Rapport garçons/filles après avortements sélectifs en Ontario

Politique, histoire, société... et autres sujets sans lien avec le paranormal
Florence
Messages : 9657
Inscription : 03 sept. 2003, 02:48

Re: Rapport garçons/filles après avortements sélectifs en Ontario

#51

Message par Florence » 30 avr. 2016, 11:44

Talisker a écrit : C'est un peu l'intérêt de fixer un délai pour avorter: à douze semaines par exemple c'est impossible de connaître le sexe du fœtus. Le problème quand c'est trop court c'est que il y a des femmes qui se font coincé par le délai et qui souffrent des conséquences.

De plus si une femme est vraiment décidée à (ou subit une pression pour) ne pas mettre au monde un garçon ou une fille elle trouvera un moyen quand même, stigmatiser ça ne fera qu'augmenter les chances qu'elle ait recours à un avortement clandestin ou qu'elle se déplace dans un autre pays pour le faire.
Absolument.
Toutes les lois restreignant trop rigidement ou interdisant l avortement ont été ou sont systématiquement contournées et lorsqu'elles sont appliquées, c'est toujours au détriment des femmes ou des familles les plus vulnérables et au bénéfice des praticiens les moins compétents et/ou corrompus, avec pour résultats d'arriver gros so modo au même taux d avortements et de poser de gros problèmes de santé publique.
Je dis lâche et traître celui qui se plaint des fautes d'autrui ou de la puissance de ses ennemis A. de Saint-Exupéry, "Citadelle".
"I do not always enjoy winning an argument. Losing an argument fairly makes you both end up winners."
Le bonheur est un festin de miettes. Jacques Faisant, "Rue Panse Bougre"

Avatar de l’utilisateur
Pardalis
Messages : 9163
Inscription : 07 avr. 2006, 14:56

Re: Rapport garçons/filles après avortements sélectifs en Ontario

#52

Message par Pardalis » 02 mai 2016, 17:40

Florence a écrit :Le mauvais usage d'une procédure, ou d'un outil *, par certains n'est pas une raison suffisante pour en priver tout le monde.
L'interdiction de l'avortement ne sera jamais une solution au sexisme, des individus comme de certaines sociétés.
Inversement, le fait que ça devienne légal et facile d'accès permet aussi des abus dans l'autre sens, l'avortement devient un moyen contraceptif comme un autre, au lieu d'être une solution de dernier recours.

Le fait que ça soit subventionné a le même effet pervers avec tout ce qui est subventionné: les gens se désinvestissent de leur responsabilités personnelles. Si le gouvernement le paie, alors les individus n'ont plus à se préoccuper de leur sexualité, avec qui ils couchent et quand, ils n'ont plus d'incitatif pour faire attention.
C'est un peu l'intérêt de fixer un délai pour avorter: à douze semaines par exemple c'est impossible de connaître le sexe du fœtus. Le problème quand c'est trop court c'est que il y a des femmes qui se font coincé par le délai et qui souffrent des conséquences.
Et que pensez-vous de a suggestion de Clinton qu'une femme pourrait se faire avorter jusqu'au moment de la naissance?

Je ne peux que remarquez que vous n'avez pas commenté cette partie de son discours. :gratte:
"To say that you won't respect the results of the election is a direct threat to our Democracy. The peaceful transfer of power is one of the things that makes America, America!…Look, some people are just sore losers.”" Hillary Clinton

issigi
Messages : 108
Inscription : 27 juin 2015, 19:09

Re: Rapport garçons/filles après avortements sélectifs en Ontario

#53

Message par issigi » 02 mai 2016, 18:10

la mère, dans une société qui récupère les poupons non-désirés avec droit de regard au gré 'inciterait-il à passer outre l'avortement?

bien entendu, comme dans tout autre contexte, des débordements surviennent qui remettent continuellement la problématique en question au maintient de la fréquence acceptable, celle qui ne tourne pas au chaos.
..giter à l'amarre.. Amarré au gîte..

Florence
Messages : 9657
Inscription : 03 sept. 2003, 02:48

Re: Rapport garçons/filles après avortements sélectifs en Ontario

#54

Message par Florence » 02 mai 2016, 18:17

Pardalis a écrit :
Florence a écrit :Le mauvais usage d'une procédure, ou d'un outil *, par certains n'est pas une raison suffisante pour en priver tout le monde.
L'interdiction de l'avortement ne sera jamais une solution au sexisme, des individus comme de certaines sociétés.
Inversement, le fait que ça devienne légal et facile d'accès permet aussi des abus dans l'autre sens, l'avortement devient un moyen contraceptif comme un autre, au lieu d'être une solution de dernier recours.

Le fait que ça soit subventionné a le même effet pervers avec tout ce qui est subventionné: les gens se désinvestissent de leur responsabilités personnelles. Si le gouvernement le paie, alors les individus n'ont plus à se préoccuper de leur sexualité, avec qui ils couchent et quand, ils n'ont plus d'incitatif pour faire attention.
... Au contraire des individus riches qui pouvaient se payer des avortements clandestins * dans le bon vieux temps où ces horribles politiques socialistes de subventionnèrent n'existaient pas (ou qui le peuvent dans les pays où c'est illégal) p :roll:

La stupidité de votre commentaire, bien que prévisible, montre une fois encore combien l'idéologie rend aveugle à la réalité.


* entre autre pour cacher les abus commis par les fils ou le père sur le personnel féminin, où ceux d'un oncle ou du curé sur la fille, à qui on sest bien gardé de donner la moindre éducation sexuelle ...



Et que pensez-vous de a suggestion de Clinton qu'une femme pourrait se faire avorter jusqu'au moment de la naissance?

Je ne peux que remarquez que vous n'avez pas commenté cette partie de son discours. :gratte:[/quote]
Je dis lâche et traître celui qui se plaint des fautes d'autrui ou de la puissance de ses ennemis A. de Saint-Exupéry, "Citadelle".
"I do not always enjoy winning an argument. Losing an argument fairly makes you both end up winners."
Le bonheur est un festin de miettes. Jacques Faisant, "Rue Panse Bougre"

Avatar de l’utilisateur
Pardalis
Messages : 9163
Inscription : 07 avr. 2006, 14:56

Re: Rapport garçons/filles après avortements sélectifs en Ontario

#55

Message par Pardalis » 02 mai 2016, 18:52

Florence a écrit :... Au contraire des individus riches qui pouvaient se payer des avortements clandestins * dans le bon vieux temps où ces horribles politiques socialistes de subventionnèrent n'existaient pas (ou qui le peuvent dans les pays où c'est illégal)
Sur quoi vous vous basez pour dire cela?
La stupidité de votre commentaire, bien que prévisible, montre une fois encore combien l'idéologie rend aveugle à la réalité.
Appeler un commentaire « stupide » ne le rend pas stupide automatiquement, il vous faut le démontrer, ce que vous ne faites aucunement.

L'intervention de l'État a tendance à déresponsabiliser les gens, c'est un fait. Plus les gens se déresponsabilisent, plus ils prennent de risques, moins ils sont enclins à retarder la satisfaction de leur désirs. Le sexe est une gratification instantanée, tandis qu'attendre de trouver le bon partenaire est beaucoup plus difficile. L'accès trop facile à l'avortement nuit donc à la création de familles stables, puisque ça encourage les femmes à être moins responsables de se trouver un partenaire fiable, ça encourage la promiscuité. Plus de promiscuité, plus d'avortements.

Et vous ne répondez pas sur le commentaire de Clinton.
"To say that you won't respect the results of the election is a direct threat to our Democracy. The peaceful transfer of power is one of the things that makes America, America!…Look, some people are just sore losers.”" Hillary Clinton

Florence
Messages : 9657
Inscription : 03 sept. 2003, 02:48

Re: Rapport garçons/filles après avortements sélectifs en Ontario

#56

Message par Florence » 02 mai 2016, 19:44

Pardalis a écrit :
Florence a écrit :... Au contraire des individus riches qui pouvaient se payer des avortements clandestins * dans le bon vieux temps où ces horribles politiques socialistes de subventionnèrent n'existaient pas (ou qui le peuvent dans les pays où c'est illégal)
Sur quoi vous vous basez pour dire cela?.
Sur le fait que, contrairement à vous selon toutes apparences, jai connaissances des réalités qui entourent la problématique de l'avortement, et que je ne me contente pas de préjugés ideologico-moralisateurs à deux sous pour en discuter.

L'intervention de l'État a tendance à déresponsabiliser les gens, c'est un fait
Non, c'est une position idéologique à laquelle vous souscrivez.

Et vous ne répondez pas sur le commentaire de Clinton.
Je réponds à ce que je veux, comme je veux. En plus d'être un interlocuteur de peu d'intérêt, vous n'êtes pas l'inquisition espagnole ("Personne n'attend l'inquisition Espagnole!")
Je dis lâche et traître celui qui se plaint des fautes d'autrui ou de la puissance de ses ennemis A. de Saint-Exupéry, "Citadelle".
"I do not always enjoy winning an argument. Losing an argument fairly makes you both end up winners."
Le bonheur est un festin de miettes. Jacques Faisant, "Rue Panse Bougre"

Avatar de l’utilisateur
Pardalis
Messages : 9163
Inscription : 07 avr. 2006, 14:56

Re: Rapport garçons/filles après avortements sélectifs en Ontario

#57

Message par Pardalis » 02 mai 2016, 19:54

Florence a écrit :Sur le fait que, contrairement à vous selon toutes apparences, jai connaissances des réalités qui entourent la problématique de l'avortement
Vous ne répondez pas à ma question.

Dire que vous avez connaissance des « réalités » n'est pas un argument, mais une affirmation gratuite.
Non, c'est une position idéologique à laquelle vous souscrivez.
Et votre refus d'accepter ce point de vue n'est pas motivé par votre idéologie?
Je réponds à ce que je veux
De toute évidence.

Le propos de Clinton vous gêne.
"To say that you won't respect the results of the election is a direct threat to our Democracy. The peaceful transfer of power is one of the things that makes America, America!…Look, some people are just sore losers.”" Hillary Clinton

Florence
Messages : 9657
Inscription : 03 sept. 2003, 02:48

Re: Rapport garçons/filles après avortements sélectifs en Ontario

#58

Message par Florence » 02 mai 2016, 20:16

Pardalis a écrit :
Florence a écrit :Sur le fait que, contrairement à vous selon toutes apparences, jai connaissances des réalités qui entourent la problématique de l'avortement
1- Vous ne répondez pas à ma question.

2- Dire que vous avez connaissance des « réalités » n'est pas un argument, mais une affirmation gratuite.
Non, c'est une position idéologique à laquelle vous souscrivez.
3- Et votre refus d'accepter ce point de vue n'est pas motivé par votre idéologie?
Je réponds à ce que je veux
De toute évidence.

4- Le propos de Clinton vous gêne.
1- étant donné que votre question est une façon d'éluder soigneusement l'objection que j'ai soulevée à votre particulièrement stupide et bornée raconte de voir le fonctionnement du monde, je ne vois pas de raison d'y répondre.

2- mais constater que vous êtes à côté de la plaque, en retard de quelques métros et n'avez pas l'eau courante à tous les étages lorsqu'il s'agit de sujets de société relève du fait avéré, hélas.

3- vous ne savez rien de mon éventuelle position idéologique. Vous aimez bien en attribuer une aux gens qui ont le mauvais gout de ne pas vous donner raison, je sais, et vous avez tort. Vous n'êtes ni sociologue, ni psychologue, et encore moins voyant extralucide (et le jour où vous serez lucide tout court, ce sera un grand progrès ;) )

4- vous aimeriez bien, parce que vous vous imaginez pouvoir me coincer dans une sorte de dilemme moral. Vous avez tort, sur toute la ligne. Comme d'habitude.
Je dis lâche et traître celui qui se plaint des fautes d'autrui ou de la puissance de ses ennemis A. de Saint-Exupéry, "Citadelle".
"I do not always enjoy winning an argument. Losing an argument fairly makes you both end up winners."
Le bonheur est un festin de miettes. Jacques Faisant, "Rue Panse Bougre"

Avatar de l’utilisateur
Pardalis
Messages : 9163
Inscription : 07 avr. 2006, 14:56

Re: Rapport garçons/filles après avortements sélectifs en Ontario

#59

Message par Pardalis » 02 mai 2016, 20:45

Florence a écrit :1- étant donné que votre question est une façon d'éluder soigneusement l'objection que j'ai soulevée
Vous avez fait une affirmation, et je vous demande de me démontrer sur quoi vous vous basez pour faire cette affirmation.
mais constater que vous êtes à côté de la plaque, en retard de quelques métros et n'avez pas l'eau courante à tous les étages lorsqu'il s'agit de sujets de société relève du fait avéré, hélas.
Tout ceci ne constitue en rien un argument.
vous ne savez rien de mon éventuelle position idéologique.
Je sais entre autres qu'elle est opposée à la mienne. Ceci n'en fait pas une réfutation de ma position.
vous aimeriez bien, parce que vous vous imaginez pouvoir me coincer dans une sorte de dilemme moral.
Alors répondez à ma question, vous avez une opinion sur son propos?
Vous avez tort, sur toute la ligne. Comme d'habitude.
Encore une fois, l'affirmer n'est pas le démontrer.
"To say that you won't respect the results of the election is a direct threat to our Democracy. The peaceful transfer of power is one of the things that makes America, America!…Look, some people are just sore losers.”" Hillary Clinton

Avatar de l’utilisateur
unptitgab
Messages : 4652
Inscription : 14 janv. 2014, 06:59

Re: Rapport garçons/filles après avortements sélectifs en Ontario

#60

Message par unptitgab » 03 mai 2016, 02:13

Pardalis vous êtes peut-être athée, mais l'idéologie culpabilisatrice catho vous a bien marquée. Donc d'après vous il ne faudrait baiser que légitime, condamnons ces vils jouisseurs qui profitent des plaisirs charnels sans attache. Sacrés anti, s'occuper des utérus ne leur suffit pas, ils veulent aussi contrôler les culs. Cela confirme mon impression évoquée sur l'autre fil, cette envie de dictature qui anime ces gens la, voulant imposer leur morale à tous, si vous avez une petite vie morne et dénuée de plaisirs tant pis pour vous, mais ne soyez pas en plus minable en voulant que les autres est le même choix pourri.
"Quand elle devient « pure » de toute expérience sensorielle, la raison déraisonne. Elle prétend prouver l’existence de Dieu et l’immortalité de l’âme. Cette folie s’appelle métaphysique. Le métaphysicien est un savant fou. Il veut tout prouver, il ne montre que son insanité." Jean-Baptiste Botul

Avatar de l’utilisateur
Invité
Messages : 4502
Inscription : 16 janv. 2004, 11:47

Re: Rapport garçons/filles après avortements sélectifs en Ontario

#61

Message par Invité » 03 mai 2016, 02:49

unptitgab a écrit :Cela confirme mon impression évoquée sur l'autre fil, cette envie de dictature qui anime ces gens la, voulant imposer leur morale à tous, si vous avez une petite vie morne et dénuée de plaisirs tant pis pour vous, mais ne soyez pas en plus minable en voulant que les autres est le même choix pourri.
Faut pas charrier. il n'impose rien à personne. il exprime son opinion (que je ne partage pas du tout), mais parler de dictature c'est absurde.

I.
"Whatever intelligence is, it can't be intelligent all the way down. It's just dumb stuff at the bottom." [Andy Clark]

Avatar de l’utilisateur
Lambert85
Messages : 2373
Inscription : 23 nov. 2007, 01:48

Re: Rapport garçons/filles après avortements sélectifs en Ontario

#62

Message par Lambert85 » 03 mai 2016, 03:03

Pardalis est soit un troll, soit un coincé du cul ! :lol:
ουκ έλαβον πόλιν αλλα γαρ ελπις εφη κακα

Avatar de l’utilisateur
unptitgab
Messages : 4652
Inscription : 14 janv. 2014, 06:59

Re: Rapport garçons/filles après avortements sélectifs en Ontario

#63

Message par unptitgab » 03 mai 2016, 03:10

Invité je suis d'accord avec toi, ici il ne fait qu'exposer une opinion, mais cette opinion vient d'un désir de société et d'une idéologie politique qui si elle vient a être appliquée serait une dictature, d'où le terme que j'ai utilisé de désir de dictature, avec un ordre moral établi, un pouvoir absolu obtenu grâce à l'argent sans le contre pouvoir de la loi qui permet d'assurer les droits de celui qui en a peu.
"Quand elle devient « pure » de toute expérience sensorielle, la raison déraisonne. Elle prétend prouver l’existence de Dieu et l’immortalité de l’âme. Cette folie s’appelle métaphysique. Le métaphysicien est un savant fou. Il veut tout prouver, il ne montre que son insanité." Jean-Baptiste Botul

Avatar de l’utilisateur
Cartaphilus
Modérateur
Modérateur
Messages : 6599
Inscription : 23 sept. 2008, 14:54

Un peu de scepticisme...

#64

Message par Cartaphilus » 03 mai 2016, 03:20

Salut à tous.

Devant l'insistance de Pardalis à l'égard de Florence concernant la déclaration d'Hillary Clinton, je reviens sur le message du premier :
Dans le lien fourni, je ne retrouve pas la citation, ni dans la transcription, ni dans l'extrait vidéo.

Pardalis, seriez-vois assez aimable de nous donner précisément la source de cette affirmation prêtée à la candidate démocrate ?

Merci par avance.
Le sommeil de la raison engendre des monstres. Francisco de Goya.

Avatar de l’utilisateur
kestaencordi
Messages : 3858
Inscription : 10 janv. 2012, 02:41

Re: Rapport garçons/filles après avortements sélectifs en Ontario

#65

Message par kestaencordi » 03 mai 2016, 04:57

Pardalis a écrit :
Et que pensez-vous de a suggestion de Clinton qu'une femme pourrait se faire avorter jusqu'au moment de la naissance?
vous voulez dire comme au canada depuis 1988?
Victoriae mundis et mundis lacrima.
ça ne veut absolument rien dire, mais je trouve que c’est assez dans le ton.

mcmachin
Messages : 1588
Inscription : 10 juin 2015, 20:43

Re: Rapport garçons/filles après avortements sélectifs en Ontario

#66

Message par mcmachin » 03 mai 2016, 06:09

unptitgab a écrit :Invité je suis d'accord avec toi, ici il ne fait qu'exposer une opinion, mais cette opinion vient d'un désir de société et d'une idéologie politique qui si elle vient a être appliquée serait une dictature, d'où le terme que j'ai utilisé de désir de dictature, avec un ordre moral établi, un pouvoir absolu obtenu grâce à l'argent sans le contre pouvoir de la loi qui permet d'assurer les droits de celui qui en a peu.
M'étonnerait fort que Pardalis rêve de la suppression totale du pouvoir régalien.
Mais dans le doute, t'as qu'à lui demander au lieu de crier directement au fascisme.
A moins que ce soit un réflexe trop enraciné chez toi.

Avatar de l’utilisateur
MaisBienSur
Messages : 4727
Inscription : 13 sept. 2012, 10:43

Re: Rapport garçons/filles après avortements sélectifs en Ontario

#67

Message par MaisBienSur » 03 mai 2016, 06:10

kestaencordi a écrit :
Pardalis a écrit :
Et que pensez-vous de a suggestion de Clinton qu'une femme pourrait se faire avorter jusqu'au moment de la naissance?
vous voulez dire comme au canada depuis 1988?
C'est une bonne chose, parce que ça déjà été discuter ici, et ensuite pour avorter, il faut que les raisons médicales soient recevables.
Il est impensable qu'une femme exprime l'envie d'avorter à 8 mois de grossesse :ouch:
Surtout qu'en cas de danger pour la mère, il serait possible d'extraire l'enfant par césarienne (ou provoquer l'accouchement ?), et même avant cette date.
Et la marmotte, elle met le chocolat dans le papier d'alu.

Avant, j'étais indécis, maintenant je n'en suis plus très sûr...

Les marmottes qui pissent au lit passent un sale hiver (Philippe Vuillemin)

Avatar de l’utilisateur
kestaencordi
Messages : 3858
Inscription : 10 janv. 2012, 02:41

Re: Rapport garçons/filles après avortements sélectifs en Ontario

#68

Message par kestaencordi » 03 mai 2016, 08:07

MaisBienSur a écrit :
kestaencordi a écrit :
Pardalis a écrit :
Et que pensez-vous de a suggestion de Clinton qu'une femme pourrait se faire avorter jusqu'au moment de la naissance?
vous voulez dire comme au canada depuis 1988?
C'est une bonne chose, parce que ça déjà été discuter ici, et ensuite pour avorter, il faut que les raisons médicales soient recevables..
oui mais au canada aucune loi criminel n'encadre l'avortement depuis que l'ancienne de 1969 a été défait par un jugement de la cours suprême, en 1988. y'a eu une tentative (1989-1990) qui a été bloqué au sénat.
Victoriae mundis et mundis lacrima.
ça ne veut absolument rien dire, mais je trouve que c’est assez dans le ton.

Avatar de l’utilisateur
MaisBienSur
Messages : 4727
Inscription : 13 sept. 2012, 10:43

Re: Rapport garçons/filles après avortements sélectifs en Ontario

#69

Message par MaisBienSur » 03 mai 2016, 08:31

kestaencordi a écrit : oui mais au canada aucune loi criminel n'encadre l'avortement depuis que l'ancienne de 1969 a été défait par un jugement de la cours suprême, en 1988. y'a eu une tentative (1989-1990) qui a été bloqué au sénat.
Je parlais juste que l'on ne peut avorter qu'avec l'accord d'un professionnel de la médecine, même si la loi l'autorise. C'est lui qui acceptera ou pas de pratiquer l'IVG, comme toute autre opération "lourde".
Et la marmotte, elle met le chocolat dans le papier d'alu.

Avant, j'étais indécis, maintenant je n'en suis plus très sûr...

Les marmottes qui pissent au lit passent un sale hiver (Philippe Vuillemin)

Avatar de l’utilisateur
Pardalis
Messages : 9163
Inscription : 07 avr. 2006, 14:56

Re: Rapport garçons/filles après avortements sélectifs en Ontario

#70

Message par Pardalis » 03 mai 2016, 08:36

unptitgab a écrit :Donc d'après vous il ne faudrait baiser que légitime,
Non.
condamnons ces vils jouisseurs qui profitent des plaisirs charnels sans attache.
Non. Je ne parle pas de condamner, je parle seulement d'encourager les responsabilités individuelles.

Vous pouvez baiser à gauche et à droite comme vous voulez, mais ne venez pas vous plaindre au gouvernement et quémander de l'argent et des soins aux institutions publiques si vous avez des ennuis.
Sacrés anti, s'occuper des utérus ne leur suffit pas, ils veulent aussi contrôler les culs.
Je ne dis pas de contrôler, les culs des autres, mais de contrôler le sien. La promiscuité encourage l'avortement et l'éclatement de la famille.
"To say that you won't respect the results of the election is a direct threat to our Democracy. The peaceful transfer of power is one of the things that makes America, America!…Look, some people are just sore losers.”" Hillary Clinton

Avatar de l’utilisateur
unptitgab
Messages : 4652
Inscription : 14 janv. 2014, 06:59

Re: Rapport garçons/filles après avortements sélectifs en Ontario

#71

Message par unptitgab » 03 mai 2016, 08:41

mcmachin a écrit : M'étonnerait fort que Pardalis rêve de la suppression totale du pouvoir régalien.
Mais dans le doute, t'as qu'à lui demander au lieu de crier directement au fascisme.
A moins que ce soit un réflexe trop enraciné chez toi.
Comme tous les libertariens il est pour le seul maintien des lois régaliennes, par contre une dictature n'est pas obligatoirement fasciste, prenons le rêve des libertariens absences de droit du travail et suppression du droit de grève, à votre avis qui détient l'ensemble des pouvoirs et en cette absence de droits comment la majorité peut être défendue? Le libertarisme conduit inévitablement à une dictature des possédants.
"Quand elle devient « pure » de toute expérience sensorielle, la raison déraisonne. Elle prétend prouver l’existence de Dieu et l’immortalité de l’âme. Cette folie s’appelle métaphysique. Le métaphysicien est un savant fou. Il veut tout prouver, il ne montre que son insanité." Jean-Baptiste Botul

Avatar de l’utilisateur
MaisBienSur
Messages : 4727
Inscription : 13 sept. 2012, 10:43

Re: Rapport garçons/filles après avortements sélectifs en Ontario

#72

Message par MaisBienSur » 03 mai 2016, 08:43

Pardalis a écrit : Vous pouvez baiser à gauche et à droite comme vous voulez, mais ne venez pas vous plaindre au gouvernement et quémander de l'argent et des soins aux institutions publiques si vous avez des ennuis.
C'est pas complètement faux, mais assez ridicule...
Parce que ça s'adapte à tout et n'importe quoi. Ne sortez pas sans écharpe, si vous attraper un rhume, ça va coûter de l'argent ! Ne faites pas de sport, si vous vous déchirez un muscle, bonjour la facture et l'arrêt maladie ! Ne faites pas un enfant handicapé, c'est une ruine pour la sécurité sociale...
Et la marmotte, elle met le chocolat dans le papier d'alu.

Avant, j'étais indécis, maintenant je n'en suis plus très sûr...

Les marmottes qui pissent au lit passent un sale hiver (Philippe Vuillemin)

Avatar de l’utilisateur
kestaencordi
Messages : 3858
Inscription : 10 janv. 2012, 02:41

Re: Rapport garçons/filles après avortements sélectifs en Ontario

#73

Message par kestaencordi » 03 mai 2016, 09:09

Pardalis a écrit :
L'intervention de l'État a tendance à déresponsabiliser les gens, c'est un fait. Plus les gens se déresponsabilisent, plus ils prennent de risques, moins ils sont enclins à retarder la satisfaction de leur désirs. Le sexe est une gratification instantanée, tandis qu'attendre de trouver le bon partenaire est beaucoup plus difficile. L'accès trop facile à l'avortement nuit donc à la création de familles stables, puisque ça encourage les femmes à être moins responsables de se trouver un partenaire fiable, ça encourage la promiscuité. Plus de promiscuité, plus d'avortements.
a vous lire votre priorité n'est absolument pas la vie des jeunes femmes et de leurs familles mais bien votre morale anti-avortement qu'il faut éliminer qu'importe le sort des personne impliqué.
Et vous ne répondez pas sur le commentaire de Clinton.
moi oi et j'ai pas lu votre réponse.
Victoriae mundis et mundis lacrima.
ça ne veut absolument rien dire, mais je trouve que c’est assez dans le ton.

Avatar de l’utilisateur
Pardalis
Messages : 9163
Inscription : 07 avr. 2006, 14:56

Re: Un peu de scepticisme...

#74

Message par Pardalis » 03 mai 2016, 09:25

Cartaphilus a écrit :Dans le lien fourni, je ne retrouve pas la citation, ni dans la transcription, ni dans l'extrait vidéo.

Pardalis, seriez-vois assez aimable de nous donner précisément la source de cette affirmation prêtée à la candidate démocrate ?

Merci par avance.
Vous avez raison, le lien original est celui-ci:
http://www.lifenews.com/2016/02/26/hill ... em-a-pass/

l'auteur de l'article dit bien:
If the networks were truly interested in fair coverage on both sides of every issue, here’s how I imagine the abortion Democratic debate question going:
Alors ce n'est pas une vraie citation.
"To say that you won't respect the results of the election is a direct threat to our Democracy. The peaceful transfer of power is one of the things that makes America, America!…Look, some people are just sore losers.”" Hillary Clinton

Avatar de l’utilisateur
Pardalis
Messages : 9163
Inscription : 07 avr. 2006, 14:56

Re: Rapport garçons/filles après avortements sélectifs en Ontario

#75

Message par Pardalis » 03 mai 2016, 09:28

kestaencordi a écrit : a vous lire votre priorité n'est absolument pas la vie des jeunes femmes et de leurs familles mais bien votre morale anti-avortement qu'il faut éliminer qu'importe le sort des personne impliqué.
Vous lisez mal.
"To say that you won't respect the results of the election is a direct threat to our Democracy. The peaceful transfer of power is one of the things that makes America, America!…Look, some people are just sore losers.”" Hillary Clinton

Répondre

Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit