La culture du viol, la réalité et les mots pour la décrire.

Politique, histoire, société... et autres sujets sans lien avec le paranormal
Avatar de l’utilisateur
Cogite Stibon
Messages : 2681
Inscription : 16 févr. 2012, 08:19

Re: La culture du viol, la réalité et les mots pour la décrire.

#1101

Message par Cogite Stibon » 13 févr. 2018, 12:49

Nicolas78 a écrit :
13 févr. 2018, 11:50
Bha je trouve justement que pour le coup il n'est pas incohérent. Sans rire hein.
Il n'y aucune incohérence à croire qu'une espèce puisse se permettre moralement des formes d'incestes plus ou moins proche en cas de danger d’extinction, plus que quand ce danger n'existe plus.
Donc, que la Bible dise qu'il y à eu inceste pour peupler le monde au début, puis que cela fut interdit (pour divers raisons morales est biologique, que Dieu connait donc, logiquement), j'y voit aucune incohérence logique.
Le problème d'incohérence n'est pas là. Le problème est qu'il dit que les règles du mariage découlent du couple idéal d'Adam et Eve :
Luc feron a écrit :Oui, Adam et Eve étaient mariés,la création du mariage est consubstantielle,inséparable de la création du premier homme et de la première femme, donc effectivement pas d'homosexualité,pas de polygamie ,le respect,la compréhension mutuelle,la fidélité des conjoints l'un envers l'autre,la fécondité comme principe du mariage,un idéal difficile a atteindre certes,mais un modèle qui n'a pas perdu la moindre once de sa pertinence originelle.
Alors, que, évidemment, s'il n'y a sur Terre au départ qu'un homme et qu'une femme, il ne peut pas y avoir d'homosexualité, de polygamie ni d'infidélité, et que l'inceste est obligatoire à la génération suivante pour peupler la Terre. Mais si la dernière règle est contingente à la situation, pourquoi pas les premières ?

Et puis, dans le cas des filles de Loth, on n'est pas du tout dans le cas d'un peuplement (pour Adam et Eve) ou d'un repeuplement (pour Noé) du monde.
Pour les échantillons statistiques, comme dans d'autres domaines, il n'y a pas que la taille qui compte.
Raisonner a l'instinct sur des problemes de probabilites, c'est le desastre assuré. (Spin Up)
Une graphe sans échelle, c'est bon pour la poubelle

Avatar de l’utilisateur
Raphaël
Messages : 7788
Inscription : 20 mai 2004, 21:42
Localisation : Québec
Contact :

Re: La culture du viol, la réalité et les mots pour la décrire.

#1102

Message par Raphaël » 13 févr. 2018, 13:14

Du point de vue de la génétique Ève n'a jamais connu Adam.

- Adam Y-chromosomique: 338 000 ans.

- Ève mitochondriale: 150 000 ans.

Avatar de l’utilisateur
Lulu Cypher
Modérateur
Modérateur
Messages : 5980
Inscription : 24 avr. 2015, 22:30
Localisation : Vénus

Re: La culture du viol, la réalité et les mots pour la décrire.

#1103

Message par Lulu Cypher » 13 févr. 2018, 14:57

Salut Rayban cpo1 :star:
Nicolas78 a écrit :
13 févr. 2018, 11:50
Lulu Cypher a écrit :
13 févr. 2018, 06:43
Il n'est pas besoin de pause : acceptes-tu sans condition le mariage biblique primordial incluant l'inceste ... oui ou non ?
Tu vois c'est simple .... tout le reste n'est que de la poudre aux yeux
Bha je trouve justement que pour le coup il n'est pas incohérent. Sans rire hein.
Oui mais .... non ...En fait tu as raison, ce que tu dis concernant l'évolution d'un interdit est tout à fait recevable et sur ce point Aggée est également cohérent .... mais en l'occurrence tu viens de tomber dans le même travers que lui ... l'évolution d'un interdit n'est pas mon propos .... mon propos porte sur l'incohérence de sa position concernant la définition des règles du mariage qui selon lui sont celle de l'union primordiale d'Adam et Ève ... si c'est le cas l'homophobie et l'inceste en font partie.

Je pense de plus que Kraepelin a plussoyé un peu superficiellement car si ton propos est juste, il ne convient pas dans ce contexte.
Nicolas78 a écrit :La ou est le probleme, c'est qu'il n'y à jamais eu d'Adam et d'Eve.[...]
En revanche, à partir de ce point je suis entièrement d'accord :mrgreen:

Et Dieu dit : « que Darwin soit »
------------------------------
Les animaux sont moins intolérants que nous : un cochon affamé mangera du musulman (P. Desproges)
------------------------------
Attention ce post est susceptible (lui-aussi) de contenir des traces d'humour. L'auteur tient à signaler qu'il décline toute responsabilité quant aux conséquences de leurs mésinterprétations.

Avatar de l’utilisateur
Wooden Ali
Messages : 3947
Inscription : 09 déc. 2006, 16:31
Localisation : France

Re: La culture du viol, la réalité et les mots pour la décrire.

#1104

Message par Wooden Ali » 13 févr. 2018, 15:10

Peut-être que ça explique que la transmission de la judéité se fait par la mère?
Je fais de la généalogie. A chaque fois que je vois un arbre, je me dis que la seule branche dont on soit à peu près sûr, c'est celle qui va de la mère à sa énième aïeule par les femmes. Une seule branche au milieu de milliers d'autres. Pour l'énorme majorité des autres, ce n'est que ce que la société a reconnu comme filiation. Comme preuve, on fait mieux (sauf pour Emmanuelle, bien entendu).
Qu'on soit juif que si sa mère est juive, ce n'est pas du féminisme mais de la sagesse !
Les faits ne pénètrent pas dans le monde où vivent nos croyances. Marcel Proust

Gloire à qui n'ayant pas d'idéal sacro-saint
Se borne à ne pas trop emmerder ses voisins ! Georges Brassens

Shaken, not stirred ! Samuel Hahnemann

Il est souvent facile de voir quelque chose qu'on ne peut expliquer et d'en rendre responsable quelque chose qu'on ne peut voir" Wladimir Lyra

Avatar de l’utilisateur
Kraepelin
Dictionnaire Sceptique
Dictionnaire Sceptique
Messages : 6406
Inscription : 06 nov. 2003, 12:14

Re: La culture du viol, la réalité et les mots pour la décrire.

#1105

Message par Kraepelin » 13 févr. 2018, 15:36

Jean-Francois a écrit :
13 févr. 2018, 12:28
Kraepelin a écrit :
13 févr. 2018, 11:53
L'Ancien Testament compte de nombreuses et illustres héroïnes qui profitaient largement de la protection divine et seraient immédiatement classées comme "chouchou de Dieu" dans ton système. Trois d'entre elles ont même leurs propres livres: Esther, Ruth et Judith*
J'ai regardé les textes que tu proposes et n'ai pas vu trace d'intervention divine particulière en leur faveur.
Le seul fait que Dieu leur consacre un livre à chacune** me semble suffisant pour attester de l'importance que Dieu leur accorde. :mrgreen:



** Car, c'est bien connu, la Bible a été écrite sous la dicté immédiate de Dieu, non?
La pauvreté ce n'est pas des logements insalubres où s'entassent des familles de dix. C'est n'avoir jamais été aimé ni respecté de toute sa vie. C'est ignorer la différence entre amour et maltraitance et s'attendre à ce qu'une caresse soit suivi d'une pluie de coups.
Jack Williams, SOS Sages-femmes

Avatar de l’utilisateur
Kraepelin
Dictionnaire Sceptique
Dictionnaire Sceptique
Messages : 6406
Inscription : 06 nov. 2003, 12:14

Re: La culture du viol, la réalité et les mots pour la décrire.

#1106

Message par Kraepelin » 13 févr. 2018, 15:39

Wooden Ali a écrit :
13 févr. 2018, 15:10
Peut-être que ça explique que la transmission de la judéité se fait par la mère?
Je fais de la généalogie. A chaque fois que je vois un arbre, je me dis que la seule branche dont on soit à peu près sûr, c'est celle qui va de la mère à sa énième aïeule par les femmes. Une seule branche au milieu de milliers d'autres. Pour l'énorme majorité des autres, ce n'est que ce que la société a reconnu comme filiation. Comme preuve, on fait mieux (sauf pour Emmanuelle, bien entendu).
Qu'on soit juif que si sa mère est juive, ce n'est pas du féminisme mais de la sagesse !
C'est que pour toi la filiation est génétique. Pour moi (père adoptif), la filiation est d'une autre nature... ;)
La pauvreté ce n'est pas des logements insalubres où s'entassent des familles de dix. C'est n'avoir jamais été aimé ni respecté de toute sa vie. C'est ignorer la différence entre amour et maltraitance et s'attendre à ce qu'une caresse soit suivi d'une pluie de coups.
Jack Williams, SOS Sages-femmes

Avatar de l’utilisateur
Wooden Ali
Messages : 3947
Inscription : 09 déc. 2006, 16:31
Localisation : France

Re: La culture du viol, la réalité et les mots pour la décrire.

#1107

Message par Wooden Ali » 13 févr. 2018, 18:39

Kraepelin a écrit :C'est que pour toi la filiation est génétique. Pour moi (père adoptif), la filiation est d'une autre nature... ;)
Exact ! Mais comme je continue de compléter mon arbre et celui de mes proches, c'est que la filiation reconnue socialement à pour moi une certaine importance. Sinon je me contenterais de la branche cognatique de ma mère, non ?
Les faits ne pénètrent pas dans le monde où vivent nos croyances. Marcel Proust

Gloire à qui n'ayant pas d'idéal sacro-saint
Se borne à ne pas trop emmerder ses voisins ! Georges Brassens

Shaken, not stirred ! Samuel Hahnemann

Il est souvent facile de voir quelque chose qu'on ne peut expliquer et d'en rendre responsable quelque chose qu'on ne peut voir" Wladimir Lyra

Avatar de l’utilisateur
Kraepelin
Dictionnaire Sceptique
Dictionnaire Sceptique
Messages : 6406
Inscription : 06 nov. 2003, 12:14

Re: La culture du viol, la réalité et les mots pour la décrire.

#1108

Message par Kraepelin » 13 févr. 2018, 20:06

Moi et fiston
Kraepelin.jpg
La pauvreté ce n'est pas des logements insalubres où s'entassent des familles de dix. C'est n'avoir jamais été aimé ni respecté de toute sa vie. C'est ignorer la différence entre amour et maltraitance et s'attendre à ce qu'une caresse soit suivi d'une pluie de coups.
Jack Williams, SOS Sages-femmes

Aggée
Messages : 119
Inscription : 08 janv. 2018, 14:18

Re: La culture du viol, la réalité et les mots pour la décrire.

#1109

Message par Aggée » 13 févr. 2018, 22:03

Jean-Francois a écrit :
13 févr. 2018, 10:54
Il est assez clair que Dieu a ses petits chouchous. Note que les femmes n'entrent pas dans la catégorie des chouchous de dieu: Ève est maudite, les filles de Loth sont un peu traitées comme des tas de viande. Autant que je me souvienne, ces dernières n'ont même pas de nom.
Si je suis féministe,pudique ou martien,j’aurais une vision,une interprétation féministe pudique ou martienne d’un texte, c’est un biais classique.
C’est Eve qui commet le péché,réaction féministe….. on met le péché sur le dos de la femme seulement Adam ne l’en a pas empêché………..le con !!!!
3.6……….elle prit de son fruit, et en mangea; elle en donna aussi à son mari, qui était auprès d'elle, et il en mangea.
Si je suis pudique et que je lis qu’ils étaient nu et n’en avait point honte, quelle horreur et si je suis martien je vous laisse l’interprétation d’un martien.
Seulement par le mariage, ils sont tout deux responsables, ils sont jugés à égalité pour la même faute.
Genèse 2,24 :C'est pourquoi l'homme quittera son père et sa mère, et s'attachera à sa femme, et ils deviendront une seule chair.
Ce commandement est valable pour la femme aussi,vous pouvez comprendre
C'est pourquoi la femme quittera son père et sa mère, et s'attachera à son mari, et ils deviendront une seule chair.
(J’en profite au passage pour signaler que cette phrase interdit logiquement une certaine forme de d’inceste )
S’il doit y avoir inceste, c’est entre frère et sœur ,entre cousin/cousine etc.…les filles de Loth ….. (Aie!!!!!Les féministes !!!!! ) commettent un inceste hors mariage,avec le père qui est non consentant.
La punition :
3.16
Il dit à la femme: J'augmenterai la souffrance de tes grossesses, tu enfanteras avec douleur, et tes désirs se porteront vers ton mari, mais il dominera sur toi.
Interprétation féministe : Dieu justifie la domination de l’homme sur la femme.
Mais on oublie…..
3.17
Il dit à l'homme: Puisque tu as écouté la voix de ta femme, et que tu as mangé de l'arbre au sujet duquel je t'avais donné cet ordre: Tu n'en mangeras point! le sol sera maudit à cause de toi. C'est à force de peine que tu en tireras ta nourriture tous les jours de ta vie.
Pas mal non plus comme traitement….
Dieu chasse le couple du jardin d’Eden ,ensuite nous lisons.
4.1
Adam connut Eve, sa femme; elle conçut, et enfanta Caïn et elle dit: J'ai formé un homme avec l'aide de l'Éternel. Les incestes qui vont suivre se produiront en dehors du jardin d’Eden…..
Dans la Genèse, le péché originel est un événement décisif.
Revenons maintenant au Nouveau Testament.
Marc 10
2 Les pharisiens l’abordèrent et, pour lui tendre un piège, ils lui demandèrent s’il est permis à un homme de divorcer de sa femme.
3 Il leur répondit : « Que vous a prescrit Moïse ? »
4 « Moïse, dirent-ils, nous a permis d’ écrire une lettre de divorce et de renvoyer notre femme. »
5 Jésus leur dit : « C’est à cause de la dureté de votre cœur que Moïse vous a donné cette règle.
6 Mais au commencement de la création, Dieu a fait l’homme et la femme ;
7 c’est pourquoi l’homme quittera son père et sa mère et s’attachera à sa femme,
8 et les deux ne feront qu’un. Ainsi, ils ne sont plus deux mais ne font qu’un.
9 Que l’homme ne sépare donc pas ce que Dieu a uni. »
Mathieu 19.8
Il leur répondit: C'est à cause de la dureté de votre coeur que Moïse vous a permis de répudier vos femmes; au commencement, il n'en était pas ainsi.
Au commencement,c’est avant le péché originel.
J’arrête ici pour le mariage biblique primordial avant le péché originel en esperant répondre a Lulu Cypher.

Aggée
Messages : 119
Inscription : 08 janv. 2018, 14:18

Re: La culture du viol, la réalité et les mots pour la décrire.

#1110

Message par Aggée » 13 févr. 2018, 22:07

Les incestes se produisent en dehors du jardin d'Eden.

Avatar de l’utilisateur
Lulu Cypher
Modérateur
Modérateur
Messages : 5980
Inscription : 24 avr. 2015, 22:30
Localisation : Vénus

Re: La culture du viol, la réalité et les mots pour la décrire.

#1111

Message par Lulu Cypher » 13 févr. 2018, 22:17

Aggée a écrit :J’arrête ici pour le mariage biblique primordial avant le péché originel en esperant répondre a Lulu Cypher.
Eh bien non tu ne réponds toujours pas parce que tu n'as pas vu ou était la contradiction .... mais je ne m'attendais pas vraiment à une réponse ... et donc il me paraissait utopique que tu modifies ton point de vue ... tu t'es comporté en fanatique[1] en cherchant par tous les moyens, y compris les plus sophistiques, à privilégier ta position plutôt que te poser la question : "et si je me trompais ?" .... tu fus ton meilleur contradicteur :lol:

Merci pour ce bel effort

-------------------------------------
[1] dans le sens premier : "Animé envers une religion ( et, par extension, envers une doctrine), d'une foi absolue et d'un zèle aveugle.

Et Dieu dit : « que Darwin soit »
------------------------------
Les animaux sont moins intolérants que nous : un cochon affamé mangera du musulman (P. Desproges)
------------------------------
Attention ce post est susceptible (lui-aussi) de contenir des traces d'humour. L'auteur tient à signaler qu'il décline toute responsabilité quant aux conséquences de leurs mésinterprétations.

Avatar de l’utilisateur
Raphaël
Messages : 7788
Inscription : 20 mai 2004, 21:42
Localisation : Québec
Contact :

Re: La culture du viol, la réalité et les mots pour la décrire.

#1112

Message par Raphaël » 13 févr. 2018, 23:55

Aggée a écrit :
13 févr. 2018, 22:03
Seulement par le mariage, ils sont tout deux responsables, ils sont jugés à égalité pour la même faute.
Ainsi que toute leur descendance. L'humanité a continué de payer pour la faute d'Adam et Ève: les femmes ont continué a enfanter dans la douleur et les hommes ont continué de peiner en travaillant la terre. Jésus le prétendu sauveur de l'humanité a-t-il changé quoi que ce soit à cela ? Non. Au contraire il en a rajouté une couche en préparant le terrain pour les guerres de religions dans les siècles à venir (ce qu'il a lui-même admis en disant "Je ne suis pas venu pour apporter la paix mais le glaive").

C'est beau la justice divine ... :vomi:

Avatar de l’utilisateur
Raphaël
Messages : 7788
Inscription : 20 mai 2004, 21:42
Localisation : Québec
Contact :

Re: La culture du viol, la réalité et les mots pour la décrire.

#1113

Message par Raphaël » 13 févr. 2018, 23:59

Kraepelin a écrit :
13 févr. 2018, 20:06
Moi et fiston
Je dirais aux alentours de 1980 ...
Quand on a la Relativité ancrée dans la tête on voit tous les problèmes de temps sous forme de durée.

Aggée
Messages : 119
Inscription : 08 janv. 2018, 14:18

Re: La culture du viol, la réalité et les mots pour la décrire.

#1114

Message par Aggée » 14 févr. 2018, 02:02

Raphaël a écrit :
13 févr. 2018, 23:55
Jésus le prétendu sauveur de l'humanité a-t-il changé quoi que ce soit à cela ? Non. Au contraire il en a rajouté une couche en préparant le terrain pour les guerres de religions dans les siècles à venir (ce qu'il a lui-même admis en disant "Je ne suis pas venu pour apporter la paix mais le glaive").
Raphaël vous manier la symbolique biblique d’une manière tout à fait déconcertante, Jésus veut signifier qu’il n’est pas venu pour apporter la paix dans les consciences ronronnantes mais qu’il veut au contraire provoquer un brainstorming et une remise en question de nos mentalités par rapport à notre compréhension de la parole de Dieu.
Hébreux 4
12Car la parole de Dieu est vivante et efficace, plus tranchante qu'une épée quelconque à deux tranchants, pénétrante jusqu'à partager âme et esprit, jointures et moelles; elle juge les sentiments et les pensées du coeur. 13Nulle créature n'est cachée devant lui, mais tout est à nu et à découvert aux yeux de celui à qui nous devons rendre compte.
Glaive, définition :Arme d'estoc et de taille à lame large et robuste, à deux tranchants séparés par une nervure.
http://www.cnrtl.fr/definition/glaive

Avatar de l’utilisateur
Dash
Messages : 2938
Inscription : 06 mai 2009, 08:40
Localisation : Montréal

Re: La culture du viol, la réalité et les mots pour la décrire.

#1115

Message par Dash » 14 févr. 2018, 02:27

Aggée a écrit :
14 févr. 2018, 02:02
Jésus veut signifier...
Non mais quelle prétention!

Comment le savez- vous?

Pourquoi votre interprétation serait plus valable qu'une autre?

Vous réalisez que n'importe qui peut interpréter comme cela l'arrange?
Penser savoir est une chose, savoir penser en est une autre !

Aggée
Messages : 119
Inscription : 08 janv. 2018, 14:18

Re: La culture du viol, la réalité et les mots pour la décrire.

#1116

Message par Aggée » 14 févr. 2018, 03:21

Personnellement, Je ne me sens pas à la hauteur pour me mesurer sur des questions pointues a Jean-François, à Kraepelin ou à d’autres spécialistes dans leur discipline sur les forums des sceptiques du Québec, même si par stratégie(elle peut être inconsciente, menée par des principes tout à fait respectables) je les sens capable de me faire des coups vaches, je les crois honnêtes et je respecte leurs travaux.
Je me permettrais d’attirer votre attention sur le fait qu’il existe des exégètes, herméneutes passionnés par la Bible, qui ne pratiquent pas la cueillette de cerises dans les textes, qui sont eux aussi honnêtes et expérimentés et qui nous enseignent sur leurs travaux.

Avatar de l’utilisateur
Wooden Ali
Messages : 3947
Inscription : 09 déc. 2006, 16:31
Localisation : France

Re: La culture du viol, la réalité et les mots pour la décrire.

#1117

Message par Wooden Ali » 14 févr. 2018, 04:11

Ainsi que toute leur descendance.
C'est le concept de "sale race" dans toute sa splendeur. Être marqué à vie par les fautes de son père (que dis-je ? de son arrière1000-grand-père) quoi de plus injuste ? Même des morales qu'on ne peut soupçonner de christianité admettent que les fautes des aïeux lointains sont les plus oubliables. Mais pas Dieudaggée !

Dieudaggée a, en effet, tenu à faire savoir à sa créature détestée qu'il était fondamentalement rancunier, capable d'injustices inouïes et d'infliger des peines disproportionnées. Il prenait ses marques, en petit chef pas très fute-fute qui montre dès le premier jour que la moindre désobéissance entrainera une terrible punition. La volonté du Fürher est la seule admise.

Il a eu, en fait, raison de le faire : sa créature était tellement loupée qu'il s'en est trouvé une bonne partie pour adorer et créer un culte à ce caricatural méchant de série B.

A lire Luc Aggée, on peut se rendre compte que croire au Dieu de la Bible entraine de graves séquelles cognitives et intellectuelles.
La maladie est grave et, hélas, aucun vaccin n'a été, à ce jour, mis au point.
Raphaël a écrit :Du point de vue de la génétique Ève n'a jamais connu Adam.

- Adam Y-chromosomique: 338 000 ans.

- Ève mitochondriale: 150 000 ans.
Arrête tes fariboles, Raphaël. Tu oublies que tu parles à quelqu'un pour qui le monde est vieux de 5778 ans. Alors, tes dates fantaisistes ...
Les faits ne pénètrent pas dans le monde où vivent nos croyances. Marcel Proust

Gloire à qui n'ayant pas d'idéal sacro-saint
Se borne à ne pas trop emmerder ses voisins ! Georges Brassens

Shaken, not stirred ! Samuel Hahnemann

Il est souvent facile de voir quelque chose qu'on ne peut expliquer et d'en rendre responsable quelque chose qu'on ne peut voir" Wladimir Lyra

Avatar de l’utilisateur
Cogite Stibon
Messages : 2681
Inscription : 16 févr. 2012, 08:19

Re: La culture du viol, la réalité et les mots pour la décrire.

#1118

Message par Cogite Stibon » 14 févr. 2018, 04:35

Aggée a écrit :
13 févr. 2018, 22:03
J’arrête ici pour le mariage biblique primordial avant le péché originel en esperant répondre a Lulu Cypher.
Aggée a écrit :
13 févr. 2018, 22:07
Les incestes se produisent en dehors du jardin d'Eden.
Dans le "mariage biblique primordial avant le péché originel", tel que décris dans la Genèse, il n'y a également ni rapport sexuel, ni procréation. C'est ça votre modèle ?
Pour les échantillons statistiques, comme dans d'autres domaines, il n'y a pas que la taille qui compte.
Raisonner a l'instinct sur des problemes de probabilites, c'est le desastre assuré. (Spin Up)
Une graphe sans échelle, c'est bon pour la poubelle

Aggée
Messages : 119
Inscription : 08 janv. 2018, 14:18

Re: La culture du viol, la réalité et les mots pour la décrire.

#1119

Message par Aggée » 14 févr. 2018, 05:27

Cogite Stibon a écrit :
14 févr. 2018, 04:35
Dans le "mariage biblique primordial avant le péché originel", tel que décris dans la Genèse, il n'y a également ni rapport sexuel, ni procréation. C'est ça votre modèle ?
Ça ne peut pas être « mon modèle » sans procréation bien entendu mais votre question est superbement intéressante d’un point de vue philosophique car, dans le jardin d’Eden, Adam et Eve étaient immortels avant de commettre le péché originel, la sexualité n’était pas impérativement nécessaire pour assurer la survie de l’espèce, Eve enfante après avoir été chassée du jardin, elle et son mari étant devenu mortel, la survie de l’espèce humaine dépendait maintenant de la procréation. La notion de descendance est tout de même évoquée avant le péché originel C'est pourquoi l'homme quittera son père et sa mère, et s'attachera à sa femme, et ils seront une seule chair.
Donc le mariage primordial plus la procréation constitue la base de cette union idéale selon moi.

Avatar de l’utilisateur
Dash
Messages : 2938
Inscription : 06 mai 2009, 08:40
Localisation : Montréal

Re: La culture du viol, la réalité et les mots pour la décrire.

#1120

Message par Dash » 14 févr. 2018, 05:54

Vous ne cesser d'arranger les chose selon votre convenance. C'est ahurissant!
Penser savoir est une chose, savoir penser en est une autre !

Avatar de l’utilisateur
Wooden Ali
Messages : 3947
Inscription : 09 déc. 2006, 16:31
Localisation : France

Re: La culture du viol, la réalité et les mots pour la décrire.

#1121

Message par Wooden Ali » 14 févr. 2018, 06:23

Dash a écrit :Vous ne cesser d'arranger les chose selon votre convenance. C'est ahurissant!
Tout ce qui est écrit dans la Bible est de l'or pur. Point. Une contradiction : on s'en émerveille ; un pataquès : on admire ; une mauvaise traduction : on se pâme ...
On ne retrouve cet entêtement délétère que chez les salafistes et les partisans d'Apple.
Étonnant, non ?
Les faits ne pénètrent pas dans le monde où vivent nos croyances. Marcel Proust

Gloire à qui n'ayant pas d'idéal sacro-saint
Se borne à ne pas trop emmerder ses voisins ! Georges Brassens

Shaken, not stirred ! Samuel Hahnemann

Il est souvent facile de voir quelque chose qu'on ne peut expliquer et d'en rendre responsable quelque chose qu'on ne peut voir" Wladimir Lyra

Avatar de l’utilisateur
LoutredeMer
Messages : 3648
Inscription : 30 juil. 2008, 17:34

Re: La culture du viol, la réalité et les mots pour la décrire.

#1122

Message par LoutredeMer » 14 févr. 2018, 06:44

Wooden Ali a écrit :
14 févr. 2018, 06:23
On ne retrouve cet entêtement délétère que chez les salafistes et les partisans d'Apple.
Étonnant, non ?
:a2:

.. Un bon candidat pour Mr Cyclopède..

Avatar de l’utilisateur
Nicolas78
Messages : 8055
Inscription : 04 janv. 2013, 10:32

Re: La culture du viol, la réalité et les mots pour la décrire.

#1123

Message par Nicolas78 » 14 févr. 2018, 06:59

Cogite Stibon a écrit :
13 févr. 2018, 12:49
Nicolas78 a écrit :
13 févr. 2018, 11:50
Bha je trouve justement que pour le coup il n'est pas incohérent. Sans rire hein.
Il n'y aucune incohérence à croire qu'une espèce puisse se permettre moralement des formes d'incestes plus ou moins proche en cas de danger d’extinction, plus que quand ce danger n'existe plus.
Donc, que la Bible dise qu'il y à eu inceste pour peupler le monde au début, puis que cela fut interdit (pour divers raisons morales est biologique, que Dieu connait donc, logiquement), j'y voit aucune incohérence logique.
Le problème d'incohérence n'est pas là. Le problème est qu'il dit que les règles du mariage découlent du couple idéal d'Adam et Eve :
Luc feron a écrit :Oui, Adam et Eve étaient mariés,la création du mariage est consubstantielle,inséparable de la création du premier homme et de la première femme, donc effectivement pas d'homosexualité,pas de polygamie ,le respect,la compréhension mutuelle,la fidélité des conjoints l'un envers l'autre,la fécondité comme principe du mariage,un idéal difficile a atteindre certes,mais un modèle qui n'a pas perdu la moindre once de sa pertinence originelle.
Alors, que, évidemment, s'il n'y a sur Terre au départ qu'un homme et qu'une femme, il ne peut pas y avoir d'homosexualité, de polygamie ni d'infidélité, et que l'inceste est obligatoire à la génération suivante pour peupler la Terre. Mais si la dernière règle est contingente à la situation, pourquoi pas les premières ?

Et puis, dans le cas des filles de Loth, on n'est pas du tout dans le cas d'un peuplement (pour Adam et Eve) ou d'un repeuplement (pour Noé) du monde.
C'est exacte !
Je parlais juste d'une suspicion d'incohérence entre le fait qu'il accepte l’inceste dans une situation et pas une autre.
Cette logique seule n'est pas incohérente si on intègre différents contextes.
Mais ce que tu dit la est recevable !

Puis ya Lulu qui m'a parlé du contexte parlé ici, ce qui remet en question mon propos, je vais lui répondre.

Avatar de l’utilisateur
Nicolas78
Messages : 8055
Inscription : 04 janv. 2013, 10:32

Re: La culture du viol, la réalité et les mots pour la décrire.

#1124

Message par Nicolas78 » 14 févr. 2018, 07:09

Lulu a écrit :'évolution d'un interdit n'est pas mon propos .... mon propos porte sur l'incohérence de sa position concernant la définition des règles du mariage qui selon lui sont celle de l'union primordiale d'Adam et Ève ... si c'est le cas l'homophobie et l'inceste en font partie.
Bha on est est d'accord dans cette optique !
Grosse réponse :a2:
8=)

Avatar de l’utilisateur
Lulu Cypher
Modérateur
Modérateur
Messages : 5980
Inscription : 24 avr. 2015, 22:30
Localisation : Vénus

Re: La culture du viol, la réalité et les mots pour la décrire.

#1125

Message par Lulu Cypher » 14 févr. 2018, 07:22

Dash a écrit :
14 févr. 2018, 02:27
Aggée a écrit :
14 févr. 2018, 02:02
Jésus veut signifier...
Non mais quelle prétention!
Comment le savez- vous?
Pourquoi votre interprétation serait plus valable qu'une autre?
Vous réalisez que n'importe qui peut interpréter comme cela l'arrange?
On est plein dedans ... la parole de Dieu n'est pas plus intelligente, constructive et adequate que la parole de celui par lequel il (est censé) s'exprime(r)
Dash a écrit :
14 févr. 2018, 05:54
Vous ne cesser d'arranger les chose selon votre convenance. C'est ahurissant!
Mais pas vraiment surprenant connaissant ce genre d'individu même si je ne comprends pas vraiment son insistance à vouloir faire inutilement du prosélytisme ici ... peut-être a-t-il un fan club caché qui prend plaisir à lire ses posts ?

Et Dieu dit : « que Darwin soit »
------------------------------
Les animaux sont moins intolérants que nous : un cochon affamé mangera du musulman (P. Desproges)
------------------------------
Attention ce post est susceptible (lui-aussi) de contenir des traces d'humour. L'auteur tient à signaler qu'il décline toute responsabilité quant aux conséquences de leurs mésinterprétations.

Répondre

Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : Wooden Ali