L'avortement

Politique, histoire, société... et autres sujets sans lien avec le paranormal
tecnic
Messages : 559
Inscription : 02 août 2006, 09:20
Localisation : france st malo

Re: L'avortement

#2326

Message par tecnic » 06 déc. 2016, 11:28

="Cogite Stibon"
Tu considères qu'un homme a le droit d'imposer à une femme de porter son bébé ?
non
Donc tu admets qu'une femme a le droit de se faire avorter, même contre l'avis du père ?
Non.
Es-tu conscient que tes 2 affirmations sont contradictoires ?
Bonjour .Pour ma part si "son" bébé a été conçu en toute connaissance de cause sans "imposition" et si pour raison particulière l'avortement est envisagé ,je ne vois aucune contradiction dans le fait que l'homme puisse au moins donner son avis !

Avatar de l’utilisateur
Loupa
Messages : 455
Inscription : 30 oct. 2016, 12:16

Re: L'avortement

#2327

Message par Loupa » 06 déc. 2016, 12:04

tecnic a écrit :
="Cogite Stibon"
Tu considères qu'un homme a le droit d'imposer à une femme de porter son bébé ?
non
Donc tu admets qu'une femme a le droit de se faire avorter, même contre l'avis du père ?
Non.
Es-tu conscient que tes 2 affirmations sont contradictoires ?
Bonjour .Pour ma part si "son" bébé a été conçu en toute connaissance de cause sans "imposition" et si pour raison particulière l'avortement est envisagé ,je ne vois aucune contradiction dans le fait que l'homme puisse au moins donner son avis !
Oui, mais dans la phrase de 25 décembre, il dit justement, en réponse à Cogite, que l'avortement n'est pas envisageable, et ce, dans n'importe quelle circonstance. Pas juste contre l'avis du père ou d'un homme. Pourquoi dire qu'un homme n'a pas le droit d'obliger une femme de porter un enfant, si de prime abord, le choix ne s'offre même pas à elle de se faire avorter, donc de ne pas porter son enfant ? Le seul choix possible pour une femme qui ne souhaite pas porter l'enfant est l'avortement, on est bien d'accord.

Cogite est d'accord (je crois à 100 %) avec ton avis. L'homme a le droit de donner son avis, cela s'appelle le respect. Dans un couple, c'est important. Mais il s'avère pourtant que le choix devrait être à la base celui de la femme, car c'est elle qui risque sa vie ou est « pénalisée » par le choix de porter un enfant ou non. 25 décembre, quant à lui, argumente sur le fait que l'avortement n'est pas envisageable en n'importe quelle circonstance.

Avatar de l’utilisateur
Nicolas78
Messages : 8090
Inscription : 04 janv. 2013, 10:32

Re: L'avortement

#2328

Message par Nicolas78 » 06 déc. 2016, 12:09

Loupa a écrit :
Nicolas78 a écrit :Tu fait des déréalisations ?
C'est une déréalisation dans le contexte de tes propos, Nicolas ? Cela fait la deuxième fois que je ne comprends bien ce que tu souhaites dire dans un de tes postes. :?
Ouai j'aurait du mieux expliquer ce d'on je parle...(j'etait sur mobile, si ca peut excuser :lol: )

Je demandait à 25D, qui disait avoir dans certaines situation des états psychologiques différents de l’habituel, si il souffrait de déréalisation.
C'est un effet dissociatif en psychologie.
https://fr.wikipedia.org/wiki/D%C3%A9r%C3%A9alisation

Il peut aussi être accompagné de dépersonnalisation.
C'est pas forcement bien grave.

Mais c'est asses intime, c'est de l’indiscrétion de ma part. D'ailleurs je ne tien pas à avoir un HS sur la psyché de 25D. Mais vue qu'il en à parlé et que ce qu'il dit me fait penser au symptôme dissociatif de la déréalisation, je lui posait la question.

Voilou :)

Avatar de l’utilisateur
Loupa
Messages : 455
Inscription : 30 oct. 2016, 12:16

Re: L'avortement

#2329

Message par Loupa » 06 déc. 2016, 12:21

Nicolas78 a écrit :Ouai j'aurait du mieux expliquer ce d'on je parle...(j'etait sur mobile, si ca peut excuser :lol: )

Je demandait à 25D, qui disait avoir dans certaines situation des états psychologiques différents de l’habituel, si il souffrait de déréalisation.
C'est un effet dissociatif en psychologie.
https://fr.wikipedia.org/wiki/D%C3%A9r%C3%A9alisation

Il peut aussi être accompagné de dépersonnalisation.
C'est pas forcement bien grave.

Mais c'est asses intime, c'est de l’indiscrétion de ma part. D'ailleurs je ne tien pas à avoir un HS sur la psyché de 25D. Mais vue qu'il en à parlé et que ce qu'il dit me fait penser au symptôme dissociatif de la déréalisation, je lui posait la question.

Voilou :)
De toutes façons, qu'il en fasse ou non, dire que les personnes avec une maladie mentale sont plus fragiles, c'est de ne pas comprendre la réalité. Ou du moins à dépeindre de manière caricaturale la réalité, au point que cela en devient ridicule.

Winston Churchill était (par exemple) bipolaire et il a fait de grandes choses, même si sa maladie n'était pas contrôlée à l'époque.

C'est comme dire que les TSA sont fragiles, car ils ont des problèmes avec les bruits et lumières très souvent, et ce, même si l'intelligence n'est pas touchée et qu'ils peuvent réussir de grandes choses, comme les TSA supposés (Newton, Einstein et un autre célèbre, président des États-Unis.)

Je ne me considère pas comme fragile perso, seulement malade. Quelqu'un qui a le cancer et qui souffre (au point de ne pas réussir ses tâches quotidiennes) est-il fragile ? Non. La seule différence avec la maladie mentale, c'est que dans ce dernier cas, c'est le cerveau qui est touché. Lorsqu'on n'est pas soigné ou qu'on attend de l'être suffisamment, c'est normal que ce soit pour une durée indéterminée, considérant le manque de personnel dans les hôpitaux aujourd'hui.

Sinon, on peut prendre comme exemple les gens avec Alzeimer, qui eux aussi seraient « fragiles » si on suit le raisonnement de 25 décembre, alors qu'ils sont simplement malades. La maladie d'Alzeimer est une maladie du cerveau, tout comme les maladies mentales.

Avatar de l’utilisateur
Nicolas78
Messages : 8090
Inscription : 04 janv. 2013, 10:32

Re: L'avortement

#2330

Message par Nicolas78 » 06 déc. 2016, 12:37

Mais...c'est encore plus HS que ma question :a2:
Et puis m'en "fiche" de savoir si il y à fragilité ou pas...on dit quoi ? Malade ? Si tu veut.
Mais ça peut expliquer parfois des choses non ?
Un cancéreux qui n'est "pas fragile" mais qui n'arrive pas à se lever, on va pas lui demander de faire un marathon et lui en vouloir de refuser l'offre...

Avatar de l’utilisateur
25 décembre
Messages : 3797
Inscription : 30 avr. 2015, 23:43

Re: L'avortement

#2331

Message par 25 décembre » 06 déc. 2016, 13:40

Cogite Stibon » 06 déc. 2016, 05:13

Es-tu conscient que tes 2 affirmations sont contradictoires ?
Je suis conscient que tu veux me faire admettre quelque chose en faisant des affirmations qui au point de vue de la logique semblent contradictoires, c'est soit l'une ou l'autre. Mais en réalité il existe plusieurs nuances de réponses possibles que tu n'aborde pas.
Tu dis que j'aime le noir, réponse non.
Alors tu aimes le blanc, réponse non.
Merci de votre réponse intelligente

Avatar de l’utilisateur
Christian
Messages : 4174
Inscription : 03 sept. 2003, 09:59
Localisation : Montréal

Re: L'avortement

#2332

Message par Christian » 06 déc. 2016, 13:47

25 décembre a écrit :
Cogite Stibon » 06 déc. 2016, 05:13

Es-tu conscient que tes 2 affirmations sont contradictoires ?
Je suis conscient que tu veux me faire admettre quelque chose en faisant des affirmations qui au point de vue de la logique semblent contradictoires, c'est soit l'une ou l'autre. Mais en réalité il existe plusieurs nuances de réponses possibles que tu n'aborde pas.
Tu dis que j'aime le noir, réponse non.
Alors tu aimes le blanc, réponse non.
Rappel :
Cogite Stibon a écrit :Tu considères qu'un homme a le droit d'imposer à une femme de porter son bébé ?
25 décembre a écrit : non
Donc tu admets qu'une femme a le droit de se faire avorter, même contre l'avis du père ?
25 décembre a écrit : non
Alors, expliquez-moi en quoi ces deux réponses ne sont pas contradictoires...
« I suppose it is tempting, if the only tool you have is a hammer, to treat everything as if it were a nail. »
« J'imagine qu'il est tentant, si le seul outil que vous avez est un marteau, de traiter tout problème comme si c'était un clou »

Abraham Maslow

Avatar de l’utilisateur
Lulu Cypher
Modérateur
Modérateur
Messages : 5993
Inscription : 24 avr. 2015, 22:30
Localisation : Vénus

Re: L'avortement

#2333

Message par Lulu Cypher » 06 déc. 2016, 14:43

Personnellement je verrais plus les questions à lui poser de cette manière :
  1. Considères-tu qu'un homme a le droit d'imposer à une femme de porter son bébé ?
  2. Considères-tu qu'un homme a le droit d'imposer à une femme d'avorter ?
  3. Considères-tu qu'une femme a le droit de porter son bébé contre l'avis du père ?
  4. Considères-tu qu'une femme a le droit d'avorter contre l'avis du père ?

Et Dieu dit : « que Darwin soit »
------------------------------
Les animaux sont moins intolérants que nous : un cochon affamé mangera du musulman (P. Desproges)
------------------------------
Attention ce post est susceptible (lui-aussi) de contenir des traces d'humour. L'auteur tient à signaler qu'il décline toute responsabilité quant aux conséquences de leurs mésinterprétations.

Avatar de l’utilisateur
spin-up
Modérateur
Modérateur
Messages : 3928
Inscription : 23 févr. 2012, 07:01

Re: L'avortement

#2334

Message par spin-up » 06 déc. 2016, 14:57

Lulu Cypher a écrit :Personnellement je verrais plus les questions à lui poser de cette manière :
  1. Considères-tu qu'un homme a le droit d'imposer à une femme de porter son bébé ?
  2. Considères-tu qu'un homme a le droit d'imposer à une femme d'avorter ?
  3. Considères-tu qu'une femme a le droit de porter son bébé contre l'avis du père ?
  4. Considères-tu qu'un homme a le droit d'avorter cpntre l'avis du père ?
Tu sais meme s'ils sont mariés et en pleine santé, je crois que la question 4 a peu de chances de se poser. :a2:

Avatar de l’utilisateur
Loupa
Messages : 455
Inscription : 30 oct. 2016, 12:16

Re: L'avortement

#2335

Message par Loupa » 06 déc. 2016, 17:39

spin-up a écrit :
Lulu Cypher a écrit :Personnellement je verrais plus les questions à lui poser de cette manière :
  1. Considères-tu qu'un homme a le droit d'imposer à une femme de porter son bébé ?
  2. Considères-tu qu'un homme a le droit d'imposer à une femme d'avorter ?
  3. Considères-tu qu'une femme a le droit de porter son bébé contre l'avis du père ?
  4. Considères-tu qu'un homme a le droit d'avorter cpntre l'avis du père ?
Tu sais meme s'ils sont mariés et en pleine santé, je crois que la question 4 a peu de chances de se poser. :a2:
:lol:

Avatar de l’utilisateur
Loupa
Messages : 455
Inscription : 30 oct. 2016, 12:16

Re: L'avortement

#2336

Message par Loupa » 06 déc. 2016, 17:42

Nicolas78 a écrit :Mais...c'est encore plus HS que ma question :a2:
Et puis m'en "fiche" de savoir si il y à fragilité ou pas...on dit quoi ? Malade ? Si tu veut.
Mais ça peut expliquer parfois des choses non ?
Un cancéreux qui n'est "pas fragile" mais qui n'arrive pas à se lever, on va pas lui demander de faire un marathon et lui en vouloir de refuser l'offre...
Désolée pour le HS. J'avoue ce n'était pas pertinent. :grimace:

Avatar de l’utilisateur
Lulu Cypher
Modérateur
Modérateur
Messages : 5993
Inscription : 24 avr. 2015, 22:30
Localisation : Vénus

Re: L'avortement

#2337

Message par Lulu Cypher » 06 déc. 2016, 18:36

spin-up a écrit :
Lulu Cypher a écrit :Personnellement je verrais plus les questions à lui poser de cette manière :
  1. Considères-tu qu'un homme a le droit d'imposer à une femme de porter son bébé ?
  2. Considères-tu qu'un homme a le droit d'imposer à une femme d'avorter ?
  3. Considères-tu qu'une femme a le droit de porter son bébé contre l'avis du père ?
  4. Considères-tu qu'une femme a le droit d'avorter contre l'avis du père ?
Tu sais meme s'ils sont mariés et en pleine santé, je crois que la question 4 a peu de chances de se poser. :a2:
oups oui .... maudit copier coller .... heureisement le lecteur aura rectifié de lui même
Maus j'aimerais bien connaitre les réponse de notre "philosophe maison"

Et Dieu dit : « que Darwin soit »
------------------------------
Les animaux sont moins intolérants que nous : un cochon affamé mangera du musulman (P. Desproges)
------------------------------
Attention ce post est susceptible (lui-aussi) de contenir des traces d'humour. L'auteur tient à signaler qu'il décline toute responsabilité quant aux conséquences de leurs mésinterprétations.

Avatar de l’utilisateur
Nicolas78
Messages : 8090
Inscription : 04 janv. 2013, 10:32

Re: L'avortement

#2338

Message par Nicolas78 » 06 déc. 2016, 19:19

Loupa a écrit :
Nicolas78 a écrit :Mais...c'est encore plus HS que ma question :a2:
Et puis m'en "fiche" de savoir si il y à fragilité ou pas...on dit quoi ? Malade ? Si tu veut.
Mais ça peut expliquer parfois des choses non ?
Un cancéreux qui n'est "pas fragile" mais qui n'arrive pas à se lever, on va pas lui demander de faire un marathon et lui en vouloir de refuser l'offre...
Désolée pour le HS. J'avoue ce n'était pas pertinent. :grimace:
Nan c'est partis de moi, sois pas désolé toi :lol:

Avatar de l’utilisateur
Cogite Stibon
Messages : 2703
Inscription : 16 févr. 2012, 08:19

Re: L'avortement

#2339

Message par Cogite Stibon » 06 déc. 2016, 19:22

Lulu Cypher a écrit :oups oui .... maudit copier coller .... heureisement le lecteur aura rectifié de lui même
et il aura bien rigolé au passage :a2:
Lulu Cypher a écrit :Maus j'aimerais bien connaitre les réponse de notre "philosophe maison"
Moi aussi. Et qu'il explicite sa comparaison avec le noir et blanc, qui ne veut rien dire.
Pour les échantillons statistiques, comme dans d'autres domaines, il n'y a pas que la taille qui compte.
Raisonner a l'instinct sur des problemes de probabilites, c'est le desastre assuré. (Spin Up)
Une graphe sans échelle, c'est bon pour la poubelle

Avatar de l’utilisateur
25 décembre
Messages : 3797
Inscription : 30 avr. 2015, 23:43

Re: L'avortement

#2340

Message par 25 décembre » 06 déc. 2016, 20:56

Loupa » 06 déc. 2016, 12:04
tecnic a écrit :
="Cogite Stibon"
Tu considères qu'un homme a le droit d'imposer à une femme de porter son bébé ?
non
Donc tu admets qu'une femme a le droit de se faire avorter, même contre l'avis du père ?
Non.
Es-tu conscient que tes 2 affirmations sont contradictoires ?

Bonjour .Pour ma part si "son" bébé a été conçu en toute connaissance de cause sans "imposition" et si pour raison particulière l'avortement est envisagé ,je ne vois aucune contradiction dans le fait que l'homme puisse au moins donner son avis !

Oui, mais dans la phrase de 25 décembre, il dit justement, en réponse à Cogite, que l'avortement n'est pas envisageable, et ce, dans n'importe quelle circonstance. Pas juste contre l'avis du père ou d'un homme. Pourquoi dire qu'un homme n'a pas le droit d'obliger une femme de porter un enfant, si de prime abord, le choix ne s'offre même pas à elle de se faire avorter, donc de ne pas porter son enfant ? Le seul choix possible pour une femme qui ne souhaite pas porter l'enfant est l'avortement, on est bien d'accord.
Je crois que tu loupa ma réponse à cogite.
Et je suis d'accord avec tecnic. Tu vois que tout n'est pas noir ou blanc.
La première affirmation "Tu considères qu'un homme a le droit d'imposer à une femme de porter son bébé ?" Il manque des informations concernant les circonstances. Est-ce que la femme acceptait la possibilité de devenir enceinte lors de la relation? Est-ce que l'homme a violer la femme? Est ce que les partenaires ont pris des moyens contraceptifs? Est-ce qu'il y a eu discussion et consensus de garder l'enfant et que la femme, deux mois plus tard décide d'avorter. Qu'est ce qui l'a fait changer d'idée.
Le deuxième point " tu admets qu'une femme a le droit de se faire avorter, même contre l'avis du père" est tiré de la première affirmation et les réponses se trouvent en analysant la situation comme dans le premier point.
Si j'avais répondu oui à l'une des deux affirmations j'aurais pris position pour l'homme ou pour la femme. Chose que je ne suis pas autorisé à faire à moins que je sois très bien informé du cas et que j'ai discuté avec les deux personnes.
Merci de votre réponse intelligente

Avatar de l’utilisateur
25 décembre
Messages : 3797
Inscription : 30 avr. 2015, 23:43

Re: L'avortement

#2341

Message par 25 décembre » 06 déc. 2016, 21:05

Lulu Cypher » 06 déc. 2016, 14:43
Personnellement je verrais plus les questions à lui poser de cette manière :
Considères-tu qu'un homme a le droit d'imposer à une femme de porter son bébé ?
Considères-tu qu'un homme a le droit d'imposer à une femme d'avorter ?
Considères-tu qu'une femme a le droit de porter son bébé contre l'avis du père ?
Considères-tu qu'une femme a le droit d'avorter contre l'avis du père ?
C'est rare de rigoler autant en discutant de l'avortement merci Spinup de ton commentaire.

Pour être bref je vais répondre aux quatre questions en une phrase.
1- Tout dépend des circonstances.
D'une façon générale personne ne peut imposer quoi que ce soit à une autre, surtout que après la conception, c'est la femme seule qui porte l'enfant.
Merci de votre réponse intelligente

Avatar de l’utilisateur
Lulu Cypher
Modérateur
Modérateur
Messages : 5993
Inscription : 24 avr. 2015, 22:30
Localisation : Vénus

Re: L'avortement

#2342

Message par Lulu Cypher » 06 déc. 2016, 21:30

25 décembre a écrit :
Lulu Cypher » 06 déc. 2016, 14:43
Personnellement je verrais plus les questions à lui poser de cette manière :
Considères-tu qu'un homme a le droit d'imposer à une femme de porter son bébé ?
Considères-tu qu'un homme a le droit d'imposer à une femme d'avorter ?
Considères-tu qu'une femme a le droit de porter son bébé contre l'avis du père ?
Considères-tu qu'une femme a le droit d'avorter contre l'avis du père ?
C'est rare de rigoler autant en discutant de l'avortement merci Spinup de ton commentaire.

Pour être bref je vais répondre aux quatre questions en une phrase.
1- Tout dépend des circonstances.
D'une façon générale personne ne peut imposer quoi que ce soit à une autre, surtout que après la conception, c'est la femme seule qui porte l'enfant.
Je suis désolé mais ca ne fait pas trop de sens à mes yeux .... dire "ça dépend" implqiue qu'il existe donc des cas qui pour toi autorisent le fait d'imposer sa volonté à l'autre ... ce qui est un peu contradictoire avec ta proposition de ne rien imposer à quiconque ?!?
Peut-être n'aurais-tu pas du éviter de répondre clairement en noyant le poisson avec des explcations circonstancielles .... une simple justification de tes 2 "non" aurait été plus utile (sachant que dans ce post tu n'as rien expliqué ni justifié).

Et Dieu dit : « que Darwin soit »
------------------------------
Les animaux sont moins intolérants que nous : un cochon affamé mangera du musulman (P. Desproges)
------------------------------
Attention ce post est susceptible (lui-aussi) de contenir des traces d'humour. L'auteur tient à signaler qu'il décline toute responsabilité quant aux conséquences de leurs mésinterprétations.

Avatar de l’utilisateur
25 décembre
Messages : 3797
Inscription : 30 avr. 2015, 23:43

Re: L'avortement

#2343

Message par 25 décembre » 06 déc. 2016, 23:37

Lulu Cypher » 06 déc. 2016, 21:30

Je suis désolé mais ca ne fait pas trop de sens à mes yeux .... dire "ça dépend" implqiue qu'il existe donc des cas qui pour toi autorisent le fait d'imposer sa volonté à l'autre ... ce qui est un peu contradictoire avec ta proposition de ne rien imposer à quiconque ?!?
Tu as bien compris. La contradiction est le propre de l'humain et impropre en science et en logique pure.

As-tu signé ton mandat d'inaptitude? Il peut arriver à chacun d'être incapable de prendre une décision: coma, maladie mentale, alzeimer ou en d'autres circonstances. Alors habituellement la personne désignée pour répondre à la place de l'autre, c'est le conjoint.
À ce moment est-ce que c'est imposer ma volonté ou agir selon mon jugement.
Tu vois avec les humains tout n'est pas toujours noir ou blanc.
Merci de votre réponse intelligente

Avatar de l’utilisateur
Lulu Cypher
Modérateur
Modérateur
Messages : 5993
Inscription : 24 avr. 2015, 22:30
Localisation : Vénus

Re: L'avortement

#2344

Message par Lulu Cypher » 07 déc. 2016, 01:11

25 décembre a écrit :
Lulu Cypher » 06 déc. 2016, 21:30

Je suis désolé mais ca ne fait pas trop de sens à mes yeux .... dire "ça dépend" implqiue qu'il existe donc des cas qui pour toi autorisent le fait d'imposer sa volonté à l'autre ... ce qui est un peu contradictoire avec ta proposition de ne rien imposer à quiconque ?!?
Tu as bien compris. La contradiction est le propre de l'humain et impropre en science et en logique pure.

As-tu signé ton mandat d'inaptitude? Il peut arriver à chacun d'être incapable de prendre une décision: coma, maladie mentale, alzeimer ou en d'autres circonstances. Alors habituellement la personne désignée pour répondre à la place de l'autre, c'est le conjoint.
À ce moment est-ce que c'est imposer ma volonté ou agir selon mon jugement.
Tu vois avec les humains tout n'est pas toujours noir ou blanc.
Prendre des cas extrêmes pour les généraliser c'est une de tes nombreuses habitudes .... mais au delà de ce sophisme je trouve ton système de "défense"assez peu banal.
Si je résume, ton truc c'est :
  • Donner à tes propos une date de péremption tres proche (afin de ne pas être encombré de tes propres idées et être capable de te contredire en tout temps
  • Te servir de la complexité de la réalité comme moyen d'obfusquer l'instabilité de tes raisonnements
Comment veux-tu qu'on ait un minimum confiance dans le moindre de tes posts

En tout cas, c'est stupéfiant de constater que malgré la vacuité de tes derniers posts tu aies encore le sentiment d'avoir exprimé une idée ... je suis un peu déçu ... tu nous avais habitué à mieux :|

Et Dieu dit : « que Darwin soit »
------------------------------
Les animaux sont moins intolérants que nous : un cochon affamé mangera du musulman (P. Desproges)
------------------------------
Attention ce post est susceptible (lui-aussi) de contenir des traces d'humour. L'auteur tient à signaler qu'il décline toute responsabilité quant aux conséquences de leurs mésinterprétations.

Avatar de l’utilisateur
25 décembre
Messages : 3797
Inscription : 30 avr. 2015, 23:43

Re: L'avortement

#2345

Message par 25 décembre » 07 déc. 2016, 02:27

Lulu Cypher » 07 déc. 2016, 01:11

Te servir de la complexité de la réalité.
La réalité avec des humains peut avoir une apparence de simplicité.
Répondre aux questions tel que pour ou contre l'avortement demande un débat philosophique de 400 pages avec comme conclusion: ça dépend des cas.

Quand je parle de tout xy, tu dis que je généralise et du donnes des exemples de cas contraire à la généralisation.
Si j'attaque les cas particuliers, et dans chaque cas un avortement est un cas particulier, tu trouves que je suis trop pointu et que j'envisage trop de possibilités.
Pour un humain faire des choix concernant l'application d'une morale pour soit n'est pas une chose simple et une loi ne pourra jamais inclure tous les cas. Oui ou non à l'avortement est une question piège puisqu'il y a cent raisons ou motifs pour dire oui et cent solutions pour l'éviter et dire non.
Je suis POUR l'avortement dans certains cas et CONTRE dans certains autres cas c'est la morale que je possède qui va guider mes choix. Et c'est pareil pour chaque individu sauf des extrémistes qui disent oui tout le temps et d'autres qui disent non tout le temps.

Ceci n'est pas un débat scientifique où nous pouvons apporter des preuves non discutables. Le discours de Loupa en est un bon exemple.
Merci de votre réponse intelligente

Avatar de l’utilisateur
Pepejul
Messages : 9054
Inscription : 11 déc. 2013, 13:07
Localisation : Marseille, France

Re: L'avortement

#2346

Message par Pepejul » 07 déc. 2016, 05:30

Un nouvel avatar pour toi 25 décembre :
Image
On a tort d'écrire tord ! Le prochain qui fait la faute je le tords !

Avatar de l’utilisateur
25 décembre
Messages : 3797
Inscription : 30 avr. 2015, 23:43

Re: L'avortement

#2347

Message par 25 décembre » 07 déc. 2016, 13:02

1- Il faut toujours faire face au vent.
2- Le roseau plie mais ne romp pas.
3- Il faut voir venir la tempête.
4- C'est celui qui est le plus haut qui a une meilleure vue d'ensemble.

Merci pepejul pour la suggestion mais je ne sais pas avec lequel de ces points tu veux me comparer.

Il n'y as pas de plus aveugle que celui qui ne veut pas voir. :a5:
Merci de votre réponse intelligente

Avatar de l’utilisateur
LoutredeMer
Messages : 3677
Inscription : 30 juil. 2008, 17:34

Re: L'avortement

#2348

Message par LoutredeMer » 07 déc. 2016, 13:10

25 décembre a écrit :Oui ou non à l'avortement est une question piège puisqu'il y a cent raisons ou motifs pour dire oui et cent solutions pour l'éviter et dire non.
Je suis POUR l'avortement dans certains cas et CONTRE dans certains autres cas c'est la morale que je possède qui va guider mes choix.
.
Et donc? Qui va décider? Et selon quels critères? Y aura-t-il un jury et un banc d'accusé?

Avatar de l’utilisateur
Loupa
Messages : 455
Inscription : 30 oct. 2016, 12:16

Re: L'avortement

#2349

Message par Loupa » 07 déc. 2016, 13:15

LoutredeMer a écrit :
25 décembre a écrit :Oui ou non à l'avortement est une question piège puisqu'il y a cent raisons ou motifs pour dire oui et cent solutions pour l'éviter et dire non.
Je suis POUR l'avortement dans certains cas et CONTRE dans certains autres cas c'est la morale que je possède qui va guider mes choix.
.
Et donc? Qui va décider? Et selon quels critères? Y aura-t-il un jury et un banc d'accusé?
C'est la mère qui doit décider dans les limites scientifiquement justifiées de l'éthique basée sur des faits, comme je l'ai dit.

Sinon merci de ton contre-argument à 25 décembre, LoutredeMer. Dans le meilleur des moyens légaux d'éviter des situations difficiles, c'est à la femme de décider. Selon l'avis implicite de 25 décembre, il faudrait quelqu'un, un système de justice qui décide, ce qui est inconcevable humainement et juridiquement sans éviter des situations absurdes.

Avatar de l’utilisateur
Loupa
Messages : 455
Inscription : 30 oct. 2016, 12:16

Re: L'avortement

#2350

Message par Loupa » 07 déc. 2016, 14:26

Lulu Cypher a écrit :
25 décembre a écrit :
Lulu Cypher » 06 déc. 2016, 21:30

Je suis désolé mais ca ne fait pas trop de sens à mes yeux .... dire "ça dépend" implqiue qu'il existe donc des cas qui pour toi autorisent le fait d'imposer sa volonté à l'autre ... ce qui est un peu contradictoire avec ta proposition de ne rien imposer à quiconque ?!?
Tu as bien compris. La contradiction est le propre de l'humain et impropre en science et en logique pure.

As-tu signé ton mandat d'inaptitude? Il peut arriver à chacun d'être incapable de prendre une décision: coma, maladie mentale, alzeimer ou en d'autres circonstances. Alors habituellement la personne désignée pour répondre à la place de l'autre, c'est le conjoint.
À ce moment est-ce que c'est imposer ma volonté ou agir selon mon jugement.
Tu vois avec les humains tout n'est pas toujours noir ou blanc.
Prendre des cas extrêmes pour les généraliser c'est une de tes nombreuses habitudes .... mais au delà de ce sophisme je trouve ton système de "défense"assez peu banal.
Si je résume, ton truc c'est :
  • Donner à tes propos une date de péremption tres proche (afin de ne pas être encombré de tes propres idées et être capable de te contredire en tout temps
  • Te servir de la complexité de la réalité comme moyen d'obfusquer l'instabilité de tes raisonnements
Comment veux-tu qu'on ait un minimum confiance dans le moindre de tes posts

En tout cas, c'est stupéfiant de constater que malgré la vacuité de tes derniers posts tu aies encore le sentiment d'avoir exprimé une idée ... je suis un peu déçu ... tu nous avais habitué à mieux :|
Si une femme ne peut prendre de décision déjà il faudrait qu'elle se fasse avorter. Sinon l'enfant ira à l'orphelinat. On fera souffrir une femme pour rien en la faisant poursuivre une grossesse.

Je suis d'accord avec Cypher.

Répondre

Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit