La gauche régressive

Politique, histoire, société... et autres sujets sans lien avec le paranormal
Avatar de l’utilisateur
uno
Messages : 1335
Inscription : 09 nov. 2011, 08:29

Re: La gauche régressive

#1726

Message par uno » 20 mai 2019, 02:23

DictionnairErroné a écrit :
19 mai 2019, 18:12
Je tiens à préciser pour la postérité éternelle d'internet que vous êtes de mauvaise foi. Le vidéo que j'ai commenté, comme vous le savez très bien, est un garçon de 8 ans et y apparaît à un certain moment une Drag Queen adulte habillée de la tête au pied d'un style jilbab, mais quelle ironie!
Non tu n'as aucune excuse même la vidéo a elle seule suffit à montrer le caractère malsain et la sexualisation de l'enfant à coup de maquillage, car oui cela revient bien à l'habiller et à le maquiller en pute aux côté d'adulte exhibant des accoutrements fétichistes. Par ailleurs à présent tu bottes en touche car ne pouvant nier le caractère dégueulasse de la chose. Et d'ailleurs il suffit d'une rapide recherche sur Google pour trouver bien pire au sujet de ce pauvre enfant ainsi exploité. Donc ton accusation de mauvaise foi n'est qu'une projection de ta part et tu sais où tu peux te la mettre.

Avatar de l’utilisateur
DictionnairErroné
Messages : 739
Inscription : 15 mai 2019, 13:25
Localisation : Québecois

Re: La gauche régressive

#1727

Message par DictionnairErroné » 20 mai 2019, 10:32

uno a écrit :
20 mai 2019, 02:23
Non tu n'as aucune excuse même la vidéo a elle seule suffit à montrer le caractère malsain et la sexualisation de l'enfant à coup de maquillage, car oui cela revient bien à l'habiller et à le maquiller en pute aux côté d'adulte exhibant des accoutrements fétichistes. Par ailleurs à présent tu bottes en touche car ne pouvant nier le caractère dégueulasse de la chose. Et d'ailleurs il suffit d'une rapide recherche sur Google pour trouver bien pire au sujet de ce pauvre enfant ainsi exploité. Donc ton accusation de mauvaise foi n'est qu'une projection de ta part et tu sais où tu peux te la mettre.
Vous ne verrez pas d'effeuilleuses habillées de la sorte de même pour le maquillage. La drag queen est une caricature de la femme, tout comme l'humour british lorsque les hommes jouent des rôles de femmes. Et il n'y a rien de dégueulasse. Votre perception "de la chose" démontre "autre chose".
L'avenir appartient à ceux qui vieillissent.

Avatar de l’utilisateur
Curieux_
Messages : 502
Inscription : 18 févr. 2019, 17:27
Localisation : Protectorat Etasunien

Re: La gauche régressive

#1728

Message par Curieux_ » 20 mai 2019, 10:43

Lambert85 a écrit :
20 mai 2019, 02:13
Curieux_ a écrit :
19 mai 2019, 22:29
Déviant.
Oulà ! "Déviant" par rapport à quoi ?
Il me prête des propos que je n'ai jamais tenu ou pensé.
J'ai parlé d'un livre sur l'homosexualité animale, en disant que certains insectes ou animaux éliminaient leurs congénères homosexuels.
Il est allé se rappeler que j'avais un père d'origine algérienne, il en a tiré la conclusion que j'étais musulman, que je haïssais les homosexuels.
Un mec très sensé ! :roll:

Avatar de l’utilisateur
uno
Messages : 1335
Inscription : 09 nov. 2011, 08:29

Re: La gauche régressive

#1729

Message par uno » 20 mai 2019, 11:37

DictionnairErroné a écrit :
20 mai 2019, 10:32
Vous ne verrez pas d'effeuilleuses habillées de la sorte de même pour le maquillage. La drag queen est une caricature de la femme, tout comme l'humour british lorsque les hommes jouent des rôles de femmes. Et il n'y a rien de dégueulasse. Votre perception "de la chose" démontre "autre chose".
Tient à présent voilà que tu t'enfonces dans le déni, jusqu'à nier le caractère sexuelle et mâtiné de fétichiste entourant les drag queen et les prestations que l'on pousse cet enfant a effectuer. Ta position étant doublement intenable considérant que ce même enfant est également présent pour d'autres démonstrations bien plus explicites, avec des mecs à poils et dans le même milieu. Bref ta mauvaise foi puante ne change pas cette triste réalité, abus et sexualisation d'un enfant.

Igor
Messages : 2480
Inscription : 04 déc. 2010, 21:39

Re: La gauche régressive

#1730

Message par Igor » 21 mai 2019, 17:33

Curieux_ a écrit :
20 mai 2019, 10:43
Il me prête des propos que je n'ai jamais tenu ou pensé.
Vous devriez au moins admettre que ce n'était pas très délicat de votre part, surtout quand on sait qu'ils se font tuer dans certaines sociétés humaines aussi (pas juste chez les animaux).

Votre commentaire semblait vouloir dire que si c'est naturel parce que ça existe dans la nature, il n'y a pas que ça qui est naturel (les tuer aussi l'est). :bravo:

Avatar de l’utilisateur
Curieux_
Messages : 502
Inscription : 18 févr. 2019, 17:27
Localisation : Protectorat Etasunien

Re: La gauche régressive

#1731

Message par Curieux_ » 21 mai 2019, 17:46

Igor a écrit :
21 mai 2019, 17:33
Curieux_ a écrit :
20 mai 2019, 10:43
Il me prête des propos que je n'ai jamais tenu ou pensé.
Vous devriez au moins admettre que ce n'était pas très délicat de votre part, surtout quand on sait qu'ils se font tuer dans certaines sociétés humaines aussi (pas juste chez les animaux).

Votre commentaire semblait vouloir dire que si c'est naturel parce que ça existe dans la nature, il n'y a pas que ça qui est naturel (les tuer aussi l'est). :bravo:
Désolé, je ne suis pas responsable de vos interprétations.
Il va de soi qu'il n'y avait aucune arrière-pensée.
A moins d'avoir une construction psychique un peu trop sensitive et perverse.
Je te fais même une confidence, je n'ai absolument rien contre ceux qui vivent leur sexualité comme ils l'entendent ou l'aiment.
Les homos, aucun problème, j'ai juste un problème avec les lobbies Gay, Lgbt, les églises et toutes les chapelles de prosélytisme.
Allez sans rancune Igor, passons à autre chose.
Dernière modification par Curieux_ le 21 mai 2019, 17:50, modifié 2 fois.

Avatar de l’utilisateur
DictionnairErroné
Messages : 739
Inscription : 15 mai 2019, 13:25
Localisation : Québecois

Re: La gauche régressive

#1732

Message par DictionnairErroné » 21 mai 2019, 17:49

uno a écrit :
20 mai 2019, 11:37
Ta position étant doublement intenable considérant que ce même enfant est également présent pour d'autres démonstrations bien plus explicites, avec des mecs à poils et dans le même milieu. Bref ta mauvaise foi puante ne change pas cette triste réalité, abus et sexualisation d'un enfant.
Dans le vidéo en question, il n'est pas question de mecs à poils, désolé.

Une foi puante? Pouvez-vous vous imaginer la puanteur de la grande barbe de Dieu avec tous ces morceaux de biscuits, de crotte de fromage, qui y traîne depuis l'éternité?
L'avenir appartient à ceux qui vieillissent.

Igor
Messages : 2480
Inscription : 04 déc. 2010, 21:39

Re: La gauche régressive

#1733

Message par Igor » 21 mai 2019, 18:09

Curieux_ a écrit :
21 mai 2019, 17:46
Allez sans rancune Igor, passons à autre chose.
Je veux bien. Mais je ne pense pas que c'est moi qui ait un problème (j'pense pas être trop sensible et perverse), ce que vous avez écrit avait de quoi décoiffer et méritait d'être réprimé.

Avatar de l’utilisateur
Curieux_
Messages : 502
Inscription : 18 févr. 2019, 17:27
Localisation : Protectorat Etasunien

Re: La gauche régressive

#1734

Message par Curieux_ » 21 mai 2019, 18:11

Igor a écrit :
21 mai 2019, 18:09
Curieux_ a écrit :
21 mai 2019, 17:46
Allez sans rancune Igor, passons à autre chose.
Je veux bien. Mais je ne pense pas que c'est moi qui ait un problème (j'pense pas être trop sensible et perverse), ce que vous avez écrit avait de quoi décoiffer et méritait d'être réprimé.
J'ai dit sensitif ( c'est un type de personnalité ) 8=)
( avec des accès à la paranoïa, beaucoup de méfiance )
:mrgreen:

Igor
Messages : 2480
Inscription : 04 déc. 2010, 21:39

Re: La gauche régressive

#1735

Message par Igor » 21 mai 2019, 18:36

Curieux_ a écrit :
21 mai 2019, 18:11
J'ai dit sensitif ( c'est un type de personnalité ) 8=)
( avec des accès à la paranoïa, beaucoup de méfiance )
:mrgreen:
Il est vrai que des fois il vaut mieux vérifier les impressions qu'on a (par exemple sur ce que nous apportent nos sens suite à la lecture d'un commentaire). Il est toujours possible de mal interpréter ce que quelqu'un a voulu dire. Ceci dit, ce que vous écrivez ne m'a pas vraiment convaincu du contraire j'dois dire.

Je dirais même que vous essayez de me discréditer en essayant de me faire passer pour un déviant et un pervers moi aussi (comme ceux que vous méprisez) en plus de nier.

Faut pas les défendre (hein), c'est suspect. :roll:

Avatar de l’utilisateur
Curieux_
Messages : 502
Inscription : 18 févr. 2019, 17:27
Localisation : Protectorat Etasunien

Re: La gauche régressive

#1736

Message par Curieux_ » 21 mai 2019, 18:43

Igor a écrit :
21 mai 2019, 18:36
Curieux_ a écrit :
21 mai 2019, 18:11
J'ai dit sensitif ( c'est un type de personnalité ) 8=)
( avec des accès à la paranoïa, beaucoup de méfiance )
:mrgreen:
Il est vrai que des fois il vaut mieux vérifier les impressions qu'on a (par exemple sur ce que nous apportent nos sens suite à la lecture d'un commentaire). Il est toujours possible de mal interpréter ce que quelqu'un a voulu dire. Ceci dit, ce que vous écrivez ne m'a pas vraiment convaincu du contraire j'dois dire.

Je dirais même que vous essayez de me discréditer en essayant de me faire passer pour un déviant et un pervers moi aussi (comme ceux que vous méprisez) en plus de nier.

Faut pas les défendre (hein), c'est suspect. :roll:
Non sincèrement, c'était une boutade pour te faire marmonner : la paranoïa et le côté sensitif ! :a4:
Dernière modification par Curieux_ le 21 mai 2019, 19:02, modifié 1 fois.

Igor
Messages : 2480
Inscription : 04 déc. 2010, 21:39

Re: La gauche régressive

#1737

Message par Igor » 21 mai 2019, 18:59

Curieux_ a écrit :
21 mai 2019, 18:43
marmonner la paranoïa et le côté sensitif ! :a4:
Lire entre les lignes plutôt. ;)

Avatar de l’utilisateur
uno
Messages : 1335
Inscription : 09 nov. 2011, 08:29

Re: La gauche régressive

#1738

Message par uno » 22 mai 2019, 02:33

DictionnairErroné a écrit :
21 mai 2019, 17:49
Dans le vidéo en question, il n'est pas question de mecs à poils, désolé.
Mais il était déjà question de maquillé et habillé un gamin en pute aux côté d'adultes en tenu fétichistes. Déjà cela suffit à deviner qu'on trouvera bien plus glauque encore et c'est le cas. Mais bon tu vas jusqu'à nier la sexualisation du gamin ou le caractère fétichistes des Drag Queen qui entoure cet enfant. Donc oui je confirme ta mauvaise foi est puante et je pèse mes mots.

Avatar de l’utilisateur
LePsychoSophe
Messages : 921
Inscription : 19 sept. 2017, 11:34

Re: La gauche régressive

#1739

Message par LePsychoSophe » 29 juil. 2019, 07:57

jroche a écrit :
03 déc. 2017, 03:47
Hannah Arendt
Excellent documentaire sur la philosophe et sa pensée. Très actuel.
"ἕν οἶδα ὅτι οὐδὲν οἶδα" Σωκράτης

Avatar de l’utilisateur
Kraepelin
Quackwatch
Quackwatch
Messages : 6949
Inscription : 06 nov. 2003, 12:14

Re: La gauche régressive

#1740

Message par Kraepelin » 05 août 2019, 10:29

LePsychoSophe a écrit :
29 juil. 2019, 07:57
jroche a écrit :
03 déc. 2017, 03:47
Hannah Arendt
Excellent documentaire sur la philosophe et sa pensée. Très actuel.
Je ne connais pas Hannah Arendt. Le documentaire que tu proposes est un "pavé" de 130 minutes qui n'en fini plus de commencer. Après 10 minutes, je ne savais toujours pas qui j'avais affaire et je n'en avais pas appris assez pour me donner le goût de continuer. C'est probablement un «excellent documentaire» pour quelqu'un qui connais déjà sa pensée, la partage et qui aime entendre d'autre admirateurs se pâmer à son sujet.

Je vais aller sur Wikipédia j'en apprendrais peut-être plus plus vite.
« Dans les temps de tromperie universelle, dire la vérité devient un acte révolutionnaire. » George Orwell

Avatar de l’utilisateur
Christian
Messages : 4671
Inscription : 03 sept. 2003, 09:59
Localisation : Montréal

Re: La gauche régressive

#1741

Message par Christian » 05 août 2019, 15:27

Kraepelin a écrit :
05 août 2019, 10:29
Je vais aller sur Wikipédia j'en apprendrais peut-être plus plus vite.
Il y a deux essais à lire sur Hannah Arendt : Les Origines du totalitarisme et la Banalité du mal.
À mettre avec les expériences de Milgram sur l'obéissance à l'autorité.
« I suppose it is tempting, if the only tool you have is a hammer, to treat everything as if it were a nail. »
« J'imagine qu'il est tentant, si le seul outil que vous avez est un marteau, de traiter tout problème comme si c'était un clou »

Abraham Maslow

Avatar de l’utilisateur
PhD Smith
Messages : 3608
Inscription : 04 août 2011, 17:23
Localisation : Règlement: règlement

Re: La gauche régressive

#1742

Message par PhD Smith » 05 août 2019, 19:05

Il y a le film "Hannah Arendt". C'est une bonne introduction à sa pensée avec le procès Eichmann.
Imagepraedicator veridicus, inquisitor intrepidus, doctor egregiusImage

Avatar de l’utilisateur
DictionnairErroné
Messages : 739
Inscription : 15 mai 2019, 13:25
Localisation : Québecois

Re: La gauche régressive

#1743

Message par DictionnairErroné » 05 août 2019, 19:27

PhD Smith a écrit :
05 août 2019, 19:05
Il y a le film "Hannah Arendt". C'est une bonne introduction à sa pensée avec le procès Eichmann.
https://stream-blog.com/hannah-arendt/
L'avenir appartient à ceux qui vieillissent.

Avatar de l’utilisateur
LePsychoSophe
Messages : 921
Inscription : 19 sept. 2017, 11:34

Re: La gauche régressive

#1744

Message par LePsychoSophe » 06 août 2019, 08:06

Kraepelin a écrit :
05 août 2019, 10:29


Je ne connais pas Hannah Arendt. Le documentaire que tu proposes est un "pavé" de 130 minutes qui n'en fini plus de commencer. Après 10 minutes, je ne savais toujours pas qui j'avais affaire et je n'en avais pas appris assez pour me donner le goût de continuer. C'est probablement un «excellent documentaire» pour quelqu'un qui connais déjà sa pensée, la partage et qui aime entendre d'autre admirateurs se pâmer à son sujet.

Je vais aller sur Wikipédia j'en apprendrais peut-être plus plus vite.
Je ne connaissais pas il y a 2 ans. Dans le comité d'éthique auquel j'appartiens à l’hôpital, j'ai proposé une version une vision déterminée (et déterministe) de l'être humain. Retirer le libre-arbitre (de l'être humain) a été inconcevable pour "mes opposants/contradicteurs" férus de philosophie et m'ont expliqué selon eux les dangers d'une telle vision... en citant Hannah Arendt (et au passage gagner un point Godwin dans le débat...) ;-).
ça n'a pas changé mon avis concernant le LA de l'être humain.
Mais j'ai découvert ce que tout psychologue devrait découvrir (même si en psychologie, on référencera plutôt toute la théorie de la soumission à l’autorité pour donner un aspect scientifique) : la pensée philosophe d'Arendt.
En gros, elle avait compris avant les psychologues sociaux que certains avaient moins de libre-arbitre (?!) que d'autres et que ce conformisme d'autorité pouvait définir l'horreur absolue.

Mais être une femme seule et juive et portait cette théorie en lumière pendant le procès d'Eichman à Jérusalem... fallait une paire de cou..... hors du commun. Pour en arriver à ce cher modèle de désobéissance.

Car désobéir est une vertu. Désobéir c'est refuser la vision que l'on donne propose, donne ou impose dans tous les domaines. Remettre en question l'autorité, c'est penser par soi-même, c'est penser par soi. C'est être soi et être libre. Être libéré, c'est être heureux.

Et non, je ne relancerai pas le débat sur le libre-arbitre. Je n'en ai pas les moyens.

J'avais déjà lu la fiche Wikipéd'.
Je partage totalement sa pensée, c'est rare que je sois autant en phase avec quelqu'un... donc je suis content quand ça arrive!
"ἕν οἶδα ὅτι οὐδὲν οἶδα" Σωκράτης

Damien26
Messages : 1029
Inscription : 17 déc. 2007, 08:00

Re: La gauche régressive

#1745

Message par Damien26 » 06 août 2019, 08:44

LePsychoSophe a écrit :
06 août 2019, 08:06
Car désobéir est une vertu. Désobéir c'est refuser la vision que l'on donne propose, donne ou impose dans tous les domaines. Remettre en question l'autorité, c'est penser par soi-même, c'est penser par soi. C'est être soi et être libre. Être libéré, c'est être heureux.
Quel lyrisme!
Manque cruellement de nuances cela dit...
Allez donc expliquer à des parents que leur enfant mort (d'être allé nager trop loin, d'avoir touché le serpent, d'avoir mis les doigts dans la prise, d'avoir mangé ces champignons, d'avoir traversé la route sans regarder, ...) était particulièrement vertueux, libre et heureux. Ca va vachement les réconforter.
Ce n'est pas "désobéir" qui est vertueux par essence c'est "savoir/déduire quand désobéir" qui l'est.

Avatar de l’utilisateur
richard
Messages : 6546
Inscription : 30 juil. 2008, 08:20
Localisation : Neptune

Re: La gauche régressive

#1746

Message par richard » 06 août 2019, 09:03

Il est clair que si tu prends des exemples stupides tu auras raison. Mais je pense là à mon père qui a refusé de faire le salut hitlerien à l’école (il vivait en Lorraine qui a été annexée par l’Allemagne en 1940). Il vaut mieux parfois désobéir.

Avatar de l’utilisateur
Nicolas78
Messages : 10119
Inscription : 04 janv. 2013, 10:32

Re: La gauche régressive

#1747

Message par Nicolas78 » 06 août 2019, 09:53

Damien26 a écrit :
06 août 2019, 08:44
LePsychoSophe a écrit :
06 août 2019, 08:06
Car désobéir est une vertu. Désobéir c'est refuser la vision que l'on donne propose, donne ou impose dans tous les domaines. Remettre en question l'autorité, c'est penser par soi-même, c'est penser par soi. C'est être soi et être libre. Être libéré, c'est être heureux.
Quel lyrisme!
Manque cruellement de nuances cela dit...
Allez donc expliquer à des parents que leur enfant mort (d'être allé nager trop loin, d'avoir touché le serpent, d'avoir mis les doigts dans la prise, d'avoir mangé ces champignons, d'avoir traversé la route sans regarder, ...) était particulièrement vertueux, libre et heureux. Ca va vachement les réconforter.
Ce n'est pas "désobéir" qui est vertueux par essence c'est "savoir/déduire quand désobéir" qui l'est.
Oui, désobéir peut être vertueux selon la situation.
Mais bon c’était evident de la part de LePsy.

Avatar de l’utilisateur
LePsychoSophe
Messages : 921
Inscription : 19 sept. 2017, 11:34

Re: La gauche régressive

#1748

Message par LePsychoSophe » 06 août 2019, 10:41

Damien26 a écrit :
06 août 2019, 08:44
Quel lyrisme!
Manque cruellement de nuances cela dit...
Allez donc expliquer à des parents que leur enfant mort (d'être allé nager trop loin, d'avoir touché le serpent, d'avoir mis les doigts dans la prise, d'avoir mangé ces champignons, d'avoir traversé la route sans regarder, ...) était particulièrement vertueux, libre et heureux. Ca va vachement les réconforter.
Ce n'est pas "désobéir" qui est vertueux par essence c'est "savoir/déduire quand désobéir" qui l'est.
J'aurais tant aimé avoir une belle plume... mais je garde des séquelles d'un sérieux problème d'expression écrite.

Un libérale libertaire libertin vous dira que mourir est une liberté. Donc une individualité totale. Je ne cherchais pas à réconforter les parents d'un quelconque enfant trop libre... Etrange votre exemple.

Cela dit pour parler de liberté et de bonheur individuel, il faut comprendre que l'enfant dans votre exemple peut être heureux d'autant de liberté même à en mourir. Nous avons une logique archaïque de continuité de notre espèce et de volonté de faire vivre nos enfants dans ce but.

Mais est-ce le but de l'enfant? S'il veut prendre le risque de mourir, nous allons dire qu'il est inconscient mais inconscient de quoi? Du fait qu'il faut vivre. Est-ce une obligation? Est-ce un épanouissement?

Je travaille beaucoup la question de la mort, du risque de celle-ci et du choix de celle-ci en comité d'éthique... et je suis un libéral sur cette question existentielle. Je mets en garde mes enfants contre le danger mais demandons nous si c'est pour des raisons morales, légales, affectives, psychologiques... car il n'y a pas d'évidence en réalité.

Le danger peut exister avec une simple sortie à vélo... alors accepter le risque de la mort a minima et raisonnablement est une vertu de libération mentale.

Je vous rejoins sur le fait que la sagesse est de distinguer quand obéir et quand ne pas obéir.

Est-ce que l'on s'obéit à soi-même raisonnablement déjà pour commencer? Entre notre envie et notre guide moral... qui est autorité, qui ne l'est pas et qui écoute t-on?

Parfois, je m'oppose pour la jouissance de s'opposer, sans réflexion. Bête et méchant parfois ça fait du bien.

Je ne sais plus quel philosophe disait qu'on ne réfléchit qu'à base de prémisse (d'axiome) qui s'oppose. La réflexion étant des série d'opposition permanente, cela force l'intelligence.
"ἕν οἶδα ὅτι οὐδὲν οἶδα" Σωκράτης

Avatar de l’utilisateur
Kraepelin
Quackwatch
Quackwatch
Messages : 6949
Inscription : 06 nov. 2003, 12:14

Re: La gauche régressive

#1749

Message par Kraepelin » 06 août 2019, 11:06

LePsychoSophe a écrit :
06 août 2019, 08:06

Car désobéir est une vertu. Désobéir c'est refuser la vision que l'on donne propose, donne ou impose dans tous les domaines. Remettre en question l'autorité, c'est penser par soi-même, c'est penser par soi. C'est être soi et être libre. Être libéré, c'est être heureux.
Remettre en question l'autorité et penser par soi-même est certainement le chemin de la liberté intellectuelle. Je ne suis cependant pas sûr que ce soit le chemin du bonheur. Nager à contre courant peut avoir quelque chose d'exaltant (voir Cyrano), mais ça conduit souvent à l'isolement et ça c'est moi drôle.

«Eh bien ! oui, c’est mon vice.
Déplaire est mon plaisir. J’aime qu’on me haïsse.
Mon cher, si tu savais comme l’on marche mieux
Sous la pistolétade excitante des yeux !
Comme, sur les pourpoints, font d’amusantes taches
Le fiel des envieux et la bave des lâches !
— Vous, la molle amitié dont vous vous entourez,
Ressemble à ces grands cols d’Italie, ajourés
Et flottants, dans lesquels votre cou s’effémine :
On y est plus à l’aise… et de moins haute mine,
Car le front n’ayant pas de maintien ni de loi,
S’abandonne à pencher dans tous les sens. Mais moi,
La Haine, chaque jour, me tuyaute et m’apprête
La fraise dont l’empois force à lever la tête ;


Chaque ennemi de plus est un nouveau godron
Qui m’ajoute une gêne, et m’ajoute un rayon
Car, pareille en tous points à la fraise espagnole,
La Haine est un carcan, mais c’est une auréole


Cyrano, acte II
« Dans les temps de tromperie universelle, dire la vérité devient un acte révolutionnaire. » George Orwell

Avatar de l’utilisateur
LePsychoSophe
Messages : 921
Inscription : 19 sept. 2017, 11:34

Re: La gauche régressive

#1750

Message par LePsychoSophe » 07 août 2019, 03:24

Kraepelin a écrit :
06 août 2019, 11:06
LePsychoSophe a écrit :
06 août 2019, 08:06

Car désobéir est une vertu. Désobéir c'est refuser la vision que l'on donne propose, donne ou impose dans tous les domaines. Remettre en question l'autorité, c'est penser par soi-même, c'est penser par soi. C'est être soi et être libre. Être libéré, c'est être heureux.
Remettre en question l'autorité et penser par soi-même est certainement le chemin de la liberté intellectuelle. Je ne suis cependant pas sûr que ce soit le chemin du bonheur. Nager à contre courant peut avoir quelque chose d'exaltant (voir Cyrano), mais ça conduit souvent à l'isolement et ça c'est moi drôle.
Dans la pyramide de Maslow, l'accession au bien-être humain est défini par la satisfaction de différents besoins.
Si l'on part du principe que les 3 derniers étages sont les + psychologiques : besoins d'appartenance, besoins d'estime et besoins d'accomplissement; on se rend compte que cela correspond aux différents niveaux du Soi. A savoir : l'affirmation de soi (comment je rentre en relation avec autrui et comment je me réalise dans la vie), l'estime de soi et la confiance en soi.

Ce Soi ne peut exister (au sens de s'extérioriser dans la vie de façon pragmatique et concrète) que si nous arrivons nous libérer des "névroses" familiales et sociétales, donc pour cela, on est obliger d'affronter/s'opposer à de nombreuses formes d'autorité.
L'adolescence (enfin surtout ce que nous nous en représentons) est la période d'opposition à (presque) tous et il est clair que toutes les personnes en souffrance psy (au moins ceux que je vois en patientèle et ceux que je connais personnellement) n'ont pas vécu correctement cette période.

Mais souvent, déjà, dans l'enfance, la non validation des émotions et de la "personnalité" de l'enfant est présente/opérée par les parents.
Voilà entre pourquoi je suis content de la nouvelle loi sur l'interdiction de la fessée (qui comporte d'autres décrets relatifs au respect des émotions de l'enfant...).

Après, je me suis emballé en parlant de bonheur, je n'aime pas vraiment ce terme. Je préfère parler d'équilibre mental. C'est moins vendeur mais plus réaliste selon moi et moins pervers.

Pour l'isolement, oui, à en abuser (de l'opposition), c'est le risque. Je suis plutôt du genre isolé ;-) et c'est pour cela que j'ai grand plaisir à venir ici. Car pour jouer l'opposition ici, il va falloir être pointu et référencé en preuves. Cette exigence et cette soif de débat me va bien. J'aime l'affrontement et comme j'ai un corps fait de matière molle, je ne peux pas le faire dans des sports physique alors je sublime tout ça par la joute verbale (j'ai essayé 3 ans de boxe thaïlandaise et c'était une catastrophe....).

L'isolement total (à part pour les besoins physiologiques, je ne suis pas partant pour le respirianisme...) au niveau relationnel humain est je pense une voie de paix intérieure totale. En théorie selon moi car atteindre un détachement affectif à ce point doit être une longue épreuve.
Je pense cela car selon mes croyances prospectives l'être humain se destine à vivre de + en + seul au quotidien, société individualiste oblige...
Ce n'est pas un drame pour moi que chacun puisse vivre seul, au contraire.
Perso, ce n'est pas mon chemin car mes schémas de manque affectif font que je suis quand même dépendant de la famille que j'ai fondé (avec ma femme qui pourrait en dire autant). J'ai besoin de doses "d'amour" régulièrement et ma voie d'épanouissement imaginaire définie au-dessus reste un fantasme mais pour ceux qui le peuvent...

Les efforts nécessaires à maintenir des relations affectives épanouissantes (surtout couple, enfants et parents) sont tels que je me dis que si l'on peut s'en passer, on doit vivre plus en paix. Je pense que pour cela : il faut s'aimer soi-même totalement, le narcissisme pur et total.
Je délire peut-être mais ce sont mes croyances sur le mental humain. Et j'ai largement de quoi argumenter pour parler ainsi.

Bien évidemment, cette absolutisme, je ne développe pas auprès de mes patients en psychiatrie, ils partent de trop loin. Mais cela pourrait s'adresser à des personnes davantage en recherche d'épanouissement ou de développement personnel (qui ne présente donc pas ou plus de symptômes inscrits dans le DSM).
"ἕν οἶδα ὅτι οὐδὲν οἶδα" Σωκράτης

Répondre

Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit