La gauche régressive

Politique, histoire, société... et autres sujets sans lien avec le paranormal
Avatar de l’utilisateur
LoutredeMer
Messages : 6296
Inscription : 30 juil. 2008, 17:34

Re: La gauche régressive

#726

Message par LoutredeMer » 27 nov. 2017, 07:05

uno a écrit : 27 nov. 2017, 05:59
nikola a écrit : 27 nov. 2017, 05:41Comme pour les SJW, on utilise le vocabulaire n'importe comment.
Tu ne fais que ça chipoter sur le vocabulaire pour ne pas attaquer le vif du sujet, à savoir des mouvances identitaires, violentes, obscurantistes et même largement racistes et inspirant à la censure. Des mouvements qui prétendent lutter pour la justice sociale et contre le fascisme d'où leur dénomination.
Et tu m'as traitée de SJW dans le fil sur l'islam?? Alors je confirme, tu utilises le vocabulaire n'importe comment.

Avatar de l’utilisateur
unptitgab
Messages : 5017
Inscription : 14 janv. 2014, 06:59

Re: La gauche régressive

#727

Message par unptitgab » 27 nov. 2017, 07:05

Toujours est il que ce sont les nostalgiques de Mussolini qui font 9% à Rome, alors se faire peur pour quelques absolutistes qui ne représentent qu'eux même et qui n'ont aucun pouvoir est un tantinet superfétatoire.
De plus j'ai un peu de mal à accepter que l'on me qualifie de fasciste parce que j'aurais dans mes années à la fac pu avoir des comportements violent contre des membres du GUD qui se ventaient de ratonnades, la connerie carabinée ne mérite pas de s'exprimer.
"Quand elle devient « pure » de toute expérience sensorielle, la raison déraisonne. Elle prétend prouver l’existence de Dieu et l’immortalité de l’âme. Cette folie s’appelle métaphysique. Le métaphysicien est un savant fou. Il veut tout prouver, il ne montre que son insanité." Jean-Baptiste Botul

Avatar de l’utilisateur
Cogite Stibon
Messages : 3273
Inscription : 16 févr. 2012, 07:19

Re: La gauche régressive

#728

Message par Cogite Stibon » 27 nov. 2017, 08:24

uno a écrit : 27 nov. 2017, 05:59 Quoi comme Anita Sakesian et son «Everything is sexist. Everything is racist. Everything is homophobic»
Vous l'avez regardé jusqu'au bout, cette video ?
Pour les échantillons statistiques, comme dans d'autres domaines, il n'y a pas que la taille qui compte.
Raisonner a l'instinct sur des problemes de probabilites, c'est le desastre assuré. (Spin Up)
Une graphe sans échelle, c'est bon pour la poubelle

Avatar de l’utilisateur
Nicolas78
Messages : 11353
Inscription : 04 janv. 2013, 09:32

Re: La gauche régressive

#729

Message par Nicolas78 » 27 nov. 2017, 08:41

unptitgab a écrit : 27 nov. 2017, 07:05 Toujours est il que ce sont les nostalgiques de Mussolini qui font 9% à Rome, alors se faire peur pour quelques absolutistes qui ne représentent qu'eux même et qui n'ont aucun pouvoir est un tantinet superfétatoire.
De plus j'ai un peu de mal à accepter que l'on me qualifie de fasciste parce que j'aurais dans mes années à la fac pu avoir des comportements violent contre des membres du GUD qui se ventaient de ratonnades, la connerie carabinée ne mérite pas de s'exprimer.
Je plussois totalement cela !
Après, je ne pense pas que tu est été du genre à organiser des événements anti-raciste interdits aux blancs... (c'est pour ça que je dit que la violence entre groupes rivaux idéologiques me choque moins que l'illogisme et la connerie idéologique intellectualisée rependues jusque dans les écoles et qui s'offusque de la moindre blague raciste comme le ferait un bigot évangéliste devant Youporn...ce que la TeB dénonce, ce sont eux avant tout).

Avatar de l’utilisateur
unptitgab
Messages : 5017
Inscription : 14 janv. 2014, 06:59

Re: La gauche régressive

#730

Message par unptitgab » 27 nov. 2017, 12:40

Nicolas78 a écrit : 27 nov. 2017, 08:41 [Après, je ne pense pas que tu est été du genre à organiser des événements anti-raciste interdits aux blancs...
Ne t'inquiète pas j'ai un semblable mépris pour tous les discrimineurs par phénotypes ou sexes.
"Quand elle devient « pure » de toute expérience sensorielle, la raison déraisonne. Elle prétend prouver l’existence de Dieu et l’immortalité de l’âme. Cette folie s’appelle métaphysique. Le métaphysicien est un savant fou. Il veut tout prouver, il ne montre que son insanité." Jean-Baptiste Botul

Avatar de l’utilisateur
uno
Messages : 1421
Inscription : 09 nov. 2011, 07:29

Re: La gauche régressive

#731

Message par uno » 27 nov. 2017, 17:12

Nicolas78 a écrit : 27 nov. 2017, 06:16Ce titre me fait penser au sujet récemment proposé par Science Étonnante, "Tous racistes ? Les biais implicites".
J'ai déjà vue hormis que les conclusiosn et interprétations sont sujettes à discussion, rien qui ne soit en rapport direct avec la présente problématique. Car les biais sont omniprésent mais ils ne sont pas une justification à une quelconque radicalité politique, ni ne peuvent l'expliquer. D'ailleurs avoir des biais implicites n'est pas en soit du racisme, et les préjugés non-plus d'ailleurs d'ailleurs ne me parle pas des préjugés qu'ont les Romands vis-à-vis des Suisses Allemands et de ceux qu'ont les Suisses Allemands vis-à-vis des Suisses Romands. Je suis même sûr qu'on a même des biais implicites qui s'enclenchent dès que l'on entends l'accent de nos chers compatriotes de langue différente.
Nicolas78 a écrit : 27 nov. 2017, 06:16Il est vrai que voir un anti-raciste organiser des meeting non-mixtes ne peut être que le résultat d'une dérive idéologique d'on l'idée est à la base progressiste mais qui, dans l'action, ne l'est plus, bref, politique...ceci-dit, les bases qui permettent tout ce joyeux amas de bordel sont peutetre un peut plus compliquées.
Il n'y a plus rien de progressiste dans ces mouvements, à partir du moment que l'on soutient la censure, que l'on communautarise à outrance, exprime une haine raciale débridé, nous sommes bien en présence de mouvements radicaux et autoritaires quand ils n'ont pas directement des inspirations totalitaires.
Nicolas78 a écrit : 27 nov. 2017, 06:16Cette supériorité étant totalement annihilée par les discriminants positif et les censeurs. Et ce que Uno appel les fascistes anti-fascistes.Faisant d'une morale noble l’égale de la connerie qu'elle combat.(Même si la violence est inhérente à presque chaque être humain selon les circonstances, et que de nobles causes/droits furent souvent défendues par la violence, la censures et la propagande, mais c'est un autre sujet...ceci-dit, ça en dit long sur la complexité du probleme...rappelons tout de même que les régimes fascistes guerrier et sanguinaire du siècle dernier furent détrônés eux-même par la violence, la propagande et l’identité idéologique...).
TU parles de la victoirede l'Union Soviétique elle-même totalitaire sur l'Allemagne nazie? La problématique est ici différente car nous avions ici une guerre à mort avec une population russes qui se battait moins pour l'idéologie communiste que pour sa propre survit face une Allemagne nazie qui ne cachait pas vraiment son désir d'annihiler à terme les populations slaves jugées inférieures et qui se fait avait déclarer une guerre totale à ces mêmes populations, la guerre idéologique facilitant encore davantage cette guerre à mort. Mais la barbarie nazie n'effaçait bien sûr en rien la barbarie communiste. Maintenant tu parles peut-être de la propagande de guerre des alliés occidentaux, mais là encore il faut remettre au contexte de conflit mondial armée contre un ennemi réel. Nous ne sommes pas dans ce cas de figure, nous parlons-là de groupes identitaires qui sont en guerre contre les valeurs fondamentales de notre société, des valeurs tels que la liberté d'expression. À ce titre il suffit d'écouter les quelques extraits que voici, issu d'un intéressant débat, noter comme la femme qui se dit de gauche avoue ne pas croire à la liberté d'expression. De fait elle n'y croit pas et n'en veut pas, son idéologie n'envisage qu'en terme de lutte contre l'ennemi qu'elle veut museler pour avoir un monopole sur ce qu'on a le droit de dire ou de ne pas dire. On peut toujours trouver de la complexité à cette problématique mais il faut quand même être claire sur les évidences, à savoir l'existence et l'influence réelle et néfastes de groupes idéologiques mettant en danger la liberté d'expression et si vous en doutez encore je vous laisse lire cet autre exemples affligeant reporté par le biologiste Jerry Coyne. À présent même les chercheurs et les revues qui les publient ont peur de publier certaines recherches.

Avatar de l’utilisateur
uno
Messages : 1421
Inscription : 09 nov. 2011, 07:29

Re: La gauche régressive

#732

Message par uno » 27 nov. 2017, 17:14

LoutredeMer a écrit : 27 nov. 2017, 07:05Et tu m'as traitée de SJW dans le fil sur l'islam?? Alors je confirme, tu utilises le vocabulaire n'importe comment.
Non j'ai dit que tes propos étaient semblables à ceux des «Social Justice Warriors» relis-moi bien et je l'ai justifier par ta manie à parler des musulmans comme s'ils étaient oppressés en France ce qui n'est bien évidemment pas le cas.

Avatar de l’utilisateur
uno
Messages : 1421
Inscription : 09 nov. 2011, 07:29

Re: La gauche régressive

#733

Message par uno » 27 nov. 2017, 17:19

nikola a écrit : 27 nov. 2017, 06:39Pas nécessairement mais c'est vrai que le sexisme dans les jeux vidéo, ce n'est quand même pas une mince affaire.
J'attends qu'on me prouve que c'est une affaire majeure ce qu'Anita Sarkessian a totalement échoué à faire.
nikola a écrit : 27 nov. 2017, 06:39Et à ce que je sache, elle dit ce qu'elle veut et ne mérite pas le harcèlement et la campagne de haine qu'elle a subi (quoi qu'on pense d'elle par ailleurs).
À part des trolls qui débitent de la merde sur elle il n'y a pas grand chose, Mais surtout Anita Sarkessian est une malhonnête qui par ailleurs n'a jamais pris le temps de répondre honnêtement aux critiques légitimes et argumentés qui lui ont été adressé, en cela elle ne vaut pas mieux qu'un créationniste
nikola a écrit : 27 nov. 2017, 06:39Ce n'est pas un enculage de mouche. Quand une expression est forgée par des gens qui puent de la gueule pour taper plus largement que ce qu'elle semble laisser entendre (tiens, tout comme islamophobie), on ne l'utilise pas. Et ceci dit sans défendre les idées que défendent ces prétendus SJW (au sens où tu l'utilises).
Non c'est un enculage de mouche car tu sais ce que ce terme désigne, tu sais pourquoi ce terme est employé, tu n'apprécies simplement pas qu'on l'emploi, point. C'est un comme un musulman qui se plaint qu'on utilise le terme antisémite pour désigner le racisme anti-juifs en point du fait que les arabes sont également sémites, c'est dans l'enculage de mouche visant généralement à détourner l'attention de la problématique réelle discutée. Or ce qui m'intéresse c'est le sujet de la discussion.

Avatar de l’utilisateur
Christian
Messages : 5117
Inscription : 03 sept. 2003, 09:59

Re: La gauche régressive

#734

Message par Christian » 27 nov. 2017, 19:16

C'est un peu hors sujet, mais pas trop... Dans les commentaires des articles de Radio-Canada, j'ai constaté que le terme homo pour homo erectus, homo sapiens ou homo neanderthalensis est caché par des étoiles pour donner **** erectus, **** sapiens ou **** neanderthalensis.

Misère... On est rendu là.
« I suppose it is tempting, if the only tool you have is a hammer, to treat everything as if it were a nail. »
« J'imagine qu'il est tentant, si le seul outil que vous avez est un marteau, de traiter tout problème comme si c'était un clou »

Abraham Maslow

Avatar de l’utilisateur
lefauve
Messages : 2098
Inscription : 11 oct. 2011, 23:04

Re: La gauche régressive

#735

Message par lefauve » 27 nov. 2017, 20:00

Nicolas78 a écrit : 27 nov. 2017, 05:12 C'est parfaitement incomparable.
Il n'existe pas de race supérieures, mais pense tu vraiment que toutes les morales se valent ?
Ainsi, un anti-raciste ou un fasciste (dans le sens classique du terme), ça porterait une valeur morale identique ?
Désolé, mais pour moi non.
Est-ce une raison pour tomber dans les travers qu'Uno dénonce ?
Non. Si on le fait, c'est qu'on est un idiot. Les "facistes anti-fascistes" ne sont ni plus ni moins que des abrutit.
Ceux qui luttent contre le racisme en organisant des stages non mixtes, ne sont que des idiots. Issues d'une gauche qui se voie poussée une métastase qu'ils pensent positives alors qu'elle est maligne. Une gauche qui n'est pas capable de porter ses valeurs actuellement sans les corrompre en même temps.
Sur quelle critère doit t'on se baser pour déterminer quelle morale est supérieure? Le choix de ses critères ne peut qu’être que subjectif. En démocratie le choix des critères est déterminé par la population via les élections législatives, en monarchie ou toute forme de gouvernement totalitaristes c'est le chef et son entourage qui décide de ce qui est moral ou non en fonction de leur intérêt.
L’erreur est humaine.
La catastrophe est informatique.
Le désastre est idéologique.

Avatar de l’utilisateur
nikola
Messages : 1979
Inscription : 19 mars 2015, 03:13

Re: La gauche régressive

#736

Message par nikola » 28 nov. 2017, 00:30

uno a écrit : 27 nov. 2017, 17:19 J'attends qu'on me prouve que c'est une affaire majeure ce qu'Anita Sarkessian a totalement échoué à faire.
:ouch: Tu es sérieux, là ?
L’homme descend du singe, or l’homme est fait à l’image de Dieu. Donc Dieu est King Kong.

-+- Cavanna, François -+-

Avatar de l’utilisateur
uno
Messages : 1421
Inscription : 09 nov. 2011, 07:29

Re: La gauche régressive

#737

Message par uno » 28 nov. 2017, 00:56

nikola a écrit : 28 nov. 2017, 00:30Tu es sérieux, là ?
Oui et si tu en doutes regardes les diverses vidéos de Thunderf00t à ce sujet, vidéos auxquels elle n'a jamais répondu.

'Feminism' Vs FACTS (Anita Sarkeesian DESTROYED!)

Anita Sarkeesian- BUSTED!

Anita Sarkeesian BUSTED! (Part 2)

'Islam-o-phobia IS RACISM'... BUSTED

Maintenant tu peux discuter les arguments présentés mais bon je vois mal comment tu vas pouvoir défendre Anita Sarkessian tant il est évident qu'elle raconte n'importe quoi à ce titre ça dernière vidéo sur l'islamophobie était une démonstration particulièrement flagrante de gauche régressive ou de progressisme régressif bref pas crédible comme référence.

Avatar de l’utilisateur
Wooden Ali
Messages : 4671
Inscription : 09 déc. 2006, 15:31

Re: La gauche régressive

#738

Message par Wooden Ali » 28 nov. 2017, 03:21

Salut Christian
Si ça continue, même le mot homosexuel, sera banni car non genero-correct ! La connotation sexiste de homozygote et homogène devrait aussi qu'on ne les utilise qu'en cas d’extrême nécessité. L'idéal serait même de faire disparaitre "homo" du vocabulaire. Quant à la lessive OMO, le boycott s'impose !

Homo erectus ? Pardon, homo (e.s) erectus (a.i). Quelle horreur : deux connotations nettement sexistes pour désigner un ancêtre du genre humain. A bannir, même en écriture inclusive. Genre humain dressé serait un peu mieux même si "dressé" reste équivoque à cause de l'excessive masculinité qu'il évoque.

On vit une époque formidable !
Les faits ne pénètrent pas dans le monde où vivent nos croyances. Marcel Proust

Gloire à qui n'ayant pas d'idéal sacro-saint
Se borne à ne pas trop emmerder ses voisins ! Georges Brassens

Mon Dieu ! Mon Dieu ! Pourquoi m'as-tu abandonné ? Dieu

Avatar de l’utilisateur
Cartaphilus
Modérateur
Modérateur
Messages : 7219
Inscription : 23 sept. 2008, 14:54

Perdre son latin.

#739

Message par Cartaphilus » 28 nov. 2017, 04:05

Salut à tous.
Wooden Ali a écrit :Homo erectus ? Pardon, homo (e.s) erectus (a.i).[
Pardon, Femina erecta... :a4:

Effectivement, de quoi perdre son latin !
Le sommeil de la raison engendre des monstres. Francisco de Goya.

Avatar de l’utilisateur
LoutredeMer
Messages : 6296
Inscription : 30 juil. 2008, 17:34

Re: La gauche régressive

#740

Message par LoutredeMer » 28 nov. 2017, 04:33

uno a écrit : 27 nov. 2017, 17:14
LoutredeMer a écrit : 27 nov. 2017, 07:05Et tu m'as traitée de SJW dans le fil sur l'islam?? Alors je confirme, tu utilises le vocabulaire n'importe comment.
Non j'ai dit que tes propos étaient semblables à ceux des «Social Justice Warriors» relis-moi bien et je l'ai justifier par ta manie à parler des musulmans comme s'ils étaient oppressés en France ce qui n'est bien évidemment pas le cas.
Une manie? Ils sont discriminés à l'embauche , à cause de l'amalgame arabe-musulman, maghrébin-musulman, oui c'est un fait. Et si je te dis que la discrimination à l'embauche touche aussi les moins de 25 ans et les plus de 50 ans en France, tu vas aussi me traiter de gauchiste réac? J'ai l'impression que tu t'enfermes dans ton truc comme les SJW le font.... autant il est ridicule de mettre des étoiles à la place d'"homo" comme le pointe Christian, autant il est irréaliste de se mettre des oeillères quant à certaines formes de discrimination...

Avatar de l’utilisateur
Nicolas78
Messages : 11353
Inscription : 04 janv. 2013, 09:32

Re: La gauche régressive

#741

Message par Nicolas78 » 28 nov. 2017, 05:24

Uno a écrit :TU parles de la victoirede l'Union Soviétique elle-même totalitaire sur l'Allemagne nazie? La problématique est ici différente car nous avions ici une guerre à mort avec une population russes qui se battait moins pour l'idéologie communiste que pour sa propre survit face une Allemagne nazie qui ne cachait pas vraiment son désir d'annihiler à terme les populations slaves jugées inférieures et qui se fait avait déclarer une guerre totale à ces mêmes populations, la guerre idéologique facilitant encore davantage cette guerre à mort. Mais la barbarie nazie n'effaçait bien sûr en rien la barbarie communiste. Maintenant tu parles peut-être de la propagande de guerre des alliés occidentaux, mais là encore il faut remettre au contexte de conflit mondial armée contre un ennemi réel. Nous ne sommes pas dans ce cas de figure, nous parlons-là de groupes identitaires qui sont en guerre contre les valeurs fondamentales de notre société, des valeurs tels que la liberté d'expression. À ce titre il suffit d'écouter les quelques extraits que voici, issu d'un intéressant débat, noter comme la femme qui se dit de gauche avoue ne pas croire à la liberté d'expression. De fait elle n'y croit pas et n'en veut pas, son idéologie n'envisage qu'en terme de lutte contre l'ennemi qu'elle veut museler pour avoir un monopole sur ce qu'on a le droit de dire ou de ne pas dire. On peut toujours trouver de la complexité à cette problématique mais il faut quand même être claire sur les évidences, à savoir l'existence et l'influence réelle et néfastes de groupes idéologiques mettant en danger la liberté d'expression et si vous en doutez encore je vous laisse lire cet autre exemples affligeant reporté par le biologiste Jerry Coyne. À présent même les chercheurs et les revues qui les publient ont peur de publier certaines recherches.
N'ayant grand chose à redire sur le reste, je ne répond qu'a cette partie.
Effectivement, une guerre n'est pas comparable avec l'activité actuelle. Elle reste cependant comparable durant une manifestation ou deux groupes se font face pour en découdre et se haïssent mutuellement. La violence, la propagande, la manipulation, l’hégémonisme, n'est pas d'adage des seules idéologies nauséabondes ou de périodes de guerres.
Aussi, sur le terrain civile, la lutte contre le racisme, le sexisme, et bien avant la monarchie par exemple, n'ont jamais été combattue seulement et que par la parole, le temps et l'argent (même si beaucoup, c'est vrai !).
Un groupe de fasciste qui marche dans la rue pour répandre la haine ne s’arrêtera pas d'un coup parce qu’on lui demande gentillement d’arrêter parce-que leurs idéologie est trop nul.

Par-contre, je ne peut que te rejoindre concernant la notion de liberté d'expression, de totalitarisme, et de "puritanisme" morale comme déviance grave de certains groupes soit-disant progressistes. Le plus grave étant selon moins la tentative de rendre légitime leurs visions par une intellectualisation de leurs menace et par des logiques qui ne le sont pas (la logique voudrait qu'une réunion anti-racisme ne soit pas communautariste, encore moins interdit à une couleur de peau !), le tout dans des institutions bourrées de jeunes, voir d'enfants...

Après, il ne faut pas se leurrer, l'anti-racisme est une notion morale progressiste par rapport à la notion identitaire racialiste.
Au même titre que pour moi, il est moralement supérieur ET objectivement supérieur de défendre les droits homos, que de défendre leurs rejets sous prétexte qu'ils ne serait pas des individus aux comportements "naturels" etc...

Que certaines mouvances originairement de gauche s'y prennent en revanche en marche arrière pour la défendre, et que cela est pathétique, et ridiculise chez eux la notion de progressisme, je te rejoint.

Avatar de l’utilisateur
Nicolas78
Messages : 11353
Inscription : 04 janv. 2013, 09:32

Re: La gauche régressive

#742

Message par Nicolas78 » 28 nov. 2017, 06:00

lefauve a écrit : 27 nov. 2017, 20:00
Sur quelle critère doit t'on se baser pour déterminer quelle morale est supérieure? Le choix de ses critères ne peut qu’être que subjectif. En démocratie le choix des critères est déterminé par la population via les élections législatives, en monarchie ou toute forme de gouvernement totalitaristes c'est le chef et son entourage qui décide de ce qui est moral ou non en fonction de leur intérêt.
Subjectif oui. "QUE" ? Non.
Rejeter un noir ou un gay ou un blanc ou n'importe qui, pour une appartenance identitaire, n'a rien de 100% subjectif.
Il en résulte de la souffrance.
Ensuite, si on prend juste l'exemple des gays, ce comportement sexuel est naturel. Ceux qui ne le pensent pas se plantent objectivement.
Que la morale sois le fruit d'un tas d'apparition et de disparition de croyances, d’évolution des mœurs et des rapports de forces etc, n'en fait pas moins des tendances aux impacts plus ou moins mesurables et à la construction intellectuelle plus ou moins justifiable.

A un point ou on à même plus besoin d'expliquer par des arguments que le racisme ou l'homophobie c'est mal. Parce-que même si une race différente existait, le racisme serait inacceptable. A cause de tout ce que cela engendre de subjectif et d'objectif mais qui n'a pas sa place (en gros, la souffrance évitable).

Si on ne peut se baser sur rien pour préférer l'anti-racisme au racialisme, alors à quoi bon ? Relativiser les idéologies c'est bien, mais elles ne se valent pas toutes amha.

Avatar de l’utilisateur
nikola
Messages : 1979
Inscription : 19 mars 2015, 03:13

Re: La gauche régressive

#743

Message par nikola » 28 nov. 2017, 06:21

uno a écrit : 28 nov. 2017, 00:56 Oui et si tu en doutes regardes les diverses vidéos de Thunderf00t à ce sujet, vidéos auxquels elle n'a jamais répondu.
Je ne parle pas de sa preuve mais du sexisme dans les jeux vidéo.
L’homme descend du singe, or l’homme est fait à l’image de Dieu. Donc Dieu est King Kong.

-+- Cavanna, François -+-

Avatar de l’utilisateur
jroche
Messages : 2663
Inscription : 13 janv. 2014, 01:02

Re: La gauche régressive

#744

Message par jroche » 28 nov. 2017, 06:31

LoutredeMer a écrit : 28 nov. 2017, 04:33Une manie? Ils sont discriminés à l'embauche , à cause de l'amalgame arabe-musulman, maghrébin-musulman, oui c'est un fait.
Je me mets à la place de quelqu'un qui a un emploi à pourvoir et qui a le choix entre deux candidatures de deux personnes, une a priori musulmane, une autre non. C'est la seule différence qu'il voit, autrement les personnes sont strictement au même niveau à tout point de vue. Est-ce qu'il va préférer celle qui a (un peu) plus de chances de poser les problèmes suivants :
- revendication de locaux et d'horaires aménagés pour ses prières...
- revendication de jours fériés spécifiques...
- si c'est un homme, refus ou réticence à être subordonné à une femme, refus de serrer la main à une femme...
- si c'est une femme, revendication d'une tenue spécifique pas forcément adaptée, refus de serrer la main à un homme...
- revendication de menus spécifiques s'il y a une cantine...
- risque certes faible mais non totalement insignifiant de virer terroriste...
Demander du paranormal ou psi répétable, conforme aux critères scientifiques les plus courants, c'est demander les villes à la campagne.

Avatar de l’utilisateur
LoutredeMer
Messages : 6296
Inscription : 30 juil. 2008, 17:34

Re: La gauche régressive

#745

Message par LoutredeMer » 28 nov. 2017, 07:02

jroche a écrit : 28 nov. 2017, 06:31 Je me mets à la place de quelqu'un qui a un emploi à pourvoir et qui a le choix entre deux candidatures de deux personnes, une a priori musulmane, une autre non. C'est la seule différence qu'il voit, autrement les personnes sont strictement au même niveau à tout point de vue. Est-ce qu'il va préférer celle qui a (un peu) plus de chances de poser les problèmes suivants :
- revendication de locaux et d'horaires aménagés pour ses prières...
- revendication de jours fériés spécifiques...
- si c'est un homme, refus ou réticence à être subordonné à une femme, refus de serrer la main à une femme...
- si c'est une femme, revendication d'une tenue spécifique pas forcément adaptée, refus de serrer la main à un homme...
- revendication de menus spécifiques s'il y a une cantine...
- risque certes faible mais non totalement insignifiant de virer terroriste...
Le salarié est dans l'obligation de respecter le règlement intérieur de l'entreprise et les clauses de son contrat de travail, s'il veut conserver son job. C'est encore plus valable depuis le passage de la loi El Khomri de cet été. Ce que tu exposes constitue précisément les prétextes discriminatoires (outre le cliché) dont je fais mention. Dans le meme état d'esprit, tu pourrais dire qu'il est préférable d'engager un homme plutot qu'une femme parce qu'elle s'occupe de ses enfants, accouche, "fait tourner la mayonnaise quand elle a ses règles". Et qu'il est préférable d'engager un trentenaire parce que le jeune est "nul en expérience" et que le vieux "sucre les fraises".

Avatar de l’utilisateur
jroche
Messages : 2663
Inscription : 13 janv. 2014, 01:02

Re: La gauche régressive

#746

Message par jroche » 28 nov. 2017, 08:03

LoutredeMer a écrit : 28 nov. 2017, 07:02Dans le meme état d'esprit, tu pourrais dire qu'il est préférable d'engager un homme plutot qu'une femme parce qu'elle s'occupe de ses enfants, accouche, "fait tourner la mayonnaise quand elle a ses règles". Et qu'il est préférable d'engager un trentenaire parce que le jeune est "nul en expérience" et que le vieux "sucre les fraises".
On peut en effet le dire, c'est une réalité, si déplorable que ce puisse être. Je ne cherche pas à justifier mais à expliquer. Ce que je veux surtout dire, c'est que l'explication par le racisme, ça ne tient pas, celle par la religion, même s'il peut y avoir une part de préjugé, si. Je n'ai pas de données précise mais je crois bien qu'un Noir, africain ou antillais, qui se prénomme Jean-Pierre a plus de chances qu'un Noir qui se prénomme Ali ou Mamadou (encore qu'on ne sache pas forcément que Mamadou, c'est Mohammed).
Demander du paranormal ou psi répétable, conforme aux critères scientifiques les plus courants, c'est demander les villes à la campagne.

Florence
Messages : 10173
Inscription : 03 sept. 2003, 02:48

Re: La gauche régressive

#747

Message par Florence » 28 nov. 2017, 08:10

jroche a écrit : 28 nov. 2017, 06:31 Je me mets à la place de quelqu'un qui ...... [/size]
... est motivé par ses préjugés, renforcés par l'image déformée que les mouvements anti-immigration diffusent systématiquement au sujet des musulmans et des privilèges que des lois laxistes et mal faites leur accorderaient, ce qui empêche bien commodément de juger au cas par cas et de considérer chaque être humain comme un individu doté d'une volonté propre et non comme un robot décervelé dépendant strictement de son hérédité et de son héritage ...

J'ai entendu depuis mon enfance strictement les mêmes prétextes et rationalisations de la discrimination à l'emploi, au sujet des Italiens, Espagnols, Portugais (maltraitant leurs femmes, arriérés, demandeurs de privilèges indus relatifs à leurs racines culturelles, venus pour profiter des aides sociales, refusant de s'intégrer, ...), des femmes (qu'il ne vaut pas la peine de former ni de promouvoir car elles se marient et pondent des enfants et sont souvent absentes), des jeunes (qui coûtent en formation mais ne pensent qu'à faire la fête), des vieux (qui coûtent en salaires et en assurances sociales et sont souvent malades), etc.
ETA: j'oubliais le meilleur: les "gens de couleur", contre qui l'employeur n'a rien du tout, la preuve un de ses amis est "noir", car la clientèle est raciste et verrait d'un mauvais oeil un "noir" entrer chez elle (ou gérer ses comptes, ou lui coller une contravention, ou ...) :mrgreen:

Le but est toujours le même, à savoir conserver les privilèges pour certaines catégories de populations/professionnelles et le procédé itou, c'est-à-dire prétendre que le chien qu'on souhaite abattre est atteint de la rage.

Comme le résume parfaitement un lecteur de The Atlantic
I’m not sure the promise of white nationalism is prosperity. Its real promise is the privilege of feeling superior to someone else—or at least the privilege of blaming others for your personal failures.
Je doute que la promesse des identitaires blancs soit la prospérité. Sa véritable promesse est le privilège de se sentir supérieur aux autres - ou à tout la moins le privilège de rejeter la faute de ses échecs personnels sur les autres.
Je dis lâche et traître celui qui se plaint des fautes d'autrui ou de la puissance de ses ennemis A. de Saint-Exupéry, "Citadelle".
"I do not always enjoy winning an argument. Losing an argument fairly makes you both end up winners."
Le bonheur est un festin de miettes. Jacques Faisant, "Rue Panse Bougre"

Avatar de l’utilisateur
Nicolas78
Messages : 11353
Inscription : 04 janv. 2013, 09:32

Re: La gauche régressive

#748

Message par Nicolas78 » 28 nov. 2017, 08:44

jroche a écrit : 28 nov. 2017, 08:03
LoutredeMer a écrit : 28 nov. 2017, 07:02Dans le meme état d'esprit, tu pourrais dire qu'il est préférable d'engager un homme plutot qu'une femme parce qu'elle s'occupe de ses enfants, accouche, "fait tourner la mayonnaise quand elle a ses règles". Et qu'il est préférable d'engager un trentenaire parce que le jeune est "nul en expérience" et que le vieux "sucre les fraises".
On peut en effet le dire, c'est une réalité, si déplorable que ce puisse être. Je ne cherche pas à justifier mais à expliquer. Ce que je veux surtout dire, c'est que l'explication par le racisme, ça ne tient pas, celle par la religion, même s'il peut y avoir une part de préjugé, si. Je n'ai pas de données précise mais je crois bien qu'un Noir, africain ou antillais, qui se prénomme Jean-Pierre a plus de chances qu'un Noir qui se prénomme Ali ou Mamadou (encore qu'on ne sache pas forcément que Mamadou, c'est Mohammed).
Ha c'est donc l'explication par la rentabilité et la cohésion bien sure...
On pense qu'un Musulman va faire perdre du temps à cause de son culte et casser la cohesion à cause de ses valeurs.
Mais on demande pas si le petit athée blanc fume des clopes tout le temps, se syndique à tout bout de champs, à des probleme de chiasses intempestives, aime se faire arrêter par le médecin à la moindre constipation et passe bcp du temps sur les forums au taff...etc (un peut comme moi quoi, sauf pour le coté syndiqué parce-que j'ai pas à le plaindre, de une, et de deux on est que 5 [et que les syndicats sont chiants et donne autant de directive que les patrons anyway] :lol: )
Bon, je te taquine. Tu à aussi raison. Mais c'est pas une raison pour oublier les travers que ton non-musulman à (sauf si le fait de ne pas être Musulmans empêche les travers lourds) mais que tu choisit de ne pas intégrer dans ta "comparaison".
Ceci-dit, je comprend aussi les critères d'on tu parle. Et je m'en inquiéterait moi même dans le cas de ce dilemme. Pour ne pas entièrement couper ton propos, qui reste bien compréhensible (disons que je coupe à moitié quoi).

Edit : Parcontre, pour le jugement sur les prénoms, c'est triste.
Et pire, le jugement à la tète. Une personne qui aura une tète plus "agressive", ou moins "belle", selon les critères sociaux admis ou ceux de l'employeurs, à moins de chance. Le timbre de la voix aussi peut jouer...la posture...bref. C'est vrai que le sujet est "complexe" et ya toujours de quoi relativiser les propos de chacun.
Dernière modification par Nicolas78 le 28 nov. 2017, 09:06, modifié 1 fois.

Avatar de l’utilisateur
LoutredeMer
Messages : 6296
Inscription : 30 juil. 2008, 17:34

Re: La gauche régressive

#749

Message par LoutredeMer » 28 nov. 2017, 09:04

Nicolas78 a écrit : 28 nov. 2017, 08:44 Bon, je te taquine. Tu à aussi raison. Mais c'est pas une raison pour oublier les travers que ton non-musulman à (sauf si le fait de ne pas être Musulmans empêche les travers lourds) mais que tu choisit de ne pas intégrer dans ta "comparaison".
Ceci-dit, je comprend aussi les critères d'on tu parle. Et je m'en inquiéterait moi même dans le cas de ce dilemme. Pour ne pas entièrement couper ton propos, qui reste bien compréhensible (disons que je coupe à moitié quoi).
Ok pour ta première partie, mais là je te trouve bien trop tiède Nicolas. On ne peut pas accepter ces genres de propos (de jroche). C'est la porte ouverte à l'"eugénisme social", qui malheureusement existe déjà partout. Trop basané, trop gros, trop maigre, trop jeune, trop vieux, trop blonde (ou pas assez), trop prude, trop croyant, trop sceptique etc....

Avatar de l’utilisateur
Nicolas78
Messages : 11353
Inscription : 04 janv. 2013, 09:32

Re: La gauche régressive

#750

Message par Nicolas78 » 28 nov. 2017, 09:25

Pas faux, mais jusqu’ou peut t'on aller dans cette logique ?
Jusqu’à la notion de sélection ? Toi qui aime les comparaisons, on va en faire un peut, c'est parti :mrgreen: :

Si oui...C'est pourtant ce qui se passe quand tu choisi un ami ou un petit-ami. La "sélection" n'est pas que physique et concerne aussi le groupe au quel on appartient et notre propre personnalité selon des critères complexes et imbriqués.

Il parle trop, trop envahissant, trop pauvre, trop riche, pas "compatible", pas indépendant, trop indépendant, pas les mêmes passions et centres d’intérêts, humour louche, trop généreux, trop égoïste, trop "gentil", trop "méchant", etc etc etc...

Ces caractéristiques physiques que tu me donne, elles s'inscriven plus loin, aussi.
Trop gros : pb de santé
Trop jeune : formation coûteuses, centre d’intérêts possiblement immatures
Trop vieux : coûteux en arrêt, vielle vision de l'entreprise possible

Et physiquement...C'est quoi ton style de mec ?
Te caserait tu avec un mec que tu trouve moche ? Ou avec un physique qui ne t'inspire aucune attraction ?
Et donc, le patron qui emploie Momo ou Jano, tu pense qu'il peut contrôler l'entièreté de sont jugement et de ses émotions/stimulis du haut de sont "libre arbitre magique" ?
Et toi, te caserait tu avec un mec qui te trouve moche ?

Serait tu prête, au nom de l'anti-sélection, à accepter un ami très indépendant, sauf financièrement... :mrgreen: , qui te parle sans cesse de trucs chiant, qui envahie ton espace, qui ne partage aucun centre d’intérêt avec toi, que tu n'aime pas physiquement...etc ?
N'est-ce pas une forme d'eugénisme ?

Après, ça dépasse le cadre de Jroche. Qui parle de l'appartenance religieuse (uniquement) et de l'ethnie (dans le sens socio-culturel) dans la sélection professionnelle.
Mais, si j'ai bien un filtre à ami (n'importe qui ne peut devenir un de mes proches*), sa religion ne fait pas partie de mes filtre. Par-contre, sa façon de pratiquer sa religion. Oui. Un musulman qui veut me parler de sa religion 24/24 n'aura que mon rejet. Aussi bien personnellement que professionnellement.

* J'avoue que je fait rarement appel à mes "filtres", les autres le font avant moi voyant que je suis un peut bizarre :lol:

Répondre

Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit