Donald Trump, zozo no 1, Président des États-Unis

Politique, histoire, société... et autres sujets sans lien avec le paranormal
Avatar de l’utilisateur
LoutredeMer
Messages : 4987
Inscription : 30 juil. 2008, 17:34

Re: Donald Trump, zozo no 1, Président des États-Unis

#4601

Message par LoutredeMer » 02 août 2018, 01:34

Lulu Cypher a écrit :
01 août 2018, 13:58
Sachant que ces téléchargements représentent un manque à gagner pour l'industrie de l'armement et que Trump et la NRA sont comme cul et chemise (tout en se battant pour savoir qui va faire la chemise) sa réaction n'est pas si surprenante que ça.
Ah ok, je comprends mieux (histoire de concurrence). Merci Lulu.

Il est étonnant aussi que l'administration Trump ait autorisé la diffusion des armes 3D alors que Trump est contre. :interro:

Avatar de l’utilisateur
lefauve
Messages : 2098
Inscription : 11 oct. 2011, 23:04

Re: Donald Trump, zozo no 1, Président des États-Unis

#4602

Message par lefauve » 17 août 2018, 18:43

Le singe Jaune essaie une nouvelle stratégie pour faire taire la critique.

https://www.journaldemontreal.com/2018/ ... e-la-cia-1
L’erreur est humaine.
La catastrophe est informatique.
Le désastre est idéologique.

Avatar de l’utilisateur
unptitgab
Messages : 4620
Inscription : 14 janv. 2014, 06:59

Re: Donald Trump, zozo no 1, Président des États-Unis

#4603

Message par unptitgab » 17 août 2018, 19:01

lefauve a écrit :
17 août 2018, 18:43
Le singe Jaune essaie une nouvelle stratégie pour faire taire la critique.

https://www.journaldemontreal.com/2018/ ... e-la-cia-1
Salut, peux tu faire un résumé pour les européens, la loi sur la protection des données ayant changée nous ne pouvons accéder à l'article.
"Quand elle devient « pure » de toute expérience sensorielle, la raison déraisonne. Elle prétend prouver l’existence de Dieu et l’immortalité de l’âme. Cette folie s’appelle métaphysique. Le métaphysicien est un savant fou. Il veut tout prouver, il ne montre que son insanité." Jean-Baptiste Botul

Avatar de l’utilisateur
Cadenas
Messages : 485
Inscription : 04 mai 2017, 09:49

Re: Donald Trump, zozo no 1, Président des États-Unis

#4604

Message par Cadenas » 17 août 2018, 20:53

Voici le chapeau de l'article.
D’anciens patrons de l’agence de renseignement américaine CIA ainsi qu’une demi-douzaine d’espions de haut rang sont à l’origine d’une condamnation sans précédent du président Donald Trump après sa décison de retirer l’habilitation secret défense de John Brennan.

Avatar de l’utilisateur
Invité
Messages : 4484
Inscription : 16 janv. 2004, 11:47

Re: Donald Trump, zozo no 1, Président des États-Unis

#4605

Message par Invité » 17 août 2018, 21:05

unptitgab a écrit :
17 août 2018, 19:01

Salut, peux tu faire un résumé pour les européens, la loi sur la protection des données ayant changée nous ne pouvons accéder à l'article.
Washington | D’anciens patrons de l’agence de renseignement américaine CIA ainsi qu’une demi-douzaine d’espions de haut rang sont à l’origine d’une condamnation sans précédent du président Donald Trump après sa décison de retirer l’habilitation secret défense de John Brennan.

Ces anciens responsables de la CIA --dont Robert Gates, George Tenet, Porter Goss, Leon Panetta, David Petraeus--, nommés par des présidents républicains comme démocrates, ont dénoncé cette décision présidentielle dans un communiqué.

«L’action du président concernant (l’ancien patron de la CIA) John Brennan et les menaces d’une action similaire contre d’autres anciens responsables n’a rien à voir avec qui devrait ou ne devrait pas être habilité secret défense --et tout à voir avec une tentative d’étouffer la liberté d’expression», ont-ils écrit, évoquant la décision de M. Trump concernant le dernier directeur de la CIA du mandat de Barack Obama.

Qualifiant la décision du milliardaire républicain «d’inappropriée et extrêmement regrettable», ils ont ajouté: «Nous n’avons jamais vu auparavant l’octroi ou le retrait d’habilitations secret défense être utilisés comme un instrument politique, à l’instar de ce qui a été fait dans ce cas-là ».

D’anciens hauts responsables conservent souvent leur habilitation secret défense après avoir quitté leurs fonctions afin que leurs successeurs notamment puissent les consulter sur certains sujets sensibles.

La Maison-Blanche a expliqué que M. Brennan, critique notoire du président, avait été privé de cette habilitation à cause des «risques que font courir la conduite et le comportement erratiques» de l’ancien chef de la CIA.

Mais le président a reconnu par la suite que ce retrait était dû aux critiques et aux commentaires de John Brennan concernant les relations entre son équipe de campagne pour l’élection présidentielle de 2016 et la Russie. Il a indiqué au Wall Street Journal que sa décision était liée à l’enquête du procureur spécial Robert Mueller sur une possible collusion entre sa campagne et Moscou.

Le retrait de cette habilitation secret défense à M. Brennan a été très critiqué, y compris par le très respecté amiral à la retraite William McRaven, qui avait notamment supervisé le raid contre Oussama Ben Laden.

«Par votre comportement, vous nous avez embarrassés aux yeux de nos enfants, humiliés sur la scène internationale et, pire que tout, vous avez divisé notre nation», a-t-il écrit dans une lettre ouverte au président publiée par le Washington Post.

«Par conséquent, je considérerais comme un honneur que vous révoquiez aussi ma propre habilitation secret défense, de façon à ce que je puisse ajouter mon nom à la liste des hommes et des femmes qui ont critiqué votre présidence», a-t-il ajouté.

Mais la plupart des alliés républicains de Donald Trump ont soutenu sa démarche ou ont refusé de la condamner publiquement.

Vendredi matin, le président a indiqué qu’il allait probablement retirer l’habilitation de Bruce Ohr, un responsable du ministère de la Justice.

Ce dernier est pris pour cible par des partisans de M. Trump notamment parce que son épouse travaille pour une société ayant produit un dossier affirmant que la Russie détenait des informations compromettantes contre l’ex-magnat de l’immobilier.

«Bruce Ohr est une honte. Je soupçonne que je vais la retirer très rapidement», a indiqué M. Trump, au sujet de l’habilitation secret défense de M. Ohr.
L'article est le même qu'ici: http://www.europe1.fr/international/con ... ia-3735314

I.
"Whatever intelligence is, it can't be intelligent all the way down. It's just dumb stuff at the bottom." [Andy Clark]

Avatar de l’utilisateur
lefauve
Messages : 2098
Inscription : 11 oct. 2011, 23:04

Re: Donald Trump, zozo no 1, Président des États-Unis

#4606

Message par lefauve » 18 août 2018, 22:01

Après avoir tout fait pour faire taire la critique, voici qu'il crie à la censure de ceux qui le supporte.
Notamment Alex Jones le plus grand morons du net.

https://actu.orange.fr/societe/culture/ ... 5Nzaz.html
L’erreur est humaine.
La catastrophe est informatique.
Le désastre est idéologique.

Avatar de l’utilisateur
spin-up
Modérateur
Modérateur
Messages : 4301
Inscription : 23 févr. 2012, 06:01

Re: Donald Trump, zozo no 1, Président des États-Unis

#4607

Message par spin-up » 21 août 2018, 17:18

Aujourdhui, grosse journee pour Donald, il va se souvenir de ce 21 aout 2018.

Paul Manafort, son directeur de campagne, a été reconnu coupable de 8 charges de fraude fiscale et fraude bancaire. Sur 10 autres charges, le jury n'a pas atteint l'unanimité et elles devront etre rejugées . Ce proces n'etait que le premier, Manafort sera jugé pour d'autres crimes (blanchiment d'argent, conspiration de fraude contre les USA).

Et au meme moment, Michael Cohen (ex)avocat personnel de Trump vient de plaider coupable de financement illegal de campagne, via les paiements a Stormy Daniels et Karen McDougal pour couvrir les frasques de son patron. Cohen a egalement declaré avoir agit sous la direction de Trump. C'est un énorme developpement, le premier qui implique Trump directement.
Acessoirement Cohen plaide coupable de plusieurs charges de fraude bancaire et fraude fiscale (ca semble un denominateur commun des associés de Trump)

Avatar de l’utilisateur
lefauve
Messages : 2098
Inscription : 11 oct. 2011, 23:04

Re: Donald Trump, zozo no 1, Président des États-Unis

#4608

Message par lefauve » 21 août 2018, 18:23

@spinup

En tout cas je ne vois pas comment il va s'en sortir, s'il y a assez d'enquête criminel autour de lui, il va être vérifié et étant donné son passé, il y a de très grande chance qu'ils trouve de quoi.
L’erreur est humaine.
La catastrophe est informatique.
Le désastre est idéologique.

Avatar de l’utilisateur
Christian
Messages : 4713
Inscription : 03 sept. 2003, 09:59

Re: Donald Trump, zozo no 1, Président des États-Unis

#4609

Message par Christian » 21 août 2018, 19:11

Dans Retour vers le futur en 1955...
Doc : Alors dites-moi, visiteur du futur : qui est président des États-Unis en 1985 ?
Marty : Ronald Reagan.
Doc : Ronald Reagan ! L'acteur ? Et qui est vice-président ? Jerry Lewis ?

Si en 85, on m'avait dit que Trump serait président en 2018, j'aurais réagi comme ça... Comme à peu près tout le monde!
« I suppose it is tempting, if the only tool you have is a hammer, to treat everything as if it were a nail. »
« J'imagine qu'il est tentant, si le seul outil que vous avez est un marteau, de traiter tout problème comme si c'était un clou »

Abraham Maslow

Avatar de l’utilisateur
Sainte Ironie
Messages : 1672
Inscription : 09 juil. 2009, 04:56

Re: Donald Trump, zozo no 1, Président des États-Unis

#4610

Message par Sainte Ironie » 22 août 2018, 02:03

Christian a écrit :
21 août 2018, 19:11
Si en 85, on m'avait dit que Trump serait président en 2018, j'aurais réagi comme ça... Comme à peu près tout le monde!
Tu crois pas si bien dire :
Man Rescued From Taliban Didn't Believe Donald Trump Was President
Spin-up a écrit :Cohen a egalement declaré avoir agit sous la direction de Trump.
Plus précisément, Cohen a déclaré avoir agit sous la direction "d'un candidat". Du coup, tous les cultistes de la personnalité de Trump ont immédiatement concocté une jolie histoire selon laquelle Cohen bossait en sous-marin pour Clinton...

(Sérieusement, allez vous balader sur des forums pro-Trump, ces temps-ci, surtout ceux qui suivent Q. Ces gens vivent clairement dans une réalité parallèle.)
Rimmer: I brought about peace. Peace, freedom, and democracy!
Lister: Yeah, Rimmer. Right. Absolutely. Now all the corpses that litter that battlefield can just lie there safe under the knowledge that they snuffed it under a flag of peace and can now happily decompose in a land of freedom. Ya smeg head.
Red Dwarf IV

Avatar de l’utilisateur
spin-up
Modérateur
Modérateur
Messages : 4301
Inscription : 23 févr. 2012, 06:01

Re: Donald Trump, zozo no 1, Président des États-Unis

#4611

Message par spin-up » 22 août 2018, 03:50

lefauve a écrit :
21 août 2018, 18:23
@spinup

En tout cas je ne vois pas comment il va s'en sortir, s'il y a assez d'enquête criminel autour de lui, il va être vérifié et étant donné son passé, il y a de très grande chance qu'ils trouve de quoi.
Ce qui est fascinant, c'est que Manafort et Cohen ont réussi a frauder pendant 10 voire 20 ans et auraient pu continuer toute leur vie si Trump n'avait pas été élu président. Je pense que l'entourage de Trump n'en mène pas large en ce moment même.

Une chose est sure: ce n'est que le début.

Avatar de l’utilisateur
spin-up
Modérateur
Modérateur
Messages : 4301
Inscription : 23 févr. 2012, 06:01

Re: Donald Trump, zozo no 1, Président des États-Unis

#4612

Message par spin-up » 22 août 2018, 04:14

Et pour le dessert:

Le representant Chris Collins, qui a été le premier élu a officiellement soutenir la candidature de Trump en 2016, a été inculpé avec son fils pour délit d'initié le 8 aout.

Le deuxième elu republicain à avoir soutenu Trump, Duncan Hunter, a lui été inculpé avec sa femme hier pour avoir utilisé ses fonds de campagne pour des dépenses personnelles.

Avatar de l’utilisateur
spin-up
Modérateur
Modérateur
Messages : 4301
Inscription : 23 févr. 2012, 06:01

Re: Donald Trump, zozo no 1, Président des États-Unis

#4613

Message par spin-up » 22 août 2018, 05:24

Sainte Ironie a écrit :
22 août 2018, 02:03
Plus précisément, Cohen a déclaré avoir agit sous la direction "d'un candidat". Du coup, tous les cultistes de la personnalité de Trump ont immédiatement concocté une jolie histoire selon laquelle Cohen bossait en sous-marin pour Clinton...
Helas pour eux, dans les documents soumis par le procureur, le "candidat inconnu" en question est celui dont Cohen etait l'avocat personnel et qui a été élu président.
Ca laisse beaucoup moins de place a l'imagination.

Avatar de l’utilisateur
Christian
Messages : 4713
Inscription : 03 sept. 2003, 09:59

Re: Donald Trump, zozo no 1, Président des États-Unis

#4614

Message par Christian » 22 août 2018, 09:24

Sainte Ironie a écrit :
22 août 2018, 02:03
(Sérieusement, allez vous balader sur des forums pro-Trump, ces temps-ci, surtout ceux qui suivent Q. Ces gens vivent clairement dans une réalité parallèle.)
Richard Hétu en parle ici et ici sur son blogue. C'est complétement débile comme mouvement complotiste. C'est vraiment les bas fonds intellectuels des États-Unis... :grimace:
« I suppose it is tempting, if the only tool you have is a hammer, to treat everything as if it were a nail. »
« J'imagine qu'il est tentant, si le seul outil que vous avez est un marteau, de traiter tout problème comme si c'était un clou »

Abraham Maslow

Avatar de l’utilisateur
spin-up
Modérateur
Modérateur
Messages : 4301
Inscription : 23 févr. 2012, 06:01

Re: Donald Trump, zozo no 1, Président des États-Unis

#4615

Message par spin-up » 22 août 2018, 10:05

Je prête rarement attention aux tweets de Trump mais celui là est à mourrir de rire:
Capture.JPG
Vous ne pouvez pas consulter les pièces jointes insérées à ce message.

Avatar de l’utilisateur
Christian
Messages : 4713
Inscription : 03 sept. 2003, 09:59

Re: Donald Trump, zozo no 1, Président des États-Unis

#4616

Message par Christian » 22 août 2018, 23:56

C'est une guerre politique très sale qui est train de se dérouler aux États-Unis actuellement: dans un comté rural en Georgie, les autorités planifient de fermer 7 des 9 bureaux de scrutin au prétexte que leur accès n’est pas adapté pour les handicapés… Sans étude ou analyse sur le sujet. Devinez le profil démographique de ce comté? Indice: elle n'est pas blanche... Un vote sur la proposition aura lieu vendredi le 24 par la commission en charge.

Georgia County Can't Back Up Its Excuse For Plan To Disenfranchise Black Voters
Spoiler
Show
Les responsables d'un comté majoritairement noir de Géorgie accusés d'avoir essayé de fermer presque tous les bureaux de vote pour rendre le vote plus difficile pour les Noirs ont affirmé la semaine dernière que les lieux ne pouvaient pas être utilisés en raison de problèmes d'accessibilité pour les personnes handicapées.

Mais le comté de Randolph n'a pas un seul rapport, analyse ou document récent appuyant l'idée qu'il a besoin de fermer sept de ses neuf bureaux de vote en raison de problèmes d'accessibilité, a déclaré un avocat du comté à HuffPost mardi en réponse à une demande de documents publics.

HuffPost a demandé des documents du comté datant du 1er mars 2018. Le 2 avril, le comté a embauché Michael Malone, un consultant électoral externe qui fait maintenant pression pour la fermeture des bureaux de vote. Mais selon le comté, il n'a pas de preuves écrites à l'appui de ses recommandations.

"Il n'existe aucun document, rapport ou analyse étudiant l'accessibilité des bureaux de vote dans le comté de Randolph et le coût de leur réparation dans les délais spécifiés dans votre demande de dossiers ouverts ", a écrit Hayden Hooks, un avocat du cabinet Perry & Walters, qui représente le comté de Randolph, dans un courriel. Le comté n'a aucune trace d'un tel document au cours de l'année écoulée, a ajouté M. Hooks.

L'aveu du comté "prouve que leur prétendue préoccupation au sujet du respect de la loi[Americans with Disabilities Act] est une imposture", a déclaré Sean Young, directeur juridique de l'American Civil Liberties Union of Georgia, qui a menacé de poursuivre le comté s'il ferme les bureaux de vote. "Il ne s'agit pas de conformité à l'ADA, car si c'était le cas, ils auraient produit une étude ou une analyse de ce qu'ils croient être des violations de l'ADA et de ce qui peut être fait à leur sujet.

Le comté du sud-ouest de la Géorgie compte un peu plus de 7 000 habitants, dont plus de 61 % sont des Afro-Américains. Il a tendance à être démocrate. Barack Obama a remporté le comté en 2008 et 2012, tout comme Hillary Clinton en 2016.

Un peu plus de 30 % des habitants du comté de Randolph vivent en dessous du seuil de pauvreté. L'ACLU a déclaré que les électeurs noirs du comté sont moins susceptibles de posséder une voiture et que, sans transport en commun, ils auront de la difficulté à parcourir de plus longues distances pour se rendre aux bureaux de vote.

Hooks a dit qu'après que Malone a commencé à travailler pour le comté, " il a observé ce qu'il percevait comme des problèmes de conformité à l'ADA ". Lors des réunions publiques du bureau électoral, M. Malone a montré des photos de salles de bains et d'accès au stationnement problématiques, mais n'a pas donné de détails sur la résolution des problèmes allégués, selon M. Young. Les fonctionnaires ont une marge de manœuvre en vertu de l'ADA pour faire des réparations temporaires pour accommoder les électeurs, a déclaré Sasha Samberg-Champion, une ancienne avocate du ministère de la Justice.

La justification du comté de Randolph pour la fermeture des bureaux de vote est particulièrement frappante parce que le comté a conclu un accord de règlement de trois ans avec le ministère de la Justice en 2012 pour mettre à jour les installations, y compris les bureaux de vote, afin de s'assurer qu'elles étaient conformes à l'ADA.

"Cet accord à partir de 2012 exigeait qu'ils inspectent tous leurs bureaux de vote appartenant à des tiers et leurs bureaux de vote appartenant à des comtés. D'où viennent donc ces bureaux de vote inaccessibles ", a déclaré Eve Hill, une ancienne avocate du ministère de la Justice qui a signé le règlement du comté de Randolph. "Il n'y a aucune raison pour laquelle vous auriez choisi des bureaux de vote inaccessibles après 2015, alors que le DOJ vous a déjà dit de ne pas le faire - et que vous découvrirez soudainement leur inaccessibilité et les fermerez, ce qui n'est pas ce que l'ADA exige, immédiatement avant une élection.

John Powers, un avocat du Lawyers' Committee for Civil Rights Under Law, un autre groupe de défense des droits civils qui a mis en garde le comté contre la consolidation des bureaux de vote, a déclaré qu'il était important que les fonctionnaires disposent de données solides pour appuyer les changements proposés aux pratiques de vote.

"Si vous adoptez un changement qui pourrait priver les électeurs de leurs droits de vote, vous pensez que vous avez une justification solide appuyée par la recherche ", a dit M. Powers. "Cependant, il n'y a absolument aucune preuve de cela ici."

Un vote du conseil d'administration de l'élection sur la proposition est prévu pour vendredi.


Traduit avec www.DeepL.com/Translator
« I suppose it is tempting, if the only tool you have is a hammer, to treat everything as if it were a nail. »
« J'imagine qu'il est tentant, si le seul outil que vous avez est un marteau, de traiter tout problème comme si c'était un clou »

Abraham Maslow

Avatar de l’utilisateur
Cartaphilus
Modérateur
Modérateur
Messages : 6513
Inscription : 23 sept. 2008, 14:54

Re: Le chaudron de Freud.

#4617

Message par Cartaphilus » 23 août 2018, 06:09

Salut à tous.

Donald J. Trump ironise sur son ex-avocat qui l'a conseillé pendant plus de dix ans, Michaël Cohen :
Dans un tweet, le 45e président des États-Unis a écrit :If anyone is looking for a good lawyer, I would strongly suggest that you don’t retain the services of Michael Cohen!
... et prétend que ce dernier invente des histoires :
Toujours dans un tweet, le même a écrit :I feel very badly for Paul Manafort and his wonderful family. “Justice” took a 12 year old tax case, among other things, applied tremendous pressure on him and, unlike Michael Cohen, he refused to “break” - make up stories in order to get a “deal.” Such respect for a brave man!
... tout en reconnaissant le bien-fondé de ces « histoires » (les paiements comme prix du silence de ses « conquêtes ») :
À Foxnews, Donald Trump a déclaré et non pas a écrit :Later on I knew. [...] They [The payments] came from me. [...] They didn’t come out of the campaign, and that’s big. It’s not even a campaign violation.
Intéressante variation sur un thème donné, le chaudron de Freud...
Le sommeil de la raison engendre des monstres. Francisco de Goya.

Avatar de l’utilisateur
spin-up
Modérateur
Modérateur
Messages : 4301
Inscription : 23 févr. 2012, 06:01

Re: Donald Trump, zozo no 1, Président des États-Unis

#4618

Message par spin-up » 23 août 2018, 08:44

Je sais que je suis insupportable quand je remonte des discussions de plusieurs mois pour montrer que j'avais raison, mais je peux pas m'en empecher (de toute facon l'univers est deterministe j'y suis pour rien):

Ca commencait la
viewtopic.php?f=20&t=12582&start=4350#p522736

Et Uno nous expliquait que le danger pour Trump c'etait pas ses magouilles Russes ou ses maitresses mais de frapper la Syrie.
spin-up a écrit :
14 avr. 2018, 16:45
Pour en revenir à Trump, Uno est très mal renseigné s'il pense que cette situation Syrienne est le principal danger politique pour lui. Meme l'affaire Stormy Daniels est bien plus perilleuse que ce que Fox News tente de faire croire. Et on en reparlera dans quelques mois.
uno a écrit :
14 avr. 2018, 17:23
Oui on en reparlera,
Voila, ca fait quelques mois. On en reparle.
Plus personne ne se souvient de la demolition de 3 batiments vides du regime Syrien par des frappes euro-americaines, et certainement pas la base electorale de Trump, occupée à célébrer le lancement de la "Space Force".
Par contre Michael Cohen et Stormy Daniels occupent toujours l'espace mediatique, et les revelations ne sont pas finies.

Et pour rajouter une couche d'autosatisfaction, ce qui s'est passé ces deux derniers jours est exactement ce que j'ecrivais au mois d'Avril:
spin-up a écrit :
30 avr. 2018, 05:41
L'ensemble de cette histoire est, en résumé:
Trump ne rate jamais une occasion de tromper sa femme avec des stars du porno, des playmates, et aussi probablement des(cf dossier Steele)
Son avocat/homme de main passe derrière pour faire le ménage, a coup de billets verts et de menaces.

Problème: son avocat est 1)très mauvais, ses contrats sont foireux et ses pratiques en violations avec le code du barreau 2)impliqué dans beaucoup d'affaires douteuses avec des partenaires encore plus douteux (mafieux russes entre autres), et 3) apparemment impliqué jusqu'au cou dans l'affaire de l'ingérence russe lors des élections.

Et donc, maintenant non seulement les frasques sexuelles du patron ne font plus le moindre doute, mais 1) a fait remonter 2) et a de bonnes chances de conduire les enqueteurs jusqu'a 3). Et si les enqueteurs prouvent que Trump en avait connaissance et l'a approuvé, il peut être inculpé.
Cohen affirme avoir sciemmement violé les lois electorales sur instructions de Trump.
Et Lanny Davis, affirme que Cohen a des informations a donner impliquant directement Trump dans l'ingerence Russe lors des élections de 2016.
Et Cohen a egalement des informations fournir a l'enquete sur les fraudes commises par la Fondation Trump
Et, maintenant que Cohen a plaidé coupable, non seulement l'accord de confidentialité signé par Stormy Daniels est inapplicable, mais l'avocat de Stormy Daniels va pouvoir demander a ce que Trump fasse une déposition sous serment.

Cohen a tellement menti qu'il ne peut plus directement servir de témoin pour l'affaire Russe, mais il en sait assez pour conduire les enquêteurs vers des preuves matérielles ou des temoins crédibles.

Avatar de l’utilisateur
Christian
Messages : 4713
Inscription : 03 sept. 2003, 09:59

Re: Donald Trump, zozo no 1, Président des États-Unis

#4619

Message par Christian » 23 août 2018, 09:33

spin-up a écrit :
23 août 2018, 08:44
il peut être inculpé.
Ça sera long pour une inculpation au criminel. Il faut que Trump soit destitué avant. Cette procédure nécessite un vote à la majorité simple à la chambre des représentants et ensuite un vote au 2/3 au Sénat. Donc, les démocrates doivent attendre les résultats des élections de mi-mandat en novembre pour voir si la nouvelle configuration des deux chambres leur sera favorable. Pour la chambre des représentants, il y a de fortes probabilités pour que les démocrates soient majoritaires en novembre. Mais pour le sénat, ils n'auront pas le 2/3 des sièges. Impossible. Il faudra qu'une vingtaine de sénateurs républicains votent avec tous les démocrates pour atteindre les 2/3... Peu importe les résultats des élections et de l'enquête de Mueller, je pense que Trump va vouloir tenir jusqu'en 2020 pour se représenter. À ce moment, il risque d'y avoir une course au sein même du parti républicain pour l'investiture présidentielle qui contestera fortement la présence de Trump.

Faut pas se le cacher, en voyant le fanatisme des ses partisans, une destitution de Trump pourrait entraîner des violences sans précédent aux États-Unis. Les démocrates marchent sur des œufs...
« I suppose it is tempting, if the only tool you have is a hammer, to treat everything as if it were a nail. »
« J'imagine qu'il est tentant, si le seul outil que vous avez est un marteau, de traiter tout problème comme si c'était un clou »

Abraham Maslow

Avatar de l’utilisateur
spin-up
Modérateur
Modérateur
Messages : 4301
Inscription : 23 févr. 2012, 06:01

Re: Donald Trump, zozo no 1, Président des États-Unis

#4620

Message par spin-up » 23 août 2018, 11:25

Christian a écrit :
23 août 2018, 09:33
Ça sera long pour une inculpation au criminel. Il faut que Trump soit destitué avant. Cette procédure nécessite un vote à la majorité simple à la chambre des représentants et ensuite un vote au 2/3 au Sénat.
A voir.
Si les charges sont vraiment massues, et incontestables, meme un Senat républicain sera forcé d'agir.
Trump ne peut pas etre inculpé sans destitution préalable, mais ce n'est pas une protection si infaillible: tout son entourage est exposé. Et quand les inculpations vont (re)commencer a pleuvoir, et de plus en plus près de lui, la barque va être difficile à tenir.

Mais il y a des facteurs exterieurs qui peuvent peser lourd:
-l'interférence Russe lors des elections de Novembre: il y a des failles de securité beantes dans le systeme electoral (registres, machines de votes, et meme reseau electrique), de nombreuses tentatives d'acces détectées et une volonté manifeste du gouvernement et des elus republicains de laisser ces failles grandes ouvertes.
-la nomination en cours de Kavanaugh a la Cour Suprême
-des evenements ou revelations totalement inattendus
Christian a écrit :
23 août 2018, 09:33
Faut pas se le cacher, en voyant le fanatisme des ses partisans, une destitution de Trump pourrait entraîner des violences sans précédent aux États-Unis. Les démocrates marchent sur des œufs...
A voir la aussi. Pour moi le trumpiste type est plutot paresseux et volatile...et rare. La plupart des soutiens de Trump sont des libertariens, evangelistes ou ethno-nationalistes, qui peuvent se trouver une autre effigie.
Une chose est sure, l'objectif de l'operation Russe, de diviser le pays est largement atteint.

Avatar de l’utilisateur
Invité
Messages : 4484
Inscription : 16 janv. 2004, 11:47

Re: Donald Trump, zozo no 1, Président des États-Unis

#4621

Message par Invité » 24 août 2018, 13:07

Le CFO (responsable de finances de l'organisation) des entreprises de Trump Allen Weisselberg qui obtient l'immunité pour flipper contre Cohen.

Toutes les transactions bancaires, tous les chèques et tous les rapports d'impôts des compagnies de Trump ça passe par Weisselberg.

On se rapproche sérieusement du coeur des magouilles de Trump.

https://www.cnbc.com/2018/08/24/longtim ... urces.html

I.
"Whatever intelligence is, it can't be intelligent all the way down. It's just dumb stuff at the bottom." [Andy Clark]

Avatar de l’utilisateur
spin-up
Modérateur
Modérateur
Messages : 4301
Inscription : 23 févr. 2012, 06:01

Re: Donald Trump, zozo no 1, Président des États-Unis

#4622

Message par spin-up » 24 août 2018, 14:28

A aussi obtenu l'immunité hier, David Pecker, editeur du National Enquirer, un tabloid qui payait pour obtenir les droits exclusifs sur les sales dossiers de Trump pour les enterrer.

Et en septembre va être diffusé la serie documentaire The Hunt for Trump Tapes du comedien Tom Arnold. Arnold est un personnage assez instable et imprevisible, donc difficile de savoir ce que ca va donner, mais il a été tres proche de Trump.

Ca va secouer.

Avatar de l’utilisateur
Christian
Messages : 4713
Inscription : 03 sept. 2003, 09:59

Re: Donald Trump, zozo no 1, Président des États-Unis

#4623

Message par Christian » 24 août 2018, 14:30

Invité a écrit :
24 août 2018, 13:07
Le CFO (responsable de finances de l'organisation) des entreprises de Trump Allen Weisselberg qui obtient l'immunité pour flipper contre Cohen.

Toutes les transactions bancaires, tous les chèques et tous les rapports d'impôts des compagnies de Trump ça passe par Weisselberg.

On se rapproche sérieusement du coeur des magouilles de Trump.

https://www.cnbc.com/2018/08/24/longtim ... urces.html

I.
Il y a possiblement un lien au déchainement de tweets Trump ce matin...
« I suppose it is tempting, if the only tool you have is a hammer, to treat everything as if it were a nail. »
« J'imagine qu'il est tentant, si le seul outil que vous avez est un marteau, de traiter tout problème comme si c'était un clou »

Abraham Maslow

Avatar de l’utilisateur
Invité
Messages : 4484
Inscription : 16 janv. 2004, 11:47

Re: Donald Trump, zozo no 1, Président des États-Unis

#4624

Message par Invité » 24 août 2018, 17:21

spin-up a écrit :
24 août 2018, 14:28
Et en septembre va être diffusé la serie documentaire The Hunt for Trump Tapes du comedien Tom Arnold. Arnold est un personnage assez instable et imprevisible, donc difficile de savoir ce que ca va donner, mais il a été tres proche de Trump.
Oui très instable. Pas moins que Trump je dirais. ;)

Je n'attends pas grand chose de cet "attention whore" qu'est Arnold. Le dernier fois que je l'ai vu interviewé il semblait être saoul ou gelé et plutôt incohérent.

Mais j'espère ne tromper et qu'il fera quelque chose de bien.

I.
"Whatever intelligence is, it can't be intelligent all the way down. It's just dumb stuff at the bottom." [Andy Clark]

Avatar de l’utilisateur
lefauve
Messages : 2098
Inscription : 11 oct. 2011, 23:04

Re: Donald Trump, zozo no 1, Président des États-Unis

#4625

Message par lefauve » 24 août 2018, 18:58

Je pense qu'il commence à comprendre que c'est pas tout les républicains qui pense comme lui. Même s'il place quelqu'un il n'a pas l'assurance qu'il est aussi peu fréquentable que lui. Jeff Session en est la preuve.
L’erreur est humaine.
La catastrophe est informatique.
Le désastre est idéologique.

Répondre

Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit