Nouveau scandale sexuel au Canada

Politique, histoire, société... et autres sujets sans lien avec le paranormal
thewild
Messages : 1029
Inscription : 09 août 2016, 10:43

Re: Nouveau scandale sexuel au Canada

#201

Message par thewild » 14 nov. 2017, 11:36

25 décembre a écrit :
14 nov. 2017, 10:20
Les hommes vivent une période difficile.
Que les femmes se rassurent, on devrait s'en sortir !
Non mais qu'est-ce qu'il ne faut pas lire parfois... :roll:
"Assurons nous bien du fait, avant de nous inquiéter de la cause." Bernard Le Bouyer de Fontenelle

"Plus un fait est extraordinaire, plus il a besoin d'être appuyé de fortes preuves." Pierre Simon Laplace

Avatar de l’utilisateur
Kraepelin
Dictionnaire Sceptique
Dictionnaire Sceptique
Messages : 6576
Inscription : 06 nov. 2003, 12:14

Re: Nouveau scandale sexuel au Canada

#202

Message par Kraepelin » 14 nov. 2017, 11:36

LoutredeMer a écrit :
14 nov. 2017, 11:18
tout le monde n'a pas le meme discernement, agresseurs comme victimes. Et meme quelqu'un qui a du discernement ne verra rien dans le cas d'un but malin bien dissimulé par l'autre, ça, je te le garantis...
En effet! L'interprétation du langage non verbal est une véritable foire aux malentendus. Il y a 10 ans, j'ai essuyé l'assaut sexuel d'un collègue de bureau. Je me suis presque battu avec lui. Le monsieur s'était imaginé que:
1- J'étais homosexuel;
2- J'étais amoureux de lui;

Ouf! Il avait mal interprété le fait que j'étais gentil avec lui et que je l'avais, à quelques reprises, touché affectueusement. De mon côté ce n'était pas mieux puisque je n'avais absolument pas détecté son homosexualité ni le trouble dans lequel mes "attouchements" le mettaient.

Dance ce domaine, que ce soit oui ou non, rien de mieux qu'un langage clair.
« Dans les temps de tromperie universelle, dire la vérité devient un acte révolutionnaire. » George Orwell

Avatar de l’utilisateur
Vathar
Messages : 507
Inscription : 23 sept. 2016, 09:41

Re: Nouveau scandale sexuel au Canada

#203

Message par Vathar » 14 nov. 2017, 11:38

LoutredeMer a écrit :
14 nov. 2017, 11:18
Perso je suis tactile avec les gens proches, par contre un inconnu qui me touche ou meme un élève, je ne le supporte pas. C'est un manque de savoir-vivre et l'appropriation de l'autre. D'ailleurs, en 15 ans, un seul élève l'a fait (posé la main sur le bras), preuve qu'il y a des règles de société et qu'il les connaissent et les appliquent sans problème. Il faut tenir compte de la position de chacun, des circonstances, du moment etc... Puisque les anciens et anciennes élèves que je croisais dans la rue me faisaient en majorité la bise et que je leur rendais. Et c'est justement aux lois de définir ces variables et les comportements correspondants.
J'ai du mal à imaginer un projet de loi qui puisse tenir compte des circonstances et du moment. Sans compter que les conventions que tu appliques vis à vis de tes élèves ne sont probablement pas universelles, surtout dans des sociétés multi-culturelles. On peut attendre de la loi qu'elle définisse des extremes, mais il y aura toujours des zones d'ombres. Tu fais la bise 4 tes anciens élèves, ce n'est probablement pas universel (après ca fait tellement longtemps que je suis pas revenu en France que faire la bise à quelqu'un me parait toujours étrange, mais la loi n'a heureusement pas à intervenir à ce niveau de détails.

j'ai vu le cas de l'employé un peu tactile (Italien en plus, désolé pour le cliché) qui finit en action disciplinaire pour avoir attiré l'attention d'une collègue en lui mettant la main sur l'épaule.

Avatar de l’utilisateur
Kraepelin
Dictionnaire Sceptique
Dictionnaire Sceptique
Messages : 6576
Inscription : 06 nov. 2003, 12:14

Re: Nouveau scandale sexuel au Canada

#204

Message par Kraepelin » 14 nov. 2017, 11:42

eatsalad a écrit :
14 nov. 2017, 11:26
Ha bon, ca vient du régime français?

Pourtant en France on peut pas dire que les femmes aient été émancipé depuis longtemps.
Je crois que c'est parce que les femmes étaient moins nombreuses (les premières decenies) et plus instruites. Elles le sont restés (plus instruites) à presque toutes les époques. Savoir lire écrire et compter ça a des avantages ...
« Dans les temps de tromperie universelle, dire la vérité devient un acte révolutionnaire. » George Orwell

Avatar de l’utilisateur
LoutredeMer
Messages : 4013
Inscription : 30 juil. 2008, 17:34

Re: Nouveau scandale sexuel au Canada

#205

Message par LoutredeMer » 14 nov. 2017, 11:46

Kraepelin a écrit :
14 nov. 2017, 11:36

Ouf! Il avait mal interprété le fait que j'étais gentil avec lui et que je l'avais, à quelques reprises, touché affectueusement. De mon côté ce n'était pas mieux puisque je n'avais absolument pas détecté son homosexualité ni le trouble dans lequel mes "attouchements" le mettaient.
Ca c'est un cas d'école pour mon moulin. Tu vois bien qu'il faut des règles...

Avatar de l’utilisateur
LoutredeMer
Messages : 4013
Inscription : 30 juil. 2008, 17:34

Re: Nouveau scandale sexuel au Canada

#206

Message par LoutredeMer » 14 nov. 2017, 11:53

Vathar a écrit :
14 nov. 2017, 11:38
J'ai du mal à imaginer un projet de loi qui puisse tenir compte des circonstances et du moment.

C'est pourtant déjà le cas puisqu'on parle de "harcèlement de rue" par exemple.... comme quoi ça va etre compliqué, mais à mon avis on n'y échappera pas, et c'est pour le bien de tous.

Sans compter que les conventions que tu appliques vis à vis de tes élèves ne sont probablement pas universelles, surtout dans des sociétés multi-culturelles. On peut attendre de la loi qu'elle définisse des extremes, mais il y aura toujours des zones d'ombres.
C'est probable, et ce sera au juge de trancher, ce qui peut agir dans le bon sens... mais pas forcément...

Avatar de l’utilisateur
eatsalad
Messages : 5094
Inscription : 25 mars 2009, 10:43

Re: Nouveau scandale sexuel au Canada

#207

Message par eatsalad » 14 nov. 2017, 12:12

LoutredeMer a écrit :
14 nov. 2017, 11:53
comme quoi ça va être compliqué, mais à mon avis on n'y échappera pas, et c'est pour le bien de tous
...
C'est probable, et ce sera au juge de trancher, ce qui peut agir dans le bon sens... mais pas forcément...
Pour le bien de tous je sais pas!
Dans quel mesure on peut apporter la preuve d'un harcélement de rue ?
Va t on encombrer les tribunaux avec ce genre d'affaires, peut être au début, un ou deux pour l'exemple, mais la justice ne punit déjà pas ou peu les violences physiques alors du harcèlement de rue j'ai des doutes.
"N’a de conviction que celui qui n’a rien approfondi."

Emil Michel Cioran

Avatar de l’utilisateur
Kraepelin
Dictionnaire Sceptique
Dictionnaire Sceptique
Messages : 6576
Inscription : 06 nov. 2003, 12:14

Re: Nouveau scandale sexuel au Canada

#208

Message par Kraepelin » 14 nov. 2017, 12:13

LoutredeMer a écrit :
14 nov. 2017, 11:53
Vathar a écrit :
14 nov. 2017, 11:38
J'ai du mal à imaginer un projet de loi qui puisse tenir compte des circonstances et du moment.

C'est pourtant déjà le cas puisqu'on parle de "harcèlement de rue" par exemple....
C'est un truc vraiment bizarre pour nous. Ici, le harcèlement de rue ça n'existe pratiquement pas. Si c'est bien votre situation, je comprends votre ministre dont songer à légiférer. Il faut mettre des laisses et des muselières aux garçons mal élevés ...
« Dans les temps de tromperie universelle, dire la vérité devient un acte révolutionnaire. » George Orwell

Avatar de l’utilisateur
25 décembre
Messages : 3862
Inscription : 30 avr. 2015, 23:43

Re: Nouveau scandale sexuel au Canada

#209

Message par 25 décembre » 14 nov. 2017, 12:43

eatsalad » 14 nov. 2017, 11:26
Kraepelin a écrit : ↑
14 nov. 2017, 11:22
une période où les filles se faisaient tasser dans le coint
je ne connais pas cette expression, a moins que c'était une faute de frappe et que vous vouliez écrire "tasser dans le foin".
Il a fait une faite d'orthographe ce n'est pas coint mais coin.
Merci de votre réponse intelligente

Avatar de l’utilisateur
LoutredeMer
Messages : 4013
Inscription : 30 juil. 2008, 17:34

Re: Nouveau scandale sexuel au Canada

#210

Message par LoutredeMer » 14 nov. 2017, 12:56

eatsalad a écrit :
14 nov. 2017, 12:12
Pour le bien de tous je sais pas!
Dans quel mesure on peut apporter la preuve d'un harcélement de rue ?
Va t on encombrer les tribunaux avec ce genre d'affaires,
Pas forcément. Il vient d'etre créé 4 applis de tel portable utilisant la geolocalisation, enregistrements audio et pas mal de trucs interessants etc (j'ai pas encore lu les détails).

Kraepelin a écrit :
14 nov. 2017, 12:13
C'est un truc vraiment bizarre pour nous. Ici, le harcèlement de rue ça n'existe pratiquement pas. Si c'est bien votre situation, je comprends votre ministre dont songer à légiférer. Il faut mettre des laisses et des muselières aux garçons mal élevés ...
Je pense que l'idéal serait la prévention par l'éducation à l'école, dès la primaire, à partir de la prochaine rentrée de septembre. Mais ça ne se fera pas bien sur car ils ont d'autres priorités : défaire les réformes précédentes pour refaire ce qu'on voyait il y a 5, 10 ou 15 ans en arrière (semaine des 4 ou 5 jours, durée des vacances etc) , et des profs occupés (ainsi que des féministes) à promouvoir l'écriture inclusive :mrgreen: :roll:


Image

Avatar de l’utilisateur
eatsalad
Messages : 5094
Inscription : 25 mars 2009, 10:43

Re: Nouveau scandale sexuel au Canada

#211

Message par eatsalad » 14 nov. 2017, 13:07

LoutredeMer a écrit :
14 nov. 2017, 12:56
Pas forcément. Il vient d'etre créé 4 applis de tel portable utilisant la geolocalisation, enregistrements audio et pas mal de trucs interessants etc (j'ai pas encore lu les détails).

Franchement je suis pas sûr que ça ait et aura une valeur juridique.

Un inhibiteur d hormone serait plus efficace !
"N’a de conviction que celui qui n’a rien approfondi."

Emil Michel Cioran

Avatar de l’utilisateur
Cogite Stibon
Messages : 2818
Inscription : 16 févr. 2012, 08:19
Localisation : Vulcain

Re: Nouveau scandale sexuel au Canada

#212

Message par Cogite Stibon » 14 nov. 2017, 13:11

Kraepelin a écrit :
14 nov. 2017, 11:36
Il y a 10 ans, j'ai essuyé l'assaut sexuel d'un collègue de bureau.
De quelle nature était cet assaut ? Vous a-t-il posé la main sur le genoux, ou s'est-il dénudé pour se jeter sur vous ?
Comment auriez-vous réagit si sa force physique ou sa position hiérarchique avait constitué une menace pour vous ?
Kraepelin a écrit :
14 nov. 2017, 12:13
C'est un truc vraiment bizarre pour nous. Ici, le harcèlement de rue ça n'existe pratiquement pas.
Pourtant, vous disiez il y a peu :
Kraepelin a écrit :
22 oct. 2016, 10:22
Rares sont les personnes qui ne subiront pas au moins une agression sexuelle dans leur vie. Personnellement, j'en ai subit plusieurs dizaines dans ma vie. Les deux agressions les plus violentes que j'ai subi étaient le fait d'agresseurs masculins, mais les autres (plus soft) étaient le fait de femmes ...
Pour les échantillons statistiques, comme dans d'autres domaines, il n'y a pas que la taille qui compte.
Raisonner a l'instinct sur des problemes de probabilites, c'est le desastre assuré. (Spin Up)
Une graphe sans échelle, c'est bon pour la poubelle

Avatar de l’utilisateur
eatsalad
Messages : 5094
Inscription : 25 mars 2009, 10:43

Re: Nouveau scandale sexuel au Canada

#213

Message par eatsalad » 15 nov. 2017, 04:39

Pour se détendre sur le sujet : https://youtu.be/PkBkRvFA0AQ
"N’a de conviction que celui qui n’a rien approfondi."

Emil Michel Cioran

Avatar de l’utilisateur
LoutredeMer
Messages : 4013
Inscription : 30 juil. 2008, 17:34

Re: Nouveau scandale sexuel au Canada

#214

Message par LoutredeMer » 15 nov. 2017, 06:43

eatsalad a écrit :Franchement je suis pas sûr que ça ait et aura une valeur juridique.
En effet, et il est à craindre un flicage excessif, un engorgement des tribunaux comme tu l'as souligné, un abus de certaines "victimes" et des preuves discutables ou des preuves réelles mais contestées.

Mais le but premier de ces applications smartphone est davantage l'assistance en cas d'agression, que la pénalisation : prévenir les proches en cas de danger, écoute d'ambiance, géolocalisation, parfois accompagnement physique (Le Chaperon), alerter la police ou les secours. Elles servent dan les cas suivants : agression sexuelle, harcèlement de rue et au travail, violences conjugales... Encore faut-il que la police joue le jeu en réagissant. L'idée du bracelet est intéressante : " l'application propose une nouveauté : une technologie d'alerte inédite reliée à un bracelet connecté pour alerter en toute discrétion".

L'appli App-Elles créée en 2015 a été téléchargée 2500 fois jusqu'en 2017 avec 400 alertes actives par mois.

Avatar de l’utilisateur
eatsalad
Messages : 5094
Inscription : 25 mars 2009, 10:43

Re: Nouveau scandale sexuel au Canada

#215

Message par eatsalad » 15 nov. 2017, 06:47

LoutredeMer a écrit :
15 nov. 2017, 06:43
Mais le but premier de ces applications smartphone est davantage l'assistance en cas d'agression, que la pénalisation : prévenir les proches en cas de danger, écoute d'ambiance, géolocalisation, parfois accompagnement physique (Le Chaperon), alerter la police ou les secours. Elles servent dan les cas suivants : agression sexuelle, harcèlement de rue et au travail, violences conjugales... Encore faut-il que la police joue le jeu en réagissant. L'idée du bracelet est intéressante : " l'application propose une nouveauté : une technologie d'alerte inédite reliée à un bracelet connecté pour alerter en toute discrétion".

L'appli App-Elles créée en 2015 a été téléchargée 2500 fois jusqu'en 2017 avec 400 alertes actives par mois.
Effectivement ça servira plus à se rassurer et à alerter en cas d'agression physique ou tentative de viol, pour le harcèlement de rue je ne vois pas trop ce que ca va faire.
Les flics ne se déplacent déja pas pour des bagarres aux couteaux alors pour un "Tsss Tsss t'es bonne mademoiselle' j'y crois pas trop.
"N’a de conviction que celui qui n’a rien approfondi."

Emil Michel Cioran

Avatar de l’utilisateur
Kraepelin
Dictionnaire Sceptique
Dictionnaire Sceptique
Messages : 6576
Inscription : 06 nov. 2003, 12:14

Re: Nouveau scandale sexuel au Canada

#216

Message par Kraepelin » 26 janv. 2018, 09:34

Mon commentaire est mieux logé ici:

Le chef de l'opposition officiel en Ontario, le conservateur Patrick Brown obligé de démissionnée après deux dénonciations d'inconduite sexuelle. Dans l'un des cas la victime alléguée était mineur au moment des faits présumés. Brown nie vigoureusement les accusations, mais 4 de se proches collaborateurs politiques le "larguent". C'est pas bon pour l'image lorsque les gens qui te connaissent intimement semblent te croire coupable.
« Dans les temps de tromperie universelle, dire la vérité devient un acte révolutionnaire. » George Orwell

Avatar de l’utilisateur
Kraepelin
Dictionnaire Sceptique
Dictionnaire Sceptique
Messages : 6576
Inscription : 06 nov. 2003, 12:14

Re: Nouveau scandale sexuel au Canada

#217

Message par Kraepelin » 26 janv. 2018, 10:12

Ce matin, un bon résumé de la situation par Nathalie Elgrably-Lévy (1)

«La campagne #MoiAussi a incité des milliers de femmes à s’exprimer. Certaines­­­ ont dénoncé des viols, tandis que d’autres ont rapporté des gestes déplacés ou des avances vulgaires.


Dérapage

En permettant de traduire devant les tribunaux des criminels jusque-là impunis, #MoiAussi a été salutaire. Mais le mouvement a également connu un dérapage qui laissera d’importantes séquelles sociales.

D’une part, le terme « agression » est devenu un immense parapluie qui va du viol aux propos obscènes. En évacuant toute nuance, en amalgamant un crime contre la personne et un commentaire grossier, on banalise les vrais délits et on nuit aux vraies victimes.

D’autre part, on a vu des carrières détruites et des vies anéanties dans les heures qui ont suivi une allégation sur #MoiAussi. Aucune plainte formelle, aucune enquête, aucun droit à la défense, aucun procès. L’accusé est immédiatement jugé et condamné par un tribunal public qui carbure à la vengeance. La présomption d’innocence et tout notre système de justice ont été brutalement balayés.

Toxique
Or, au lieu de rapprocher les sexes, la justice du web laisse dans son sillage un climat social toxique qui les éloigne, voire les oppose. Comme les interactions professionnelles et sociales entre hommes et femmes deviennent un terrain miné, les hommes, pour qui le risque réputationnel est décuplé, auront pour réflexe légitime d’éviter toute forme d’échanges. Peut-être même éviteront-ils carrément d’embaucher des femmes.

Les femmes ont durement lutté pour s’imposer dans des industries essentiellement masculines. Mais #MoiAussi a également prouvé l’existence de femmes fragiles, voire faibles, facilement intimidées par quelques libidineux dévergondés. Si le mouvement était initialement bien fondé, la tangente qu’il a prise déconstruit l’image de la femme forte et égale à l’homme.

Einstein disait qu’« il est plus facile de désintégrer un atome qu’un préjugé ». Dans ce contexte, #MoiAussi cause un préjudice aux femmes qui exigera certainement des années pour le réparer


Curieux comme elle dit exactement la même chose que moi!

(1) Heureusement que cette journaliste est une femme. Je frémi à l'idée qu'un homme ait été assez suicidaire pour écrit la même chose.
« Dans les temps de tromperie universelle, dire la vérité devient un acte révolutionnaire. » George Orwell

Avatar de l’utilisateur
Wooden Ali
Messages : 4069
Inscription : 09 déc. 2006, 16:31
Localisation : France

Re: Nouveau scandale sexuel au Canada

#218

Message par Wooden Ali » 26 janv. 2018, 10:40

Les flics ne se déplacent déja pas pour des bagarres aux couteaux alors pour un "Tsss Tsss t'es bonne mademoiselle' j'y crois pas trop.
Ou pire par un obscène : "T'as de beaux yeux, tu sais !"
Les faits ne pénètrent pas dans le monde où vivent nos croyances. Marcel Proust

Gloire à qui n'ayant pas d'idéal sacro-saint
Se borne à ne pas trop emmerder ses voisins ! Georges Brassens

Mon Dieu ! Mon Dieu ! Pourquoi m'as-tu abandonné ? Dieu

Avatar de l’utilisateur
Kraepelin
Dictionnaire Sceptique
Dictionnaire Sceptique
Messages : 6576
Inscription : 06 nov. 2003, 12:14

Re: Nouveau scandale sexuel au Canada

#219

Message par Kraepelin » 15 mai 2018, 06:35

Un bel exemple d'arroseur arrosé.

Christine Moore, une député du NPD deux fois porteuse d'accusations d'inconduites sexuelles contres des collègues, est à son tour suspendu parce qu'elle est l'objet d'une plainte pour inconduite sexuelle[/url].

Maintenant de l'autre côté de la table, elle trouve, comme moi, que les journalistes devraient être prudent avant de relayer des accusations non démontrées...
« Dans les temps de tromperie universelle, dire la vérité devient un acte révolutionnaire. » George Orwell

Igor
Messages : 1686
Inscription : 04 déc. 2010, 21:39

Re: Nouveau scandale sexuel au Canada

#220

Message par Igor » 15 mai 2018, 10:38

Je doute qu'elle chercherait plus pour autant à faire taire les victimes. Surtout que les gens sont parfaitement capables de faire la part des choses (pas besoin de museler les journalistes). Elle a d'excellents arguments pour se défendre, et elle fait exactement ce qu'il faut (c-à-d contre-attaquer).

On verra bien qui va finir par le regretter dans cette histoire (ça ressemble drôlement à une vengeance pour ce qui a été fait aux libéraux)!

Avatar de l’utilisateur
Kraepelin
Dictionnaire Sceptique
Dictionnaire Sceptique
Messages : 6576
Inscription : 06 nov. 2003, 12:14

Re: Nouveau scandale sexuel au Canada

#221

Message par Kraepelin » 15 mai 2018, 13:36

Igor a écrit :
15 mai 2018, 10:38

On verra bien qui va finir par le regretter dans cette histoire (ça ressemble drôlement à une vengeance pour ce qui a été fait aux libéraux)!
Tu crois?

Une vengeance personnelle de la part d'un ancien amant, j'aurais pu le croire, mais un complot politique ourdi par les libéraux alors que la madame a aussi dénoncé les inconduites d'un collège du NPD, ça semble assez fantaisiste. Surtout que le chapeau ne va pas bien au vétérant qui la dénonce....
« Dans les temps de tromperie universelle, dire la vérité devient un acte révolutionnaire. » George Orwell

Igor
Messages : 1686
Inscription : 04 déc. 2010, 21:39

Re: Nouveau scandale sexuel au Canada

#222

Message par Igor » 15 mai 2018, 15:43

Kraepelin a écrit :
15 mai 2018, 13:36
Tu crois?
Ce n'est pas parce qu'il y a allégation (sans preuve) qu'on peut pas croire qui on veut ou penser ce qu'on veut.

Chose certaine, moi j'trouve ça plutôt suspect de se plaindre de ça. :roll:

Remarquez qu'il y a différentes façons de faire son coming out. :lol:

Avatar de l’utilisateur
Kraepelin
Dictionnaire Sceptique
Dictionnaire Sceptique
Messages : 6576
Inscription : 06 nov. 2003, 12:14

Re: Nouveau scandale sexuel au Canada

#223

Message par Kraepelin » 16 mai 2018, 18:25

Igor a écrit :
15 mai 2018, 15:43
Ce n'est pas parce qu'il y a allégation (sans preuve) qu'on peut pas croire qui on veut ou penser ce qu'on veut.
Euuu ! il me semble au contraire que ce qui pouvait être prouvé est bien là. Les deux témoins confirment qu'il y a eu relations sexuelles et nous pouvons constater avec les plaignant qu'une députée a un ascendant sur un simple soldat.

Pour ce qui est de ce qui se passe dans la tête de chacun, c'est une autre affaire, mais la zone d'ombre n'est pas plus large que dans les autres affaires de députés libidineux rendu public ces derniers temps.
Igor a écrit :
15 mai 2018, 15:43
Chose certaine, moi j'trouve ça plutôt suspect de se plaindre de ça. :roll:
Pourquoi serait-ce si certain?

La seule chose qui est certaine c'est qu'ici les stéréotypes sexistes jouent à fond contre le soldat et ton commentaire en témoigne.
Igor a écrit :
15 mai 2018, 15:43
Remarquez qu'il y a différentes façons de faire son coming out. :lol:
Laisses-tu entendre que ce soldat serait "gay"?
« Dans les temps de tromperie universelle, dire la vérité devient un acte révolutionnaire. » George Orwell

Aggée
Messages : 329
Inscription : 08 janv. 2018, 14:18

Re: Nouveau scandale sexuel au Canada

#224

Message par Aggée » 18 mai 2018, 10:59

LoutredeMer a écrit :
15 nov. 2017, 06:43

Mais le but premier de ces applications smartphone est davantage l'assistance en cas d'agression, que la pénalisation
Il est vraiment dommage qu’une technologie , certes très utile, convenons-en, doive se substituer à un environnement sociale ou familiale soit en déliquescence ,soit qui devrait être plus protecteur pour les femmes, on pourrait imaginer un aménagement des horaires ou des lieux de travail par exemple, une réflexion ou une prise de conscience du fait que la sexualité puisse être autre chose qu’une certaine forme de produit de consommation déconnecté de tout engagement solide et durable entre 2 personnes.
Les derniers posts en la matière sur les sceptiques du Québec démontrent assez que l’idéologie du jouir sans entrave ressemble assez à une douce utopie qui ignore les conséquences moins attrayantes qui sont induites par sa logique.

Avatar de l’utilisateur
Vathar
Messages : 507
Inscription : 23 sept. 2016, 09:41

Re: Nouveau scandale sexuel au Canada

#225

Message par Vathar » 18 mai 2018, 12:06

Igor a écrit :
15 mai 2018, 15:43
Chose certaine, moi j'trouve ça plutôt suspect de se plaindre de ça. :roll:
Remarquez qu'il y a différentes façons de faire son coming out. :lol:
J'admets que sur internet, l'humour est parfois dur à saisir mais la tu tapes en plein dans un des sujets qu'on a abordés ici, le refus de considérer les hommes comme victime potentielles.

Répondre

Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit