Donald Trump, zozo no 1, Président des États-Unis

Politique, histoire, société... et autres sujets sans lien avec le paranormal
Avatar de l’utilisateur
unptitgab
Messages : 4210
Inscription : 14 janv. 2014, 07:59

Re: Donald Trump, zozo no 1, Président des États-Unis

#4401

Message par unptitgab » 15 avr. 2018, 03:17

Sans rentrer dans la polémique du bien fondé des frappes de représailles, je n'ai pas assez d'infos pour le faire. Mais j'ai une question pourquoi est-il considéré plus grave de lâcher des bombes qui crame les poumons que des bombes qui déchiquètent?
"Quand elle devient « pure » de toute expérience sensorielle, la raison déraisonne. Elle prétend prouver l’existence de Dieu et l’immortalité de l’âme. Cette folie s’appelle métaphysique. Le métaphysicien est un savant fou. Il veut tout prouver, il ne montre que son insanité." Jean-Baptiste Botul

Avatar de l’utilisateur
spin-up
Modérateur
Modérateur
Messages : 4043
Inscription : 23 févr. 2012, 07:01

Re: Donald Trump, zozo no 1, Président des États-Unis

#4402

Message par spin-up » 15 avr. 2018, 03:33

unptitgab a écrit :
15 avr. 2018, 03:17
Sans rentrer dans la polémique du bien fondé des frappes de représailles, je n'ai pas assez d'infos pour le faire. Mais j'ai une question pourquoi est-il considéré plus grave de lâcher des bombes qui crame les poumons que des bombes qui déchiquètent?
C'est politique et symbolique.
Les US/UK/France avaient tracé une "ligne rouge" sur les armes chimiques et Assad avait officiellement demantelé son arsenal chmique sous controle de l'ONU (on savait que c'etait bidon), cette frappe de represaille avait pour principal but de garder un semblant de credibilité dans l'ordre mondial. Ne rien faire aurait été un message tres fort qu'Assad et Poutine ont carte blanche pour finir le boulot.

Il faut aussi noter que le Royaume-Uni a été a l'initiative de ces frappes , et que ca vient apres l'affaire Skripal qui est de fait une attaque chimique des Russes sur le territoire Britannique.

Avatar de l’utilisateur
eatsalad
Messages : 5099
Inscription : 25 mars 2009, 10:43

Re: Donald Trump, zozo no 1, Président des États-Unis

#4403

Message par eatsalad » 15 avr. 2018, 04:28

unptitgab a écrit :
15 avr. 2018, 03:17
Sans rentrer dans la polémique du bien fondé des frappes de représailles, je n'ai pas assez d'infos pour le faire. Mais j'ai une question pourquoi est-il considéré plus grave de lâcher des bombes qui crame les poumons que des bombes qui déchiquètent?
J avoue que je trouve la différence ténue aussi, mais bon les armes chimiques sont interdites donc ça donne un semblant de droits.

On en vient à regretter qu' Obama ait finalement refusé d agir en 2013.
"N’a de conviction que celui qui n’a rien approfondi."

Emil Michel Cioran

Avatar de l’utilisateur
uno
Messages : 993
Inscription : 09 nov. 2011, 08:29

Re: Donald Trump, zozo no 1, Président des États-Unis

#4404

Message par uno » 15 avr. 2018, 05:24

Igor a écrit :
14 avr. 2018, 20:25
C'est surprenant! Mais j'imagine que vous ne comprendrez pas que vous vous êtes trompé aussi quand votre prédiction d'une intervention comme en Irak ou en Libye de l'Occident en Syrie ne se réalisera pas.
Non j'ai déjà dit qu'il était également possible que ces frappes ne soient qu'un coup de bluff et que cela s'arrête ici, c'est ce qu'on peut espérer.

Igor
Messages : 1709
Inscription : 04 déc. 2010, 21:39

Re: Donald Trump, zozo no 1, Président des États-Unis

#4405

Message par Igor » 15 avr. 2018, 06:32

uno a écrit :
15 avr. 2018, 05:24
qu'un coup de bluff et que cela s'arrête ici, c'est ce qu'on peut espérer.
Oui, peut-être. Et ils se disent surement que Russian roulette is not the same without a gun. ;)
https://www.youtube.com/watch?v=bESGLojNYSo

Igor
Messages : 1709
Inscription : 04 déc. 2010, 21:39

Re: Donald Trump, zozo no 1, Président des États-Unis

#4406

Message par Igor » 15 avr. 2018, 07:06

Ceci étant dit, à quoi pourrait bien servir tout ce scénario dont vous nous avez parlé?!

En effet, et si ce n'est pas le régime syrien qui est idiot ce serait l'Occident alors. C'est ce que vous pensez?

Vous pensez que l'Occident cherche à faire prolonger une guerre qu'on sait déjà gagnée pour le régime (et qu'il aurait machiné tout ça).

Il est vrai que cela a une certaine cohérence. Parce qu'on est idiots sur plusieurs choses aussi (comme permettre la liberté d'expression malgré que cela pourrait attiser le terrorisme). Ce que vous exprimez est assez enrageant en tout cas (si c'est vrai).

Igor
Messages : 1709
Inscription : 04 déc. 2010, 21:39

Re: Donald Trump, zozo no 1, Président des États-Unis

#4407

Message par Igor » 15 avr. 2018, 07:15

Pensez-vous qu'on devrait faire comme ces merveilleux régimes qui massacrent leur peuple (ou soutiennent des dictateurs) et interdire la liberté d'expression aussi (surtout à ceux qui souffrent de troubles de la perception)? https://fr.wikipedia.org/wiki/Syndrome_ ... merveilles

Et si non, pourquoi préférez-vous les croire?!

Avatar de l’utilisateur
uno
Messages : 993
Inscription : 09 nov. 2011, 08:29

Re: Donald Trump, zozo no 1, Président des États-Unis

#4408

Message par uno » 15 avr. 2018, 07:47

Igor a écrit :
15 avr. 2018, 07:06
En effet, et si ce n'est pas le régime syrien qui est idiot ce serait l'Occident alors. C'est ce que vous pensez?
Idiot on ne sait pas mais ce même Occident qui a plonger l'Irak dans le chaos avec la guerre que l'on connait, a bien récidiver avec la Libye qui depuis est également devenue un bourbier en guerre civile perpétuelle. Dès lors quel est le but de pareille politique? Déstabiliser les État forts du Moyen-Orient susceptible de s'opposer aux intérêt Américains, notamment via des rapprochements avec la Russie? Dans le cas de la Libye le fait que Mouammar Kadhafi voulait mettre en place une alternative qu pétrodollar? Autre chose peut-être? Je ne prétends pas savoir mais de fait la politique de l'Occident de renverser des dirigeants certes tyranniques voir dégueulasses, n'a abouti à rien d'autre qu'à créer de gigantesques Somalies. Dès lors cela suffit à craindre une récidive en Syrie en cas de chute de Bachar Al-Assad c'est pourquoi on espère que cette dernière intervention s'arrête là et ne débouche pas sur un cas semblable aux précédents.

Igor
Messages : 1709
Inscription : 04 déc. 2010, 21:39

Re: Donald Trump, zozo no 1, Président des États-Unis

#4409

Message par Igor » 15 avr. 2018, 08:04

À ma connaissance (mais peut-être que j'me trompe) la France (notamment) était très proche du régime libyen, et n'avait aucun intérêt à le voir tomber.

Mais contrairement à la Russie, il n'y a pas que les intérêts qui comptent, il y a la question de ce qui est humainement acceptable aussi. Et je pense que c'est pour ça que l'Occident est quand même intervenu au lieu de soutenir à tout prix un dictateur.

Et même si ce que vous dites est vrai à propos de la Libye, est-ce mieux en Syrie?!

Au moins on leur a laissé une chance. Et s'ils sont trop bêtes malgré qu'on les a sauvé du massacre ce n'est pas de notre faute (et cela nous indique juste qu'il ne faut pas ouvrir toute grande nos portes si on ne devrait pas intervenir puisqu'ils sont trop bêtes).

Avatar de l’utilisateur
uno
Messages : 993
Inscription : 09 nov. 2011, 08:29

Re: Donald Trump, zozo no 1, Président des États-Unis

#4410

Message par uno » 15 avr. 2018, 08:36

Igor a écrit :
15 avr. 2018, 08:04
À ma connaissance (mais peut-être que j'me trompe) la France (notamment) était très proche du régime libyen, et n'avait aucun intérêt à le voir tomber.
Alors pourquoi l'a-t-il fait tomber? Peut-être parce que le gouvernement français de l'époque voulait liquider Mouammar Kadhafi de peur que celui-ci révèle sa participation à la campagne de Nicolas Sarkozy? On l'ignore, mais une chose est sûr la France à participer de plein pied et les conséquence de la chute du régime de Kadhafi on les connait guerre civile sans fin, retour de l'esclavage et autres joyeusetés.
Igor a écrit :
15 avr. 2018, 08:04
Mais contrairement à la Russie, il n'y a pas que les intérêts qui comptent, il y a la question de ce qui est humainement acceptable aussi. Et je pense que c'est pour ça que l'Occident est quand même intervenu au lieu de soutenir à tout prix un dictateur.
Bullshit! Le prétexte humanitaire n'est pas définition qu'un prétexte, par exemple le même Occident copain comme cochon avec l'Arabie Saoudite, dictature islamiste d'où partent les financement de l'islamisme à travers le monde, tu en entends beaucoup parler? Ou sont les pleureuse des gouvernements occidentaux dans le conflit au Yemen où l'Arabie Saoudite peut bombarder des civils en toute quiétude? C'est vrai que là c'est pas pareil, c'est l'allié saoudien qui bombarde et avec des armes fournis par ces mêmes occidentaux, donc là tout va bien, pas d'appel à des sanctions et encore moins à balancer quelques bombes sur l'Arabie Saoudite. La guerre en Irak a été justifié par les mêmes prétextes humanitaires avec le bilan que l'on connait, les civiles les gouvernements occidentaux s'en fichent, il y a des intérêts stratégiques plus ou moins obscures et rien d'autre.
Igor a écrit :
15 avr. 2018, 08:04
Et même si ce que vous dites est vrai à propos de la Libye, est-ce mieux en Syrie?!
Non, mais le merdier de la Syrie, notamment avec l'arrivé de l'État Islamique c'est aussi une conséquence du merdier en Irak. De plus vouloir soutenir des rebelles soit disant modéré pour renverser le régime de Bachar Al-Assad a bien été tenté par les États-Unis, la Russie a justement empêcher que cela se produise. Bref l'Occident n'est non plus pas étranger à ce qui se passe en Syrie.
Igor a écrit :
15 avr. 2018, 08:04
Au moins on leur a laissé une chance. Et s'ils sont trop bêtes malgré qu'on les a sauvé du massacre ce n'est pas de notre faute (et cela nous indique juste qu'il ne faut pas ouvrir toute grande nos portes si on ne devrait pas intervenir puisqu'ils sont trop bêtes).
De quoi tu parles? Peux-tu être un minimum claire dans tes messages. Maintenant tu parles de gens trop bêtes? Qui les Libyens ou les Syriens? Peut importe ta présente question est mal posée.
Dernière modification par uno le 15 avr. 2018, 09:04, modifié 1 fois.

Avatar de l’utilisateur
nikola
Messages : 804
Inscription : 19 mars 2015, 03:13

Re: Donald Trump, zozo no 1, Président des États-Unis

#4411

Message par nikola » 15 avr. 2018, 08:44

La dictature des Assad ne date par de l’EI ni même du merdier en Irak.
L’homme descend du singe, or l’homme est fait à l’image de Dieu. Donc Dieu est King Kong.

-+- Cavanna, François -+-

Igor
Messages : 1709
Inscription : 04 déc. 2010, 21:39

Re: Donald Trump, zozo no 1, Président des États-Unis

#4412

Message par Igor » 15 avr. 2018, 08:51

uno a écrit :
15 avr. 2018, 08:36
De quoi tu parles? Peux-tu être un minimum claire dans tes messages. Maintenant tu parles de gens trop bêtes? Qui les Libyens ou les Syriens? Peut importe ta présente question est mal posée.
C'est pourtant simple. Mais à vous lire, il n'y a aucun modéré (même en Syrie).

Mais si vous avez raison je vous donne raison aussi de penser qu'on ne devrait pas intervenir. Parce que les extrémistes ont exactement ce qu'ils méritent avec leurs dictateurs.

Par ailleurs (et puisque cela ne change rien), il y a des questions de géopolitiques aussi. Et sur ce point il faut choisir le moindre mal (c-à-d l'Occident).

Avatar de l’utilisateur
uno
Messages : 993
Inscription : 09 nov. 2011, 08:29

Re: Donald Trump, zozo no 1, Président des États-Unis

#4413

Message par uno » 15 avr. 2018, 08:58

nikola a écrit :
15 avr. 2018, 08:44
La dictature des Assad ne date par de l’EI ni même du merdier en Irak.
Pas la dictature de Bachar Al-Assad mais la guerre civile est bien plus récente et est en lien avec la déstabilisation de l'Irak et l'arrivé de l'État Islamique.
Dernière modification par uno le 15 avr. 2018, 09:04, modifié 1 fois.

Avatar de l’utilisateur
uno
Messages : 993
Inscription : 09 nov. 2011, 08:29

Re: Donald Trump, zozo no 1, Président des États-Unis

#4414

Message par uno » 15 avr. 2018, 09:03

Igor a écrit :
15 avr. 2018, 08:51
C'est pourtant simple. Mais à vous lire, il n'y a aucun modéré (même en Syrie).
En effet, parce qu'on parle des pays qui n'ont pas de culture démocratique enraciné et ont divers obstacles qui minent toute tentative de démocratisation, en Syrie un des facteurs est la fracturation ethniques et religieuses, si l'on ajoute l'influence des puissances étrangères sur les différentes factions on remarque vite que l'établissement d'une démocratie dans ces pays est un mirage encore extrêmement lointain.
Igor a écrit :
15 avr. 2018, 08:51
Par ailleurs (et puisque cela ne change rien), il y a des questions de géopolitiques aussi. Et sur ce point il faut choisir le moindre mal (c-à-d l'Occident).
Désolé mais l'impact de l'Occident au Moyen-Orient a été le plus grand mal, laisser Sadam Hussein et Mouammar Kadhafi aurait été le moindre mal car au moins il y avait une stabilité, fausse-t-il sous la coupe d'un dictateur cruel. Intervenir n'a abouti à rien sinon à des conflits sans fin et des drames humanitaires massifs.

Avatar de l’utilisateur
Lulu Cypher
Modérateur
Modérateur
Messages : 6157
Inscription : 24 avr. 2015, 22:30
Localisation : Vénus

Re: Donald Trump, zozo no 1, Président des États-Unis

#4415

Message par Lulu Cypher » 15 avr. 2018, 09:07

unptitgab a écrit :
15 avr. 2018, 03:17
Sans rentrer dans la polémique du bien fondé des frappes de représailles, je n'ai pas assez d'infos pour le faire. Mais j'ai une question pourquoi est-il considéré plus grave de lâcher des bombes qui crame les poumons que des bombes qui déchiquètent?
Les armes chimiques ne sont pas les seules ... les mines antipersonnelles indétectables sont également interdites. Ces deux types d'armes sont plus associées à la souffrance, au grave handicap en terme de survie plutôt qu'à la mort .... mais plus que tout ce sont des armes aveugles qui tuent hommes, femmes, enfants, civils, militaires sans discrimination[1] .... bref ce sont (encore plus) de vraie merdes.

Un article sur le sujet

----------------------------
[1] on peut raisonnablement penser que lors d'utilisation d'armes plus conventionnelles les cibles visèes sont militaires et que les civils tués le sont par accident (sauf cas d'un fou qui veut pilonner la population civile)

Et Dieu dit : « que Darwin soit »
------------------------------
Les animaux sont moins intolérants que nous : un cochon affamé mangera du musulman (P. Desproges)
------------------------------
Attention ce post est susceptible (lui-aussi) de contenir des traces d'humour. L'auteur tient à signaler qu'il décline toute responsabilité quant aux conséquences de leurs mésinterprétations.

Igor
Messages : 1709
Inscription : 04 déc. 2010, 21:39

Re: Donald Trump, zozo no 1, Président des États-Unis

#4416

Message par Igor » 15 avr. 2018, 09:11

uno a écrit :
15 avr. 2018, 09:03
Désolé mais l'impact de l'Occident au Moyen-Orient a été le plus grand mal, laisser Sadam Hussein et Mouammar Kadhafi aurait été le moindre mal car au moins il y avait une stabilité, fausse-t-il sous la coupe d'un dictateur cruel. Intervenir n'a abouti à rien sinon à des conflits sans fin et des drames humanitaires massifs.
Ok, mais pensez-vous que ce serait mieux si ce n'était pas l'Occident qui intervenait?! Pensez-vous vraiment que d'autres pays (des dictatures cette fois-ci) n'interviendraient pas et permettraient cette stabilité?!

Ce sont des questions de géopolitiques, soit c'est l'Occident soit c'est pire (mais il y aura toujours intervention).

Igor
Messages : 1709
Inscription : 04 déc. 2010, 21:39

Re: Donald Trump, zozo no 1, Président des États-Unis

#4417

Message par Igor » 15 avr. 2018, 09:30

Par exemple, on soupçonne la Russie d'être intervenue dans les élections américaines. Heureusement, cela ne semble pas trop avoir causé de dommages. :lol:

Avatar de l’utilisateur
nikola
Messages : 804
Inscription : 19 mars 2015, 03:13

Re: Donald Trump, zozo no 1, Président des États-Unis

#4418

Message par nikola » 15 avr. 2018, 09:33

uno a écrit :
15 avr. 2018, 08:58
Pas la dictature de Bachar Al-Assad mais la guerre civile est bien plus récente et est en lien avec la déstabilisation de l'Irak et l'arrivé de l'État Islamique.
À ma connaissance, et bien avant l’apparition de l’EI, El-Assad a libéré des tas de djihadistes pour foutre sciemment la merde parmi ses opposants.
L’homme descend du singe, or l’homme est fait à l’image de Dieu. Donc Dieu est King Kong.

-+- Cavanna, François -+-

Florence
Messages : 9064
Inscription : 03 sept. 2003, 02:48
Localisation : Directement au dessus du centre de la Terre

Re: Donald Trump, zozo no 1, Président des États-Unis

#4419

Message par Florence » 15 avr. 2018, 09:42

uno a écrit :
15 avr. 2018, 09:03
Désolé mais l'impact de l'Occident au Moyen-Orient a été le plus grand mal, laisser Sadam Hussein et Mouammar Kadhafi aurait été le moindre mal car au moins il y avait une stabilité, fausse-t-il sous la coupe d'un dictateur cruel. Intervenir n'a abouti à rien sinon à des conflits sans fin et des drames humanitaires massifs.
Il faudrait arrêter avec cette notion aussi fausse qu'imbécile selon laquelle, sans l'Europe et les USA (bref, l'horrible capitalisme, quoi), le monde serait un paradis peuplé de populations sages, amicales, raisonnables, spirituelles, nobles, charitables, tolérantes et pacifiques, qui ne se sont lancées dans les conflits que nous connaissons que récemment, et sous l'influence des "diables occidentaux".

Si vous voulez crédiblement impliquer des interventions extérieures, évitez aussi de passer comme chat sur braise, ou pire d'excuser et justifier, les dégâts causés depuis des décennies par la Russie et ses satellites dans leurs diverses incarnations. Bush, Trump et autres sont des calamités mais les suppôts du KGB que sont Poutine et consorts sont tout aussi maléfiques et bien plus hypocrites.

Saddam, sans l'intervention occidentale, aurait semé encore un peu plus la merde dans le Golfe Persique qu'il ne l'avait déjà fait via ses ambitions régionales (Iran, Koweit, ...). Khadafi, outre avoir transformé la Lybie en un vaste lupanar à la solde de sa famille et ses amis (et une source de devises pour la famille Kim via des chantiers délirants ayant trait à l'eau et au pétrole), a contribué durant toute sa carrière à exciter les conflits du Moyen-Orient et à déstabiliser une bonne partie de l'Afrique sub-saharienne (Mali, Tchad, Nigeria, Cameroun, Centrafrique, Soudan, ...), en y garantissant l'établissement des pires mouvements islamistes.

Et merci pour les populations "stables sous la coupe d'un dictateur cruel". Il ne s'agit évidemment pas de drames humanitaires du moment que l'Occident n'y met pas son nez ... :roll:
Je dis lâche et traître celui qui se plaint des fautes d'autrui ou de la puissance de ses ennemis A. de Saint-Exupéry, "Citadelle".
"I do not always enjoy winning an argument. Losing an argument fairly makes you both end up winners."
Le bonheur est un festin de miettes. Jacques Faisant, "Rue Panse Bougre"

Avatar de l’utilisateur
uno
Messages : 993
Inscription : 09 nov. 2011, 08:29

Re: Donald Trump, zozo no 1, Président des États-Unis

#4420

Message par uno » 15 avr. 2018, 10:09

Florence a écrit :
15 avr. 2018, 09:42
Il faudrait arrêter avec cette notion aussi fausse qu'imbécile selon laquelle, sans l'Europe et les USA (bref, l'horrible capitalisme, quoi), le monde serait un paradis peuplé de populations sages, amicales, raisonnables, spirituelles, nobles, charitables, tolérantes et pacifiques, qui ne se sont lancées dans les conflits que nous connaissons que récemment, et sous l'influence des "diables occidentaux".
Ca n'a jamais été mon idée, tu m'attribues ici des propos que je n'ai pas tenu, bref c'est un épouvantail particulièrement grotesque, je n'ai même pas attaquer le capitalisme. Déjà je parlais de la politique d'intervention de l'Occident, comprendre ici avant tout les États-Unis, au Moyen-Orient, est nuisible, et de fait c'est le cas, renverser les dictatures en soutenant des factions rebelles a aboutis à des merdiers et favoriser l'islamisme radical. Ce dernier point suffisant à rendre d'ailleurs ton présent épouvantail risible, sachant que les islamistes sont la démonstration qu'il y a bien des nuisibles au Moyen-Orient et que l'Occident n'est pas le grand méchant ultime. Le truc c'est que la politique occidental est nuisible et favorise l'islamisme, non seulement par la déstabilisation voir la destruction de dictatures assurant un minimum de stabilité, mais aussi par cet alliance avec l'Arabie Saoudite, dont on sait qu'elle est derrière le financement de l'islamisme sunnite dans l'ensemble du Moyen-Orient mais aussi dans le monde.
Florence a écrit :
15 avr. 2018, 09:42
Si vous voulez crédiblement impliquer des interventions extérieures, évitez aussi de passer comme chat sur braise, ou pire d'excuser et justifier, les dégâts causés depuis des décennies par la Russie et ses satellites dans leurs diverses incarnations. Bush, Trump et autres sont des calamités mais les suppôts du KGB que sont Poutine et consorts sont tout aussi maléfiques et bien plus hypocrites.
Ils ne sont pas plus hypocrites, c'est la même chose. Le truc c'est que dans le cas de la Syrie, la Russie intervient pour maintenir le dictateur en place, alors que les États-Unis ont souhaité le renverser. Or objectivement la première option est la moins pire, car si l'Irak et la Libye nous enseignent quelque chose c'est bien que le renversement de ces dictatures aboutis à des résultats bien pires que les dictatures en question.
Florence a écrit :
15 avr. 2018, 09:42
Saddam, sans l'intervention occidentale, aurait semé encore un peu plus la merde dans le Golfe Persique qu'il ne l'avait déjà fait via ses ambitions régionales (Iran, Koweit, ...). Khadafi, outre avoir transformé la Lybie en un vaste lupanar à la solde de sa famille et ses amis (et une source de devises pour la famille Kim via des chantiers délirants ayant trait à l'eau et au pétrole), a contribué durant toute sa carrière à exciter les conflits du Moyen-Orient et à déstabiliser une bonne partie de l'Afrique sub-saharienne (Mali, Tchad, Nigeria, Cameroun, Centrafrique, Soudan, ...), en y garantissant l'établissement des pires mouvements islamistes.
Vraiment? Pour information le merdier au Mali est justement une des conséquences de la chute du régime de Khadafi. Sous ce dernier la Libye était certes une dictature mais aussi un État prospère, il aurait pu continuer à évoluer dans le bon sens dans le temps via les relations diplomatiques, au lieu de cela tu sembles justifier ici une intervention qui a détruit ce pays et en a fait une nouvelle Somalie. Je ne parle même pas de tes propos sur l'Irak, pour information avec Sadam Hussein il n'y aurait de toute évidence pas eu d'État Islamique, et tous les morts qui ont résultat de cette guerre civile. Bref tes propos ne tiennent pas au regard des faits.
Florence a écrit :
15 avr. 2018, 09:42
Et merci pour les populations "stables sous la coupe d'un dictateur cruel". Il ne s'agit évidemment pas de drames humanitaires du moment que l'Occident n'y met pas son nez.
Autre caricature stupide. Ce qu'il faut que tu comprennes c'est qu'on ne peut régler les problèmes du monde à coup de bombes dans la gueules des dictatures, fussent-elles cruelles, car les renverser peut s'avérer encore pire. C'est la leçon de l'Irak et de la Libye et de fait l'Occident n'a pas, et ne peut pas régler l'ensemble de ces problèmes, au mieux peut-il aider par d'autres voies mais pas en faisant la guerre. En attendant tu nous expliqueras pourquoi ce même Occident semble fermer les yeux concernant les actions de leurs amis saoudiens, là tu as déjà un exemple de dictateur cruel pour lequel l'Occident ne bouge pas un poil de cul, mieux ce même Occident continue de leur fournir des armes, à toi de nous expliquer pareil deux poids deux mesures.
Dernière modification par uno le 15 avr. 2018, 10:14, modifié 1 fois.

Avatar de l’utilisateur
uno
Messages : 993
Inscription : 09 nov. 2011, 08:29

Re: Donald Trump, zozo no 1, Président des États-Unis

#4421

Message par uno » 15 avr. 2018, 10:14

Igor a écrit :
15 avr. 2018, 09:11
Ok, mais pensez-vous que ce serait mieux si ce n'était pas l'Occident qui intervenait?!
Non si la Chine ou la Russie avait la même politique de déstabilisation et de renversement de régimes ce serait pareil, il n'est pas question d'essentialiser un supposé mal qui n'existerait qu'au sein de l'Occident.
Igor a écrit :
15 avr. 2018, 09:11
Pensez-vous vraiment que d'autres pays (des dictatures cette fois-ci) n'interviendraient pas et permettraient cette stabilité?! Ce sont des questions de géopolitiques, soit c'est l'Occident soit c'est pire (mais il y aura toujours intervention).
Non on détermine ce qui est pire par ce que l'on sait et ce que l'on observe. De fait renverser les dictatures a été la pire chose dans ces pays. C'est la politique de l'Occident, et c'est cette même politique que les États-Unis avaient préconiser pour la Syrie. De fait dans ce cas précis la politique occidentale est la pire et celle de la Russie est préférable faute de meilleure alternative. Vouloir soit disant amener la démocratie à coup de bombes ne marche pas dans ces pays pire cela génère des situation dangereusement chaotiques c'est moche mais c'est la réalité.

Avatar de l’utilisateur
uno
Messages : 993
Inscription : 09 nov. 2011, 08:29

Re: Donald Trump, zozo no 1, Président des États-Unis

#4422

Message par uno » 15 avr. 2018, 10:18

nikola a écrit :
15 avr. 2018, 09:33
À ma connaissance, et bien avant l’apparition de l’EI, El-Assad a libéré des tas de djihadistes pour foutre sciemment la merde parmi ses opposants.
C'est possible je ne connais pas cette histoire, mais si c'est le cas ces djihadistes devaient être sous son contrôle, car l'État Syrien régissait alors tout sous une main de fer. Il n'aurait pas laisser des islamistes en liberté sans en avoir le contrôle, ce qui s'est passé lors de la guerre civile est fort différent car là les djihadistes débarquaient d'Irak et de fait attaquaient l'État Syrien, et cela parallèlement au divers faction rebelles et islamistes présent alors en Syrie et également constitué d'étrangers.

Avatar de l’utilisateur
spin-up
Modérateur
Modérateur
Messages : 4043
Inscription : 23 févr. 2012, 07:01

Re: Donald Trump, zozo no 1, Président des États-Unis

#4423

Message par spin-up » 15 avr. 2018, 10:34

C'est hallucinant a quel point Uno est capable de lancer une discussion sans fin a partir d'un délire complotiste basé sur l'idée fausse que le plan "occidental" est de renverser Assad.

Il y a un an, apres l'attaque au Sarin sur Khan Sheikhoun ou Uno criait deja au "false flag", une meme frappe americaine touchait une base aerienne Syrienne. On a vu a quel point c'etait un pretexe pour renverser Assad... :ouch:

Florence
Messages : 9064
Inscription : 03 sept. 2003, 02:48
Localisation : Directement au dessus du centre de la Terre

Re: Donald Trump, zozo no 1, Président des États-Unis

#4424

Message par Florence » 15 avr. 2018, 11:01

uno a écrit :
15 avr. 2018, 10:09

Ca n'a jamais été mon idée, tu m'attribues ici des propos que je n'ai pas tenu, bref c'est un épouvantail particulièrement grotesque, je n'ai même pas attaquer le capitalisme. Déjà je parlais de la politique d'intervention de l'Occident, comprendre ici avant tout les États-Unis, au Moyen-Orient, est nuisible, et de fait c'est le cas, renverser les dictatures en soutenant des factions rebelles a aboutis à des merdiers et favoriser l'islamisme radical. Ce dernier point suffisant à rendre d'ailleurs ton présent épouvantail risible, sachant que les islamistes sont la démonstration qu'il y a bien des nuisibles au Moyen-Orient et que l'Occident n'est pas le grand méchant ultime. Le truc c'est que la politique occidental est nuisible et favorise l'islamisme, non seulement par la déstabilisation voir la destruction de dictatures assurant un minimum de stabilité, mais aussi par cet alliance avec l'Arabie Saoudite, dont on sait qu'elle est derrière le financement de l'islamisme sunnite dans l'ensemble du Moyen-Orient mais aussi dans le monde.
Traduction: "c'est pas ce que j'ai dit mais c'est quand même ce que je dis mais t'as pas le droit de le dire parce que je ne veux pas qu'il soit dit que j'aie pu dire quelque chose de critiquable".

Bref, le sempiternel discours du parfait zélote anti-Occident qui pris sur le fait se raccroche au fétu du mot qu'il n'a pas prononcé pour prétendre être un incompris calomnié. Je vois que rien ne change depuis les bonnes vieilles années de l'agit'prop' de ma très lointaine jeunesse ... Toujours aussi peu de substance, toujours la même comédie de l'indignation vertueuse, toujours les mêmes accusations, toujours les mêmes "coupables", toujours les mêmes "bonnes causes", toujours les mêmes précautions oratoires et toujours les mêmes victimes collatérales ... :roll:
Je dis lâche et traître celui qui se plaint des fautes d'autrui ou de la puissance de ses ennemis A. de Saint-Exupéry, "Citadelle".
"I do not always enjoy winning an argument. Losing an argument fairly makes you both end up winners."
Le bonheur est un festin de miettes. Jacques Faisant, "Rue Panse Bougre"

Avatar de l’utilisateur
Nicolas78
Messages : 8682
Inscription : 04 janv. 2013, 10:32

Re: Donald Trump, zozo no 1, Président des États-Unis

#4425

Message par Nicolas78 » 15 avr. 2018, 11:37

On peut quand meme se poser la question de la legitimite de l’europe et des USA dans la region + trouver les excuses de cette attaque honteuses et discutables (qui est autant d’entreprendre des actions apres des pariles sur les armes chimiques que de trouver des levier contre la Russie dans la region qui a rafler en grande partie la croyance disant qu’elle aurait gagnée la guerre) sans etre anti-europe et anti-usa non ?

En plus dire qu’Uno est anti-Europe alors qu’il passe sont temps à défoncer les civilisations Orientales Islamiées me parait etre un peut rapide...

Apres, je partage pas sa vision geopolitique de l’attaque
Amha l’attaque est une honte.
Mais les raisons sont simples, et enfantines.

Répondre

Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit