Terrorisme et statistiques

Politique, histoire, société... et autres sujets sans lien avec le paranormal
Avatar de l’utilisateur
eatsalad
Messages : 5230
Inscription : 25 mars 2009, 10:43

Re: Terrorisme et statistiques

#101

Message par eatsalad » 23 nov. 2015, 09:28

Ptoufle a écrit :Ton exemple m'a fait sourire Pépéjul, écoute ça Eatsalad :
Alors qu'il était dans le tram, Moussa a été contrôlé car il n'avait pas de billet. Il a payé son amende, indique la mairie de Nice à francetv info. Il est ensuite sorti du tram et s'est dirigé vers les militaires
Comme quoi on peut passer à travers les mailles d'un contrôleur scrupuleux ! :mrgreen:
C'était plus une blague, mon truc de controlleur, quoique quand on connait la personne a qui je fais allusion, ca aurait pu mal se passer pour le terroriste !
"N’a de conviction que celui qui n’a rien approfondi."

Emil Michel Cioran

Avatar de l’utilisateur
eatsalad
Messages : 5230
Inscription : 25 mars 2009, 10:43

Re: Terrorisme et statistiques

#102

Message par eatsalad » 23 nov. 2015, 09:30

kestaencordi a écrit :
eatsalad a écrit :
kestaencordi a écrit :son but est de protéger le public.
par la crainte des sentences, éviter les récidives, favoriser la réinsertion etc...
le système de justice criminel canadien est hérité du système anglais.
Je pense que tu te trompes, son but est d'appliquer la loi et de punir son non-respect.

Et il ne faut pas non plus sous estimé son role punitif, car c'est une réparation faite au famille des victimes de voir le coupable condamné.

CA n'empeche pas apres de vouloir appliquer des mesures de réinsertion, mais ce n'est pas le but premier.
non.

les famille et les victimes sont exclus du processus de justice criminel. sauf si...

Avant de prononcer la peine, le juge peut demander à un agent de probation de préparer un rapport présentenciel.

L'agent de probation recueille alors différents renseignements sur l'accusé : son passé, son histoire familiale, ses antécédents judiciaires et ses perspectives de réhabilitation. L'agent de probation peut aussi communiquer avec la victime pour connaître la nature et la gravité des torts qu’elle a subis. La victime peut aussi présenter une déclaration au tribunal pour exposer les conséquences de l'infraction.


l'uniformité des sentences et l’intérêt du public exigent d’éviter les biais émotifs.
C'est bien, ce que je dis les familles sont exclus, l'etat le fait a leur place.

Si le but de la justice est uniquement la réhabilitaion, pourquoi envoie t on les gens en prison ? on devrait les renvoyer à l"ecole !
"N’a de conviction que celui qui n’a rien approfondi."

Emil Michel Cioran

Avatar de l’utilisateur
eatsalad
Messages : 5230
Inscription : 25 mars 2009, 10:43

Re: Terrorisme et statistiques

#103

Message par eatsalad » 23 nov. 2015, 09:32

Ptoufle a écrit :Eatsalad, note tout de même que je ne fais pas de fixette sur l'infiltration seule (dernier paragraphe). On a au moins, porté à la connaissance des médias, quelques attentats déjoués avant leur réalisation. Des filières démantelées. C'est concret. C'est en amont. Tu vas me dire que tu ne nies pas que le renseignement soit important, on est au moins d'accord là-dessus.
On a aussi, grace aux actions de terrain, ramassé des bombes artisanales, la denière c'etait a l'aeroport CDG il y a quelques mois, mais on en parle pas dans les médias pour ne pas affoler les gens.
Ptoufle a écrit :J'aimerais bien avoir un bilan concret pour Vigipirate. Moi, je ne vois pas grand chose.

Et je n'ai toujours pas de réponse à propos de mes exemples, en quoi Vigipirate pourrait les empêcher. Par contre, sur ceux-ci, avant de passer à l'acte, j'aurais été repéré, fiché, peut-être surveillé et arrêté.
Je ne vois pas en quoi commenter tes petits scenarii feraient avancer le schmilblick, tu pourrais au moins prendre des exemples concrets et réels mais ca ne changerait pas grand chose sur l'etendu de leur validiité.
Dernière modification par eatsalad le 23 nov. 2015, 09:37, modifié 1 fois.
"N’a de conviction que celui qui n’a rien approfondi."

Emil Michel Cioran

Avatar de l’utilisateur
kestaencordi
Messages : 3858
Inscription : 10 janv. 2012, 02:41

Re: Terrorisme et statistiques

#104

Message par kestaencordi » 23 nov. 2015, 09:36

eatsalad a écrit :
C'est bien, ce que je dis les familles sont exclus, l'etat le fait a leur place.

Si le but de la justice est uniquement la réhabilitaion, pourquoi envoie t on les gens en prison ? on devrait les renvoyer à l"ecole !
le seul but, non.

premièrement la protection du public. et la réhabilitation en est un moyen.
Victoriae mundis et mundis lacrima.
ça ne veut absolument rien dire, mais je trouve que c’est assez dans le ton.

Avatar de l’utilisateur
BeetleJuice
Messages : 6568
Inscription : 22 oct. 2008, 16:38

Re: Terrorisme et statistiques

#105

Message par BeetleJuice » 23 nov. 2015, 09:38

Si le but de la justice est uniquement la réhabilitaion, pourquoi envoie t on les gens en prison ?
La prisons suit aussi une logique de réhabilitation, car on considère que les individus condamné sont un danger donc qu'il faut les isoler de la société. Il y a aussi une logique de punition dans la privation de liberté et la durée de la peine, mais pas que.
This is our faith and this is what distinguishes us from those who do not share our faith.

(John Flemming, Évêque irlandais, 3ème dan de tautologie, ceinture noire de truisme, champion des lapalissades anti-avortement.)

Avatar de l’utilisateur
eatsalad
Messages : 5230
Inscription : 25 mars 2009, 10:43

Re: Terrorisme et statistiques

#106

Message par eatsalad » 23 nov. 2015, 09:40

kestaencordi a écrit :
eatsalad a écrit :
C'est bien, ce que je dis les familles sont exclus, l'etat le fait a leur place.

Si le but de la justice est uniquement la réhabilitaion, pourquoi envoie t on les gens en prison ? on devrait les renvoyer à l"ecole !
le seul but, non.

premièrement la protection du public. et la réhabilitation en est un moyen.
Je ne sais pas ou tu vas prendre tes définitions, mais moi je suis allé voir plusieurs sources et ca revient à ca :

"La justice est censée punir quiconque ne respectant pas une loi au sein de sa société avec une sanction ayant pour but de lui apprendre la loi et parfois de contribuer à la réparation des torts faits à autrui, au patrimoine privé ou commun ou à l'environnement."

Tu peux me fournir un lien vers un article etayant ta définition ?
"N’a de conviction que celui qui n’a rien approfondi."

Emil Michel Cioran

Avatar de l’utilisateur
eatsalad
Messages : 5230
Inscription : 25 mars 2009, 10:43

Re: Terrorisme et statistiques

#107

Message par eatsalad » 23 nov. 2015, 09:42

BeetleJuice a écrit :
Si le but de la justice est uniquement la réhabilitaion, pourquoi envoie t on les gens en prison ?
La prisons suit aussi une logique de réhabilitation, car on considère que les individus condamné sont un danger donc qu'il faut les isoler de la société.
Je ne vois pas trop en quoi c'est de la réhabilitation ?

Pour moi, la réhabilitaion c'est après la peine :

"La réhabilitation réintègre la personne dans ses droits de citoyen supprimés à la suite d'un procès civil."

"La réhabilitation est une forme de pardon introduite en France sous la IIIe République. Elle permet à une personne condamnée pénalement de ne plus se voir opposer sa condamnation. Elle est rétablie dans tous ses droits."

Pendant la peine, pour moi, c'est la punition.
"N’a de conviction que celui qui n’a rien approfondi."

Emil Michel Cioran

Avatar de l’utilisateur
kestaencordi
Messages : 3858
Inscription : 10 janv. 2012, 02:41

Re: Terrorisme et statistiques

#108

Message par kestaencordi » 23 nov. 2015, 09:45

eatsalad a écrit :
kestaencordi a écrit :
eatsalad a écrit :
C'est bien, ce que je dis les familles sont exclus, l'etat le fait a leur place.

Si le but de la justice est uniquement la réhabilitaion, pourquoi envoie t on les gens en prison ? on devrait les renvoyer à l"ecole !
le seul but, non.

premièrement la protection du public. et la réhabilitation en est un moyen.
Je ne sais pas ou tu vas prendre tes définitions, mais moi je suis allé voir plusieurs sources et ca revient à ca :

"La justice est censée punir quiconque ne respectant pas une loi au sein de sa société avec une sanction ayant pour but de lui apprendre la loi et parfois de contribuer à la réparation des torts faits à autrui, au patrimoine privé ou commun ou à l'environnement."

Tu peux me fournir un lien vers un article etayant ta définition ?
votre définition de justice semble mêler les procédures; civile et criminel.
Victoriae mundis et mundis lacrima.
ça ne veut absolument rien dire, mais je trouve que c’est assez dans le ton.

Avatar de l’utilisateur
eatsalad
Messages : 5230
Inscription : 25 mars 2009, 10:43

Re: Terrorisme et statistiques

#109

Message par eatsalad » 23 nov. 2015, 09:49

kestaencordi a écrit :
eatsalad a écrit :Je ne sais pas ou tu vas prendre tes définitions, mais moi je suis allé voir plusieurs sources et ca revient à ca :

"La justice est censée punir quiconque ne respectant pas une loi au sein de sa société avec une sanction ayant pour but de lui apprendre la loi et parfois de contribuer à la réparation des torts faits à autrui, au patrimoine privé ou commun ou à l'environnement."

Tu peux me fournir un lien vers un article etayant ta définition ?
votre définition de justice semble mêler les procédures; civile et criminel.
C'est bien possible, je n'ai jamais fait de droit et je n'ai jamais eu de probleme avec la justice !

N'hesitez pas à me donner l'origine de vos definitions, moi ca vient de wikipedia et ca conforte l'idee que j'avais de la justice.

J'ai plein de défauts mais je vais toujours essayer de comprendre le point de vue qu'on m'oppose !
"N’a de conviction que celui qui n’a rien approfondi."

Emil Michel Cioran

Avatar de l’utilisateur
kestaencordi
Messages : 3858
Inscription : 10 janv. 2012, 02:41

Re: Terrorisme et statistiques

#110

Message par kestaencordi » 23 nov. 2015, 10:00

eatsalad a écrit :
kestaencordi a écrit :
eatsalad a écrit :Je ne sais pas ou tu vas prendre tes définitions, mais moi je suis allé voir plusieurs sources et ca revient à ca :

"La justice est censée punir quiconque ne respectant pas une loi au sein de sa société avec une sanction ayant pour but de lui apprendre la loi et parfois de contribuer à la réparation des torts faits à autrui, au patrimoine privé ou commun ou à l'environnement."

Tu peux me fournir un lien vers un article etayant ta définition ?
votre définition de justice semble mêler les procédures; civile et criminel.
C'est bien possible, je n'ai jamais fait de droit et je n'ai jamais eu de probleme avec la justice !

N'hesitez pas à me donner l'origine de vos definitions, moi ca vient de wikipedia et ca conforte l'idee que j'avais de la justice.

J'ai plein de défauts mais je vais toujours essayer de comprendre le point de vue qu'on m'oppose !
ce lien est pas mal. il décrit les compétence des différente chambre et cours; civile, pénal et criminel.

Le système judiciaire québécois est composé de différentes cours. La compétence de chacune de ces cours est déterminée par la loi.

http://www.justice.gouv.qc.ca/francais/ ... htm#civile

j'ai sauté sur l'occasion en lisant votre message, la justice est trop souvent vu comme un outil de vengeance alors que ce n'est pas son role.
Victoriae mundis et mundis lacrima.
ça ne veut absolument rien dire, mais je trouve que c’est assez dans le ton.

Avatar de l’utilisateur
eatsalad
Messages : 5230
Inscription : 25 mars 2009, 10:43

Re: Terrorisme et statistiques

#111

Message par eatsalad » 23 nov. 2015, 10:05

kestaencordi a écrit : ce lien est pas mal. il décrit les compétence des différente chambre et cours; civile, pénal et criminel.

Le système judiciaire québécois est composé de différentes cours. La compétence de chacune de ces cours est déterminée par la loi.

http://www.justice.gouv.qc.ca/francais/ ... htm#civile
Ca a l'air de detailler le fonctionnement de la justice canadienne, mais pas de la philosophie, des buts de la justice, si ?
"N’a de conviction que celui qui n’a rien approfondi."

Emil Michel Cioran

Avatar de l’utilisateur
kestaencordi
Messages : 3858
Inscription : 10 janv. 2012, 02:41

Re: Terrorisme et statistiques

#112

Message par kestaencordi » 23 nov. 2015, 10:15

eatsalad a écrit :
kestaencordi a écrit : ce lien est pas mal. il décrit les compétence des différente chambre et cours; civile, pénal et criminel.

Le système judiciaire québécois est composé de différentes cours. La compétence de chacune de ces cours est déterminée par la loi.

http://www.justice.gouv.qc.ca/francais/ ... htm#civile
Ca a l'air de detailler le fonctionnement de la justice canadienne, mais pas de la philosophie, des buts de la justice, si ?
je souhaite pas chercher d'avantage mais ici on voit en deux mots que en droit criminel, l’intérêt de la société est la priorité.



Très souvent, c'est la « victime » qui dépose une plainte à la police contre la personne qui a commis l'infraction. Par contre, ce n'est pas la victime qui poursuit l'accusé. Dans un procès criminel, c'est le gouvernement qui poursuit l'accusé au nom de l'ensemble de la société.


La différence entre un procès criminel et un procès civil

Au Québec, il existe deux principaux systèmes de droit: le droit criminel et le droit civil. Ces deux systèmes sont très différents, mais il est facile de les mélanger.
....

https://www.educaloi.qc.ca/jeunesse/cap ... -cest-quoi
Victoriae mundis et mundis lacrima.
ça ne veut absolument rien dire, mais je trouve que c’est assez dans le ton.

Avatar de l’utilisateur
Brève de comptoir
Messages : 824
Inscription : 27 août 2011, 03:11

Re: Terrorisme et statistiques

#113

Message par Brève de comptoir » 14 déc. 2015, 08:49

Un instituteur d'école maternelle vient de se faire agresser dans sa classe et dit que son agresseur en partant aurait évoquer l'État islamique.

Résultat, ça fait la une des médias. Recteur, sous recteur, directeur du macdo du coin, responsable de la sécurité de la ville, de la région, du canton, la ministre de l'éducation, et peut-être pourquoi pas le premier ministre, vont ou se sont déjà rendus sur place. Et déjà certains responsables syndicaux réclament une augmentation des effectifs et les parents "plus de sécurité".

Voilà. Voilà comment un fait divers, gagnant le "tag" "terrorisme", permet d'entretenir la psychose, et depuis, quoi, 20, 30 ans (la vague d'attentat dans les 90's c'était l'état islamique ?) on alimente le sentiment d'insécurité, et en joue, pour ses propres intérêts personnels, par bêtise, ou facilité.

Combien y a-t-il d'agressions (avec cutter) tous les ans ? Il suffit donc de dire le mot magique ("c'est daesh !" "hein ? heu, tu peux me l’épeler s'il te plaît ?" l'état islamique, ta mère !) pour que d'un simple fait divers devienne une affaire nationale et serve de prétexte, comme souvent, à modifier des lois, prendre des mesures, etc.

Désolé de ne pas rechercher la source, mais il me semble que depuis 40 ans les actes terroristes (en terme de victimes) n'a pas explosé. Et comme rappelé au début de ce fil, le nombre de victimes restent minimes par rapport à des morts, au moins accidentelles.

Il y a donc bien un problème de vision, de biais statistique, et une manipulation des faits aux petits bénéfices de certains. Le délégué syndical verra un moyen de justifier une augmentation de personnel, le gérant de bar de placer des casses-roues sur la voie publique (là j'invente hein), le Français y verra lui l'occasion encore de dire que les politiques sont des incapables parce qu'ils ne "nous protègent pas" (du coup "même si le PS prend des mesures d'extrême-droite depuis un mois, je vais voter extrême-droite aux régionales, c'est plus sûr, le PS finira par retourner sa chemise"), les responsables en tout genre y verront eux l'occasion de se montrer et d'assurer les bons concitoyens que toutes les mesures sont prises pour assurer la sécurité et si besoin d'autres mesures plus contraignantes seront ajoutés à "cet état de guerre" (un instituteur quand même !).

Au fait divers, on répond : "il faut faire quelque chose !".

Et en faisant, on défait. On contredit ce qu'on a fait ou dit quelques mois plus tôt, ou fait voter, déjà, en réponse à d'autres faits divers...

C'est la guerre oui. Mais contre la bêtise, les opportunistes de la communication, et les peurs irrationnelles.

Parce que le type qui irait dire "c'est un simple fait divers, attendons au moins pour commencer les résultats de l'enquête, mais un fait divers, c'est un fait divers ; c'est fort regrettable certes, mais dans un pays ce sont des choses qui arrivent ; chercher à répondre par des mesures grossières à des actes isolés n'empêchera jamais de faire diminuer le nombre de ses actes et surtout ne nous apprendra jamais à regarder à les voir pour ce qu'ils sont ; c'est globalement qu'il faut gérer la sécurité, certainement pas en se laissant dicter sa conduite après un événement certes regrettable et tragique mais isolé" non seulement ne sera pas relayé par "les médias" (mode parano on, mais c'est compréhensif, ce serait un témoignage -- au moins que ce soit celui d'un haut responsable -- qui ne serait pas pris au sérieux, voire très très cynique) mais si ça l'était le type se grillerait et verrait tout le monde lui tomber dessus pour son "irresponsabilité", son "manque de compassion" (ajoutez l'épouvantail de votre choix).

La raison doit être, probablement, une prise de conscience mutuelle, générale, commune, pour qu'elle soit acceptée et vue comme une évidence. Le problème c'est bien que quand l'élan (la mode) est au contraire dans une phase de surexcitation et que au fond chacun y voit aussi opportunément matière à se montrer sous un jour flatteur (celui qui dit prendre des mesures -- ou se rend sur place -- c'est celui qui est dans l'action, et celui qui est dans l'action, c'est celui qui a du pouvoir et de la compassion, qui est à l'écoute du peuple ; tout le contraire du petit bureaucrate tant détesté et qui, c'est sûr, ne s'intéresse qu'à son cher poste).

N'aurait-on pas des statistiques révélant la monter des égoïsmes ? En voilà un beau terroriste. Celui qui, tout en laissant penser le contraire, roule pour lui-même et non pour le bien commun (et encore une fois, je suis persuadé qu'il y a une notion d'élan, ou de circonstances, qui font que parfois on agit non pas en fonction de la nature des événements mais en fonction d'une atmosphère, d'une époque).

On pourrait pas se demander aussi si la puissance, les nouveaux moyens d'accès à l'information (la rapidité j'entends) et la monomanie de la "presse" nationale en France (à vue de nez dans beaucoup de pays autour de nous, il existe beaucoup plus de presse régionale -- face à la "voix nationale" et surtout les sujets ou les "choix éditoriaux", les préoccupations, sont plus diverses -- et je peux me tromper) ne poussait pas un peu plus à la création d'un phénomène propre à la France, comme une sorte "d'effet de buzz" qui au lieu de se répercuter dans un seul domaine donné, le ferait à l'échelle d'une "nation" tout entière. L'idée de "messe du 20h" a peut-être moins cours aujourd'hui mais paradoxalement, il y aurait une forme de convention à faire de certains événements systématiquement des "marronniers" repris par tous. On parle parfois de "village-monde", mais j'ai plutôt l'impression de voir en France une forme de grand provincialisme, de celui où la moindre petite chose anodine concernant telle ou telle personne, ou tel événement du coin, finit par être connu de tous. C'est bien de se refuser à l'idée de "communautés" ("on est Français, point"), de privilégier sans cesse Paris face à la province, de porter au pinacle toujours les mêmes personnes bien connues dans notre belle province de France... mais au final, on ne fait qu'amoindrir les sources d'informations, tout passe par le même canal, tout y est goulûment digéré selon les mêmes recettes, tous, nous finissons par ne plus voir, commenter et penser la même chose.

Et c'est bien pourquoi la France (cette vieille province) a besoin de lui, de vous, cousin, étranger, amis québecois, du Québec ! Combattons le provincialisme par la Belle Province ! À l'aide ! On a besoin de votre voix pour que ce qui s'apparente de plus en plus à de la consanguinité vienne enfin nous délivrer ! Envoyez-nous Pardalis, obligez-le à garder son accent, à venir avec ses étranges idées, mais empêchez-le de parler de lui, de vous, de là-bas ! parce qu'on a besoin que le monde nous éclaire et nous dévoile notre bêtise, notre provincialisme rampant ! Et puis, mieux que ça !... on ne vous écoutera que si le Québec venait à se détacher du continent américain et venait se coller à notre bouche girondine... Il faut bien ça pour nous sauver. Je crains qu'il n'y ait pas une seule pucelle capable de nos jours de bouter la bêtise et l'opportunisme de France. On aurait bien demandé aux Allemands, mais voilà, les Allemands parlent Allemands. Peut-être même les Belges, mais les Belges nous font rire, et nous moquer d'eux n'a au contraire permis toujours un peu plus de nous croire le centre (provincialique) du monde (après tout la France c'est le pays des "droits de l'homme" ! desquels précisément on sait pas mais le dire c'est trop la classe). (Évitez de nous envoyer comme d'habitude Hubert Reeves, c'est bientôt Noël, il pourrait y avoir un malentendu...).

Help ! Quand le chef de l'État dit "il ne faut pas avoir peur" alors qu'on avait pas peur, ça fout les jetons ! Et il sait le vicieux que dire ça, ça entretien la peur. Marre de passer pour un "flan", le gros mou se la joue Bonaparte. Y sont tous fous ! Pourquoi avons-nous supprimé les pages "faits divers" de nos journaux ? on ne fait plus que ça ! Parce qu'en province, le moindre petit incident est un événement grave. Pour retrouver sa grandeur, pour ne plus avoir peur (d'elle-même surtout, ou des fantômes), il faut ne plus avoir honte de revenir aux pages "faits divers". Que le Québec nous aide à nous remettre à la page, recouvrer la raison, et à ne plus avoir peur face à la terreur.

Ou donnez-nous l'adresse d'un bon psy. À ce stade, même un psychanalyste naturopathe fera l'affaire. Il faut mieux se nourrir de plantes ovariées que de peur auto-immune.

Avatar de l’utilisateur
Pardalis
Messages : 9161
Inscription : 07 avr. 2006, 14:56

Re: Terrorisme et statistiques

#114

Message par Pardalis » 14 déc. 2015, 09:13

Brève de comptoir a écrit :Désolé de ne pas rechercher la source, mais il me semble que depuis 40 ans les actes terroristes (en terme de victimes) n'a pas explosé. Et comme rappelé au début de ce fil, le nombre de victimes restent minimes par rapport à des morts, au moins accidentelles.

http://www.telegraph.co.uk/news/uknews/ ... Haram.html

« There has been record increase in terrorism-related deaths in the last year.

32,658 people were killed by terrorism in 2014, compared to 18,111 in 2013 - an increase of 45 per cent in just one year.»
"To say that you won't respect the results of the election is a direct threat to our Democracy. The peaceful transfer of power is one of the things that makes America, America!…Look, some people are just sore losers.”" Hillary Clinton

Avatar de l’utilisateur
unptitgab
Messages : 5014
Inscription : 14 janv. 2014, 06:59

Re: Terrorisme et statistiques

#115

Message par unptitgab » 14 déc. 2015, 10:38

Pardalis a écrit :
32,658 people were killed by terrorism in 2014, compared to 18,111 in 2013 - an increase of 45 per cent in just one year.»
Ce qui doit faire du terrorisme une des dernière cause de décès, à titre de comparaison le SIDA fait 1.5 millions de morts par an, les accidents de la route 1.3 millions.
En étant dans une logique purement comptable il serait plus efficace et bien moins cher de larguer des capotes que des bombes et d'éduquer les fous du volant qui sont 40 fois plus dangereux que les terroristes de tous poils.
Image
"Quand elle devient « pure » de toute expérience sensorielle, la raison déraisonne. Elle prétend prouver l’existence de Dieu et l’immortalité de l’âme. Cette folie s’appelle métaphysique. Le métaphysicien est un savant fou. Il veut tout prouver, il ne montre que son insanité." Jean-Baptiste Botul

Avatar de l’utilisateur
Lambert85
Messages : 3973
Inscription : 23 nov. 2007, 01:48

Re: Terrorisme et statistiques

#116

Message par Lambert85 » 14 déc. 2015, 10:41

Il ne faut ni exagérer ni minimiser le terrorisme islamique radical. Dire qu'il n'a pas "explosé" depuis 40 ans ou comparer les victimes du terrorisme aux victimes d'accidents est stupide.
ουκ έλαβον πόλιν αλλα γαρ ελπις εφη κακα

Avatar de l’utilisateur
Pardalis
Messages : 9161
Inscription : 07 avr. 2006, 14:56

Re: Terrorisme et statistiques

#117

Message par Pardalis » 14 déc. 2015, 10:53

unptitgab a écrit :Ce qui doit faire du terrorisme une des dernière cause de décès, à titre de comparaison le SIDA fait 1.5 millions de morts par an, les accidents de la route 1.3 millions.
Un virus ne vient pas avec une idéologie, un projet politique totalitaire et liberticide, et les accidents de la route n'affectent pas les industries touristiques et de l'aviation.
"To say that you won't respect the results of the election is a direct threat to our Democracy. The peaceful transfer of power is one of the things that makes America, America!…Look, some people are just sore losers.”" Hillary Clinton

Avatar de l’utilisateur
Lulu Cypher
Modérateur
Modérateur
Messages : 6320
Inscription : 24 avr. 2015, 22:30

Re: Terrorisme et statistiques

#118

Message par Lulu Cypher » 14 déc. 2015, 10:55

Le principe même du terrorisme n'a jamais été sa dangerosité mais juste la peur qu'il instille dans tous les esprits et la désorganisation qu'elle entraine ... une diminution drastique de leur couverture médiatique associée à une filtrages de leurs moyens de communications (ceux des organisations terroristes bien sur) aurait un effet surement bien atténué nuisant ainsi à leur efficacité.

Et Dieu dit : « que Darwin soit »
------------------------------
Les animaux sont moins intolérants que nous : un cochon affamé mangera du musulman (P. Desproges)
------------------------------
Attention ce post est susceptible (lui-aussi) de contenir des traces d'humour. L'auteur tient à signaler qu'il décline toute responsabilité quant aux conséquences de leurs mésinterprétations.

Avatar de l’utilisateur
Pardalis
Messages : 9161
Inscription : 07 avr. 2006, 14:56

Re: Terrorisme et statistiques

#119

Message par Pardalis » 14 déc. 2015, 11:15

Lulu Cypher a écrit :Le principe même du terrorisme n'a jamais été sa dangerosité mais juste la peur qu'il instille dans tous les esprits et la désorganisation qu'elle entraine ... une diminution drastique de leur couverture médiatique associée à une filtrages de leurs moyens de communications (ceux des organisations terroristes bien sur) aurait un effet surement bien atténué nuisant ainsi à leur efficacité.

Ce n'est pas nécessairement les morts qu'il faut appréhender, mais l'idéologie qui motive les assassins. Le terrorisme cause de la panique et de la peur, mais aussi gagne des convertis. Le terrorisme c'est aussi une forme d'affirmation politique.
"To say that you won't respect the results of the election is a direct threat to our Democracy. The peaceful transfer of power is one of the things that makes America, America!…Look, some people are just sore losers.”" Hillary Clinton

Avatar de l’utilisateur
Lulu Cypher
Modérateur
Modérateur
Messages : 6320
Inscription : 24 avr. 2015, 22:30

Re: Terrorisme et statistiques

#120

Message par Lulu Cypher » 14 déc. 2015, 13:14

Pardalis a écrit :
Lulu Cypher a écrit :Le principe même du terrorisme n'a jamais été sa dangerosité mais juste la peur qu'il instille dans tous les esprits et la désorganisation qu'elle entraine ... une diminution drastique de leur couverture médiatique associée à une filtrages de leurs moyens de communications (ceux des organisations terroristes bien sur) aurait un effet surement bien atténué nuisant ainsi à leur efficacité.
Ce n'est pas nécessairement les morts qu'il faut appréhender, mais l'idéologie qui motive les assassins. Le terrorisme cause de la panique et de la peur, mais aussi gagne des convertis. Le terrorisme c'est aussi une forme d'affirmation politique.
Nous sommes d'accord et tout passe par la communication ... pas de communication = pas de recrutement, pas de diffusion de messages dangereux, pas médiatisation de la peur ... quant à la nature politique du message ... je ne considère pas vraiment que le nihilisme soit un choix politique ... c'est au contraire un non-choix.

Et Dieu dit : « que Darwin soit »
------------------------------
Les animaux sont moins intolérants que nous : un cochon affamé mangera du musulman (P. Desproges)
------------------------------
Attention ce post est susceptible (lui-aussi) de contenir des traces d'humour. L'auteur tient à signaler qu'il décline toute responsabilité quant aux conséquences de leurs mésinterprétations.

Avatar de l’utilisateur
Pardalis
Messages : 9161
Inscription : 07 avr. 2006, 14:56

Re: Terrorisme et statistiques

#121

Message par Pardalis » 14 déc. 2015, 13:48

Lulu Cypher a écrit :Nous sommes d'accord et tout passe par la communication ... pas de communication = pas de recrutement, pas de diffusion de messages dangereux, pas médiatisation de la peur ... quant à la nature politique du message ... je ne considère pas vraiment que le nihilisme soit un choix politique ... c'est au contraire un non-choix.
Les Nazis aussi étaient des nihilistes, ainsi que les Communistes (surtout les Maoïstes). Toutes les idéologies suprémacistes et utopistes ont un désir de destruction, de tout effacer pour reconstruire à « neuf ». Les Nazis voulaient le Troisième Reich, l'ÉI veut le Califat sunnite.
"To say that you won't respect the results of the election is a direct threat to our Democracy. The peaceful transfer of power is one of the things that makes America, America!…Look, some people are just sore losers.”" Hillary Clinton

Avatar de l’utilisateur
Lulu Cypher
Modérateur
Modérateur
Messages : 6320
Inscription : 24 avr. 2015, 22:30

Re: Terrorisme et statistiques

#122

Message par Lulu Cypher » 14 déc. 2015, 14:10

Pardalis a écrit :
Lulu Cypher a écrit :Nous sommes d'accord et tout passe par la communication ... pas de communication = pas de recrutement, pas de diffusion de messages dangereux, pas médiatisation de la peur ... quant à la nature politique du message ... je ne considère pas vraiment que le nihilisme soit un choix politique ... c'est au contraire un non-choix.
Les Nazis aussi étaient des nihilistes, ainsi que les Communistes (surtout les Maoïstes). Toutes les idéologies suprémacistes et utopistes ont un désir de destruction, de tout effacer pour reconstruire à « neuf ». Les Nazis voulaient le Troisième Reich, l'ÉI veut le Califat sunnite.
Beetle pourrait mieux te répondre que moi mais je ne vois pas ces totalitarisme comme du nihilisme ... ils ne se définissent pas par opposition aux doctrines et idéologies qu'ils combattent ... par contre (et je mets l'EI de côté puisque nous parlons de terrorisme et qu'il n'y a pas de bijection entre EI et terrorisme), le terrorisme (soi-disant religieux) s'appuie uniquement sur la négation de l'autre (c'est un peu pour ça aussi que je dis "soi-disant" ... le terrorisme dont il est question n'a à mon sens plus de liens avec une religion quelconque ... ce ne sont plus des fous de Dieu ... ce sont des fous POINT.

J'aimerais pouvoir de manière manichéenne mettre des étiquettes sur ce qui est bon, mauvais, noir, blanc ... mais le monde me parait tellement plus complexe.

Et Dieu dit : « que Darwin soit »
------------------------------
Les animaux sont moins intolérants que nous : un cochon affamé mangera du musulman (P. Desproges)
------------------------------
Attention ce post est susceptible (lui-aussi) de contenir des traces d'humour. L'auteur tient à signaler qu'il décline toute responsabilité quant aux conséquences de leurs mésinterprétations.

Avatar de l’utilisateur
Pardalis
Messages : 9161
Inscription : 07 avr. 2006, 14:56

Re: Terrorisme et statistiques

#123

Message par Pardalis » 14 déc. 2015, 14:28

Lulu Cypher a écrit :Beetle pourrait mieux te répondre que moi mais je ne vois pas ces totalitarisme comme du nihilisme ... ils ne se définissent pas par opposition aux doctrines et idéologies qu'ils combattent
Si, ils se définissaient par opposition. La seule raison d'être du Communisme est par opposition au capitalisme et aux classes économiques.
le terrorisme (soi-disant religieux) s'appuie uniquement sur la négation de l'autre


Non, les djihadistes de l'ÉI se définissent très clairement comme religieux, il n'y a aucune ambiguité dans leur désir de créer un Califat islamique, d'imposer les règles islamiques, et pour se faire, ils doivent tout détruire.
le terrorisme dont il est question n'a à mon sens plus de liens avec une religion quelconque


Au contraire. Il faut vraiment être aveugle pour nier que l'ÉI suit à la lettre l'exemple de Mahomet. Il y a des dizaines d'articles que vous pouvez consulter à ce sujet.

En voici un:

http://www.theatlantic.com/magazine/arc ... ts/384980/
... ce ne sont plus des fous de Dieu ... ce sont des fous POINT.
Non, les Nazis n'étaient pas des « fous » non plus. Ils sont très astucieux, ingénieux et manipulateurs, ils utilisent les médias, les réseaux sociaux, ils savent exactement ce qu'ils font.

En les décrivant comme des « fous », vous les disculpez de toute responsabilité, car un fou n'a pas le choix d'être fou.
mais le monde me parait tellement plus complexe.
Dit celui qui parle des terroristes de l'EI comme simplement des « fous »... :?
"To say that you won't respect the results of the election is a direct threat to our Democracy. The peaceful transfer of power is one of the things that makes America, America!…Look, some people are just sore losers.”" Hillary Clinton

Avatar de l’utilisateur
Lulu Cypher
Modérateur
Modérateur
Messages : 6320
Inscription : 24 avr. 2015, 22:30

Re: Terrorisme et statistiques

#124

Message par Lulu Cypher » 14 déc. 2015, 14:48

Mauvaise tentative d'agressivité provocatrice pour te nourrir des émotions que tu génères ... tu te trompes de client ... relis juste ce qu'est le nihilisme et le totalitarisme ... quant à l'affirmation suivant laquelle il suffit d'affirmer ce que l'on est pour l'être est ... heu comment dirais-je pour garder un niveau de calme compatible avec une politesse de bon aloi ... très inappropriée ... je dis que je suis un extraterrestre donc j'en suis un :fou:

Pour le reste je te reparlerai peut-être quand tu auras adopté une attitude moins polémique que celle d'un "Super-Dupont"

Bye

Et Dieu dit : « que Darwin soit »
------------------------------
Les animaux sont moins intolérants que nous : un cochon affamé mangera du musulman (P. Desproges)
------------------------------
Attention ce post est susceptible (lui-aussi) de contenir des traces d'humour. L'auteur tient à signaler qu'il décline toute responsabilité quant aux conséquences de leurs mésinterprétations.

Avatar de l’utilisateur
Nicolas78
Messages : 11353
Inscription : 04 janv. 2013, 09:32

Re: Terrorisme et statistiques

#125

Message par Nicolas78 » 14 déc. 2015, 15:03

Pardalis a écrit : Toutes les idéologies suprémacistes et utopistes ont un désir de destruction
Salut Pardalis,

Pour le désir de destruction je ne sais pas.
Pour la suprémacie en théorie oui. En pratique c'est un peu différent (alliances).
Mais, vous connaissez bcp d’idéologies qui ne sont pas suprémacistes ?
Si oui, la quelle ?

Répondre

Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : Dominique18