La création des dieux pour sauver son honneur

Le débat infini se poursuit ici
Avatar de l’utilisateur
Remarque simple
Messages : 269
Inscription : 23 mars 2009, 00:47
Localisation : Loin de la religion

Re: La création des dieux pour sauver son honneur

#51

Message par Remarque simple » 11 juil. 2018, 11:40

Bonjour,

Les religions sont des idéologies qui entretiennent des paradoxes tellement invraisemblables que je suis toujours étonné que peu de personnes les dénoncent.

Prenons par exemple les mensonges. Savez-vous que les religions encouragent les croyants à mentir aux non-croyants ou à ceux qui pratiquent des religions différentes. C’est aberrant.

Pour cette raison, je vous ai souvent parlé de l’hypocrisie religieuse dans d’autres textes. D’ailleurs, lorsque je lis certains commentaires d’intervenants sur le forum …, qui se déclarent sceptiqutes et qui insultent régulièrement des religieux ou des athées, … , on peut se poser des questions sur la motivation de ces intervenants.

Cette stratégie mensongère, que les religieux renomment « tromperie guerrière », a un nom chez les musulmans, c’est « TAQIYYA ». Leurs objectifs sont très bien expliqués et il est facile de réaliser ce stratagème en cherchant sur internet avec des mots clés comme; permission de mentir, taqiyya, mensonges chrétiens, tromperies juives, etc.

Dans WIKI, on peut trouver une note intéressante sur la taqiyya.
« Très récemment, en Occident, le concept de taqîya a été mis en relation avec les actions menées par des mouvements intégristes. Cet aspect plus stratégique dans "la lutte pour un ordre islamique" apparaît, pour Hans G. Kippenberg, comme moderne dans le chiisme et plus ancien dans le sunnisme »

Alors, on se demande comment les religieux se justifient ? Prenons les fanatiques musulmans comme exemple.

Ces fanatiques religieux vont utiliser des versets coraniques pour dire à leurs « ennemis non-croyants » que leur religion leur interdit de mentir et ils justifient leur honnêteté, par exemple, avec le verset 3-60 où il est écrit que la malédiction tombera sur ceux qui mentent :

3. La famille d'Imran (Al-Imran)
60. La vérité vient de ton Seigneur. Ne sois donc pas du nombre des sceptiques.
61. A ceux qui te contredisent à son propos, maintenant que tu en es bien informé, tu n'as qu'à dire: ‹Venez, appelons nos fils et les vôtres, nos femmes et les vôtres, nos propres personnes et les vôtres, puis proférons exécration réciproque en appelant la malédiction d'Allah sur les menteurs.

Ensuite, ces fanatiques peuvent vous mentir et ils jouent le jeu de la victimisation s’ils sont mis devant les faits. Pour justifier moralement leurs tromperies religieuses, ils utilisent, par exemple, le verset 60-4. Et si vous connaissez l’histoire d’Abraham, vous réaliserez que ce conte hébraïque est un record dans le monde de l’hypocrisie :

60. L'éprouvée (Al-Mumtahanah)
4. Certes, vous avez eu un bel exemple [à suivre] en Abraham et en ceux qui étaient avec lui, quand ils dirent à leur peuple: ‹Nous vous désavouons, vous et ce que vous adorez en dehors d'Allah. Nous vous renions. Entre vous et nous, l'inimitié et la haine sont à jamais déclarées jusqu'à ce que vous croyiez en Allah, seul›. Exception faite de la parole d'Abraham [adressée] à son père: ‹J'implorerai certes, le pardon [d'Allah] en ta faveur bien que je ne puisse rien pour toi auprès d'Allah›. ‹Seigneur, c'est en Toi que nous mettons notre confiance et à Toi nous revenons [repentants]. Et vers Toi est le Devenir.

Pourquoi n’explique-t-on pas cette folie religieuse ?

Dans les médias, est-ce que les sceptiques ou les athées ont la réputation d’être des gens agressifs qui insultent les religieux sur des forums ? À votre avis ? Je vous laisse y réfléchir.

Il faut être avisé que des insultes peuvent provenir d’hypocrites religieux qui cherchent à protéger leurs croyances et éviter la discussion sur les livres religieux. La force de ces hypocrites est de s’attaquer à la personnalité et rechercher des conflits au lieu d’argumenter sur les textes. On ne peut pas tenir pour acquis qu’un intervenant, qui se déclare incroyant (ne pas croire en Allah, Yahvé ou Dieu), avoue sa croyance profonde. C’est aux lecteurs à évaluer la pertinence de la provocation par rapport aux textes qui sont écrits.

Quels sont leurs buts ?

La stratégie est facile à comprendre, pour les fanatiques religieux, ceux qui ne partagent pas leurs croyances superstitieuses sont des ennemis. J’écris le mot « ennemi » parce que je pense que ces gens sont en guerre. De plus, ces fanatiques prétendent être de bonne foi parce qu’ils s’imaginent protéger l’honneur de leur dieu. Pour ces gens, il n’y a pas de problème à mentir aux sceptiques, aux policiers, aux juges, étant donné qu’ils croient que leurs logiques divines sont supérieures aux « autres ». Cette tromperie est considérée comme vertueuse par ces fous de dieu, aberrant!

Est-ce seulement les musulmans ?

Non, j’ai donné en exemple la religion musulmane, mais cette hypocrisie se retrouve chez les chrétiens, chez les juifs, etc. Il ne faudrait pas être surpris que celui qui insulte son adversaire, pour éviter la discussion sur les textes religieux, à un niveau personnel hors contexte, soit simplement un de ces hypocrites religieux.

Qu’en pensez-vous ?
La religion; un mélange de superstitions et de schizophrénies qui encourage la xénophobie, le racisme et la guerre.

Dans les écrits sacrés on retrouve constamment; des Menaces, des Mensonges, de la Manipulations, de la Mégalomanies et de la Misogynies (les 5M).

Avatar de l’utilisateur
curieux
Messages : 5979
Inscription : 12 juin 2005, 10:17
Localisation : France Nord
Contact :

Re: La création des dieux pour sauver son honneur

#52

Message par curieux » 12 juil. 2018, 12:19

Qu’en pensez-vous ?
Que tu es une réincarnation de Don Quichotte ? :D
De 1858 à 1972, à Lourdes:
- - guérisons miraculeuses reconnues par les autorités médicales: 34
- - guérisons miraculeuses constatées par les autorités religieuses:72
- - accidents mortels de circulation sur la route du pélerinage: 4272...
Bienvenue aux félés car ils laisseront passer ma lumière. [Michel Audiard]

tecnic
Messages : 713
Inscription : 02 août 2006, 09:20
Localisation : france st malo

Re: La création des dieux pour sauver son honneur

#53

Message par tecnic » 12 juil. 2018, 12:24

curieux a écrit :
12 juil. 2018, 12:19
Qu’en pensez-vous ?
Que tu es une réincarnation de Don Quichotte ? :D
Pas sympa pour Don Quichotte :a2:

Ferdinand
Messages : 203
Inscription : 11 juil. 2018, 03:52

Re: La création des dieux pour sauver son honneur

#54

Message par Ferdinand » 12 juil. 2018, 13:25

Selon un célèbre biologiste français , et québecquois de coeur, les religions ne sont que des règlements de manoeuvre. ( Comme tout ordre social d'ailleurs)
Il est d'ailleurs interessant de constater que la majorité des grandes religions sont apparues sur l'ensemble de la planète dans un espace de quelques siècles à peu près dans le même temps social ( celui du néololithique triomphant) .

Avatar de l’utilisateur
Remarque simple
Messages : 269
Inscription : 23 mars 2009, 00:47
Localisation : Loin de la religion

Re: La création des dieux pour sauver son honneur

#55

Message par Remarque simple » 03 janv. 2019, 11:52

Bonjour,

Don Quichotte ! OH, quel bel exemple !

@ Curieux, Thecnic. Don Quichotte voyait les auberges comme des châteaux hantés et les moulins à vent comme des géants. Il était accompagné par un disciple, Sancho Panza, qui se promenait sur son âne. C’est une histoire satirique, comique et politique.

1) Alors, alors, alors …
C’est le même art littéraire que l’on retrouve avec l’histoire de Moïse. Ce sont des contes de schizophrènes, qui entendaient des voix, qui avaient des hallucinations, qui se croyaient investis de missions divines.
Le conte de Moïse raconte que ce héros schizophrène aurait libéré le peuple hébreu du joug des Égyptiens. C’est totalement faux, ce n’est que le fantasme vengeur d’une petite tribu d’Hébreux de l’antiquité. Cette tribu a été conquise à plusieurs reprises par des peuples beaucoup plus puissants, elle s’inventait des fictions compensatrices en se disant le peuple choisi d’un dieu imaginaire. Leurs livres religieux ne racontent pas le début de l’humanité, mais des légendes plagiées pour se forger un début à leur tribu.

2) Mais, mais, mais …
Quel est le problème ? La controverse vient du fait que des gens croient réellement en ces fabulations et qu'ils désirent imposer leurs rituels archaïques indépendamment des règlements civils existants.
Ces gens peuvent croire ce qu’ils veulent, mais ils nous empêchent de dénoncer publiquement des pratiques superstitieuses, ils nous accuseront d’antisémitisme, d’islamophobie ou de racisme. On se retrouve donc avec des absurdités sociales qui dépassent l’entendement raisonnable.
La société en vient à interdire la critique des superstitions religieuses sous prétexte d’affirmation culturelle, le résultat est plutôt la promotion d’une identité obsessionnelle.

3) Après, après, après ...
Le gouvernement a créé des politiques discriminatoires au nom de la religion. Ces politiques se retrouvent dans des lois qui décrètent un « MULTICULTURALISME » qui est, par essence, oppressif pour les athées. C’est un genre de fascisme déguisé qui exclut les athées et qui empêche le développement de sens critique relatif aux textes religieux.
Le « MULTICULTURALISME » est une erreur sociale qui nuit à l’évolution de notre société démocratique.

4) La preuve, la preuve, la preuve …
Il y a plusieurs preuves démontrant la dérive idéologique qui s’impose au nom de ce « MULTICULTURALISME » prosélyte religieux.
C’est évident, prenons l’exemple des souccahs juives. Des juifs orthodoxes voulaient pratiquer des rituels religieux archaïques en référence aux contes schizophréniques de Moïse, et ils installaient pour une certaine période des cabanes sur leurs balcons. Cette superstition n’était pas partagée par toute la communauté d’Outremont qui appliquait des règles municipales également à tous. Un conflit est apparu entre les fanatiques religieux et les gens raisonnables. Les fanatiques ont gagné avec un prétexte affirmant leur identité culturelle superstitieuse grâce aux politiques canadiennes du MULTICULTURALISME.
« Le 5 juin 1998, la Cour supérieure du Québec ordonnait à des copropriétaires juifs orthodoxes d’un complexe immobilier d’Outremont de s’abstenir d’ériger des souccahs sur leur balcon. Cette décision a été portée devant la Cour d’appel du Québec. La souccah est une petite cabane de bois ou de toile temporairement érigée entre sept et neuf jours en septembre et en octobre pour célébrer la fête des Souccoth. Les juifs pratiquants doivent normalement y séjourner durant cette période qui commémore la libération d’Égypte et les quarante années d’errance du peuple juif dans le désert. Compte tenu des conditions climatiques à Montréal, la pratique religieuse obligatoire consiste plutôt à y prendre le souper du premier soir et les trois repas du deuxième jour.
Cette obligation est atténuée pour les jours suivants.

Le 12 avril 2002, la Cour d’appel confirmait à l’unanimité la décision de la Cour supérieure interdisant aux copropriétaires juifs orthodoxes d’ériger des souccahs sur leur balcon. Ceux-ci ont alors décidé de porter leur cause devant la Cour suprême du Canada.

Le 30 juin 2004, la Cour suprême renversait, à cinq juges contre quatre, l’arrêt de la Cour d’appel du Québec, statuant ainsi en faveur des copropriétaires juifs. »


5) Ensuite, ensuite, ensuite …
L’injustice de ce « MULTICULTURALISME » apparaitrait clairement dans la façon de traiter inégalement la liberté d’expression. Les religieux et les athées ne sont pas considérés avec le même niveau de liberté.

Si un athée affichait sur son balcon un étendard disant que « les livres religieux racontent des histoires archaïques de schizophrènes mégalomanes », cet athée, même s’il publicise une culture identitaire valable, serait accusé de délit blasphématoire, d’antisémitisme, d’islamophobie et de racisme.

Par contre, les fanatiques religieux peuvent menacer ceux qui ne se soumettent pas à leur dieu imaginaire et afficher leurs superstitions en toute légalité. Ils seront encouragés par l’état grâce au « MULTICULTURALISME », un fascisme déguisé. Quand on sait que les livres religieux encouragent, avec leurs écrits, l’inceste, la xénophobie, la guerre et la misogynie et que l’on ne peut pas dénoncer publiquement ces textes religieux débiles, on réalise l’ampleur de l’injustice actuelle.

6) Don Quichotte ?
Les histoires de Don Quichotte, de Moïse, de Jésus ou de Mahomet se ressemblent par leur absurdité. Je ne connais personne qui cherche à imposer la pratique des rituels schizophréniques de Don Quichotte, de l’autre côté, il y a des tribus qui appliquent les fabulations de Moïse, de Jésus ou de Mahomet dans l'espace public en croyant à la véracité de leurs actes et en étant encouragé par un MULTICULTRALISME qui empêche les athées de critiquer.

Qu’en pensez-vous ?
.
.
La religion; un mélange de superstitions et de schizophrénies qui encourage la xénophobie, le racisme et la guerre.

Dans les écrits sacrés on retrouve constamment; des Menaces, des Mensonges, de la Manipulations, de la Mégalomanies et de la Misogynies (les 5M).

Répondre

Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit