Donald Trump, zozo no 1, Président des États-Unis

Politique, histoire, société... et autres sujets sans lien avec le paranormal
Avatar de l’utilisateur
spin-up
Modérateur
Modérateur
Messages : 5339
Inscription : 23 févr. 2012, 06:01

Re: Donald Trump, zozo no 1, Président des États-Unis

#6001

Message par spin-up » 04 févr. 2021, 15:47

Kraepelin a écrit : 04 févr. 2021, 15:27 Tu affirmes «meme la frange la plus a gauche du parti democrate n'a rien d'extrémiste.» et Florence soutient ton affirmation. Je vous apporte un exemple qui montre, au contraire, que la frange la plus à gauche du parti démocrate est pas mal extrémiste.
:hausse:
Si on lit reellement l'article que tu as posté comme exemple, on n'en retire...pas grand chose. De très courtes citations d'illustres inconnus qui ne sont pas des elus democrates, et dont aucun ne dit que Buttigieg n'est "pas assez gay".

Avatar de l’utilisateur
Christian
Messages : 5117
Inscription : 03 sept. 2003, 09:59

Re: Donald Trump, zozo no 1, Président des États-Unis

#6002

Message par Christian » 05 févr. 2021, 09:24

Kraepelin a écrit : 04 févr. 2021, 15:27
spin-up a écrit : 04 févr. 2021, 14:24
Ou veux tu en venir avec cette interpretation bancale d'un article qui pioche des commentaires isolés et hors contexte
?
Tu affirmes «meme la frange la plus a gauche du parti democrate n'a rien d'extrémiste.» et Florence soutient ton affirmation. Je vous apporte un exemple qui montre, au contraire, que la frange la plus à gauche du parti démocrate est pas mal extrémiste.
:hausse:
Si trump crée son propre parti, il risque d'y entrainer 64% des républicains. Donc, oui, l’extrémiste de droite chez les républicains est pas mal plus importante que l'extrémiste de gauche chez les démocrates.
On l'a vu également quand il a été temps de dégommer Marjorie Taylor Greene des comités du Budget et de l'Éducation: seulement 11 républicains sur les 211 ont voté avec les démocrates.
Oui, l'extrême droite est en excellente santé chez les républicains.
« I suppose it is tempting, if the only tool you have is a hammer, to treat everything as if it were a nail. »
« J'imagine qu'il est tentant, si le seul outil que vous avez est un marteau, de traiter tout problème comme si c'était un clou »

Abraham Maslow

Avatar de l’utilisateur
Kraepelin
Quackwatch
Quackwatch
Messages : 7771
Inscription : 06 nov. 2003, 11:14

Re: Donald Trump, zozo no 1, Président des États-Unis

#6003

Message par Kraepelin » 05 févr. 2021, 11:46

Christian a écrit : 05 févr. 2021, 09:24
Si trump crée son propre parti, il risque d'y entrainer 64% des républicains. Donc, oui, l’extrémiste de droite chez les républicains est pas mal plus importante que l'extrémiste de gauche chez les démocrates.
On l'a vu également quand il a été temps de dégommer Marjorie Taylor Greene des comités du Budget et de l'Éducation: seulement 11 républicains sur les 211 ont voté avec les démocrates.
Oui, l'extrême droite est en excellente santé chez les républicains.
Euuuu!

Je ne conteste rien de celà. Ce que je contestais c'est l'affirmation qu'il n'y aurait PAS d'extrémistes de gauche chez les démocrates. Il y en a! Je contestais également, plus haut, l'idée que la déchirure de la société américaines repose uniquement sur une monté de l'extrême droite. Je crois qu'il y a aussi une monté de l'extrême gauche. Pas dans le parti démocrate (dans une même mesure que l'extrême deroite chez les républicains), mais dans la société américaine!
« Dans les temps de tromperie universelle, dire la vérité devient un acte révolutionnaire. » George Orwell

Jean-Francois
Modérateur
Modérateur
Messages : 24003
Inscription : 03 sept. 2003, 02:39

Re: Donald Trump, zozo no 1, Président des États-Unis

#6004

Message par Jean-Francois » 05 févr. 2021, 11:52

Kraepelin a écrit : 05 févr. 2021, 11:46Ce que je contestais c'est l'affirmation qu'il n'y aurait PAS d'extrémistes de gauche chez les démocrates. Il y en a! Je contestais également, plus haut, l'idée que la déchirure de la société américaines repose uniquement sur une monté de l'extrême droite. Je crois qu'il y a aussi une monté de l'extrême gauche
Àma, tu grossis l'influence du "wokism". L'opposition milieu citadin c. milieu rural induit un clivage bien prononcé du point de vue gauche-droite. Le wokism ne touche certainement pas une grande partie des citadins... et citadin n'est pas synonyme d'extrême gauche (ou d'extrême-droite).

Jean-François
“The more implausible the hypothesis — telepathy, aliens, homeopathy — the greater the chance that an exciting finding is a false alarm, no matter what the P value is.” (Nuzzo R (2014) Nature 506:150)

Avatar de l’utilisateur
spin-up
Modérateur
Modérateur
Messages : 5339
Inscription : 23 févr. 2012, 06:01

Re: Donald Trump, zozo no 1, Président des États-Unis

#6005

Message par spin-up » 05 févr. 2021, 12:11

Kraepelin a écrit : 05 févr. 2021, 11:46 Euuuu!

Je ne conteste rien de celà. Ce que je contestais c'est l'affirmation qu'il n'y aurait PAS d'extrémistes de gauche chez les démocrates. Il y en a! Je contestais également, plus haut, l'idée que la déchirure de la société américaines repose uniquement sur une monté de l'extrême droite. Je crois qu'il y a aussi une monté de l'extrême gauche. Pas dans le parti démocrate (dans une même mesure que l'extrême deroite chez les républicains), mais dans la société américaine!
A mon avis beaucoup plus sur les reseaux sociaux que dans la société.
D'autant plus que ce que tu appelles extreme gauche n'est en realité pas si politisé que ca.
Les personnes dont tu parles sont plus soucieuses de remplir leurs quotas de minorités parmi les elus et le gouvernement que de savoir quelles politiques ils vont mettre en place.

Avatar de l’utilisateur
Aggée
Messages : 1133
Inscription : 08 janv. 2018, 13:18

Re: Donald Trump, zozo no 1, Président des États-Unis

#6006

Message par Aggée » 05 févr. 2021, 12:44

Christian a écrit : 05 févr. 2021, 09:24 l’extrémiste de droite chez les républicains est pas mal plus importante que l'extrémiste de gauche chez les démocrates.
Il y a hélas toute une partie de la population qui se laisse séduire par l'autoritarisme et l'ethnocentrisme de quelques manipulateurs, certains hommes politiques se comportent comme des entrepreneurs en séduction politique, ils font du business électoral ciblé extrême droite.
Ils choisissent, d'une manière plutôt rationnelle d'ailleurs, le langage et les formules ad hoc pour attirer le client, je pense que l'électorat d'extrême droite est plutôt composé d'ouvriers en situation précaire et de petit bourgeois conservateurs, en fait des personnes plutôt insécurisées économiquement , soit par peur de perdre leur acquis, soit par peur d'un avenir incertain, ces gens se sentent spolié par les programmes de gauches, des programmes d'assistance sociale ou de redistribution des richesses.
Le fait que l'état puisse apporter des aides économiques à certains immigrés les fait sortir de leurs gonds, leur haine des étrangers devient réflexe, il faut donc s'attaquer au terreau économique de l'extrême droite plutôt qu'à ses prosélytes pour la combattre….

Avatar de l’utilisateur
Kraepelin
Quackwatch
Quackwatch
Messages : 7771
Inscription : 06 nov. 2003, 11:14

Re: Donald Trump, zozo no 1, Président des États-Unis

#6007

Message par Kraepelin » 05 févr. 2021, 14:45

spin-up a écrit : 05 févr. 2021, 12:11
Les personnes dont tu parles sont plus soucieuses de remplir leurs quotas de minorités parmi les elus et le gouvernement que de savoir quelles politiques ils vont mettre en place.
+1
Oui, c'est une drôle de gauche, plus préoccupé de questions identitaires que de propriété des moyens de production ...
« Dans les temps de tromperie universelle, dire la vérité devient un acte révolutionnaire. » George Orwell

Avatar de l’utilisateur
Aggée
Messages : 1133
Inscription : 08 janv. 2018, 13:18

Re: Donald Trump, zozo no 1, Président des États-Unis

#6008

Message par Aggée » 07 févr. 2021, 00:57

Kraepelin a écrit : 05 févr. 2021, 14:45 +1
Oui, c'est une drôle de gauche, plus préoccupé de questions identitaires que de propriété des moyens de production ...
+ 1
la légitimité de la propriété « inconditionnelle » ( celle forcement prônée par un Trump ) sera au centre de tous les débats futurs, cette question est probablement très étrangère a l’électorat typé de Trump ( quoi que…) , mais une vision globale des problèmes planétaires va interdire les comportements irresponsables des propriétaires , par la force des événements, les propriétaires et leurs droits encore garantis par les lois ( des droits/ lois d’une autre époque ) devront se conformer à la nouvelle donne du changement climatique, la pub des valeurs individualistes, exploitées par le populisme d’un Trump, a définitivement du plomb dans l’aile, si toutes les populations de la planète devaient adhérer à ces valeurs, ce serait le crash écologique monumental, donc vous avez en partie raison de souligner la stratégie actuelle de ce que vous appelez la gauche, une stratégie de diversion, parce qu’il serait temps de redéfinir ce que l’on appelle la gauche et la droite, quel sont leurs réelles stratégies pour assurer le bien commun ? Parce qu’a défaut de se redéfinir face a la nouvelle donne écologique, la gauche comme la droite sont au bout de leurs arguments productivistes, faut il redistribuer ou privatiser un productivisme outrancier, la réponse est simple aujourd’hui, un productivisme outrancier est ipso facto suicidaire par ses conséquences écologiques...il s’agit ni plus ni moins de redéfinir de nouveaux paradigmes, savez vous ou se situe une grosse partie des problèmes ? Les systèmes électoraux actuels sont périmés, ils date d’une époque ou il fallait coûte que coûte assurer la primauté de l’oligarchie en place, il fallait assurer la pérennité des droits accordés au privilégiés, ces droits sont devenu irresponsables, les systèmes de représentativités sont devenu caduques partout dans les pays développés , compte tenu du niveau éducatif et intellectuel de leurs populations.
Si certains voudraient me classer parmi les marxistes ou les communistes, je leur répondrait en rendant hommage à Paul Lannoye, un des pères fondateur de l’écologie politique en Belgique.
Au début du mouvement écologiste les journalistes lui posaient obstinément la même question : ou se situe les écologistes  ? A gauche ou a droite ?
Paul Lannoye leur répondait ceci : Et bien dans une Église vous avez des travées de gauche et des travées de droite... Nous ne sommes pas dans l’Église...

Avatar de l’utilisateur
Kraepelin
Quackwatch
Quackwatch
Messages : 7771
Inscription : 06 nov. 2003, 11:14

Re: Donald Trump, zozo no 1, Président des États-Unis

#6009

Message par Kraepelin » 07 févr. 2021, 01:19

Au-delà du « mot qui commence par un N »

ISABELLE HACHEY rapporte un autre ensemble de témoignages sur la censure dans l'usage des mots genrés. Par exemple, une chargées de cours à qui des militants reprochent d'utiliser des mots «femme» et «homme» dans son cours.

Il est amusant de découvrir que ce sont ses enseigantes en études féministes de l'UQAM qui sont maintenant victimes des procédés d'intimidation.
:a4:
« Dans les temps de tromperie universelle, dire la vérité devient un acte révolutionnaire. » George Orwell

Avatar de l’utilisateur
nikola
Messages : 1978
Inscription : 19 mars 2015, 03:13

Re: Donald Trump, zozo no 1, Président des États-Unis

#6010

Message par nikola » 07 févr. 2021, 04:19

Kraepelin a écrit : 07 févr. 2021, 01:19 Il est amusant de découvrir que ce sont ses enseignantes en études féministes de l'UQAM qui sont maintenant victimes des procédés d'intimidation.
Je ne vois pas ce qu’il y a de drôle.
Il y a des tas de traditions féministes, des « féministes » chrétiennes aux féministes brûleuses de soutifs…
L’homme descend du singe, or l’homme est fait à l’image de Dieu. Donc Dieu est King Kong.

-+- Cavanna, François -+-

Avatar de l’utilisateur
Cartaphilus
Modérateur
Modérateur
Messages : 7218
Inscription : 23 sept. 2008, 14:54

Re: Donald Trump, zozo no 1, Président des États-Unis

#6011

Message par Cartaphilus » 07 févr. 2021, 04:54

nikola a écrit : 07 févr. 2021, 04:19 Il y a des tas de traditions féministes, des « féministes » chrétiennes aux féministes brûleuses de soutifs…
Attention à ne pas entretenir un mythe...
Snopes a écrit :During a demonstration by feminists at the 1968 Miss America pageant, some bras -- along with numerous other items -- were burned when a trash receptacle was briefly set alight. [...]
The feminists did not stage a protest in which they pointedly and specifically burned bras alone as a symbol of liberation.
« Au cours d'une manifestation de féministes lors du concours Miss America de 1968, des soutiens-gorge - ainsi que de nombreux autres objets - ont été brûlés lors de la brève mise à feu d'une poubelle. [...]
Les féministes n'ont pas organisé de manifestation dans laquelle elles auraient brûlé seulement des soutiens-gorge en symbole de libération.
 »

Autre source en français.
Le sommeil de la raison engendre des monstres. Francisco de Goya.

Avatar de l’utilisateur
spin-up
Modérateur
Modérateur
Messages : 5339
Inscription : 23 févr. 2012, 06:01

Re: Donald Trump, zozo no 1, Président des États-Unis

#6012

Message par spin-up » 07 févr. 2021, 05:46

Kraepelin a écrit : 07 févr. 2021, 01:19 Au-delà du « mot qui commence par un N »

ISABELLE HACHEY rapporte un autre ensemble de témoignages sur la censure dans l'usage des mots genrés. Par exemple, une chargées de cours à qui des militants reprochent d'utiliser des mots «femme» et «homme» dans son cours.

Il est amusant de découvrir que ce sont ses enseigantes en études féministes de l'UQAM qui sont maintenant victimes des procédés d'intimidation.
:a4:
Il y a vraiment un effet loupe sur ce microcosme que sont les universités de sciences humaines. Ca ne represente rien de significatif.
D'autant plus ironique que les debouchés professionels de ces filieres sont pour le moins reduits et consistent pour les plus chanceux a devenir enseignants dans ces memes classes, et probablement a subir le meme sort.

Avatar de l’utilisateur
nikola
Messages : 1978
Inscription : 19 mars 2015, 03:13

Re: Donald Trump, zozo no 1, Président des États-Unis

#6013

Message par nikola » 07 févr. 2021, 06:50

Cartaphilus a écrit : 07 févr. 2021, 04:54 Attention à ne pas entretenir un mythe...
En fait, je m’en fiche que ce soit un mythe, je ne porte pas de jugement sur le fait de brûler un soutif ; ça me fait plutôt marrer, bien plus que les pseudo-féministes qui veulent remettre la femme à sa prétendue place ou que d’autres pseudo-féministes qui ne sont que des communautaristes de la pire espèce.
Dernière modification par nikola le 07 févr. 2021, 09:55, modifié 1 fois.
L’homme descend du singe, or l’homme est fait à l’image de Dieu. Donc Dieu est King Kong.

-+- Cavanna, François -+-

Florence
Messages : 10166
Inscription : 03 sept. 2003, 02:48

Re: Donald Trump, zozo no 1, Président des États-Unis

#6014

Message par Florence » 07 févr. 2021, 09:24

nikola a écrit : 07 févr. 2021, 06:50 En fait, je m’en fiche que ce soit un mythe, je ne porte pas de jugement sûr le fait de brûler un soutif ;
Moi si ! Brûler du nylon, ça pollue ! ;)
Je dis lâche et traître celui qui se plaint des fautes d'autrui ou de la puissance de ses ennemis A. de Saint-Exupéry, "Citadelle".
"I do not always enjoy winning an argument. Losing an argument fairly makes you both end up winners."
Le bonheur est un festin de miettes. Jacques Faisant, "Rue Panse Bougre"

Avatar de l’utilisateur
DictionnairErroné
Messages : 2705
Inscription : 15 mai 2019, 13:25

Re: Donald Trump, zozo no 1, Président des États-Unis

#6015

Message par DictionnairErroné » 07 févr. 2021, 09:31

Petite question, ça fait quoi ces derniers billets dans Donald Trump, question comme ça. Peut-être un enfilade sur les Wokes, révolution culturelle, marxisme culturel... parce qu'avec le temps, les sujets ne manqueront pas avec la montée terroriste de wokes.
;)

Avatar de l’utilisateur
Aggée
Messages : 1133
Inscription : 08 janv. 2018, 13:18

Re: Donald Trump, zozo no 1, Président des États-Unis

#6016

Message par Aggée » 07 févr. 2021, 22:29

Florence a écrit : 07 févr. 2021, 09:24
nikola a écrit : 07 févr. 2021, 06:50 En fait, je m’en fiche que ce soit un mythe, je ne porte pas de jugement sûr le fait de brûler un soutif ;
Moi si ! Brûler du nylon, ça pollue ! ;)
C’est très marrant en fait, je suis a la fois étonné mais au final pas surpris, les sceptiques du Québec ont tendance a formé un petit club qui cultive l’entre soi, ça c’est humain, mais que cet entre soi débouche sur un anti écologisme assez primaire, ça c’est plus déconcertant, les écologistes n’ont pas la prétention d’apporter toutes les solutions aux problèmes environnementaux clés sur portes, ils constatent cependant, de manière assez flagrante, que les systèmes économiques et sociaux actuels, du type gauche / droite ( sans une redéfinition claire de ces principes d’ailleurs ) mènent a l’impasse, les écologistes se cherchent en permanence, comme vous j’espère, et certainement pas comme le trumpisme qui, si on ne l’arrête pas, vas mener au désastre pour certains types d’ écosystèmes, je précise des écosystèmes bénéfiques a l’espèce humaine, si on se dit que d’autres espèces animales survivront / s’adapteront de toutes manière, et que l’espèce humaine disparaîtra, par ses failles qui constitueraient son évolution intrinsèque, alors passons ces réflexions philosophiques….Comment allez vous réagir a cette interpellation Florence, pas en me flinguant une fois de plus j’espère, j’ai l’espoir que vous allez comprendre ma démarche...

Avatar de l’utilisateur
Kraepelin
Quackwatch
Quackwatch
Messages : 7771
Inscription : 06 nov. 2003, 11:14

Re: Donald Trump, zozo no 1, Président des États-Unis

#6017

Message par Kraepelin » 07 févr. 2021, 23:59

nikola a écrit : 07 févr. 2021, 04:19

Je ne vois pas ce qu’il y a de drôle.
Il y a des tas de traditions féministes, des « féministes » chrétiennes aux féministes brûleuses de soutifs…
En effet, il y en a bien des sortes. Je suis moi-même féministe, si tu le définisn comme «militant revendicant l'égalité entre les hommes et les femmes». C'est pour ça que j'ai précisé enseignantes en études féministes, parce que certaines d'entre elles ont déjà utilisé les mêmes processus d'intimidation contre leurs détracteurs.
« Dans les temps de tromperie universelle, dire la vérité devient un acte révolutionnaire. » George Orwell

Avatar de l’utilisateur
Kraepelin
Quackwatch
Quackwatch
Messages : 7771
Inscription : 06 nov. 2003, 11:14

Re: Donald Trump, zozo no 1, Président des États-Unis

#6018

Message par Kraepelin » 08 févr. 2021, 00:12

spin-up a écrit : 07 févr. 2021, 05:46
Kraepelin a écrit : 07 févr. 2021, 01:19 Au-delà du « mot qui commence par un N »

ISABELLE HACHEY rapporte un autre ensemble de témoignages sur la censure dans l'usage des mots genrés. Par exemple, une chargées de cours à qui des militants reprochent d'utiliser des mots «femme» et «homme» dans son cours.

Il est amusant de découvrir que ce sont ses enseigantes en études féministes de l'UQAM qui sont maintenant victimes des procédés d'intimidation.
:a4:
Il y a vraiment un effet loupe sur ce microcosme que sont les universités de sciences humaines. Ca ne represente rien de significatif.
D'autant plus ironique que les debouchés professionels de ces filieres sont pour le moins reduits et consistent pour les plus chanceux a devenir enseignants dans ces memes classes, et probablement a subir le meme sort.
Huummmmm!

J'aimerai que tu ais raison. Malheureusement, il y a bien d'autres milieux où ce cancer progresse. Il n'y a pas longtemps une journaliste de CBC a perdu sa job pour avoir nommé à haute voix le titre d'un essai de Pierre Vallière pendant un brefing de la salle de nouvelle. Et le milieu politique de gauche et de centre enncourage cette culture de la censure.
« Dans les temps de tromperie universelle, dire la vérité devient un acte révolutionnaire. » George Orwell

Jean-Francois
Modérateur
Modérateur
Messages : 24003
Inscription : 03 sept. 2003, 02:39

Re: Donald Trump, zozo no 1, Président des États-Unis

#6019

Message par Jean-Francois » 08 févr. 2021, 14:00

Aggée a écrit : 07 févr. 2021, 22:29mais que cet entre soi débouche sur un anti écologisme assez primaire, ça c’est plus déconcertant
C'est votre impression mais elle n'est pas juste. La plupart des intervenants du forum n'ont absolument rien contre la protection de la nature, c'est surtout que certaines des solutions proposées par les écologistes (les "intenses", mettons) ne sont pas rationnelles.

Mais ça n'est pas un sujet pour ce fil. Si vous voulez en discuter, lancez la discussion ailleurs.

Jean-François
“The more implausible the hypothesis — telepathy, aliens, homeopathy — the greater the chance that an exciting finding is a false alarm, no matter what the P value is.” (Nuzzo R (2014) Nature 506:150)

Avatar de l’utilisateur
Christian
Messages : 5117
Inscription : 03 sept. 2003, 09:59

Re: Donald Trump, zozo no 1, Président des États-Unis

#6020

Message par Christian » 08 févr. 2021, 14:41

Jean-Francois a écrit : 08 févr. 2021, 14:00
Aggée a écrit : 07 févr. 2021, 22:29mais que cet entre soi débouche sur un anti écologisme assez primaire, ça c’est plus déconcertant
C'est votre impression mais elle n'est pas juste. La plupart des intervenants du forum n'ont absolument rien contre la protection de la nature, c'est surtout que certaines des solutions proposées par les écologistes (les "intenses", mettons) ne sont pas rationnelles.

Mais ça n'est pas un sujet pour ce fil. Si vous voulez en discuter, lancez la discussion ailleurs.

Jean-François
On en discute dans le fil Agriculture urbaine
viewtopic.php?f=20&t=16332
« I suppose it is tempting, if the only tool you have is a hammer, to treat everything as if it were a nail. »
« J'imagine qu'il est tentant, si le seul outil que vous avez est un marteau, de traiter tout problème comme si c'était un clou »

Abraham Maslow

Avatar de l’utilisateur
Aggée
Messages : 1133
Inscription : 08 janv. 2018, 13:18

Re: Donald Trump, zozo no 1, Président des États-Unis

#6021

Message par Aggée » 09 févr. 2021, 23:35

Jean-Francois a écrit : 08 févr. 2021, 14:00
Aggée a écrit : 07 févr. 2021, 22:29mais que cet entre soi débouche sur un anti écologisme assez primaire, ça c’est plus déconcertant
C'est votre impression mais elle n'est pas juste. La plupart des intervenants du forum n'ont absolument rien contre la protection de la nature, c'est surtout que certaines des solutions proposées par les écologistes (les "intenses", mettons) ne sont pas rationnelles.

Mais ça n'est pas un sujet pour ce fil. Si vous voulez en discuter, lancez la discussion ailleurs.

Jean-François
Je ne suis pas un Troll, je vais systématiquement respecter les principes des sites sérieux et humanistes, comme celui des sceptiques du Québec, dont vous êtes un représentant en tant que modérateur, vous considérez que le sujet de l’écologie n’a rien a voir avec la problématique du trumpisme….. OK… Et bien Trump et l’écologie, c'est pas du nougat…..
Je me permettrais juste de vous faire remarquer ceci, votre rhétorique me laisse penser que , comme nombre de citoyens qui n’ont pas connus de partis écologistes réfléchis dans leur environnement politique, vous risquez de ne juger que les prémices un peu boiteux des mouvances écologiques canadiennes , qui se cherchent encore….et qui ne paraissent pas très cohérentes du fait de leur immaturité, j’en conclu naturellement que votre réflexion est parfaitement correcte par rapport a la perception de votre environnement, savez vous qu’un des premiers thèmes qui a été développé par les écologistes belge, c’est la réforme de la démocratie, ( vous parlez juste de la protection de la nature ) , vous constaterez par vous même l’état des systèmes électoraux qui , dans les pays développés, sont totalement obsolètes dans leur représentation citoyenne, le 2eme procès en destitution de Trump va probablement ressemblé à un cirque, qui semble joué d’avance , on peut déjà déplorer une première séance orchestrée par l’un des avocats les plus improvisé, et les plus foireux de Trump…peu importe, ce procès va certainement se dérouler comme l’écriture d’un scenario de film, le scénariste commence par la fin ( un happy end pour Trump ), et il compose en remontant vers le début, en faisant concorder le tout.
Je terminerais en vous affirmant que la protection de la nature est précisément la conséquence d’une bonne représentation politique du citoyen , mais soit Jean-François, je n’appuierais plus trop les aspects écologiques dans le fil : Donald Trump, zozo no 1, Président des États-Unis.

Avatar de l’utilisateur
DictionnairErroné
Messages : 2705
Inscription : 15 mai 2019, 13:25

Re: Donald Trump, zozo no 1, Président des États-Unis

#6022

Message par DictionnairErroné » 17 févr. 2021, 12:18

Ce matin, grâce à 3 000 bâtons de dynamite, un des anciens hôtels-casinos de Donald Trump à Atlantic City, symbole d’une faillite de l’ancien promoteur flamboyant, a été réduit mercredi à une pile de gravats.
https://youtu.be/GNBo3P9UiFM

Jean-Francois
Modérateur
Modérateur
Messages : 24003
Inscription : 03 sept. 2003, 02:39

Re: Donald Trump, zozo no 1, Président des États-Unis

#6023

Message par Jean-Francois » 20 févr. 2021, 10:38

Intéressant article sur les proches des membres de QAnon qui ne partagent pas leurs idées conspirozozoes: "‘This Crap Means More to Him Than My Life’: When QAnon Invades American Homes" Anastasiia Carrier (Politico). Il y est question d'un forum (Reddit “QAnonCasualties”) où des gens dans cette situation échangent sur ce qu'ils vivent. Les témoignages sont souvent triste (les "Qultistes" ne supportant pas qu'on essaie de les raisonner).

Ce qui tenait sans doute de la plaisanterie douteuse au départ (QAnon), c'est vraiment transformé en une sorte de culte nocif.

Jean-François
“The more implausible the hypothesis — telepathy, aliens, homeopathy — the greater the chance that an exciting finding is a false alarm, no matter what the P value is.” (Nuzzo R (2014) Nature 506:150)

Avatar de l’utilisateur
Steve
Messages : 96
Inscription : 20 févr. 2021, 12:03

Re: Donald Trump, zozo no 1, Président des États-Unis

#6024

Message par Steve » 20 févr. 2021, 12:15

Aggée a écrit : 09 févr. 2021, 23:35 le 2eme procès en destitution de Trump va probablement ressemblé à un cirque, qui semble joué d’avance , on peut déjà déplorer une première séance orchestrée par l’un des avocats les plus improvisé, et les plus foireux de Trump…peu importe, ce procès va certainement se dérouler comme l’écriture d’un scenario de film, le scénariste commence par la fin ( un happy end pour Trump ), et il compose en remontant vers le début, en faisant concorder le tout.
Force est de constater que les événements vous ont donné raison. Bien vu !

Avatar de l’utilisateur
Lambert85
Messages : 4269
Inscription : 23 nov. 2007, 01:48

Re: Donald Trump, zozo no 1, Président des États-Unis

#6025

Message par Lambert85 » 20 févr. 2021, 13:09

Tout le monde savait qu'il n'y aurait pas assez de sénateurs républicains pour oser voter contre Trump.
ουκ έλαβον πόλιν αλλα γαρ ελπις εφη κακα

Répondre

Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : Wooden Ali