Entreprise, expression à la mode: "non négociable"

Politique, histoire, société... et autres sujets sans lien avec le paranormal
Avatar de l’utilisateur
MaisBienSur
Messages : 4719
Inscription : 13 sept. 2012, 10:43
Localisation : N/E France

Entreprise, expression à la mode: "non négociable"

#1

Message par MaisBienSur » 13 sept. 2018, 06:15

Bonjour à tous. Besoin d'un peu d'aide.

Dans mon groupe, l'expression à la mode de cette année afin de couper court à toute discussion par nos managers, est:
- c'est non négociable !

Ils usent et abusent de cette tournure :grimace:

Lorsqu'ils veulent que l'on "exécute" une de leur requête/lubie/idée du moment, et sans que l'on puisse donner notre avis, faire part de notre expérience sur le sujet, on a automatiquement droit au : "non négociable"
Ai-je l'air de vouloir discuter le prix d'un lave-vaisselle ? :ouch:
Bref, à votre avis, hormis la position d'obéissance aveugle (que je ne sais pas faire), qu'elle réaction ou réponse utiliser pour retourner la position de force en ma faveur ?
Ils ont dû être coaché récemment avec cette phrase, je ne l'avais jamais entendu jusqu'ici et depuis quelques mois, les membres du CODIR l'utilisent à tour de bras :a8:

:help:
Et la marmotte, elle met le chocolat dans le papier d'alu.

Avant, j'étais indécis, maintenant je n'en suis plus très sûr...

Les marmottes qui pissent au lit passent un sale hiver (Philippe Vuillemin)

Avatar de l’utilisateur
Etienne Beauman
Messages : 4419
Inscription : 20 févr. 2011, 13:59
Localisation : France.

Re: Entreprise, expression à la mode: "non négociable"

#2

Message par Etienne Beauman » 13 sept. 2018, 06:28

S'ils en sont à donner des ordres, tu peux peut être jouer de sarcasme.

Un "a vos ordres !" après chaque "non négociable" devrait très vite les agacer.
Tu peux te mettre au garde à vous, aussi. (c'est déjà plus chaud à faire, faut voir les rapports de force hors hiérarchie)

S'ils sont pas trop cons, ils devraient désamorcer le truc en disant attends attends on est pas à l'armée.
Et tu pourras expliquer que si t'as pas ton mot à dire, il te manque que l'uniforme.
Au royaume des cyclopes, les borgnes sont aveugles.
Is this a discussion?

Avatar de l’utilisateur
Cogite Stibon
Messages : 3135
Inscription : 16 févr. 2012, 08:19
Localisation : Vulcain

Re: Entreprise, expression à la mode: "non négociable"

#3

Message par Cogite Stibon » 13 sept. 2018, 06:30

Sinon, et si tu en as la possiblité, il y a le "Je démissione et c'est non négociable"

Une entreprise qui traite ses employés comme des exécutants sans cervelle est une entreprise à fuir.
Pour les échantillons statistiques, comme dans d'autres domaines, il n'y a pas que la taille qui compte.
Raisonner a l'instinct sur des problemes de probabilites, c'est le desastre assuré. (Spin Up)
Une graphe sans échelle, c'est bon pour la poubelle

Avatar de l’utilisateur
Cartaphilus
Modérateur
Modérateur
Messages : 6334
Inscription : 23 sept. 2008, 14:54
Localisation : France

Photo...

#4

Message par Cartaphilus » 13 sept. 2018, 06:57

Salut à tous.

Photo de la situation de travail de M. Marmotte, alias MaisBienSur (illustration pour aider à la résolution du problème...) :
 
Image
 
Assez étrangement, j'eusse supposé qu'il ne se fît point prier... :a4:
Le sommeil de la raison engendre des monstres. Francisco de Goya.

Avatar de l’utilisateur
MaisBienSur
Messages : 4719
Inscription : 13 sept. 2012, 10:43
Localisation : N/E France

Re: Entreprise, expression à la mode: "non négociable"

#5

Message par MaisBienSur » 13 sept. 2018, 06:58

Cogite Stibon a écrit :
13 sept. 2018, 06:30
Sinon, et si tu en as la possiblité, il y a le "Je démissione et c'est non négociable"

Une entreprise qui traite ses employés comme des exécutants sans cervelle est une entreprise à fuir.
J'ai essayé, pas de démissionné, mais déjà de trouver un autre job, surtout que ma compagne vit à 120 km de chez moi.
Le problème, c'est que je n'ai que trop peu de diplômes, déjà un (certain) âge, et trop spécialisé dans ma fonction qui n'a pas d’équivalence dans d'autres entreprises (process verrier) :a8:
Même en acceptant avec une (petite) perte de salaire, je dois en être à environ 150 CV en deux ans... Et même avec du piston dans certains cas ! Mais ce genre de poste, c'est surtout réservé en interne, ce que je comprend...

Je fais parti d'un groupe mondial O-I (Owens-Illinois) et depuis quelques années, c'est la Bérézina ! le CODIR se renouvelle environ tous les deux ans pour essayer de reprendre des couleurs mais c'est de pire en pire :grimace:
C'est pareil pour toutes les usines du groupe en France ! Et en Europe...
Du coup ils deviennent de plus en plus fous ! Bataille d'ego comme jamais, pas d'écoute.
Les accidents du travail explosent ! c'est révélateur...

Le pire, c'est que j'adorais mon boulot, passionnant :(
Et la marmotte, elle met le chocolat dans le papier d'alu.

Avant, j'étais indécis, maintenant je n'en suis plus très sûr...

Les marmottes qui pissent au lit passent un sale hiver (Philippe Vuillemin)

Avatar de l’utilisateur
MaisBienSur
Messages : 4719
Inscription : 13 sept. 2012, 10:43
Localisation : N/E France

Re: Photo...

#6

Message par MaisBienSur » 13 sept. 2018, 07:00

Cartaphilus a écrit :
13 sept. 2018, 06:57
 
Assez étrangement, j'eusse supposé qu'il ne se fît point prier... :a4:
:lol:

Mon manager direct ressemble plus à la marmotte niveau corpulence qu'à l'infirmière :a4:
Et la marmotte, elle met le chocolat dans le papier d'alu.

Avant, j'étais indécis, maintenant je n'en suis plus très sûr...

Les marmottes qui pissent au lit passent un sale hiver (Philippe Vuillemin)

Avatar de l’utilisateur
MaisBienSur
Messages : 4719
Inscription : 13 sept. 2012, 10:43
Localisation : N/E France

Re: Entreprise, expression à la mode: "non négociable"

#7

Message par MaisBienSur » 13 sept. 2018, 07:03

Etienne Beauman a écrit :
13 sept. 2018, 06:28
S'ils en sont à donner des ordres, tu peux peut être jouer de sarcasme.

Un "a vos ordres !" après chaque "non négociable" devrait très vite les agacer.
Tu peux te mettre au garde à vous, aussi. (c'est déjà plus chaud à faire, faut voir les rapports de force hors hiérarchie)

S'ils sont pas trop cons, ils devraient désamorcer le truc en disant attends attends on est pas à l'armée.
Et tu pourras expliquer que si t'as pas ton mot à dire, il te manque que l'uniforme.
C'est déjà assez dans mon style, et c'est pour ça que je suis régulièrement menacé de me retrouver dans le bureau du surveillant directeur !
En même temps, ils ont trop besoin de moi et connaisse mon caractère de cochon si ils vont trop loin, ils savent ce qu'ils peuvent perdre, je l'ai déjà fait, obéir qu'aux ordres et les laisser faire, ils sont vite revenu en arrière. Mais c'est usant et démoralisant...
Et la marmotte, elle met le chocolat dans le papier d'alu.

Avant, j'étais indécis, maintenant je n'en suis plus très sûr...

Les marmottes qui pissent au lit passent un sale hiver (Philippe Vuillemin)

Avatar de l’utilisateur
miraye
Messages : 493
Inscription : 15 nov. 2014, 04:38

Re: Entreprise, expression à la mode: "non négociable"

#8

Message par miraye » 13 sept. 2018, 07:04

MaisBienSur a écrit :
13 sept. 2018, 06:15
Bref, à votre avis, hormis la position d'obéissance aveugle (que je ne sais pas faire), qu'elle réaction ou réponse utiliser pour retourner la position de force en ma faveur ?
:help:
Sans mieux connaître la situation c'est difficile de faire une très bonne réponse je peux même être complètement à côté de la plaque, mais à priori je dirai :
En situation initial tu avais le "pouvoir" de celui qui a l'expertise technique, et pour une raison X ou Y tes chefs renient cette partie de ton travail. (Mais ce pouvoir tu l'as toujours quoiqu'ils disent... )
La question simple que je poserai c'est pourquoi ce n'est pas négociable dans cette situation. (Tu peux demander à savoir pourquoi on n'écoute pas ton expertise.)
Pour avoir une chance de les faire bouger de toute manière il faut savoir ce qu'ils souhaitent.
Je développe pas plus sans informations complémentaires.
"Lourd est le parpaing de la réalité sur la tartelette aux fraises de nos illusions." Boulet

Avatar de l’utilisateur
LoutredeMer
Messages : 4926
Inscription : 30 juil. 2008, 17:34

Re: Entreprise, expression à la mode: "non négociable"

#9

Message par LoutredeMer » 13 sept. 2018, 07:23

MaisBienSur a écrit :
13 sept. 2018, 06:15
Bonjour à tous. Besoin d'un peu d'aide.

Dans mon groupe, l'expression à la mode de cette année afin de couper court à toute discussion par nos managers, est:
- c'est non négociable !

Bref, à votre avis, hormis la position d'obéissance aveugle (que je ne sais pas faire), qu'elle réaction ou réponse utiliser pour retourner la position de force en ma faveur ?
Ils ont dû être coaché récemment avec cette phrase, je ne l'avais jamais entendu jusqu'ici et depuis quelques mois, les membres du CODIR l'utilisent à tour de bras :a8:
Un document qui peut t'éclairer : https://www.cairn.info/revue-francaise- ... age-29.htm

Ta réponse en situation pourrait donc être quelque chose comme ça :a2: (je suis quand même à moitié sérieuse, il s'agit de les déstabiliser gentiment pour au moins ne plus avoir à faire avec ce : "c'est non négociable")

"Sommes-nous face à une dichotomie infranchissable liée à un manque de maturité structurelle de l'objet ou à une non-négociabilité relationnelle raisonnée ou intuitive de l'intangible, pavées d'intentions dilatoires tenant davantage de la tactique ou de la stratégie?"

Avatar de l’utilisateur
spin-up
Modérateur
Modérateur
Messages : 4278
Inscription : 23 févr. 2012, 07:01

Re: Entreprise, expression à la mode: "non négociable"

#10

Message par spin-up » 13 sept. 2018, 07:50

MaisBienSur a écrit :
13 sept. 2018, 06:15
Bref, à votre avis, hormis la position d'obéissance aveugle (que je ne sais pas faire), qu'elle réaction ou réponse utiliser pour retourner la position de force en ma faveur ?
En premier lieu, ignorer (souvent ce sera guère plus qu'un tic de langage de leur part) et donner tes objections quand même.
S'ils ignorent tes objections, les répeter de facon ecrites (par email) avant d'obtemperer, pour leur laisser la complète responsabilité de leurs decisions.

Si les managers ne sont pas tout au sommet de la hierarchie et que tu es très sur de ton expertise, porter ton avis aussi haut que nécessaire sans chercher a polemiquer ou devaluer tes superieurs, et en mettant l'accent sur ta conscience professionnelle.

Florence
Messages : 9504
Inscription : 03 sept. 2003, 02:48
Localisation : Directement au dessus du centre de la Terre

Re: Entreprise, expression à la mode: "non négociable"

#11

Message par Florence » 13 sept. 2018, 07:57

LoutredeMer a écrit :
13 sept. 2018, 07:23
Ta réponse en situation pourrait donc être quelque chose comme ça :a2: (je suis quand même à moitié sérieuse, il s'agit de les déstabiliser gentiment pour au moins ne plus avoir à faire avec ce : "c'est non négociable")

"Sommes-nous face à une dichotomie infranchissable liée à un manque de maturité structurelle de l'objet ou à une non-négociabilité relationnelle raisonnée ou intuitive de l'intangible, pavées d'intentions dilatoires tenant davantage de la tactique ou de la stratégie?"

:up: Excellent. Je conseille de préparer plusieurs variantes, de les apprendre par coeur, et de pratiquer devant un miroir l'expression idoine (curiosité innocente et bénigne, ou comme le disait Jacques Faizant dans ""Ni d'Eve ni d'Adam", le visage de l'huitre amoureuse) afin de pouvoir les réciter avec aplomb au moment opportun. :mrgreen:
Je dis lâche et traître celui qui se plaint des fautes d'autrui ou de la puissance de ses ennemis A. de Saint-Exupéry, "Citadelle".
"I do not always enjoy winning an argument. Losing an argument fairly makes you both end up winners."
Le bonheur est un festin de miettes. Jacques Faisant, "Rue Panse Bougre"

Avatar de l’utilisateur
Cogite Stibon
Messages : 3135
Inscription : 16 févr. 2012, 08:19
Localisation : Vulcain

Re: Entreprise, expression à la mode: "non négociable"

#12

Message par Cogite Stibon » 13 sept. 2018, 08:30

MaisBienSur a écrit :
13 sept. 2018, 06:58
Je fais parti d'un groupe mondial O-I (Owens-Illinois) et depuis quelques années, c'est la Bérézina ! le CODIR se renouvelle environ tous les deux ans pour essayer de reprendre des couleurs mais c'est de pire en pire :grimace:
C'est pareil pour toutes les usines du groupe en France ! Et en Europe...
Du coup ils deviennent de plus en plus fous ! Bataille d'ego comme jamais, pas d'écoute.
Malheureusement, c'est fréquent.
Pour les échantillons statistiques, comme dans d'autres domaines, il n'y a pas que la taille qui compte.
Raisonner a l'instinct sur des problemes de probabilites, c'est le desastre assuré. (Spin Up)
Une graphe sans échelle, c'est bon pour la poubelle

jean7
Messages : 2520
Inscription : 05 mai 2015, 10:54

Re: Entreprise, expression à la mode: "non négociable"

#13

Message par jean7 » 13 sept. 2018, 09:20

Tu peux répondre "faut-il entendre par là que je n'ai rien à dire et que vous assumerez seuls toutes les conséquences en cas d'échec quelle qu"en soit la cause ?"
En mettant ostensiblement ton téléphone en mode enregistreur...
S'ils sont normalement constitués, ils devraient se dire qu'il y a peut-être un problème dans leur attitude.

Tu peux plutôt essayer la contraposée positive, genre :
"tu sais que ce n'est pas motivant ta façon de m'empêcher de prendre part à la réussite du projet ?"

"nous empêcher de prendre plaisir au travail fait partie des attendus nécessaires à ta promotion ou bien ?"

Sinon, mieux que "oui chef", y'a "Amen"...
Je le sens bien celui-là.
Lance la mode de dire "Amen" à chaque "non négociable".

Ou plus tragique, un "loué soit-il".
S'ils ont vu la série, ça devrait les faire réfléchir.
Dernière modification par jean7 le 13 sept. 2018, 09:46, modifié 1 fois.
Le libre arbitre est à la causalité ce que le corps est à la physique

Avatar de l’utilisateur
Wooden Ali
Messages : 4307
Inscription : 09 déc. 2006, 16:31
Localisation : France

Re: Entreprise, expression à la mode: "non négociable"

#14

Message par Wooden Ali » 13 sept. 2018, 09:29

Ce n'est qu'une variante de l'adjutantesque : "C'est un ordre, rompez !". Aussi vieille que le monde ...
je crains, comme Etienne qu'il n'y ait pas grand'chose d'autre à faire que de marquer sa désapprobation par l'ironie : redresser sa posture et la ponctuer d'un "chef, oui chef !" devrait faire sentir aux plus intelligents d'entre eux que ce type de management n'est pas adéquat avec toi. Pour les autres (les plus nombreux, je crois) on peut essayer (ce n'est pas facile et plutôt dangereux) d'établir un rapport de force en sa faveur et provoquer un conflit pour forcer l'échelon supérieur à réagir*. Dangereux, car ce genre de personnage a plutôt la cote dans les hiérarchies modernes. Il ne servirait à rien de le voir remplacer par un autre du même tonneau (si ce n'est pire)

* Qui pourrait leur dire, par exemple : "Tu changes d'attitude ou c'est la porte ! Ce n'est pas négociable !"
Les faits ne pénètrent pas dans le monde où vivent nos croyances. Marcel Proust

Gloire à qui n'ayant pas d'idéal sacro-saint
Se borne à ne pas trop emmerder ses voisins ! Georges Brassens

Mon Dieu ! Mon Dieu ! Pourquoi m'as-tu abandonné ? Dieu

Avatar de l’utilisateur
drzinn
Messages : 50
Inscription : 18 janv. 2016, 11:54

Re: Entreprise, expression à la mode: "non négociable"

#15

Message par drzinn » 13 sept. 2018, 09:39

Le plus stupide dans cette histoire, comme dit Spin-Up, c'est que ça relève plus du tic de langage, puisque que il ne s'agit pas vraiment de négocier.

Et pour en rajouter sur Jean7, tu peux à chaque fois qu'on te sort un "non-négociable", envoyer un mail à ton chef récapitulant ton point de vue, réserves éventuelles et surtout possibles risques liés à la sécurité. Si il y a un truc qu'on déteste en entreprise c'est bien des traces écrites, et quand il s'agit de pièces pouvant hypothétiquement être utilisées un jour dans une enquête qui risque de coûter du fric ça ne laisse pas indifférent.

Avatar de l’utilisateur
Vathar
Messages : 745
Inscription : 23 sept. 2016, 09:41

Re: Entreprise, expression à la mode: "non négociable"

#16

Message par Vathar » 13 sept. 2018, 09:45

Wooden Ali a écrit :
13 sept. 2018, 09:29
Ce n'est qu'une variante de l'adjutantesque : "C'est un ordre, rompez !". Aussi vieille que le monde ...
La principale différence, et la ou MBS peut jouer, c'est qu'on parle probablement de consignes à plus long terme, ce qui laisse le temps de mettre par écrit toutes les objections, risques et problèmes que pourrait causer une obéissance immédiate et inconditionnelle. Un brin de "jevouslavaisbiendisme" Peut parfois suffire à faire rouler les tetes de petits chefaillons ou tout au moins les remettre face aux réalités du boulot.

Avatar de l’utilisateur
Wooden Ali
Messages : 4307
Inscription : 09 déc. 2006, 16:31
Localisation : France

Re: Entreprise, expression à la mode: "non négociable"

#17

Message par Wooden Ali » 13 sept. 2018, 11:15

Salut Vathar,
Ça me donne une idée d'un stage de formation : "Comment neutraliser les petits chefs". Vu leur nombre grandissant aussi vite que leur capacité de nuisance, je pense qu'il aurait du succès.
Les faits ne pénètrent pas dans le monde où vivent nos croyances. Marcel Proust

Gloire à qui n'ayant pas d'idéal sacro-saint
Se borne à ne pas trop emmerder ses voisins ! Georges Brassens

Mon Dieu ! Mon Dieu ! Pourquoi m'as-tu abandonné ? Dieu

Avatar de l’utilisateur
Vathar
Messages : 745
Inscription : 23 sept. 2016, 09:41

Re: Entreprise, expression à la mode: "non négociable"

#18

Message par Vathar » 13 sept. 2018, 11:30

Wooden Ali a écrit :
13 sept. 2018, 11:15
Salut Vathar,
Ça me donne une idée d'un stage de formation : "Comment neutraliser les petits chefs". Vu leur nombre grandissant aussi vite que leur capacité de nuisance, je pense qu'il aurait du succès.
Pourrais-je ajouter un stage pour les RH : "Comment éviter de promouvoir les petits chefs"

C'est un truc que je vois souvent dans les gros services : tu prends le type qui a les meilleurs résultats et tu le bombardes Team Manager. Pourquoi se faire chier à évaluer sa capacité à intéragir avec d'autres humains, planifier le boulot pour tout une équipe, mener un projet, gérer les conflits? On sait qu'il est capable de résoudre X tickets/vendre X items/faire X interventions par mois, ca fera forcément un bon chef d'équipe non?

Avatar de l’utilisateur
MaisBienSur
Messages : 4719
Inscription : 13 sept. 2012, 10:43
Localisation : N/E France

Re: Entreprise, expression à la mode: "non négociable"

#19

Message par MaisBienSur » 13 sept. 2018, 11:31

Merci pour vos conseils.

Un autre élément important pour bien comprendre : ils piochent ce qu'ils ont besoin dans la Bible : GMF
Global Manufacturing Fondamental.

Cette bible a été écrite par des apôtres qui n'ont pas connu l'élu... Elle est truffée d'erreurs mais elle fait foi :grimace:
Ces apôtres ont trouvé une place bien au chaud dans un bureau, souvent parce que c'était les seuls qui ont levé le doigt quand il fallait des volontaires, rarement ils ont été cherché pour leur savoir, ceux-ci étaient déjà trop cher pour le poste.

Donc mes chers managers, qui se battent pour les beaux yeux du directeur, s'appuient par méconnaissance, non plus sur nous, mais sur le "Livre" pour essayer de monter en grade sauver l'entreprise...
C'est souvent des futilités, mais je n'ai pas le temps ni l'envie d'en perdre pour ses futilités. Et surtout, ils essaient tour à tour d'avoir l'autorité absolu sur moi (et mon caractère).
Alors qu'il suffit de me convaincre pour que je sois obéissant comme un mouton :a4:
Et la marmotte, elle met le chocolat dans le papier d'alu.

Avant, j'étais indécis, maintenant je n'en suis plus très sûr...

Les marmottes qui pissent au lit passent un sale hiver (Philippe Vuillemin)

Avatar de l’utilisateur
MaisBienSur
Messages : 4719
Inscription : 13 sept. 2012, 10:43
Localisation : N/E France

Re: Entreprise, expression à la mode: "non négociable"

#20

Message par MaisBienSur » 13 sept. 2018, 11:59

Wooden Ali a écrit :
13 sept. 2018, 11:15
Salut Vathar,
Ça me donne une idée d'un stage de formation : "Comment neutraliser les petits chefs". Vu leur nombre grandissant aussi vite que leur capacité de nuisance, je pense qu'il aurait du succès.
On parle quand même de membre du CODIR, donc pas vraiment de "petits chefs"...
Par contre, ils ont la capacité de créer des places pour se multiplier ! Un truc de fou !
Le plus récent, ils trouvaient qu'un seul cadre pour 4 lignes de production, c'était pas assez, ils ont supprimé le poste pour en mettre un par ligne, mais comme ils ont vu que c'était compliqué à gérer, ils ont créé un poste pour gérer ces nouveaux cadres :a2:

Il y a deux ans, je pause ma candidature pour un poste de responsable de secteur, différent de mon activité actuelle, bref, non retenue. Ce poste est à nouveau libre mais je ne peux plus y prétendre, ils ont ajouté une ligne sur le profil souhaité qui me disqualifie directement... Oui, celui qu'ils ont mis en place précédemment avait un profil proche du mien, ils n'auraient pas pu le placer là sinon. Bon, il est licencié pour longue maladie, ça ne lui a pas porté chance...
Et la marmotte, elle met le chocolat dans le papier d'alu.

Avant, j'étais indécis, maintenant je n'en suis plus très sûr...

Les marmottes qui pissent au lit passent un sale hiver (Philippe Vuillemin)

Avatar de l’utilisateur
MaisBienSur
Messages : 4719
Inscription : 13 sept. 2012, 10:43
Localisation : N/E France

Re: Entreprise, expression à la mode: "non négociable"

#21

Message par MaisBienSur » 13 sept. 2018, 12:20

drzinn a écrit :
13 sept. 2018, 09:39
Si il y a un truc qu'on déteste en entreprise c'est bien des traces écrites, et quand il s'agit de pièces pouvant hypothétiquement être utilisées un jour dans une enquête qui risque de coûter du fric ça ne laisse pas indifférent.
Oui mais...

J'en ai déjà usé et abusé de cette façon de faire, et je suis assez doué pour ça. Écrire des mails à tête reposé et au calme m'est beaucoup plus aisé que directement en face à face, surtout qu'on peut faire suivre l'échange écrit à qui on veut. Mais maintenant, je me fais reprendre à chaque fois que j'utilise ce procédé, même en simple réponse à une injonction écrite !

Ils utilisent le plus souvent mon tel pro pour que j'accède à leurs désirs, ce qui limite la possibilité de discuté un "ordre"
Et la marmotte, elle met le chocolat dans le papier d'alu.

Avant, j'étais indécis, maintenant je n'en suis plus très sûr...

Les marmottes qui pissent au lit passent un sale hiver (Philippe Vuillemin)

Avatar de l’utilisateur
Etienne Beauman
Messages : 4419
Inscription : 20 févr. 2011, 13:59
Localisation : France.

Re: Entreprise, expression à la mode: "non négociable"

#22

Message par Etienne Beauman » 13 sept. 2018, 12:32

MaisBienSur a écrit :
13 sept. 2018, 12:20
Ils utilisent le plus souvent mon tel pro pour que j'accède à leurs désirs, ce qui limite la possibilité de discuté un "ordre"
Ma sœur réponds évidement au téléphone quand on l'appelle.
Mais chaque soir, si c'est important, elle envoie un mail résumant l'échange à la personne qui l'a appelé pour officiellement : "être sûr de n'avoir rien oublié", officieusement pour avoir une trace écrite .

On pourra te reprocher d'être procédurier, mais en cas de litige c'est toi qui aura des éléments au prud'homme, pas eux.
Au royaume des cyclopes, les borgnes sont aveugles.
Is this a discussion?

Avatar de l’utilisateur
Christian
Messages : 4620
Inscription : 03 sept. 2003, 09:59
Localisation : Montréal

Re: Entreprise, expression à la mode: "non négociable"

#23

Message par Christian » 13 sept. 2018, 12:57

Etienne Beauman a écrit :
13 sept. 2018, 12:32
Ma sœur réponds évidement au téléphone quand on l'appelle.
Mais chaque soir, si c'est important, elle envoie un mail résumant l'échange à la personne qui l'a appelé pour officiellement : "être sûr de n'avoir rien oublié", officieusement pour avoir une trace écrite .

On pourra te reprocher d'être procédurier, mais en cas de litige c'est toi qui aura des éléments au prud'homme, pas eux.
Au début des années 2000, cette technique nous a aidé quand on a eu un litige avec une entreprise qui voulait nous larguer avant la fin d'un contrat de recherche[1]. Ils alléguaient que nous faisions pas assez de suivi dans la recherche. On a réussi à récupérer le financement qu'ils nous devaient suite à la publication des mes courriels...

[1] Contrat de recherche et développement, partenariat public-privé. Je travaille dans un labo de recherche universitaire.
« I suppose it is tempting, if the only tool you have is a hammer, to treat everything as if it were a nail. »
« J'imagine qu'il est tentant, si le seul outil que vous avez est un marteau, de traiter tout problème comme si c'était un clou »

Abraham Maslow

Avatar de l’utilisateur
Nicolas78
Messages : 9931
Inscription : 04 janv. 2013, 10:32

Re: Entreprise, expression à la mode: "non négociable"

#24

Message par Nicolas78 » 13 sept. 2018, 21:34

Monte ta boite MBS ! :)

Avatar de l’utilisateur
Cadenas
Messages : 478
Inscription : 04 mai 2017, 09:49

Re: Entreprise, expression à la mode: "non négociable"

#25

Message par Cadenas » 13 sept. 2018, 21:58

LoutredeMer a écrit :
13 sept. 2018, 07:23
"Sommes-nous face à une dichotomie infranchissable liée à un manque de maturité structurelle de l'objet ou à une non-négociabilité relationnelle raisonnée ou intuitive de l'intangible, pavées d'intentions dilatoires tenant davantage de la tactique ou de la stratégie?"
Tiens, ça me rappelle la stylistique ampoulée d'un certain membre de ce forum. :a2:

Répondre

Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit