L'affaire Théo : les banlieues et les esprits s'enflamment

Politique, histoire, société... et autres sujets sans lien avec le paranormal
jean7
Messages : 2120
Inscription : 05 mai 2015, 10:54

Re: L'affaire Théo : les banlieues et les esprits s'enflamment

#101

Message par jean7 » 22 mars 2017, 09:33

MaisBienSur a écrit :
LoutredeMer a écrit : Certes, mais ca n'excuse ni ne minimise en rien le geste.
Oui, que ce soit un coup de feu accidentel, ou un coup de matraque dans le fondement "accidentel" (?), ils doivent rester maître de leurs "armes". Ils sont formés pour ça.
Un conducteur est tenu responsable de toute non maitrise de son véhicule. Il ferait beau voir que les policiers puissent être blanchit dans une affaire pareille...
Le libre arbitre est à la causalité ce que le corps est à la physique

Avatar de l’utilisateur
MaisBienSur
Messages : 4360
Inscription : 13 sept. 2012, 10:43
Localisation : N/E France

Re: L'affaire Théo : les banlieues et les esprits s'enflamment

#102

Message par MaisBienSur » 22 mars 2017, 09:38

jean7 a écrit :Un conducteur est tenu responsable de toute non maitrise de son véhicule. Il ferait beau voir que les policiers puissent être blanchit dans une affaire pareille...
Le problème n'est pas d'être blanchi ou pas, mais de savoir comment qualifier l'acte.
Si il s'avère que le policier a volontairement introduit la matraque dans l'anus, c'est un viol. Si c'est un "accident", il sera surement condamné pour violence... Ce n'est pas la même peine.
Et la marmotte, elle met le chocolat dans le papier d'alu.

Avant, j'étais indécis, maintenant je n'en suis plus très sûr...

Les marmottes qui pissent au lit passent un sale hiver (Philippe Vuillemin)

jean7
Messages : 2120
Inscription : 05 mai 2015, 10:54

Re: L'affaire Théo : les banlieues et les esprits s'enflamment

#103

Message par jean7 » 22 mars 2017, 11:30

MaisBienSur a écrit :
jean7 a écrit :Un conducteur est tenu responsable de toute non maitrise de son véhicule. Il ferait beau voir que les policiers puissent être blanchit dans une affaire pareille...
Le problème n'est pas d'être blanchi ou pas, mais de savoir comment qualifier l'acte.
Si il s'avère que le policier a volontairement introduit la matraque dans l'anus, c'est un viol. Si c'est un "accident", il sera surement condamné pour violence... Ce n'est pas la même peine.
J'imagine que les juges ont d'autres sources que wikipedia, mais la définition"Violence que l’on fait à une personne sans consentement ou par la force, consistant en une pénétration sexuelle, vaginale, anale ou orale ou pénétration par la main ou un objet." ne prend pas en compte que l'acte soit volontaire ou non...

En l’occurrence, j'ai presque du mal à imaginer, s'il s'avère que l'acte ait été involontaire, que la sanction puisse être moindre.

Il serait presque plus pardonnable pour la police d'avoir eu un violeur dans ses rangs que d'être capable d'un tel accident... Dans le premier cas, on sacrifie le bouc émissaire, dans le second, il faut tout réformer...

"selon l'article 222-23 du Code pénal, « tout acte de pénétration sexuelle, de quelque nature qu'il soit, commis sur la personne d'autrui par violence, contrainte, menace ou surprise »2. "Pénétration par violence. C'est on ne peut plus clairement un cas de viol.
Le libre arbitre est à la causalité ce que le corps est à la physique

Avatar de l’utilisateur
LoutredeMer
Messages : 4100
Inscription : 30 juil. 2008, 17:34

Re: L'affaire Théo : les banlieues et les esprits s'enflamment

#104

Message par LoutredeMer » 24 mars 2017, 05:38

L'affaire similaire de Drancy en 2015 que j'ai citée précédemment (plaie ouverte profonde de 1,5 cm au niveau de l’anus provoquée par une matraque de policier), initialement qualifiée en "violences aggravées", a été jugée le 20 février dernier. Le tribunal correctionnel de Bobigny a demandé le renvoi du jugement aux assises pour viol.

Maître Cohen-Sabban a ajouté que, sans l’émotion suscitée par le cas de Théo, « il n’y aurait eu aucune chance » que le tribunal aille dans ce sens.

Avatar de l’utilisateur
MaisBienSur
Messages : 4360
Inscription : 13 sept. 2012, 10:43
Localisation : N/E France

Re: L'affaire Théo : les banlieues et les esprits s'enflamment

#105

Message par MaisBienSur » 24 mars 2017, 05:59

LoutredeMer a écrit : Maître Cohen-Sabban a ajouté que, sans l’émotion suscitée par le cas de Théo, « il n’y aurait eu aucune chance » que le tribunal aille dans ce sens.
Et j'ai bien peur qu'il ait raison... :a8:
Et la marmotte, elle met le chocolat dans le papier d'alu.

Avant, j'étais indécis, maintenant je n'en suis plus très sûr...

Les marmottes qui pissent au lit passent un sale hiver (Philippe Vuillemin)

Avatar de l’utilisateur
Nicolas78
Messages : 8654
Inscription : 04 janv. 2013, 10:32

Re: L'affaire Théo : les banlieues et les esprits s'enflamment

#106

Message par Nicolas78 » 30 mars 2017, 11:15

Voudriez vous dires mesdames/messieurs, que la justice n'est pas aussi parfaite, impartiale, plane, qu'on nous le rabâche depuis 2 mois (notamment à cause de l'affaire Fillon et Lepen mais aussi cette affaire) ? :P:

Avatar de l’utilisateur
eatsalad
Messages : 5099
Inscription : 25 mars 2009, 10:43

Re: L'affaire Théo : les banlieues et les esprits s'enflamment

#107

Message par eatsalad » 03 avr. 2017, 08:36

Nicolas78 a écrit :Voudriez vous dires mesdames/messieurs, que la justice n'est pas aussi parfaite, impartiale, plane, qu'on nous le rabâche depuis 2 mois (notamment à cause de l'affaire Fillon et Lepen mais aussi cette affaire) ? :P:
Toi aussi tu as remarqué que Fifi a reçu un coup de matraque bien placé ? La différence, c'est qu il ne la toujours pas enlevé !
"N’a de conviction que celui qui n’a rien approfondi."

Emil Michel Cioran

Avatar de l’utilisateur
Nicolas78
Messages : 8654
Inscription : 04 janv. 2013, 10:32

Re: L'affaire Théo : les banlieues et les esprits s'enflamment

#108

Message par Nicolas78 » 06 avr. 2017, 12:13

Même pas !
Lui il le mérite bien (puis je veut pas bosser 40h moi ! :lol: ) et il à demandé à la justice de s'en occuper vite...puis il la rejette au fond des chiottes, c'est un faux-cul puissance 1000. D'autant plus qu'il à lui même mis le Cannard Enchaîné sur la piste en parlant de sa femme bien avant tout ca...

Paradoxalement, c'est l'affaire LePen que je trouve "bien placée" alors qu'elle est en cour depuis 5 ans et se reforme sur d'autres accusations à ce moment la précis (emploi fictifs)...mais je peut pas empiffrer la monarchie familiale LePen. Donc bon :lol: Ceci-dit, ça reste louche à mes yeux. Et pas besoin de son appel constant au complotisme pour ça...(après 30 ans d'appel au complot, ya bien un moment ou ça peut passer... :mrgreen: ).

Avatar de l’utilisateur
LoutredeMer
Messages : 4100
Inscription : 30 juil. 2008, 17:34

Re: L'affaire Théo : les banlieues et les esprits s'enflamment

#109

Message par LoutredeMer » 30 janv. 2018, 06:13

Voici la vidéo commentée de l'arrestation de Théo, accessible depuis hier. Pour moi il est évident que le coup est porté intentionnellement à cet endroit. On y voit aussi qu'il s'agit d'un banal contrôle d'identité sans infraction commise.

Selon moi, il y aura non-lieu pour le policier, comme pour des dizaines d'affaires précédentes, notamment le récent non-lieu (9 janvier) pour la mort de Rémi Fraisse, manifestant pacifiste.

Avatar de l’utilisateur
eatsalad
Messages : 5099
Inscription : 25 mars 2009, 10:43

Re: L'affaire Théo : les banlieues et les esprits s'enflamment

#110

Message par eatsalad » 30 janv. 2018, 06:39

LoutredeMer a écrit :
30 janv. 2018, 06:13
Voici la vidéo commentée de l'arrestation de Théo, accessible depuis hier. Pour moi il est évident que le coup est porté intentionnellement à cet endroit. On y voit aussi qu'il s'agit d'un banal contrôle d'identité sans infraction commise.
Mouaaais, en tout cas c'est loin d'être le viol en reunion dont le jeune homme se plaignait l'année dernière..
Les gars sont deux fois plus nombreux que les flics, au lieu de se laisser faire gentiment on voit qu'ils resistent et qu'ils poussent les policiers, ensuite certains s'enfuient..
Qu'il lui enfonce la matraque sciement c'est ton interprétation, à la vitesse ou ca va, ca me parait bien discutable finalement.
Il aurait femre sa gueule et se serait laissé controlé calmement il jouerai au foot avec les gars du quartier en ce moment !

LoutredeMer a écrit :
30 janv. 2018, 06:13
Selon moi, il y aura non-lieu pour le policier, comme pour des dizaines d'affaires précédentes, notamment le récent non-lieu (9 janvier) pour la mort de Rémi Fraisse, manifestant pacifiste.
Perso, je regrette évidement la mort d'un jeune homme, mais j'ai un peu de mal quand on me décrit Rémi Fraisse comme un manifestant pacifiste !

Si c'était le cas que faisait t il à "manifester"* dans la nuit avec ceux qui sont la pour "casser du flic" ?

Manifestation des 25 et 26 octobre 2014 contre le barrage de Sivens

"Commencée dans le calme, la manifestation évolue dans la nuit du 25 au 26 en affrontements violents entre des activistes et les forces de l'ordre. Le 26 vers 1 h 50, un tir de grenade offensive tue Rémi Fraisse, un militant écologiste de 21 ans, l'engin explosif s'étant coincé entre son dos et son sac à dos"

Il aurait pu manifester tranquillement et rentre chez lui, mais il est resté dans la nuit avec ceux qui aiment se battre avec la police..

A noter que ce n'était pas la 1ere manifestation qui dégénérait :
Manifestation anti-Sivens : « Un tel degré de violence n’avait jamais été atteint à Toulouse

Ce lundi 23 février (2015), suite aux débordements que Toulouse a connus lors de la manifestation anti-Sivens du week-end, l’heure d’un premier bilan a sonné .« À notre connaissance, 23 commerces ont été victimes de dégradation, essentiellement des vitrines brisées ou des distributeurs de banques endommagés. De nombreux tags ont été recensés sur les bâtiments de la ville et plusieurs véhicules ont été dégradés au niveau du quai de Tounis », détaille Lucien Pourailly, le directeur départemental de la sécurité publique. Depuis ce triste après-midi, ce sont 15 personnes directement impliquése dans la manifestation qui ont été interpellés. « L’un pour port d’armes, douze pour des violences à l’égard des policiers et 2 casseurs pris en pleine action », recense Lucien Pourailly.Huit personnes, dont les deux casseurs, sont déférés en comparution immédiate, 6 personnes comparaîtront plus tard…

Je pense qu'on est en droit de s'interroger sur ce que faisait un prétendu manifestant pacifiste à 1h de matin, avec tout ceux qui sont restés pour se battre avec la police !

Et encore une fois c'est toujours regrettable de voir un homme mourir bêtement, m'enfin il a une part de responsabilité quand meme.
"N’a de conviction que celui qui n’a rien approfondi."

Emil Michel Cioran

Avatar de l’utilisateur
LoutredeMer
Messages : 4100
Inscription : 30 juil. 2008, 17:34

Re: L'affaire Théo : les banlieues et les esprits s'enflamment

#111

Message par LoutredeMer » 30 janv. 2018, 07:30

eatsalad a écrit :
30 janv. 2018, 06:39
Et encore une fois c'est toujours regrettable de voir un homme mourir bêtement, m'enfin il a une part de responsabilité quand meme.
Non, en France on ne doit pas mourir dans une manifestation! Sinon on rejoint les pays qui massacrent leurs manifestants! tu veux interdire le droit de manifester aussi? et supprimer le droit de grève tant qu'on y est? D'ailleurs, qui est en tort? :
Ouest-France a écrit : : Trois semaines après la mort du militant écologiste, le gouvernement avait annoncé l'interdiction des grenades offensives à l'origine de ce décès, après avoir suspendu leur utilisation.
.
Mouaaais, en tout cas c'est loin d'être le viol en reunion dont le jeune homme se plaignait l'année dernière..
Question de choix de termes juridiques fait par les juristes dont dépendra la sentence (et le choix de catégorie de tribunal).

Les gars sont deux fois plus nombreux que les flics, au lieu de se laisser faire gentiment on voit qu'ils resistent et qu'ils poussent les policiers, ensuite certains s'enfuient..
Il aurait femre sa gueule et se serait laissé controlé calmement il jouerai au foot avec les gars du quartier en ce moment !
Je pense que si tu te faisais controler tous les jours au faciès dès que tu rejoins 3 ou 4 camarades dans la rue pour discuter, tu en aurais ras-le-bol au bout de quelques mois ou années. C'est de l'usure, c'est humiliant, et c'est de l'injustice.

Qu'il lui enfonce la matraque sciement c'est ton interprétation, à la vitesse ou ca va, ca me parait bien discutable finalement.
Une matraque est faite pour toucher, frapper en surface, pas pour enfoncer de 10 cm dans les fesses. J'ai regardé plusieurs fois la vidéo, pour moi il n'y a aucun doute sur la mauvaise utilisation intentionnelle, conséquence de l'impossibilité à maitriser puis menotter Théo.

Avatar de l’utilisateur
eatsalad
Messages : 5099
Inscription : 25 mars 2009, 10:43

Re: L'affaire Théo : les banlieues et les esprits s'enflamment

#112

Message par eatsalad » 30 janv. 2018, 08:13

LoutredeMer a écrit :
30 janv. 2018, 07:30
Non, en France on ne doit pas mourir dans une manifestation! Sinon on rejoint les pays qui massacrent leurs manifestants! tu veux interdire le droit de manifester aussi? et supprimer le droit de grève tant qu'on y est? D'ailleurs, qui est en tort? :
Ouest-France a écrit : : Trois semaines après la mort du militant écologiste, le gouvernement avait annoncé l'interdiction des grenades offensives à l'origine de ce décès, après avoir suspendu leur utilisation.
Il y a les manifestations autorisées où un service d'ordre interne est organisé, on défile, on crie au chiotte le gouvernement et on rentre chez soi, et ça se passe bien et sans heurt la plupart du temps.
Et il y a les après manifestations, après que les honnêtes gens aient manifesté, restent ceux qui ont envie de casser et de se battre avec la police.

Je n'ai jamais parlé d'interdire les manifestations ni le droit de grève, c'est un bel homme de paille que tu fais là.
.
LoutredeMer a écrit :
30 janv. 2018, 07:30
Mouaaais, en tout cas c'est loin d'être le viol en réunion dont le jeune homme se plaignait l'année dernière..
Question de choix de termes juridiques fait par les juristes dont dépendra la sentence (et le choix de catégorie de tribunal).
Non, ils ne sont pas plusieurs à le violer, on voit bien que dans le feu de l'action les policiers essaient de maitriser Theo qui est agressif c'est flagrant sur la video.
Après que le policier donne un coup violent dans le rectum avec sa matraque telescopique, n'implique pas une action concerté.
Qu'il l'ait fait expres ca reste a discuter, c'est possible mais pas certain, en tout as vu à la vitesse ou ca va, il vise vachement bien si c'est fait expres.

LoutredeMer a écrit :
30 janv. 2018, 07:30
Les gars sont deux fois plus nombreux que les flics, au lieu de se laisser faire gentiment on voit qu'ils resistent et qu'ils poussent les policiers, ensuite certains s'enfuient..
Il aurait femre sa gueule et se serait laissé controlé calmement il jouerai au foot avec les gars du quartier en ce moment !
Je pense que si tu te faisais controler tous les jours au faciès dès que tu rejoins 3 ou 4 camarades dans la rue pour discuter, tu en aurais ras-le-bol au bout de quelques mois ou années. C'est de l'usure, c'est humiliant, et c'est de l'injustice.
Toujours le même son de violon de ceux qui ne vivent pas dans les quartiers...
Pourtant à part les gamins qui se prennent pour des caids, et qui font chier tout el voisinage, les gens aimeraient voir plus souvent les flics dans les quartiers..
Cette vieille rancune de la gauche envers les forces de l'ordre, est une rengaine qui ne séduit plus grand monde..
Et elle fait surtout la part belle aux petites frappes qui pourrissent l'ambiance dans les quartiers.
LoutredeMer a écrit :
30 janv. 2018, 07:30
Qu'il lui enfonce la matraque sciement c'est ton interprétation, à la vitesse ou ca va, ca me parait bien discutable finalement.
Une matraque est faite pour toucher, frapper, pas pour enfoncer de 10 cm dans les fesses. J'ai regardé plusieurs fois la vidéo, pour moi il n'y a aucun doute sur la mauvaise utilisation intentionnelle, conséquence de l'impossibilité à maitriser puis menotter Théo.
Elle a été mal utilisé c'est certain, je ne contredis pas ça, je dis juste que le coté intentionnel de lui enfoncer dans l'anus est discutable.

Et surtout il y a un gros gap entre l'idée que je m'étais fait de la scène en lisant la presse, et la vidéo !!

Ca n'a rien a voir avec un viol en réunion, et dédouaner les gars qui jouent aux mains avec les flics c'est un peu facile.
Faut pas s'étonner après que les flics ne viennent plus quand on les appelle.
"N’a de conviction que celui qui n’a rien approfondi."

Emil Michel Cioran

Avatar de l’utilisateur
eatsalad
Messages : 5099
Inscription : 25 mars 2009, 10:43

Re: L'affaire Théo : les banlieues et les esprits s'enflamment

#113

Message par eatsalad » 30 janv. 2018, 08:23

Affaire Théo : Patrice Quarteron s’excuse auprès des policiers et suscite de vives réactions

"Pour Patrice Quarteron, ces images sont la preuve que les policier n'ont pas fait exprès "de sodomiser le garçon". "Il y en a certains qui partent toujours du principe présomption de culpabilité", avant d'ajouter : "je tiens à m’excuser parce que je pensais que vous étiez les mauvais flics, comme il y en a partout.""
"N’a de conviction que celui qui n’a rien approfondi."

Emil Michel Cioran

Avatar de l’utilisateur
eatsalad
Messages : 5099
Inscription : 25 mars 2009, 10:43

Re: L'affaire Théo : les banlieues et les esprits s'enflamment

#114

Message par eatsalad » 30 janv. 2018, 08:28

« La visite de François Hollande au chevet de Théo a été une gifle pour les policiers »

"Le geste de François Hollande, qui est allé au chevet de Théo sans qu'aucune preuve n'ait été faite de la culpabilité des policiers, a été une véritable gifle pour les policiers."

C'est clair que notre flanby national a, encore une fois, été a coté de la plaque, ça mis dans la tête de beaucoup de gens, moi y compris, que les flics qui ont fait ça étaient des ordures.

Quand on voit la video on se rend compte que la fable ne tient pas.
"N’a de conviction que celui qui n’a rien approfondi."

Emil Michel Cioran

Avatar de l’utilisateur
Lambert85
Messages : 1655
Inscription : 23 nov. 2007, 02:48
Localisation : France

Re: L'affaire Théo : les banlieues et les esprits s'enflamment

#115

Message par Lambert85 » 30 janv. 2018, 09:04

LoutredeMer a écrit :
30 janv. 2018, 07:30
-Non, en France on ne doit pas mourir dans une manifestation! Sinon on rejoint les pays qui massacrent leurs manifestants!
-Question de choix de termes juridiques fait par les juristes dont dépendra la sentence (et le choix de catégorie de tribunal).
-Je pense que si tu te faisais controler tous les jours au faciès dès que tu rejoins 3 ou 4 camarades dans la rue pour discuter, tu en aurais ras-le-bol au bout de quelques mois ou années. C'est de l'usure, c'est humiliant, et c'est de l'injustice.
Qu'il lui enfonce la matraque sciement c'est ton interprétation, à la vitesse ou ca va, ca me parait bien discutable finalement.
Une matraque est faite pour toucher, frapper en surface, pas pour s'enfoncer de 10 cm dans les fesses. J'ai regardé plusieurs fois la vidéo, pour moi il n'y a aucun doute sur la mauvaise utilisation intentionnelle, conséquence de l'impossibilité à maitriser puis menotter Théo.
La loutre est bien pensante... :rengaine:
L'excuse habituelle des contrôles au faciès. Si ces "jeunes" cessaient leur petits trafics en bande et ne résistaient pas systématiquement à une interpellation, peut-être que la police les laisserait tranquille. Vous n'avez jamais été aggressée par ces braves petits ?
On ne voit pas du tout d'intention d'enfoncer la matraque. Le type se débat, son pantalon descend, l'un des policiers tente d'utiliser un gaz lacrymogène, l'autre veut sortir sa matraque téléscopique. Soit celle-ci s'est déployée en frappant l'anus du type, soit elle s'est enfoncée lors de la bousculade et de sa chute. C'est regrettable mais c'est accidentel.
ουκ έλαβον πόλιν αλλα γαρ ελπις εφη κακα

John Difool
Messages : 105
Inscription : 12 juin 2017, 12:06

Re: L'affaire Théo : les banlieues et les esprits s'enflamment

#116

Message par John Difool » 30 janv. 2018, 09:39

Bonjour,

Je ne poste pas souvent mais je trouve ce genre de propos étonnant à lire sur un forum de cette qualité :
Lambert85 a écrit :L'excuse habituelle des contrôles au faciès. Si ces "jeunes" cessaient leur petits trafics en bande et ne résistaient pas systématiquement à une interpellation, peut-être que la police les laisserait tranquille.
Ca m'a l'air ultra réducteur. Dans la même logique je pourrais arguer qu'il suffirait que les clodos qui picolent en bas de chez moi arrêtent de boire pour accéder un emploi et une situation sociale plus stable, un peu simpliste non ?

Pour des gamins qui grandissent (ou ont grandi) dans un milieu social type "banlieue ghetto à la française" et des flics qui se sont construit une image du délinquant type "arabe en survet'", ça ne paraît pas si simple de juste "arrêter les petits trafics" pour ne plus se faire emmerder par les flics. Le problème est évidemment multi-causal et hyper compliqué.

Cordialement

Avatar de l’utilisateur
eatsalad
Messages : 5099
Inscription : 25 mars 2009, 10:43

Re: L'affaire Théo : les banlieues et les esprits s'enflamment

#117

Message par eatsalad » 30 janv. 2018, 09:46

John Difool a écrit :
30 janv. 2018, 09:39
Pour des gamins qui grandissent (ou ont grandi) dans un milieu social type "banlieue ghetto à la française" et des flics qui se sont construit une image du délinquant type "arabe en survet'", ça ne paraît pas si simple de juste "arrêter les petits trafics" pour ne plus se faire emmerder par les flics. Le problème est évidemment multi-causal et hyper compliqué.
Les flics sont moins binaire que ca, quand on leur parle bien ils font de même.

Je connais des trafiquants dans mon quartier qui sont polis et respectent la police et ils n'ont jamais eu de problème de violence avec eux.

Il ne faut pas sous estimé le pouvoir de nuisances qu'ont certaines "bandes" dans les quartiers, ni l'impunité qu'ils ressentent comme personne n'ose porter plainte.

Si vous vous faites contrôler, bousculeriez vous les policiez comme c'est montré dans la video ?

La plupart des "gamins qui grandissent (ou ont grandi) dans un milieu social type "banlieue ghetto à la française"" ne jouent pas les voyous et pourtant ils ne sont pas plus riches que ces petites frappes (en fait ils le sont généralement bien moins riche, car le traffic ca rapporte).
"N’a de conviction que celui qui n’a rien approfondi."

Emil Michel Cioran

Avatar de l’utilisateur
LoutredeMer
Messages : 4100
Inscription : 30 juil. 2008, 17:34

Re: L'affaire Théo : les banlieues et les esprits s'enflamment

#118

Message par LoutredeMer » 30 janv. 2018, 09:47

eatsalad a écrit :
30 janv. 2018, 08:13
Et il y a les après manifestations, après que les honnêtes gens aient manifesté, restent ceux qui ont envie de casser et de se battre avec la police.
Tu n'as pas répondu à ma question :
loutre a écrit :D'ailleurs, qui est en tort? :
Ouest-France a écrit :
: Trois semaines après la mort du militant écologiste, le gouvernement avait annoncé l'interdiction des grenades offensives à l'origine de ce décès, après avoir suspendu leur utilisation.
.
Mouaaais, en tout cas c'est loin d'être le viol en réunion dont le jeune homme se plaignait l'année dernière[...]Après que le policier donne un coup violent dans le rectum avec sa matraque telescopique, n'implique pas une action concerté.
D'accord à priori seulement car on ne sait pas ce que les policiers se disent à ce moment là.

Qu'il l'ait fait expres ca reste a discuter, c'est possible mais pas certain, en tout as vu à la vitesse ou ca va, il vise vachement bien si c'est fait expres.
Pas besoin d'etre champion du tir aux pigeons pour viser sur une surface aussi limitée. J'ai édité ma phrase, je ne suis pas sure que tu l'aies lue :
Une matraque est faite pour toucher, frapper en surface, pas pour enfoncer de 10 cm
J'ajoute que le mouvement de bas en haut est visible alors qu'un coup de matraque est fait logiquement de haut en bas ou latéralement. De plus ils sont à ce moment relativement immobiles, donc pas de possibilité de gestion à ce point désordonnée de la matraque, ou de mouvement provoqué ou accentué par des gesticulations rapides des protagonistes. Théo est immobilisé par le mur devant et par les policiers derrière, il ne peut bouger que les bras à ce moment (ce qu'il fait en refusant de se faire menotter).

Elle a été mal utilisé c'est certain, je ne contredis pas ça, je dis juste que le coté intentionnel de lui enfoncer dans l'anus est discutable
.
Si on l'admet la non-intentionalité, cela veut dire que le policier est inapte. Or je suis prete à parier qu'il retrouvera ses fonctions une fois l'affaire jugée...(réflexion basée sur les nombreux précédents de non-lieu pour des policiers).

L'excuse habituelle des contrôles au faciès. Si ces "jeunes" cessaient leur petits trafics en bande et ne résistaient pas systématiquement à une interpellation, peut-être que la police les laisserait tranquille.
Non. Et il n'y a eu dans le cas de Théo aucune infraction, rien qu'un nième controle inutile de plus.
Toujours le même son de violon de ceux qui ne vivent pas dans les quartiers...
Cliché. Je vais vous raconter une anecdote (oui une de plus). Le centre-ville d'une petite ville bourgeoise et tranquille de 20 000 habitants, un été à environ minuit. Une bande d'ados (6 ou 7) en jeans, classique, de gentils fetards, dont moi qui sortent d'une pizzeria et marchent dans ce centre-ville pour rejoindre un autre lieu. Un flic gradé (en civil) qui s'approche et demande agressivement : "c'est vous qui avez pissé dans l'escalier extérieur de la poste? vos papiers!" "Non, ce n'est pas nous".

Ce flic, ca fait au moins 4 ou 5 fois qu'il nous controle depuis le début de l'été, il nous connait, nous le connaissons et lui faisons remarquer :" pourquoi continuez-vous a controler nos identités alors que vous nous connaissez déjà?" "Parce que si j'apprends qu'il y a eu un forfait ou une agression dans la ville, c'est vous que nous viendrons voir en priorité"... Et voila...

Une autre fois, nous étions 4 dans une voiture arretée au bord du trottoir à seulement attendre un ami. Nous en avons été délogés par des policers arme au poing pour un controle. 2 heures au poste (bon ok, là c'etait à Monaco, super état flic).

Je précise qu'à cette époque, il n'y avait pas encore d'attentats islamistes à répétition et pas d'état d'urgence...

Lambert85 a écrit : Vous n'avez jamais été aggressée par ces braves petits ?
Non, jamais. Par contre, par des "braves parents" de ces petits, oui, une fois.
l'autre veut sortir sa matraque téléscopique. Soit celle-ci s'est déployée en frappant l'anus du type, soit elle s'est enfoncée lors de la bousculade et de sa chute. C'est regrettable mais c'est accidentel.
Non, la chute de Théo est consécutive au coup de matraque, c'est net. Et il n'y a pas franchement bousculade à ce moment car Théo est complètement coincé entre le muret et les policiers, comme je l'ai déjà dit.

Pourtant à part les gamins qui se prennent pour des caids, et qui font chier tout el voisinage, les gens aimeraient voir plus souvent les flics dans les quartiers..
Ce sont surtout les gangs et les dealers qui "font chier tout le voisinage". Ne généralise pas.

Avatar de l’utilisateur
eatsalad
Messages : 5099
Inscription : 25 mars 2009, 10:43

Re: L'affaire Théo : les banlieues et les esprits s'enflamment

#119

Message par eatsalad » 30 janv. 2018, 10:12

LoutredeMer a écrit :
30 janv. 2018, 09:47
loutre a écrit :D'ailleurs, qui est en tort? :
Ouest-France a écrit :
: Trois semaines après la mort du militant écologiste, le gouvernement avait annoncé l'interdiction des grenades offensives à l'origine de ce décès, après avoir suspendu leur utilisation.
Pas vu que c'était une question !

Qui est en tort ? de mon point de vue, en premier lieu, ceux qui restent le soir pour se cogner avec les flics.
LoutredeMer a écrit :
30 janv. 2018, 09:47
Qu'il l'ait fait expres ca reste a discuter, c'est possible mais pas certain, en tout as vu à la vitesse ou ca va, il vise vachement bien si c'est fait expres.
Pas besoin d'etre champion du tir aux pigeons pour viser sur une surface aussi limitée. J'ai édité ma phrase, je ne suis pas sure que tu l'aies lue :
Une matraque est faite pour toucher, frapper en surface, pas pour enfoncer de 10 cm
J'ajoute que le mouvement de bas en haut est visible alors qu'un coup de matraque est fait logiquement de haut en bas ou latéralement. De plus ils sont à ce moment relativement immobiles, donc pas de possibilité de gestion à ce point désordonnée de la matraque, ou de mouvement provoqué ou accentué par des gesticulations rapides des protagonistes. Théo est immobilisé par le mur devant et par les policiers derrière, il ne peut bouger que les bras à ce moment (ce qu'il fait en refusant de se faire menotter).
Tu t'es déjà battu avec quelqu'un ?
tu as vu la vitesse ou l'action se passe et comment le gars se débat ?
C'est certain que le coup n'est pas conventionnel mais dans le vif de l'action, je ne suis pas sur que tu aurais fait mieux !
D'autant plus que tu as interet à faire vite, car la crainte que d'autres types ne rappliquent et que tu sois débordés, n'est pas à négliger.

Je persiste à penser que pour le fourrer aussi rapidement il faut sacrement bien viser, d'autant plus que son calecon était toujours sur lui.
LoutredeMer a écrit :
30 janv. 2018, 09:47
Elle a été mal utilisé c'est certain, je ne contredis pas ça, je dis juste que le coté intentionnel de lui enfoncer dans l'anus est discutable
.
Si on l'admet la non-intentionalité, cela veut dire que le policier est inapte. Or je suis prete à parier qu'il retrouvera ses fonctions une fois l'affaire
jugée...(réflexion basée sur les nombreux précédents de non-lieu pour des policiers).
Encore une fois le flic c'est un gars pas un robot.
Les boxeurs sur un ring, se tapent régulièrement dans les parties, ce qui est interdit, sont ils inaptes à la boxe ou est ce juste une maladresse ?

LoutredeMer a écrit :
30 janv. 2018, 09:47
Non. Et il n'y a eu dans le cas de Théo aucune infraction, rien qu'un nième controle inutile de plus.
Ca c'est ton interprétation tres partial, perso j'en vois une d'infraction : il resiste au controle et tente de frapper un policier.

LoutredeMer a écrit :
30 janv. 2018, 09:47
Cliché. Je vais te raconter une anecdote (oui une de plus). Le centre-ville d'une petite ville bourgeoise et tranquille de 20 000 habitants, un été à environ minuit. Une bande d'ados (6 ou 7) en jeans, classique, de gentils fetards, dont moi qui sortent d'une pizzeria et marchent dans ce centre-ville pour rejoindre un autre lieu. Un flic gradé (en civil) qui s'approche et demande agressivement : "c'est vous qui avez pissé dans l'escalier extérieur de la poste? vos papiers!" "Non, ce n'est pas nous".

Ce flic, ca fait au moins 4 ou 5 fois qu'il nous controle depuis le début de l'été, il nous connait, nous le connaissons et lui faisons remarquer :" pourquoi continuez-vous a controler nos identités alors que vous nous connaissez déjà?" "Parce que si j'apprends qu'il y a eu un forfait ou une agression dans la ville, c'est vous que nous viendrons voir en priorité"... Et voila...

Une autre fois, nous étions 4 dans une voiture arretée au bord du trottoir à seulement attendre un ami. Nous en avons été délogés par des policers arme au poing pour un controle. 2 heures au poste (bon ok, là c'etait à Monaco, super état flic).

Je précise qu'à cette époque, il n'y avait pas encore d'attentats islamistes à répétition et pas d'état d'urgence...
C'est bien mignon mais c'est quoi le rapport (je passe sur ton anecdote a monaco qui est à mille lieu de ce qui se passe dans les quartiers francais) avec la vie dans les quartiers et ce contrôle en particulier ?
Ce flic vous a frappé ? vous avez passé la nuit au poste ?

Perso j'ai déja fait une garde à vue de 17 heures et il ne m'est rien arrivé, j'ai même eu le droit à un sandwich a 2h du mat' comme je l'avais demandé poliment. Je me suis fait arrêter en sortant d'une cité apres avoir fait des 'courses'.
Pour aller faire ses 'courses' il faut passer un check-point de quelques gars (pas nombreux il était midi , le soir y a plus de monde). les flics n'y rentrent pas c'est dangereux et de toute facon les barres d'immeubles sont relies entre elles, quasiment impossible de les coincer. Alors ils attendent a la sortie de la cité , c'est la qu'on s'est fait ceuillir.
J'étais encellule avec 2 gamins de 16 ans qui étaient super content d'etre la, ils avaient l'impression d'etre des bonhommes.
LoutredeMer a écrit :
30 janv. 2018, 09:47
Non, la chute de Théo est consécutive au coup de matraque, c'est net. Et il n'y a pas franchement bousculade à ce moment car Théo est complètement coincé entre le muret et les policiers, comme je l'ai déjà dit.
Franchement, ton analyse me laisse pantois! On dirait qu'on ne parle pas de la meme video.
Ce sont surtout les gangs et les dealers qui "font chier tout le voisinage". Ne généralise pas.
C'est ca, les caids dont je parle.
Y a un truc pour pas avoir d'emmerde dans une cité : eviter de trainer en bas avec la racaille.
"N’a de conviction que celui qui n’a rien approfondi."

Emil Michel Cioran

Avatar de l’utilisateur
Nicolas78
Messages : 8654
Inscription : 04 janv. 2013, 10:32

Re: L'affaire Théo : les banlieues et les esprits s'enflamment

#120

Message par Nicolas78 » 30 janv. 2018, 10:45

Loutre a écrit :Non, en France on ne doit pas mourir dans une manifestation! Sinon on rejoint les pays qui massacrent leurs manifestants!
Ya des manifestants qui sont extrêmement violents et ou cherchent la merde !
Je ne dit pas qu'ils faille les tuer...mais les laisser agir au non de nos belles valeurs peace & love ? Surement pas...
Ces gars la prennent des risques et ils le savent. Entre la violence policière et la violence citoyenne, ya pas besoin de faire un choix, la violence est dans les deux camps.
Et encore, c'est rien par rapport à ce qui passe dans d'autres pays, effectivement...et heureusement, en France, on à une police asses soft en fait...et donc on à des manifestants qui ne dégénèrent pas trop brutalement dans des guerres contre les autorités.

C'est la non-violence institutionnel qui garantit à celle-ci de ne pas se rependre dans toute la société. C'est la retenue des autorités, entraînées, et payées pour ce boulot, qui garantit au feu d'une tension de ne pas trop s'embraser. A la vengeance post-événement de ne pas émerger.
La dessus, je pense qu'on ce rejoint à 2000%.

Mais ne rien faire est tout aussi dangereux et injuste. Car les institutions ne peuvent pas non-plus, dans une optique inverse, perdre leurs rôles de protection et de répression. Ne peuvent pas laisser les citoyens penser qu'une bande de types peuvent massacrer leurs business sans conséquences...
C'est pas possible non plus.

En France, on arrive encore à faire la part des choses je pense.
Mais parfois ça dégénère, oui.
Je pense que si tu te faisais controler tous les jours au faciès dès que tu rejoins 3 ou 4 camarades dans la rue pour discuter, tu en aurais ras-le-bol au bout de quelques mois ou années. C'est de l'usure, c'est humiliant, et c'est de l'injustice.
Il y à de ça, effectivement. C'est un vrai probleme.
Mais ya aussi de la recherche de tensions chez les jeunes. Les mecs ne sortent pas tous juste pour parler de PokemonGo et de la santé de leurs maman.
Ya aussi du deal, parfois du deal d'armes, et quand ta des flics qui passent, ça commence à jouer à celui qui aura le plus de couilles. Les postures changent. Ya une volonté d’adrénaline. De se montrer au groupe aussi. De faire ces preuves. De gagner le respect, et de s'acheter une image de dur. Ça va souvent jusqu’à sortir des couteaux ou barres de fers.

Les flics ne sont pas tous des gens subtiles et de bonne intentions, et pense bien que c'est pas le cas non-plus de tout les jeunes que tu voit "discuter" dans les quartiers. Bcp sont des gros connards, tout simplement, tout aussi raciste, machos, flairant le faible et le type seul et sans défense, et parfois ultra-violent.
Si tu habitait dans un de ces quartiers pourris, tu en aurait surement ras-le-bol de voir ta fille ou ton fils revenir dépouillé de tout ses biens toutes les semaines...tu finirait par avoir envie de chier sur ces "jeunes victimes du systeme"...et tu te rendrait pas compte que ton propre fils, pour faire face à ce sub-systeme, devient gentillement un des acteurs du problème. Un jour, il sort un couteau, parce qu’il en à mare. Une violence va survenir, ou une discussion se créer. Et le voleur devient le leader, il à un nouveau disciple. Ton fils devient complice, par la force des choses. Et peut-être que ton fils montera dans sont influence dans le groupe. Quel autre choix à t'il ? Rester une victime et suivre l’école pour s'assurer un avenir ? Ou tomber dans la violence pour se faire respecter ?
Bcp s'en sortent en naviguant entre les deux ou en trouvant d'autres moyens pour se faire respecter (l'aide sociale, la religion, l'art, les arts d'auto-défense, etc).
Tout est très complexe. Ya pas de méchants ou de gentils la...
C'est pas juste à cause du systeme qu'ils en sont la, surtout quand ils on passé leurs 20 bougies : ils savent ce qu'ils font, mais sont dans leurs bulles... la violence et le quartier, c'est comme une secte, drogue comprise...mais c'est pas comme si le systeme n'avait rien à faire non-plus...évidement que ça repose sur l’état et la politique.
Mieux encadrer les flics, mieux mater leurs aspirations "d"ordre et de pouvoirs" et mieux les entraîner au self-control...ça passe aussi par des projets politiques massif comme l'accès aux logements dispersés dans des quartiers de toutes classes sociales (et pas que dans des barres en bétons ou le seul avenir visible est de réparer des clims dans des lieux sans âmes et ou l'imaginaire n'a que du béton, des stars de foot et du shit pour s'envoler...), revoir notre politique d'immigration et d'intégration, retrouver un service militaire pourquoi pas...
Une matraque est faite pour toucher, frapper, pas pour enfoncer de 10 cm dans les fesses. J'ai regardé plusieurs fois la vidéo, pour moi il n'y a aucun doute sur la mauvaise utilisation intentionnelle, conséquence de l'impossibilité à maitriser puis menotter Théo.
Il est vrai que sur la vidéo, le flic semble bien lui mettre dans le cul intentionnellement tout de même !
Le fait en revanche que ca soit entrer dans l'anus semble en revanche un coup de chance. Mais l'intention, elle me parait la oui.

Avatar de l’utilisateur
eatsalad
Messages : 5099
Inscription : 25 mars 2009, 10:43

Re: L'affaire Théo : les banlieues et les esprits s'enflamment

#121

Message par eatsalad » 30 janv. 2018, 12:30

Nicolas78 a écrit :
30 janv. 2018, 10:45
Il est vrai que sur la vidéo, le flic semble bien lui mettre dans le cul intentionnellement tout de même !
Le fait en revanche que ca soit entrer dans l'anus semble en revanche un coup de chance. Mais l'intention, elle me parait la oui.
Le geste est surement pas conventionnel, tout le monde est d'accord.
L'autre se débat comme un forcené, il a voulu le calmer facon bud spencer c'est certain, quand tes dans une zone a risque t'as pas le temps de parlementer, mais penser qu'il a fait expres de lui fourrer dans l'anus a travers son calecon, je crois pas, si c'est le cas il est vachement cale en anatomie et precis dans le geste, il aurait du faire chirurgien.

Et les jeunes des quartiers traumatisé par la police, ca fait longtemps que j'en suis revenu, c'est toujours la faute des flics, c'est pratique je peux te montrer des clips de rap 'amateur' ou les mecs du quartier tire sur les flics...
Mais bon à écouter certains, eux ont le droit et faudrait que les flics ne répondent pas et soient parfaits.
En tout cas quand t poli avec eux ca se passe bien en general.
"N’a de conviction que celui qui n’a rien approfondi."

Emil Michel Cioran

Hugo
Messages : 84
Inscription : 30 déc. 2017, 01:22

Re: L'affaire Théo : les banlieues et les esprits s'enflamment

#122

Message par Hugo » 30 janv. 2018, 13:27

eatsalad a écrit :
30 janv. 2018, 06:39
LoutredeMer a écrit :
30 janv. 2018, 06:13
Voici la vidéo commentée de l'arrestation de Théo, accessible depuis hier. Pour moi il est évident que le coup est porté intentionnellement à cet endroit. On y voit aussi qu'il s'agit d'un banal contrôle d'identité sans infraction commise.
Mouaaais, en tout cas c'est loin d'être le viol en reunion dont le jeune homme se plaignait l'année dernière..
Les gars sont deux fois plus nombreux que les flics, au lieu de se laisser faire gentiment on voit qu'ils resistent et qu'ils poussent les policiers, ensuite certains s'enfuient..
Qu'il lui enfonce la matraque sciement c'est ton interprétation, à la vitesse ou ca va, ca me parait bien discutable finalement.
Il aurait femre sa gueule et se serait laissé controlé calmement il jouerai au foot avec les gars du quartier en ce moment !

LoutredeMer a écrit :
30 janv. 2018, 06:13
Selon moi, il y aura non-lieu pour le policier, comme pour des dizaines d'affaires précédentes, notamment le récent non-lieu (9 janvier) pour la mort de Rémi Fraisse, manifestant pacifiste.
Perso, je regrette évidement la mort d'un jeune homme, mais j'ai un peu de mal quand on me décrit Rémi Fraisse comme un manifestant pacifiste !

Si c'était le cas que faisait t il à "manifester"* dans la nuit avec ceux qui sont la pour "casser du flic" ?

Manifestation des 25 et 26 octobre 2014 contre le barrage de Sivens

"Commencée dans le calme, la manifestation évolue dans la nuit du 25 au 26 en affrontements violents entre des activistes et les forces de l'ordre. Le 26 vers 1 h 50, un tir de grenade offensive tue Rémi Fraisse, un militant écologiste de 21 ans, l'engin explosif s'étant coincé entre son dos et son sac à dos"

Il aurait pu manifester tranquillement et rentre chez lui, mais il est resté dans la nuit avec ceux qui aiment se battre avec la police..

A noter que ce n'était pas la 1ere manifestation qui dégénérait :
Manifestation anti-Sivens : « Un tel degré de violence n’avait jamais été atteint à Toulouse

Ce lundi 23 février (2015), suite aux débordements que Toulouse a connus lors de la manifestation anti-Sivens du week-end, l’heure d’un premier bilan a sonné .« À notre connaissance, 23 commerces ont été victimes de dégradation, essentiellement des vitrines brisées ou des distributeurs de banques endommagés. De nombreux tags ont été recensés sur les bâtiments de la ville et plusieurs véhicules ont été dégradés au niveau du quai de Tounis », détaille Lucien Pourailly, le directeur départemental de la sécurité publique. Depuis ce triste après-midi, ce sont 15 personnes directement impliquése dans la manifestation qui ont été interpellés. « L’un pour port d’armes, douze pour des violences à l’égard des policiers et 2 casseurs pris en pleine action », recense Lucien Pourailly.Huit personnes, dont les deux casseurs, sont déférés en comparution immédiate, 6 personnes comparaîtront plus tard…

Je pense qu'on est en droit de s'interroger sur ce que faisait un prétendu manifestant pacifiste à 1h de matin, avec tout ceux qui sont restés pour se battre avec la police !

Et encore une fois c'est toujours regrettable de voir un homme mourir bêtement, m'enfin il a une part de responsabilité quand meme.


1. Lorsque le coup est porté , la victime est déjà immobilisée par un collègue du policier.
Le bourreau a donc eu tout le temps et l'opportunité d'assener le coup pénétrant.
( c'est ce que je vois)
2. Eatsalad , il serait bon que tu te taises sur ce sujet, car à l'évidence tu ne connais absolument rien de la réalité des quartiers, du rapport police population, et tu n'as surement pas dut franchir les portes d'un commissariat en banlieue parisienne en tant que gardé à vue.
Je pourrais te raconter mes expériences avec la police, et tu trouverais celà tellement énorme que tu me taxerais de mythomane.
Ce que mon expérience me dit :
Le condé a du surement penser ( souvent , ils le disent tout haut ! )
Tu vas voir, p'tit enculé , tu veux jouer les chauds, j'vais t'calmer, prends ça dans l'cul !
CORDIALEMENT

Avatar de l’utilisateur
Lambert85
Messages : 1655
Inscription : 23 nov. 2007, 02:48
Localisation : France

Re: L'affaire Théo : les banlieues et les esprits s'enflamment

#123

Message par Lambert85 » 30 janv. 2018, 15:15

:twisted: Ca ne m'étonne pas que Hugo ait déjà eu des soucis avec la police.
ουκ έλαβον πόλιν αλλα γαρ ελπις εφη κακα

Avatar de l’utilisateur
PhD Smith
Messages : 3512
Inscription : 04 août 2011, 17:23
Localisation : Règlement: règlement

Re: L'affaire Théo : les banlieues et les esprits s'enflamment

#124

Message par PhD Smith » 30 janv. 2018, 19:57

Hugo a écrit :
30 janv. 2018, 13:27
car à l'évidence tu ne connais absolument rien de la réalité des quartiers, du rapport police population, et tu n'as surement pas dut franchir les portes d'un commissariat en banlieue parisienne en tant que gardé à vue.
Je pourrais te raconter mes expériences avec la police, et tu trouverais celà tellement énorme que tu me taxerais de mythomane.
Oui, oui, on te te croit, tu es une victime. Alors pour avoir été persécuté par la maréchaussée, tu as
  • brûlé des poubelles pour manifester ta colère parce qu'un de tes "frères" a participé à un trafic ?
  • brûlé la voiture du voisin qui se lève tôt pour aller travailler
  • participé à l'économie souterraine de ta cité
  • insulté le prof qui te manquait de respect au collège
  • insulté le contrôleur du train ou du bus parce que tu voyages sans billet et que tu niques le système et que le système t'a envoyé la police
  • brûlé la crèche/l'école primaire en représailles
  • caillassé le bus que prennent tous les gens qui doivent aller bosser parce que le chauffeur de bus est un représentant de la commune/cité, et qu'on s'étonne ensuite que les chauffeurs des transports en commun fassent grève et que ton quartier ne soit plus desservi par les mêmes transports en commun
  • attiré des pompiers/policiers pour des embuscades
  • insulté ton voisin qui voulait dormir parce que tu discutais avec des potes au pied de l'immeuble vers 3 h du matin
C'est donc avant ou après ton expérience avec les geôles ?
Je crois que tu devrais demander pardon à la société :mrgreen:
Dernière modification par PhD Smith le 30 janv. 2018, 20:17, modifié 3 fois.
Imagepraedicator veridicus, inquisitor intrepidus, doctor egregiusImage

Avatar de l’utilisateur
Nicolas78
Messages : 8654
Inscription : 04 janv. 2013, 10:32

Re: L'affaire Théo : les banlieues et les esprits s'enflamment

#125

Message par Nicolas78 » 30 janv. 2018, 20:14

eatsalad a écrit : Le geste est surement pas conventionnel, tout le monde est d'accord.
L'autre se débat comme un forcené, il a voulu le calmer facon bud spencer c'est certain, quand tes dans une zone a risque t'as pas le temps de parlementer, mais penser qu'il a fait expres de lui fourrer dans l'anus a travers son calecon, je crois pas, si c'est le cas il est vachement cale en anatomie et precis dans le geste, il aurait du faire chirurgien.

Et les jeunes des quartiers traumatisé par la police, ca fait longtemps que j'en suis revenu, c'est toujours la faute des flics, c'est pratique je peux te montrer des clips de rap 'amateur' ou les mecs du quartier tire sur les flics...
Mais bon à écouter certains, eux ont le droit et faudrait que les flics ne répondent pas et soient parfaits.
En tout cas quand t poli avec eux ca se passe bien en general.
Il vise clairement le cul, de la à vouloir lui rentrer la matraque dans l'anus, je ne sais pas. Je ne suis pas dans sa tète.
Il pourrait l'avoir visé intentionnellement, et avoir eu de la "chance", il peut aussi avoir tenter de viser la cuisse ou la fesse, et dans l'action ça à mal fini.
Après, je comprend bien que dans ces moments la, quand tout à échoué, tu doit bien faire quelques chose pour calmer le mec. Qui se débat comme un dingue, et ou il faut 2/3 mec pour le stopper.
Dans tout les cas, je serait Théo, je ferait moins le malin avec les médias...vue qu'il à clairement joué avec le feu et versé de l'essence dessus. Après, j'utiliserait mes droits aussi. De plus, on ne sais pas ce qui c'est passé physiquement et verbalement derrière le mur, pendant le contrôle...hors champs de la caméra.

Après je peut comprendre aussi certains interpellés, certains flics sont des vrais tètes à claques. Et ils jouent de leurs pouvoirs.
Mais c'est une minorité. Et dans l'affaire Théo, c'est clairement une histoire basique, qui à juste fait le buzz cette fois-ci à cause de l’aspect sexuel de la chose.

Répondre

Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit