Condamné pour une blague

Politique, histoire, société... et autres sujets sans lien avec le paranormal
Répondre
Avatar de l’utilisateur
uno
Messages : 953
Inscription : 09 nov. 2011, 08:29

Condamné pour une blague

#1

Message par uno » 21 mars 2018, 07:13

L'affaire du dénommé «Count Dankula» vient d'atteindre un nouveau stade, celui-ci a été condamné pour crime de haine, suite à sa blague mettant en scène le chien de sa copine effectuant un salut nazi. Il reste à savoir si sa condamnation se fera par une peine de prison.

L'horrible acte de haine en question.

Plus ça va et plus j'ai l'impression que la justice de nombreux pays occidentaux se rapproche de la farce et que la Liberté d'Expression glisse doucement vers les toilettes. Car pour information le bonhomme qui a fait cette blague n'est pas un néonazi et la blague en question a justement comme présupposé que le nazisme est une chose horrible. Bref cela ne ressemble pas à de la justice mais à un réel glissement vers l'autoritarisme.
Dernière modification par uno le 21 mars 2018, 07:23, modifié 1 fois.



Avatar de l’utilisateur
Vathar
Messages : 485
Inscription : 23 sept. 2016, 09:41

Re: Condamné pour une blague

#2

Message par Vathar » 21 mars 2018, 07:21

Le Royaume Uni n'en est pas a son coup d'essai en ce qui concerne les procès stupides. Je citerai ici le Twitter Joke Trial ou l'argent du contribuable à été dépensé pour poursuivre en justice un voyageur qui avait twitté
"Merde ! L'aéroport de Robin Hood est fermé. Vous avez une semaine et quelque pour vous ressaisir ou sinon je fais sauter l'aéroport"

"Crap! Robin Hood airport is closed. You've got a week and a bit to get your shit together otherwise I'm blowing the airport sky high!!"
Pour l'inculper d'avoir "publié un message électronique public gravement insultant, indécent, obscène ou menaçant en infraction du Communications Act 2003"



Avatar de l’utilisateur
Kraepelin
Dictionnaire Sceptique
Dictionnaire Sceptique
Messages : 6567
Inscription : 06 nov. 2003, 12:14

Re: Condamné pour une blague

#3

Message par Kraepelin » 21 mars 2018, 08:40

Franchement, j'en viens à ne plus savoir ce qui est à droite et ce qui est à gauche. C'est la victimolatrie qui fait la loi, semble t-il. Si la liberté religieuse ou la liberté d'expression est au service d'un groupe "victime", alors "Viva la liberté". Au contraire, si la liberté religieuse ou la liberté d'expression est au service d'un groupe "d'oppresseurs", alors "Non à l'usage abusif de la liberté!" Et c'est comme ça pour tout, d'où le besoin impérieux de se faire reconnaitre le plus tôt possible comme victime officielle ...

Ce matin, c'est le gouvernement fédéral qui emboite le pas en abolissant les "Monsieur madame."

À propos, comment distinguer le sophisme de la pente glissante d'une dérive prévisible lorsque l'on ouvre la mauvaise porte?
Dernière modification par Kraepelin le 21 mars 2018, 08:42, modifié 1 fois.


« Dans les temps de tromperie universelle, dire la vérité devient un acte révolutionnaire. » George Orwell

Avatar de l’utilisateur
eatsalad
Messages : 5031
Inscription : 25 mars 2009, 10:43

Re: Condamné pour une blague

#4

Message par eatsalad » 21 mars 2018, 08:42

Dans le genre procès à la noix :

Loire. Poursuivi pour avoir adressé un doigt d’honneur à deux radars

"En France, manquer de respect à un policier peut coûter cher. Cette règle s’étend apparemment aux dispositifs de sécurité routière : un homme originaire de Régny (Loire) a comparu mardi 20 mars devant le tribunal de grande instance de Roanne pour avoir fait un doigt d’honneur à des radars automatiques.

Poursuivi pour « outrage à une personne chargée d’une mission de service public », l’homme de 46 ans aurait adressé ce geste insultant à deux appareils sur le bord de la route au niveau de Saint-Forgeux-Lespinasse et de Bessay-sur-Allier le 22 mai 2015, rapporte Le Progrès."
....
"Pour le parquet, le fait d’adresser un doigt d’honneur à un radar constitue un outrage à agent car il s’adresse par extension aux fonctionnaires qui ont visionné les images depuis le Centre d’identification, situé à Rennes (Ille-et-Vilaine).

Le procureur a requis quatre mois de prison ferme pour l’outrage, et trois mois supplémentaire pour la conduite en état d’ivresse. L’avocat du quinquagénaire a demandé la relaxe, soutenant qu’on ne peut insulter une machine. Le tribunal rendra son délibéré le 3 avril prochain."

J'ai l'impression qu'un truc ne tourne pas rond en France, mais j'ai du mal à mettre le doigt dessus ! :)


"N’a de conviction que celui qui n’a rien approfondi."

Emil Michel Cioran

Avatar de l’utilisateur
Kraepelin
Dictionnaire Sceptique
Dictionnaire Sceptique
Messages : 6567
Inscription : 06 nov. 2003, 12:14

Re: Condamné pour une blague

#5

Message par Kraepelin » 21 mars 2018, 08:45

eatsalad a écrit :
21 mars 2018, 08:42

Le procureur a requis quatre mois de prison ferme pour l’outrage, et trois mois supplémentaire pour la conduite en état d’ivresse.
Au Québec, insulter un policier s'est risquer de se faire tabasser et le risque est grand, je vous l'assure.


« Dans les temps de tromperie universelle, dire la vérité devient un acte révolutionnaire. » George Orwell

Avatar de l’utilisateur
eatsalad
Messages : 5031
Inscription : 25 mars 2009, 10:43

Re: Condamné pour une blague

#6

Message par eatsalad » 21 mars 2018, 08:47

Kraepelin a écrit :
21 mars 2018, 08:45
eatsalad a écrit :
21 mars 2018, 08:42

Le procureur a requis quatre mois de prison ferme pour l’outrage, et trois mois supplémentaire pour la conduite en état d’ivresse.
Au Québec, insulter un policier s'est risquer de se faire tabasser et le risque est grand, je vous l'assure.
Et un radar automatique ?


"N’a de conviction que celui qui n’a rien approfondi."

Emil Michel Cioran

Jean-Francois
Modérateur
Modérateur
Messages : 20914
Inscription : 03 sept. 2003, 02:39

Re: Condamné pour une blague

#7

Message par Jean-Francois » 21 mars 2018, 09:07

Relayant un article de Ouest France, eatsalad a écrit :Le procureur a requis quatre mois de prison ferme pour l’outrage, et trois mois supplémentaire pour la conduite en état d’ivresse
Cette réclamation dénote un sens des priorités assez particulier: le message est "conduire saoul est moins grave qu'être impoli au volant".

Peut-être qu'il ne faut pas faire de tort aux crus du Maconnais et autres beaujolais?

-----------
Kraepelin a écrit :Au Québec, insulter un policier s'est risquer de se faire tabasser et le risque est grand, je vous l'assure.
Pourquoi dis-tu n'importe quoi? Le risque de se faire tabasser n'est pas plus grand qu'ailleurs* et celui de recevoir une contravention - méritée - l'est bien plus.

En utilisant une source très partisane (anti-flics), je tombe sur moins de 10 policiers de la SQ accusés en déontologie policière par an entre 1990 et 2012. Sur une force de plusieurs milliers de policiers, ça ne signale pas une tendance particulièrement marquée à la brutalité policière.

Jean-François

* En fait, il est probablement moins grand que dans certains pays même occidentalisés.


"Both life in general and consciousness in particular are embodied, meaning that they depend on a material body and a material brain, respectively, for their existence."
("Autant la vie en général que la conscience en particulier sont incarnées, ce qui signifie qu'elles dépendent, respectivement, d'un corps matériel et d'un cerveau matériel pour leur existence.")
P. 19, Feinberg & Mallatt (2017) The ancient origins of consciousness. The MIT Press

Avatar de l’utilisateur
Kraepelin
Dictionnaire Sceptique
Dictionnaire Sceptique
Messages : 6567
Inscription : 06 nov. 2003, 12:14

Re: Condamné pour une blague

#8

Message par Kraepelin » 21 mars 2018, 11:30

Jean-Francois a écrit :
21 mars 2018, 09:07
Kraepelin a écrit :Au Québec, insulter un policier s'est risquer de se faire tabasser et le risque est grand, je vous l'assure.
Pourquoi dis-tu n'importe quoi?
:a7:
Jean-Francois a écrit :
21 mars 2018, 09:07
Le risque de se faire tabasser n'est pas plus grand qu'ailleurs …
Premièrement, tu laisses entendre que j'affirmerais que le risque de se faire tabasser au Québec est plus grand qu'ailleurs. Ma phrase ne dit pas ça.
Deuxièmement, tu prends ton rôle de modérateur un peu trop au sérieux ce matin. La présente discussion porte sur un fait divers parfaitement anodin et nos échanges sont des badinages sans objectifs éducatif particulier et sans conséquences. SVP Respires par le nez !
Jean-Francois a écrit :
21 mars 2018, 09:07
En utilisant une source très partisane (anti-flics), je tombe sur moins de 10 policiers de la SQ accusés en déontologie policière par an entre 1990 et 2012. Sur une force de plusieurs milliers de policiers, ça ne signale pas une tendance particulièrement marquée à la brutalité policière.
Ce nombre est-il le témoin de l'absence de brutalité policière, le témoin de la difficulté de convaincre le commissaire aux plaintes d'amener sa plainte jusqu'en déontologie (moins de 3% des plaintes se rendent jusqu'en déontologie)(1), ou le témoin de l'absence de confiance des victimes de brutalité dans le processus de plainte?

Un copain psychiatre s'est fait brutaliser par un policier parce qu'il utilisait un détecteur de radars. Il est allé voir un avocat qui lui a expliqué la procédure et les coûts d'une plainte en déontologie. Je ne me souviens plus combien de milliers de dollars d'avocat, mais je me souviens que mon ami a trouvé ça beaucoup trop chère. Si la cause concerne une minorité visible ou présente un intérêt politique, un plaignant peut se faire soutenir par un groupe de défense des droits. Ces cas restent minoritaires.


(1) «en 2010-2011, le commissaire a déposé 56 dossiers sur 1971 plaintes


« Dans les temps de tromperie universelle, dire la vérité devient un acte révolutionnaire. » George Orwell

Jean-Francois
Modérateur
Modérateur
Messages : 20914
Inscription : 03 sept. 2003, 02:39

Re: Condamné pour une blague

#9

Message par Jean-Francois » 21 mars 2018, 12:00

Kraepelin a écrit :
21 mars 2018, 11:30
La présente discussion porte sur un fait divers parfaitement anodin et nos échanges sont des badinages sans objectifs éducatif particulier et sans conséquences. SVP Respires par le nez !
Je respirais par le nez et j'ai la réponse à ma question: tu trouvais amusant de prétendre qu'on coure un grand risque de se faire tabasser par des policiers québécois en réponse à un comportement irrationnel.
Ma phrase ne dit pas ça
En l'absence de tout signe indiquant une plaisanterie, ce que tu écrivais est très proche de "les policiers sont particulièrement brutaux au Québec".

Ajout:
Un copain psychiatre s'est fait brutaliser par un policier parce qu'il utilisait un détecteur de radar
Est-ce que cette anecdote à pour but de signaler que tu ne faisais pas de l'humour, que tu étais sérieux quand tu suggérais que les policiers sont particulièrement brutaux au Québec mais qu'aucune donnée ne permettra de le montrer parce que personne ne porte plainte?

Jean-François


"Both life in general and consciousness in particular are embodied, meaning that they depend on a material body and a material brain, respectively, for their existence."
("Autant la vie en général que la conscience en particulier sont incarnées, ce qui signifie qu'elles dépendent, respectivement, d'un corps matériel et d'un cerveau matériel pour leur existence.")
P. 19, Feinberg & Mallatt (2017) The ancient origins of consciousness. The MIT Press

Avatar de l’utilisateur
Kraepelin
Dictionnaire Sceptique
Dictionnaire Sceptique
Messages : 6567
Inscription : 06 nov. 2003, 12:14

Re: Condamné pour une blague

#10

Message par Kraepelin » 21 mars 2018, 13:33

Jean-Francois a écrit :
21 mars 2018, 12:00

Est-ce que cette anecdote à pour but de signaler que tu ne faisais pas de l'humour, que tu étais sérieux quand tu suggérais que les policiers sont particulièrement brutaux au Québec mais qu'aucune donnée ne permettra de le montrer parce que personne ne porte plainte?
Ho la belle pirouette! :passe:

J'affirme bien que les policiers du Québec sont souvent brutaux et qu'il est dangereux de les provoquer. Ce que je n'affirme pas, c'est qu'ils sont plus brutaux qu'ailleurs dans le monde occidental et c'est bien le sens que tu cherches à donner à ma phrase initiale.
:hausse:

Vas-tu encore reconnaitre que j'ai «techniquement» raison? :mrgreen:

Pour le reste, je constate que tu ne contestes pas ma remise en question de ton interprétation fantaisiste des plaintes qui se rendent jusqu'en déontologie (1). C'est de l'humilité silencieuse, mais, de ta part, c'est déjà beaucoup ...
:mrgreen:

(1) ne pas confondre avec le nombre de plaintes qui sont généralement 100 fois plus nombreuses.


« Dans les temps de tromperie universelle, dire la vérité devient un acte révolutionnaire. » George Orwell

Jean-Francois
Modérateur
Modérateur
Messages : 20914
Inscription : 03 sept. 2003, 02:39

Re: Condamné pour une blague

#11

Message par Jean-Francois » 21 mars 2018, 14:02

Kraepelin a écrit :
21 mars 2018, 13:33
J'affirme bien que les policiers du Québec sont souvent brutaux et qu'il est dangereux de les provoquer
OK. Ce n'est même pas une plaisanterie, c'est une sorte de platitude généraliste basée essentiellement sur une impression personnelle visant à dénigrer les policiers.

Si ça se trouve, tu as reçu une contravention récemment et ça teinte ton appréciation :mrgreen:

Jean-François


"Both life in general and consciousness in particular are embodied, meaning that they depend on a material body and a material brain, respectively, for their existence."
("Autant la vie en général que la conscience en particulier sont incarnées, ce qui signifie qu'elles dépendent, respectivement, d'un corps matériel et d'un cerveau matériel pour leur existence.")
P. 19, Feinberg & Mallatt (2017) The ancient origins of consciousness. The MIT Press

Avatar de l’utilisateur
Kraepelin
Dictionnaire Sceptique
Dictionnaire Sceptique
Messages : 6567
Inscription : 06 nov. 2003, 12:14

Re: Condamné pour une blague

#12

Message par Kraepelin » 21 mars 2018, 14:28

Jean-Francois a écrit :
21 mars 2018, 14:02
Kraepelin a écrit :
21 mars 2018, 13:33
J'affirme bien que les policiers du Québec sont souvent brutaux et qu'il est dangereux de les provoquer
OK. Ce n'est même pas une plaisanterie, c'est une sorte de platitude généraliste basée essentiellement sur une impression personnelle visant à dénigrer les policiers.
C'est plutôt la conclusion d'une longue carrière à sonder les âmes et à recueillir les témoignages des policiers, des policières et des quidams qui ont affaire à eux. On en apprend plus sur la vie en société dans un cabinet de consultation que dans un laboratoire ...

Fais cette expérience: si tu as des s amis policiers de ton entourage , demandes leur s'ils connaissent des confrères brutaux qui semblent être entré dans la police parce que cette profession leur offrait des alibi pour manifester de la violence. ce n'est pas scientifique comme méthode, mais ca reste instructif..
Jean-Francois a écrit :
21 mars 2018, 14:02
Si ça se trouve, tu as reçu une contravention récemment et ça teinte ton appréciation :mrgreen:
Non, je ne reproche jamais aux gens de faire leur travail, même si j'en suis accidentellement victime. À lire ce commentaire, cependant, je devine que tu donnes probablement une importance démesuré à tes petites frustrations personnelles dans ton jugement sur les institutions ou le monde. À ce chapitre, je ne suis pas comme toi. En ce qui me regarde, j'essaie au contraire d'éviter ce genre de biais...
Dernière modification par Kraepelin le 21 mars 2018, 14:41, modifié 1 fois.


« Dans les temps de tromperie universelle, dire la vérité devient un acte révolutionnaire. » George Orwell

Avatar de l’utilisateur
Cartaphilus
Modérateur
Modérateur
Messages : 5914
Inscription : 23 sept. 2008, 14:54
Localisation : France

Précision nécessaire.

#13

Message par Cartaphilus » 21 mars 2018, 14:41

uno a écrit :
21 mars 2018, 07:13
L'affaire du dénommé «Count Dankula» vient d'atteindre un nouveau stade, celui-ci a été condamné pour crime de haine, suite à sa blague mettant en scène le chien de sa copine effectuant un salut nazi.
[Précision nécessaire]

... en répétant à multiples reprises l’expression « Sieg Heil » et les phrases « Buddha, do you want to gas the Jews? », « Gas the Jews? »...

[/Précision nécessaire]

Sujet déjà évoque ici.


Le sommeil de la raison engendre des monstres. Francisco de Goya.

Jean-Francois
Modérateur
Modérateur
Messages : 20914
Inscription : 03 sept. 2003, 02:39

Re: Condamné pour une blague

#14

Message par Jean-Francois » 21 mars 2018, 15:17

Kraepelin a écrit :
21 mars 2018, 14:28
C'est plutôt la conclusion d'une longue carrière à sonder les âmes et à recueillir les témoignages des policiers, des policières et des quidams qui ont affaire à eux. On en apprend plus sur la vie en société dans un cabinet de consultation que dans un laboratoire ...
Discours aussi convaincant que celui d'un pro-homéopathie qui a une "longue carrière [d'entretiens avec des utilisateurs de granules]".

Vas pas "deviner" que je suis pro-homéopathie, hein :mrgreen:

Jean-François


"Both life in general and consciousness in particular are embodied, meaning that they depend on a material body and a material brain, respectively, for their existence."
("Autant la vie en général que la conscience en particulier sont incarnées, ce qui signifie qu'elles dépendent, respectivement, d'un corps matériel et d'un cerveau matériel pour leur existence.")
P. 19, Feinberg & Mallatt (2017) The ancient origins of consciousness. The MIT Press

Avatar de l’utilisateur
uno
Messages : 953
Inscription : 09 nov. 2011, 08:29

Re: Précision nécessaire.

#15

Message par uno » 21 mars 2018, 16:06

Cartaphilus a écrit :
21 mars 2018, 14:41
Précision nécessaire.
Précision inutile car ne changeant rien à l'affaire et ne rendant pas cette condamnation plus pertinente. À moins que tu affirmes réellement que cette condamnation pour crime de haine serait justifiée car la blague n'était pas évidente et ne présupposerait pas que le nazisme est horrible.



Avatar de l’utilisateur
uno
Messages : 953
Inscription : 09 nov. 2011, 08:29

Re: Condamné pour une blague

#16

Message par uno » 21 mars 2018, 16:26

Image

Cela résume assez bien l'affaire.



jean7
Messages : 1998
Inscription : 05 mai 2015, 10:54

Re: Condamné pour une blague

#17

Message par jean7 » 31 mars 2018, 20:28

Kraepelin a écrit :
21 mars 2018, 08:45
eatsalad a écrit :
21 mars 2018, 08:42
Le procureur a requis quatre mois de prison ferme pour l’outrage, et trois mois supplémentaire pour la conduite en état d’ivresse.
Au Québec, insulter un policier s'est risquer de se faire tabasser et le risque est grand, je vous l'assure.
Des chinois m'ont affirmé qu'en Chine insulter un policier ne pouvait pas faire l'objet de poursuite...


Le libre arbitre est à la causalité ce que le corps est à la physique

jean7
Messages : 1998
Inscription : 05 mai 2015, 10:54

Re: Condamné pour une blague

#18

Message par jean7 » 31 mars 2018, 20:39

uno a écrit :
21 mars 2018, 07:13
L'affaire du dénommé «Count Dankula» vient d'atteindre un nouveau stade, celui-ci a été condamné pour crime de haine, suite à sa blague mettant en scène le chien de sa copine effectuant un salut nazi. Il reste à savoir si sa condamnation se fera par une peine de prison.
Mouais...
Mais enfin, tu l'as vu ta vidéo ?
ton message est tout de même pas très objectif, tu met l'accent sur un truc qui pourrait être rigolo (un chien qui fait un salut nazi) là où il y a surtout quelqu'un au bord de la rigolade en répétant je ne sais combien de fois une phrase contenant "gazer les juifs"...
Pas nazi, peut être. Peut-être seulement un paris à la con.
Mais on peut comprendre aussi l'inculpation et la condamnation, non ?

La question n'est pas de faire de la justice une sorte de garant du bon gout dans les blagues, mais bien de protéger la société.
Il a été condamné à quoi le type ?


Le libre arbitre est à la causalité ce que le corps est à la physique

Avatar de l’utilisateur
uno
Messages : 953
Inscription : 09 nov. 2011, 08:29

Re: Condamné pour une blague

#19

Message par uno » 01 avr. 2018, 09:09

jean7 a écrit :
31 mars 2018, 20:39
Mais enfin, tu l'as vu ta vidéo ?
Oui.
jean7 a écrit :
31 mars 2018, 20:39
Ton message est tout de même pas très objectif, tu met l'accent sur un truc qui pourrait être rigolo (un chien qui fait un salut nazi) là où il y a surtout quelqu'un au bord de la rigolade en répétant je ne sais combien de fois une phrase contenant "gazer les juifs"...
Sans blague, c'est le but de la blague, c'est à moi te de te poser ta question, as-tu vu cette vidéo? Au début il dit clairement que sa copine n'arrête pas de lui dire que son chien est trop mignon et que donc il a appris a son chien a faire le truc le moins mignon possible, la blague, même mauvaise, part de l'idée que la nazisme et que le génocide des juifs est monstrueux, à partir de là on ne peut possiblement l'accuser de crime de haine, c'est le putain de contexte qu'il faut ignorer pour l'accuser de mauvaise intention en ajoutant le caractère évidemment bouffon et guignole de la blague en question.
jean7 a écrit :
31 mars 2018, 20:39
Pas nazi, peut être. Peut-être seulement un paris à la con.
Génial Sherlock, comme tu veux le truc c'est qu'il a été condamné pour crime de haine, et si on en arrive ou chaque connerie que l'on fait peut nous valoir a être condamné à de la prison sous des motifs fallacieux, tu n'y vois pas de problème peut-être? Soit tu ne captes rien à l'aberration de cette affaire soit tu es de mauvaise foi.
jean7 a écrit :
31 mars 2018, 20:39
Mais on peut comprendre aussi l'inculpation et la condamnation, non ?
Justement non. Surtout que tu sembles toi-même reconnaitre qu'il n'y avait aucun mauvaise intention de la part du bonhomme c'est-à-dire aucun intention de propager la moindre haine antisémite, ce qui est évident! Et pourtant tu trouve compréhensible qu'on le condamne pour crime de haine, ta dissonance cognitive semble être particulièrement prononcé dans ton cas.
jean7 a écrit :
31 mars 2018, 20:39
La question n'est pas de faire de la justice une sorte de garant du bon gout dans les blagues, mais bien de protéger la société.
Image

C'est sûr un mec faisant une blague mettant en scène un chien faisant des saluts nazis au regards de phrases offensantes partant du présupposée que le nazisme c'est mal, voilà une menace pour la société et donc cela justifie qu'on le condamne comme crime de haine car c'est une menace pour la société. Je ne te demande même pas d'expliquer en quoi cette vidéo a menacé la société, car ta présente assertion est à elle seule une insulte à l'intelligence suffisamment grande pour parler d'elle-même. Le plus inquiétant est que tu justifie une censure sévère quitte à rendre un jugement injuste à savoir condamner pour crime de haine un type qui n'a a commis aucun acte haineux mais juste une blague de mauvais goût. Cela en dit long sur ta sympathie pour des pratiques autoritaires teinté de malhonnêteté.
jean7 a écrit :
31 mars 2018, 20:39
Il a été condamné à quoi le type ?
On ne sait pas encore, mais il pourrait faire de la prison, on sait déjà qu'il a été reconnu coupable de crime de haine. Et tient tu veux en savoir plus visionne cette vidéo et revient nous voir après ça pourrait être drôle.



jean7
Messages : 1998
Inscription : 05 mai 2015, 10:54

Re: Condamné pour une blague

#20

Message par jean7 » 01 avr. 2018, 09:34

uno a écrit :
01 avr. 2018, 09:09
le truc c'est qu'il a été condamné pour crime de haine, et si on en arrive ou chaque connerie que l'on fait peut nous valoir a être condamné à de la prison sous des motifs fallacieux, tu n'y vois pas de problème peut-être? Soit tu ne captes rien à l'aberration de cette affaire soit tu es de mauvaise foi.
Ou mal informé des lois ?

Le crime de haine, ça existe ?
Je suis convaincu que non.
Et si je me trompe, hé bien le seule fait que la haine puisse être un crime me semblerait scandaleux.

Ce qui est condamnable, toujours il me semble, c'est la diffusion de documents de nature à provoquer la haine.
Et ça je comprendrais pourquoi.

Il me semble normal de condamner en fonction du tort causé.
Dans ce cas, il me semble très crédible que cette vidéo porte un tort aux juifs.

Est-il intelligent ou pas de différencier par la loi les torts causés en fonction d'une appartenance religieuse ou ethnique, ça, je trouve que ça mérite débat.
Mais ton idée revient à dire que si on est fondamentalement bon et gentil il ne faudrait pas prendre en compte les torts que l'on causerait aux autres ou à la société... Je n'adhère pas.
La condamnation me semble devoir prioritairement dépendre du tort causé, et éventuellement modérée (ce sera peut-être le cas) en fonction de l'intention et la personnalité du fautif.
Si je te pète la troche gentiment avec bienveillance histoire de rigoler un bon coup, tu n’apprécierais pas que je te dise que tu manquerait d'humour à t'en plaindre il me semble...
Plus simplement, si je marche sur les orteils de quelqu'un, ne pas l'avoir fait exprès ne rend pas inutile de m'en excuser. Il me semble que c'est un bon fondement de vivre ensemble.

C'est dans cet état d'esprit qu'il me semble que ta réaction est injustifiée.
Après, si le gars fait de la prison ferme pour ça et seulement ça, ok, on en reparle.
Mais qu'ils ne subisse aucune poursuite serait anormal.


Le libre arbitre est à la causalité ce que le corps est à la physique

Avatar de l’utilisateur
LoutredeMer
Messages : 3867
Inscription : 30 juil. 2008, 17:34

Re: Condamné pour une blague

#21

Message par LoutredeMer » 01 avr. 2018, 09:57

uno a écrit :
01 avr. 2018, 09:09
jean7 a écrit :
31 mars 2018, 20:39
Pas nazi, peut être. Peut-être seulement un paris à la con.
Génial Sherlock, comme tu veux le truc c'est qu'il a été condamné pour crime de haine, et si on en arrive ou chaque connerie que l'on fait peut nous valoir a être condamné à de la prison sous des motifs fallacieux, tu n'y vois pas de problème peut-être? Soit tu ne captes rien à l'aberration de cette affaire soit tu es de mauvaise foi.
Quelle agressivité... Oui, il aurait dû etre condamné pour crime de connerie :mrgreen: Même sans mauvaise intention, il faut être un abruti parfait pour véhiculer cette "blague" sur youtube en 2017 sans en mesurer les conséquences...sans compter que perso je la trouve vraiment pas drôle.



Avatar de l’utilisateur
uno
Messages : 953
Inscription : 09 nov. 2011, 08:29

Re: Condamné pour une blague

#22

Message par uno » 01 avr. 2018, 10:58

jean7 a écrit :
01 avr. 2018, 09:34
Ou mal informé des lois ?
Admettons, cela n'explique pas en quoi cette idée serrait une menace pour la société, quand bien même la blague part du présupposé que le nazisme est ses horreurs sont mal.
jean7 a écrit :
01 avr. 2018, 09:34
Le crime de haine, ça existe ?
Oui.
jean7 a écrit :
01 avr. 2018, 09:34
Je suis convaincu que non.
Prend au moins vingt seconde de ton temps pour chercher sur Google.
jean7 a écrit :
01 avr. 2018, 09:34
Et si je me trompe, hé bien le seule fait que la haine puisse être un crime me semblerait scandaleux.
Le plus scandaleux est que non seulement qu'on puisse criminaliser la haine en tant que telle mais en plus te l'attribuer sans preuve crédible en sortant tes propos de leur contexte avec comme conséquence un casier judiciaire voir même possiblement de la prison.
jean7 a écrit :
01 avr. 2018, 09:34
Ce qui est condamnable, toujours il me semble, c'est la diffusion de documents de nature à provoquer la haine.
J'attends qu'on m'explique comment cette vidéo provoque la haine, et d'ailleurs va falloir m'expliquer en quoi commencer à criminaliser tout document susceptible de provoquer la haine ne constitue pas une putain de pente glissante avec comme fin une dérive autoritaire où l'on estampillerait tout document polémique comme incitation à la haine et donc permettrait l'établissement d'un climat de censure bien plus dangereux que les documents en question fussent-ils véritablement haineux.
jean7 a écrit :
01 avr. 2018, 09:34
Et ça je comprendrais pourquoi.
C'est quand je te lis que je réalise l'importance du premier amendement aux États-Unis.
jean7 a écrit :
01 avr. 2018, 09:34
Il me semble normal de condamner en fonction du tort causé. Dans ce cas, il me semble très crédible que cette vidéo porte un tort aux juifs.
Bullshit! Mais alors vraiment du Bullshitium de qualité premium. La vidéo part du présupposé que le nazisme et ses crimes sont des choses horribles. Et la blague est bouffonne et grossière à souhait. Aucun juif n'a été blessé et de fait même des juifs, c'était une putain de blague, et même Jerry Coyne, d'ascendance juive et j'en passe reconnaissent qu'il n'y a rien de haineux. Ce que tu dis là Jean7 ne résiste pas une seule seconde à l'analyse de faits.
jean7 a écrit :
01 avr. 2018, 09:34
Est-il intelligent ou pas de différencier par la loi les torts causés en fonction d'une appartenance religieuse ou ethnique, ça, je trouve que ça mérite débat.
Vu l'exemple de dérive que nous avons dans le présent sujet je pense qu'on a déjà la réponse à cette question.
jean7 a écrit :
01 avr. 2018, 09:34
Mais ton idée revient à dire que si on est fondamentalement bon et gentil il ne faudrait pas prendre en compte les torts que l'on causerait aux autres ou à la société... Je n'adhère pas.
C'est bien ton problème pour toi peut importe l'intention, ce qui compte c'est si l'on juge subjectivement, même sans tenir compte du contexte, qu'un propos cause du tort, alors on peut le condamner, ce qui revient littéralement à construire une autoroute vers le totalitarisme. Car c'est ainsi qu'on en arrive à réclamer de censurer voir condamner les propos qui pourraient offenser certaines communautés, quitte parfois à rétablir le délit de blasphème car on aurait alors offenser telle ou telle communauté religieuse.
jean7 a écrit :
01 avr. 2018, 09:34
La condamnation me semble devoir prioritairement dépendre du tort causé, et éventuellement modérée (ce sera peut-être le cas) en fonction de l'intention et la personnalité du fautif.
Bullshit, quelle tort est causé dans la présente affaire? Aucun, ce que tu dis est digne d'un sketch bien connu des «Sales Blagues de l’Écho» avec toi dans le rôle du Belge. Si on parle de torts causé méritant condamnation à chque propos jugeant offensant vis-à-vis d'une communauté, alors bienvenue dans un société autoritariste à la parole castrée et à la censure omniprésente ce pour quoi tu milites ici que tu le reconnaisses ou non.
jean7 a écrit :
01 avr. 2018, 09:34
Si je te pète la troche gentiment avec bienveillance histoire de rigoler un bon coup, tu n’apprécierais pas que je te dise que tu manquerait d'humour à t'en plaindre il me semble.
J'espère que tu comprends bien que ton présent épouvantail est particulièrement débile. Tu compares une agression physique et qui plus est personnelle avec une blague pouvant offensée certaines personne d'une communauté. Le fait même que tu t'adonnes à pareille comparaison est une insulte à l'intelligence.
jean7 a écrit :
01 avr. 2018, 09:34
Plus simplement, si je marche sur les orteils de quelqu'un, ne pas l'avoir fait exprès ne rend pas inutile de m'en excuser. Il me semble que c'est un bon fondement de vivre ensemble.
Encore une fois tu compares cela avec cette fois-ci des accidents aux conséquences physiques et dans des relations d'individus à individus, tu compares des choses qui ne sont pas comparables.
jean7 a écrit :
01 avr. 2018, 09:34
C'est dans cet état d'esprit qu'il me semble que ta réaction est injustifiée.
Non et vue la malhonnêteté que tu met en place pour défendre ta position ma réaction est plus que justifiée.
jean7 a écrit :
01 avr. 2018, 09:34
Après, si le gars fait de la prison ferme pour ça et seulement ça, ok, on en reparle. Mais qu'ils ne subisse aucune poursuite serait anormal.
Non c'est le fait qu'il subisse des poursuites qui est anormale et créer de fait un dangereux précédent, car demain n'importe qui pourrait subir des poursuites si l'on juges que ses propos sont haineux alors que simplement polémiques, bref tu es bien un défenseur de l'autoritarisme et de la censure la plus méprisable qui soit.
Dernière modification par uno le 01 avr. 2018, 11:48, modifié 2 fois.



Avatar de l’utilisateur
uno
Messages : 953
Inscription : 09 nov. 2011, 08:29

Re: Condamné pour une blague

#23

Message par uno » 01 avr. 2018, 11:05

LoutredeMer a écrit :
01 avr. 2018, 09:57
Quelle agressivité... Oui, il aurait dû etre condamné pour crime de connerie. Même sans mauvaise intention, il faut être un abruti parfait pour véhiculer cette "blague" sur youtube en 2017 sans en mesurer les conséquences...sans compter que perso je la trouve vraiment pas drôle.
Non sur Youtube tu trouve bien pire et cela sans qu'il s'agisse de blagues. Et de fait si à chaque blague pourrie sans intention de haine, ni de harcèlement, posté sur un réseau sociaux on risque des procédures judiciaires, c'est bien qu'on verse dans une dérive autoritaire dangereuse. Et hormis l'intention, le contexte d'une blague doit être pris en compte, hors le juge qui a condamné ce homme, a lui-même affirmer qu'il s'en foutait du contexte, créant un précédent particulièrement dangereux. Car la question qui se pose quelle blagues et/ou propos controverser pourront encore être faites sans risquer une condamnation pour haine, si vous ne voyez pas le danger pour la liberté d'expression c'est soit que vous être extrêmement naïf soit de mauvaise foi.
Dernière modification par uno le 01 avr. 2018, 11:49, modifié 1 fois.



Jean-Francois
Modérateur
Modérateur
Messages : 20914
Inscription : 03 sept. 2003, 02:39

Re: Condamné pour une blague

#24

Message par Jean-Francois » 01 avr. 2018, 11:14

LoutredeMer a écrit :
01 avr. 2018, 09:57
sans compter que perso je la trouve vraiment pas drôle.
La question n'est pas de savoir si la farce est drôle ou pas mais de savoir si condamner quelqu'un pour une forme de satire supporte la liberté d'expression ou pas. Réponse qui devrait tenir compte du fait que s'il fallait arrêter tous les ados pour 'insulte au bon goût" ou autres "échecs aux tests de pureté tel que conçue par des vieilles croutes (rendues un peu constipées par l'éloignement d'avec leur propre jeunesse)", il ne resterait pas beaucoup de jeunesse dehors au bout d'un certain temps.

Il n'y a strictement aucune apologie du nazisme dans cette vidéo, àma: un chien moche qui répond de manière réflexe à un signal neuneu ne fait que dévaluer l'attitude des humains qui répondent de la même manière au même signal. Même si la forme est stupide, le fond n'est pas un encouragement à la haine ou, pire, une justification de l'holocauste nazi. Cela fait que la condamnation se trouve à être uniquement un moyen d'opprimer la liberté d'expression de quelqu'un, de lui faire dire ce que des bien-pensants (autoproclamés) veulent qu'il dise.

Toute personne qui trouve la condamnation justifiée devrait défendre qu'il y a réellement une apologie du nazisme dans la vidéo. Sauf que les rares commentaires à cet effet sont généralement superficiels ("il dit Heil Hitler", "il dit gazer les juifs") et ne tiennent pas compte du contexte.

Jean-François


"Both life in general and consciousness in particular are embodied, meaning that they depend on a material body and a material brain, respectively, for their existence."
("Autant la vie en général que la conscience en particulier sont incarnées, ce qui signifie qu'elles dépendent, respectivement, d'un corps matériel et d'un cerveau matériel pour leur existence.")
P. 19, Feinberg & Mallatt (2017) The ancient origins of consciousness. The MIT Press

Avatar de l’utilisateur
Vathar
Messages : 485
Inscription : 23 sept. 2016, 09:41

Re: Condamné pour une blague

#25

Message par Vathar » 01 avr. 2018, 11:30

Histoire de comparer, en Allemagne, ou il existe une loi bien plus cadrée pour ce qui est des représentations du nazisme en public, un Berlinois a écopé de 5 mois de prison ferme pour avoir appris le salut nazi à Adolf, son berger allemand.

Le contexte ici est différent.

- La loi en Allemagne est différente et cible exclusivement les allusions au nazisme. Il y a certes matière à discuter mais c'est quand même nettement plus cadré.
- A première vue, le fait que le chien ait été nommé Adolf laisse supposer qu'il ne s'agissait pas d'une blague maladroite. Quand on y regarde de plus près, c'est un peu plus complexe car le prévenu semble avoir subi un traumatisme cérébral dans un accident en 1995, qui lui avait valu une certaine indulgence des juges, mais il s'agit quand même d'un multi récidiviste.

Voyons donc quelle sera la peine pour Meechan. Je trouve que ce procès est une connerie totale mais pourrais m’accommoder d'une amende de principe (et encore, cela créerait un précédent puant), mais de la prison ferme? Prions pour que personne ne se trouve arreté par la police Britannique avec un recueil de sketches de Desproges!



Répondre

Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit