Donald Trump, zozo no 1, Président des États-Unis

Politique, histoire, société... et autres sujets sans lien avec le paranormal
Avatar de l’utilisateur
Spartacus
Messages : 116
Inscription : 03 sept. 2019, 07:55

Re: Donald Trump, zozo no 1, Président des États-Unis

#4901

Message par Spartacus » 29 oct. 2019, 18:24

Soros vient d'apporter son soutient à la Roosevelt du 21ème siècle :D :D :D

Donc pas de révolution coloré de prévue,...quoique !
Les ennemis de mes ennemis ne sont pas mes amis...mais un peu quand même 8=)

Avatar de l’utilisateur
Loupa
Messages : 594
Inscription : 30 oct. 2016, 12:16

Re: Donald Trump, zozo no 1, Président des États-Unis

#4902

Message par Loupa » 30 oct. 2019, 21:58

Comment se fait-il qu'il n'a pas été désinstitué encore ? :?

Avatar de l’utilisateur
Vathar
Messages : 859
Inscription : 23 sept. 2016, 09:41

Re: Donald Trump, zozo no 1, Président des États-Unis

#4903

Message par Vathar » 31 oct. 2019, 06:12

Loupa a écrit :
30 oct. 2019, 21:58
Comment se fait-il qu'il n'a pas été désinstitué encore ? :?
1. Conséquence du bi-partisme Américain. Les républicains n'ont pas trop le choix quant il s'agit de soutenir leur candidat. La question est de voir jusqu'ou le singe jaune pourra aller avant que les Sénateurs ne disent "non, la c'est plus tenable, meme pour le bien du parti"
2. Conséquence du bi-partisme Américain et du message Trumpiste qui fait bander le redneck moyen, Trump séduit encore les foules de bigots mal éduqués.
3. Conséquence de la corruption et du lobbyisme politique. Avoir un clown inculte à la maison blanche est probablement l'arbre qui cache la foret et l'occasion rêvée pour certains de passer pas mal de magouilles plus ou moins discrètes pendant que leur abruti de service fait de la twitter-diplomacy.

Il ne faut pas se leurrer, il sert beaucoup d'interets dans la position ou il se trouve. C'est juste dommage que ce ne soit pas ceux du peuple Américain.

Jean-Francois
Modérateur
Modérateur
Messages : 22401
Inscription : 03 sept. 2003, 02:39

Re: Donald Trump, zozo no 1, Président des États-Unis

#4904

Message par Jean-Francois » 31 oct. 2019, 07:22

Vathar a écrit :
31 oct. 2019, 06:12
Loupa a écrit :
30 oct. 2019, 21:58
Comment se fait-il qu'il n'a pas été désinstitué encore ? :?
1. Conséquence du bi-partisme Américain. Les républicains n'ont pas trop le choix quant il s'agit de soutenir leur candidat
Je suis plutôt d'accord avec ce que vous dites mais il faut quand même faire remarquer qu'ils ont parfaitement le choix de privilégier soit leur intégrité morale et intellectuelle, soit des considérations électorales. Mononk n'étant pas réellement un Républicain, et bafouant régulièrement des principes conservateurs (voire USiens), ils pourraient ne pas le soutenir. Le truc est que plusieurs n'ont pas de principes autre que l'opportunisme et d'autres ont la trouille que le culte trumpiste se tourne contre eux.

(Il y a aussi que le Congrès - le Législatif - s'est retrouvé au fil du temps un peu trop mêlé avec l'Exécutif. En d'autres termes, les présidents ont érodé le pouvoir du Congrès. Ce dernier, plutôt que de jouer son rôle de chien de garde de la nation contre des dérives présidentielles, est devenu le chien de garde du président. Et c'est très certainement dû au bi-partisme exacerbé.)

Pour Loupa: la destitution est une action politique - une sorte de vote de non-confiance envers le président - et elle demande l'approbation d'une majorité de membres du Congrès (Chambre basse et Sénat). Jusqu'à l'année dernière, les Républicains étaient majoritaires au Congrès. Maintenant, ils ne le sont qu'au Sénat mais ils continuent à faire obstruction à toute action de contre-pouvoir protéger Mononk45.

Jean-François
“The more implausible the hypothesis — telepathy, aliens, homeopathy — the greater the chance that an exciting finding is a false alarm, no matter what the P value is.” (Nuzzo R (2014) Nature 506:150)

Avatar de l’utilisateur
Vathar
Messages : 859
Inscription : 23 sept. 2016, 09:41

Re: Donald Trump, zozo no 1, Président des États-Unis

#4905

Message par Vathar » 31 oct. 2019, 08:59

Jean-Francois a écrit :
31 oct. 2019, 07:22
Je suis plutôt d'accord avec ce que vous dites mais il faut quand même faire remarquer qu'ils ont parfaitement le choix de privilégier soit leur intégrité morale et intellectuelle, soit des considérations électorales. Mononk n'étant pas réellement un Républicain, et bafouant régulièrement des principes conservateurs (voire USiens), ils pourraient ne pas le soutenir. Le truc est que plusieurs n'ont pas de principes autre que l'opportunisme et d'autres ont la trouille que le culte trumpiste se tourne contre eux.
On est bien d'accord. Je n'avais pas l'intention de me montrer plus tendre que ca envers les élus qui le défendent, mais le fait est que peu sont prêts à se suicider politiquement en le désavouant.

Avatar de l’utilisateur
Christian
Messages : 4763
Inscription : 03 sept. 2003, 09:59

Re: Donald Trump, zozo no 1, Président des États-Unis

#4906

Message par Christian » 31 oct. 2019, 10:18

Loupa a écrit :
30 oct. 2019, 21:58
Comment se fait-il qu'il n'a pas été désinstitué encore ? :?
Outre l'aspect politique mentionné par Jean-François et Vathar, il y a l'aspect technique.
Rappel
Il y a deux chambres aux États-Unis:
- Les représentants au nombre de 435. Ils représentent en gros chaque état proportionnellement à leur population.
- Les sénateurs au nombre de 100, soit deux par état.

Le processus de destitution démarre par une enquête de la chambre des représentants suivi d'un vote final pour la destitution. SI le vote est positif (il faut une majorité simple), le dossier est envoyer aux sénateurs. On appelle cet envoi une mise en accusation. Actuellement les démocrates sont majoritaires à la chambres de représentants. Si l'enquête abouti et démontre qu'il y a matière à la destitution du président, il ne devrait pas y avoir trop de problèmes pour l'envoi au Sénat.

Au Sénat, c'est un procès contre le président basé sur le dossier de mise en accusation des représentants. Pour la destitution, après le procès, il faut une majorité des 2/3 du Sénat. Le Sénat est présentement à majorité républicaine. C'est là que ça risque de coincer. Il suffit que 34 sénateurs républicains votent contre pour tout bloquer.

Présentement, les représentants sont en train de terminer leur enquête à huis clos et ils vont voter pour une enquête publique avant le vote final.

Note importante: pour l'enquête à huis clos des représentants, il est faux de dire que c'est caché aux républicains (un autre mensonge de trump). Le comité d'enquête est bipartite, il y des démocrates et des républicains.
« I suppose it is tempting, if the only tool you have is a hammer, to treat everything as if it were a nail. »
« J'imagine qu'il est tentant, si le seul outil que vous avez est un marteau, de traiter tout problème comme si c'était un clou »

Abraham Maslow

Avatar de l’utilisateur
DictionnairErroné
Messages : 1312
Inscription : 15 mai 2019, 13:25

Re: Donald Trump, zozo no 1, Président des États-Unis

#4907

Message par DictionnairErroné » 31 oct. 2019, 12:13

Tout ça c'est de la frime, une invention U.S.A. Il est évident que c'est Sean Connery!

Image
Kossé ça, i fa bin frette! Kossé kiss passe?

Avatar de l’utilisateur
86lw
Messages : 1306
Inscription : 28 août 2013, 14:36

Re: Donald Trump, zozo no 1, Président des États-Unis

#4908

Message par 86lw » 31 oct. 2019, 17:24

DictionnairErroné a écrit :
31 oct. 2019, 12:13
Tout ça c'est de la frime, une invention U.S.A. Il est évident que c'est Sean Connery!
Sean Connery n'adopterait jamais cette posture avec son kilt! :mrgreen:

Sinon, pour en revenir au héros de ce fil, le Canard enchaîné, qui habituellement vérifie bien ses sources, nous apprend que lors d'un discours à Pittsburgh, Trump a annoncé construire un mur à la frontière du Nouveau-Mexique, et un mur dans le Colorado... un état du centre des EU, sans frontière avec le Mexique...

Il a également tweeté être victime de la pire chasse aux sorcières de l'histoire.
Il n'a sans doute jamais entendu parler de McCarthy. Zéro pointé en géographie comme en histoire, entre autres domaines, sans doute.
J'imagine ses collaborateurs, le visage marqué par la fréquence du facepalm...
Les illusions que l'on perpétue sont quelque part des mensonges. Mireille.

Avatar de l’utilisateur
Spartacus
Messages : 116
Inscription : 03 sept. 2019, 07:55

Re: Donald Trump, zozo no 1, Président des États-Unis

#4909

Message par Spartacus » 31 oct. 2019, 17:27

Apres Soros, le patron de la Fox vient d'appprter son soutient a warren !!!!

:a1:

(la frustration que provoque la non-destitution de Trump ches les "clintonien" est un vrai plaisir :D )
Les ennemis de mes ennemis ne sont pas mes amis...mais un peu quand même 8=)

Avatar de l’utilisateur
Christian
Messages : 4763
Inscription : 03 sept. 2003, 09:59

Re: Donald Trump, zozo no 1, Président des États-Unis

#4910

Message par Christian » 31 oct. 2019, 20:36

Spartacus a écrit :
31 oct. 2019, 17:27
Apres Soros, le patron de la Fox vient d'appprter son soutient a warren !!!!

:a1:

(la frustration que provoque la non-destitution de Trump ches les "clintonien" est un vrai plaisir :D )
Chez les "clintoniens" ?
« I suppose it is tempting, if the only tool you have is a hammer, to treat everything as if it were a nail. »
« J'imagine qu'il est tentant, si le seul outil que vous avez est un marteau, de traiter tout problème comme si c'était un clou »

Abraham Maslow

Avatar de l’utilisateur
PhD Smith
Messages : 3639
Inscription : 04 août 2011, 17:23

Re: Donald Trump, zozo no 1, Président des États-Unis

#4911

Message par PhD Smith » 31 oct. 2019, 22:01

Imagepraedicator veridicus, inquisitor intrepidus, doctor egregiusImage

Avatar de l’utilisateur
Spartacus
Messages : 116
Inscription : 03 sept. 2019, 07:55

Re: Donald Trump, zozo no 1, Président des États-Unis

#4912

Message par Spartacus » 01 nov. 2019, 00:42

Christian a écrit :
31 oct. 2019, 20:36
Spartacus a écrit :
31 oct. 2019, 17:27
Apres Soros, le patron de la Fox vient d'appprter son soutient a warren !!!!

:a1:

(la frustration que provoque la non-destitution de Trump ches les "clintonien" est un vrai plaisir :D )
Chez les "clintoniens" ?
Bah les "non-vaginales" si tu preferes :a1:

Je serai pour toujours redevable a Trump pour avoir ranimer un chose chez moi : l'espoir ! tout est possible ! ne jamais desesperer.

Merci Donald ! Yes we can.

Non serieusement pas de Trump ! Donc Clinton alors ?

Clinton quoi !!!!!
Les ennemis de mes ennemis ne sont pas mes amis...mais un peu quand même 8=)

Avatar de l’utilisateur
Lambert85
Messages : 2365
Inscription : 23 nov. 2007, 01:48

Re: Donald Trump, zozo no 1, Président des États-Unis

#4913

Message par Lambert85 » 01 nov. 2019, 04:31

Les cons ça ose tout, c'est même à ça qu'on les reconnait ! :ouch:
ουκ έλαβον πόλιν αλλα γαρ ελπις εφη κακα

Avatar de l’utilisateur
Curieux_
Messages : 1032
Inscription : 18 févr. 2019, 16:27

Re: Donald Trump, zozo no 1, Président des États-Unis

#4914

Message par Curieux_ » 01 nov. 2019, 04:39

Lambert85 a écrit :
01 nov. 2019, 04:31
Les cons ça ose tout, c'est même à ça qu'on les reconnait ! :ouch:
Ils vénèrent même le drapeau de l'Europe. :mrgreen:
« Il faut choisir entre le champagne pour quelques-uns et l'eau potable pour tous » -Thomas Sankara-

Avatar de l’utilisateur
Lambert85
Messages : 2365
Inscription : 23 nov. 2007, 01:48

Re: Donald Trump, zozo no 1, Président des États-Unis

#4915

Message par Lambert85 » 01 nov. 2019, 04:45

Curieux_ a écrit :
01 nov. 2019, 04:39
Lambert85 a écrit :
01 nov. 2019, 04:31
Les cons ça ose tout, c'est même à ça qu'on les reconnait ! :ouch:
Ils vénèrent même le drapeau de l'Europe. :mrgreen:
Ou Marx ! :mrgreen:
ουκ έλαβον πόλιν αλλα γαρ ελπις εφη κακα

Avatar de l’utilisateur
Curieux_
Messages : 1032
Inscription : 18 févr. 2019, 16:27

Re: Donald Trump, zozo no 1, Président des États-Unis

#4916

Message par Curieux_ » 01 nov. 2019, 05:03

Lambert85 a écrit :
01 nov. 2019, 04:45
Curieux_ a écrit :
01 nov. 2019, 04:39
Lambert85 a écrit :
01 nov. 2019, 04:31
Les cons ça ose tout, c'est même à ça qu'on les reconnait ! :ouch:
Ils vénèrent même le drapeau de l'Europe. :mrgreen:
Ou Marx ! :mrgreen:
Sauf que Marx n'a rien volé à personne, et ne vole pas la liberté des peuples, bien au contraire. ;)
C'est toute la différence entre quelqu'un qui a oeuvré toute sa vie pour l'émancipation des peuples, et son strict contraire, l'Europe fasciste.
« Il faut choisir entre le champagne pour quelques-uns et l'eau potable pour tous » -Thomas Sankara-

Avatar de l’utilisateur
Lambert85
Messages : 2365
Inscription : 23 nov. 2007, 01:48

Re: Donald Trump, zozo no 1, Président des États-Unis

#4917

Message par Lambert85 » 01 nov. 2019, 05:47

Tout ce qui est excessif est insignifiant...
ουκ έλαβον πόλιν αλλα γαρ ελπις εφη κακα

Avatar de l’utilisateur
Curieux_
Messages : 1032
Inscription : 18 févr. 2019, 16:27

Re: Donald Trump, zozo no 1, Président des États-Unis

#4918

Message par Curieux_ » 01 nov. 2019, 05:57

Lambert85 a écrit :
01 nov. 2019, 05:47
Tout ce qui est excessif est insignifiant...
Tout esprit sombre avance masqué !
« Il faut choisir entre le champagne pour quelques-uns et l'eau potable pour tous » -Thomas Sankara-

Avatar de l’utilisateur
Christian
Messages : 4763
Inscription : 03 sept. 2003, 09:59

Re: Donald Trump, zozo no 1, Président des États-Unis

#4919

Message par Christian » 01 nov. 2019, 07:24

Spartacus a écrit :
01 nov. 2019, 00:42

Non serieusement pas de Trump ! Donc Clinton alors ?

Clinton quoi !!!!!
Donc, une personne qui n'apprécie pas trump est automatiquement un fan de Clinton?
Ah, ben, quelle analyse!
Je suis bouche bée.
« I suppose it is tempting, if the only tool you have is a hammer, to treat everything as if it were a nail. »
« J'imagine qu'il est tentant, si le seul outil que vous avez est un marteau, de traiter tout problème comme si c'était un clou »

Abraham Maslow

Jean-Francois
Modérateur
Modérateur
Messages : 22401
Inscription : 03 sept. 2003, 02:39

Re: Donald Trump, zozo no 1, Président des États-Unis

#4920

Message par Jean-Francois » 01 nov. 2019, 08:51

Christian a écrit :
01 nov. 2019, 07:24
Ah, ben, quelle analyse!
Il y en a qui attrapent le vertige lorsqu'ils comptent au-delà de deux alors ils gardent le monde suffisamment binaire pour leur stabilité.

Jean-François
“The more implausible the hypothesis — telepathy, aliens, homeopathy — the greater the chance that an exciting finding is a false alarm, no matter what the P value is.” (Nuzzo R (2014) Nature 506:150)

Avatar de l’utilisateur
spin-up
Modérateur
Modérateur
Messages : 4372
Inscription : 23 févr. 2012, 06:01

Re: Donald Trump, zozo no 1, Président des États-Unis

#4921

Message par spin-up » 01 nov. 2019, 09:59

Christian a écrit :
31 oct. 2019, 10:18

Rappel
Il y a deux chambres aux États-Unis:
- Les représentants au nombre de 435. Ils représentent en gros chaque état proportionnellement à leur population.
- Les sénateurs au nombre de 100, soit deux par état.

Le processus de destitution démarre par une enquête de la chambre des représentants suivi d'un vote final pour la destitution. SI le vote est positif (il faut une majorité simple), le dossier est envoyer aux sénateurs. On appelle cet envoi une mise en accusation. Actuellement les démocrates sont majoritaires à la chambres de représentants. Si l'enquête abouti et démontre qu'il y a matière à la destitution du président, il ne devrait pas y avoir trop de problèmes pour l'envoi au Sénat.

Au Sénat, c'est un procès contre le président basé sur le dossier de mise en accusation des représentants. Pour la destitution, après le procès, il faut une majorité des 2/3 du Sénat. Le Sénat est présentement à majorité républicaine. C'est là que ça risque de coincer. Il suffit que 34 sénateurs républicains votent contre pour tout bloquer.
Le principe du Senat est extrêmement favorable a Trump.
Demographiquement, les etats ruraux peu peuplés votent republicains tandis que les etats riches et peuplés votent demcorate. C'est pour cette raison que Clinton a perdu en ayant engrangé 3 millions de voix de plus que Trump: le systeme electoral est biaisé en faveur des etats peu peuplés. La minorité rurale a un pouvoir electoral demesuré et un niveau d'education qui en fait une cible de choix pour la propagande populiste

Le problème pour la destitution c'est que:
-Le parti républicain est conscient de bruler ses dernières cartouches, la démographie leur sera de plus en plus défavorable.
-Si le parti republicain abandonne Trump, Trump le détruira

Dans ce contexte, il est improbable que Trump soit destitué par 2/3 du Senat, quels que soient les actes illegaux commis. Le plus probable c'est qu'apres un vote en faveur de Trump, Fox News, et les elus trumpistes assistés par la propagande russe fassent une campagne massive de communication pour limiter les degats politiques en criant au complot, en accusant des democrates d'actions similaires, ou en lancant de multiples diversions. La memoire mediatique est courte et ils en tireront avantage.

Avatar de l’utilisateur
Christian
Messages : 4763
Inscription : 03 sept. 2003, 09:59

Re: Donald Trump, zozo no 1, Président des États-Unis

#4922

Message par Christian » 01 nov. 2019, 13:20

spin-up a écrit :
01 nov. 2019, 09:59
[
Demographiquement, les etats ruraux peu peuplés votent republicains tandis que les etats riches et peuplés votent demcorate. C'est pour cette raison que Clinton a perdu en ayant engrangé 3 millions de voix de plus que Trump: le systeme electoral est biaisé en faveur des etats peu peuplés. La minorité rurale a un pouvoir electoral demesuré et un niveau d'education qui en fait une cible de choix pour la propagande populiste
Oui, le Sénat semble verrouillé sur un alignement quasi permanent sur les républicains. l'année 2020 sera importante car le 1/3 des sièges du Sénat seront en élection et de nombreux républicains ne sont pas certains de garder leur siège.
« I suppose it is tempting, if the only tool you have is a hammer, to treat everything as if it were a nail. »
« J'imagine qu'il est tentant, si le seul outil que vous avez est un marteau, de traiter tout problème comme si c'était un clou »

Abraham Maslow

Jean-Francois
Modérateur
Modérateur
Messages : 22401
Inscription : 03 sept. 2003, 02:39

Re: Donald Trump, zozo no 1, Président des États-Unis

#4923

Message par Jean-Francois » 01 nov. 2019, 13:33

Très intéressante analyse du danger que pose Trump pour l'avenir des USA: "Why the Impeachment Fight Is Even Scarier Than You Think" (T. Pepinsky). Ce professeur de politique parle de "clivage de régime" ("regime cleavages") consécutif à une remise en question des principes de base de la démocratie US par Trump. il dit aussi que ces crises conduisent régulièrement à l'éclatement des sociétés dans lesquelles elle se produisent (il donne l'exemple de la dictature de Pinochet).

Jean-François
“The more implausible the hypothesis — telepathy, aliens, homeopathy — the greater the chance that an exciting finding is a false alarm, no matter what the P value is.” (Nuzzo R (2014) Nature 506:150)

Avatar de l’utilisateur
Spartacus
Messages : 116
Inscription : 03 sept. 2019, 07:55

Re: Donald Trump, zozo no 1, Président des États-Unis

#4924

Message par Spartacus » 01 nov. 2019, 14:36

C'est pour cette raison que Clinton a perdu en ayant engrangé 3 millions de voix de plus que Trump: le systeme electoral est biaisé en faveur des etats peu peuplés. La minorité rurale a un pouvoir electoral demesuré et un niveau d'education qui en fait une cible de choix pour la propagande populiste
C'est un discours purement idéologique ! Rien pour étayer ces affirmation.

En cas de suffrage directe, une second tour aurait eu lieu. La Californie, état démocrate est l'état avec le plus grand nombre de grand électeur.

Mais soyons encore plus factuel :

J'ai avec mon calcul approximatif

28 état de moins de 5 millions d'hab : 143 grand electeurs
14 etat entre 5 et moins de 10 millions : 157 grand electeurs
caroline du nord, georgie, ohio, illinois, pennsylvanie pop entre 10 et 12 millions chacun : 89 GE
Les 4 états les plus peuplé avec 110 millions d'hab : 151 GE

En quoi ça, ça nous permis d'affirmer péremptoirement que le "système électoral est biaisé en faveur des états peu peuplé" ? Et a quel niveau situons nous un état peu peuple, dans une fourchette allant d'un demis millions jusqu'à 40 ?

Les 6 etats avec moins d'une million d'hab plus D.C ont 21 grands electeurs, 3 chacun.

Dakota du nord, Dakota du Sud et Wyoming qui intuitivement je pense être des etats de bouseux illettré ont naturellement penché pour Trump. Tout comme l'alaska, mais la bas se sont des esquimaux illettré encore adepte j'imagine de la chasse et de la peche.

Le delaware, le Vermont et Fort logiquement D.C ont basculé vers Clinton.

Le Mechighan, dont je ne connais aucun particularité, sauf une, c'est l'état de Detroit. A basculé chez Trump. Mais j'imagine qu'à detroit c'est l'abstentionnisme qui a raflé la plus grande part.

On a frontalier au Mechigan, l'Ohio et le Wisconin tout deux ayant également basculé vers Trump.

Pas très loin de là, les deux avant dernier bascule que sont la Pennsylvanie et l'Ohio.

L'indiana qui se trouve au croisement de ces 5 etat demeure Republicain. Voici ce qu'en dit son wiki, partie economie

"Aujourd'hui diversifiée, l'économie de l'Indiana reposait autrefois principalement sur l'agriculture, l'État faisant partie de la Corn Belt."

Sur les pages wiki des 5 etat qui ont basculé, c'est beaucoup moins optimiste, la partie economie.

Reste la Floride dont je n'explique pas le basculement vers Trump.
Les ennemis de mes ennemis ne sont pas mes amis...mais un peu quand même 8=)

Avatar de l’utilisateur
nikola
Messages : 1316
Inscription : 19 mars 2015, 03:13

Re: Donald Trump, zozo no 1, Président des États-Unis

#4925

Message par nikola » 01 nov. 2019, 15:15

Curieux_ a écrit :
01 nov. 2019, 05:03
Sauf que Marx n'a rien volé à personne, et ne vole pas la liberté des peuples, bien au contraire. ;)
Il a volé quelques idées à Proudhon et l’AIT aux travailleurs. Une paille. :mrgreen:
L’homme descend du singe, or l’homme est fait à l’image de Dieu. Donc Dieu est King Kong.

-+- Cavanna, François -+-

Répondre

Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : Denis