adaptations de pratiques juives le plus souvent. L'Islam est, pour une grande part, une habile adaptation simplifié de la religion juive, à son origine, une sorte de religion juive pour les nuls, ce qui explique sa notoriété rapide. A la fois envers les élites, côtoyant déjà le monothéisme chrétien et juif, dont il existait des communauté en Arabie, ou le zoroastrisme, puisque beaucoup de routes marchandes de l'arabie passait par l'empire perse. Et envers les classes plus basses aussi, qui y trouvait une religion plus simple et pas au mains des élites religieuses de la ville.

Je ne lui dénie pas un talent politique fort, je l'ai déjà dit, et une bonne connaissance militaire, mais il n'a, au final, que su profiter d'une série de situations favorables, au même titre que tout les "grands hommes" que j'ai cité. C'est indéniablement un grand chef de guerre et un habile politicien, mais il ne faut pas lui attribuer des mérites au dessus de ses qualités. Auguste a su inventé un régime monarchique de toute pièce en partant de peu de chose dans un empire où l'idée de roi pouvait pousser au meurtre et pourtant, il était païen. Son génie politique n'était pas pire que celui de Mahomet.

S'il était né un siècle plus tôt, l'Islam ne serait peut-être jamais sorti d'Arabie, voir même n'aurait peut-être jamais vu le jour.
This is our faith and this is what distinguishes us from those who do not share our faith.

(John Flemming, Évêque irlandais, 3ème dan de tautologie, ceinture noire de truisme, champion des lapalissades anti-avortement.)

Dustin Dewin
Messages : 56
Inscription : 21 juin 2009, 13:19

Re: Évolution de l'homme - vidéo

#105

Message par Dustin Dewin » 09 août 2009, 05:37

Denis a écrit :Essayons de revenir au sujet principal : l'évolution (ou la fixité) des espèces.

En clair et en bref, contestez-vous que j'ai des ancêtres communs avec ma chatte ?
Non je ne conteste pas. Vous et votre chatte avez des ancêtres communs. Je n’ai jamais envisagé, au sein de la théorie évolutionniste, une telle « coupure biologique » entre la vie animale et l’homo sapiens. Historiquement, c’est « l’esprit moral » qui a psychologiquement et religieusement opéré une telle coupure en la nature en dotant l’homme d'une origine surnaturelle d’où cette tendance compulsive de la race humaine à vouloir tout dominer en elle. Par bonheur la science a pu remettre en question cette vision tronquée et erronée de la nature. Parce qu’ici je fais une distinction entre l’esprit moral et l’esprit humain, celui acquis et développé par nos ancêtres homo sapiens. De la sensibilité humaine naît l’esprit humain. De la sensibilité dominée naît l’esprit moral. Non je ne suis pas fiévreux.

La science, afin d’illustrer ses propos, utilise aussi à la métaphore : arbre de vie, arbre évolutif, arbre phylogénétique… L’arbre de la connaissance est un principe humain qui relie la sensibilité humaine à la conscience humaine. C’est un symbole qui fait partie de l’archétype humain (JUNG).

Chaque individu sur terre est une version incarnée de cet arbre, même ceux et celles qui, en vertu de leur doctrine religieuse, ont « décidé d’y renoncer ». Par contre vous, en tant que scientifiques, n’avez jamais renoncé à la connaissance. EN SOI vous avez surtout privilégié cette voie. Toute pensée, religieuse ou scientifique, est le reflet d’une sensibilité en l’esprit qui permet d’appréhender la réalité extérieure d’une manière plus ou moins exacte. En ce qui me concerne la science me semble beaucoup plus proche de la réalité globale et humaine que toutes les convictions religieuses réunies. Les chercheurs, malgré leurs détracteurs, remettent constamment en cause ce que leurs prédécesseurs ont découvert afin d’approcher de plus près la réalité visible et invisible, question de parfaire et d’approfondir la connaissance du vivant. La connaissance est une volonté d’émancipation qui permet aux êtres de mieux s’orienter en la nature. Secouons nos arbres, il en sortira peut-être de nouveaux fruits.
Qui dit Culture dit Culte pour la Nature. L'arbre de la Connaissance; une dialectique de la Nature Humaine. E=mc2 une équation philosophique pour âme,corps ,esprit.

Avatar de l’utilisateur
Denis
Modérateur
Modérateur
Messages : 19081
Inscription : 03 sept. 2003, 17:22

Il est peau-de-banané de nier les acquis

#106

Message par Denis » 09 août 2009, 14:08


Salut Dustin Dewin,

Je vous trouve plus raisonnable (et moins fiévreux) dans votre dernier message que dans vos autrtes. Tant mieux. Puisque je suis d'accord sur beaucoup de points, ma réponse ne sera pas longue.

Vous dites :
Vous et votre chatte avez des ancêtres communs.
Excellent. Je craignais le contraire. Sur le forum, on a quelques "quasi géocentristes-terreplatistes" qui le contestent.

Puisque vous n'êtes pas de ceux-là, reste à savoir si, comme moi, vous admettez la continuité (corps et âme) du non-humain à l'humain ? Si on est en désaccord là-dessus, on pourra essayer de tirer l'affaire au clair.
Dustin Dewin a écrit :L’arbre de la connaissance est un principe humain qui relie la sensibilité humaine à la conscience humaine.

Là, vous redevenez fiévreux. Presque autant qu'avec votre « E=mc2 une équation philosophique pour âme,corps ,esprit. ».

Ceci dit, j'admets sans peine que la structure arborescente a quelque chose d'archétypal. Autant que le cercle, c'est une idée de base qui peut s'appliquer à plein d'idées plus riches. Diriez vous que le cercle est un principe humain qui relie la sensibilité humaine à la conscience humaine ? Moi pas. Je ne verrais là qu'une suite de mots qu'il vaut mieux entendre qu'être sourd (ou lire qu'être aveugle).
Dustin Dewin a écrit :Les chercheurs, malgré leurs détracteurs, remettent constamment en cause ce que leurs prédécesseurs ont découvert afin d’approcher de plus près la réalité visible et invisible, question de parfaire et d’approfondir la connaissance du vivant.
Pas seulement la connaissance du vivant. La connaissance en général.

Aussi, remettre en cause ce que les prédécesseurs ont découvert, il ne faut pas en abuser. Il faut rester raisonnable et éviter de remettre en cause les acquis. Par exemple, que le Soleil est environ 390 fois plus loin que la Lune, ou que les premiers outils en pierre taillée remontent aux alentours de D ou E et la domestication du feu aux alentours de H ou I.

On peut "broder" autour des acquis, mais il est peau-de-banané de ne pas en tenir compte ou, pire, de les nier.

:) Denis
Les meilleures sorties de route sont celles qui font le moins de tonneaux.

Avatar de l’utilisateur
Totanka
Messages : 418
Inscription : 20 avr. 2009, 17:27

Re: Évolution de l'homme - vidéo

#107

Message par Totanka » 09 août 2009, 14:54

Je pense que l'erreur de beaucoup de monde c'est de voir une coupure franche dans l'intelligence et dans la prise de conscience de soi même.
La chose la plus difficile à comprendre au monde c'est l'impôt sur le revenu !
[Albert Einstein]

Avatar de l’utilisateur
Denis
Modérateur
Modérateur
Messages : 19081
Inscription : 03 sept. 2003, 17:22

À sa place...

#108

Message par Denis » 09 août 2009, 16:49


Misère!

Julien ne donne plus signe de vie depuis 5 jours.

On dirait qu'il a encore lâché prise.

Faut le comprendre. C'est pas facile de défendre mordicus des âneries carabinées.

À sa place, j'aurais probablement lâché prise moi aussi.

:) Denis
Les meilleures sorties de route sont celles qui font le moins de tonneaux.

Avatar de l’utilisateur
BeetleJuice
Messages : 6568
Inscription : 22 oct. 2008, 16:38

Re: Évolution de l'homme - vidéo

#109

Message par BeetleJuice » 09 août 2009, 17:43

C'est mesquin ça Denis, de compter sur son égo pour le pousser à revenir te répondre qu'il ne dit pas de bêtise. :mrgreen:
This is our faith and this is what distinguishes us from those who do not share our faith.

(John Flemming, Évêque irlandais, 3ème dan de tautologie, ceinture noire de truisme, champion des lapalissades anti-avortement.)

steph
Messages : 603
Inscription : 04 juin 2009, 22:28

Re: Évolution de l'homme - vidéo

#110

Message par steph » 09 août 2009, 21:32

Si quelqu un pourrait me conseiller un livre sur la théorie de l évolution , pas trop compliquer a comprendre,je vais peu etre en surprendre,mais j ai jamais lu un livre de ma vie et en francais ,je suis handicapé je ne s est pas lire ou parler l anglais

Avatar de l’utilisateur
Wooden Ali
Messages : 4468
Inscription : 09 déc. 2006, 15:31

Re: Évolution de l'homme - vidéo

#111

Message par Wooden Ali » 10 août 2009, 03:25

Steph, je te conseille de commencer par " L'Origine des Espèces" de Darwin. Tu peux le trouver en édition de poche bon marché ou même gratuitement sur le Web. C'est facile à lire et ça met bien le pied à l'étrier pour continuer vers la théorie moderne. Je trouve qu'il répond très bien aux questions que peuvent se poser les néophytes en ce domaine.
Les faits ne pénètrent pas dans le monde où vivent nos croyances. Marcel Proust

Gloire à qui n'ayant pas d'idéal sacro-saint
Se borne à ne pas trop emmerder ses voisins ! Georges Brassens

Mon Dieu ! Mon Dieu ! Pourquoi m'as-tu abandonné ? Dieu

Dustin Dewin
Messages : 56
Inscription : 21 juin 2009, 13:19

Re: Évolution de l'homme - vidéo

#112

Message par Dustin Dewin » 10 août 2009, 06:07

Denis a écrit :Excellent. Je craignais le contraire. Sur le forum, on a quelques "quasi géocentristes-terreplatistes" qui le contestent.
Alors expliquons cette première impression. Votre attitude réfractaire face à mes propos vient probablement du fait que j’ai tenté d’introduire au sein de votre science objective et de votre scepticisme (non absolu j’espère) des notions généralement rattachées au domaine métaphysique et spirituel telles que; âme, esprit, conscience universelle, arbre de la connaissance. Or au sein de notre culture morale, qui dit spiritualité, dit « religiosité et surnaturalisme ». Et c’est bien là une erreur nihiliste du scepticisme que de laisser aux religions du monde le monopole et l’exclusivité de la spiritualité, comme une sorte de copyright respecté par tous et chacun. Traumatisé par la censure ecclésiastique la science a abdiqué ce territoire. C’est intriguant. Là où vous me trouvez fiévreux, moi je vous trouve frileux.

Comme le disait Rabelais « Science sans (conscience) n’est que ruine de l’âme ». Parce que la science c’est bien sûr la théorie évolutionniste, la relativité, la pasteurisation, la pénicilline de Flemming, l’oncologie mais c’est aussi la lobotomie, l’eugénisme, Hiroshima et j’en passe … La science n’est jamais neutre. C’est une illusion qu’elle entretient. La science est souvent mise au service de croyances sociales, idéologiques qui continue d’affirmer que l’homme est un pouvoir sur la nature. La science et la religion ont beau se combattre que la science joue parfois le même rôle complice de pouvoir sur la nature. La réalité existe indépendamment de notre volonté. L’esprit qui prétend en saisir le sens (de ses lois et principes) le fait au nom d’une intelligence mais aussi d’une sensibilité qui révèle au sujet le sens humain ou non de son acte. Et j’ai bien dit le sens humain de ses actes et non le sens moral des ses actes. Percevez-vous la nuance? On ne renonce jamais à la connaissance, pas même le pape. Mais on peut renoncer à la sensibilité(le substrat de l’esprit) qui saurait la faire vivre dans le meilleur des sens humains. La science questionne le fonctionnement de l’Univers, les mécanismes biologiques, les fonctions physiologiques etc. Le spirituel quant à lui questionne le sens humain de telle chose par rapport à telle autre. Quel est le sens humain de l’avortement, de l’euthanasie en phase terminale, des voyages extra-planétaires, de l’excision…? Les rapports de domination et soumission en amour ou en temps de paix mondiale ont-il un sens humain? Et en temps de guerre quel est le sens humain de tel conflit par rapport à tel autre?
Denis a écrit :Ceci dit, j'admets sans peine que la structure arborescente a quelque chose d'archétypal. Autant que le cercle, c'est une idée de base qui peut s'appliquer à plein d'idées plus riches. Diriez vous que le cercle est un principe humain qui relie la sensibilité humaine à la conscience humaine ? Moi pas. Je ne verrais là qu'une suite de mots qu'il vaut mieux entendre qu'être sourd (ou lire qu'être aveugle).
L’Arbre de Vie suggère l’image d’une ÉVOLUTION (pour ne pas dire élévation) à la fois horizontale et verticale alors que le cercle propose plutôt l’image courbe d’une RÉVOLUTION. Deux symboles différents pour décrire deux mouvements au sein d’une même réalité. Les mots ne créent pas la réalité, ils la décrivent parfois de belle façon.
Denis a écrit :n peut "broder" autour des acquis, mais il est peau-de-banané de ne pas en tenir compte ou, pire, de les nier.
Quant aux acquis de la science, Darwin avait tout juste terminé d’exposer sa théorie évolutionniste qu’on parlait déjà ou presque de néo-darwinisme. Ses successeurs n’ont fait que grimper sur ses épaules pour y voir toujours un peu plus loin, un peu plus haut; ce qui rappelle étrangement la symbolique rattachée aux totems amérindiens. On peut questionner une science, non pour en remettre les acquis solides, mais pour aiguiller les recherches futures vers de nouvelles avenues.
Denis a écrit :Puisque vous n'êtes pas de ceux-là, reste à savoir si, comme moi, vous admettez la continuité (corps et âme) du non-humain à l'humain ? Si on est en désaccord là-dessus, on pourra essayer de tirer l'affaire au clair.
J’ai répondu à cette question en soulignant que je n’envisageais aucune coupure biologique entre la vie animale (non-humain) et la vie humaine. J’ai même remonté cette continuité à un stade antérieur en disant que le cœur terrestre recèle une énergie matérielle (non-humaine) qui un jour par le biais de la cellule (humaine) s’est mise à ressentir. Je ne peux être plus clair même si cette proposition irrite votre sensibilité et titille vos neurones. Cela peut vous sembler hermétique et irréel au même titre que les trous noirs… et pourtant ils existent semble-t-il. Ai-je les moyens physiques de monter au ciel pour vous prouver leurs existences? Bien sûr que non pas plus que je n’ai les moyens de descendre physiquement au centre de la terre pour vous prouver l’exactitude de ma proposition. Le reste appartient aux projections de l’esprit.
Qui dit Culture dit Culte pour la Nature. L'arbre de la Connaissance; une dialectique de la Nature Humaine. E=mc2 une équation philosophique pour âme,corps ,esprit.

Jean-Francois
Modérateur
Modérateur
Messages : 22845
Inscription : 03 sept. 2003, 02:39

Re: Évolution de l'homme - vidéo

#113

Message par Jean-Francois » 10 août 2009, 07:27

Dustin Dewin a écrit :Dans un texte précédent, j’ai suggéré que le spermatozoïde, dans le rapport énergie-matière-lumière, faisait office de lumière
Ah, OK! "E=mc2" selon votre interprétation pseudo-scientifique, c'est l'équation de la branlette intellectuelle: la vacuité des propos est égale au nombre de vas-et-viens multiplié par le nombre de "spermatozoïdes" produits :mrgreen:
Votre attitude réfractaire face à mes propos vient probablement du fait que
Essayez plutôt: "du fait que je (i.e., DD) dis n'importe quoi en utilisant un langage métaphorique qui facilite tellement les allers-retours entre le trivial et l'absurde qu'il rend mon discours totalement blindé contre la contradiction... et contre la rationalité, ce qui limite sérieusement toute possibilité de dialogue structuré".

Jean-François
“The more implausible the hypothesis — telepathy, aliens, homeopathy — the greater the chance that an exciting finding is a false alarm, no matter what the P value is.” (Nuzzo R (2014) Nature 506:150)

Gilles
Modérateur
Modérateur
Messages : 571
Inscription : 03 oct. 2003, 22:24

Re: Évolution de l'homme - vidéo

#114

Message par Gilles » 10 août 2009, 14:21

Wooden Ali a écrit :Steph, je te conseille de commencer par " L'Origine des Espèces" de Darwin.
Humm... ça me semble un peu lourd pour s'initier à l'évolution.
Pour ma part, je conseillerais plutôt Le miroir du monde de Cyrille Barrette (Éditions MultiMondes). C'est clair et limpide et bourré de faits illustrant bien l'évolution.

Dustin Dewin
Messages : 56
Inscription : 21 juin 2009, 13:19

Re: Évolution de l'homme - vidéo

#115

Message par Dustin Dewin » 10 août 2009, 21:40

Salut Jean-François

Jean-Francois a écrit : Essayez plutôt: "du fait que je (i.e., DD) dis n'importe quoi en utilisant un langage métaphorique qui facilite tellement les allers-retours entre le trivial et l'absurde qu'il rend mon discours totalement blindé contre la contradiction... et contre la rationalité, ce qui limite sérieusement toute possibilité de dialogue structuré".
Dommage la discussion redevenait relativement agréable…
Au début de mon exposé, j’ai opposé l’astrophysique(les lois physiques de l’univers) à la métaphysique (lois factices issus du divin).

L’irrationalité est un manquement à ce que l’on considère comme rationnel, à ce que vous considérez comme rationnel. Vous faîtes appel à la rationalité pour repousser mes arguments comme d’autres font appel à la moralité pour condamner certaines aspirations humaines. Je trouve qu’en tant que scientifique vous faîtes preuve d’un grand sens moral. Serait-ce l’expression du vieux combat entre le profane et le sacré? Votre science est-elle trop sacraliser à vos yeux pour ne voir dans mes propos que du trivial et de l’absurde. Parce qu’elle semble faire pour vous l’objet d’une révérence presque religieuse. Il est vrai qu’au sens moral, est rattaché cette entité psychique que la psychanalyse a habilement qualifié de surmoi, une entité personnelle qui pousse l’individu à se voir plus grand que nature (le sacré) quitte à ignorer sa vraie grandeur naturelle (le profane). Comme disait ma mère… c’est agréable d’être important mais c’est bien plus important d’être agréable. En fait quand j’ai parlé de docteur de la loi scientifique par opposition aux docteurs de la loi théologique, c’est à vous en particulier que je pensais.

Pour vous la rationalité est une faculté de l’esprit humain qui permet la compréhension des choses OPPOSÉS à l’affectif. Faire abstraction de l’affectif est le fondement même du sens moral et c’est ce que la plupart des philosophies émancipatrices ont combattu en tentant vainement de libérer l’homme du sens moral dans lequel il s’est enfermé. Pour moi la rationalité est cette même faculté de l’esprit humain à comprendre la réalité mais une faculté qui s’appuie sur l’affectif. Je me cite à nouveau; « L’affect est le déterminisme naturel de l’esprit chez un individu ». En soutenant que la sensation est le fondement de la connaissance et de l’identité humaine, je ne fais que poursuivre ce que le néo-positivisme ou l’empirisme logique affirme déjà. L’intelligence et la conscience de soi (arbre de la connaissance) n’ont en commun que le fait de partager la même boîte crânienne.
Jean-Francois a écrit :Ah, OK! "E=mc2" selon votre interprétation pseudo-scientifique, c'est l'équation de la branlette intellectuelle: la vacuité des propos est égale au nombre de vas-et-viens multiplié par le nombre de "spermatozoïdes" produits
Pour ce qui est du rapport énergie, matière, et lumière vous êtes en pleine contradiction (en pleine irrationalité devrais-je dire) puisque que vous affirmez d’une part que l’homme est issu des particules atomiques de l’univers qui ont donnée naissance à la vie sur terre et de l’autre côté vous êtes incapable d’accepter un lien concret de l’homme avec cette relativité sidérale. Fermez les yeux, et mettez en relation la masse de l’ovule et la célérité du spermatozoïde (de celeritas pour C2) et vous pourrez peut-être faire preuve d’un début d’ouverture vis-à-vis l’énergie humaine. Parce qu’en fermant les yeux on ne voit pas seulement que du noir.
Qui dit Culture dit Culte pour la Nature. L'arbre de la Connaissance; une dialectique de la Nature Humaine. E=mc2 une équation philosophique pour âme,corps ,esprit.

Avatar de l’utilisateur
Totanka
Messages : 418
Inscription : 20 avr. 2009, 17:27

Re: Évolution de l'homme - vidéo

#116

Message par Totanka » 11 août 2009, 00:38

N'importe quoi...
La chose la plus difficile à comprendre au monde c'est l'impôt sur le revenu !
[Albert Einstein]

Avatar de l’utilisateur
Denis
Modérateur
Modérateur
Messages : 19081
Inscription : 03 sept. 2003, 17:22

L'âme de ma chatte

#117

Message par Denis » 11 août 2009, 00:44


Salut Dustin Dewin,

Vous dites :
Denis a écrit :Puisque vous n'êtes pas de ceux-là, reste à savoir si, comme moi, vous admettez la continuité (corps et âme) du non-humain à l'humain ? Si on est en désaccord là-dessus, on pourra essayer de tirer l'affaire au clair.
J’ai répondu à cette question en soulignant que je n’envisageais aucune coupure biologique entre la vie animale (non-humain) et la vie humaine. J’ai même remonté cette continuité à un stade antérieur en disant que le cœur terrestre recèle une énergie matérielle (non-humaine) qui un jour par le biais de la cellule (humaine) s’est mise à ressentir.
(le souligné est de moi)

Voulez-vous dire que les chats, les éléphants et les chimpanzés (qui ne sont pas humains) ne ressentent rien ? Le bout souligné le laisse supposer.

À ma question qui portait sur la continuité "corps et âme", vous n'avez répondu qu'à la partie "corps" (vous dites "aucune coupure biologique").

Moi, je définis (candidement) mon âme comme ça et je suis convaincu que ma chatte en a une (ou, dans un sens, en est une). Je suis convaincu qu'elle a (ou est) une bulle subjective de même farine que la mienne : grouillante de pensées, d'émotions, de souvenirs, etc.

Je repose donc ma question en insistant sur la composante "âme" plutôt que sur la composante "corps" : admettez-vous, comme moi, la continuité de l'âme subjective, du non-humain à l'humain ? Bref, admettez-vous que, en plus de n'y avoir aucune coupure biologique, il n'y a aucune coupure psychologique ?

À JF, vous dites :
Fermez les yeux, et mettez en relation la masse de l’ovule et la célérité du spermatozoïde (de celeritas pour C2) et vous pourrez peut-être faire preuve d’un début d’ouverture vis-à-vis l’énergie humaine.
Là, sans vouloir vous offenser, vous redevenez fiévreux.

:) Denis
Les meilleures sorties de route sont celles qui font le moins de tonneaux.

Jean-Francois
Modérateur
Modérateur
Messages : 22845
Inscription : 03 sept. 2003, 02:39

Re: Évolution de l'homme - vidéo

#118

Message par Jean-Francois » 11 août 2009, 08:06

Dustin Dewin a écrit :Vous faîtes appel à la rationalité pour repousser mes arguments comme d’autres font appel à la moralité pour condamner certaines aspirations humaines
En empruntant de la terminologie scientifique, et en ajustant votre discours sur des "comme ci", vous essayez vous-même de laisser croire qu'il est rationnel. Il n'est donc pas incompréhensible que je souligne que ce n'est qu'apparence et que, fondamentalement, votre discours n'est pas ce qu'il laisse croire.

Ce n'est pas une "sacralisation de la science" que de dire que votre discours c'est du grand n'importe quoi, de l'enfilage de mots en un discours vide de sens.
Pour vous la rationalité est une faculté de l’esprit humain qui permet la compréhension des choses OPPOSÉS à l’affectif
Pas forcément, non. On peut très bien comprendre l'"affectif" de manière rationnelle, l'important est de ne pas se laisser entraîner par son propre affect en portant un regard.
Jean-Francois a écrit :Ah, OK! "E=mc2" selon votre interprétation pseudo-scientifique, c'est l'équation de la branlette intellectuelle: la vacuité des propos est égale au nombre de vas-et-viens multiplié par le nombre de "spermatozoïdes" produits
Pour ce qui est du rapport énergie, matière, et lumière vous êtes en pleine contradiction (en pleine irrationalité devrais-je dire) puisque que vous affirmez d’une part que l’homme est issu des particules atomiques de l’univers qui ont donnée naissance à la vie sur terre et de l’autre côté vous êtes incapable d’accepter un lien concret de l’homme avec cette relativité sidérale
Vous êtes vraiment très imbu de vous-même, vous: la seule chose que je n'accepte pas, ce sont les céhoenneries pompeuses que vous avancez. Ce n'est pas parce que vous ne comprenez pas la logique d'échelle des découvertes scientifiques que je suis en pleine contradiction.
Parce qu’en fermant les yeux on ne voit pas seulement que du noir.
En fait, vous ne me demandez pas de fermer les yeux mais d'ouvrir mon esprit... Ainsi, quand je serai bien con, je pourrais me mettre à penser qu'il y a vraiment une Vérité Transcendante dans la "relation entre la masse de l'ovule et la célérité des spermatozoïde" (tellement transcendante que vous êtes parfaitement incapable de la mettre en évidence). Désolé, ce n'est pas encore le cas.

Denis doit avoir raison: la fièvre vous fait délirer :mrgreen:

Jean-François
“The more implausible the hypothesis — telepathy, aliens, homeopathy — the greater the chance that an exciting finding is a false alarm, no matter what the P value is.” (Nuzzo R (2014) Nature 506:150)

Avatar de l’utilisateur
curieux
Messages : 6476
Inscription : 12 juin 2005, 10:17

Re: Évolution de l'homme - vidéo

#119

Message par curieux » 11 août 2009, 08:15

Dustin Dewin a écrit :Bla bla bla... Parce qu’en fermant les yeux on ne voit pas seulement que du noir.
Pas besoin de développer pour être d'accord avec les autres : n'importe awak.
Le rôle de la physique mathématique est de bien poser les questions, ce n'est que l'expérience qui peut les résoudre. [Henri Poincaré]

Avatar de l’utilisateur
BeetleJuice
Messages : 6568
Inscription : 22 oct. 2008, 16:38

Re: Évolution de l'homme - vidéo

#120

Message par BeetleJuice » 11 août 2009, 08:35

Dustin Dewin a écrit :Fermez les yeux, et mettez en relation la masse de l’ovule et la célérité du spermatozoïde (de celeritas pour C2) et vous pourrez peut-être faire preuve d’un début d’ouverture vis-à-vis l’énergie humaine.
Si je fais la même chose pour mettre en relation la masse d'un cube de viande et la célérité d'un pique à brochette, est-ce que je dois faire aussi preuve d'ouverture d'esprit sur l'énergie de la brochette?
De même, si je mets en relation la masse d'une planche de bois et la célérité d'un clou, est-ce que je peux considérer l'énergie du deuxième niveau de l'étagère de ma salle de bain comme quelque chose de transcendantale me permettant de voir dans le noir de mon ignorance et d'open mon mind?

C'est fou ce que la vie peut-être transcendantale :mrgreen:
This is our faith and this is what distinguishes us from those who do not share our faith.

(John Flemming, Évêque irlandais, 3ème dan de tautologie, ceinture noire de truisme, champion des lapalissades anti-avortement.)

Avatar de l’utilisateur
Totanka
Messages : 418
Inscription : 20 avr. 2009, 17:27

Re: Évolution de l'homme - vidéo

#121

Message par Totanka » 11 août 2009, 15:50

Je ne savais pas que dustin était parolier.
La chose la plus difficile à comprendre au monde c'est l'impôt sur le revenu !
[Albert Einstein]

Avatar de l’utilisateur
Laurent_Outang
Messages : 507
Inscription : 03 sept. 2006, 11:29

Re: Évolution de l'homme - vidéo

#122

Message par Laurent_Outang » 11 août 2009, 17:41

Dustin Dewin a écrit :...Ses successeurs n’ont fait que grimper sur ses épaules pour y voir toujours un peu plus loin, un peu plus haut; ce qui rappelle étrangement la symbolique rattachée aux totems amérindiens...
Grimper sur les épaules vous rappelle "étrangement" bien sûr la symbolique rattachée aux totems.

Cette superposition rappelle aussi étrangement la symbolique de la pile d'assiette.
Dustin Dewin a écrit :...Fermez les yeux, et mettez en relation la masse de l’ovule et la célérité du spermatozoïde (de celeritas pour C2)...
Bref: Cent millions de spermatozoïdes... et c'était vous le plus rapide ?
He who thinks by the inch and talks by the yard deserves to be kicked by the foot. (Proverbe chinois)

Avatar de l’utilisateur
Lisbeth
Messages : 98
Inscription : 11 août 2009, 12:00

Re: Évolution de l'homme - vidéo

#123

Message par Lisbeth » 11 août 2009, 18:39

BeetleJuice a écrit :
Dustin Dewin a écrit :Fermez les yeux, et mettez en relation la masse de l’ovule et la célérité du spermatozoïde (de celeritas pour C2) et vous pourrez peut-être faire preuve d’un début d’ouverture vis-à-vis l’énergie humaine.
Si je fais la même chose pour mettre en relation la masse d'un cube de viande et la célérité d'un pique à brochette, est-ce que je dois faire aussi preuve d'ouverture d'esprit sur l'énergie de la brochette?
De même, si je mets en relation la masse d'une planche de bois et la célérité d'un clou, est-ce que je peux considérer l'énergie du deuxième niveau de l'étagère de ma salle de bain comme quelque chose de transcendantale me permettant de voir dans le noir de mon ignorance et d'open mon mind?

C'est fou ce que la vie peut-être transcendantale :mrgreen:
Je serais tout de même très surprise de voir une brochette bouger toute seule, contrairement a un spermatozoide!

Mais si on considére que le pique de la brochette est l'extention du bras, ou mieux encore, si on s'accorde le droit de manger avec nos doigts...Là, peut être qu'il serait plus facile de voir l'énergie humaine? L'instinct de survie qui nous donne envie de porter ce bout de viande a notre bouche...Il me vient en tête l'image de mon chum affamé devant une assiette de bouffe appétissante. J'avoue que j'aurais du mal a nier la présence d'énergie. :a5: :mrgreen:
Si vous ne pouvez expliquer un concept à un enfant de six ans, c'est que vous ne le comprenez pas complètement.
[Albert Einstein]

Avatar de l’utilisateur
BeetleJuice
Messages : 6568
Inscription : 22 oct. 2008, 16:38

Re: Évolution de l'homme - vidéo

#124

Message par BeetleJuice » 11 août 2009, 18:59

Bon, ba si vous préférez et histoire de montrer que le discours pseudo philosophique de Dustin ne se base que sur un choix de mots qui masque un sens inexistant:

Si je considère la masse d'une cellule de lymphocyte et la célérité du VIH qui va introduire son code génétique dedans, peut-on considérer que c'est une preuve d'ouverture d'esprit vis à vis de l'énergie humaine aussi ? Sachant que c'est grosso-modo le même but, à savoir introduction d'un matériel génétique à l'intérieur d'une cellule.

C'est marrant comme pour prouver que la vie à un sens, on pense toujours à ce qu'il y a de bien dedans, omettant ce qu'il y a de moins bien pour ne pas contrarier sa vision des choses.


(Tiens d'ailleurs, petite question à ceux qui s'y connaissent en biologie. Est-ce déraisonnable de faire la supposition que la reproduction sexué pourrait avoir été influencé par le mode de contamination des virus?
Je ne vois pas bien le mécanisme évolutif permettant le lien, mais le mode de contamination d'un virus et celui d'un spermatozoïde n'est pas si différent, il s'agit de passer outre la membrane pour faire passer le code génétique.)
This is our faith and this is what distinguishes us from those who do not share our faith.

(John Flemming, Évêque irlandais, 3ème dan de tautologie, ceinture noire de truisme, champion des lapalissades anti-avortement.)

Avatar de l’utilisateur
Feel O'Zof
Messages : 1186
Inscription : 21 juil. 2006, 13:05

Re: Évolution de l'homme - vidéo

#125

Message par Feel O'Zof » 11 août 2009, 19:14

BeetleJuice a écrit :(Tiens d'ailleurs, petite question à ceux qui s'y connaissent en biologie. Est-ce déraisonnable de faire la supposition que la reproduction sexué pourrait avoir été influencé par le mode de contamination des virus?
Je ne vois pas bien le mécanisme évolutif permettant le lien, mais le mode de contamination d'un virus et celui d'un spermatozoïde n'est pas si différent, il s'agit de passer outre la membrane pour faire passer le code génétique.)
L'inverse serait-il également possible? Que les virus fussent autrefois des spermatozoïde qui, n'ayant pas pu féconder l'ovule, se soit rabattus sur les cellules somatiques à proximité? Hum, non je pense que ton hypothèse a plus de sens.
Pour plus de détails sur mes opinions, consultez mon blogue philosophique et laissez-y vos commentaires.

Répondre

Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit